Premium
PPP
Signaler
(Jeu vidéo)

Bonsoir à tous les enfants, vous m'excuserez au niveau de la présentation de l'article ou pour son contenu. Je viens de lancer mon blog et même de rédiger un article de présentation que je vous conseille de lire avant cet article beaucoup plus ciblé (et sur un jeu sujet à polémique...). 

Mais attardons-nous désormais sur le véritable sujet de cet article, le tant attendu The Order !     Alors, déjà, je pense qu'il est bon de rappeler que nous allons parler d'une nouvelle licence mais aussi d'un nouveau moteur graphique et en conséquence d'un titre plus ambitieux pour le studio de développement de jeux vidéo Ready at Dawn. Venons-en maintenant à ce qui vous intéresse : Pourquoi ai-je aimé ce titre ? 

La classe à l'anglaise...

Oui, on ne peut pas contourner l'incontournable. Je vais commencer par faire un p'tit spitch "technique" pour pouvoir laisser ensuite la place à d'autres qualités intrinsèques au jeu et à son univers. Et je vais directement vous mettre une petite gifle dans les dents (vous inquiétez pas, je vais pas être trop violent les enfants) avec mes Screenshots maison.

 On commence tranquillou bilou

 Oh, mais qui s'est glissé ici par hasard ?

 C'est moi le king, OK ?! 

 

Bon, sur le coup, je pense sincèrement que les images parlent plus que les écrits. Que vous dire, à part que dans le monde de The Order ; c'est No Aliasing, ombres et lumières de folie mais surtout une direction artistique à (presque) tomber par terre. Ca claque tout simplement la gueule et c'est très probablement le ou un des plus beau(x) jeu(x) toutes plateformes confondues, même si cela risque d'en fâcher beaucoup... Mais si la façade est soignée, quand est-il de l'intérieur de la bâtisse ? 

 ...mais pas que (oui, je vous assure)

Le style et les graphismes : validé. Je ne vais pas m'arrêter en si bon chemin, parce qu'avant même de s'acharner sans limites sur le jeu tout en ne l'ayant même pas touché pour certains, il faudrait identifier ce que Ru Weerasuriya et sa bande veulent nous transmettre avec leur oeuvre.

Personnellement, je qualifierai ce jeu vidéo de "jeu filmique" et ce dernier mot est d'ailleurs même sorti de la bouche de Ru (cf la dernière interview vidéo de Gameblog). Et après avoir fini le jeu, j'ai fait le lien avec l'ITV et me suis bien rendu compte que ce mot colle parfaitement avec le jeu. Je ne l'ai pas vécu de la même manière qu'une oeuvre de David Cage, que l'on pourrai (à mon sens) déjà plus qualifier de "film interactif". Ceux qui ont joué aux oeuvres des deux studios me comprendront, enfin je l'espère.

Mais pour le qualifier de jeu filmique, faudrait il encore qu'il ait emprunté des mécaniques et principes utilisées par les cinéastes quotidiennement. Et c'est plus que le cas.

Le joueur est confronté à une histoire promettant moults rebondissements, mystères, trahisons, attachements avec les protagonistes et ce qui s'en suit. Dès les premières minutes au coeur de l'action, nous nous rendons bien compte que le scénario est un des piliers fondateurs de cette nouvelle IP. Puis quand l'histoire est bien racontée (et bien doublée en VF également), c'est d'autant plus agréable. N'oublions tout de même pas trop vite que beaucoup de jeux ont des doublages exécrables, voire même, pas de doublage en français ! Et que dire du nombre de jeux vidéo avec des scénarios bidons, indigestes ou très mal narrés. Je vous donne ma parole, ce n'est absolument pas le cas de The Order. Ici, nous avons une histoire intéressante, avec une certaine profondeur et un réel potentiel pour exploiter la licence et faire de très bons jeux. 

Le gameplay, quant à lui, ne va pas révolutionner le Jeu Vidéo. C'est sûr. Le jeu reste bien fun à jouer et le plaisir est là, c'est une certitude. J'apprécie tout particulièrement la lourdeur (avec modération hein) de notre cher personnage, disons que les graphismes aidant, nous avons une impression de réalisme en le controlant. C'est très appréciable et ça va de pair avec l'ambiance si particulière du Londres dans lequel nous nous trémoussons. Néanmoins, je dénonce une faille du jeu et j'espère qu'elle sera corrigée dans une éventuelle suite ; les mécaniques d'infiltrations. Pour moi, le système d'infiltration doit être intégralement revu, car pour le coup, il fonctionne un peu en binaire et cela peut être usant pour le joueur. Comprendrons ceux qui auront tâté le game comme dirait l'autre !

Pour rester dans les "moins" du jeu, j'émettrai juste un petit bémol sur la durée de vie du jeu. Mais je vous le dis tout de suite, je ne fais ABSOLUMENT pas parti des gamers qui pensent quantité/prix. Alors, oui, la partie était courte. Mais elle va me laisser un très bon souvenir et c'est aussi ce que je recherche en jouant. Notre média évolue et grâce aux différentes technologies, les développeurs ont la possibilité de nous immerger différemment dans leurs oeuvres. Alors quand la créativité est bien là, que nous sommes face à un jeu vidéo que je qualifierai de narratif et qu'il est aussi bien réalisé, bah je suit du coup. Pas vous ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

PPP

Par II LuNaTiQuE x Blog créé le 15/02/15 Mis à jour le 03/03/17 à 17h37

"Mais vous savez, on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière."

Albus Dumbledore, le maître Jedi d'un jeune des 90's.

Ajouter aux favoris

Édito

fond edito

 

Bienvenue à tous et à toutes dans la sphère d'un amoureux du Jeu vidéo, et plus généralement de l'art (du vrai hein) sous toutes ses coutures ! 

(Je remercie Mr Garcin pour ses incroyables collages, cela me fait un joli fond !)

Archives

Catégories

Favoris