Intrigue

Intrigue

Par Snake_in_a_box Blog créé le 14/12/10 Mis à jour le 18/10/16 à 17h43

Look up at The Sky...
There must be a fantasy.

Ajouter aux favoris
Signaler
– “Ce que chaque chose coûte réellement, à celui qui veut se la procurer, c’est le travail et la peine qu’il doit s’imposer pour l’obtenir”

De la richesse des nations ─ Adam Smith. 1776.

 

Bonjour, et bienvenu pour ce nouveau numéro des mauvais plans de ChocoMauvaisPlan ! Après une absence de presque un an, qui vous aura laissé dans une détresse proche de l'hébétude, je tenais à reprendre ici-même la quête qui me conduit, moi et mon parti d'aventuriers des sites marchands, à vous proposer les meilleures affaires que le net a à offrir.
Les chocomauvaisplans se sont des personnes courageuses, prêtes au sacrifice, qui vont se séparer de leurs biens les plus précieux. Des personnes honnêtes qui céderont au prix le plus juste  toutes ces choses qui ont été leur contentement quotidien mais dont les vicissitudes  de la vie les condamnent à une injuste séparation...
Ces courageux homo economicus sauront, comme le démontre le fameux adage de Smith qui sert de fronton à ces articles, appliquer avec justesse la Main Invisible smithienne dans une application parfaite du principe ramenard de l'offre et de la demande.
Dépêchez-vous, y'en aura pas pour tout le monde.

 

Et on commence avec une licence aussi fameuse que sa discrétion actuelle. Amoureux du sable, des étendues arides mais propices à l'aventure, enfilez votre distille et tenez-vous prêts pour le grand voyage vers Arrakis, la légendaire Dune de Frank Herbert !
Les rôlistes de tous bords peuvent désormais dormir sur leurs deux oreilles:  cet exemplaire parfaitement conservé du jeu de rôle de Dune saura embellir la plus exigeante des bibliothèques.

Un prix des plus modestes qui soulève d'ores et déjà un duel terrible entre les clients potentiels! Qui sera le premier à cliquer sur Achat immédiat?  On devine déjà une retenue, emprunte d'humilité, entre nos futurs acheteurs qui hésitent bien légitimement à franchir le pas. Car, il faut bien l'avouer, c'est quand même une somme...
On n'a toujours pas de nouvelles des deux gars qui sont chauds-bouillants pour consulter l'offre toutes les heures. Le troisème est visiblement votre serviteur qui observait ce duel au sommet tandis qu'il faisait les captures d'écrans.

 Mais je vous sens hésitant.
Et c'est normal, tout le monde n'a pas le courage de cliquer, et se demande bien légitimement si un livre, tout passionnant qu'il soit, mérite autant que le 1/4 de votre domicile ou le prix de trois paires de lunettes...
C'est pour cela que le collectionneur fana de chanson française à texte (ce qu'elle n'a plus depuis 30 ans) saura s'interesser à cette petite pépite...

Oui monsieur, oui madame, il s'agit ni plus, ni moins, ni multiplié, ni divisé que d'une authentique FEUILLE AVEC MANUSCRIT DE GEORGES BRASSENS !! . Ce morceau d'histoire est à vous pour seulement 89 ¤. D'une authenticité qui ne saurait être prise en défaut, ce manuscrit de la main même de Georges, qui a tenu le stylo (et la feuille !!) s'impose comme un témoignage inoxydable de la compositon chansonnière française. Est-ce là les débuts d'un nouveau tube? Les paroles d'un texte écrit pour Jacques Brel, Nino Ferrer ou Zaz? Nous ne le saurons sans doute jamais...
Et le nimbe de mystère qui entoure ce document le rend d'autant plus précieux. Vendu à prix (presque) vil, ne manquez pas l'occasion d'épater vos amis lorsque vous accrocherez au-dessus de votre bureau ce mètre-étalon de la créativité qui saura être votre muse pour tout vos écrits administratifs.

 

Après cet intermède sérieux, revenons sur un sujet plus léger que nous affectionnons tous, celui des goodies japonais ! Nos amis d'extrème-orient ont toujours su nous surprendre avec des trouvailles d'une inventivité rare faisant de leurs goodies des moment innénarrables de "WTF" toujours prompt à susciter un étonnement non-feint.
Que dire alors de cette figurine Gundam d'occasion !

 Le maitre averti dans l'auguste série Gundam aura le plus grand mal à identifier le Mobile Suit décrit ci-après. Les exégètes s'interrogent encore sur la présence de cette machine que l'on pense avoir vu pendant le premier montage de Char's Counter Attack, notamment entre le déjeuner du second animateur et l'évier de la kitchenette car il était de vaisselle ce jour-là. Toujours est-il que ce modèle rare saura trôner fièrement entre votre PG Banshee et votre Tallgeese custom III.

 Mais Gameblog reste avant tout un site parlant de jeux vidéo. Et quoi de plus parfait, pour rendre hommage à notre loisir préféré, qu'une cartouche de la fameuse NES qui nous apparait ici dans un état irréprochable (bien modestement présenté comme "Correct").
Gremlins 2 nous est présenté ici sous une forme très rare, hommage a peine appuyé au soufflage de cartouche de notre enfance. Le jeu devenant ici oeuvre d'art saura embellir votre collection de jeux NES, celui-ci étant d'ailleurs vendu au prix tout à fait normal de 30¤. 

 

Etat correct.

N'oublions pas le disclaimer, preuve supplémentaire de la rigueur de ce vendeur qui tient à être parfaitement honnête dans sa démarche

 

 

Voilà, il est déjà l'heure de nous quitter, l'auteur remercie humblement ses fidèles amis, qui se reconnaitront, et qui s'imposent comme les alliés indispensables dans la noble quête du ChocoMauvaisPlan.
N'hésitez pas à partager vos meilleurs mauvais plans dans les commentaires, ils seront examinés avec attention et figureront sans doute dans un prochain numéro des mauvais plans de ChocoMauvaisPlan! 

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
On arrose la zone!!

─ Bonjour. Dans moins d'une heure, nos avions vont en rallier d'autres venus du monde entier. Vous allez livrer le plus grand combat aérien de l'histoire de l'humanité.
L'Humanité...
Un mot qui devrait prendre un sens nouveau pour nous aujourd'hui. Ne passons plus notre temps à ne penser qu'à nos petites querelles sans importance. Nous allons être unis dans notre intérêt commun...

Peut-être le sort a-t-il voulu qu'aujourd'hui soit le 4 juillet. Vous allez une fois de plus devoir défendre notre liberté. Non pas de la tyrannie, de l'oppression, de la persécution... Mais de l'anéantissement. Nous combattons pour notre droit de vivre, d'exister.
Et si nous remportons la victoire, le 4 juillet ne sera plus connu la fête nationale américaine, mais comme le jour où le monde a déclaré d'une seule voix : "Nous n'entrerons pas dans la nuit sans combattre ! Nous ne voulons pas disparaître sans nous battre !"
Nous allons vivre.
Nous allons survivre.

Aujourd'hui nous célébrons le jour DE NOTRE INDEPENDANCE !

A l'année prochaine! ^^

Ajouter à mes favoris Commenter (22)

Signaler

C'est un véritable drame qui s'est déroulé aujourd'hui du coté de Blanc Mesnil aux alentours de 1 heure du matin.
Alors que cette tranquille bourgade de banlieue parisienne est endormie, plusieurs riverains sont soudainement réveillés par un bruit assourdissant. Un voisin témoigne:

J'étais à ma fenêtre pour fumer une cigarette, et j'allais bientôt me coucher. Quand soudain, j'ai vu une lumière très vive dans l'appartement en face, les vitres ont éclaté, et j'ai vu un grand objet sombre qui est tombé d'au-dessus l'immeuble, directement sur l'appartement en face ! J'ai jamais vu ça!

Et c'est un spectacle que les riverains ne sont pas prêts d'oublier: L'immeuble vient en effet de perdre tout son dernier étage qui s'est effondré à cause d'une grande masse qui a littéralement écrasé le toit pour finir sa course au quatrième étage de ce banal immeuble d'habitation.

Les pompiers rapidement arrivés sur les lieux n'ont pu que constater l'inimaginable.
Une sorte de canari géant a écrasé de toute sa taille le dernier étage de ce batiment tout à fait tranquille. L'unité de recherche de la Sécurité Civile a dès à présent débuté les opérations pour découvrir des survivants dans les décombres, tandis que les résidents des étages inférieurs ont pu êtré évacués sans que l'on ait à déplorer de blessés supplémentaires. Les pompiers font état pour l'instant d'une victime qui a été retrouvée sous l'oiseau qui semble pour l'instant somnolent.

 Le préfet de Paris présent sur les lieux à fait un premier compte-rendu sur cet incident

Nous sommes face à un oiseau géant, d'un embonpoint certain, qui semble être de la famille des canaris ou des autruches. Son espèce est pour l'instant indéterminée, mais nous avons appelé les services vétérinaires du zoo de Vincennes qui vont nous dire qu'elle est la marche à suivre avec un volatile de cette dimension.

Choqués, les habitants du quartier ont perdu beaucoup de HP dans cette catastrophe. une des  victimes nous a déclaré: "On approche de notre limite, on est à bout."

 

Le parquet anti-terroriste de Paris a été saisi de l'enquête, et le procureur possède déjà une première piste qui semble prometteuse.
Il semblerait que le dernier étage ait été occupé par une seule personne, la victime, retrouvée par les agents de la Sécurité Civile, se trouvait devant son ordinateur au moment des faits. Le procureur fait état de liens possibles avec une entreprise de terrorisme écologique.

Après avoir procédé a une première analyse d'un disque dur, que l'Institut National de Police Scientifique a retrouvé sous le volatile, nous avons relevé un premier élément qui semble démontrer le caractère intentionnel de ce qui semble être une attaque. Cet oiseau géant semble être lié a une sphère rouge retrouvée rapidement après l'intervention des services de secours.

 M. O occupait cet appartement peu de temps avant l'attaque et a demandé par le biais d'un site radicalisé de jeux vidéo comment utiliser un dispositif d'un genre nouveau qui sera soumis à l'analyse de l'INPS.

La tâche des enquêteurs sera maintenant de retracer le parcours de ce joueur de jeux vidéo qui semble désormais être lié à une entreprise de terrorisme écologique
L'enquête devra aussi déterminer s'il s'agit bien d'une mauvaise manipulation ou si la France va devoir faire face à une attaque d'un genre nouveau.

 

Snake_in_a_box pour AFP.

Voir aussi

Jeux : 
Final Fantasy VII
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
– “Ce que chaque chose coûte réellement, à celui qui veut se la procurer, c’est le travail et la peine qu’il doit s’imposer pour l’obtenir”

De la richesse des nations ─ Adam Smith. 1776.

Et nous voici de retour pour le deuxième épisode des mauvais plans de ChocoMauvaisPlan !

Avant toute chose, les équipes du ChocoMauvaisPlan tenaient à vous remercier pour l'entrain dont vous avez fait preuve lors de notre premier numéro.
C'est grâce à vos encouragements que nous pouvons continuer cette noble entreprise et nous nous engageons une nouvelle fois à vous présenter les meilleurs mauvais plans.

Le ChocoMauvaisPlan a sélectionné pour vous:

 Notre noble passion ne se limite pas aux quelques jeux AAA que nous imposent des éditeurs peu scrupuleux et friands de licences à rallonge. L'univers du "geek" ou de "l'otaku", ce sont aussi des collectors, des items, des objets du quotidien de toutes sortes qui savent sans nul doute possible embellir un intérieur, donnant un souffle nouveau aux canons de la décoration.
Et que serait un ordinateur d'otaku digne de ce nom sans un tapis de souris totalement en adéquation avec son environnement? Eh bien, il est plus que temps de combler cette lacune avec ce tapis de souris à la discrétion asssumée mais au raffinement total qui saura s'harmoniser avec votre bureau dans un enchantement de formes simples et de couleurs subtiles.

 Et dépêchez-vous il n'est en précommande que jusqu'au 31 janvier...

Si vous préférez la chaleur cosie de votre couche pour profiter des internets, vous pourrez alors vous tourner vers un traversin qui saura, en toute économie, vous accueillir vous et votre fidèle PC portable ROG.

 Au-delà du linge d'ameublement, le coeur de cible de l'otaku reste les célèbres figurines. Qu'elles soient en résine ou en PVC, elles constituent l'invincible témoignage que porte le fan à ses personnages favoris en exposant fièrement des répliques "3D" au sens du détail travaillé, donnant presque vie, dans un acte démiurge, aux héros inaltérables de nos enfances.

 Mais tandis que vous contemplez ce fameux personnage de DBZ que tout le monde aura reconnu, vous êtes peut-être un fan des non-moins fameux Chevaliers du Zodiaque... Aussi, le ChocoMauvaisPlan a pensé à vous.

 Oui, vous ne rêvez pas! C'est une fameuse figurine PLATE VINTAGE vendue en Asie !! On ne comprend d'ailleurs pas comment le vendeur peut se séparer à prix aussi vil d'un trésor  aussi inestimable!

Mais les amoureux de l'importation le savent bien: Commander sur les sites non-francophones est une gymnastique complexe, où il faut savoir se montrer polyglotte et suffisamment débrouillard avec les mots-clefs pour trouver le jeu ou la figurine qui saura rendre jaloux vos  amis. Mais une fois que le Saint Graal est à votre portée, c'est une nouvelle épreuve qui vous attend.
Les sites étrangers n'ont malheureusement pas la décence de reconnaitre que l'Euro est la seule devise viable et vous inflige la cruelle épreuve de la conversion dans leur monnaie autochtone.
Dollars, Yen, Livres... autant de devises aux valeurs différentes qu'il faut transposer en urgence dans notre monnaie préférée au risque de commettre une erreur aux conséquences financières irréparables...
Mais n'ayez plus peur! Laissez tomber les conversions hasardeuses et autres calculs complexes, le site Akiba Games vous propose de convertir d'un simple clic tous les articles que vous souhaitez commander.

Ainsi, ces simples jeux en loose affichés en dollars...

trouvent de suite leur juste conversion en euros !

 Vous noterez en outre le geste sacrificiel du vendeur qui n'hésite pas à faire une croix sur sa marge pour laisser ces cartouches au plus bas prix communiant ainsi avec la passion des acheteurs.

A bientôt pour les prochains mauvais plans de ChocoMauvaisPlan !

(Le ChocoMauvaisPlan tiens d'ailleurs à présenter ses excuses à Komy pour n'avoir pas su sauvegarder assez vite le ChocoMauvaisPlan qu'il avait trouvé exprès. Un magnifique Gundam à 1 000¤ qui aura sans nul doute trouvé entre-temps un heureux acquéreur...)

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
– “Ce que chaque chose coûte réellement, à celui qui veut se la procurer, c’est le travail et la peine qu’il doit s’imposer pour l’obtenir”

De la richesse des nations ─ Adam Smith. 1776.

Salut ! Et bienvenue pour ce tout premier numéro des mauvais plans de ChocoMauvaisPlan !

Le ChocoMauvaisPlan, qu'est-ce que c'est ? Eh bien,  il s'agit de tous les mauvais plans possibles et imaginables que vous pouvez trouver sur le net.
Le ChocoMauvaisPlan s'engage à écumer les sites de vente en ligne pour vous fournir les meilleures fumisteries spéculatives, les pires contrefaçons ramenardes et les vendeurs dotés du manque de race le plus total.
C'est par des recherches pointues, accomplies par notre équipe exceptionnelle de professionnels triés sur le volet, que nous vous trouverons les meilleurs mauvais plans jeux vidéos, BD, DVD, goodies, etc...

 Alors une nouvelle fois bienvenue et longue vie aux mauvais plans de ChocoMauvaisPlan!

Final Fantasy VII, c'est bien sûr des souvenirs imperrissables, des personnages haut en couleurs qui vous marquent durablement, un scénario poignant et mature qui vous a fait vibrer au cours de parties enfièvrés, mais c'est aussi l'un des meilleurs pourvoyeurs de goodies,  démontrant tout le savoir de Square pour nous vendre du plastique ou du métal. Que ce soit les récents play arts, les anciennes figurines en argent massif ou des choses plus retorses comme la tronche de Gackt dans Dirge of Cerberus, Square a su être un modèle pour beaucoup d'entre nous.

Et c'est avec émotion que nous voyons désormais de véritables petits Square Enix en herbe qui tentent désormais de marcher sur les pas de l'illustre ancètre. Si Pix N Love et consorts ne sont pas avares pour vous proposer le scénar d'un jeu "clef en main", le rapide succès de ces ouvrages vous oblige désormais à vous tourner vers la générosité de vos semblables pour espérer y trouver le bonheur. Heureusement, ces personnes désintéressées existent... 

 

Mais bien sûr, je conçois tout à fait que ce livre représente un investissement conséquent. Et il se trouve que l'économie est bien faite... C'est donc par l'intercession de l'inaltérable loi de l'offre et de la demande si chère à nos amis libéraux que nous pouvons trouver le même article, qui est cette fois, accessible à toutes les bourses.

 Je ne vois désormais plus aucune raison de vous refuser ce petit plaisir...

Mais quitte à aimer le rétro, vous êtes peut-être un vrai, un authentique joueur de machines rétro, (c'est-à-dire né en 1995) et qui connait Mario depuis les tout-débuts (à savoir avec Mario Sunshine). Et bien j'ai pour vous la solution avec cette Nes, version PAL, modèle unique puisqu'il n'a jamais été écouté !

 A vous les joies de coller votre oreille sur cette machine rare. Mais prenez garde ! Une personne consulte cet objet toutes les heures ! Une occasion à ne surtout pas rater...

 

Si les jeux de plate-formes et la musique chiptune vous stresse, alors n'hésitez pas à vous tourner vers cette autre merveille, un authentique coffret collector de Gran Turismo 4 qui est pour le coup quasiment donné. En plus de ce prix ridiculement accessible, on note la générosité du vendeur qui nous fait le don gracieux de la livraison. Un bien beau geste que vous saurez apprécier à sa juste valeur.  

 

 Si nous avons jusqu'ici parcouru les "lieux communs" du jeu vidéo, il n'en reste pas moins que nombreux sont ceux qui apprécie les jeux dit "de niche": genres abscons, indépendants peu accessibles, styles de jeux méprisés... Nous parlons de tous ces jeux pour fans hautement spécialisés dans une ou deux licences. A ce titre, ChocoMauvaisPlan a LE jeu qui vous faut pour compléter votre collection, avec cette trouvaille qui fera rager le plus monomaniaque des otak' de Persona ou de Danganronpa.


  

Voilà qui cloture les tout premiers ChocoMauvaisPlan de Gameblog, n'hésitez pas à proposer vos propres ChocoMauvaisPlan par MP, ils seront publiés afin de vous laissez le meilleur choix pour de futures emplettes.
Je vous laisse avec une dernière occasion unique:

 Ne passez pas à coté de ces écrans de veille qui sauront embellir votre Iiyama 15 pouces sous Windows 2000...

 

A très vite, pour les futurs mauvais plans de ChocoMauvaisPlan !

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler

Maj : Le test est désormais publié et se trouve ici.

 

Test de Project Zero 5 (Wii U): Entre horreur et désillusion

 

Après analyse par nos services ce test ne présente pas de danger particulier de shitstorm. Cependant les derniers relevés font état d'un taux de particules syntaxiques de 0.53 sorento/phrase, ce qui est très proche du taux de toxicité de 0.80 srnt/phrs prévu par les normes européennes.
Les visites sur ce test sont donc déconseillées aux personnes dont le système immunitaire est affaibli, ainsi qu'a toute personne qui veut rester "à l'a-guet". (hu hu©)

____

 Vous me connaissez (enfin, je veux dire c'était le cas avant que tout le monde se barre, donc les nouveaux, vous ne me connaissez pas, c'est normal mais on va apprendre à devenir copains), je tiens absolument à ce que la santé mentale des gameblogueurs soit préservée autant que possible (ce qui en dit long sur ma propre SAN). Pour ce faire, j'ai mis en place il y a quelques temps déjà, un protocole de défense visant à tester les tests qui seraient susceptibles d'être trop dangereux en terme de troll et de shitstorm.

Cependant, les menaces sur l'Internet moderne étant protéiformes, multilatérales et asymétriques (oui je ne rate pas un épisode du Dessous des cartes), il est de mon devoir de m'adapter à ces nouvelles contraintes et de faire face à ce repositionnement stratégique de la rédaction.

Plutôt que de livrer le test de Project Zero WiiU, Gameblog prend de cours ses partenaires inter-bloguiens et avance le test d'avant le test, un pré-test donc, afin de déterminer si le jeu rempli le cahier des charges attendu (ce qu'est sensé faire un test à la base).

Project Zero Wii U fait-il vraiment trembler ? Nos réponses avant le test

Nous sommes donc face à un danger nouveau, celui de l'avant-test qui risque de balancer tout le shitstorm sans que nous puissions réagir.

Il est donc vital, dans un Gameblog pluriel aux cartes sans cesse redistribuées, de se repositionner face à ce nouveau danger, qui est comme je le disais, multi-polaires, contrasté et dissymétrique.

Ainsi pour tester ce pré-test avant le test du test, je me tourne vers un spécialiste de la question.
Professionnel du survival-horror, il a maitrisé tous les Project Zero tel un Robert Capa du jeu vidéo, un Henri Cartier-Bresson du daguerréotype de pixels.  Spécialiste de l'analyse scénaristique, il sait aussi montrer une dextérité digne d'un PGM dans les défis horrifiques les plus relevés. (on lui doit notamment le célèbre rush final-boss-true-form de Clock Tower 3 en mode heavenly easy dit "Combat des 3 patterns").
Il nous accompagnera tout au long de ce test de prétest avant le test du test, je parle bien sûr de Liehd, plus connu sous le vocable de Gamer aux mains carrés.

"─ Regarde, j'ai retrouvé les anciennes BD de Kendy...
─ T'es sure que ça craint rien?"

Alors M. Liehd, bonjour. Bonjour et merci de vous prêter au jeu de l'interview. Vous avez comme moi lu le pré-test de Mme Quintaine. Cinq points y sont abordés, cinq questions trouveront leurs réponses, faisant de cet exercice de style un test avant l’heure. Il est question tout d'abord de la place de la peur dans un jeu qui fait peur. 
En s'interrogeant sur la peur dans Project Zero WiiU, trouvez-vous normal, Liehd-san, d'avoir peur dans un jeu qui fait peur? Qu'avez-vous à dire là-dessus?

Liehd-sama: Tout d'abord, j'aimerais revenir sur un point important, qui discrédite d'emblée la démarche du site Gameblog.fr (tm), car en ma qualité de spécialiste, je peux en attester : ce pré-test du test du jeu qui fait peur ne fait pas peur. C'est un non-sens. Si le pré-test du test du jeu qui fait peur ne fait pas peur, comment voulez-vous que le jeu qui fait peur fasse peur ? Quand un membre de la rédac' teste un GTA, un COD ou un Fifa, il prend bien garde à ce que le texte soit chiant, pour rendre compte de toute la chiantitude des jeux en question. C'est ce qui s'appelle faire preuve de professionnalisme.
De plus, confier la rédaction de ce pré test du test de jeu qui fait peur à Mlle Quintaine était à mon sens une erreur, dans la mesure où elle ne fait pas peur non plus. Même en l'imaginant dans une ruelle sombre, baignée de brouillard, pas coiffée, pas maquillée, avec trois gramme de doritos dans le sang et sa culotte- la FAMEUSE culotte ! - sur la tête, on n'arrive pas à flipper. Se faire attaquer par Mlle Quintaine après une apoclypse zombie, ce serait comme se faire racketter par Blondine Arc-en-Ciel à l'entrée de Disneyland Paris. Elle n'est pas effrayante. En jargon de la profession et avec tout le respect que je lui dois, on peut même plutôt dire qu'elle est "bonne". Ce qui explique pourquoi tous ces spectres et zombies passent leur temps à essayer de la bouffer.
Or, avec dans sa rédac' l'intégralité du casting du Village des Damnés version Otome game, Gameblog.fr avait pourtant l'embarras du choix, en termes de testeurs qui font peur. Ce qui rend ce choix d'autant moins compréhensible.
Ce préambule posé, si vous me permettez, j'aimerais répondre à votre question.
Et la réponse est : « Peut-être. Mais pas forcément ».
Bon, ok. C'était quoi, déjà, la question, en fait ?

Nous voulions savoir, Liehd-onee-sama s'il était normal d'avoir peur dans un jeu qui fait peur, tout en réfléchissant sur la démarche ontologique sous-jacente à l'oeuvre, qui dans une introspection psycho-socrato-platonicienne, pouvait faire référence à la recherche du beau et de la vérité au travers de l'extériorisation de nos craintes sous-jacentes faisant là un écho au memento mori propre à notre condition d'animal social conscient de sa propre destinée.
Ha oui, donc non. Ou pas que. Bien au contraire. Déjà parce qu'il y a plusieurs sortes de peur : la peur de rater son bus, la peur de parler à une fille, la peur d'être pris en photo avec Julien C, la peur d'être observé par un canard quand on va au petit coin (coin), la peur des joueurs de water polo en short asymétrique, la peur d'avoir peur, la peur de ne pas avoir peur, la peur d'avoir peur de ne pas avoir peur, etc, etc. Quand vous jouez à un vieux Mario, ou à un vieux Sonic, vous avez peur en permanence, parce qu'au moindre saut foireux, vous savez que vous aurez tout à vous retaper depuis le début. Ce sont des jeux qui ne font pas peur, pleins de bestioles rigolotes et de couleurs qui piquent... et pourtant ils font peur quand même. A l'opposé, on peut très bien avoir des jeux qui font peur qui ne font pas peur. Quand on parle de la peur, on pense souvent aux jumpscares, qui sont au jeu vidéo ce que la prostitution est à l'amour courtois. En effet, dans le registre des jeux qui font peur, il n'y a rien de plus sexuellement tarifé que le jumpscare. Là, on entre clairement dans le registre des jeux qui font peur d'avoir peur. Le joueur passe son temps à essayer d'anticiper le moment où il va bondir, un peu comme Mlle Quintaine essaie d'anticiper son test de jeu qui fait peur en écrivant un pré-test qui répond à toutes les questions du test mais sans mettre de note à la fin (vraisemblablement parce qu'elle en a peur). Finalement, c'est cette anticipation permanente qui nourrit la peur et qui explose littéralement au moment où le jumpscare libère d'un coup toute la tension emmagasinée. Mais en réalité, les trois quarts de ce type de jeux sont chiants comme la pluie d'une map de Battlefield. A l'opposé, on a des peurs plus sophistiquées, plus cérébrales, qui naissent de l'installation d'une atmosphère et des boss à trois pattern - des peurs qui, au final, ne feront jamais sursauter, mais feront peur quand même tout en donnant l'impression de ne pas faire peur, parce qu'elles s'installeront dans la durée. On peut donc avoir peur sans avoir peur, ou ne pas avoir peur tout en ayant besoin de changer régulièrement de pantalon.
Il faut bien distinguer la bonne peur de la mauvaise peur. La mauvaise peur, elle voit un monstre, elle fait grimper l'adrénaline. Alors que la bonne peur, bon, elle voit un monstre, elle fait grimper l'adrénaline. Mais elle, c'est une bonne peur. 

C'est en effet un problème dans ce genre de jeu qui font peur. Maintenant Liehd-sempaï, abordons le deuxième point de ce test de pré-test: en s'interrogeant sur la présence d'une histoire, la testeuse (testrice? testateuse?) semble immiscer un doute dans l'esprit des joueurs: Serait-il possible qu'il n'y ait pas de scénario dans un jeu de ce calibre? ou du moins que l'histoire soit insipide? Ne cherche-t-on pas provoquer le joueur en remettant en cause l'évidence de la présence d'une histoire? Bref, un scénario sert-il à quelque chose?


Liehd-senseï: On le voit bien dans des films comme Pacific Rim ou Mad Max Road Fury, la notion de scénario est un vestige d'un autre temps. Ce qu'il faut bien garder à l'esprit, c'est que si les films d'hier avaient un scénario, c'était pour faire oublier leur manques évidents en termes d'explosions ou d'effets spéciaux. Aujourd'hui, ce genre d'artifices pathétiques ne ferait qu’alourdir les produits de divertissement dont nous sommes si friands, en détournant le joueur/spectateur de leur essence première : les fusillades et la scène de douche au milieu. En ce sens, David Cage est un précurseur, il est bon de le rappeler.
Je pense donc qu'en essayant de convaincre le joueur de l'existence d'un scénario dans ce Project Zero, Mlle Quintaine essaie de lui faire peur, mais sans l'effrayer. Il faut que les aspects potentiellement repoussant du titre l'attirent sans pour autant que les côtés potentiellement attirants le repoussent. En lui promettant un scénario mais pas trop, Mlle Quintaine joue avec sa crainte atavique de l'effort intellectuel, tout en le rassurant quand même quant au caractère tout relatif de cet effort.
Difficile de lui donner tort (quand bien même est-elle de sexe féminin), puisque dans la mesure où la série des Project Zero s'est toujours reposée sur le même scénario, il est aisé de spoiler l'intégralité de l'intrigue de ce nouvel épisode sans même consulter une seule vidéo de trailer  : une ancienne secte shintoïste spécialisée dans les sacrifices humains a loupé une séance cruciale et n'est pas parvenue à refermer la porte des enfers qu'elle a ouverte, et du coup les lieux dans lesquels se déroulent l'aventure sont hantés par les fantômes des cultistes et de leurs victimes. D'autres questions ?
C'est en effet bien problématique... En introduisant l'appareil photo, le pré-test essaye de jeter un pavé dans la mare en pensant que la WiiU va fondamentalement remettre en cause la façon de jouer. A quoi va ressembler une partie de Project Zero WiiU? Ne risque-t-on pas une hausse significative des accidents domestiques, faisant du jeu vidéo le bouc émissaire perpétuel d'une société anomique, malade et en perte de repères dans sa fracture sociale?

Liehd-supa-saiyajin-3: Il y a ici une ambiguïté puisqu'on ne nous dit pas dans quoi on introduit l'appareil photo, au juste, ce qui pourrait ouvrir le jeu à de plus larges horizons vidéoludiques, voire lui valoir une place à part dans les anales de ce média.
Toutefois, la façon de jouer ne sera pas fondamentalement bouleversée puisque aujourd'hui, le gamer moyen s'arrête toutes les trois minutes pour prendre un selfie de son doux visage, ou pour appuyer sur F12 s'il joue sur Steam. Cela ne devrait donc pas remettre en cause ses habitudes, mais simplement les intégrer dans le gameplay.
Concernant les accidents domestiques, maintenant, ce qu'il faut savoir, c'est qu'ils sont moins à craindre que les accidents sauvages ou que les accidents élevés en captivité qu'on relâche brusquement dans la nature.
De plus, l'épisode 3DS avait déjà opéré une pré-sélection Darwinienne chez les amateurs de la licence, en les envoyant chasser les fantômes en réalité augmentée sur la voie de gauche de l'autoroute.
C'est un avis très tranché qui risque de heurter bon nombre de sensibilités. En parlant de cela, Liehd-oni-chan, le pré-test s'interroge sur la pertinence de ce nouvel épisode, comme quoi il ne serait pas une révolution. A l'heure des suites à rallonge et des jeux standardisés, une révolution prolétaire marxiste est-elle souhaitable pour l'avenir du jeu vidéo? Qu'est-ce que cette possible révolution signifierait pour des sociétés comme Ubisoft ou Square-Enix?

Liehd-kami-sama:  Ubisoft a réglé le problème de la révolution en l'intégrant dans son dernier Assassin's Creed, ce qui est plutôt bien pensé. Quand à Square Enix, contrairement à ce qu'en disent les détracteurs nostalgiques qui ont peur d'avoir peur du changement, ils se renouvellent régulièrement en collant des skins de groupes de J-Rock à la mode sur les modèles 3D de Kingdom Hearts. Non, à mon sens, ce sont surtout les auteurs de Spelunky qui doivent se remettre en question, compte tenu de leur vision sexiste et pixelisée du jeu vidéo.  A l'heure du photoréalisme photoréaliste figuratif 2.0, peut-on encore proposer au joueur des programmes en pixel-art, qui ne sont que la manifestation d'une autre peur qui ne fait pas peur ? A savoir : celle de la maturité des yeux et des femmes toutes nues dans The Witcher ?

C'est un jeu risqué que vous jouez Liehd-kami-sama, mais c'est une question qui mérite d'être posée en effet. Reste maintenant le dernier volet abordé dans ce pré-test, la beauté du jeu. Visiblement beau, mais pas trop, le jeu est "classe, soigné, propre, vraiment réussi et très joli". Devant cette prise de position extrêmement téméraire, digne des plus terribles pamphlétaires du XVIIIème siècle, ne pensez-vous pas que ce pré-test risque par son champ sémantique ultra-violent de s'aliéner une part toujours plus larges de joueurs à l'heure où le langage se doit d'être policé à l’extrême face à des susceptibilités toujours à fleur de peau?

Liehd-aniki:  Je pense que ce constat esthétique est également un constat d'échec puisqu'il répond de manière objective à la question "ce jeu fait-il peur ?". Si Mlle Quintaine a eu l'envie (et le loisir!) de se promener dans ce jeu qui fait peur pour en apprécier le décor comme si elle faisait les soldes chez Babou, cela tend à confirmer ma peur initiale : celle d'un jeu qui fait peur de ne pas avoir peur, mais qui ne fait pas peur sur le plan de l'effroi. Les « oh les jolies petites fleurs ! » et les « oh les gentils oiseaux ! » s'accordent assez mal à l'idée qu'on se fait d'un jeu qui fait peur, même s'il ne fait pas peur. Tout au plus celui-ci nous ménagera-t-il un jumpscare ou deux, lorsqu'on verra une pétasse en jupe ras-la-schnek convoiter le petit top girly qu'on avait repéré lors de notre premier run, mais le pré-test du test de jeu qui fait peur de Mlle Quintaine est formel : il ne faut pas compter sur ce Project Zero pour nous flanquer la frousse. La peur, il faudra plutôt aller la chercher du côté de Deadly Premonition sur Steam, qui a une chance sur deux de griller le disque dur de notre ordinateur à chaque redémarrage.

"─ Pourquoi as-tu posté des affiches minimalistes de Star Wars?
─ Pardon,  je ne sais pas ce qui m'a pris... Regarde, je poste des vidéos de Smooth McGroove à la place!"

Et c'est sur ce constat assez pessimiste sur l'avenir de la licence il est vrai, que s'achève cette interview sans tabou, nous apportant un éclairage nouveau sur le futur titre de Tecmo. 
Alors ce pré-test s'avère-t-il dangeureux? Il est sans doute plus retors qu'il ne veut bien le dire. En brouillant les cartes du test, il risque de ramener nombre d'innocents lecteurs venus simplement s'informer et non décider ou non d'un achat. Piégés de la sorte, ils risquent de se lancer dans des débats de shitstorm qui ne seront pas circonscrit à la zone de guerre du test. Nous demandons donc de faire preuve de prudence à l'approche de ce pré-test.

Nous mettons donc un 3 sur l'échelle de Neptunia. 
Si le test n'appelera pas de surveillance particulière pour un jeu de ce calibre, il conviendra cependant de contrôler régulièrement si d'autres jeux susceptibles, eux, de réelles shitstorm, passent par ce pré-test, future zone de non-droit en cas de trolls incontrolés.

A suivre...

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Test

Il est un peu tard pour intervenir, mais si nous pouvons encore sauver des âmes en détresse, il est de mon devoir de le faire.
La bombe est lâchée en avance sur l'horaire prévue, un peu comme si l'équipage du Enola Gay avait appuyé sur le bouton le 31 juillet au lieu du 6 août...
Qu'importe, avec cette soirée organisée sur Twitch, le risque de shitstorm est là et vu que les statuts se sont déjà remplis de commentaires de toutes sortes, du style Pedrof qui n'a jamais vu une cassette audio de sa vie, il est temps de prendre la température parce que là, vu le dossier, ça ne va pas aller en s'allègeant.

Je vous avoue, celui-là c'est un peu le (big) boss des tests de test. Tous ceux que j'ai fait jusqu'à présent ne sont que des entrainements en vue de cet instant. Il faut que je m'en montre digne, que je sois juste, précis, sévère, légitime.
Pour l'occasion, Gameblog sort ce qu'il a de meilleur dans le domaine. On le connait de longue date, il nous connait de longue date. Il sait pertinemment ce qu'il va se passer, on sait pertinemment ce qu'il va nous raconter.
Allez Gollum, ton précieux est arrivé, fais péter les étoiles, vend du rêve, commerce avec le diable. Here we are born to became the princes of the universe...

 

 Au jeu vidéo, la patrie reconnaissante.

Alors voyons ce titre...

" Big Boss pour l'éternité".

Ok, j'étais pas prèt...
On recommence.

" Big Boss pour l'éternité".

Subtilité d'un T-34 dès le départ.
J'aime bien ça.
Notez le "pour l'éternité", qui donne un petit coté Panthéon à l'ensemble. Un coté Panthéon qui laisse croire d'ailleurs que Hideo Kojima est sans nul doute décédé.
On ne joue donc pas à un jeu vidéo, on lit un testament. Alors laissez-moi prendre ma voix affectée:  "─ Entre ici, gameblogueur, avec ton terrible cortège! Avec ceux qui ont likés en ayant pas commenté, et même, ce qui est peut-être plus atroce, en ayant commenté."

L'intro reste sobre, elle invoque les Grands Anciens, ce qui est normal, recontextualise le Kojima et ses lubies, du classique là encore.
L'avis arrive cependant, toujours très personnel, et c'est le début du torrent d'émotions. "La fin d'une ère" ! Le dinosaure se meurt, le mammouth disparait, le dodo s'endort... (je n'ai même pas honte).

Sauf que le jeu est tour à tour agaçant mais plaisant, et il prendrait même, parait-il, le risque d'être boursoufflé et surfait. Mais on se rassure bien vite, "la tranche de vie [est] unique", achevée de "la plus brllante des manières".

Un peu plus et le test aurait presque pu être sobre et retenu.

Ah ah.
(j'aurais bien écrit "huhu" à la place, mais y'a un copyright dessus. Il se reconnaitra. Voire même.)

 

 Et donc on peut débloquer le fusarbalète à la Mother Base?

Le truc avec Gameblog et les tests de JulienC, c'est que le jeu n'est, la plupart du temps, pas testé. Tout a déjà été balancé avec les trailers, cette première partie s'attache donc à faire les rappels très simple de ce que l'on sait déjà, au regard des vidéos, trailers, live déjà parus. D'ailleurs, on est dans le gigantisme, MGS va plus loin que Peace Walker au "risque de perdre les joueurs". Carrément.
Le testeur va même plus loin que loin en faisant de ce MGS 5, un MGS (d'accord, là, je vous suis), un Red Dead Redemption (Ouais. Je vois le coté grand espaces liberté de mouvement), un Monster Hunter (─Narga ! Narga, t'es où? Ah, Narga... Euh, est-ce que tu as déjà repéré un Gypceros dans MGS? Non? T'es pas sûr?), un Suikoden (Euh........ ).

Toujours est-il que ce MGS en devient presque effrayant ! Il peut faire peur aux joueurs, il est la fusion de quatre licences gigantesques dans le monde du JV ! Joueur, si tu n'as pas le niveau d'awesomeness requis, ne regarde pas le grand barbu en toge blanche assis à gauche d'Hideo, tu risques de te bruler dès l'insertion du Blu-ray!

Après le test rappelle le degré de liberté, rien à dire là-dessus, c'est ce que j'espérais, et le jeu a intérêt à tenir cette promesse. Je verrai sur pièce, mais je n'ai pas de raison de douter.

Bon alors, il est où ce Rathalos?

 Ne regardez pas l'écran!

On embraye.
Alors déjà un arrêt rapide sur le titre: "Déconcertante déconstruction"  Ca, c'est du niveau du "Déconcertant concerto" de Mozart l'Opéra Rock. Il ne faut plus le refaire, merci.
On attaque le chapitre des défauts, qui sont maintenant posés au début, pour être plus facilement évacuable par la suite. C'est une bonne stratégie qui a fait ses preuves. Les problèmes d'IA et de popping de végétation y sont anecdotiques en balance des heures et des semaines passés à y jouer, d'accord. RAS.

Plus gênant, le spoil à cause du générique pendant la mission. Ah merde. Ca c'est très con pour le coup... Perso, je ne suis pas sensible au spoil, mais pas de panique ! notre Douglas Adams du jeu vidéo a la solution ! Ne regardez plus l'écran ! Brillant ! Bon par contre y'a un bouton "suivant" pour zapper ça, mais ça c'est anecdotique.

Ensuite, le coté décousu de la narration qui est justifié pour "transcender le gameplay". J'espère que vous êtes niveau compagnon en franc-maçonnerie parce que déjà que la révélation divine pouvait vous cramer les yeux, là vous êtes parti pour défoncer votre karma à coup de MGS.

Après, il semble y avoir une redite du chapitre 2, c'est pas très clair. On passe directement aux modes de difficultés, puis à la nécessité de développer la base pour éviter d'être bloqué plus tard, tout en précisant bien qu'il faut prendre les K7 pour developper l'histoire.
On dirait que l'on veut passer vite sur ça, comme si en fait le jeu est un peu mal branlé dans son déroulement... Hum. A suivre manette en main.

Mais bon, allez on passe à la suite, on oublie tout ça, car là maintenant, tout de suite, c'est la "vertigineuse osmose" qui vous attend.

La vertigineuse osmose l'appelle.

 

Ma K7! on m'a volé ma K7!

Ensuite on attaque un peu plus la narration. Avec l'importance des K7, on avait compris.
Alors Pedrof, ecoute-moi. Ne panique pas. Une cassette n'est pas dangereuse, c'est un objet en plastique muni de deux trous qui servent à recevoir des crayons. Autour des trous il y a un espèce de ruban marron qui sert juste à s'entortiller quand tu veux l'écouter. Ca n'a rien de grave...
Bon, les révélations y sont en tout cas ahurrisantes, superfétatoires, cacochymes, mirifiques, subliminales, bla bla bla.

"les thèmes abordés par MGS V en font un épisode coup de poing... même si la mise en place mettra quelques dizaines d'heures."

Que, quoi? Des dizaines d'heures? Le gars balance ça comme ça, en mode normal, style yolo-swag, tranquille-t'as-vu, et puis tu...  "ne vous arrêtez pas après 30 heures de jeu." Ah ok.
30 heures.
Normal.
Putain heureusement que j'aime MGS. Vous, je sais pas mais pour moi ça va bien se passer.
On repart ensuite sur le panthéon, le souffle coupé, le roller-coaster, l'histoire du jeu vidéo. Au final beaucoup sur le ressenti du testeur, c'est normal sur GB me direz-vous, mais on est là encore pas vraiment fixé sur cette histoire de jeu qui démarre au bout de 30h. Suspect.

J'arrive...


Dans 30 heures.

 Conclusion.

 Sur Gameblog, avant de tester un jeu, on parle d'abord de Gameblog, ça on le savait déjà. Avec les précédent dramas, le rentre-dedans de la commuanuté a été tel aussi que le test est perçu comme un espace dans lequel il peut être salvateur d'expliquer sa démarche pour tenter le damage control. C'est le cas ici puisqu'on rappelle que la notation s'utilise dans sa totalité. Ce Gameblog-no-jutsu sert à éviter un shitstorm classique que l'on nomme le Shitstorm de la note. C'est le débat qui consiste à dire qu'un jeu à 5 étoiles, ça n'existe pas car il est parfait alors que moi je l'ai pas aimé, donc c'est tous des vendus bla-bla-bla....

Le finish est lyrique à la JulienC, puissance évocatrice du jeu revendiquée, appel aux souvenirs des temps anciens. Un appel du pied pour les futurs débats au passage qui risque d'amorcer un Shitstorm du débat à auto-combustion (c'est le débat qui consiste à débattre sur le principe du débat).
On termine sur une sensation étrange qui est présente tout au long du test et qui revient ici:

sans la qualité de la fin, sans la pertinence des explications permettant de faire le lien avec l'ensemble de la saga, la note n'aurait pas été exactement la même.

Bon. Y'a un truc qui cloche avec ce jeu. Point. Il frustre, énerve, il propose un genre de transition foireuse entre deux chapitres... On sait pas trop, car c'est bien noyé et on ne pourra juger sur pièce qu'à partir de mardi. Mais quelque part, la qualité d'un jeu, dans ces mécaniques, son déroulé n'est-elle indépendante de sa fin? Ainsi, je ne vois pas trop comment un jeu peut sauver sa note grâce à son dénouement. Le jeu a pour ainsi dire, déjà été joué. Si tu souffres le martyr manette en main pendant 60 heures, c'est pas à la cinématique de fin que ça va s'arranger. Une fin a beau être pourrie, si le jeu se joue bien, ça n'impacte pas... Donc ça voudrait dire peut-être que le jeu est mal raconté au travers de ces fameuses cassettes? Et que tout ne prend de sens qu'à la fin? Mouais...

 

Mais nous ne sommes pas là pour tester le jeu ! Et ce qu'il y a de bien avec ce test, c'est que l'on sait où l'on va. Même s'il n'est pas très clair par endroit, on savait tous pertinemment ce que donnerait un test de MGS par JulienC. La shitstorm de la subjectivité est donc une évidence.
Ensuite, comme d'habitude, le test du test a pour but de vous dire si les débats suscités par le test sont dangereux pour votre santé mentale. Ici, vu le jeu, le risque et le nombre de shitstorms possibles est bien connu. Une première phase anticyclonique créé une masse de commentaires positifs sur le test, qui attire nécessairement une masse froide dépressionnaire, la rencontre des deux provoque le plus souvent une shitstorm du fanboy. Très connue, elle a peu d'effet maintenant mais peut provoquer des bourrasques violentes.

En outre, l'arrivée soudaine le 26 au soir de la soirée Metal Gear Solid 5 sur Twitch va provoquer obligatoirement une shitsorm du Doritos, nous y sommes habitués, mais elle peut faire très mal. Et enfin, pour cause de grosse licence, nous avons des débordements sur les statuts et les blogs, ce qui provoque une shitstorm du dont' give a fuck qui consiste à se vanter de ne rien avoir à foutre d'un jeu tout en parlant du jeu dont on dit ne rien avoir à foutre. Tout un programme. 

Clarté du test: 2/5: Le test nous cache un truc. Le jeu n'est pas aussi bon que sa note le laisse supposer et il faut chercher son intérêt ailleurs. Il frustre, mais on ne sait pas vraiment pourquoi. Sa fin conditionne sa note... Bref, test pas clair mais il l'est toutefois plus que celui de Ground Zeroes.

Syntaxe et formulation: 4/5: Lyrique comme d'habitude mais lisible, juste un souci avec le dernier paragraphe sur les défauts qui s'êmmele un peu.

Risque de troll: 5/5: JulienC aux commandes, donc as usual. par contre, c'est du JulienC sur du Metal Gear, on est donc habitué, et la chose est désormais acceptée. C'est une sorte d'inversion de la loi de Murphy. Le test a tout pour être une catastrophe mais vu qu'on y met dessus le gars par lequel les catastrophes arrivent, (et il est habitué le pauvre !), ça fait comme une sorte de... de... fussoir. (+10 à la référence). Ca annule l'effet de la première catastrophe: on sait tellement que le cocktail est explosif qu'on s'attend à le voir exploser et qu'il n'explosera pas au final plus que d'habitude, parce qu'on y est prêt. Sur Neptunia, le shitstorm fut apocalyptique parce que personne ne s'y attendait sur un jeu aussi merdique. Là, on le voit venir de trop loin pour qu'il soit vraiment dangereux.

 Par conséquent, le risque de shitstorm sur l'échelle de Neptunia est 9.5 sur 10. Mais attention, c'est 9.5 qui va durer longtemps. Moins explosif, il sera plus dans la durée. Code bleu sur ce test bien sûr, et pour les plus fragiles, on le verrouille et on le place en quarantaine pour une bonne semaine.

Si vous avez l'âme aventureuse; vous pouvez aller sur ce test, mais nous recommandons la plus grande prudence lors de la lecture des commentaires. Pas plus de 5 minutes de lecture par jour, la concentration en particules syntaxiques est d'environ 0.3 srnt/phrase ce qui est conséquent. Prudence donc. 

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Signaler
Gothic Lolitas

 Gothic Lolitas Reforged!

Après un an d'absence, retour aux affaires. On va essayer de reprendre ce blog, pourtant jamais réellement stoppé, en redémarrant une de ses plus anciennes rubriques. Le principe est simple, je poste des images et je divague à coté.

 

 

 

 

 

 

Je vous avoue, c'est l'annonce de Final Fantasy Type-0 sur PC qui m'a fait le plus mal.

J'avais acheté ma PS4 sur un demi-coup de tête: Poussé par un Sirtank qui voulait faire Bloodborne le jour de sa sortie, j'avais procédé à un calcul simple pour confirmer ma décision. La sortie de MGS 5 en septembre, l'arrivée prochaine de Final Fantasy XV dans 7-8 ans, le portage de Type-0 et l'arrivée certaine de Kingdom Hearts 3 m'ont fait dire que, quitte à se payer de toute façon une PS4, autant le faire maintenant et être ainsi prêt pour la suite.

A la base, je pensais donner la priorité à mon parc informatique vieillissant. Mon fidèle Dell capable de fonctionner à la hauteur d'une PS3 avait accusé un méchant coup avec Evolve (je me suis depuis rabattu avec bonheur sur Depth.), et la crainte du crash généralisé d'un système avançant, tel un lemming, vers la case "obsolète" se faisait toujours plus pressante.

Partant de là, l'annonce de MGS sur PC me confortait dans mon choix d'acheter le jeu avec l'upgrade de ma machine, me permettant au passage d'embrayer sur The Witcher 3. Vu que Final Fantasy 15 va lui aussi passer vraisemblablement par la case PC, il était presque possible de faire l'impasse définitive sur la console, une fois que l'on a confirmé que sa future ludothèque serait une seule machine.
Restait l'inconnue de Type-0.

Je tenais à faire ce jeu et vu qu'il semblait rester sur console, autant migrer vers la PS4 et acheter tous les jeux sus-mentionnés dessus. Mais maintenant que le jeu est sorti sur Steam, je me retrouve avec une console sur les bras et la quasi-certitude que tous les jeux qui ont justifiés l'achat de cette même console sont ou seront disponibles sur PC.
Je suis bien conscient que cela n'est pas le cas de tous les jeux, et il y a des exclusivités qui nécessiteront toujours une console, mais plus on avance dans le temps, et plus on se rend compte que les jeux japonais, pourtant habitués aux consoles, vont plus facilement vers le PC.

La nécessité d'acheter une console de dernière génération se pose désormais réellement.
Si le prix d'un PC neuf est bien sûr un problème rédhibitoire, l'instabilité du système qui est toujours souvent reprochée n'est plus désormais l'apanage du seul PC: Maintenances, mises à jour, quand ce ne sont pas des erreurs système, les consoles ressemblent à des PC et la généralisation des bugs sur les jeux rendent presque les crashes de CG anecdotiques, le tout faisant semble-t-il parti intégrante du paysage "jeu vidéo".

Si avant la séparation entre PC et consoles était actée, il n'aura échappé à persone que c'est désormais loin d'être le cas. La frontière entre les deux n'a jamais été aussi poreuse. Les exclus deviennent relatives et si un jeu présent sur One évite la case PS4, vous avez une chance de le récupérer sur PC (au pif : Rise of the Tomb Raider, mais ça marche aussi avec Gears of Wars).

Si la console reste une alternative souhaitable, notamment pour les joueurs plus jeunes qui peuvent se la faire offrir plus facilement qu'un Asus ROG, il n'en reste pas moins que dans mon cas,  le calcul économique est plus pertinent si j'upgrade mon PC. Non seulement je peux passer outre sur le problème des exclus mais je peux aussi m'assurer de jouer aux jeux typiques du PC. Si les consoles semblent se démener pour donner leur chance et attirer les indés, qui étaient auparavant une particularité du PC, cela rend au final les consoles de plus en plus semblabes aux ordinateurs.
Les consoles me font désormais l'effet de se tirer une balle dans le pied. En copiant leur architecture, en reprenant leurs acteurs, plus rien ne va finir par les distinguer du PC, surtout s'ils continuent à facturer le multi avec un abonnement...

Nintendo ne se pose pas cette question et continuera comme il le souhaite. De même, la mort d'a peu prêt tout et n'importe quoi est annoncée par autant de Cassandre. Vu que je me plante souvent, il n'est pas question pour moi  d'anticiper sur l'état du marché dans 5-10 ans.
Par contre, il est désormais quasiment acté que, sauf grosse surprise, la PS4 est pour moi ma dernière console de salon. Cela posera bien sûr la question du démat et du collector, mais je verrai ça plus tard..
Les anciens rédacteurs  de Consoles + disaient: "Il n'y a pas de mauvaises consoles, il n'y a que des mauvais jeux" mais restera-t-il seulement des consoles si absolument tous les jeux sont trouvables sur PC?

Tu le crois ça?

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

L'information est tombée en fin d'après-midi peu après 17h30. Alors que la situation semblait normalisée dans la Bande de statuts, et malgré de récurrentes flambées de violence de l'Etat Twitterroriste, c'est un nouveau coup dur qui a été porté au processus de paix engagé depuis quelques mois.
Alors que les twitterroristes occupent depuis longtemps une large partie des statuts stratégiques, ils portent un nouveau coup d'une extrème brutalité au patrimoine culturel de Gameblog.
Contraint par une menace écrasante, c'est l'un des plus beaux blogs de tout le site qui est aujourd'hui menacé de dynamitage. Les photographies satelittes montrent d'ores et déjà que les préparatifs sont en place pour une destruction en règle de tout le blog de sorento.

Notre blog d'information se refuse à montrer des images de propagande de l'Etat Twitterroriste, cependant comme on est sur GB et qu'on est des gros rataïs du clic, nous allons juste diffuser le statut de menace brandie par l'E.T.
 

 

C'est en effet le blog de sorento, l'une des dernières perles du site, qui a été mis en ligne parmi les tout premiers blogs (le 21/01/2010), qui est menacé par l'anéantissement.

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban-Ki Moon a convoqué immédiatement une réunion d'urgence du Conseil de Sécurité des Nations-Unies afin de demander la prise immédiate d'une résolution par les Etats-membres du Conseil.

Tout au long de son discours, le secrétaire général a martelé la nécessaire sauvegarde du patrimoine immanent de Gameblog, et a rappelé la trop longue liste de crimes qui émaille le site depuis de longues années.
Dernièrement, la destruction du blog de ZigEnfruke a été le point d'orgue d'une campagne sans précédent de "crimes caractérisés contre l'humanité, la culture et la civilisation" a souligné le secrétaire général.
Ban-Ki Moon en appelle donc à la communauté internationale pour faire cesser immédiatement ces exactions et demande le vote à l'unanimité de la résolution 15-2457, qui prévoit la mise en sécurité immédiate de tout le contenu du blog afin de mettre à l'abri le plus rapidement possible ce qui constitut une part significative du patrimoine immatériel du site.

Au terme d'un discours de plus d'une heure, le secrétaire général a déclaré:

Face à la barbarie, face au déplacement des populations historiquement reliés au site, il est du devoir moral des Etats-membres et des Gameblogeurs emblématiques de prendre la pleine mesure de leur responsabilité et de montrer un front uni face à l'horreur, l'abandon, et l'uniformisation culturelle de tout un site. Nous ne voulons pas d'un deuxième Topito, nous ne voulons pas d'un énième blog de pub sur Gameblog.

Le vote est attendu dans la soirée après un premier cycle de discussions et de négociations. Le point d'achoppement le plus important étant bien évidemment quel Etat-membre acceptera de mobiliser des ressources sur le blog de sorento, zone extrémement dangereuse, puisqu'il est très largement contaminé par les particules syntaxiques. Les derniers relevés par Greenpeace faisaient état de pics à 0.775 srnt par article².
Une intervention très lourde en moyens qui ne pourra pas se limiter à des bombardements mais qui passera bien par un dépôt de troupes au sol, laissant présager un conflit violent pour la défense d'une zone classée Patrimoine Immatériel de Gameblog depuis le 14/02/2013.

_______________________________

Flash: L'Etat Twitterroriste vient de mettre sa menace à exécution et à débuté la destruction du blog. 
 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

 La polémique est lancée! Suite à l'arrivée aussi soudaine que dérangeante du dernier morceau des Enfoirés, celui qui doit briser la glace noire qui enserre votre coeur de pierre pour faire de vous l'antimatière d'un Balkany. Mais plutot que de susciter les larmes de la culpabilité et l'ouverture du porte-monnaie, les réactions semblent tour à tour amusées, désolées ou énervées..

Mais jugez plutôt sur pièce.

 C'est la viiiiiie !!

Le bilan est clair. Non seulement on fume, imaginez un peu, mais en plus alors que les vieux ils avaient la paix (ah ah!), la liberté (oh oh oh!), et le plein-emploaaah (lmfao!), nous, pauvres jeunes malheureux post-1975 du choc pétrolier, nous n'avons que la violence, le chomage et le Sida.
Mais si on a tous les trois, on êtes forcément l'un plus que l'autre. Grâce à ce test, vous saurez désormais si vous êtes chômage, violence ou Sida...

Prêts? Alors cochez les réponses! 

 

 

Hey! Le nouveau CD des Enfoirés est sorti ! 

Je vais le récupérer sur iTunes quand je serais revenu de la pharmacie

Circle pit pour une bonne cause! Je fonce prendre une place sur Fnac.com

Je go checker si y'a pas une reprise a cappella...

 Cool je vais récupérer ça sur vevo avec YoutubetoMP3

 

Dure journée, vous avez mal répondu à votre patron et vous êtes convoqué demain...

Bon, le CDD après le stage, c'est mort...

Comment t'écris Prud'homme déjà?

Lol, je suis auto-entrepreneur (et photographe pour ma copine blogueuse mode aussi)

Y'a des choses plus grave... Envoie le seau de Häagen-Dazs.

 

Un punk à chien emmerde les gens dans la rue, vous allez passer devant lui dans 10 mètres

M'en fous j'ai mon casque, la meilleure arme anti-relou.

Sa chemise est sympa mais il sent un peu mauvais quand même.

Contrit: "J'ai pas de monnaie désolé. Et pas de clopes non plus..."

Et hop changement de trottoir... Pas d'humeur aujourd'hui...

 

Le week-end, enfin. Vous avez prévu quoi?

J'allume la PS3. On va poutrer sur noob sur Callof ou Fifa.

Let's party! Les potes arrivent à 19h, et j'ai déjà acheté ma bouteille.

On s'écoute un bon vinyle de country avec louloute, elle a fait du quinoa ce soir.

Y'a autre chose à faire à part glander devant le Net? (han ils sont trop cons ces chats... ♥)

 

Un avis sur The Order 1886?

On va plutôt regarder les promos sur Steam.

Honnêtement? Rien à battre...

Ouais à 20¤ chez Micromania à la limite.

Désolé, j'ai chiné Actraiser pour ma SFC. Alors, vos AAA...

 

Putain de voiture qui marche pas...

Bah, elle avait déjà 225 000 km...

Rho la journée de merde... Bon le bus, c'est quelle ligne déjà.

Ah ah! Toujours aller au travail en fixie voyons...

On se calme avec un gros coup de latte dans la portière. Et puis on appele le garage.

 

Votre dernier film c'était?

American Sniper. C'est le dernier Eastwood quand même...

Birdman, ça à l'air sympa non?

Je sais pas, y'a quoi sur zonetéléchargement?

Je me souviens plus mais il a été récompensé au Sundance je crois...

 

Ah, et les enfants?

Oui? Il s'appellera Ulysse Byron ou Cassandra, j'ai déjà prévu de lui apprendre à lire le Hobbit en anglais.

Les trucs qui puent et qui crient? Non.

Oui pourquoi pas. Je vais attendre de me caser d'abord.

Ouais alors déjà avoir un CDD ca sera bien...

 

 

Vous avez terminé? Alors comptez vos réponses et faites la somme des quatre couleurs de réponses possibles et reportez-vous au paragraphe correspondant.

 

______________________________

Vous avez une majorité de Violet.
Vous avez la violence! 
Enfant du 11 septembre, vos yeux innocents ont vus les deux tours foudroyées dans un déferlement de haine aveugle. Baignant dans la fange des dessins animés du Club Dorothée, vous vous êtes abreuvés de cette brutalité qui a fait de vous un être colérique, froid, méprisant les faibles, craignant les puissants pour mieux comploter et les abattre plus tard....
Posant les yeux sur les gens qui mettent leur iPhone (avec écran cassé) à fond dans le métro, les cosplay du Tardis à la JE et la quatrième de couverture de Marc Lévy, vous nourrissez sans cesse une haine profonde de tout ce qui vous entoure, carapace de douleur pour survivre dans cet univers froid,  déshumanisé et aux goûts de chiottes...

Vous avez une majorité de Vert.
Vous avez le chômage!
Apeuré, sur le qui-vive, vous lorgnez d'un oeil anxieux le boitier de la carte bleue. Un ouf de soulagement plus tard, (oui, vous avez pu vous payer les courses au Monop'). Il est temps pour vous de regagner votre studio glacé pour économiser le chauffage.
En vous penchant sur votre 2 734ème lettre de motivation, vous vous demandez si rajouter : "Modérateur sur un forum de bit-lit" peut vous aider à dissimuler le fait que vous n'avez pas les 5 ans d'expérience requis sur l'annonce.
Mais vous avez appris à vous contenter de peu. C'est normal dans cette époque mesquine et beaucoup sont ceux à 35 ans à n'avoir jamais occupé un emploi malgré un Master en sociologie arrêté au 1er semestre.

Vous avez une majorité de Orange.
Vous avez le Sida!
Vous ne vous rappelez pas comment vous l'avez attrapé et vous êtes d'ailleurs a peu près certain de ne pas l'avoir... Mais silence! 
Pour les Enfoirés, il n'y a que 3 choses dans cette époque dissolue! Le chomage, la violence et si vous n'avez pas l'un des deux alors c'est que vous avez le Sida. Alors avec votre boulot normal, vos soucis normaux, votre famille normale, vous traversez tant bien que mal cette époque avec votre maladie. Mais si, puisque Jean-Jacques Goldman dit que vous êtes malade, c'est que c'est vrai...
Courage, on a fait des progrès maintenant. Et puis regarde: je peux même te toucher je sais que je ne serais pas contaminé... C'est bien non?

Vous avez une majorité de Rouge
Vous êtes un hipster!
Summum des trois précédents, vous êtes le caméleon de ce temps. Cumulant à la fois la violence avec votre mépris souverain de tout ce qui n'est pas vous, le chomage avec un job inutile que vous cachez sous le terme de "auto-entrepreneur", vous avez fait de cette époque méprisable le marécage dans lequel attendez votre proie pour l'agonir de vos injures que vous appelez tweets. Courant après les chimères de la mode, glorifiant le vieux dans une vacuité terrible d'imagination, votre hypothétique avance sur les autres ne fera que vous ranger avec les yéyés et les hippies, comme risibles souvenirs des années 2010, avec vos bretelles marronnasses et vos barbes ridicules...
O tempora, o mores!
N'y a-t-il rien à sauver ici bas?
Ah j'oubliais, vous n'êtes pas intolérant au gluten. Vous êtes juste con.

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (36)

Édito

L'actualité trépidante du jeu vidéo oblige à la plus grande prudence.
Le but de ce blog est donc de proposer à tous les joueurs en quête de la vérité des news de qualité, vérifiées et objectives.
Mais la rigueur de ces articles n'empêche pas néanmoins d'exposer des avis affutés et des critiques constructives qui ne manqueront pas d'élargir l'esprit des gameblogueurs ouverts aux thèses le splus audacieuses.

Si ce blog reste un oasis d'où jailli une source intarrissable de savoir, il n'en reste pas moins un havre accueillant où les sens seront nourris d'illustrations de qualité, bien que portés plutôt sur un look en particulier.

Quand l'actualité (toujours trépidante, rappelons-le) me laissera quelque latitude, je parlerai aussi d'animation et de sujets autrement plus graves comme... Euh... Le jeu vidéo, tiens. Ou les mechas.... (c'est important les mechas, vu les  films de merde qui sortent en ce moment...)

Sur ce...

Il faut pardonner à ses ennemis mais pas avant de les avoir vu pendus. (Heinrich Heine)

Archives

Favoris