Premium
PPP
Signaler
(Cinéma)

 Bonsoir ou bonjour à tous (cela dépend..), ce soir c'était ciné, ciné comme beaucoup de mardis désormais. La bande d'amis étant plutôt ouverte, et le Jérèm toujours (évidemment), les avant premières sont donc légion. Ce qui est une très bonne chose pour mon avidité culturelle intraitable ! 

Sincèrement, je ne suis pas très friand des salles de cinéma à la base mais la situation commence sérieusement à s'inverser. Puis, ce n'est certainement pas après la séance de hier soir du coup que je vais changer mon fusil d'épaule ! Quelle claque, mon dieu...mais quelle C.L.A.Q.U.E.

Je connaissais de nom M. Inarritu (vous m'épargnerez les accents...il est tard), notamment pour Birdman dont j'ai sacrément entendu parler mais que je n'ai pas encore eu l'occasion de visionner. Eh bah, je vais me le choper au vol dès que je peux, je vous le dis moi !! Parce qu'au sortir du film bientôt oscarisé (oui, oui, je m'avance mais je m'en fous.), on n'a qu'une envie, c'est découvrir l'oeuvre du réalisateur et co-scénariste s'il vous plaît.

J'aimerais bien ne pas avoir à mettre de balises "spoiler" dans cet écrit donc je resterai vague tout en essayant de vous retranscrire au mieux l'atmosphère de ce film...et de vous rendre dingue au point de courir tout nu jusqu'au cinéma le plus proche de votre domicile (bon, un peu excessif).

Et, je ne commencerai pas mon analyse de la manière la plus logique et ordonnée puisque je vais vous parler musique et bande son dans un tout premier temps. 

 Percevez-vous la graine de génie dans les yeux de ce cher monsieur ? Si vous n'êtes pas convaincu, je vous conseille de "googliser" son joli nom : Ryuichi Sakamoto.

Je ne suis pas ici pour déballer l'oeuvre de cet homme bourré de talent mais que dire du Main Theme de The Revenant et du reste de la BO au passage. Il y a tout simplement communion entre image/son et ce durant 156 minutes. Je ne peux m'empêcher de penser à The Last of Us (pour établir une connexion avec notre medium) dans la structure de cette composition sonore. C'est très qualitatif, très prenant et dramatiquement beau. 

Après cette chouette parenthèse, qui n'en est pas vraiment une dans le fond, venons-en au coeur de ce papier. Un coeur meurtri, haché en deux. Deux points (pourtant) indissociables à mon sens tant ils donnent quelque chose de spécial au film, quelque chose de plus.

Une lutte en vert...

 La nature. Les éléments. Ces deux mots font sens lorsque l'on évoque le dernier film où prend place le tombeur de ses dames, j'ai nommé Sir Leonardo. Oui et bah, si tu voulais voir un homme au sommet de la bourgeoisie (à la Gatsby), fait demi-tour (il est encore tant).

L'homme irrésistible est présenté au spectateur sous un nouvel angle. Il reste toujours incroyablement fort...mais face au froid, aux arbres menaçant de s'abattre sur votre tête ou encore face à la brutalité de la faune locale.

Des contrées lugubres aux espaces immensément vides, on ressent immédiatement le pouvoir de l'environnement pendant ces deux heures de grand cinéma. C'est oppressant, stressant. DiCaprio doit y faire face, dans la douleur absolue, et nous devons le regarder... Tout en étant désolé de ne pas pouvoir l'aider dans sa quête personnelle.

...et contre tous

 Deuxième partie formant le coeur de ce chef-d'oeuvre, les regards. 

Certains trouveront sans doute ridicule de consacrer un "grand titre" à ce sujet. Et pourtant... Il y a tant de choses à dire là-dessus. 

Honnêtement (et ce n'est pas pour faire de la pub au monsieur avant la cérémonie de dimanche), DiCaprio joue son rôle avec les tripes, non pas à 100 mais à 400% et cela se voit ne serait-ce qu'avec la photo ci-dessus. J'acclame sa prestation et son oeuvre par la même occasion. Là, il mérite plus que jamais ce p#@ain d'Oscar !

Apparemment, The Revenant aurait été le film le plus difficile à tourner de sa carrière... Je veux bien le croire. Pour poser un tel jeu d'acteur, la souffrance devait être bien réelle par moment, le contraire n'est pas imaginable.

Je ne veux pas trop vous en dévoiler mais disons que les relations entre les différents personnages sont assez spéciales à mon sens...physiques ! La frontière entre l'humain et l'animal est mince dans ce long métrage, c'est touchant, captivant. 

Et si finalement assez peu d'échanges oraux garnissent l'oeuvre, l'intérêt est ailleurs. Notamment dans le regard des gens, les déplacements, expressions faciales, ... Observez !

Je ne peux pas et ne veux pas m'éterniser mais si l'on me demandait de décrire ma séance hebdomadaire en une phrase, je vous répondrais : "Un film si différent à tous points de vue et pourtant parfaitement en phase avec la brutalité du 21ème siècle" 

Ajouter à mes favoris Commenter (16)

Commentaires

II LuNaTiQuE x
Signaler
II LuNaTiQuE x
Merci Kaolwin, ce n'est pas toujours simple de ne pas spoiler, la tentation est forte...

Enfin, au final, je suis content pour lui !! Il le méritait cet Oscar et pas que pour The Revenant. De même que le réalisateur qui a fourni une copie impeccable sur ce film, plus que mérité.
Kaolwin
Signaler
Kaolwin
Bien trop de monde intellectualise là où c'est une affaire de ressenti, comme si un cahier des charges était à remplir...
Je m'attendais à un bon film et j'en suis sorti retourné, excellemment viscérale, la souffrance est aussi bien retranscrite que les panoramas sont assommants de beauté.
Impossible de passer à côté, en souhaitant sincèrement qu'il choppe un Oscar cette fois, ce serait plus que légitime.
( Bravo pour ne rien avoir spoil tout en donnant envie de se rendre en salle obscure ^^ )
II LuNaTiQuE x
Signaler
II LuNaTiQuE x
Merci beaucoup Kyogamer !

C'est vrai que le cinéma est très subjectif ! Sur ce point, je ne contredirais personne...

Après, ta mini critique est intéressante Max, je te suis à 200%. Moi aussi je l'ai trouvé beau, grand, brut, sauvage ! Tes mots sont parfaitement choisis...enfin à mon sens du moins.

Croisons les doigts pour cet Oscar désormais, ne serait-ce que pour récompenser l'ensemble de sa carrière démentielle !!
Estebanito
Signaler
Estebanito
@Max Vincenzi, ou pas, j'adore le cinéma depuis tout petit, que ce soit certains film "pop corn" (rarement) ou bien des films d'auteur et j'ai trouvé ce film mauvais. Comme le dit BGU27, tout est subjectif. Certes, quelques scènes sont réussies mais dans l'ensemble je suis désolé mais pour ma part ce n'est pas du grand cinéma.
DrTenma
Signaler
DrTenma
Max c'est pas en disant qu'on aime pas le cinéma si on a des critiques à faire sur le film que tu rends service à ce film, au mieux tu passes pour un idiot, au pire pour le roi des idiots.
Max Vincenzi
Signaler
Max Vincenzi
Un film tout simplement majestueux... j'aimerais réussir à comprendre les arguments négatifs sur ce film mais pour une fois je pense que je peux ne pas les comprendre. Si on aime le Cinéma, on ne peut que aimer "The Revenant", c'est simple. Y'a toujours l'histoire des goûts et des couleurs mais bon... franchement, voilà quoi. Moi, de base le style d'histoire que raconte ce film n'est pas mon truc mais ça ne m'empêche pas d'avoir trouvé ce film si magnifique que j'en ai quasiment eu une larme tout du long tellement tout est beau, grand, brut, sauvage, et qui montre que l'Homme n'est rien face au Monde.
Donc, on aime le Cinéma avec un grand C, hé bien on aime "The Revenant".
BGU27
Signaler
BGU27
C'est fou comme le cinéma est subjectif. J'avais vu le film avec des amis et on a tous été unanime: assez décevant.

L'esthétique du film est splendide et les tavelling, longue séquence,... sont super bien réalisés. Mais bon.... c'est beaucoup d’esbroufe pour pas grand chose. Inarritu s'est davantage fait technicien que scénariste ici (on va faire un plan longue séquence super dur à réaliser, on va filmer un coucher de soleil,...). Avec pour sentiment que cela ne sert pas forcément le propos du film.
Le film se tire sur la longueur et aurait gagné à être raccourci pour gagner en rythme.

Après, le cinéma contemplatif n'est pas ma tasse de thé. Ceci explique peut-être cela.
Kyogamer
Signaler
Kyogamer
superbe article ça me donne grave envie de voir le film :)
Estebanito
Signaler
Estebanito
Ce serait quand même triste qu'il reçoive un Oscar pour un film raté où il a réalisé sa plus mauvaise interprétation depuis longtemps, si il aurait du l'avoir ça aurait été pour le Loup de Wall Street mais bon pas de chance y'avais Matthew McConaughey cette année là.
Alasthor
Signaler
Alasthor
Il va tête l'avoir son oscar cette fois ^^
II LuNaTiQuE x
Signaler
II LuNaTiQuE x
Waouh ! Merci Gameblog, vous réalisez un de mes souhaits les plus chers en affichant cet article en Home !

Bonsoir tout le monde, je vais essayer de vous répondre avec soin :

-Hinata, je suis d'accord avec toi !
-Spider-Frok, c'est déjà cool que tu aies apprécié mon papier malgré que l'on ne partage pas forcément le même avis sur le film. Personnellement, même si le film était effectivement long, il m'a vraiment plu et je n'ai pas regardé la montre ! Mais la tendance actuelle (et depuis un petit moment) est aux films longs et ce n'est pas toujours pour du bon... Ah, je te trouve dur quand même sur les dernières phrases de ton commentaire mais je respecte ton avis :)
-spink94 : fonce !!!
-Neferith, je n'ai pas trouvé qu'il surjouait ici, les moments qu'il vit sont atroces, ne l'oublions pas ! Mais, oui, on sent qu'il le veut cet oscar et le mérite à mon humble avis ^^
-DrTenma, je suis en accord avec un point de ton com' : le fait que l'oeuvre est peut-être trop calibrée pour mettre en avant notre cher Leo, mais après, je m'en doutais avant le début de la séance...
DrTenma
Signaler
DrTenma
Trop cinéma d'interprétation pour moi, trop calibré pour mettre en avant Leo sans doute au détriment du film, c'est beau, c'est bien filmé, c'est bien dirigé mais ça manque de fond et de profondeur et c'est pas cet aspect chamanique entre deux mondes qui vient relever tout ça.
Neferith
Signaler
Neferith
J'ai pas encore vu le film, mais moi j'ai l'impression que comme trop souvent, Dicaprio surjoue. On sent qu'il le veut cet oscar ^^
spink94
Signaler
spink94
J'ai envie d'aller le voir malgré sa longue durée : 2 h 30 ! .
Spider-Frok
Signaler
Spider-Frok
Bonjour!
Je viens de lire cet article, et je dois dire que je l'ai apprécié car il m'a permis de mieux comprendre ce que l'on pouvait aimer dans ce film.
En ce qui me concerne, je n'ai pas du tout accroché. Certes, les paysages sont magnifiques, la BO colle bien la majorité du temps (je dis la majorité car il m'est arrivé de décrocher et de me dire: "qu'est-ce qu'elle est terne cette musique") et les acteurs jouent bien car effectivement tout se joue sur des regards.
En dehors de ça, je l'ai trouvé terriblement long, terriblement plat (tout est téléphoné), et terriblement exagéré (réalisme, où es-tu?).
Pour résumer ma pensée, deux scènes nous tiennent en haleine (au début du film), puis on subit.
Hinata
Signaler
Hinata
Un film que j'ai apprécier. Et Dicaprio joue très bien son rôle.

PPP

Par II LuNaTiQuE x Blog créé le 15/02/15 Mis à jour le 03/03/17 à 17h37

"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."

Albus Dumbledore, le maître Jedi d'un jeune des 90's.

Ajouter aux favoris

Édito

fond edito

 

Bienvenue à tous et à toutes dans la sphère d'un amoureux du Jeu vidéo, et plus généralement de l'art (du vrai hein) sous toutes ses coutures ! 

(Je remercie Mr Garcin pour ses incroyables collages, cela me fait un joli fond !)

Archives

Catégories

Favoris