The Brainwasher

The Brainwasher

Par in_amber_clad Blog créé le 15/11/11 Mis à jour le 15/03/13 à 14h18

Marine UNSC :"Ennemi à douze heure ! Non une ! Quelqu'un a une montre ?"

Shepard : "Ils ne sont pas nés de la dernière pluie, c'est sûr. Mais les Turiens non plus et on leur a mis une déculottée"
Alenko : "Cette fois-ci, j'imagine pas la taille du slibard, commandant"

Ajouter aux favoris
Signaler
Ceci est la nouvelle histoire de ...

Nous n'avons qu'une liberté : la liberté de nous battre pour conquérir la liberté...

Henri Jeanson

 

 

 

Samus. Metroïd. Nintendo. All. Sous ces quatres mots se cache le résumé de bien des amoueux de la belle blonde téméraire. Samus est à Nintendo ce que Jeanne d'Arc est à la France. Une héroïne qui se bat pour la Liberté et la défense des opprimés. Comment ça ce n'est pas vrai ? Elle se battrait contre un cerveau géant ? Ah non, m'sieurs dames, vous devez faire erreur.

Ecoutez plutôt la vérité. Car ceci est la nouvelle histoire de Samus.

 

 

 

 

Samus n'a que 4 ans lorsqu'elle assiste au massacre de son peuple sur sa planète natale de Bovis Tor. A cette époque, les escadrons de la mort de l'infâme Ridley le Rouge déferlent sur les mondes extérieurs pour étendre leur emprise maléfique. Peu de personnes survécurent à cette attaque sanguinaire et Samus est alors la seule survivante de sa famille. Recueillie par une troupe d'élite arrivée en renfort, la jeune fillette est alors épargnée et mise en lieu sûr dans un autre système ... @ omegalife

 

 

 

 De cette troupe d'élite qui l'a sauvé, Samus leur dévouera sa vie et se jura de rejoindre ce groupe afin de venir en aide aux populations frappées par le Mal qui gronde. Ne pouvant rejoindre la prestigieuse Académie des Sciences Militaires de Corbulo qu'à l'âge de 18 ans, Samus metta tout son temps libre à profit pour parfaire sa condition physique afin d'être prête le jour de son intégration. @ roguetwo

 

 

 

 

 De sa majorité jusqu'à ses 25 ans, Samus se consacra entièrement à la réussite de son projet. Pour réussir à intégrer la troupe des War Angels, elle devait exceller dans tous les domaines, qu'ils soient physiques ou intellectuels. Toujours première de sa classe, elle surclassait littéralement tous les autres cadets de l'Académie. Car son temps libre, elle le passait à étudier ... @ jaimito

 

 

 

 

 ... et à s'entraîner au combat. @ sokabe

 

 

 

Année après année, sa motivation était intacte. Chaque test était réussi, toujours avec brio, sans aucune chance pour l'adversaire en face d'elle. De mémoire d'officier enseignant, aucun élève n'avait eu si peu d'échecs dans sa phase scolaire. michA_sAmA

 

 

 

 

 C'est ainsi qu'une fois sa dernière épreuve réussie et après des années d'effort ... @ karosu maker

 

 

 

 

 ... Samus atteignit le rang d'Ange Primaire dans l'unité des War Angels. @ primantis

 

 

 

 

 Etre un Ange Primaire permettait à Samus d'aller au front avec les leaders de l'unité War Angels, ceux que l'on appelle les Anges de la Mort. Curieuse contradiction que les mots "ange" et "mort" ensemble mais la vérité se résumait à cela : pour faire revenir la paix, il fallait exterminer les légions de Ridley le Rouge. Ainsi, Samus poursuivait son apprentissage militaire au sein des forces d'élites. Mais pour commencer, ses interventions ne s'opéraient que sur des batailles mineures. @ lonefirewarrior

 

 

 

Fini l'entraînement, place aux vrais combats. Ceux qui vous traumatisent, ceux qui peuvent vous anéantir, ceux que vous n'avez pas choisis. Samus, déterminée comme jamais à venger sa famille, ne ratait aucun moment de son apprentissage. @ lonefirewarrior 

 

 

 

 Après 12 mois de missions en terrain miné, et après de multiples faits d'armes rares pour un Ange Primaire, Samus rejoignit pour de bon l'unité des War Angels. Elle était désormais un Ange de la Mort, et comme chacun d'entre eux, elle avait le droit de choisir l'équipement de son choix. @ sundragon83

 

 

 

Bien que très douée pour son jeune âge, Master Chief (de 15 ans son aîné), la prit sous son aile pour faire d'elle un soldat encore bien plus fort qu'il ne l'était. @ Frost7 

 

 

 

Il sentit en elle quelque chose de rare et d'unique, quelque chose qui pouvait bouleverser le cours actuel de la guerre. Malmenés par l'ennemi malgré plusieurs victoires successives, les War Angels avaient besoin d'un souffle nouveau pour reprendre l'avantage sur Ridley le Rouge. Les missions s'enchainèrent et Master Chief enseigna tout ce qu'il savait du combat à la jeune blonde téméraire. Le duo qu'ils formaient remportait de précieuses batailles. Ils étaient soudés et ne faisaient qu'un pour mieux défaire l''adversaire. @ FantasyAce

 

 

 

 Malgré le chaos derrière eux, ils étaient devenus les fers de lance du groupe. A eux deux, ils frappaient chirurgicalement l'ennemi là où ça fait mal. @ unknown

 

 

 

 L'élève ayant dépassé le maître, Master Chief opérait désormais seul et se rendit sur la planète Loxia suite à un appel de détresse reçu par les troupes alliées en place. Le message d'alerte lui stipulait de venir en urgence afin de mettre en lieu sûr une arme qui allait changer le cours de la Guerre. Sans aucune hésitation, le Chief se rendit sur place ... @ unknown

 

 

 

 

 Mais ce message était un piège savamment orchestré. C'était en réalité un guet-apens pour mieux appréhender l'Ange de la Mort seul. Après des heures de bataille acharnée face à l'ennemi, le Chief comprit son erreur. C'est alors que Ridley le Rouge en personne apparut face à lui pour un combat sans merci. @ unknown

 

 

 

 En permission sur Corbulo quelques jours plus tard, Samus consulta sa messagerie personnelle et ouvrit un courrier d'un certain R.R avec en pièce jointe la photo de la tête décapitée du Chief, encore dans son casque, mutilée de toute part. Un message sonore répétait en boucle d'une voix rauque et moqueuse "Il a crié votre nom comme une fillette avant que je lui arrache la tête !" @ FUBAR

 

 

 

 

Abbattue, désemparée, remplie de chagrin et d'une peine immense, Samus s'isola du reste du monde. Elle ne pouvait plus rien faire sans penser à lui et aux atroces souffrances qu'il avait dû endurer. Bien que les Anges de la Mort connaissent les risques qu'ils encourent, elle ne pouvait s'empêcher de penser que c'était lui son mentor, son ami et ... son amant lors de leurs longues missions éloignées. @ torokun

 

 

 

 Mais rester dans la Morphball la rendait dingue. Coupée du monde extérieur, ressassant toujours les mêmes choses, Samus était en proie à de violents cauchemars où elle s'imaginait subir le même mal que son défunt ami. @ sabretoontigers

 

 

 

Après quelques jours d'observations médicales, les médecins de l'Académie la déclarèrent inaptes au combat tant que sa dépression ne serait pas terminée. Sur leurs conseils avisés, Samus commença à ranger son armure au placard dans l'espoir de mieux faire son deuil. Petit à petit, son équipement était mis de côté. Jusqu'à ce qu'elle tombe sur quelque chose d'inattendu ... @ sirtiefling

 

 

 

 Totalement oublié jusqu'ici, un dessin du Master Chief était glissé dans la poche intérieure de sa Nanosuit. Ce dessin, il lui avait donné lors de leur dernière mission commune sur Hagalaz. "Pour que tu saches que je serais toujours auprès de toi" lui avait-il dit à l'aube de leur retour pour Corbulo. @ Xiongli

 

 

 

 

Révoltée, remplie de haine et de colère envers tout le chaos infligé par Ridley le Rouge et ses sbires, Samus repartit au combat plus motivée que jamais. Il n'y a rien de plus efficace qu'une personne qui n'a plus rien à perdre. Samus avait déjà tout perdu. Elle allait désormais déverser toute sa rage sur les troupes ennemies. @ stuarthughe

 

 

 

 

 Agissant avec une tactique militaire ingénieuse, Samus frappa minutieusement tous les bastions adverses stratégiques. Elle frappait fort et sans vergogne. L'ennemi, impuissant, mourrait à petit feu. @ philzero

 

 

 

 Embrasée, Samus était pire qu'une lionne en cage. Alors que l'adversaire pensait anéantir psychologiquement les Anges de la Mort avec la mort du Chief, c'était en réalité tout l'inverse qu'il se produisait. Le brasier était intense et l'ennemi se repliait jour après jour ... @ vancamelot

 

 

 

 Mêmes les généraux de Ridley, ceux dont les Anges de la Mort avaient tellement de mal à se défaire, trépassaient face à la folie meutrière de Samus. Ils se cachaient, se terraient dans l'ombre pour ne pas être retrouvés. Mais face à la détermination sans faille de la belle blonde, aucun d'entre eux ne survécut ... @ elearia

 

 

 

 

 Tout l'espace colonisé par l'ennemi était désormais repris. Il n'aura fallu que 6 petits mois pour faire plier tous les escadrons de la mort. Il ne manquait désormais qu'une seule chose à Samus pour apaiser sa haine : avoir la peau de Ridley ! @ tommasorenieri

 

 

 

 

C'est ainsi qu'elle se rendit sur Agessia pour faire face à son dernier combat. Ridley se terrait sur cette planète depuis la mort de son dernier colonel de guerre. Cet environnement était hostile à tout être qui n'y était pas né. L'odeur pestilancielle qui s'en dégageait et la moiteur de son atmosphère avaient toujours empêché les étrangers de s'y installer. @ ZEBES

 

 

 

 

Samus avançait en terrain dangereux. Personne n'habitait ici et elle allait devoir chercher durant de longues journées son ennemi juré. Mais un jour, au détour d'un canyon marécageux, elle entendit comme une tempête venir du ciel dans un vacarme atroce. @ ZEBES 

 

 

 

 

C'était Ridley le Rouge en personne. Majestueux dans les airs, il embrasait le ciel de sa force pour engager le combat et attaquer Samus de plein fouet. @ Super_Bastard

 

 

 

 

 Mais si Samus avait précisément choisi cet équipement lors de son introduction en tant qu'Ange de la Mort, c'était précisément pour sa détection d'ennemis volants. Au moment de faire ce choix, elle se rappellait que son adversaire final savait voler et que ce détecteur lui servirait un jour. C'est ainsi qu''après avoir esquivé l'attaque en piquée de Ridley ... @ Nadao

 

 

 

 

 

... le combat s'engagea durant de longue heures avec acharnement. Les deux adversaires se rendaient coups pour coups. Porter un coup fatal à l'autre était pourtant quasi impossible car Ridley possédait un exosquelette indestructible et l'armure de Samus était réputé invulnérable. @  mrdeflok

 

 

 

 

 Ridley avait tout à perdre. Son empire était en lambeaux mais sa puissance et son aura lui permettait d'avoir suffisamment d'emprise pour mettre sur pied rapidement une armée colossale. Il fallait qu'il gagne ce combat coûte que coûte. Mais Samus est un adversaire redoutable. Insatiable, rapide, agile, le Dragon de Feu n'arrivait pas à lui infliger la blessure mortelle qui lui donnerait l'avantage. @ jeex farfadet

 

 

 

 

 L'épuisement se faisait sentir dans chaque camp. Malgré une motivation intacte, chacun devenait moins percutant et moins habile. C'est à ce moment où la fatigue de Ridley était à son paroxysme que Samus découvrit une faille chez l'ennemi. @ jdillon82

 

 

 

 

 En effet lorsque Ridley attaquait, sa gueule s'ouvrait grande et béante pour intimider l'ennemi d'un bruit assourdissant. C'était également à ce moment précis que l'on pouvait entrevoir ses entrailles. En simulant une attaque de front, Samus attira le Dragon de Feu en face d'elle la gueule grande ouverte et tira sa denière salve de plasma dans la gorge de l'ennemi. @ digitaltofu

 

 

 

 

 Ridley était vaincu. Définitivement terrassé par cette attaque qui l'a fait littéralement implosé, l'empire du Dragon de Feu venait de s'achever au terme d'un combat épique et épuisant. Samus, très affectée physiquement par cette lutte sanglante, tomba à terre et s'évanouissa durant quelques jours sur une planète Agessia en ruines ... @ poojipoo

 

 

 

 De retour sur Corbulo, Samus fut accueillie en héros par tous. Peuples de toutes les planètes, gouvernements de tous les systèmes, elle recevait les offrandes et la grâce de chacun. Samus était devenue la personne la plus connue de la galaxie. Incarnant l'espoir auparavant, elle incarnait désormais la liberté et la paix. Intronisée Commandante en Chef des Armées Alliées, Directrice de l'Académie des Sciences Militaires de Corbulo, elle n'en oubliait pas néanmoins tous les sacrifices et l'horreur qu'elle avait endurée. La guerre l'avait définitivement changée. Son beau sourire qui la caractérisait durant sa jeunesse venait de s'effacer à jamais ... @ madec brice

 

 

 

 

 

 

Pas convaincu(e) par cette histoire revisitée ? Essayez celles-là alors :

Ceci est la nouvelle histoire de Peach

Ceci est la nouvelle histoire de Chun-Li

Ceci est la nouvelle histoire de Shepard(ette)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (15)

Commentaires

in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Pas de souci Nuclear. Même si la mort du Chief risque de ne pas plaire à ton lectorat :lol:
Nuclear Nunus
Signaler
Nuclear Nunus
Excellent ! J'ai posté ton article sur Halo.fr ;)
http://halo.fr/breve...at-master-chief
El-Koala
Signaler
El-Koala
C'est toujours aussi bon ! Et comme le dit inFy :

Samus :wub:
Chrisleroux
Signaler
Chrisleroux
Bravo.
inFy
Signaler
inFy
Samus :wub:
lerenwe
Signaler
lerenwe
Ça reste honteux de mixer Samus avec le Master Chief. HONTEUX ! Houuulàlà !
Le-Hobbit-Ninja
Signaler
Le-Hobbit-Ninja
C'est......génial ! J'adore le concept.
Je crois par ailleurs que le niveau de déchiritude à atteint 100 % !!!
in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Déchiritude :lol:
Akinen
Signaler
Akinen
niveau de déchiritude...93%
Glados
Signaler
Glados
rien à redire *__*
in_amber_clad
Signaler
in_amber_clad
Merci :)
C'est chaud de faire une histoire sur la base d'artworks mais je suis content que ça vous plaise au final
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Y'en a qui déboîtent sévère.
Et je suis toujours aussi fan de l'idée. ;)
Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Alors là, tu envoies du très très très gros !! :shock3:
aegirsson
Signaler
aegirsson
:woah:
_Mrrockpsy95_
Signaler
_Mrrockpsy95_
Ces artworks et ces fans arts :wub:

Édito

 

Tombé dans le chaudron du jeu vidéo étant petit, j'ai commencé à découvrir mes premières émotions de gamer avec une NES sur le jeu Nintendo World Cup. Puis, les Mario Bros, Zelda, Secret Of Evermore et les jeux Atari ont pris le relai sur la fantastique Super NES.

 

Aujourd'hui, toujours un brin retro nostalgique, je m'évade dans des univers plus riches. Mass Effect, Halo, Darksiders sont désormais mes références sur cette génération mais il ne faut pas oublier que l'essentiel est de jouer.

 

Sur ce blog, vous ne trouverez rien de sérieux. Ou quasiment pas. Car pour moi, jeu vidéo rime avec plaisir, sans prise de tête. Ici rien de sérieux. Que de la bonne humeur.

 

Bienvenue chez The Brainwasher !

 

 

 

 

 

Les principales rubriques en un clic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

              

 

 

 

    

 

 

Archives

Favoris