Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
Aujourd'hui, regarder du foot me saoule. C'est surtout plus le public qui m'insupporte, mais le sport en lui-même est vachement gonflant car ma patience ne tolère plus d'attendre 90 minutes pour finir sur un 0-0. Je trouve donc ce sport terriblement chiant.
Mais quand j'étais gamin en pleine fièvre Olive et Tom, j'ai trouvé dans la NES un excellent palliatif au foot, ayant toujours eu la flemme de chausser des crampons.
 
Le foot sur la NES c'est pour moi trois jeux, deux cultes et une daube.
 
Nintendo World Cup.
 
C'est pour moi le jeu qui, avant Mario Kart sur SNES, m'a procuré le plus de fun à jouer en multi. Dans l'aspect graphique de Kunio-kun, Nintendo World Cup propose est un jeu de foot ultra arcade totalement décalé. Juste 12 joueurs sur le terrain et la possibilité de tacler les adversaires jusqu'au K.O.
Aucunes fautes n'étant sifflés bien sûr.
Outre ce visuel cartoon des joueurs que l'on démonte à coups d'épaule, le jeu permettait aussi de tirer des coups spéciaux, un par équipe nationale, qui se déclenchaient en faisant des retournés acrobatiques (à la Olive et Tom) ou en prenant un élan très précis. Tous plus dingues les uns que les autres, ils permettaient de gagner les matches par 15-0 sans difficultés.
Possibilité de jouer à 4, terrains aux caractéristiques différentes (glace, boue, etc), le jeu ne permettait de diriger qu'un seul joueur sur le terrain (Liberogrande avant l'heure) avec la possibilité de demander des passes aux coéquipiers. D'ailleurs, avant le début du match, quatre fenêtres de dialogues s'ouvraient pour permettre au joueur de choisir entre diverses options sous forme de QCM. Le goal peut-il sortir? Les coéquipiers peuvent-ils tirer de leur propre chef?
Ingame, on retrouvait même à coté du radar, des petites box où les personnes se parlaient entre eux... "Tackle!" "Ok", pouvait-on souvent lire.
Avec quelques vidéos du jeu, on se rend tout de suite compte du potentiel de fun énorme qu'avait ce jeu et notamment les bastons terribles dans la surface de réparation où les coups pleuvaient pour réussir à attraper le ballon, Parfois le match se terminant avec un terrain jonché de joueurs KO.
 
Je retiens aussi de ce jeu sa musique de Game Over, sans doute ma préférée toutes machines confondues.
 
Goal!
 
Jaleco, une entreprise connue de jeu vidéo notamment pour avoir adapté Maniac Mansion sur NES. Ils ont aussi commis un jeu de foot assez ignoble sorti sous le nom de Goal!
J'en garde un très mauvais souvenir, une caméra mise de travers où l'on suit en vu du dessus les joueurs. Une musique qui vous agresse les oreilles et une alternance de bandes vertes figurant une pelouse entourée d'un terrain vague(?) à la couleur de diarrhé...
Je vous laisse juger du truc en vidéo.
 
Konami Hyper Soccer
 
L'un de mes jeux préféré de la NES, Konami Hyper Soccer est, à mon sens, le jeu de foot le plus abouti sur cette console.
Une réalisation plus que correcte (avec des joueurs sans visages typique de Konami), le jeu proposait de façon crédible les différents gestes techniques du football, que ce soit les têtes, retournés acrobatiques et reprises de volée (très dure à faire).
On avait accès à 24 équipes nationales et un nombre de mode de jeu assez conséquent, avec même du 1V2 ou un match de démonstration controlé par la machine. S'ajoute bien sûr aussi un mode tournoi.
 
Le jeu est très bien présenté, outre des graphismes agréables pour de la NES, on note des sortes de ralenti qui reprennent l'action inscrivant le but, ou les cris de joie de l'équipe qui vient de marquer.
 
 
Mais Hyper Soccer c'est surtout pour moi le mode penalty, extrèment bien réalisé, qui garantissait un haut niveau de stress.
 
Ce jeu m'a permis aussi de dédramatiser le jeu vidéo auprès de mes parents qui le voyaient d'un mauvais oeil, comme Duck Hunt et son zapper, j'ai pu mettre avec Hyper Soccer une manette dans les mains de mon père et pouvoir ainsi, pour la première fois, partager une passion qui n'allait pas me lâcher de sitôt.
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Bbali
Signaler
Bbali
J'adhère complètement à ta comparaison entre World Cup et Mario Kart en ce qui concerne le multijoueurs.

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris