Un touriste chez Sony Playstation (SCEA)

Un touriste chez Sony Playstation (SCEA)

Par imacwesker Blog créé le 19/01/10 Mis à jour le 10/06/15 à 18h29

Toujours en Californie du Nord, dans la Bay Area (juste en dessous de San Francisco), je continue mon aventure en Amérique. Après la reprise de mes études qui ont débouchées sur un court métrage basé sur Resident Evil, me voici monteur vidéo chez Sony Playstation !

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Bande Annonce Resident Evil 1.5

Pour vous présenter mon équipe, je vais commencer par ma productrice. Chaque élément d'une équipe de tournage est irremplaçable... mais c'est plus vrai pour certains que pour d'autres ^^

Et sans ma productrice il n'y aurait pas de film possible, donc autant commencer cette présentation avec elle.

 

Un producteur, une productrice s'occupe de gérer toute la logistique qui entoure un film. C'est une définition assez vague mais il n'y a pas deux producteurs, réalisateurs, directeurs de la photo, etc. qui font exactement la même chose. Dans mon cas, ma productrice s'occupe de toute la paperasse, que ce soit d'envoyer des emails à tous les membres de l'équipe pour leur rappeler les dates importantes de mon projet (meetings, jours de tournage, etc.), contacter les officiels pour obtenir les autorisations de tournage, faire la liaison entre les acteurs, l'équipe de tournage et moi, etc.

 

Elle travaille actuellement pour trois différents réalisateurs et aime beaucoup cette expérience car ils sont très différents les uns des autres, et l'obligent à s'adapter à leur différente façon de travailler.

 

Parcequ'elle n'est pas une machine, elle a aussi besoin d'aide et à donc une assistante qui l'aide avec mon projet, et deux autres assistant(e)s pour les deux autres films dont elle s'occupe.

 

Je dirais que la qualité première d'un bon prod', c'est sa capacité à dialoguer avec différents types d'intervenants; passer d'un langage très technique avec... des techniciens, ouaip, ou un langage plus basé sur l'émotion avec des acteurs d'une seconde à l'autre. Faut être un peu caméléon et/ou schizophrène, quoi ^^

Et il faut aussi avoir une poigne de fer, pour imposer son opinion. Bref, il faut être multitâches :p

Voir aussi

Jeux : 
Resident Evil
Sociétés : 
Capcom
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Salut les gens,

Je me présente, Jérôme - aussi connu sous le nom de Wesker, webmaster de SurvivHor et de Biohazard France. J'ai arrêté de faire des sites web sur l'univers des Resident Evil pour plein de raisons trop longues à expliquer ici et je me suis tourné vers les films et plus précisément leurs effets spéciaux depuis une paire d'année.

Je poursuis actuellement des études sur le cinéma et la télé dans une fac à San Francisco, sur la côte ouest Américaine,. Je suis en train de préparer une bande annonce basée sur Resident Evil 1.5, le tournage étant prévu pour dans trois petits mois.

Je vais donc utiliser ce blog pour vous tenir au courant de l'avancée des travaux, deux à trois fois par mois.

Mais vant toute chose, un peu d'histoire: en 1996, et après le succès de RE1, Capcom a décidé de créer une suite, RE2. Au menu, un jeune flic Leon S Kennedy, une jeune étudiante motarde et casse-cou, Elza Walker, Umbrella qui est mise sous les verrous et les STARS survivants à l'hôpital. Quelques semaines plus tard, l'horreur recommence et vous contrôlez au choix Leon ou Elza. Capcom développera son jeu à 80% avant de tout recommencer, vers décembre 1996 (alors que la date de sortie officielle était mars 1997 !) et de finalement sortir avec plus d'un an de retard, le RE2 que nous connaissons tous. Les développeurs japonais en auront tellement bavé sur la première version du jeu qu'ils l'appelleront "Resident Evil 1.5".

Si vous faites un tour sur SurvivHor, vous en apprendrez beaucoup plus sur RE1.5. J'ai décidé de faire mon premier film en tant que réalisateur sur RE1.5 car ce jeu me tient énormément à coeur. Le fait qu'il ai été abandonné par Capcom mais qu'ils continuent à utiliser certaines de ses idées de gameplay, près de 15 ans plus tard, prouve que ce jeu était trop en avance pour son époque.

Je n'irais pas jusqu'à dire que ma bande annonce va forcer Capcom à terminer et à commercialiser RE1.5 (soyons lucide, qui veut jouer à un jeu vieux de 15 ans, mise à part les fous dans mon genre?) mais j'espère au moins qu'elle permettra de (re)découvrir un jeu méconnu.

Sur ce, bons jeux, et on se revoit bientôt pour la pré-production de ma bande annonce,

Jérôme

Archives

Favoris