Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler

Deuxième épisode de la série des tests de test, afin de savoir si ce test est fait pour vous et donc de vous éviter de tempêter contre le testeur et les commentaires y attenant en cas de désaccord flagrant.

Pour tester la suite de Lords of Shadow, c'est Plume qui prend... La plume (on ne lui avait jamais faite) pour nous livrer tout le bien (relatif) qu'il pense de la suite du Castlevania de Mercury Steam.

Introduisant son propos par un petit rappel chiffré, qui assoit la réussite du pemier LoS et qui recontextualise le jeu, Plume prend un très gros risque dès sa première phrase en qualifiant Lord of Shadow  de:

Modernisation réussie d'une licence quelque peu embourbée dans ses dogmes,

Ca attaque fort et nous avons déjà là un premier écueil propre à froisser les vieux de la vieille de SotN et autres Simon's Quest. La phrase, donc qui ne ferra pas concensus au sein des joueurs, mais le Plume est un habitué des phrases à l'emporte-pièce qui lance à la vindicte des jugements hatifs et péremptoires.
Mais le ton est donné, alors voyons comment, après s'être élancé du tremplin, Plume va réussir son vol en espérant finir  sur un beau télémark...

Avec une suite, il est logique de contextualiser le jeu en rapport avec son prédecesseur, ce que fais ici Plume en usant d'un style plus narratif, mais qui ne se départi pas d'un langage plus argotique, donnant à son texte une teinte de second degré qui, sans appeler de commentaires particuliers, peut néanmoins énerver inconsciemment quelques suceptibles mal embouché ce matin. C'est tenu, mais ca peut faire mal sur la longueur.

La première vraie partie du test me permet de féliciter l'excellent travail de Plume sur ses titres, petits joyaux drolatiques de langage avec des parodies de titres de chansons, de séries, de groupes. La petite touche d'humour qui fait mouche et qui fluidifie la lecture du test.

Le testeur (oui, nous kiffons le nous de majesté)  salue particulièrement  le titre: Château Belmont et bottes de cuir.  Une réussite.

Avertissement sur l'emballage...

La première vraie partie de Plume utilise un ressort stylistique classique qui fait prendre toute la conscience de la dangerosité du test.
Le ton badin de l'intro scénaristique embraye de suite sur un avertissement lancé plus au lecteur du test qu'au joueur lui-même: Il est question du changmeent de décor qui opère un chamboulement massif pour les habitués de LoS.
Avec précaution, Plume invite donc le joueur à "faire le deuil" de l'ancien jeu.

Au lieu de prendre le risque de soutenir cette nouvelle DA, il préfère prendre la position de Ponce Pilate, le mec qui avait les mains les plus cleans  à l'ouest du Jourdain plutôt que de risquer une polémique facile. Mais attention car la prise de recul déshumanise un peu le test mais a le mérite de mettre les joueurs dos-à-dos avec leurs attentes personnelles.

Mais il arrive à montrer son goût pour la DA de façon plus atténuée, avec des formules du style: "reste assez somputeuse" "tout à fait honorables" . On sent le gars qui se sent bien dans le jeu mais qui reste prudent et ne cherche pas l'assentiment (forcé) des pairs.

Les musiques et les doublages sont vite expédiés,  mais Plume compte sur le name dropping pour ne risquer aucune contre-attaque qui passerait vite pour de la mauvaise foi.

 Trop neutre pour être honnête?

Plume prend ensuite le risque d'embrayer de suite sur le sujet qui fâche, les phases d'infiltration. Reprochant une grosse incohérence au jeu, il liquide dans cette partie ce grief en posant bien un exemple concret afin d 'éviter une attaque sur la pertinence de la remarque et le risque d'accusation d'interprétation fallacieuse du testeur. La chose est noyée dans le corps du texte. Plutôt bien vu.

La partie gameplay  continue sur les combats purs. Jouant sur le rapprochement avec Batman et God of War, Plume ne manque pas de placer le titre entre deux grandes références quitte à dévaloriser GoW pour mieux présenter LoS 2 qui s'avance un jeu complexe et exigeant mais dont l'exigence semble aller trop loin. Le test présente des ennemis pétés, des régens  de mana trop rares... Le tout est subtilement amené mais l'arrivée du système d'expérience dans le test ne semble pas inverser la tendance qui confirme une nouvelle fois que les ennemis sont trop dotés pour être honnêtes.
Un repoche en demi-teinte là aussi, où le lecteur pourrait pester contre la facilité des jeux actuels, mais le damage-control  de Plume est bien fait.

L'aspect exploration met l'accent sur une grande facilité, tant le jeu guide le joueur. La chose n'appelle pas de commentaires particuliers, Plume reste neutre tout du long mais salue les bonus offerts par le jeu tout en renvoyant le joueur à lui-même au cas où il sentirait une difficulté injuste.

Le choix des images est peu clair, mais est accompagné par des commentaires comiques. Ici: "Le contre, indispensable pour briller au combat."  On apprécie le bon mot.

 

Le test de Plume présente cependant une faille d'importance qui va lourdement gréver sa note. En donnant un test plein de recul et de demi-teinte, Plume s'expose à la comparaison de son test avec les tests étrangers. Et ceux-ci n'étant pas tendre avec LoS 2, on ne peut que craindre une explosion d'attaques sur l'indépendance du testeur et du site.
Le risque de "shitstorm du gros pavé" est présent mais peut-être moindre que sur d'autres tests, comme celui de DanganRonpa.

Il est aussi très probable que le comparatif de note porte aussi sur un débat de type "Shitstorm de la décimale" à savoir quelle est la différence entre un  3.5 et 4. Ce débat très dangereux demande une grande prudence aux lecteurs et nous conseillons de barricader les onglets.

Le lecteur devra donc être prudent dans la lecture de ce test et nous pensons qu'un délai de trois jours est souhaitable afin d'attendre la fin de la tempête.

 Clarté du test: 3.5/5

Syntaxe et formulation : 4/5

Risque de troll: 4/5

En conséquence, le risque de shitstorm sur le forum est donc de 7 sur l'échelle de Neptunia. Ce qui nous fait poser un Code Bleu sur ce test.

Et nous recommandons la plus grande prudence lors de la lecture du test et déconseillons la lecture des commentaires aux enfants, aux personnes agées et aux malades d'hypertension. 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Commentaires

Snake_in_a_box
Signaler
Snake_in_a_box
@Plume: Bien sûr qu'il faut. Et si en plus cel ame permet de sauver la vie de quelques personnes, c'est encore mieux.

@Liehd: C'était une évidence, le mètre-étalon est parfait.
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Déconseillé aux malades d'hypertention neptuni... comment ça, je suis monomaniaque ? J'avoue que l'échelle éponyme, c'est ZE détail qui emporte le morceau, chez moi.

De la belle ouvrage, dont je redoute la portée prémonitoire.
Plume
Signaler
Plume

(Je sais pas si je dois mais j'ai ri.)

GuerrierDuSilence
Signaler
GuerrierDuSilence
Not bad!
winston
Signaler
winston
Un test de test qui vise la home. En espérant que la note des juges ne soit pas trop sévère.
ladanettedu94
Signaler
ladanettedu94
Trop bie
Seikana
Signaler
Seikana
j'adore :D
Take Shelter
Signaler
Take Shelter
J'aim
MAD
Signaler
MAD

:lol: j'adore

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris