Atelier Ichikyo : Magical Alchemist

Par Ichikyo Blog créé le 19/09/12 Mis à jour le 02/03/14 à 19h20

Un blog pour parler de ce qui m'interesse.
Joueur très passionné de la série Atelier Project de Gust.
Mais également joueur de RPG et d'autres variété de jeux vidéos selon les gouts.
Regarde occasionnelement des animes et mangas (majoritairement des slice of life, magical girl et humour)
Voilà.

Ajouter aux favoris
Signaler
Bilan chronophage

2013 à de nos jours : L'ultradimension de la fin :

2013, c'est en me reconstruisant avec Dasen, des nouvelles connaissances de Gameblog et enfin un petit travail de routine que je tente desesperement d'oublier mes peines de coeur, mais aussi de conclure mon oeuvre de platinage que j'avais mis coeur à l'ouvrage. Rattraper le temps que j'avais consacré à l'amour pour les jeux n'était pas trop mal, je découvrais de nouvelles séries, je continuais à communiquer avec les nouveaux amis. Mais il y a une chose dont je n'ai pas pu reprendre goût : aimer et aider les gens. C'est une chose que je faisais certes bien quand j'avais encore cette fille à mes côtés, mais c'est quelque chose qui me manque... Il ne suffit pas juste d'aider dans un jeu vidéo en ligne pour me satisfaire, j'ai besoin du contact avec les personnes et comprendre ce qu'ils ressentent, comme je l'ai fait derrière mon clavier ou ma manette. Pour que je sois pleinement satisfait de ce que je fais mais aussi d'apprécier les gens de mon entourage, j'ai besoin de voir si je peux aller au dela de mes esperances après avoir réalisé derrière mon écran. Chose qui n'est pas aisée quand aujourd'hui votre havre de paix est envahi par des gens qui foutent le bordel et des enfants qui vous font chier, vous donnant encore plus de haine envers cette nouvelle génération qui n'est pas éduqué.

Cette année donc sera un temps où je vais raccrocher un moment la manette de la console de salon pour jouer un peu plus modérament sur portable afin de pouvoir partitionner mon temps à rattraper ce que j'aime faire : programmer un site que je voulais faire depuis des années en reunissant le fameux réseau de relations que j'attendais, afin de ne plus reproduire l'erreur de Nanoha World. Pouvoir reprendre gout à la vie après une rupture amoureuse difficile dont je remercie Dasen avec ces nombreux sorties en exterieur à parler du bon vieux temps et de manger un morceau pour parler de ce qu'on fera plus tard. Enfin à la communauté Gameblog de pouvoir suivre mes nombreux statuts, parfois qui resulte à des clashs (les imcompréhensions quand je precise bien que je ne suis pas anti Nintendo mais anti Region Lock par exemple, ce qui implique aussi que Nintendo devrait faire moins de Mario au lieu de me noyer dedans), parfois à de bonnes ententes mais aussi ces discussions que j'ai eu avec beaucoup d'entre vous. Je ne m'en vais pas de Gameblog en écrivant ce billet hein, juste que je remercie déjà cette première année en votre compagnie =).

Les grandes vacances furent excellentes pour jouer 15h par jour car je n'avais pas grand chose à me préoccuper avant la reprise d'un travail (période très calme en été) car là je vais pouvoir retourner à un créneau plus stable, je faisais deja environ 2-3h par jour sur Portable, donc je vais laisser reposer la PS3 un temps, le temps que tous les gros jeux sortent et que je puisse les cueillir à moindre cout grâce à mon talent de négociation et d'études de marché pour chopper tel et intel à moindre coup ou à une excellente occasion, pour ne pas me ruiner et continuer à trouver de bons jeux et des experiences inédites et interessantes à développer manette en main =). PS3, je vais devoir te laisser 4 mois et demi, non pas à prendre la poussiere, mais à être utilisé pour regarder des films.

Note : Cette bannière a été faite par ryuzaki57 dont j'ai solicité son aide car je tenais à éclaircir des choses avec lui concernant cette série. Neptunia n'est pas juste le personnage de Noire mais bel et bien l'ensemble des protagonistes (bon ici c'est juste les CPU, ils manquent les candidates et les nouvelles). Neptunia représente à la fois l'héritage de l'histoire du jeu vidéo japonais avec la représentation de personnages japonais moe et avec une identité propre aux japonais d'aujourd'hui. La série dévoile son histoire et ses vices avec humour et amour et il serait regrettable de passer à côté juste pour des histoires débiles de direction artistiques. Enfin le fameux blanc qui couvre l'autre moitié de la bannière represente à la fois le futur que nous, gamers, devont continuer à construire et développer mais aussi représente un futur incertain pour moi, car il y a toujours des jeux que je jouerais dans les prochains mois sur la PSVita, mais represente aussi le vide que je vais laisser sur PS3. Un double sens qu'a été cette bannière que m'a suggéré ryuzaki57 et je l'en remercie.

 

 

Virtue Last Reward : Zero Escape

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Ma dernière experience visual novel sur console Nintendo remonte à Lux pain sur DS. Kaminos nous avait longuement drogué, la communauté Gameblog et moi, à 999 et Virtue Last Reward, un de ces gros coups de coeur de joueur de jeu vidéo. Je n'ai aucune raison de ne pas croire Kaminos. Après tout, depuis [email protected] je sais que je peux lui faire confiance niveau gout de jeux Japonais (car je ne suis pas gout occidental pour me faire Gears of War, desolé :p). Alors j'ai du d'abord commencer par 999 puis par Virtue Last Reward que j'ai involontairement acheté 2 fois pour ne l'avoir qu'en un seul exemplaire, la version dématérialisé, qui actuellement est gratuite PS+. La version boite que j'ai jamais recu d'amazon.uk et qui m'ont jamais repondu -_-. Esperons que j'ai pas gaché 80€ dans un jeu que je regretterais.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Dur de regretter VLR tellement ce jeu OFFRE des choses. D'abord j'aime les Closed Room que je jouais beaucoup sur Navigateur il y a des années de cela, ca remonte au collège/lycée d'ailleurs... Ensuite de son scénario torturé et toutes ces réferences scientifiques qui font un gros mal de crane, mais un excellent mal de crane tellement VLR est bon, il exploite tellement bien cette faiblesse humaine, cette tentation de continuer à dérouler le texte, défiler ces pages de dialogue pour connaitre le dénouement et qu'en fait, à chaque porte ouverte comme une boite de pandore, de découvrir des atrocité mais aussi des moments de tristesse ou des moments poignants. Vivre le destin de ces survivants, apprendre de chacun qui ils sont ou devoir retourner de boucle en boucle temporelle pour y deceler le fin mot de l'histoire jusqu'aù dénouement final où il faut encore attendre le prochain volet pour connaitre la fin. Oui Gravity Rush m'avait ca mais VLR fait encore plus mal, il m'a anéanti, pris au piège comme le Lapin d'alice au pays des merveilles ou le fait d'avoir pris la mauvaise pillule dans Matrix. VLR m'a pris au piège par son scénario dérangé et intelligent, par son jeu de closed room exploitant a merveilles les 2 portables, par des personnages avec de tres lourds secrets dont surtout celle qui m'a le plus traumatisé est Luna. De découvrir que les méchants ne sont pas ceux que l'on croyait, qu'il ne s'agisse pas d'un énième usant 999 mais bien d'une suite travaillé. VLR m'a achevé là où 999 m'avait déjà anéanti et j'enchainais déjà les 2 jeux en même temps.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Mais que peut-on ne pas trouver de bon dans ce jeu? Surement le rythme, surement le design Japonais qui rebute des gens mais non desolé je vois absolument pas, VLR n'est peut etre pas quand même la perfection non plus car on peut toujours trouver matière à débattre où des choses à regretter/contester dans ses choix scénaristiques pour faire avancer un long débat de passionnés qui parlent comme d'un groupe d'étudiants qui partagent leurs théories scientifiques autour d'une table, non desolé je vois pas ce que VLR souffre. Ah si la version 3DS est buggé, voilà c'est tout.

Anectode sur le jeu : En Decembre 2012, j'ai commandé Virtue Last Reward Zero Escape suggéré par l'ami Kaminos sur amazon.uk, ces derniers ne m'ont jamais envoyés le jeu... même après plusieurs semaines de relance... C'est dans ces dernières semaines que j'ai enfin recu le dit paquet sans frais et sans remboursement et que je tombe avec effroi sur une version Americaine du titre...

Quel était donc l'interet pour moi de refaire le jeu? 3 idées se sont vite dessinés dans ma tête :

  • Chaque Virtue last Reward a sa propre liste de trophée séparé. Donc faire celui ci m'en donne une de plus.
  • Cependant en pensant ainsi, je savais que j'avais déjà fait 2 Atelier entre 50 platines car c'était prévu. Mais faire de VLRZE mon 99eme resulte à 40 platines après mon premier platine du jeu (59). Ce qui signifie aussi ce que le jeu pouvait m'offrir 8 mois après m'avoir traumatisé.
  • 99 est tout simplement la référence au titre DS qui le précède : 999. Un milestone qui fait à la fois sourire et qui prend en fait tout son sens, 999 m'avait deja totalement traumatisé et c'est donc de faire de VLR ZE mon 99eme Platine que de rendre hommage aux deux jeux qu'à produit l'équipe de Uchikoshi.

Virtue Last Reward est une expérience très interessante, elle fait travailler le cerveau humain pour la résolution des casses têtes, mais aussi travaille le développement sur l'étude des personnages et essayer de percer leurs secrets à jour. Car chacun des personnages ont un terrible secret à cacher aux yeux des autres personnes et seul vous, Sigma, peut en apprendre car vous êtes celui qui se distingue le plus parmi le groupe. Chaque situation finement joué et intelligament placé doit avoir raison de votre cerveau, de votre coeur, de votre conscience. Virtue Last Reward s'adresse à des personnes qui aiment le jeu vidéo, qui aime comment on peut manipuler la vie humaine pour la comprendre et ainsi décider du bien ou du mal. Il sert, à servi ou servira d'exemples pour bien des gens ou des créateurs qui auront au moins goûté ou avoir poursuivi l'expérience jusqu'aù bout.

Voici l'ordre des personnages qui m'auront le plus intrigué, fasciné et que j'ai énormement apprécié : Luna, Sigma, Tenmyouji, Zero, Phi, Clover(Yotsuba), K, Alice, Dio et Quark..

Pour moi, Virtue Last Reward fait parti de ces jeux qui m'aura fait le plus travaillé, sur moi même mais aussi sur comment je continuerais à percevoir les gens. Il restera certainement ma plus grande anecdote de cette année aux côtés du très délicieux, excellent et géniallisme Atelier Escha&Logy.

Musique mémorable : La bande son de Shinji Hosoe qui pour une fois, a pondu de très bonnes choses quand c'est du Visual Novel (999, VLR) comparé à ces purges sur d'autres (Xenosaga 2). Ici, j'ai choisi 2 musiques, exceptionnelement parce que le jeu se joue de 2 facons différentes et cela demande vraiment 2 musiques. Pour l'evenement, Blue Bird Lamentation et Confession sont de très excellentes musiques mais même si j'aime beaucoup Luna, Confession est ma favorite car elle couvre beaucoup plus de personnages. De plus Confession est un hommage à Morphogenetic Sorrow de 999.

Lieu : Monitor (Security Room Escape Phase) / Evenement : Confession

Et au final : VLR est traumatisant. Je n'arrive pas à l'oublier. J'ai expres conclu 999 fin 2012 pour débuter VLR dès le 1er Janvier 2013 pour y découvrir la plus traumatisante et addictive experience de joueur. Depuis Lux Pain, jamais un autre jeu Visual Novel ne m'aura autant mis à l'aise, verser une larme mais aussi fait longuement reflechir. VLR est un de ces jeux qui vous change aussi votre facon de penser, votre facon de reflechir aux choses mais aussi d'user de votre cervelle grise pour apprendre à resoudre des problèmes souvent très simple de l'ordinaire alors qu'on pense qu'ils sont difficile parce qu'on ne prend pas le temps de reflechir.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment lire, qui aiment plonger dans le jeu pour son histoire et non pour l'action pur americain. Pour ceux qui veulent découvrir ce qu'est un jeu avec un scénario travaillé jusqu'à un méchant octree de cinglé et à ceux qui aiment la japanime, vous trouverez largement votre compte ici sur Virtue Last Reward.

Difficulté du Platine : Tout VN est très facile à platiner. Quand vous avez fini toute l'histoire, alors vous aurez acces au Platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Un Visual Novel demande à ce qu'on s'interesse à son histoire et rien d'autre. Une fois qu'on l'a pleinement dévoré, alors le platine s'obtient et au final il n'y pas a stresser pour manquer un trophée, il n'y a pas a rusher, le jeu se laisse découvrir et c'est le plus important.

Le point sur la localisation : En France il est impossible de se procurer le jeu dans les magasins, vous devez soit commander le jeu par internet, soit en l'achetant en dématérialisé respectivement sur la PSVita et la 3DS pour 35€. La version cartouche américaine (et dematérialisé) contient le Dual Audio, c'est à dire que vous aurez accès à la piste de voix Japonaise et Americaine. La version Européenne du jeu ne dispose que du doublage Japonais (ce qui n'est pas une perte pour le doublage Americain).

Disponible en :

J'ai le jeu en :  

 

 Platine #059 (EU) et #099 (US)
Genre : Roman Interactif dit Visual Novel (VN) Avis : Virtue Last Reward est un roman interactif intriguant, passionnant et qui restera dans les mémoires. Il existera bien d'autres oeuvres, de jeux qui le surpasseront je pense à Danganronpa. Mais Virtue Last Reward a eu l'honneur de sa sortie dans le monde, et ca, cela montre que le Japon peut toujours continuer à apporter sa vision et ses oeuvres ici.

 

WRC 3 - World Rally Championship 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Après WRC1, je voulais voir ce que donnerait le dernier épisode en date. Alors voilà ce qui s'est passé : je l'ai trouvé à 12€ à la liquidation du magasin GAME de la Republique pour la version PSVita. Quand a la version PS3 j'ai pu saisir l'occasion de le prendre a 16€ sur le Playstation Store de cet été 2013.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Beaucoup plus de voitures, d'épreuves dans un très variée mode carrière "En Route vers la Gloire" (pour la version PS3), avoir un jeu de rallye fluide et correct dans la poche (Portable). Enfin l'amélioration du netcode pour le jeu en ligne qui ici, est beaucoup plus stable, beaucoup plus clémente et généreuse de joueurs en ligne, prêt à s'exploser les chronos!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La courte durée de vie du mode carrière qu'est "En Route vers la Gloire" car il ne faudra pas très longtemps pour tout compléter.

Anectode sur le jeu : De la PSVita à la PS3, si je regrette l'absence du mode carrière sur PSVita, j'ai en revanche pris gout aux 2 jeux sur les 2 supports. A la fois la version PSVita a pu m'apporté un jeu de rallye correct. Il n'est cependant pas parfait mais ne se contente pas d'être juste un portage paresseux ou vite fait comme à l'époque de la PSVita. Enfin la version PS3 j'ai énormement passé de temps à regler, configurer mes voitures pour reussir les épreuves de Drift très éprouvante mais aussi les très interessantes épreuves de survie ou encore les combo qui sont la reprise de toutes les epreuves, mais posé intelligament pour faire progresser le débutant ou les joueurs confirmés pour les amuser et aimer rouler sur les terres de Rallye.

Musique mémorable : Comme je l'ai deja dit pour WRC1, le Rallye n'est pas une question de musiques comme un SEGA Rally 2 mais une question de concentration à suivre les instructions du co-pilote et faire 1 avec le volant et la voiture. Calme et concentration sont à l'ordre des courses de Rallye, la musique n'a pas sa place ici.

Et au final : WRC3 améliore grandement les choses depuis le 1er que j'avais fait, je suis bien content de mes achats et je n'aurais pas de mal à faire un bon petit circuit de special ou un petit rallye de plusieurs speciales pour me satisfaire. Et il me faut bien du temps à consacrer, si je veux plus tard me re-preparer a de plus longs sessions via des championnats =).

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Rallye pure simulation, les autres passeront leurs chemins.

Difficulté du Platine : Comme WrC1, le platine est facile à condition de s'investir.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai aimé les WRC.

Une note sur la version Vita du jeu : Le jeu de course assez equilibré niveau contenu sur le marchéa de la Vita qui se partage aussi un Ridge Moyen, un NFS MW assez destabilisant et Wipeout 2048 bien excellent. Si je le recommande c'est alors au alentour de 20-25 €. Pour ma part Sonic Transformed est mon jeu de course de cette année sur Vita.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

(PSVita) (PS3)

 Platine #061 (PSVita) et #097 (PS3)

Genre : Jeu de Course Rallye Avis : Certainement le meilleur des jeux WRC. Bien sur le 4 vient juste d'être dévoilé en vidéo donc à vous de voir.

 

Hyperdimension Neptunia Mk2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Voulant accorder une seconde chance au Jeu, j'ai été convaincu par la bonne foi de Ryuzaki57 de réellement retourner dans le monde de Gameindustri et voir si Compile Heart avait réellement retravaillé son jeu. Preuve en est quand j'insere le disque dans la console et que je constate que beaucoup de choses ont changé.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un vrai épisode travaillé, mais aussi l'optique de balayer tout ce qui a été fait du premier Neptunia en le placant dans une dimension parralèle et donc fictive à l'épisode premier du nom. Cela a donc pour but de recréer le monde du jeu lui offrant une meilleure liberté mais aussi une toute autre optique. Ainsi le monde de Celestia n'est plus mentionné, la guerre des consoles a un contexte bien différent que de simplement reprendre des références à tout va et se met aussi à introduire un nouveau casting.

C'est donc Nepgear, petite soeur de Neptune, qui va prendre en charge le sauvetage de Planeptune ainsi que de sauver sa soeur et les autres CPU. Les amis de Neptune, IF et Compa, vont prêter main forte à Nepgear et elle devra aussi se faire de nouvelles alliés tel que Uni(PSP), Ram et Rom(DS) et les autres collaboratives mascots que sont Gust, NISA, 5pb (Falcom et Cave sont les nouveaux DLC payants). Elles partiront en quete pour sauver leurs soeurs et leurs mondes.

Tout ca, ca me plait et cela a un but (Neptunia premier du nom n'avait pas un but clair).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le jeu est peut etre beaucoup trop facile. Facile car même s'il se devait de gommer toutes les imperfections du premier volet jugé assez bordelique, la difficulté mal dosée en résulte à un jeu qu'on ne fera pas en long et en large mais uniquement pour son scénario. Les amateurs de challenges devront donc attendre le prochain episode appelé Victory pour cela.

Anectode sur le jeu : Cette episode correspond à l'hommage du jeu vidéo Japonais en parlant de l'évolution du monde du jeu vidéo dans la vision des Japonais de Compile Heart. Toutes les personnages Candidates representant les consoles portables, devront affronter la menace des CFW (Custom Firmware). A partir d'ici on dirait le même pitch d'Arfoire (R4) et Neptune. Cependant dans Neptunia on n'interrogera jamais le joueur sur l'origine de Neptune et des autres CPU. Et c'est là que le plus important survient : des invocations de créateurs de JV tel qu'Inafune ou les personnages de niche executant les attaques correspondant aux oeuvres de leurs firmes (Gust = Atelier Totori, 5pb : Steins;Gate etc), c'est surtout dans les morales que Neptunia Mk2 frappe fort et se met à donner des lecons aux gens et aux joueurs.

Il suffit juste de regarder cette séquence de Mk2 entre Uni et CFW Brave pour se rendre compte que Neptunia Mk2 se met mieux à parler de la situation actuelle du JV qu'il n'arrivait pas a exploiter dans son premier episode. Ce simple dialogue a valu mon respect pour Compile Heart mais aussi pour la série Neptune.

Avec Neptune Mk2, Compile Heart a tenté de conquérir un nouveau public de joueur et tenté d'appater l'Otaku. Pari réussi, car Victory existe et l'expansion de cette dernière avec 3 nouveaux jeux pour la portable et 1 Anime Japonais déjà très satisfaisant.

Neptune Mk2 est un vraie hommage au jeu vidéo japonais comme les premières minutes du Monde Ralph sont pour le film de Disney un petit hommage pour le monde du jeu vidéo en occident. Le truc qui fait surtout sourire, c'est sa séquence de fin en 8bits tout comme celui de Ralph.

Musique mémorable : 100$

Et au final : J'ai vraiment apprécié Neptunia Mk2 et je ne suis absolument pas décu du jeu. Neptune Mk2 a également instauré des systemes qui lui sont propres et qui le differenciera egalement de sa suite Victory. Ce qui à l'inverse du premier Neptunia sur PS3 qui necessite un remake, Mk2 n'en a nullement besoin et se rejouera aisémant pour le fan.  

A qui je dois le conseiller : A tout fan du JRPG qui demande un peu de changement mais surtout a celui qui voue un amour au JRPG, Neptune Mk2 est un vraie hommage dans ce sens pour ce type de personne.

Difficulté du Platine : Comme je le disais ci dessus, le jeu est mal equilibré et le platine en est très facile à faire.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que Neptunia Mk2 est un excellent titre.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #062
Genre : RPG Avis : Il y a des gens pour qui les JRPG ne doivent pas ressembler à de la merde. Mais c'est quoi la merde dans les JRPG? Des personnages Moe? Un systeme tour par tour aussi vieux que le 1er Mario? Une histoire pas epique alors qu'ici on parle d'hommage au jeu vidéo et pas d'un truc je m'en vais sauver le monde a cheval l'épée a la main criant Fusroda a l'heroic fantasy. Bref Neptunia Mk2 est un nouveau JRPG moderne avec ses codes et ses fans l'ont compris et l'ont vite adopté. Ne vous laissez donc pas corrompre par l'avis de faux analystes et faites le jeu pour comprendre ce que vous avez raté, un peu comme les gens qui jouent que maintenant à Resonance of Fate et qui réalisent leurs erreurs. Les fameuses transformations devetues en quelques microsecondes vous choquent? Alors vous avez jamais connu Sailor Moon hein... Neptune cest aussi un grand hommage au Magical Girl.

 

Dragon Dogma Dark Arisen

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Dragon Dogma fut acheté durant la liquidation GAME (oui j'ai pas honte de l'avouer), un JRPG de Capcom, ca faisait longtemps que je n'en avais pas fait un, depuis Breath of Fire 5 en fait.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le dynamisme des combats, le monde bien grand, bien vaste et l'idée de customisation de son insurgée et de son pion. Le systeme de Pion en ligne.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : le vrai manque de Multijoueur. On aura beau m'expliquer que Dragon Dogma n'est pas fait pour le multijoueur, mais quand je vois ce qu'on peut faire dans DDDA, il est clairement dommage de n'avoir pas pensé éventuellement à une partie multijoueur.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote favorite restera le NG+, quand je realise finalement pourquoi le jeu insiste sur le fait de finir le jeu 2 fois pour comprendre le tragique destinée de notre insurgé. Car en devant démarrer la 2eme partie qu'on trouvera un peu barbante, c'est durant le combat final que Dragon's Dogma prend tout son sens. L'insurgé vit donc ce fameux cycle qui m'a rappelé Shadow Hearts avec Yuri.

Musique mémorable : Fateful Decision

Et au final : Dragon Dogma aura été une experience assez interessante dans un JRPG orienté à l'occidental. Mon vrai probleme du jeu est surtout qu'on ne fait rien niveau trame principal, je me suis fait chier gravement sur la trame et cela a fortement empiété sur le plaisir de jeu. Dark Arisen n'ayant rien arrangé au final sur le titre.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui veulent voir un JRPG a la sauce occidentale.

Difficulté du Platine : Dragon's Dogma n'est pas dur à platiner, comme tout jeu japonais en fait, il demande juste de l'investissement personnel et tout est fait.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fait les 2 parties demandés.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #063
Genre : A-RPG Avis : Dragon Dogma était une experience sympathique. Je recommande uniquement  à ceux qui veulent tenter l'experience du RPG occidental mais en gardant des mecaniques propres aux JRPG.

 

Trine 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Trine 2 coutait pas cher sur le PSN EU, il avait baissé de prix en même temps que le premier persona sur PSP. Alors je me suis preté au jeu, en attendant la baisse de prix du 1er Trine.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La coopération type, les 3 personnages, la narration du jeu par le narrateur dont comment le jeu est raconté.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie, la facilité du jeu, quelques pouvoirs assez imprécis (galerer pour les bulles, deplacer les cubes etc)

Anectode sur le jeu : Il est tres dur que je trouve une anecdote à Trine 2, car je n'ai pas fait le 1er et que le jeu que j'ai fait est imcomplet (un Director Cut est sorti pour PC et WiiU). J'ai englouti le jeu le temps d'un après midi... Tout ce que je peux dire, c'est que j'ai vraiment aimé chaque tableau, chaque replique des personnages et son ambiance bon enfant.

Musique mémorable : Waltz of the Temple Forest Elves

Et au final : J'ai bien aimé Trine 2 même s'il était trop facile, trop court mais surtout si imcomplet sur cette version PSN...

A qui je dois le conseiller : Je ne pense pas le conseiller sur PS3 vu ce qui lui manque. Cependant je le recommande volontiers sur WiiU ou PC car le Director Cut lui rendra plus justice.

Difficulté du Platine : Le jeu est egalement reputé pour son gros nombre de Gold Trophy, donc au final, autant dire qu'il était facile à platiner...

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je me suis prêté au monde féerique de Trine 2 et j'en suis sorti avec le platine, par contre bien plus tot avant de l'avoir terminé...

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #064
Genre : ARPG Avis : Si tu as envie de pourrir les gens, tu peux jouer à Dark Souls, sinon tu peux pourrir les gens sur Demon Souls, c'est plus dur là bas aussi.

 

Jak and Daxter HD Trilogy

Pourquoi j'ai pris ce jeu : La trilogie jak and daxter ne coutait pas cher durant la promotion de Playstation All Stars, alors j'avais pris le jeu à ce moment et je me suis décidé à faire cette trilogie que des mois après.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Jak 1 tout simplement. Un bon jeu de plateforme qui est une évolution logique au défunt Crash Bandicoot. Jai adoré cette exploration sans temps de chargement avec des persos attachants : Jak muet mais un Daxter d'enfer! Les niveaux s'enchainent avec plaisir et malgré les morts, on s'éclate.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le portage foireux Vita de Jak 1 (les problemes de camera qui apparaisent soudainement), l'usage du tactile totalement dispensable et l'injouabilité du jeu durant le premier tier du jeu (le jeu se stable une fois arrivé a la hutte du sage bleu). Et enfin Jak 2 et 3. J'avais expliqué plus loin que je detestais les GTA et malgré la bonne fleur de Sleeping Dogs, j'ai detesté le changement brutal de Jak 1 à Jak 2 et 3 sauce GTA... Mention speciale aux vehicules de Jak 3 totalement immaniable, surtout le buggy qui saute...

Anectode sur le jeu : Mon anecdote fut d'avoir pris le jeu gratuitement sur le PSN EU en profitant de la faille rapide pour le prix du jeu PSVita car au final j'ai eu le jeu gratuitement pour les 3 jak Vita, sans frais supplémentaire et pu profiter de Jak 1 car le 2 et le 3 sont totalement dispensables à mes yeux.

Musique mémorable : Main Theme of Jak 1 (qui correspond aussi au village du Sage Vert)

Et au final : Malgré la déconvenue avec Jak 2 et 3, Daxter était là pour rattraper grace a son irrésistible humour mais surtout Jak 1 reste un grand jeu, un très bon jeu en son temps que j'ai pris plaisir à découvrir, le plus interessant est que je lai donc enchainé 2 fois et donc je trouve qu'il n'a pas mal vieilli et je n'aurais aucun probleme a le re-re-refaire dans le cadre du retrogaming.

A qui je dois le conseiller : Jak 1 : aux pur fan de jeu de plateforme et aux fans de Crash Bandicoot du même Naughty Dogs. Jak 2 et 3 : aux fans de GTA...

Difficulté du Platine : Les 3 platines sont faciles à faire, cependant le platine de Jak 2 posera beaucoup de probleme pour les joueurs vita a cause des problemes qu'ils embarquent.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fait la trilogie comme toute personne l'aurait faite quand il decouvre une série de jeu populaire.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Platine Jak 1 : #066(PS3) et #088(PSVita)

Platine Jak 2 : #067 et Platine Jak 3 : #068

Genre : Aventure Plateforme Avis : Je recommanderais chaudement le premier Jak and Daxter qui se savoure avec plaisir et sans probleme. Si vous avez l'habitude des jeux d'action et d'une idée d'orientation open world à la GTA et fan inconditionnel de Jak, alors faites le 2 et 3 aussi.

 

Dynasty Warriors 7 Empires

Pourquoi j'ai pris ce jeu : A l'inverse de DW6 Empires, le 7 est un vrai épisode travaillé et à l'inverse des critiques faites sur le jeu, Empires est un vrai épisode à lui et qui est bien à part de DW7. Il ne s'agit pas d'une version complete de DW7 mais bien d'un episode à part, dans le but de jouer le conquerant des Trois Royaumes!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les toutes nouvelles possibilités de DW7E par rapport au 6E : le marriage realiste, les sworn ally / sworn friend, la possibilité de réellement se rebeller, renverser l'empereur ou le proteger, faire son equipe personnalité, utiliser l'excellent systeme de DW7 combiné a celui d'Empires. Le tout nouveau mode d'utilisation des stratagemes, la possibilité de devenir un gouvernant, un officier, un empereur selon 6 types de jugements de la bienvellance, mechanceté, ordre etc. Enfin la possibilité d'avoir toutes les armes des packs DLC de DW7 et XtremeLegends dans cet episode qui construira un peu les nouvelles bases du 8eme episode!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Absolument rien de grave à critiquer, 7 Empires  est un vrai bon jeu complet par rapport à DW6E!

Anectode sur le jeu : J'ai crée un personnage Nozomi, un personnage Rorona et je les ai partagé sur le serveur des autres joueurs. J'ai pu en retirer ensuite de m'être vu sur une vidéo d'un joueur sur Internet qui s'était enregistré, qui avait enregistré mon perso pour en faire un allié XD. Mais la dite video a été supprimé sur Youtube, donc je peux pas vous la montrer :(, aww j'avais tant eu mon moment de gloire^^.

Musique mémorable : Crush'em all

Et au final : Empires reste une bonne alternative pour ceux qui veulent faire autre chose dans le DW7. Il ne s'agit pas comparé aux mauvaises langues qui ne connaisent rien aux jeux de Koei a une version complete. Il s'agit d'un épisode ou on joue qui on veut et on conquerit le royaume! Si je veux jouer XiaoQiao et que je veux triompher de la bataille de CHibi, alors je peux le faire avec Empires en étant pas juste un joueur d'une mission mais bien de "l'ensemble".

A qui je dois le conseiller : Aux fans de DW qui recherchent autre chose dans la série et surtout aux conquerants, au fan de gestion et enfin aux fans des episodes Empires.

Difficulté du Platine : La seule difficulté sera d'utiliser tous les stratagemes, sinon le jeu est simple à accomplir.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Empires est un de mes volets favoris des DW, aucune raison que je les manque.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #069
Genre : Beat'em All Action avec element de strategie et gestion Avis : DW7 Empires est l'episode Empires le plus abouti que je recommande si vous voulez voir autre chose que l'histoire lineaire des 3 Royaumes!

 

The Sly Collection

Pourquoi j'ai pris ce jeu : SamizoKouhei m'avait recommandé Sly Cooper, alors je me suis décidé à l'importer en Americain Import car je ne trouvais plus de version boite du jeu sur Metz.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Sly Cooper, Bently, Murray, Murray, LE MURRAY!, les mechants bien mechants et tordants de rire, l'ambiance entre le cartoon et le comic americain, ce côté Batman 80 avec les bruitages PAF POUF BOUM! Sly 1, Sly 2, Sly 3, les mini jeux au PSMove, les références de la culture popuaire geek. Bah en fait tout Sly Cooper...

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Rien ne m'a déplu, Sly est magique, chaque jeu est différent et si interessant.

Anectode sur le jeu : Il y a beaucoup de moments magique et mémorable dans Sly, mais je vais m'interesser à un cas très interessant dans Sly, c'est la relation Sly/Carmelita. Sly est amoureux de l'inspecteur Fox mais il est un voleul et il le restera à jamais. Quant a Carmelita, elle represente la justice, elle se moque des sentiments de Sly, elle a été éduqué, entrainé pour arrêter les criminels et arrêter le crime, le vol est un crime. Sly a toujours voulu être avec Carmelita mais pour qu'elle le comprenne, il a pas le choix que de faire des tentatives. La relation est un peu comme chien et chat, sauf que Sly veut se rapprocher. Ce fil rouge pour ma part restera toujours ce que j'ai retenu de l'identité de Sly en 3 aventures.

Musique mémorable : 3 Sly Cooper donc 3 musiques mémorables :

Sly 1 : Combat contre Ms Ruby - Deadly Dance

Sly 2 : Combat contre Demitri - Night Disco Remix

Sly 3 : Combat contre le General Tsao : Bamboo Fight

Et au final : Sly m'a fait revivre les meilleures années loisirs entre me rappeler à la fois les Cartoons que je regardais sur Ca Cartoon sur Canal+ et à la fois le Batman de 80. Un personnage drole et attachant, je regrette de l'avoir connu beaucoup trop tardivement. Heuresement je l'ai fait à temps, juste proche de la sortie de Sly Cooper 4 =).

A qui je dois le conseiller : Aux fans de bon vieux de plateforme de l'enfance et à ceux qui aimaient ces cartoons débiles qu'on passait à la télé.

Difficulté du Platine : Les Sly sont des jeux très simple, rien ne vous posera probleme, si ce nest que de lacher la manette^^.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Les Sly sont géniaux, ils ont mérité d'avoir leurs places dans mes accomplissements.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #071(Sly 1), #072(Sly 2) et #073(Sly 3) 
Genre : Plateforme Avis : Sly est vraiment une de ces séries qui se demarquent de ce que Sony m'a proposé. Sucker Punch et Sanzaru m'auront fait rêver, m'auront fait plaisir, m'auront fait découvrir des excellents jeux. Aucun probleme à les refaire pour le retrogaming.

 

Dynasty Warriors 8 - Shin Sangoku Musou 7

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Apres d'excellents DW7, je n'attendais que DW8 pour continuer à me faire rêver, à me distraire en ce mois de Février. Apres moult probleme à essayer de l'avoir pour moi et mon ami SieKensou77, j'avais fait mon DW8, en Digital Download. =D (et plus tard sur disque)

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les grandes amélirations du systeme de combat, de nouveaux personnages, les armes uniques pour chaque personnage (enfin), la durée de vie, les arcs de l'histoire en version "IF", le mode commander, un vrai développeur pour les Jin et enfin le multijoueur, l'annonce de DW8XtremeLegends pour la Vita.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les missions pas variées du mode Commander, les musiques en deca par rapport à DW7, l'annonce de DW8XtremeLegends pour la PS3 .

Anectode sur le jeu : Dynasty Warriors 8 a une forte anecdote entre moi et SieKensou77, c'est le fait qu'on ait fait une partie du jeu en tant que les Soeurs Qiao. J'ai fait XiaoQiao comme c'est mon perso favori et lui, jouait DaQiao. La force de DW8 c'est aussi la coopération libre et c''est ce qu'on a fait ensemble pour s'éclater. C'est pour cette raison que je l'ai pris en Digital Download, pour pouvoir le partager avec lui qui était indécis de le prendre, mais aussi parce qu'on a très peu de jeux qu'on pouvait jouer ensemble. Voilà encore une raison pourquoi j'aime partager mes jeux, ce n'est pas juste pour avoir un partenaire de jeu mais aussi de jouer ce que j'aime avec les gens qui aiment aussi la même chose.

Musique mémorable : The Epic (Musique DLC)

Et au final : Pour certains, il s'agira encore d'un énieme episode, pour une autre ce sera l'épisode le plus abouti de la série. Pour moi, c'est encore un nouveau jeu que j'aime et que j'aime continuer à jouer car il continue de me faire vivre et revivre l'histoire des 3 Royaumes comme une bataille de héros légendaire et la possibilité d'en modifier la chose en jouant mes généraux favoris hors contexte comme XiaoQiao, CaiWenji ou Zhong Rui.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Dynasty Warriors, aux fans de Beat'em all.

Difficulté du Platine : Cela dependra surtout de comment vous vous en sortirez pour finir tout le Free mode en Chaos.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : J'ai surtout joué les Wu car je voulais débloquer XiaoQiao^^. Apres avoir débloqué XiaoQiao, jai fait la totalité du mode Commander et je ferais le reste plus tard =).

Disponible en :

J'ai le jeu en :  

(SSM7) (DW8)

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Beat'em all Action Avis : Le meilleur Dynasty Warriors pour l'action. En revanche pour l'histoire, préferez lui Dynasty Warriors 7 =).

 

Virtual On

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'ai connu l'existance de Virtual On par 2 choses :

  • Virgile Rasera de jeuxvideos.fr sur la Warpzone car il en parlait
  • Les gaschapons de Virtual On dans Shenmue 2!

C'est avec ces 2 seuls idées que j'ai lancé 800 yens sur le Playstation Store Japonais et que j'ai découvert la version originale SEGA Saturn du jeu. Il est fort dommage que le PSN n'ait pas eu la version Region Lock du XboxLive de Cyber Troopers Virtual-On Oratorio Tangram.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les combats de mecha en vue à la troisieme personne, cela m'a rappelé le mode versus de Zone of the Enders. La dualité et l'importance du mix entre longue et courte portée. Les différents mechas ayant différents pattern de combat et enfin les musiques.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Que ca soit la version Saturn et non la version XBLA qui a été mise en vente sur le PSN JP car cette version a bien mal vieilli comparé à l'épisode cité.

Anectode sur le jeu : On a tous à un moment ou à un autre connu quelque chose par le biais d'un jeu, d'une revue de presse rapide ou bien par quelqu'un. Pour cela, je remercie la Warpzone quand elle existait, de m'avoir rappelé ce qu'était Virtual On à moi, moi qui ne savait rien du jeu quand je collectionnais les différents mechas dans les Gaschapons de Shenmue 2. Et je remercie aussi Shenmue 2 car sinon, je n'aurais jamais eu vent de ce qu'était les Virtual On.

Musique mémorable : j'ai pas reussi a vous retrouver des pistes Saturn, donc je vais tricher un peu et vous faire écouter une musique du remake sorti sur le XboxLive : Fade To Back - Virtual-On: Oratorio Tangram . J'aime beaucoup celle ci, elle vous rappelera un peu ce que Motoi Sakuraba aurait composé si c'était lui en plus inspiré.

Et au final : Mais Virtual On est surtout reservé a un certain public nostalgique. Je dois dire honnetement que j'ai eu du mal à rentrer dedans et que j'ai du faire des recherches sur le jeu, m'efforcer à jouer tous les mecha et écouter toutes les musiques pour pleinement apprécié Virtual On.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment les jeux de Mechas, les autres passeront leur chemin.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y a pas de platine a gagner.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Jeu de Mecha 3D Avis : Virtual On m'a montré que SEGA avait bien beaucoup d'idées à revendre et que c'est par le biais des développeurs de la branche Japonaise que j'apprécie surtout les jeux Arcade de SEGA.

 

Sonic The Fighters

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Mon dernier Sonic en jeu de combat remonte à Sonic Battle sur Game Boy Advance. Alors je voulais savoir ce que valait Sonic en jeu de baston avant l'épisode cité. Je me suis prêté au jeu de Sonic the Fighters.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'idée d'un jeu de baston avec les mascottes de SEGA.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Tout?

Anectode sur le jeu : Je sais même pas si je me rappelerais de ce jeu en fait.. Ah si, Amy est surpuissante, sinon...

Musique mémorable : Everything - Super Sonic Theme

Et au final : Et... ca servira juste de référence car le jeu est franchement décevant.

A qui je dois le conseiller : Vraiment à personne.

Difficulté du Platine : y'en a un?

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Y'en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Ce jeu n'a pas de Platine
Genre : Jeu de Baston 3D Avis : Si la tentative de faire un jeu de baston avec les mascottes de SEGA faisait plaisir, il faut dire que je lui prefere plutot un Smash Bros de chez Nintendo. Car le probleme de ce jeu c'est qu'il est un mauvais copier coller de Virtua Fighter et de Fighting Vipers... Il faudra donc attendre Sonic Battle sur GBA, certes pas aussi bon mais au moins meilleure que ce Sonic The Fighters. Merci à ce jeu en tout cas qui m'aura permis de me rappeler que Sonic Battle sur GBA, c'était excellent en fait.

 

Doodle God

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'aime bien le crafting, l'alchimie et donc de mixer également des objets, des choses, des connaisances dans n'importe quoi. Donc quand on m'a parlé de Doodle God, j'ai essayé et j'ai été addict pour quelques heures.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le fait de melanger, d'etre mis à l'épreuve de trouver toutes les recettes et d'en lire les interessantes descriptions. Le jeu devient vite addictif et on se met a chercher toutes les recettes pour tout accomplir.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La version PSVita est censuré. Les mots drogue, alcool, sexe, arme et autres sujets tabou ont été tout simplement retiré de cet version. Plutot etrange car j'aurais + vu ca sur une itération de Doodle God sur eshop 3DS car Nintendo = Not for Adult. Fin bref. Un comble. Egalement le prix du jeu un peu excessif pour ce qu'il vaut par rapport au prix sur smartphone, non censuré et plus complet.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote dans le jeu fut quand j'ai commencé à débloquer des élements vu comme obscene et que je n'ai pas pu les associer. En regardant sur Internet, j'avais découvert que la version PSVita était censuré :(.

Musique mémorable : Euh...

Et au final : Doodle God est vraiment bon, a condition de n'avoir jamais essayé la version Mobile, on peut eventuellement se permettre de craquer un petit peu pour sa version PSVIta, non pas uniquement qu'elle ajoute des trophées mais qu'elle permet également de faire marcher sa cervelle grise pour tout accomplir.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Science de La vie et de la Terre. A ceux qui ont un smartphone et qui cherche un jeu un poil intelligent.

Difficulté du Platine : Quel platine?

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Hein?

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Puzzle Avis : Personellement j'aurais préféré que le jeu soit dans la section Playstation Mobile. Car au moins, j'aurais pu avoir la version non censuré du jeu...

 

Way of Samurai 4

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Apres un 3eme volet correct sur la même console, WOS4 me faisait aussi de l'oeil.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les nouveaux changements du systeme de combat et de la direction qu'on peut emprunter, la torture corporelle, l'ambiance toujours décalé d'Acquire.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La direction artistique, je suis pas très fan du côté occidentale en fait :/. Le côté random des invasions des amis PSN dans le monde du jeu.

Et c'est bien différent des musiques de WoS3 que je trouve en dessous...

Anectode sur le jeu : Pour les courts moments où j'ai pu faire le jeu (je l'ai pas pu approfondir car je l'avais prêté), j'ai pêché du poisson dans un puits, j'ai fait des visites noctures comme un pervers japonais dans les animes de 90 (prenez les Goemon comme référence si vous avez pas fait Ranma 1/2) avec un bandeau sur la tete et comme masque. Enfin le fait d'avoir bien plus de liberté que WOS3.

Musique mémorable :

Et au final : Pour le peu que j'en ai fait, WOS4 a l'air bien plus interessant que le 3. Je pense que si je m'accroche à la direction artistique que j'ai pas aimé de cette épisode, ce serait surement le meilleur jeu de Samourais que j'aurai fait sur la console. En attendant moi j'attend que Capcom se reveille et voit que les Samourais ca passionne encore des foules, alors un petit Onimusha Remaster en HD SVP?

A qui je dois le conseiller : Aux fans de WOS 3 et aux gens qui veulent jouer les Samourais.

Difficulté du Platine : WOS4 est bien plus difficile à platiner que WOS3, il demande beaucoup de technique pour finir une seule fois la fin du niveau de difficulté le plus difficile. Il demande aussi de gagner son argent et de l'économiser le plus possbile.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai pas eu le jeu assez longtemps en main.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Aventure Avis : Et toi? Quel genre de Samourai souhaites-tu devenir? Un Samourai avec les honneurs? Un Samourai qui vivra avec honte de ses crimes? Un tueur en série qui decimera tout le village? C'est a toi de choisir ta voie, pas à moi. J'ai déjà choisi la mienne.

 

Arcana Heart 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je l'ai pris car je l'ai trouvé à 8€ neuf à la FNAC.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le jeu améliore grandement Arcana Hearts 2 Ce portage console fait en tout cas honneur à la série car ceux qui se rappelent du 2 sur PS2 ont vite pris peur du resultat que pouvait etre le 3. Heuresement, ce portage console est un vrai Arcade Perfect qui fait bien plaisir avec un peu plus de persos et de liberté dans les Arcana des personnages.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le netcode en carton et le traffic inexistant aujourd'hui. Aussi le jeu n'a pas de bon tutoriel et on se sent sérieusement perdu en jouant au jeu.

Anectode sur le jeu : Ca remonte à Arcana Hearts 2 sur PS2. Un portage catastrophique qui donnait l'impression du jeu en 50hz mais aussi d'un jeu mal programmé : tous les coups qui ne linkent pas, la lenteur atroce, l'ambiance inexistante. AH2 PS2 était une horreur et heureusement que ce 3eme episode sur PS3 ne l'est pas.

Musique mémorable : White Valkyrja

Et au final : J'aurais vraiment aimé cet épisode s'il n'avait pas déjà annoncé une version Love max pour l'arcade et que maintenant j'attend la version supérieure. Mais Arcana Heart 3 est un bon jeu de baston pour ceux qui aiment le casting et le fanservice.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment la direction artistiques, aux joueurs d'AH et enfin ceux qui aiment bien les filles du jeu.

Difficulté du Platine : Jeu ASW = platine très difficile.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Netcode foireux + online mort + je ne joue que Saki.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Jeu de baston 2D Avis : AH3 fait partie de ces jeux de bastons 2D de niche, niche car le casting ne plaira pas à tout le monde, niche car le jeu n'est pas connu, niche car il est plutot orienté pour les otakus.

 

Persona 4 The Golden

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Parce que cest Atlus, parce que cest Persona, parce que cest un de ces dérivés de Megaten mais parce qu'avec Persona, tu sais que tu passeras + de 100h dedans et que tu vas être drogué par la musique de Shoji Meguro, par la personalité attachante des personnages, que tu as un également un simulateur de vie sociale et de la vraie vie par la même occasion, que tu découvres un peu de ce bon vieux Japon dans Persona et enfin parce que c'est le RPG de la PSVita.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Tout? On te propose déjà 5 modes de difficulté du très friendly Very Easy à l'exigeant Very Hard equivalent au Maniac des Megaten. Ensuite c'est un portage PS2 completement amélioré avec enormement de rajouts. Le scénario te captive, les persos t'interessent, l'ambiance est bonne enfant, Yuri Lowentall est là pour doubler Yousuke (sachant que ma premiere fois sur Persona 4 c'était la version Japonaise PS2). Oh merde trop de choses à dire et faudrait que je reduise un peu la taille de mes billets :p, bref beaucoup de choses addictives pour vous scotcher à votre console. Apprecions aussi que la portabilité est un gros plus.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Comment ne pas être conquis par persona 4 the golden? A moins d'être allergique au JRPG et de ne jurer qu'au RPG occidental, je vois pas non.

Anectode sur le jeu : Comme tout le monde, ma première experience de persona remonte à Persona 3 sur Playstation 2. Pour ma part c'était Persona 3 en Japonais et j'en parlais vivement sur le forum Background avec Arefu. Il y a bien eu FES et Portable, d'ailleurs Portable était l'exemple à suivre pour produire de très bons RPG sur Portable PSP.

Petite lecon : cest quoi Shin Megami Tensei? C'est ceci : "La vrai déesse du métempsycose." La métempsychose c'est quoi? C'est le "deplacement de l'ame". Une doctrine selon laquelle une même âme peut animer successivement plusieurs corps, du moment qu'il soit vivant tel qu'un animal ou encore un humain. De ceci, on parlera du transfert ou la reincarnation de l'âme ou le processus inexorable de la vie, de la mort et de la renaissance. Mais quel est le rapport avec la déesse? Dans Persona 3, que représente Aegis? Que représente Elizabeth? Prenez un personnage feminin de chaque Megaten et consultez les chacune dans chacun des jeux (je peux pas me prononcer pour le SMT4 car je l'ai pas encore fait) et vous aurez surement compris le sens autout du titre si vaste qu'est Megaten.

Ma vraie anecdote c'est plutot de raconter comment j'ai connu le monde des Megaten! Comparé à la légende populaire qui parle de Persona ou du SMT comme celui qui a donné naissance au genre, c'est a Digital Devil Monogatari sorti en 1987 qui donnera réellement naissance à la série Megaten jusqu'à aujourd'hui avec le très recent Shin Megami Tensei 4 sur Nintendo 3DS. Persona est surtout qui est le plus répondu non pas juste grâce au 3eme épisode, mais c'est parce que c'est l'incarnation Playstation a avoir vu le jour en Amerique avant tout (il faut vraiment voir plus loin et constater que le premier episode existait deja là bas, seul Innocent Sin ne l'était pas avant la sortie PSP)

Des Megaten, je n'ai fait que les suivants : SMT3 Nocturne (je precise bien nocturne ici car c'est cette version qui est notre version Lucifer Call en occident) sur PS2, Digital Devil Saga 1 et 2 sur PS2, Devil Children (celui qui rigole, je lui brise les dents), Persona 3 et 4 sur PS2, PSP et PSVita, Persona 1 et les deux episodes du 2eme volet sur la PSP. Ce n'est pas beaucoup vu comme ca mais c'est deja pas mal. Mon préféré restera SMT3 Nocturne grace a son ambiance, son OST de génie et son univers apocalyptique, suivi des Persona. Car SMT represente la difficulté, là où Persona est un peu plus facile comme les DDS.

Musique mémorable : Your Affection, le theme qui te donne envie d'aller à l'école.

Et au final : Un jeu en or. L'épisode le plus complet à ce jour et qui se joue avec plaisir à petite ou à longue session. Persona 4 The Golden est une preuve qu'on peut transposer intelligament l'experience console de salon sur la portable et qu'on peut le savourer à notre guise. Les gens aimeront ce plaisir de continuer à savourer ces dialogues ou ces combats tranquillement assis sur son canapé ou encore au toilette.

A qui je dois le conseiller : A tout joueur de JRPG, a toute personne demandant un TRES LONG jeu sur la console. A ceux qui rêvent encore du Japon.

Difficulté du Platine : Le jeu est très facile, on peut choisir la difficulté que l'on veut et le faire comme on le pense.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Je ne me suis pas encore pleinement investi sur la version Portable mais ca se fait en ce moment =).

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Je n'ai pas le Platine de ce jeu.
Genre : RPG Avis : Le meilleur épisode de Persona pour tout le monde, et accessible entre les mains des joueurs sur portable. Entre experience console et portable, maintenant plus raison d'esquiver Persona 4!

 

VividRed Operation : Operation Mayonnaise avec Akane

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Etant un fan du genre Magical Girl, je n'ai pas manqué de visionner le contreversé VividRed Operation, l'anime du printemps 2013. Alors quand le studio annonce le développement de deux jeux vidéos sur la série, je me suis dit que c'était pas mal car à part Nanoha et Madoka sur PSP, je n'ai jamais vraiment vu de grand Magical Girl ou même mineure sur les consoles de Salon.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Toujours la connerie d'Akane de vouloir jouer avec le Riz et la Mayonnaise, il a 10 facons de tourner la mayonnaise dans le riz. Gagner une arme supplémentaire pour le jeu HIP. Et enfin, faire le jeu et le completer permet de gagner une reduction de 500 yens sur le jeu complet simple ou collector. Le jeu ne coute que 300 yens, donc le finir permet d'economiser 200 yens sur l'achat du jeu complet.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : On fait rien d'autre dans le jeu et le replay value est à chier.

Anectode sur le jeu : Ca m'a juste rappelé qu'Akane fait ses predictions en mettant de la mayonnaise sur son riz, je vois pas ce que je peux dire d'autre.

Musique mémorable : Euh?

Et au final : Le but du jeu? Gagner des trophées et une reduction de 200 yens sur le jeu, sinon il sert strictement à rien.

A qui je dois le conseiller : A moins de vouloir economiser 200 yens sur l'achat du jeu jusqu'en septembre, je vois pas a qui s'adresse ce jeu?

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : ?

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : OVNI Avis : Même si le jeu n'a aucune qualité propre, l'idée de gagner une reduction de prix pour le vrai jeu vidéo est assez tentante.

 

Sly Cooper 4 : Voyage a Travers le Temps

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Sly Cooper est de retour pour le grand plaisir des fans et de moi même aussi. Ce n'était que le temps de quelques mois que j'avais laissé Sly avec Carmelita, Bentley et Murray. Alors que sont t'ils devenus? C'est en échange de 40€ (30 car 10€ de bon d'achat du Micromania utilisé) que j'allais le savoir sur ma PS3 et ma PSVita.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le melting pot des gameplay de Sly entre l'exploration pure du 2eme episode, le retour des coffres du 1er episode et leur resolution apres avoir reelement cassé toutes les bouteilles et jouer au mini jeu qui le suit, enfin les mini jeux typés du 3eme episode. Pouvoir jouer les ancetres de Sly était super génial aussi et enfin les references geek sont toujours aussi présente^^.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La modelisation entierement en 3D sur PSVita qui perd le cachet Cell Shading propre à la série. Ensuite les LONG TEMPS DE CHARGEMENTS des episodes sur les deux supports, le traitement Bentley-Penelope qui m'a brisé le coeur de fan que javais pour le couple et enfin la transparence de Murray et Bentley par rapport aux ancetres de Sly :/.

Anectode sur le jeu : Ma meilleure anecdote dans le jeu est durant le chapitre où Murray commence à se travestir, j'étais explosé de rire en mille... Une grosse barre de fou rire que la sequence de jeu en DDR et que dire aussi de la relation encore plus explosive de Carmelita qui devient enfin entierement jouable et Sly. La relation était encore plus forte dans cette épisode que j'ai eu un pincement de coeur pour Carmelita à la toute fin du jeu.

Musique mémorable : La musique durant la dance de Murray

Et au final : Pour certains, Sly 4 est l'épisode de trop dont la trilogie principale se suffisait à lui même. Pour moi ca a été la chance de retrouver Sly, découvrir une poignée de ces ancetres et voir comment sa relation avec Carmelita se passait et je ne suis pas décu du traitement =).

A qui je dois le conseiller : Aux pur fans de Sly Cooper! Foncez!

Difficulté du Platine : Tout comme la trilogie Sly, le platine ne posera aucun soucis!

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Sly Cooper c'est le meilleur héros et mascotte que la firme de Sony pouvait disposer pour le grand public. Comme ce platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

(PS3)(PSVita)

 Platine #074(PS3) et #075(PSVita)
Genre : Plateforme Avis : Sly Cooper n'a pas raté son retour fracassant sur Playstation 3. Reste à voir quand verra t-on le 5eme volet =). Double Trilogie en vue?

 

Ni No Kuni : Wrath of the White (B)Witch

Pourquoi j'ai pris ce jeu : L'arrivée Européenne fut très surprenante pour Ni No Kuni alors que le futur de Level 5 était incertain en occident sur les consoles autre que Nintendo. Finalement ce n'est pas Nintendo qui a amené NnK mais Sony. Qui remercier? Bandai Namco.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un Level 5 avec du Ghibli et un peu de Dragon Quest 8 pour l'exploration et la carte du monde un peu plus minimaliste. L'idée de base de Ni No Kuni et le chapitre supplémentaire exclusif à la PS3

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Alors que sur Nintendo DS, on devait dessiner les sortileges en utilisant le livre (le playview pour ceux qui n'avaient pas acheté le collector) du jeu. La version PS3 se voit donc très très simplifié en mettant au placard l'importance du ditlivre en utilisant tous les sortileges par la simple pression d'action ce qui m'a fortement décu par rapport a la version NDS un poil plus rapide et indispensable pour l'interet même du jeu.

Enfin un énorme défaut personnel, c'est le Ghibli LE PLUS MOU que j'ai eu à visionner... Ghibli m'avait habitué à mieux : Princesse Mononoke, Chihiro, Chateau dans le Ciel, Nausicaa. En fait depuis Arietty, je me dis que Ghibli n'arrive plus à me faire rêver comme avant... Si c'est le premier Ghibli que le grand public découvre, alors il n'y aura aucun probleme pour eux car Ni No Kuni est magique. Cependant pour les grands fans, cela se ressent qu'il y a une repetition de schéma propre et il ne suffit pas de référence qui font sourire pour essayer de relever le niveau de l'oeuvre. C'est a tel point qu'il faut que j'aille voir ailleurs des films Japonais pour rêver : Ame&Yuki les enfants loups ou encore Summer Wars.

Ni No Kuni est pas mauvais du tout, il reste un très bon RPG et une très belle oeuvre, mais cest en deca des Ghibli que je connais et que j'ai connu dans le passé.

Enfin point important, ceux qui ont fait WKC auront certainement vu la faineantise de Level 5 à recycler le bestiaire de WKC sur le jeu.

Anectode sur le jeu : Ma plus grande anecdote dans le jeu fut le scénario supplémentaire de cette version console, j'ai réellement versé une larme sur ce qu'est devenu la dite princesse qui est devenu la sorciere blanche. Quelle ne fut pas ma colere quand j'ai vu la pauvre fille se faire manipuler et devoir vivre une vie mélancolique et qui a eu des conséquences sur sa vie pourtant si belle. Un triste avenir d'une gentille fille qui a été mal aiguillé, manipulé et trahit au maximum pour arriver à une antagoniste pareille. Néanmoins je ne la trouve pas être la vraie antagoniste car Shadar restera le vrai antagoniste tragique de cette histoire qu'est Ni No Kuni, qui a presque un destin similaire du héros déchu.

Musique mémorable : Field - World Map Theme

Et au final : Si c'était mon premier ghibli, Ni No Kuni serait une oeuvre inoubliable. Seulement voilà, en tant que jeu cest un JRPG que j'arrive à faire étant habitué aux Level 5 avec tous leurs sales defauts. Cependant même si l'histoire est bonne et correcte, c'est en deca des Ghibli que j'ai connu.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de level 5 mais avant tout à ceux qui n'ont jamais visionné un Ghibli de leur vie. Les autres connaisseurs souriront rapidement et puis c'est tout.

Difficulté du Platine : Un platine très facile.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai englouti Ni No Kuni comme toutes les personnes.

Disponible en :

J'ai le jeu en : 

 Platine #076
Genre : RPG Avis : Une interessane collaboration entre Level 5 et Ghibli, surement la meilleure experience qu'on pouvait dévoiler de Ghibli dans un jeu vidéo depuis Jade Cocoon.

 

New Little King Story

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Le jeu se faisant rare (malgré la recente annonce du gratuit PS+ de Septembre), je me suis décidé a prendre la version boite la plus proche que j'ai pu trouver. Je me retrouver au final dans un excellent et addictif Pikmin-like.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Que ca se joue comme Pikmin mais en amélioré. J'ai aimé Pikmin 1, j'ai moins aimé le 2 et j'ai pas fait le 3 que j'attendais pas plus que ca le 3 mais New Little King Story m'a montré qu'on peut reutiliser ce que Miyamoto avait crée pour l'améliorer par la suite. Dans NLKS, j'ai à la fois un jeu pikmin à monde ouvert mais aussi un excellent jeu de gestion de mon royaume pour tout resoudre. Sauver les 7 princesses et chacune ayant des caracteristiques differentes pour m'aider. Former mes adultes insouciants aux boulots pour m'aider a resoudre mes problemes, j'adore NLKS au point que j'aimerais également le reprendre sur Wii car la Wii n'avait pas de Pikmin.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Certains diront les temps de chargement et le lag de la Vita. Moi j'ai aucun probleme avec ca, d'ailleurs avec les recents updates de firmware de la Vita, le jeu semble bien plus stable que ce que les gens ont dit dessus. Mais ce que je regrette dans ce jeu cest que l'alchimie est à chier, il faut attendre 3h pour produire un objet. On pourra toujours dire : ca use les fonctionnalité de la Vita, qu'on peut jouer en snack gaming. Bah en fait non, il faut laisser la vita allumé pour que l'objet se crée en cours, surtout en combinaison en duo qui demande l'usage du PSN! Le gros point noir de ce jeu pour ma part car c'est par l'alchimie qu'on produit surtout les crutiaux sources d'eau chaude pour se regenerer, les armes surpuissantes pour nous aider mais surtout les 3 jobs caché du jeu! Je ne comprend pas donc.

Anectode sur le jeu : C'est en allant sauver la princesse Kokomo que je me suis retrouvé dans une sympathique référence à Persona 4 =). Tv Docomo a préparé un niveau dans lequel on est tous séparé : le roi et ses sujets dans un niveau labyrinthe avec plein de télé à la Persona 4. Cette anecdote m'avait fait bien sourire =). Le combat de boss aussi quand on doit fuir Tv Docomo avant de lui infliger des degats quand il a baissé sa garde.

Musique mémorable : Guardian Battle

Et au final : New Little King Story est addictif et je le recommande chaudement à tout fan de Pikmin qui a envie de voir un Pikmin portable sur 3DS ou d'en rejouer un après le decevant 2eme volet.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de jeu Pikmin sur Nintendo. A tout joueur de Tactical RPG qui trouvera aussi son compte dans ce jeu.

Difficulté du Platine : Le platine le plus chiant du fait que l'alchimie est quasiment mal foutu... Moi qui suit fan de ca, il est necessaire pour obtenir 3 clases rares et je parle pas du temps qu'il faut pour monter les princesses au maximum au niveau de la relation :/.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je l'ai obtenu dans les jours de mon anniversaire, fallait bien fêter la victoire du Roi =).

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #077
Genre : Pikmin-Like Avis : Que ce soit sur Wii ou sur PSVita, il y a toujours possibilité de faire Little King Story =). A vous de voir quelle version vous voulez privilégier.

 

The Unfinished Swan

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Vendu en solde avec The Journey, je me suis laissé tenter par le petit prix et je l'ai fait apres avoir lu les impressions de ryuzaki57 qui ont semblé être très bonne pour un jeu qui a été jugé moyen par la presse numérique.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Laisser court à notre imagination, à notre instinct en devant jeter des taches de peinture pour dessiner notre chemin.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie du titre assez courte.

Anectode sur le jeu : Dans la dernière partie du jeu, on peut découvrir à quoi ressemblera la fin de vie. Si ce theme peut parraitre choquant pour les plus jeunes, il represente aussi ce qu'est le jeu depuis le début. Quand on commence sa partie, cest comme un nouveau né qui découvre le monde et plus on avance, plus le monde devient vaste et a partir du niveau de la foret, on commence a sentir la fin, le danger et quand on rencontre celui qui a fait cette peinture incomplete, on realise le voyage parcouru mais aussi ce qu'on a accompli pour lui.

Musique mémorable : The King Dream

Et au final : The Unfinished Swan demande au joueur d'eveiller ses sens, d'eveiller sa curiosité mais surtout de laisser se jouer. Comme Kamiya a dit qu'il faut laisser ce besoin de ressentir en jouant à Wonderful 101, dans Unfinished Swan, il faut laisser parler les couleurs pour se repeter et ressentir la beauté caché de cette toile sans ame, qui a besoin de vous, le joueur, pour prendre vie!

A qui je dois le conseiller : A ceux qui veulent tenter une curieuse experience avec le PSMove.

Difficulté du Platine : Le plus dur des trophées est d'accomplir le quart du premier niveau en utilisant tres peu voir pas du tout de couleur de peinture!

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Le platine n'existe pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Ce jeu n'a pas de platine
Genre : Decouverte PSMove Avis : The Unfinished Swan est une peinture volontairement inachevé car cest au joueur de la terminer et de lui conferer la vie qu'elle mérite.

 

Prince of Persia : Les Sables Oubliées

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'ai recu ce jeu en tant que cadeau d'anniversaire de la part de mon frere pour mon anniversaire. Cela me fait un jeu gratuit, faut bien accepter non?

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un prince of Persia avec le Prince je pense, non? Cela m'a rappelé en tout cas le film qu'il serait presque tirée, avec des libertés prise pour le jeu. Mais bien évidemment Prince of Persia cest pas un film mais une saga de jeu mémorable, celui ci cest juste pour ceux qui connaisent pas. En tout cas bravo au compositeur de la musique du jeu qui aura bien fait son boulot, on est plongé dedans.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La courte durée de vie et le fait que ce soit pas un bon Prince of Persia sans doute. En tant que jeu, il se laisse suivre. Mais il est bien inférieur à un sable du temps.

Anectode sur le jeu : Le jeu m'a tout simplement rappelé l'adaptation du film que j'avais quand même bien apprécié même si ce n'est pas l'avis de tout le monde.

Donc en fait mon anecdote ce sera un passage de PoP SoT sur PC quand mon frere l'avait fait. Il y avait un passage à la toute fin du jeu où il fallait descendre un mur d'une grande tour et mon frere foirait la descente pendant d'une heure trente chronos. En s'enervant, il m'a demandé de le faire, jurant que le jeu était buggé et m'a expliqué quelle touche appuyer pour descendre en bas. Alors je l'ai fait pour lui et du premier coup alors que je savais même pas jouer au jeu. Je souris de cette anecdote qu'il doit bien hair car ca montrait que j'avais aucun probleme avec le jeu vidéo^^.

Musique mémorable : Rhazya

Et au final : Une adaptation qui je pense est honnete pour le grand public. Quant au gamer, voilà une bien banale oeuvre livrée ici. Pour ma part je suis entre les deux car le jeu n'est pas non plus pourri, il est juste moyen voir correct. Il faut juste une journée pour le finir et il y a très peu de moments mémorable.

A qui je dois le conseiller : Au grand public, le fan n'appreciera pas.

Difficulté du platine : Facile. Très facile.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fini le jeu.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #078
Genre : Action Aventure Avis : Une adaptation en jeu vidéo du film Prince of Persia correcte sans plus.

 

Datura

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un jeu a bas prix durant une offre PSN appelé : Les tresors perdus. Alors trésor perdu ou pas? :/

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le fait de devenir fou en avancant petit à petit dans les différents tableaux

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les bugs et les controles infectes au PSMove du titre.

Anectode sur le jeu : A la toute fin du jeu, on découvre que votre personnage a essayé de survivre à une mort dont on ignore les causes qui ont provoqué ce décès. Dans un monde psycheledique dans une grande foret ou on visite très peu d'endroits dont on comprend pas le sens, on essaye de comprendre qui est notre personnage à travers différentes sequences : Une scene de guerre, une fuite contre un dangereux fou, une chambre bordelique ou encore le fait d'être arreté et de devoir s'echapper. Je me suis posé la question : quel est le but du jeu? Et surtout la fin : que veux dire le fait de se voir couvrir de feuilles dans le miroir???

Musique mémorable : Je n'en ai retenu aucune.

Et au final : Une grosse deception qu'a été Datura. Le jeu est imcompréhensible et bourré de bugs. Un trésor perdu? Je comprend maintenant pourquoi personne n'a voulu le déterrer...

A qui je dois le conseiller : Vraiment à personne...

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Il n'y a pas de platine

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Le jeu n'a pas de platine.
Genre : OVNI Avis : Datura, cest une drogue c'est ca?

 

After Burner Climax

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Virgile (encore la Warpzone, décidement je me demande pourquoi ils l'ont arrêté) avait parlé de ce jeu et cette épisode est surtout un remake du jeu original. Je ne pouvais pas refusé le conseil du Virgile car en plus y'a une ambiancet une jouabilité arcade, tout ce qu'il faut!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'ambiance Arcade du titre où on shoote et dose ses tirs et évidemment les missiles bien précieux. L'idée des EX Options que l'on débloque après chaque achievement in game est aussi très bien pensé pour une certaine rejouabilité. j'ai évidemment aimé les missions SOS demandés si, bien accompli, me donne accès à la vraie fin du jeu.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : je n'ai pas vraiment trouvé de différence entre les 3 vaisseaux que l'on m'a proposé en fait... Et il arrive que certains tirs que l'on manque demande à ce que l'on dose plusieurs fois le jeu pour y jouer sans les cheats de l'EX Option.

Anectode sur le jeu : Mon Anecdote sur le jeu est quand j'ai aimé les diverses maps du jeux dont les dernieres avec la ville nocturne. Mention spéciale avec le choix de la musique AB2 et de la version remix de ce Climax.

Musique mémorable : Vertical Hot Air

Et au final : Une refonte assez interessante qu'est ce After Burner Climax. Bien que ce soit le genre de jeu taillé pour se jouer sur de courtes sessions comme sur une portable par exemple, le jeu apporte juste sa dose de fun le temps d'une vingtaine de minutes comme un titre Arcade. Je n'ai rien à lui demander de plus.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de l'arcade gaming SEGA

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Il n'y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Arcade Action Avis : Un titre refait et son prix assez correct pourra attirer le nostalgique de SEGA. Moi en tout cas j'ai bien aimé After Burner Climax!

 

Smart As

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Le jeu était pas cher dans les soldes PSN et c'est le genre de jeu qu'il vaudrait mieux acheter en version dématérialisé car cest pas le genre de jeu ou on devrait s'amuser a enlever et retirer la cartouche du jeu + de 100 fois!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu :  Les tests frais. Ce n'est pas du Kawashima et ca n'a pas le but personnelement. Je ne suis pas venu défendre le titre mais bel et bien expliqué qu'est ce qu'il m'a plus. Le jeu ne se base pas sur un calcul d'une base entre 14 et 80 ans, mais sur un pourcentage additionné et différencié par la Logique, Les Mathetiques, La langue vivante(selon la langue systeme de votre console) et L'observation. De ce fait, chaque matiere à 5 jeux qui lui sont propres et 2 d'entre eux sont des tests récurrents du programme quotidien de Smart As. Dans les jeux libres, on trouve surtout 2 jeux utilisant avec brio les cartes AR et cest rare de très bon jeux AR sur la Vita! on trouve l'objet sous les chapeaux, l'alphabet à shooter. On trouve aussi des jeux demandant la camera avant et arriere de la PSVita comme le puzzle a reconstituer. On a aussi des jeux qui demandent le gyroscope comme les cubes ou les bulles mathematiques et enfin le reste des jeux qui demandent l'usage de l'écran tactile. Mes préférés sont Reaction en Chaine, Addition des bulles, le mini jeu des reflexes (taper l'ecran tactile a l'avant et arriere) et enfin la roulette des mots. Le jeu a aussi la bonne idée de faire un peu du en ligne avec une leaderboard et gagner des etoiles toutes les semaines pour avoir la plus grosse.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Certains mini jeux bien chiants comme les cubes avec le gyroscope, le jeu des erreurs parfois assez imprécis et enfin l'impossibilité d'envoyer son meilleur chrono Near quand on fait la seance quotidienne (seulement possible en jeu libre)

Anectode sur le jeu : C'est le jeu préféré de mon neveu et c'est mon jeu recommandé pour tester toutes les fonctionnalités de la console tout en s'amusant. D'abord mon neveu adore ce jeu car il y a les chiffres et les lettres, mais surtout il adore jouer aux mathematiques en bougant la PSVita comme on bouge la mablette de la WiiU pour jouer à ZombiU. De mon côté j'ai suivi le programme des 100 jours Smart As et j'ai fait mon score en ligne tout en m'amusant a allumer la PSVIta tous les jours =). Ce jeu pour ma part est un excellent completement au programme deja gratuit du "Espace de Bienvenue" de la console.

Musique mémorable : Bien que Smart As aient quelques musiques, elles sont anecdotiques et on ne fait guere attention à elles.

Et au final : J'ai vraiment bien aimé Smart As et je recommande le programme à n'importe quel personne ouverte voulant s'amuser au moins 5 a 10 minutes par jour sur sa PSVIta tout en jouant le jeu du programme cerebrale. Mon plus haut score de ce jeu est 94% de matiere grise^^.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui veulent tenter une experience et différente sur PSVita, je le conseille aussi à ceux qui veulent exploiter la totalité des fonctions de la console.

Difficulté du Platine : Le platine est long, il demande 100 jours car vous devez suivre le programme pendant ce lap de temps. Cela vous permet également d'améliorer votre temps, vos reflexes et votre rapidité.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai suivi honnetement et fierement le programme pendant 100 jours, j'espere que les autres acquereurs du jeu l'ont fait ou vont le faire.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #098
Genre : Decouverte et Mini jeux Avis : A condition de jouer le jeu, Smart As est un excellent petit divertissement sur la PSvita. En tout cas moi j'ai pris le pas et j'allume ma PSVita une fois par jour =).

 

Hyperdimension Neptunia Victory (Ultradimension Neptune God V)

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Apres avoir été satisfait de Neptunia Mk2, il est tout à fait normal que j'attendais l'épisode God V dite Victory en occident.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'intelligence de CH a re-exploré une possible prequelle accompagné d'une suite logique de Mk2. Je précise prequelle car Neptune se permet de voyager dans le temps dans les années 80 de l'Atari au monde d'aujourd'hui. 1 jour qui se passe dans le monde de Gameindustri est une année supplémentaire dans cette realité alternative où le personnage de Plutia represente Neptune pour Planeptune et que toutes les protagonistes que sont Noire, Blanc et Verte soient quelque peu différente. Le plus drole est qu'elles deviennent + amies dans cette épisode que des ennemis du vraie Gamindustri. Egalement, cela permet de voir le jeu prendre une nouvelle facette bien obscure et tordu avec le personnage de Plutia qui une fois devenu Iris Heart, transpose cette épisode dans un aspect bien plus déjanté. (D'où la question : les EU de PEGI ont vraiment joué au jeu pour lui coller un PEGI 12?). En tout cas le plus impressionnant dans cette épisode restera la refonte du systeme de combat, un nouveau groupe d'ennemi et enfin un episode mémorable à la fois pour les références vidéoludiques intelligament posé (à l'inverse du premier neptune) mais surtout de voir les facettes des CPU version alternative : Noire qui passe completement au cap de la timidité, Verte qui ose faire de Nepgear sa petite soeur ou Blanc qui est tres différente de la furieuse habituelle (surtout que dans cette episode, aucune de ces filles ont des candidates). Les donjons ont egalement un nouveau systeme où il faut briser ou reparer un drapeau de repere qui determine le boss de niveau, cela permet aussi de doser la difficulté du jeu en avancant sur ses requetes. Enfin la présence de systeme bien intelligent comme la conception de disque qui permet d'inserer de puissantes capacités afin de créer des jeux pour augmenter les aptitudes de combats de nos personnages.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La repompe de la moitié des donjons de Neptunia Mk2. Les candidates qui arrivent aussi tardivement dans le jeu et enfin l'interet de proposer aussi tardivement les collaborative character que sont Brocoli, CC2, Tekken Chan, Mage, Falcom etc? Certes les filles cités ont leurs evenements propres au jeu, mais pour le joueur ayant deja fini sa galette, cela arrive beaucoup trop tardivement... Enfin il y a encore un effort à faire pour se reperer dans le bestiary du jeu afin de chercher tel monstre droppe quel objet on a reelement besoin. 

Anectode sur le jeu : Le jeu se veut parodier le monde du jeu vidéo Japonais et il serait long de vous en faire la liste exhaustive, donc plutot que vous dressez une très longue liste, voici une selectionnant allant de Blazblue à Phantasy Star III (pour bien vous parler du JV aujourd'hui à celui qui se faisait dans les années 80/90). Et paf le chien, voilà comment on place intelligament des références vidéoludiques tout en brisant le 4eme mur du son : http://www.youtube.com/watch?v=805N7ujRsTk

Les références donnent le sourire et les personnages tentent de tirer partie de toutes les situations pour donner la main au joueur et de lui raconter petit à petit comment le jeu vidéo a evolué en avancant dans cette réalité alternative de Gameindustri. A la toute fin du jeu, on a même le droit à chacune des consoles Orbis(PS4), Durango(XboxOne) et même la WiiU. Plutia incarne aussi de la Sega Master System à la Dreamcast.

Petite anecdote souriante : que ce soit la version Americaine ou Européenne (je peux pas vérifier pour la version Japonaise, Ryuzaki le pourrait?), le nom MEGADRIVE est gardé pour Iris Heart. Je précise bien car pour les Americains, c'est la Genesis et non Megadrive qui était sorti là bas et cela fait sourire car NISA aurait volontairement laissé le nom original JP et EU?

Musique mémorable : Elegy - Mid Battle Theme

Et au final : Neptunia Victory est un excellent épisode qui a repris de Mk2 (malgré la faineantise des donjons repompé), a amélioré son systeme, redosé la difficulté et a posé sa marque car il s'agit de l'épisode le plus remarqué et aussi celui qui crée les débats et les polémiques entre fan et faux joueurs du jeu. A enchainer avec l'anime en cours de diffusion qui suit les aventures apres Victory.

A qui je dois le conseiller : A tout fan de JRPG. Je vous conseille sérieusement de le faire et de vous prendre au jeu au lieu d'écouter les torchons d'internet qui ne savent même pas ce qu'ils disent. Le monde n'est pas peuplé d'otakus pervers mais d'ignorants qui n'ont jamais l'experience et qui se contente de jouer 10min. Un anime n'est bon qu'apres plusieurs episodes, Neptunia devient tres bon une fois passé quelques heures à rigoler avec les blagues de Neptune.

Difficulté du Platine : Moins facile que Mk2 mais plus facile à platiner que le premier Neptune.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que Neptunia Victory est bon. Essayez le et arrêtez de lire des tests qui le bashent! Faites vous votre opinion! Comme dirait Kamiya : score score score score score. Just feel!

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #079
Genre : RPG Avis : L'épisode le plus abouti de la série Neptune, il serait regrettable de ne pas le faire et de rester bloqué dans des préjugés qui n'ont pas lieu d'être.

 

Deadly Premonition Director Cut - (Red Seeds Profile)

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Deadly Premonition était un jeu que je m'étais déjà procuré sur Xbox360 mais que je n'ai jamais pu finir car la console avait laché bien avant (des 360 qui YLOD plus vite que la PS3 qui n'a rien) donc j'ai du attendre bien longtemps avant que SWERY annonce une version PS3 du titre estampillé Director Cut qui est en fait la version Japonaise de Red Seeds Profiles (avec tous les trophées similaires) mais agrémenté de nouvelles mecaniques refaites à la va-vite.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'ambiance de Deadly Premonition : Twin Peaks vous connaisez? Ce mélange de GTA(Open World), Shenmue(temps, entretien, perso etc) et Silent Hill(les visions vu par les yeux de *spoiler*). York, un vrai comique et un vrai gars qui a un humour tranchant, mon passage favori c'est quand il montre sa plaque et se presente =D.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Beaucoup diront surement les mecaniques qui n'ont pas bougé et qui donnent cette jouabilité si aléatoire. Pour ma part vu que je l'ai (re)fait comme tel, je n'ai pas vraiment eu de gros problemes, pas de freeze, pas de probleme de visée etc. Mais d'apres les gens, le jeu PS3 est reglé par defaut sur Facile, ce qui doit expliquer cela...

Anectode sur le jeu : My name is Francis York Morgan but everyone call me York. Monsters... Monsters everywhere... Ce jeu est dejanté de partout X_X. Les habitants sont des fous ou ont des problemes hilarants XD, je crois que mon passage favori est quand j'ai du aidé George à retrouver ses alteres et de voir son masochisme ou encore de voir les predictions de Sigournet avec son pot que j'ai du ramener au moins 5 fois. Ah et aussi le fait de changer toultant de vetement car je peux me salir ou me raser. Mais je crois que ma grosse anecdote du jeu restera quand meme les moments sérieux qui arrivent vers la fin du jeu quand on découvre qui est le Raincoat Killer et quel est le mystere qui frappe tant la ville. Les musiques aident aussi et le Whistle theme est excellent là ou il apparait. Par exemple quand le quatuor des inspecteurs dejeunent et que York a ses anecdotes bien degueulasse à raconter pour degouter la table XD.

Musique mémorable : Whistle Theme

Et au final : Deadly Premonition est un bijou grotesque mais qui brille par ses idées et son scénario très prenant. Le jeu montre qu'il a eu une période difficile d'une gen à l'autre (PS2/Xbox vers PS3/X360) mais on se prete sérieusement au jeu. Je regrette neanmoins que le choix final qui est ce DC ne soit pas vraiment si bien expliqué... Mais j'ai aimé suivre les aventures de York et Zach!

A qui je dois le conseiller : A ceux qui recherchent un jeu très spécial.

Difficulté du Platine : Il parrait que le jeu est reglé en facile, donc faire toutes les sous quetes et finir le jeu vous debloquera instantanement le platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai été conquis par Deadly Premonition

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #080
Genre : Open World + Survival Horror + Aventure Avis : Deadly Premonition c'est un peu comme un pizza qui a une très sale gueule et qu'on a pas envie de toucher, mais une fois à la bouche c'est une explosion de saveur et on oublie vite le visuel pour se concentrer sur ce qu'il offre à la personne.

 

LEGO Le seigneur des Anneaux

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Conseillé par SamizoKouhei dans un de ces billets de 2012, le jeu avait vite baissé de prix sur PSVita pour arriver dans les 19.99€. C'est dans ce moment précis que je l'ai pris à 9.99€ en utilisant un bon d'achat Micromania.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'histoire de la trilogie du Seigneur des Anneaux (un demi d'apres ceux qui ont la version PS3) dans la poche =). L'humour décalé LEGO qui apporte un plus-value durant les sequences du film =). La jouabilité LEGO, pour ma part le 2eme meilleur jeu LEGO des jeux LEGO Vita.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Peut etre qu'il manque le Contenu PS3 mais sinon je ne boude pas mon plaisir =).

Anectode sur le jeu : Ma grande anecdote restera sans doute la légendaire bataille des Deux Tours que je rêvais de faire dans la trilogie de LOTR dans un jeu vidéo et celle de LEGO est vraiment pas mal, peut etre la meilleure transposition de cette bataille avec la petite touche d'humour LEGO^^. Et aussi le fait que je puisse tuer Frodon LEGO plein de fois car je le deteste.

Musique mémorable : The Fellowship

Et au final : Il s'agit de mon premier jeu LEGO que j'ai acquis juste pour le Seigneur des Anneaux et l'experience fut si interessante que je me suis pris 2 jeux LEGO de plus. En tout cas j'aime beaucoup le LOTR LEGO car voilà enfin un jeu LEGO ou je prend enfin plaisir a resuivre LOTR la version film en jeu vidéo.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui cherchaient un vrai jeu Seigneur des Anneaux.

Difficulté du Platine : Jeu LEGO = platine facile

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Aragorn est mon perso favori dans le Seigneur des Anneaux et c'était un honneur que de lui remettre le platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #082
Genre : Aventure Avis : A condition de le prendre sur PS3 pour certains, moi je prefere la portabilité et ce jeu est le meilleur des jeux Seigneurs des anneaux que j'ai eu à jouer depuis le Tiers Age sur PS2 (qui était moyen malgré le fait que je l'avais fait car c'était un RPG avec des libertés un peu copié sur FF10 certes (Liehd tu me lis je sais).

 

Resident Evil Revelations

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je ne manque pas un Resident Evil principale aussi interessant soit-il (sauf Operation Raccoon City qui me laisse très indifférent), alors manquer la version HD avec des controles refaits pour la manette mais surtout un mode Raid refait, j'en demandais pas tant.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Jouer sur grand écran à cette épisode 3DS avec 2 sticks intégrés, un nouveau reequilibrage du mode Raid et un nouvel ennemi (assez facile a abattre). L'aventure de Revelations m'a plu car se passant avant Resident Evil 5 Lost In Nightmare, il me permet de jouer Jill dans une aventure avec le fanservice d'un potentiel retour au Survival Horror qui n'est juste là que pour meubler que c'est toujours un Resident Evil pur Action mais avec des mecaniques très interessante tel que la customisation libre des armes et qui donne un vrai cachet qui le differencie de RE4, 5 et 6. Mon systeme favori de customisation qui permet de regler la difficulté de progression =). Enfin le Mode Raid est genial car il permet de retraverser le mode histoire avec un partenaire en ligne ou tout seul dans un gros amas de scoring survival.

Les armes les plus puissantes à utiliser par ordre : Fusil Sniper(très très puissant, très très utile et a plein de munitions), Pistolet(l'eternel arme de poing), Mitrailette(Bien puissant pour etourdir les ennemis). Le magnum n'est pas aussi utile(et trop peu de munitions) et le Fusil à pompe je l'ai trouvé bien à chier dans cette épisode... (A part l'Hydra).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Absolument rien m'a déplu, un épisode très satisfaisant que j'ai dévoré avec plaisir.

Anectode sur le jeu : Mes meilleures anecdotes ont certainement du être les 3/4 du mode Raid fait avec kathy, mon amie de jeu de WKC et avec qui on a partagé les frais de paiment du jeu en version dématérialisé avant que je me reprocure le disque complet PS3 à 20€ dans la Fnac de soldes en Juillet. J'ai passé plus d'une semaine à farmer mon niveau à 50 et construit le plus puissant de mes armes : le Pistolet Parker Governer Lvl 49 avec la cadence de tir à 3 et le nombre de balles à 24, il y a surtout la puissance de feu du pistolet à 6000 qui joue beaucoup sur la qualité du pistolet ^^. Ce pistolet m'a donc permis de finir les derniers niveaux de difficulté Abyss ainsi que la version refaite du Bateau Fantome où cette fois il faut affronter 2 versions du boss de fin simultanément! Ce qui n'est pas dans la version 3DS.

Musique mémorable : Terragrigia Panic

Et au final : RE Revelations a été un bon changement et reste une excellente alternative a ceux qui n'aiment pas RE4, 5 et 6. En revanche moi j'aime tous les Resident Evil et ce dernier, je le prefere beaucoup à RE6 mais est égale a mon interet au 5. Quant au 4 il reste encore assez haut.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Resident Evil!

Difficulté du Platine : La difficulté vient surtout du mode Abyss en Raid mode.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai joué avec kathy et j'ai joué tout seul aussi. Ca a pris beaucoup de temps mais j'ai eu ma récompense.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #085
Genre : Survival Action Avis : La révélation de ce Resident Evil? Que le fusil Sniper soit TROP PUISSANT. Plus sérieusement un Resident Evil bien sympathique à jouer.

 

Alone In The Dark Inferno

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Voila bien longtemps que je recherchais Alone In the Dark Inferno car je n'avais pas eu la (mal?)chance de me l'être procuré. Il devait être ce changement de la formule du Survival Horror qu'il a toujours incarné. Alors? 

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Toujours ce bon vieux Edward Carnby, l'inventaire via la veste de Carnby et les interactions comme les melanges pour créer des munitions inflammables ou des cocktails monotov. L'idée des faiblesses différentes des ennemsi rencontrés sur la route et l bande son du titre. Enfin cette ambiance sombre et le côté Survival Horror est toujours présent mais...

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : ...la formule qui ne prend pas... Il y a des idées oui mais l'idée de l'open world dans Central Park m'a exaspéré, l'idée de detruire les racines car beaucoup sont mal placés par cause de bug mais surtout cette fin du jeu quasi imcompréhensible tant ca ne veut rien dire sur les 2 choix : Devenir Lucifer ou laisser quelqu'un d'autre le faire en finissant par un gros mot vulgaire de bonne famille. Le plus triste c'est que Carnbey est coincé dans un futur qu'il ne connait pas et que son aventure est terminée au beau milieu de nulle part.

Anectode sur le jeu : Alone In The Dark est pour moi celui qui a réellement inventé le genre du Survival Horror et non Capcom par Resident Evil qui l'a juste popularisé. Alone In the dark cest surtout les enquetes de Carnby dans le paranormal et un premier episode avec ambiance SH et puzzle a gogo. Mais l'episode le plus distrinctif est New Nightmare qui est le 4eme volet des aventures de Carnby. Un épisode que j'avais fait sur SEGA Dreamcast car plus beau et tenu sur 2 disques stables avec les 2 aventures. En sortira un film minable par Uwe Boll et ce 5eme volet... Quel dommage que la série se soit conclu par une pente descendante.

Musique mémorable : Heuresement le titre est sauvé par une bonne musique symphonique comme : An End for a Prelude qui est ma préférée. Cette piste peut etre entendue pendant les phases de poursuite/fuite mais aussi à la toute fin.

Et au final : Alone In the Dark est une vraie petite deception. Je ne lui retiens que sa musique d'Olivier Deriviere. Car sinon le reste... et c'est triste car un de mes anciens amis, Yokan(Background), avait posé plein de petits trous en travaillant dans l'equipe un temps(qu'il disait).

A qui je dois le conseiller : Je sais pas en fait.

Difficulté du Platine : Linéaire, seul les racines poseront probleme.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fait l'aventure jusqu'au bout. Je me demande pourquoi on a pas proposé de 3eme choix possible...

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #083
Genre : Survival Action Avis : Un jeu qui n'a que l'OST d'enfer.

 

Wonderbook : Detective Diggs Nightcrawler

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je voulais rentabiliser au maximum mon Wonderbook encore disponible chez moi car de toute facon je revendrais pas la chose, ca c'est sur =).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Certainement le meilleur des jeux Wonderbook avec le meilleur type de jeu qui doit montrer l'exemple à comment on fait un jeu Wonderbook interessant et captivant pour le grand public! D'abord c'est un detective privé dans un polar noire plein d'humour et doublé par la fantastique voix de Patrick Poivey (bruce willis en VF). On devore avec plaisir les 3 chapitres de 12 pages chacun soit 18 tableaux de narrations de l'histoire avec plaisir. Le jeu utilise brillament toutes les possibilités du Wonderbook que ce soit tourner le livre, toucher le livre, interagir, frotter, secouer, fermer, ouvrir, entrouvrir ou encore frapper. Ce jeu fait tout et il est vraiment l'exemple à suivre pour raconter une histoire aux joueurs! Le jeu possede enfin une rejouabilité où on peut refaire tout le livre mais en prenant des photos des preuves cachés avec le PSMove (ne peut etre fait qu'apres avoir fini le jeu). A la Library City, c'est Nightcrawler qui arrête les mechants qui pourissent les histoires!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Peut etre la durée de vie de 4 a 6h de l'histoire. Mais 6 heures restent très bien pour un prix de 15€ sur le PSN et en boite (20€ si vous achetez la version boite avec livre dans le commerce courant ou 25 au Micromania).

Anectode sur le jeu : Diggs Nightcrawler, c'est un jeu qui m'a rappelé un vieux dessin anime que je regardais à la télé du nom de Croc Malin (Dog City en US) avec comme héros principal un detective privé du nom d'Ace de Coeur (Ace Heart) et de son acolyte de la realité Elliot Chag. Diggs Nightcrawler m'a rappelé tout ceci avec le type de musique, le type de detective qui solicite le joueur mais aussi un pan du passé du bon vieux temps =).

Musique mémorable : La musique du titre est bien mémorable mais je n'en trouve aucune sur Youtube de disponible, donc je vous laisse cette video : http://www.youtube.com/watch?v=3L39TU7o3Fg

Et au final : Nightcrawler est drole, cinglant et brillament intelligent. L'insecte qu'il est, sait raisonner, demander l'appui du joueur et vanner ses ennemis. Nightcrawler pourra plaire à certains petits enfants et le jeu se savoure tellement qu'on s'en plaint qu'il soit trop court.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment les pollar noir (L.A Noire, Max Payne 1 et 2) mais pas trop serieux quand meme car Nightcrawler cest pour le grand public et surtout le public visé est tres jeune et donc y'a de l'humour à la place du coté trop sombre!

Difficulté du Platine : Nightcrawler se suit lentement.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : PArce que l'histoire de Nightcrawler est geniale! Cela a resulté au platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #084
Genre : Aventure interactive Avis : Nightcrawler est le meilleur des jeux Wonderbook. Si vous avez l'occasion de le faire, achetez le! Il vous faut juste le livre AR, un PSMove et une Camera. Ainsi vous pourrez faire le jeu.

 

Tekken Revolution

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un free to play Tekken avec de bonnes idées.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le modele Free to Play très interessant qu'a dévoilé Harada. Je vais les énumerer par des points :

  • Les Jetons Arcade qui permettent de faire un Arcade ladder de 8 matchs bien complet (il ne manque que les endings, mais c'est pensé sur le modele de l'arcade) : 2 Jetons.
  • Les Jetons Online pour jouer en ligne, un total de 5 jetons pour faire 5 matchs.
  • Chaque Jeton se recharge automatiquement d'une unité par heure, ce qui incite à la patience et ce n'est pas plus mal car cela correspond egalement à la réalité où il faut attendre son tour pour jouer apres avoir squatté la borne du jeu
  • Le Ticket Premium qu'on peut gagner selon certaines conditions qui permet de tripler les gains et s'utilise comme un jeton.
  • Le Jeton Premium qui coute du vrai argent et qui a été pensé pour les très gros doseurs.
  • Voir que le jeu recoit des mises à jour successives avec des personnages supplémentaires, des costumes (payants) etc
  • Le retour des Juggle (disparu dans TTT2)

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le leveling des personnages qui detruit tout equilibre du jeu et d'ailleurs qui ruine les matchs en ligne où on se bat juste en one shot quand on a fait son personnage au maximum. L'impossibilité de désactiver un perso boosté en stat dans les combats en ligne. Enfin le trop gros besoin en points cadeaux pour debloquer les personnages.

Anectode sur le jeu : La première semaine a été la meilleure pour moi car j'ai pu jouer contre FinalFan, ryuzaki et akuma. On s'est éclaté chacun et on en a eu pour notre compte. La seule chose qui met fin au bon temps c'est le leveling qu'il faut faire volontairement pour etre a niveau des joueurs qui s'upgradent aussi...

Musique mémorable : Online Music

Et au final : Tekken Revolution a posé de bonnes idées pour le modele economique du jeu de baston en F2P. La seule chose qui fait qu'on n'y revient pas est ce truc abusif de booster les stats de ses personnages pour être à niveau et cela ruine l'experience de jeu et les combats à la loyale...

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Tekken, aux pauvres.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Il n'existe pas

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine

Genre : Jeu de Combat 3D

Au modele Freemium(F2P)

Avis : Harada a posé d'excellentes idées que d'autres doivent essayer d'adapter ou de reprendre pour construire aussi un très bon F2P. Tekken Revolution represente en tout cas un espoir de changement du modele de Versus Fighting sur console.

 

Espace de Peinture Plus

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Il s'agit avant tout d'une amélioration à l'application de base de peinture qui était deja gratuite.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Pouvoir dessiner sur les photos que j'ai pris et les envoyer par twitter.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : A part dessiner, on ne fait rien d'autre et cest dommage. Oui dommage car j'ai un peu la même chose sur mon udraw mais avec des mini jeux quoi.

Anectode sur le jeu : Je me suis mis sur twitter a envoyer des photos de mon chat par Paint Park Plus, c'était amusant. Mais c'est tout je crois.

Musique mémorable : ?

Et au final : Un Paint sur Vita dont à part dessiner, on sait pas trop quoi faire à part dessiner en ligne avec des amis (qui savent dessiner?)

A qui je dois le conseiller : Je sais pas...

Difficulté du Platine : Y'en a pas.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Essaye toujours.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Decouverte Avis : Paint sur PSVIta cest sympa mais y'a Paint aussi sur PC, Photoshop sur iPhone et l'application de dessin sur 3DS est tres bien aussi :/...

 

Remember Me

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Enirme jeu que Ryuzaki57 a reussi à me faire convaincre de prendre par un enieme test ecrit de son clavier, je me suis prêté au jeu de Remember Me pour découvrir le jeu qui aura été l'optique de ce billet. Remember Me est un de ces jeux que je ne risque pas d'oublier et que Capcom a bien fait d'éditer (malgré les ventes lamentables). Allez c'est parti

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le monde de Remember Me, ca doit etre le monde du futur qui m'a le plus fasciné depuis Academia 400 de FF13-2, de Xenosaga avec la Kukai Foundation ou encore le monde de Minority Report. C'est surtout le monde occidentale et realiste d'un Neo Paris où le pain coute 2€, que la race humaine est divisée entre les riches et ceux qui vivent dans la misère en bas. C'est aussi l'histoire de Nilin, une fille qui se fera guidé et utilisé par le mysterieux Edge afin de retrouver la mémoire qu'elle a perdu. C'est justement de mémoire que le jeu parle et cest ce qui m'a le plus fasciné. Cette recherche et ce besoin de souvenir ou d'oublier les choses qui nous blessent. Le monde de RM parle du sujet de la mémoire et de son importance.

C'est aussi de comprendre pourquoi le monde est devenu ainsi et pourquoi il y a une si grande différence de vie avec ce qui reste de la race humaine.

Ce jeu cest aussi la possibilité de modifier la mémoire des gens avec les outils que Nilin recevra et qui sera intimement lié à ses origines. C'est le combat d'une fille qui recherche la verité et un but.

Dans Remember Me, ce qui m'a plus aussi est le systeme de combat basé sur 4 types de Pressens (reglable dans le combat lab, les pressens sont des techniques que Nilin peut utiliser pour créer des combinaisons de coup) Degats, Regeneration, Combo et Reduction de Temps de charge.  C'est enfin la musique qui est genialisme.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Remember Me est aussi un jeu qui a des défauts. D'abord il y a trop peu de phases ou on peut modifier les souvenirs, ensuite le jeu est trop court et enfin la difficulté est quand même assez mal dosée car on enchaine soit des combats trop courts au début, soit trop longs et trop frequents sur la fin.

Anectode sur le jeu : C'est en consultant les fichiers du jeu que jai vu quelque chose qui allait donner l'idée principale de ce billet : les lignes : le nombre de fois que la fiche a été consulté, mais surtout les lignes : ceux qui se souviennent et ceux qui ne se souviennent pas. Cela est reste une de mes anecdotes du jeu car elle a permis de construire ce billet que vous lisez maintenant. Mais il y a encore d'autres moments importants que je me rappele dans Remember Me, comme lorsque Nilin retrouve sa mere ou justement son pere aussi. Mais aussi la sequence finale qui m'a rappelé Matrix.

Musique mémorable : Nilin The Memory Hunter

Et au final : Remember Me est un jeu que je risque de me rappeler très longtemps car il a été la plus interessante des experiences que j'ai vécu et certainement le meilleur jeu occidental que j'ai gouté depuis Mirror Edge.

A qui je dois le conseiller : Aux joueurs qui veulent jouer a quelque chose d'intelligamment bien construit (sauf en equilibre ratio ennemis / morts)

Difficulté du Platine : Le jeu est facile à platiner a condition de bien faire son boulot et de jouer en difficile

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que moi aussi je m'en rappelerais toujours.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #086
Genre : Aventure Action Avis : Et toi? Seras tu capable de te souvenir de ce jeu? Moi en tout cas comme Nilin, je me rappele de tout. Jespere que tu en feras de même, si tu ne veux pas que j'altere ta mémoire.

 

Dynasty Warriors Next

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'ai attendu de le prendre à 10€ au Boulanger de Metz Technopole pour avoir un DW de poche.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'experience Dynasty Warriors 7 dans la poche avec neanmoins quelques variantes : la barre de vie n'est pas affiché à l'écran et il faut s'aider de zones rouges aux quatres coins de l'écran quand on est presque sur le point d'être vaincu. De plus peut etre un des plus beaux jeux de la PSVita, fluide et jouable (Omega Force). Enfin les sympathiques mini jeux et la possibilité de créer son personnage comme les episodes Empires. Le jeu a l'air d'avoir servi de base pour faire l'épisode Empires.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les mini jeux au tactile à l'écran qui casse vite le rythme de l'action et ces combats de generaux en 1 contre 1 sur un combat au toucher tout aussi enervant.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote fut d'avoir joué énormement à la démo jouable en 2012 après avoir acquis la PSVita.

Musique mémorable : Wu Ouverture - Egalement présente dans DW7

Et au final : Dynasty Warriors Next (enfin maintenant y'a Musou Orochi 2 Ultimate et DW8 XtremeLegends qui vont arriver sur PSVita) est le seul representant des jeux Musou (oui y'a One Piece Pirate Warriors 2 aussi mais il sortira pas sur Vita en Europe) sur PSVita en Europe et n'ayant aucun bon concurrant, il peut etre une très bonne acquisition à ceux qui aiment DW ou ceux qui veulent tenter cette experience addictive du Beat'em all de Tecmo Koei.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Dynasty Warriors

Difficulté du Platine : Très difficile si on est tout seul.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Des trophées demandent de jouer en local multijoueur et je n'ai pas d'amis aux alentours pour faire les missions en multi.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Beat'em all Action Avis : En attendant Orochi Warriors 3 Ultilmate et Dynasty Warriors 8 XtremeLegends, DW Next est le representant des jeux Musou sur PSVita en Europe. A acquerir seulement si on aime DW.

 

LEGO Batman 2 : DC Super Heroes

Pourquoi j'ai pris ce jeu : 2eme des trois jeux Batman, j'ai pris ce jeu quand il avait baissé de prix sur le PSN pour un petit prix de 15€. Alors que donne Batman?

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les héros de DC Comics qui apparaissent aux côtés de Batman et puis Batman avec la voix de notre Solid Snake Francais de Metal Gear Solid 1. Robin toujours aussi con et donc drole. Superman toujours aussi egocentrique et c'est tout.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie bien molle du titre, l'humour LEGO ici par contre est assez decevante, et enfin on incarne tous les DC que dans la toute derniere mission du jeu, ce qui est court et decevant.

Anectode sur le jeu : Je crois que ma plus grande anecdote dans ce jeu Batman était uniquement la première mission où Batman enchaine tous ses pires ennemis mais beaucoup trop rapidement. Le reste de l'aventure est devenu assez anecdotique à mes yeux...

Musique mémorable : Je n'ai pas trouvé de musique de LEGO Batman donc imaginez juste le theme de Batman et voilà.

Et au final : Une version LEGO bien decevante que ce Batman 2 DC Super Heroes qui n'a pas grand chose d'un bon Batman et encore moins de faire acte de présence des héros DC qui devront se contenter du Injustice d'Ed Boon pour leur rendre justice.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Batman?

Difficulté du Platine : Bis LOTR LEGO Vita

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Bis LOTR LEGO Vita

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #088
Genre : Aventure Avis : Une bien belle deception que cette version LEGO de Batman 2 DC Super Heroes...

 

Persona 4 Arena

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je l'ai surtout pris quand il s'est crouté de prix sur zavvi, le jeu ne meritait pas l'achat plein pot pour plusieurs facteurs que j'énumererais dans les anecdotes. En tout cas je l'ai maintenant.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Transposer Persona 4 dans un jeu de baston et les accompagner de personnages de Persona 3. J'ai donc joué respectivement par ordre Akihiko , Aegis, Yu, Yukiko et Labris. Je n'ai pas encore dosé le reste du casting mais pour ce que j'en ai fait, j'adore et Akihiko est très facile à jouer, du moins pour les spammeurs. (Ce n'est que mon avis, donc il n'est pas forcement vrai car les vrais gros doseurs de P4A savent plutot, enfin comme je le dis ce nest que mon appréciation). Enfin la bonne idée de placer l'histoire 1 an apres P4A et d'etre des vraies evenements et pas juste une histoire fictive.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Que ce soit les imcompétents de Zen United qui ait édité le jeu. Leur communication en carton avec des trolls et des spoilers de Persona 4 sur leur facebook officiel posté par... eux même ou comment absolument poster n'importe quoi pour noyer une sortie trop tardive du tite car le jeu sortira 1 AN APRES en Europe, laissant le temps de vider les serveurs de la quasi totalité des joueurs Americains et Japonais. Et cela ne s'arrange pas avec la nouvelle sortie du nouveau P4Arena qui aura Junpei et Yukari de P3!

Anectode sur le jeu : Le premier jeu region lock de la PS3 de l'histoire qui aura énormement fait couler de l'encre, qui aura + entaché la réputation deja lamentable de Zen United et enfin qui aura fait gueuler les fans d'Atlus. Heuresement ce sera la derniere fois que ca arrive (sauf si cest Nintendo qui acquis Atlus, là ce serait un cauchemar region lock à vie)

Musique mémorable : Reaching Out the Truth In Mayonaka Arena - Yu Theme

Et au final : Persona 4 Arena est un cadeau pour les fans en donnant la possibilité de voir la série fétiche se poursuivre sous une autre forme mais surtout elle aura permis une collaboration forte interessante entre ASW qui prouve qu'il peut adapter correctement une oeuvre populaire en jeu de baston dynamique et aussi Atlus qui aura reussi a imposer P4A.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Persona et aux joueurs ASW.

Difficulté du Platine : Comme tout ASW = jeu difficile a platiner

Pourquoi j'ai pas btenu le platine : J'ai pas le temps de m'investir au platine, je joue pas plaisir à P4A

Disponible en :

J'ai le jeu en :

(Disque Region Lock)

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Jeu de Combat 2D Avis : Un très bon jeu de baston pour le fan de Persona qui est gâté.

 

VividRed Operation : Hyper Intimate Power

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Comme je l'ai deja expliqué, j'ai pris ce jeu apres avoir vu l'anime et à l'inverse d'Operation Mayonnaise, voilà un vrai jeu. Enfin...

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les combats aériens, ca pete, c'est comme l'anime.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le Lock misérable, l'impossibilité de jouer les autres vivid alors qu'elles apparaisent dans le jeu et dans la couveture de présentation sur le PSN. De plus si le jeu a été distribué qu'en dematérialisé, je me plains surtout du prix abusif de l'edition dite collector numerique qui ne fait que comprendre un Playview. ET malheuresement pour ce que le playview vaut, 3000 yens est une arnaque... Le jeu a 5000 yens en revanche est tout juste moyen.

Enfin le plus gros defaut est le mode challenge qui ne fait que reprendre tout le mode histoire et les DLC payants de niveaux supplémentaires sont abusifs et rachitide de contenu.

Anectode sur le jeu : VividRed Operation je m'y suis surtout inspiré parce qu'avant tout il fait partie du cercle du Magical Girl et cest un genre que j'aime beaucoup. Cest aussi un melange de Strike Witches et cela explique des plans de Spandex a la place des culottes de SW.

Musique mémorable : L'ost du jeu n'existe pas en ecoute libre, cependant la majorité des musiques du jeu sont une reprise du main theme que voici.

Et au final : Un jeu très moyen, très court (5 chapitres dont 3 chapires annexes) et qui fait poser la question suivante : Est ce que les jeux sans ambition doivent se retrouver comme VividRed? En demat only? Tel est la question...

A qui je dois le conseiller : Je ne sais pas du tout :/...

Difficulté du Platine : Les objectifs sont faciles a comprendre (du moins si vous lisez la langue) mais cest les controles qui vont poser probleme pour completer chaque mission.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Je reste avant tout un fan de Magical Girl.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 (Exclusivement vendu en dématérialisé)

 Platine #089
Genre : Action Avis : Un jeu vraiment trop moyen que finalement il ne fallait bel et bien ne pas vendre en disque.

 

Time and Eternity (Toki&Towa)

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Toki&Towa est un jeu qui a bien été crié, critiqué et humilié aux yeux de tous les joueurs qui ont eu le dit malheur de s'y essayer. Considéré comme certains comme le pire JRPG de cette génération, personne ne lui trouve des qualités autres que de le considérer comme l''exemple qui dresse la dit citation d'imageepooch : Nous sommes les sauveurs du JRPG à Nous sommes celui qui va le détruire. Autant été clair, je ne suis pas du même avis et il faudrait que je l'explique ici car j'en ai la chance, c'est mon billet.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Toki&Towa a quand même des qualités et je vais les citer par point car autant quand même en donner :

  • Le systeme de combat dans les points positifs : Comme tout bon JRPG qui se respecte, un jeu de cette famille doit avoir un systeme de combat bien addictif ou au moins plaisant à jouer. Celui de ce jeu se base sur le temps réel en combattant directement notre adversaire qui nous fait face. Au choix est proposé le combat au corps à corps avec le couteau ou le combat à longue portée avec le fusil. Toki et Towa sont toutes deux spécialisé dans un domaine, Toki le combat a longue portée et Towa le combat a courte portée. Cela se ressent par la rapidité de chacune : Toki peut tirer indéfiniement son ennemi à longue portée et Towa est beaucoup plus rapide et peut enchainer son ennemi au corps à corps. Chaque ennemi a également sa propre faiblesse qu'il faut trouver intélligament en changeant son equipement ou en experimentant diverses combinaisons de magie et c'est là que Toki&Towa est bien pensé pour le côté tactique : On trouve un large choix de combinaison en combat que l'on doit apprendre via des capacités à débloquer par des GP ou soit en utilisant intelligament le terrain : une combinaison de magie feu+terre par exemple brulera le terrain et entamera progressivement les points de vie de votre ennemi. Toki et Towa disposent egalement de magie qui leur sont propre : Feu et Terre pour Toki, Glace et Foudre pour Towa. Ce sont les magies qu'elles lancent le plus vite en combat car les magies inverses prennent le double. Les ennemis ont tous un schéma bien précis qu'il faut apprendre par coeur et c'est bien de temps que joue le systeme de Toki&Towa avec également la présence de Time Skill qui permet d'accelerer le temps (qui double les dommages mais demande de bien se concentrer sur un pattern encore plus stricte), de le stopper un moment ou de revenir en arriere pour reparer une action imprécise. Toki&Towa a en tout cas travaillé son systeme de combat car c'est ici que le jeu brille par de la stratégie et c'est ce genre de systeme de combat où l'on trouve toujours de très bonnes idées qui me font aimer les JRPG à long terme!
  • Le fait de changer entre Toki et Towa après la montée en niveau. Si vous n'utilisez aucun objet de Poivre, alors les niveaux pairs correspondant à Towa et les niveaux impairs à Toki. De leurs présence il y a aussi des evenements sur les cartes de donjons à verifier par la présence de (!), au domicile conjugal et dans des contenus additionnels. Ces evenements permettent de gagner des Love Points.
  • Le systeme de Love et Trust Points : ils peuvent etre accumulés selon l'aide de Drake en combat pour les filles ou durant des evenements dans le jeux. Love represente un facteur +3 dans la barre de dualité et Trust represente +1, c'est important pour faire la vraie fin que de savoir ceci! Avoir le plus de points de Love permet à votre dulciné de vous préparer un meilleur repas après chaque sous quete accompli.
  • Certaines sous quetes qui sont en rapport avec la resolution des problemes de coeurs dans une histoire de couple ou justement quelques références sympathiques comme le Schrodinger Cat. (Non y'a pas que VLR hein lol)
  • Les idées de certains donjons. Par exemple au Chapitre 3, le tout premier donjon se la joue Jeu télé et selon la présence de Toki ou Towa dans votre groupe, vous devez répondre à une série de 5 questions dans laquelle vous allez voir si vous serez fidèle à l'une ou l'autre. Et lorsqu'on fait certains choix, on est très surpris par la nature de certaines reponses très surprenantes.
  • Les evenements qui peut satisfaire l'otaku en manque de fanservice gratuit. Point très discutable pour tout le monde, il est quand même dans les plus non pas pour soutenir la nature de l'objet mais parce que ces evenements pour certaines sont très interessantes. Pour ma part quand elles sont pas dans l'eechi, elle me permet de comprendre les personnages et rien que la toute premiere avec Towa et le miel des fleurs (rien d'eechi ici) m'a permet de realiser que j'allais beaucoup m'attacher à son personnage, plus que Toki.
  • L'idée de créer un anime interactif. C'est peut etre mal fait, mal concu et surtout mal montré (le côté gif animé et les voix pas tres synchro) mais cest une idée qui a été soumis, je ne peux pas critiquer ce point qui m'a semblé quand même être bien tenté.
  • Le dernier combat du boss de fin, certainement un dialogue bien intense qui laisse Drake à devoir sacrifier la ou les choses les plus importantes de sa vie et on est malheuresement contraint de faire ce choix (qui peut etre evité par un NG+ apres avoir rempli une condition très eprouvante à remplir) de sacrifier Toki ou Towa. Le jeu ne plaisante pas sur le destin tragique des héroines en première partie et le fait savoir que tout n'est pas rose bonbon. De plus le jeu joue sur la mémoire et les souvenirs et le billet est en rapport avec mes souvenirs. Le but finale cest même si vous n'avez plus de souvenirs des bons moments, la personne qui vous a toujours le plus soutenu sera toujours là pour vous aider à vous rappeler, à vous guider parce qu'il a toujours été là. Et cela m'a rappelé le season finale de Chuck NBC , la fameuse Saison 5 et son très décrié episode finale entre Chuck et Sarah. 

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Et bien sur il y a des points négatifs

  • J'ai parlé de l'excellent systeme de combat, malheuresement il est aussi associé à une idée de merde. Cette idée de merde, cest de proposer des vagues d'ennemis succesives et elles vont de 2 à 8 ennemis à la suite. Tant 2 ou 3 ennemis sont corrects, à partir de 8 le jeu devient une véritable purge et quand on a des derniers donjons avec le pire level design, on se met à utiliser des objets qui nous permet d'esquiver les combats et on prefere faire sa montée de niveau dans des lieux plus respectable car le gain d'experience du jeu est très généreux, il est impossible d'être sous levelé. Cependant si on apprend pas le schéma type des attaques de chaque ennemi qui est différent, on ne peut pas s'en sortir. Le jeu fait appel à votre mémoire, à votre déduction mais aussi à vos reflexes! Cela reste aussi un point négatif car de nos jours personne n'est patient et est trop pressé. De plus le jeu n'a pas de tutorial claire donc point noir ici.
  • Les taux de chances des gains d'objets par les ennemis qui est completement apocalyptique. Ce probleme rend certaines sous quetes chiantes.
  • L'interet minimaliste de s'interesser aux amis de Toki et Towa. Car même si chacune à droit à un cas à chaque épisode, certaines sont trop laissé à côté comme Enda qui sert à rien dans le premier chapitre et Wedi qui est pas assez exploité. Seul Enda tire son aiguille du chapeau car il s'agit surement du cas le plus interessant du jeu, à l'exception qu'elle se tape la pire séquence de jeu de combat de boss (un R-Type du pauvre)
  • Le mauvais equilibre des capacités dans le Tree Skill. Les gains en GP sont quand même pauvre et c'est tellement mal disproportionné que si personne ne sait que la magie est la capacité la plus importante et la plus puissante des attaques du jeu, alors on peut se perdre et continuer un leveling chronophage pour réellement pouvoir avancer. D'où le fait que je plains l'aide inexistance du jeu qui force le joueur à devoir faire LE bon choix. Resultat voilà un conseil que je peux donner : apprendre toutes les magies en priorité, ensuite les capacités qui montent le nombre d'emplacements de capacité, suivi des capacités de Drake qui permet d'associer facilement 2 magies simultanément et enfin la capacité d'absorption de vie car elle est plus importante que les skills trop lentes et trop consommatrice de SP. Les skills d'attaques speciales sont totalement optionnels tellement la magie est la priorité!
  • Le level design de certains donjons qui sont apocalyptique et je parle pas de la lisibilité de la carte qui n'aide pas vraiment. Heuresement le seul bon point est que tous les coffres sont tous montré sur la carte, ce qui ne permet de ne rien manquer!
  • Ricardo, tuez moi ce type s'il vous plait...
  • Le doublage Americain atroce pour les oreilles. Mais le doublage Japonais n'est pas aussi à plaindre, certaines donnent l'impression que c'est aussi mal doublé. Il y a quand même certaines doubleurs qui tirent mieux leurs chapeau que d'autre comme Eri Kitamura qui garde toujours le côté sérieux et cynique puis timide de Towa, Yukana qui retranscrit parfaitement l'identité de Reijo(pour l'avoir connu sur mai otome, elle a bien fait son travail ici) mais d'autres avec qui pourtant je suis bien habitué le font très mal : Aya Endou pour Makimona qui est lourde à supporter ou Aoi Yuuki pour une très dispensable Enda. Présence epique de Wakamoto qui double Moebius ainsi que Kana Ueda ^^.
  • Que ce soit la version japonaise (confirmé par ryuzaki) ou la version localisé, le choix couleur et taille du texte est horrible. Les textes sont quasiment presque illisible une fois sur trois :/...

Anectode sur le jeu : Je l'ai déjà cité, mes deux meilleures anecdotes du jeu resteront le premier donjon du Chapitre 3 ainsi que le combat finale qui représente deux points essentielles pour moi dans ce Toki&Towa.

Musique mémorable : Yuzo Koshiro a composé pour Toki&Towa, chose très surprenante car une bonne partie (pas toutes) du jeu sont vachements bien mémorables. Final Boss Theme

Et au final : Toki&Towa est un jeu qui a ces qualités et ces défauts. Pour ma part il n'est pas le pire JRPG car il existe bien bien pire, et ce même sur cette génération : The Last Rebellion.

A qui je dois le conseiller : Là c'est une question bien difficile que je vais effectivement avoir du mal à repondre alors je vais répondre par ordre de priorité : la direction artistique, le systeme de combat strategique du jeu et enfin le prix doux de NISA de 50€. Je n'ai rien d'autres comme argument donc libre à vous de suivre ce que j'ai dit ou de l'ignorer. Mais en mon ame et conscience c'est l'amour du JRPG qui a fait que j'ai donné cette chance à ce jeu et aucun autre depuis comme les Agarest.

Difficulté du Platine : Le jeu n'est pas difficile, juste linéaire

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Le titre de ce platine et l'icone sont mémorables : le nom est Eternal Timekeeper et je suis un peu celui qui représente ici la mémoire de ces souvenirs de jeux et celui qui les partage à vous, il a eu raison de la 90eme place.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #090
Genre : RPG Avis : Toki&Towa n'est pas un mauvais jeu, juste beaucoup trop sous-estimé. Je vous recommande de le finir au moins une fois et de trier ce qui va et ce qui ne va pas. En tout cas il est resté une de ces experiences les plus curieuses que j'ai eu à faire et cela me va.

 

Playstation All Stars Battle Royale

Pourquoi j'ai pris ce jeu : A l'annonce de la sortie du jeu en version Essentiel, je savais qu'il était temps de se procurer le jeu car il n'y avait qu'une poignée de personnages qui m'interessait au casting : Kat (Gravity Rush), Sly(Sly Cooper), Jak(jak and daxter même si j'aime pas la version 2-3), Raiden(MG Rising), le retour de Parappa(Parappa the Rapper) et surtout pouvoir exploser la gueule du faux Dante (DmC). Le reste du casting métait indifférent malgré le Heihachi. Finalement je l'ai pris en demat à 15€ en cross buy.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les idées comme la barre de super et la movelist de chaque combattant qui offre sa propre version du jeu de baston multijoueur. Kat car elle est geniale et sa movelist la rend agreable à jouer. Un mode histoire bien long et original, j'ai surtout aimé que chaque personnage avait son histoire raconté par la patte même de chaque studio. Par exemple pour Gravity Rush avec Kat, on a toujours l'aspect comic et Sly Cooper on a toujours l'humour si particulier et cynique de notre héros raton laveur.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le manque de variété au niveau des objets, au niveau des stages mais surtout au niveau du casting qui donne sérieusement l'impression d'un casting très occidentale. C'est surtout le probleme du casting à mon humble opinion car sinon le jeu est vraiment bon au niveau technique et au niveau combat en arene fluide et stable, surtout sur la petite Vita.

Anectode sur le jeu : Que ceux qui continuent à acccuser que seul et uniquement Sony copie Nintendo peuvent aussi se la fermer. Car je n'ai entendu que ca mais personne pour se plaindre des autres?

Un petit cours d'histoire s'impose : Power Stone, Guilty Gear Isuka, Jump Super Stars, Jump Ultimate Superstars, Onimusha Buraiden, Sonic Battle, Tales of Versus ou encore DON Battle Coliseum. Le concept de l'inspiration ou du Plagiat existait bien avant PASBR avec ou pas un casting dantesque et plaisant. Le meilleur d'entre eux restera Jump Ultimate Stars sur Nintendo DS qui s'est même permis de vendre le million d'exemple et même d'être le jeu free region le plus importé du Japon au temps où le region lock n'existait pas.

Ma plus grosse anecdote sur le jeu revient aux combats de rivaux. D'abord c'était enfin la première fois que je pouvais comprendre cette rivalité que les occidentaux avaient de comparer Jak et Ratchel. Ensuite l'idée de Heihachi et Toro qui se rencontrent comme deux mascottes. Enfin c'était surtout l'occasion de casser la figure à ce faux Dante que je n'aime toujours pas avec n'importe qui de mon choix.

Musique mémorable : Franzea : Patapon feat Metal Gear Rising

Et au final : PASBR est un jeu que j'ai assez apprécié au final. Cependant j'ai une plus grosse préférence pour la version PSVita qui dispose d'un jeu qui lui correspond mieux à son catalogue qu'il propose actuellement. Enfin il donne une excellente idée de version similaire que ce soit Portable ou console qui je pense, a certainement du inspiré le choix de Smash Bros Melee 3DS/WiiU qui j'espere, proposera egalement la meme idée d'experience combat portable/console car PASBR propose surtout du cross-online, du cross-buy et du cross-dlc. Pas mal de bon points qui je l'espere, seront reitérés par les concurrents qui s'en inspireront ou amélioreront le moule proposé.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui recherchent un jeu de combat multijoueur et un smash bros-like pour les consoles Sony.

Difficulté du Platine : Tellement facile qu'on ne sait même pas si c'est à signaler.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je me suis prêté au jeu comme un joueur et non comme un fanboy ou un hater..

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #091(PSVita) et #092(PS3)
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : PASBR est un jeu beaucoup trop sous estimé et injustement critiqué par des arguments chocs comme plagiat de Smash Bros alors que les gens ont oublié qu'il n'était pas le seul à l'avoir fait. Je demande à vous le joueur de lui donner une chance si vous en avez une occasion particuliere. De préference à petit prix comme la version essentiel vendu à 17.99€ avec cross buy donc 2 jeux!

 

Marvel Superhero Squad Comic Combat 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Le dernier jeu uDraw de la PS3 et curieusement un vrai jeu vidéo. Et donc aussi le meilleur jeu de la tablette car ce qu'il propose est très interessant.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'idée de proposer un jeu Marvel pour enfant mais avec véritablement un but autre qu'un banal mini jeu pour udraw. Le jeu permettait de choisir parmis 10 personnages de Marvel des Avengers,  mais surtout a un humour bien particulier, on se retrouve bien dans la version anime interactif des Marvel Squad qu'on peut regarder à la télé. La udraw était utilisé dans sa pure totalité : controle de la tablette, toucher, bouton de la tablette et enfin gameplay adapté aux novice). Marvel pour enfant = humour libre pour le grand public et je me suis régalé des situations comme Dr Doom qui pete un cable et pleure comme un nouveau née avec la mère doom XD. Captain America toujours aussi héroique et un Iron Man bien cinglant.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie bien courte. Il faudra environ 6h pour finir les 6 livres d'histoire de l'uDraw de cet excellent Marvel Super Hero Squad mais il correspond bien à la durée de vie d'un jeune joueur qui découvre à la fois son premier jeu vidéo interactif mais aussi udraw.

Anectode sur le jeu : J'avais rematté Avangers 2 mois avant de me faire ce jeu uDraw et il faut dire qu'apres le jeu, j'ai plus revu Tony Stark dit Iron Man comme avant^^. J'ai ensuite fait essayé le jeu à mon petit neveu qui aimait bien Iron Man et ca l'avait bien rire de voir des repliques de héros qui vannent des mechants comme des gosses dans une cour de récré et c'était le plus important qu'il s'amuse comme moi devant l'écran.

Musique mémorable : Je n'ai pas reussi a trouver de musique sur Youtube, cependant j'ai bien aimé la musique de l'écran titre.

Et au final : S'il n'y a qu'un seul jeu uDraw à faire, ce n'est que celui ci. Pour ceux qui n'aiment pas uDraw, vous pouvez passer votre chemin.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui sont fan de Marvel et aux enfants. Aussi à ceux qui ont uDraw et qui veulent tenter un vrai jeu exploitant vraiment cette tablette trop fortement sous estimé.

Difficulté du Platine : Tout udraw est facile.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fini le jeu jusqu'au bout.

Disponible en :

 

J'ai le jeu en :

 Platine #093
Genre : uDraw Action Avis : Certainement le meilleur jeu uDraw que vous pourrez trouver sur le commerce. Libre a vous de vous laisser tenter par la tablette uDraw ou pas.

 

Mafia II

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Ce sera la derniere fois que je mentionne la Warpzone de jeuxvideos.fr car comme d'habitude c'est par eux, Virgile et Gerard(Julien) que j'ai entendu parler de Mafia 2 via une censure du jeu dans la version Jap. Le contexte de Mafia me plaisait beaucoup. L'histoire qui se passe dans les années 40 en pleine 2eme guerre mondiale avec des gens qui partent pour l'Amerique, le nouveau monde, le rêve américain. Il m'en fallait pas plus car le contexte de la 2eme guerre mondiale est ma favorite. Mais ajouté au contexte du crime et de la pègre vu dans ce contexte aussi car elle represente aussi l'histoire que j'ai connu des nombreux histoires de polar noire mais aussi des dessins animés et film de l'époque : Croc Malin, le Parrain. Bref. Le jeu est proposé PS+, je me suis donc mis dans le bain. 

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'ambiance, l'epoque où le jeu situe. La limitation de vitesse sur les voitures, le personnage de Vito et ce qu'il devient progressivement par la suite dans le jeu. Le personnage de Joe et ses gaffes. Le personnae d'Henry car son doubleur francais est celui qui a doublé Casey dans la série Chuck. Enfin les aspects strictes de la Police qui peut nous arrêter pour des petites choses mal que le joueur peut avoir fait. (Comment ca j'aime tous les détails que les gens aimeraient pas voir dans GTA?). Enfin le fait qu'apres avoir fait Sleeping Dogs, Mafia 2 sonne pour moi comme l'antithese de ce qui peut arriver quand on rejoint le crime. Un dernier point que j'ai aimé, c'est la musique du jeu^^.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La courte durée de vie et la fin imcompréhensible. Egalement le fait que Jimmy et Joe Adventure soient des DLC qui ne repondent pas aux reponses que je me suis posé à la fin du jeu. Enfin le fait de me faire toultant désarmer apres plusieurs chapitres...

Anectode sur le jeu : Je pense que ma plus grande anecdote dans le jeu est quand j'étais arrivé à la fin du jeu. Une sequence où Vito et Joe descendent un vieil homme que je ne connaisais pas et en m'interessant à Mafia 2, j'avais découvert que ce passage était la fin de Mafia 1. Egalement la fin de Mafia 2 m'avait laissé tellement de questions que je me suis mis à lire les wiki, les forums. C'est le genre de fin où quand quelque chose vous choque, vous avez besoin de lire les avis ou de comprendre le sens. Et cest aussi ce que le Jeu vidéo est, partager ses experiences et son ressenti. Aiguiller les gens et les faire comprendre aussi que la fin de Mafia 2 correspond aussi à la dure réalité des choses, il n'y a pas de bonne fin pour tout le monde, même pour Vito et pour Joe. 

Musique mémorable : OH, y'a Mr Sandman! BME XD. Ah Retour vers le Futur quoi.

Et au final : Mafiia 2 est un autre Open World qui m'a plu. Pour ma part un Open World n'a pas besoin de me proposer un milliard d'activité ou une tonne de pretexte à la violence. Un Open World a juste besoin de m'offrir un monde qui me plait, qui correspond à mes attentes et surtout beaucoup, mais vraiment beaucoup de bonne narration avec des personnages interessants et une histoire captivante. Voilà ce qu'est Mafia 2 pour moi.

A qui je dois le conseiller : Aux gens qui aiment les Open World et le contexte du jeu.

Difficulté du Platine : Il y a des occasions de manquer des trophées dans le jeu, donc il faut consulter bien souvent sa liste pour pouvoir tout faire.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai aimé ce Mafia 2. Je n'ai pas fait les DLC mais le jeu de base me suffit.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #096
Genre : Open World Avis : Mafia 2 est le 3eme jeu de type Open World que j'ai fait et je le considere comme un bon complement à l'experience que m'a offert Sleeping Dogs.

 

Spare Parts

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Faire Spare Parts apres avoir vu Transformers et Pacific Rift, c'est comme si j'avais associé du Lait dans mon jus de citron. A savoir ce qu'il peut y avoir comme rapport pour que j'ai fait Spart Parts. Et pourtant c'est bien ces raisons qui m'ont poussé une journée à lancer ce jeu.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le concept de trouver des pieces de vaisseaux répartis dans plusieurs niveaux et la possibilité de trouver ces dernieres seuls ou en coopération. Les différentes pieces d'améliorations et enfin ce côté enfantin et facile d'accès de jeu à Spare Parts. De préférence il faut y jouer avec la console reglé en Anglais pour profiter de la narration de Simon Peggs (Hot Fuzz, Shaun of the Dead)

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La trop grosse facilité du jeu, la caméra bordélique qui se replace automatiquement sur le joueur qui n'est pas mort mais surtout les énormes bugs qui surviennent vers la fin du jeu.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote de ce jeu cest surtout que je l'avais acheté pas cher et tant mieux car je l'aurais trouvé trop cher à un prix plus conséquent. J'ai donc fait essayé le jeu à mon neveu et à part faire comme dans New Super Mario Bros, c'est à dire me détruire en piece sans jouer en coopération tout comme il me sautait dessus avec mario quand je jouais un Toad, j'en ai conclu que Spare Parts n'inspirait rien par sa direction artistique comme l'amusement.

Musique mémorable : Je n'ai guere trouve de musique mémorable dans Spare Parts donc autant laisser du blanc ici.

Et au final : Spare Parts est un court divertissement d'une après midi. Cest le genre de jeu qui aurait eu soit sa place sur console portable, soit le genre de jeu qu'on trouve dans une boutique d'occasion à 10€ et qu'on joue avec un ami devant des biscuits, du lait et apres un dessin animé à la télé. Car ouais finalement je me suis demandé ce qui m'a réellement inspiré les 2 films que j'ai cité. Je ne tente pas de meubler ce papier, cependant j'aurais du mal à conseiller ce jeu car seul la voix de Simon Peggs est bien.

A qui je dois le conseiller : Il faut le dire honnetement, soit aux enfants, soit à personne.

Difficulté du Platine : Tout comme ICO ou Trine 2, le jeu est composé de beaucoup trop de trophées d'or et par la même occasion, sa trop grosse facilité en ennuyera des joueurs autres que des enfants.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je me suis décidé à faire la vraie fin et trouver les 100 pieces pour voir s'il y avait pas une belle récompense mais non...

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #094

Genre : Aventure Avis : Spare Parts est reservé à un public jeune qui n'aurait jamais connu leur premier jeu vidéo car sinon il est soit plus que moyen, soit ininteressant.

 

LEGO CHIMA La Quete de Laval

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Ne connaisant pas le dessin animé de cette année, j'ai pris ce lego CHIMA comme une découverte au dessin animé. Retracant les premiers épisodes (du moins les 5 premiers et surtout les 2 premiers du commencement de la légende), j'ai tenté l'experience, sur Vita, à 20€ (merci bon d'achat du Micromania)

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Cette originalité de construire une oeuvre avec différentes races (ici 8 allant du Lion aux crocodiles) et de voir que malgré les rivalités et les mauvaises choses, on essaye toujours de s'entraider. Laval et Cragger sont d'anciens amis qui sont devenus mystérieusement rivaux et ennemis quand Cragger a décidé de vouloir s'approprier le Chi. le Chi est l'energie qui crée l'equilibre du monde Chima entre les Lions, Aigles et Gorilles qui le protegent et le reste des races comme Crocodiles, Corbeau et Loups pour se l'approprier. Le chef des Chima, le père de Laval, Lagravis, est celui qui dirige tout. Laval est inexperimenté et doit apprendre afin de succeder un jour à son père. C'est en partant à l'aventure du Chi dispercé par Cragger et creant un desequilibres dans le monde qui poussera Laval à arrêter son ancien meilleur amie mais aussi sauver Chima d'une destruction. LEGO Chima est donc le 3eme jeu LEGO que je fais mais est le 2eme meilleur jeu LEGO de la console, le 1er étant LOTR. 

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Pour des raisons de ne pas aller plus loin que la diffusion animé, le néophyle comme moi ne comprendra pas plus que ca la fin du jeu et doit se rediriger vers le dessin animé pour comprendre les futurs plans qui se dessineront quant à l'avenir de Chima et de Laval.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote favorite dans Chima est quand j'ai pu faire la quete annexe du cache cache avec toutes les classes débloqués. Cela m'a permis de voir le passé que cherissait Laval quand tous ses amis étaient libres, égaux et ne pensait pas à des guerres de conquete.

Musique mémorable : Les musiques du dessin animé ne sont pas les mêmes que celui du jeu. Allez donc sur Youtube pour écouter ca, moi j'aime bien l'écran titre on va dire.

Et au final : Pas un mauvais jeu, un jeu tout à fait correct qu'est LEGO Chima mais qui précise bien la chose : Le jeu est juste pour les fans de l'oeuvre diffusé sur Canal J en France et rien d'autres car niveau histoire, le neophyle comme moi n'aura vu que l'equivalent des 5 premiers episodes de l'oeuvre mais pour un jeu qui se joue sur une dizaine d'heure, ce qui nest pas mal.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui ont vu Chima.

Difficulté du Platine : jeu LEGO = facilité

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai fait ce jeu jusqu'aù bout.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #095
Genre : Aventure Avis :

  

Hatsune Miku : Project Diva F

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Ayant ailmé les Project diva depuis la PSP et ayant été fan de miku dans la même année où j'ai découvert les jeux (oui avant ca se limitait qu'a des fanarts sur gelbooru), j'avais attendu la version console de Project diva F et non f sur PSVita pour faire ce jeu.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Comparé à Project diva sur PSP, la version PSVita et PS3 du jeu est un peu plus simplifié pour aider les neophyles qui en feront leur premiere experience grâce à des resultats moins severes et un excellent petit tutorial, toujours pour les neophyles. Egalement il s'agit un episode très complet tant dans le contenu fanservice du fan des Vocaloid (Maison, Modele 3D, Utilisation de l'AR, concert etc). La realisation n'est peut etre pas similaire aux versions Dreamy Theater sur PS3 ou l'Arcade Tune mais elle plaira à tout le monde pour son côté moins plastique.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Même si le jeu a été pensé pour insérer les plus débutants dans le groupe, je regrette un peu la légère baisse en difficulté. Cependant c'est un defaut à ne pas bouder car l'épisode a permi de reunir un peu plus de monde mais surtout à la chance de pouvoir être localisé sur nos terres en occident! Juste dommage que l'Europe est consideré le pur marché niche et qu'on ait pas le droit au disque.

Anectode sur le jeu : Quand j'ai connu Hatsune Miku, c'est la même année où j'ai rendu visite au blog de la Fangirl dite Exelen sur Gamekult. J'ai vu qu'elle était fan d'Haruhi (c'était ma premiere raison de visiter son blog), d'Atelier (ce qui est un bon point également) mais surtout j'étais intrigué par une mysterieuse jeune fille qui est Hatsune Miku.

J'ai donc petit à petit tenté de m'interesser à ce personnage par le biais de plusieurs fanarts, de plusieurs musiques vocaloid allant du bon aux mauvais mais surtout de comprendre l'engouement autour du phenomene alors que j'étais aussi sur Idolmaster.

Finalement j'ai réellement compris le sens de tout cette engouement pour Miku le jour ou j'ai mis la main sur Project Diva 1 sur PSP. Et depuis je suis devenu comme beaucoup de personnes, un fan d'Hatsune Miku mais aussi de Megurine Luka. (mais ca c'est la faute à Deathkillz d'Animesuki)

Musique mémorable : Il y en a beaucoup sérieusement. Ce n'est pas facile de choisir quand on aime. Alors bon puisque cest mon choix personnel, voilà dye. Ce n'est peut etre pas la meilleure pour tout le monde mais c'est celle qui m'avait le plus captivé en faisant Diva F.

Et au final : Hatsune Miku Project Diva F est un excellent episode pour lancer les neophyles dans le phenomene des Vocaloid que tant d'otakus, de passionnées de Japanime ou de personnes aimant la musique, ont fait comme je l'ai fait aussi. Il faut aussi perseverer dans le jeu musical qui vous est proposé car bien avant Miku on avait aussi les DDR, on avait Parappa The Rapper, les Beatdance Music et tout ce qu'il y a eu comme variation.

A qui je dois le conseiller : Aux fans d'Hatsune Miku et ceux qui aiment les jeux de musiques à l'ambiance Arcade.

Difficulté du Platine : Le platine est simple, il faut juste du temps pour s'investir dedans.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Je ne m'étais pas pleinement investi sur mon compte Européen mais sur mon compte Japonais.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Jeu Musical Avis : Un excellent épisode pour comprendre ce qu'est Vocaloid et pourquoi votre entourage aime ce phénomène. Cette invitation par le jeu vidéo vous est proposé par SEGA.

 

Atelier Escha&Logy : The Alchemist of Dusk and Sky

Il y a beaucoup trop de choses à dire sur Atelier Escha&Logy et plutot que de re-repeter je vous conseille la lecture de mon billet qui en parle. Ici je ne parlerais que de ma meilleure anecdote dans le jeu. Le billet en question : http://www.gameblog.fr/blogs/ichikyo/p_92695_mes-impressions-et-analyse-detailles-sur-atelier-escha-logy- Je précise que le billet en question (pour ceux qui ne l'auraient pas encore lu) est aussi long que ce que j'ai déjà écrit donc oui préparez encore du temps libre c'est pas fini^^. Ici je vais poster encore de très longues anecdotes car oui c'est pas fini^^.

Anectode sur le jeu : 2 types d'anecdotes sur plusieurs points : au niveau du systeme et au niveau du scénario(pour cette partie, les spoilers seront lisibles que si vous surbrillez le bloc de blanc vide).

Systeme :

  • L'Atelier le plus complet et le plus vaste au niveau de la customisation. C'est simple, j'ai tellement retravaillé mon equipement, savourer chaque instant du jeu des evenements jusqu'au combat que j'ai pris 1 journée complete de 10 a 15h pour faire un seul chapitre. Et ce, pour juste un seul personnage.
  • 227h au compteur pour finir 2 aventures sans compter la vingtaine de plus pour conclure sur une 3eme et derniere partie pour le Platine.
  • Des possibilités encore plus abusifs que les précédents épisodes avec des dégats pouvant dépasser le 10000 et des ennemis coriaces en fin de partie. Le tout dans des challenges modulables selon notre envie (les evenements)
  • Il m'aura fallu environ une trentaine d'heure pour planifier 3 types d'equipements pour les phases de jeux suivantes : Chapitre 9, la premiere moitié du 10 pour la premiere forme du boss de fin et quasiment la totalité de la derniere année pour faire un equipement et affronter le vrai boss de fin.
  • Les armes avaient cette propriétés :
  • 1 - Arme : Heavenly God's Pursuit (Attaque des 4 elements + inflige etat anormal + augmente l'attaque) + All Power Enhancement (+25ATK/DEF/SPD) + All Might Full Enhancement (+25 ATK) / Armure : All Defense Full Enhancement (+25 DEF) + HP-MP+50(+50 en HP et MP) + All Power Enhancement (+25ATK/DEF/SPD) / Accessoire : Skill Master +50% x 2(puissance maximale combiné avec Pursuit of Resolution) + MP Consumption Halve x 2% (0MP pour les techniques) + All Stats +20 x2 (Tous les stats + 20)
  • 2 - Arme : Heavenly God's Pursuit (Attaque des 4 elements + inflige etat anormal + augmente l'attaque)  + Pursuit of Resolution(Monte la puissance des skills de 75% + Attaque) + Power of Fairy (Attaque des 4 elements + monte tous les stats de 10) / Armure : All Power Full Enhancement (+50ATK/DEF/SPD) + Evolved Body (+50% tous les stats) + All Power Enhancement (+25ATK/DEF/SPD) / Accessoire : Skill Master +50% x 2(puissance maximale combiné avec Pursuit of Resolution) + MP Consumption Halve x 2% (0MP pour les techniques) + All Stats +20 x2 (Tous les stats + 20)
  • 3 - Arme : Heavenly God's Pursuit (Attaque des 4 elements + inflige etat anormal + augmente l'attaque) + Pursuit of Resolution(Monte la puissance des skills de 75% + Attaque)  + Vitality Soul (Attaque des 4 lements + Drain x 3 les HP ennemis)  / Armure : All Power Full Enhancement (+50ATK/DEF/SPD) + Evolved Body (+50% tous les stats) +Super Evolving Body (+25% tous les stats + 100DEF) / Accessoire : Night Lord Soul (Possibilité de dégoter Quick en attaquant) + Skill Master +50% x 2(puissance maximale combiné avec Pursuit of Resolution) + MP Consumption Halve x 2% (0MP pour les techniques) + Still Water Enchant (Inflige etourdissement + ajoute bonus HP) -> Mon equipement finale.
  • Ces 3 points d'equipements sont pour vous montrer qu'on continue a travailler, retravailler, melanger, noter, planifier notre equipement dans le jeu et jamais on ne constituera aussi facilement l'equipement des reves sans perseverer. C'est là que repose le coeur, le systeme de jeu des Atelier et cette épisode est juste l'aboutissement.
  • Le combat contre le boss de fin que je spoilerais dans sa version true form. Un combat où on a le choix de briser 1 a 4 reliques hexagonal pour lui monter sa puissance. ne pas le faire permet d'affronter le boss normal.
  • Mais c'est en brisant les 4 que le combat a vraiment tout son sens : le boss a 300% de statistique, à quasiment 5 a 6 tours d'attaques, envoie des attaques qui se repetent pour vous violer à l'infini et enfin a la possibilité de regenerer jusqu'à 1000HP par tour. Autant dire que ce combat a été éprouvant mais aussi le plus captivant, le plus interessant et celui qui teste notre travail de l'alchimie jusqu'aù bout des objets aux equipements. J'ai mis + d'une demi heure pour faire le boss dans sa vraie forme avec tous les ameliorations entre lui et mon groupe.
  • Des donjons optionnels gratuit qui ont beaucoup à en donner niveau challenge. J'étais vite conquis et j'en attend encore plus.

Histoire :

  • L'histoire de la Hummingbird est surtout celle qui sert de base pour expliquer une des raisons de ce qui arrive dans le monde d'Escha&Logy. A chaque fin de chapitre à partir du 6-7, Clone racontera un morceau de cette histoire à Escha ou Logy (selon le personnage choisi).
  • L'histoire de Logy. Quand Logy racontera la traumatisante expérience qu'il a eu dans le passé, qui est aussi montré dans le prologue de son personnage en le selectionnant en premier, on comprend la voie qu'il a choisi dans l'alchimie et qu'il s'est peut etre perdu à cause des incidents qui lui sont arrivés. Mais ce sont les larmes et les encouragements d'Escha qui m'ont fait sourire dans cette séquence, car Escha se reconnait aussi dans ces erreurs meme si ce ne sont pas de la même gravité de Logy. Les deux décideront de travailler dur mais aussi de mieux se comprendre, mieux se connaître.
  • Je pense que la fin de base m'a aussi fait versé une larme quand Logy doit quitter tous ses amis apres 4 fantastiques années qui lui auront été une grande experience. J'en avais les larmes de le voir partir et de voir Escha qui tentera tout pour essayer de devenir une meilleure alchimiste. Cest surtout que cette fin enfonce un clou dans la relation EschaXLogy.
  • La vraie fin aussi quand le duo se retrouve et qu'Escha pleure avec emotion de pouvoir retrouver Logy. Une fin qui unifie enfin le couple et qui a servi de 5000eme trophée. "Im Home".
  • Le personnage Threia qui une fois qu'on découvre véritablement ses origines, on a un petit princement pour elle, elle qui recherche desesperement son oncle qui pour ne pas le cacher est Keith, le fameux alchimiste d'Atelier Ayesha. Oui Threia est sa niece et quel choc de l'apprendre car on se dit avec emotion : OU EST AYESHA?! OU EST KEITH?! OU SONT T'ILS? Et cest là qu'on se dit qu'il faut absolument un 3eme episode avec Threia en compagnon comme Wilbell et Linca.
  • Marion qui brille dans cette épisode malgré le fait qu'elle ne soit pas jouable. Comprendre son vraie travaille pour comprendre pourquoi elle avait voyagé précédemment avec Linca.
  • Le personnage de Flameu : un personnage triste et qui fait le lien avec l'histoire de l'Humminbird Princess. Son theme egalement : lonely bee est triste. La seule chose qu'on a envie et de la serrer dans ses bras (pas pour des raisons perverses >_>) pour la consoler de cette melancolie qu'elle a vecu mais qu'avant ca on doit se battre pour lui montrer ce qu'est devenu la race humaine.
  • Le personnage de Reyfer, un gros comique qui fait duo avec Harry. Quand j'entend le theme de Reyfer, je pense à une grosse connerie qu'il va faire. Quand je vois le temperament qu'il a et son caractere tête brulée, j'ai envie de lui laisser court à ses envies de chasseur de trésor et le laisser s'amuser.
  • Le personnage d'Escha, attachante alchimiste prête a tout pour aider tout le monde malgré les gaffes et sa tres forte gourmandise. Elle est un peu le melange de Rorona et Philomel.
  • Linca, toujours aussi attachante et toujours envie d'aider, de se faire des amis, de perseverer, de mieux faire, d'etre toujours sérieuse et forte en combat mais surtout elle a toujours une dent contre les autres Linca (aussi présente dans cette épisode)
  • Wilbell, toujours aussi attachante et cette épisode lui donne plus d'importance sur le role conseil, nottament quand elle aidera le groupe durant la coneption de Zeppelin avec l'esprit du Feu.

 

Musique mémorable : Colony Collapse Disaster : Final Boss (pas de spoiler sur le nom) Theme (Normal ou True Form)

Difficulté du Platine : Si vous arrivez à vaincre la vraie forme du boss de fin et à finir les aventures d'Escha et logy, alors rien ne vous arrivera  à la cheville. Cependant il faudra beaucoup faire de crafting de son equipement vers la toute fin du jeu pour arriver à ceci. Sinon 2 à 3 parties NG+ dans l'honneteté.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Atelier a toujours été pour moi la série JRPG qui était la plus différente, la plus distinctive et la plus belle série de jeu à mes yeux. Toutes les thematiques de chaque série m'ont conquis et chaque aventure n'a jamais été une réelle lassitude hormis 3 titres : Atelier Iris 3(PS2), Atelier Marie&Elie&Annis(GB) et enfin Atelier Lise (NDS). J'avais depuis très longtemps voulu que ce soit un Atelier qui conclut mon aventure de ces platinages car c'est le meilleur épisode à ce jour sur Playstation 3, cest aussi l'épisode qui m'a le plus surpris par d'excellents changements et de compromis en reprenant du meilleur de chaque : Atelier Viorate, Mana Khemia 2 et Atelier Meruru. Il a mérité sa 100eme place.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #100
Genre : RPG Avis : Le meilleur épisode, un jeu qui fête dignement le 15eme anniversaire de la série Atelier Project mais aussi les 20 ans de Gust.

 

 

 

TOP 10 Arrêté au 18 Aout 2013 de mes jeux PS3 de 2013 :

1 - Atelier Escha&Logy

2 - Hyperdimension Neptunia Victory

3 - Remember Me

4 - Hyperdimension Neptunia Mk2

5 - Resident Evil Revelations HD

6 - Dynasty Warriors 8

7 - Hatsune Miku Project Diva F

8 - The Sly Collection HD

9 - Ni No Kuni

10 - Mafia II

 

TOP 10 encore en cours de mes jeux PSVita de 2012 :

1 - Virtue Last Reward Zero Escape

2 - Atelier Meruru Plus

3 - Persona 4 The Golden

4 - Dead Or Alive 5 Plus

5 - Dynasty Warriors Next

6 - New Little King Story

7 - Sly Cooper Voyage à Travers le Temps

8 - Playstation All Stars Battle Royale

9 - WRC 3

10 - LEGO Lord Of The Rings

 

 

C'est donc le 100eme platine qui est Atelier Escha&Logy, mon GOTY de 2013 qui conclut ma chasse à l'accomplissement. Désormais je jouerais aux restes de mes (trop nombreux) jeux normalement sans viser le 100%, un peu comme l'époque de l'arcade où quand t'insère ton jeton/piece d'argent, tu étais juste là pour t'amuser un moment, avec ou sans tes potes, tu voulais juste t'amuser, rien de plus.

Mon dernier platine. Mon plus beau souvenir pour la fin. Soyez heureux, Escha et Logy!

Ajouter à mes favoris

Édito

 

Qui suis je? Bonne question.

Prénom: Gabriel
Pseudo: Ichikyo
Age: 23
Sexe: /人◕ ‿‿ ◕人\

 

 

A quoi je joue? Hum.

 

Consoles possédées actuellement dans des Vita surprise:


Styles favoris (Gotta catch em' all!):

Identifiants: 
LordIchikyo (PSN EU)
Ichikyo (Xbox Live EU, Trois Wario Ici Trois Tortues Ecrasés R.I.P comme ma console)

 

 

Présentation des rubriques

 

[Raconte moi un jeu de niche]

Je vous parlerais d'un jeu ou d'une série de jeu de niche méconnu en Occident et qui aurait eu besoin d'un soutien pour faire marcher un marché vidéoludique bien vide de ces oeuvres originaux et surprenantes.

 

[C'est quoi ton oeuvre zarb là]

Je vous parlerais d'un de mes animes/mangas/livres favoris et qui a quelque chose d'assez spécial pour que j'en parle. Entre magical girl, animes pour gosses ou gros animes, on verra avec le temps. 

 

[Bilan chronophage]

Je posterais mes bilans vidéoludiques, animesque ou autre. Entre le bilan de fin d'année ou un constat par console et consorts. Préparez juste une tasse de café car cest toujours long à lire chez moi.

 

[Pump my Game]

Je vous posterais des images d'objets ou de consoles que je possède et que j'ai légèrement redecoré pour coller à mes propres gouts. Ca pourra choquer certains mais j'aime ca.

 

[Syndrome Joniwan]

Vous connaisez Joniwan sur Gameblog? Le syndrome Joniwan, ce sera surement pour parler de trophy, platines ou de jeux possédé en plusieurs exemplaires selon toute forme.

 

[Souvenir de Passionné]

Je vous parlerais d'anecdotes que j'ai eu avec des consoles, des jeux, des oeuvres.

 

[Atelier Ichikyo]

Ma série de RPG favorite actuellement et depuis, c'est les Atelier Project de chez Gust. S'il y a un truc qui sera en rapport avec Atelier, il atterira immédiatement ici. N'hesitez pas à découvrir leur jeu, vous ne le regretterez vraiment pas!

 

[Alchimiste Aide Moi!]

Je vous posterais des tutoriaux, des conseils ou autres pour vous aider sur un jeu ou un service précis qui me tient à coeur.

 

 

メルルのアトリエPlus公式サイトはこちらへ!

Archives

Favoris