Write and play

Par Yeah Blog créé le 03/01/10 Mis à jour le 27/06/16 à 15h32

Ceci est un fragment du blog writeandplay.fr, ou je j'analyse des jeux à scénario et parle d'écriture. Il publiera parfois des articles, parfois pas. En essayant de rester léger, parfois.

Ajouter aux favoris
Signaler
YEAH! (Jeu vidéo)

Arcticle originellement publié sur metagaming.fr

Ce récit est une fiction, mais dévoile la fin de l'intrigue passionnante du jeu. 


 

 

Downwell begin

Au fond du trou.

Petite créature. Je ne sais pas même pas ce que tu es. Encore moins qui tu es. Voyons...

Une tête, deux bras, deux jambes. Tu as l'air plutôt mou du genou. Et je veux dire par là que ta souplesse apparente ne peut que me rappeler, à mon grand damne, ce tube des années années 2000 qui a fait swiguer la populace ivre des bals du nouvel an : le petit bonhomme en mousse, de Patrick Sébastien.

Tu étais bien tranquille sous ton arbre, éclairé par une lune de pixel étrangement douce. Alors pourquoi, nom d'un petit dinosaure, te jeter dans ce puits sans fond, tête la première ?

Pourquoi cette envie, cette pulsion destructrice d'écraser tout ce qui vie, dans ta chute vertigineuse ? Quelle quête suis-tu, petit bonhomme en mousse ?

Es-tu un ange en mission pour conquérir les enfers ? Pourquoi une telle envie de te fracasser au fond du trou ?

Es-tu une métaphore de la vie ? Il paraît que l'important n'est pas la chute, mais l’atterrissage.

Je ne peux répondre à ces questions, mais pour deux deniers, je me suis décidé à t'accompagner dans ce périple; dans ta folie, jusqu'au fond du trou. Et le fond du trou, je l'ai atteint, dans ma tête, bien avant toi. Pas besoin pour cela de traverser tes catacombes hantées de démons insaisissables, ou de frôler la noyade dans ton lac souterrain où j'ai cru croiser les restes d'un squelette de hérisson.

Tout ça pour te jeter dans les limbes, et cette fois, tomber, sans cesse. Pas de rebord dans les limbes, juste des objets flottants, des chaises, des crânes; et toi, petit bonhomme en mousse, qui t'acharnes à chuter librement, sans parachute...

Et ce marchand, qui ouvre son échoppe dans ces coins improbables ? Lui aussi, je mets sa santé mentale en doute. M'enfin, continuons. Entêtons-nous, petit bonhomme en mousse, pour qu'enfin...

Enfin ! Enfin ! Nous voilà arrivé au fond des limbes, toi et moi, après plusieurs dizaines d'essais. Ouais, une bonne centaine ou deux, pour nous retrouver face à un boss pas content qu'on vienne troubler sa vie de mollusque à dentier acéré. Il nous en fait voir de toutes les bicouleurs, le coquin! Mais on a en trop vécu, on en a trop écrasé pour s'écraser. C'est parti, on sort le skill, on frise la zone, personne ne nous prendra vivant ! Et je suis trop proche du but ! Je veux savoir, petit bonhomme en mousse, pourquoi tu t'obstines à atteindre le fond du trou !

Victoire! Prends ça enfoirée de bestiole dégeuuuulasse !

De joie, je crie, le générique passe. Tout le monde se remercie poliment. J'ai les doigts qui tremblent. J'attends l'explication...métaphore du passage à l'âge adulte ? Plongeon dans l’inconscient ?

Sérieux? Tout ça pour sauver...un chat ?

CHAT DOWNWELL

Un chien, j'aurais compris. Mais un chat...

Ouais

Merci d'avoir lu.

YEAH

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Write and play

Édito

Pour d'autres articles: writeandplay.fr

Et pour des morceaux rock'n roll quotidiens, c'est ici que ça se passe: https://twitter.com/meta_YEAH

 

Kiss

Archives

Favoris