Indianagilles et les chroniques d'un gamer ni trop jeune, ni trop vieux

Indianagilles et les chroniques d'un gamer ni trop jeune, ni trop vieux

Par Indianagilles Blog créé le 05/01/11 Mis à jour le 07/03/18 à 10h47

Ajouter aux favoris

Catégorie : Divers


Signaler
Divers (Cinéma)

Si comme moi vous êtes fortement déçu par la direction prise par la franchise Star Wars, séchez vos larmes, Disney vient de faire un énorme volte face afin de faire appel à des valeurs sûres. Allez zou, on recommence à partir de l'épisode VII, mais cette fois il faudra compter avec Bud Spencer et Terence Hill !
Bien entendu, tout ceci n'est qu'un petit fantasme de fans qui ont réalisé une drôle de (fausse) bande annonce, en insérant la piste italienne de la bande annonce du Réveil de la Force et qui a été mise sur la page facebook "TheTreilers" Du coup, je vous l'ai repacké pour l'occasion avec la piste française de cette même bande-annonce. J'ai fait ce que j'ai pu pour que ce soit à peu près synchro, mais c'était pas facile de faire des coupes à cause des bruitages et de la musique de fond.

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Divers (Jeu vidéo)

Bob Wakelin a été emporté, après une longue et douloureuse bataille, par une leucémie le 21 Janvier 2018. Si vous ne connaissez peut-être pas son nom, il est impossible que vous n'ayez jamais croisé et admiré une de ses ½uvres si vous êtes un enfant gamer des années 80.

A une époque où les jeux n'étaient parfois composés que par trop peu de pixels, l'illustration de la boite ou de la publicité avait une importance capitale. Il fallait qu'elle nous envoie du rêve, et c'est exactement ce à quoi s'employait Bob Wakelin, lui qui était illustrateur chez le mythique éditeur Britannique Ocean.

D'une certaine façon, Bob était quand même un sacré fumier. Parce que, soyons franc, qui n'a pas bavé devant l'une de ses illustrations de folie et demandé à ses parents qu'il fallait absolument acheter ce jeu là,  pas un autre, avant d'avoir été terriblement déçu une fois la disquette insérée dans son micro ordinateur ? Parce que le Renegade III, je l'ai encore là, moi !

Allez, soyons quand même magnanimes, les mauvaises surprises étaient finalement rares, et même si les jeux n'étaient peut-être pas toujours à la hauteur de la promesse de leur boite, ils étaient souvent suffisamment merveilleux pour nous occuper bien des après-midi. Peut-être que sans ces fabuleuses illustrations, nous ne nous serions pas précipité sur un Shadow Warrior, un Head over Heal ou un Chase HQ, pour ne citer que quelques-unes de ses ½uvres cultes. Les gars de chez Ocean savaient ce qu'ils faisaient en confiant un tel boulot à Bob Wakelin et il ne fait aucun doute que sans lui, ils auraient bien moins vendus la plupart de leur titres, même les meilleurs d'entre eux.

Le bonhomme était aussi à l'aise avec le style réaliste que celui du dessin-animé, mais j'avoue avoir toujours eu un faible pour ses jaquettes "sérieuses" qui avaient un côté vraiment Bad ass qui tuait la gueule, comme on dit dans le bouchonois. Combien de temps ai-je pu garder accrocher à mes murs l'affiche de Renegade, celle avec le cousin germain de Bruce Lee en tain de tataner un sale punk à catogan ? Cette ilustration, avec celle de ses deux suites, Target Renegade et Renegade III, font sans doute parti de mes préférés, mais j'aimerais aussi citer, dans un tout autre univers, celles de Rastan et d'Ivanhoé, avec ses héros plein de rage, qui sont tout simplement magistrales. Les plus observateurs d'entre vous auront remarqué que Bob reprenait très souvent les postures d'acteurs de films pour les réinterpréter à sa sauce, et c'est ainsi qu'on a pu réunir Swarzy et Stallone sur la jaquette cultissime de Gryzor, qui aura fait fantasmer bien des gamins de ma génération aussi.

Bref, merci pour tout ça Bob. Et surtout, repose en paix.

Hommage vidéo à Bob Wakelin et à ses illustrations de légende.

Voir aussi

Sociétés : 
Ocean
Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Édito

 

Archives

Favoris