Indianagilles et les chroniques d'un gamer ni trop jeune, ni trop vieux

Indianagilles et les chroniques d'un gamer ni trop jeune, ni trop vieux

Par Indianagilles Blog créé le 05/01/11 Mis à jour le 20/11/17 à 15h50

Ajouter aux favoris
Signaler
Chronique (Jeu vidéo)

Micromania, ça ne date pas d'hier. Tout ceux de ma génération se souvienne bien des fameuses publicités qui hantaient les pages des magazines de jeux vidéo de l'époque. Elles étaient en noir et blanc, et avaient des screenshots partout. On se crevait tous les yeux dessus, usant de notre imagination juvénile et fertile, pour tenter de savoir ce que ça pouvait donner en mouvement.

 

 Pub pub !

Noël 1989, si je ne m'abuse, les magasins Micromania réalisent cette VHS promotionnelle avec les hits du moment. Il y avait encore leur ancienne mascotte, celle d'un joueur un peu bizarre et tout pixelisé. Le plus beau avec cette VHS, c'est qu'il fallait l'acheter dans leur boutique. Et elle devait quand même couter dans les 99 francs (environ 15¤), si j'ai bonne mémoire ! Mine de rien, ils nous vendaient de la pub. Ils étaient forts, très forts... Mais à bien y réfléchir, je me demande s'ils ne l'offraient pas aussi pour l'achat d'un jeu ou deux.

"1 heure de spectacle", voilà ce qu'ils indiquaient fièrement sur la jaquette de la VHS. Et ils ne mentaient pas. C'était surtout 1 heure de rêve pour le gamin de 9 ans que j'étais. A cette époque, je n'avais encore que mon beau et vaillant micro ordinateur 8 bits, le cultissime Amstrad CPC 6128. Je bavais comme un fou sur les micros-ordinateurs 16 bits tels que l'Atari ST et l'Amiga 500. Les consoles, comme la Nes ou la Master System, m'attiraient bien moins.

Une fois la VHS lancée, les bande-annonces commençaient à s'enchainer à un rythme fou. Deux narrateurs qu'on avait l'habitude d'entendre dans les télé-achat vantaient les mérites de chaque jeu. Il y a d'ailleurs pas mal de petites coquilles par-ci par-là. C'était quand même bien dingue. Tout simplement du Youtube avant l'heure !

 

Un programme de folie !

Le roi de l'année

On commençait pas un superbe Top 10, le numéro 1 étant la fabuleuse conversion du jeu Arcade "Chase HQ". Le pied (au plancher ?). Après le Top, diverses catégories : conversions d'arcade, jeux d'action, simulations sportives, simulation de pilotage (seule catégorie que j'accélérais), les fabuleux jeux d'aventure et enfin les compilations, ces petites merveilles qui permettaient d'avoir plein de jeux superbes pour le prix d'un seul. Quelle belle époque !

Je peux vous dire que cette VHS a tourné en boucle dans mon magnétoscope. Surtout que cette fin d'année 89 était vraiment magistrale. L'une des plus belles de ma vie. C'était l'année d'Indiana Jones 3, SOS Fantômes 2 et Batman, trois films que j'ai eu la chance de voir au cinéma. Et chacun d'eux avait bien entendu sa conversion en jeux vidéo. Indiana Jones avait même eu droit à une version arcade sympathique, en plus de la légendaire version point & click. La VHS permettait d'ailleurs de visionner divers extraits de ces films, histoire de nous faire rêver encore plus. Je n’oublierai jamais ce passage entre les prises où l'on peut admirer Harrison Ford déclarer : "Voius savez... c'est juste une journée ordinaire au bureau".

 

La Batmania rode

A la fin des bande-annonces, on pouvait retrouver un mini reportage sur l'éditeur anglais Ocean, parmi mes préféré à l'époque et qui nous avait régalé d'une conversion fabuleuse de "Robocop". On y parlait avant tout et surtout de leur jeu phare du moment : "Batman, le film". Ce superbe jeu sera d'ailleurs une des meilleures ventes de l'Amiga, et sera même proposé en bundle avec "The best machine ever". La voix off française traduisant les propos de nos amis anglais n'était nulle autre que celle d'un certain Cyril Drevet, futur "Crevette" du magazine Player One, et présentateur "sadique" de Télévisator 2.

 

A suivre ?

Sur la jaquette, on pouvait lire la mention "volume 1". Malheureusement, j'ai peur que le volume 2 ne soit jamais sorti. J'ai donc dû me contenter de cette seule et unique VHS, bien plus culte pour moi que celle de présentation de la Super Nintendo. Plus tard, j'ai eu mon ST, puis mon Amiga. J'ai pu tâter de pratiquement tous les jeux qui étaient présentaient dedans. Il y eu quelques déceptions, mais pas tant que ça. Aujourd'hui, je vous ai numérisé ma VHS et je vous invite à la découvrir. Ce qui est étonnant, c'est qu'elle a beau avoir tourné et retourné dans mon magnétoscope, la qualité est au top !

Je vous souhaite un excellent voyage dans le temps... N'oublions pas que 1989 est aussi l'année de sorti d'un certain Retour vers le Futur 2...

 

Voir aussi

Plateformes : 
PC, Amiga, Atari ST, Commodore 64, Amstrad CPC
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Indianagilles
Signaler
Indianagilles
T'es dur ! Parce que là, franchement, je vois pratiquement que des hits !
Atred
Signaler
Atred
Y a pas à dire, c’était vraiment une autre époque... Qu'est ce qu'on a pu en acheter des merdes en cartouches en pensant que c'était de la tuerie ^^

Édito

 

Archives

Favoris