Atelier Ichikyo : Magical Alchemist

Par Ichikyo Blog créé le 19/09/12 Mis à jour le 02/03/14 à 19h20

Un blog pour parler de ce qui m'interesse.
Joueur très passionné de la série Atelier Project de Gust.
Mais également joueur de RPG et d'autres variété de jeux vidéos selon les gouts.
Regarde occasionnelement des animes et mangas (majoritairement des slice of life, magical girl et humour)
Voilà.

Ajouter aux favoris
Signaler
Bilan chronophage

2012 : Les Trois Royaumes(Argent, Amour, Loisir) du platine :

2012 avait été une énorme année. D'abord j'avais un travail donc de quoi me payer des jeux. Aussi l'année où j'ai acquis une Playstation Vita qui va non seulement être une ENORME claque à ma figure mais aussi une énorme source de plaisir. Mais il en faut encore plus avec le déclic que j'avais eu de Metsu que de me mettre en quête de platines mais aussi de jouer énormement avec mes nouveaux compagnons mais aussi grands amis qu'ont été Ame, kathy, Alkor, Ester, Makoto, Lacus, Fay, MARC, nico, Arngrim, Fayts et y'en a encore d'autres à lister... Une grosse année également avec la découverte par mon amie C.C de la série Dynasty Warriors que j'ai littéralement dévoré mais aussi d'Orochi Warriors 3 et mon arrivée sur Gameblog par akuma2002 et dasen après une longue année de coupure de forum, dû à un conflit sur Background (dont je doute que SamizoKouhei et Akiru se souviennent). Enfin avec Metsu et les amis de WKC, ce fut nos divorces avec D3 et SCEE sur White Knight Chronicles qui na pas été soutenu comme promis et on a du jouer à autre chose, chacun de nos côtés parfois mais aussi une grosse liste de jeux recommandés par les amis que j'ai pu petit à petit platiner et essayer de tirer les choses entre positives, négatives et ce que vais vous citer ici va être une très longue liste.

Enfin pour finir sur trois points importants, ce fut l'année d'Atelier Ayesha, nouvelle série Atelier de Gust comme chaque nouvelle série et aussi Tecmo Koei qui prit Gust sous son aile.

Le dernier point m'est intimement personnelle et c'est ce qui a provoqué ce déclic anormal de platinage de trophée. Ma copine me quitte mais pour bien me faire extremement mal là où il faut pas, elle me brise le coeur en annoncant une rupture, m'humilie sur twitter en public, alors que je ne savais pas très bien utiliser Twitter et enfin s'il ne fallait pas tout ca, ce fut vraiment un moment où j'avais senti que perdre un amour aurait pu me conduire à faire de la merde... Ce fut la grande année après le travail que d'être devenu depressif, parfois aggressif envers les filles mais aussi une lente reconstruction de moi même... Pour compenser cette peine de coeur, je me suis mis à jouer de plus en plus aux jeux, pour rattraper le temps que je n'avais pas énormement consacré pour le loisir et aussi un arrêt temporaire et presque lethargique des animes (car c'est par les discussions de la Japanime et de l'animation que j'avais connu cette fille). Car c'est le mois où elle m'a brisé le coeur par twitter que c'est le même mois où j'ai rejoint Gameblog par le biais de Dasen et akuma2002. C'est donc ici que j'ai rencontré une bonne partie de joueurs qui m'ont permis petit à petit de me remettre sur les rails, entre ryuzaki, Rhazya, Lyhanna et de retrouver Kaminos que j'avais perdu de vue vers 2010 car il n'était plus sur MSN.

 

Soul Calibur 5

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Après le 4eme volet, je pensais que Soulcalibur était fini, enfin ca c'était avant que Tago annonce Soulcalibur 5. J'étais de nouveau hypé. Il était temps de remettre le pied dans l'arène de combat, après des années.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'idée de démarrer dans une nouvelle optique en faisant passer des années après Soulcalibur était une très bonne démarche pour introduire de nouvelles têtes et de nouveaux styles de combat. Ainsi sont introduits 2 nouveaux style de combat épée et bouclier (Patroklos et Pyrrha), une épée à 3 branches(Zwei), la boule de cristal et sorcelerie(Viola) et c'est tout. Car pour le reste du casting, Taki laisse sa place à Natsu, Kilik (bien qu'il soit présent en Edge Master-like maniant toutes les armes des mecs) à Xiba et Leixia qui remplace Xianghua. Quant au reste du casting, c'est une poignée de personnages qui reviennent dans l'arene. Arrive ici un systeme de combat plus nerveux, plus offensif et enfin fini la triche du Critical Finish, car les techniques de Critical ici sont remplacés par des jauges equivauts aux Ultra de Street Fighter 4 et apportent une certaine peche au niveau des combats!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Dans les disparus, j'appele Cassandra, Talim, Zasalamel, Yun Seong, Rock, Amy. Beaucoup de personnages disparaissent ainsi de l'arene et de l'histoire du jeu. Quant au mode histoire, si j'apprécie le récit, je suis décu que les autres personnages autre que Patroklos, Pyrrha et Zwei, soient laissés completement derrière. Car oui il n'y a pas de mode histoire pour tout le reste des persos non cités, ce qui interroge réellement sur l'identité de plusiuers personnages. Leur donner 2-3 lignes de dialogues ou de biographie ne suffit pas à les connaitre, et c'est le point le plus négatif du jeu.

Anectode sur le jeu : Comme soulcalibur IV, j'ai passé la majorité de mon temps à créer des personnages. J'ai egalament acheté la quasi totalité des DLC du jeu qui vont de la musique aux costumes pour customisation. J'ai fait dans les 200h dans le jeu mais malgré la faiblesse du mode histoire, je ne regrette pas l'achat car le jeu en ligne de cette épisode est le meilleur que j'ai fait, j'ai vécu d'excellents combats et je suis prêt à en redemander =), s'il y avait encore du monde en ligne...

Musique mémorable : Wandering Seer - Viola Theme

Et au final : J'ai beaucoup aimé ce Soulcalibur V au niveau du jeu, du gameplay. Cependant la faiblesse du mode Solo lui empeche de briller sur des points importants de rejouabilité, cela donne l'impression que le jeu n'a été pensé que pour doser pour le combat, en tournament mais pas pour le jeu, la progression en s'amusant, comme l'avait été Soulcalibur 3. Mais surtout le jeu n'a pas apporté cette certaine force qui rend chaque volet unique, il donne juste l'impression de ne pas en apporter suffisament. Soulcalibur V montre que même si on apporte un excellent gameplay, repenser pour le rendre très jouissif, il n'est malheuresement pas si bon si on lui ampute la chose la plus importante, le contenu solo.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Soulcalibur mais qui ne dosent que pour le combat.

Difficulté du Platine : Soulcalibur V est un platine soit simple, soit dur. Ca depend en fait. Oui ca depend dans le sens où il faut se donner la peine de finir tous les quick battle, de faire le chronophagique 80000km en pas de course et enfin de jouer dans un mode online qui se vide petit à petit jusq'au rang D-1.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'aime Soulcalibur.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #017
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : Soulcalibur V est excellent si c'est pour jouer entre amis, en ligne, pour la competition, pour le plaisir du combat. Neanmoins, ces faiblesses de jeu en solo risquent de décourager ceux qui sont mis de côté pour ceux qui ne jouent ni en ligne, ni d'avoir de bons amis avec qui doser le jeu sérieusement.

 

Metal Gear Solid HD Collection

Pourquoi j'ai pris ce jeu : C'est Metal Gear Solid 2, Metal Gear Solid 3 mais surtout Metal Gear Solid Peace Walker avec Online simplifié, écran HD mais surtout 2 sticks, 2 gachettes et plus de plaisir.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Pouvoir revoir la fin de Metal Gear Solid 2, rejouer à tout Metal Gear Solid 3 et refaire Metal Gear Solid Peace Walker sur le grand écran avec 2 sticks, 2 gachettes et avec tous les amis du PSN, car plus simplifié que le jeu en ligne sur PSP. La version PSVita de Metal Gear Solid 3 recoit également un gros plus de ma part de pouvoir transporter un des meilleurs Metal Gear Solid, directement dans la poche, complet avec 2 sticks integrés (a l'inverse de la version 3DS)

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : MGS2 buggé pour les écrans cathodiques car je joue sur cathodique! Il a fallu attendre le dernier patch en date pour pouvoir jouer correctement. MGS3 la même chose mais d'ordre de trophy donc rien à foutre. Quand a Peace Walker, aucun probleme du tout. Mon autre point noire car je generalise toutes les versions, cest bien entendu la version Portable de Metal Gear Solid 2 completement injouable a cause des gachettes utilisé sur l'arriere de l'écran. Comme il est impossible de changer réellement la configuration des touches, jouer à MGS2 (juste lui) sur PSVita était une torture.

Anectode sur le jeu : C'est 3 jeux avec anecdotes que je dois décrire ici.

Metal Gear Solid 2 :

je l'ai vécu sous plusieurs angles. D'abord par la démo jouable Japonaise fourni dans ZOE1 sur PS2, ensuite via la démo jouable du Playstation Magazine de l'époque qui avait 80% du scénario de Snake jouable (pour notre plus grand malheur) et enfin Metal Gear Solid 2 acheté en 3 exemplaires différents : MGS2 normal sur la PS2 dans son edition collector comprenant le making of sur DVD. MGS2 Substance d'abord sur Xbox car mon frere aimait bien la Xbox et enfin sur PS2 car il realisa plus tard que le disque bonus sur MGS2 Substance est absent de la version Xbox, un disque qui permettait de rematter tout MGS2 en tant qu'encyclopédie interactive, du type regarder une cinematique entierement à 360°, matter le decor, jouer a quelques missions VR bonus etc. un gros kif. et MGS2 je me rememore surtout, c'est la perte d'Emma(une séquence triste, j'avais pas repleuré depuis la mort de Sniper Wolf) et la fin du jeu, elle m'a traumatisé dans le sens pacifique mais aussi dans la mémoire, je vais rappeler les grandes lignes de Snake :

La vie ne nous sert pas seulement à transmettre nos gènes. Nous pouvons donner bien plus que notre ADN à nos enfants,
La parole, la musique, la littérature, le cinéma... Tout ce que nous avons vu, entendu, senti... La haine, l'amour, la peine...
Ce sont des choses que je veux transmettre! Elles sont ma raison de vivre!
En passant le relai à nos enfants, nous devons laisser nos enfants découvrir notre histoire, sa tristesse et sa compléxité, à la lumière de notre époque.
La magie de notre époque numérique nous y aide grandement! L'espece humaine s'éteindra surement un jour et de nouvelles formes de vie prendront peut etre les commandes de notre planete.
Meme si la Terre n'est pas eternelle, nous devons laisser des traces de notre passage.
La construction de notre avenir et la préservation du passé forment un tout. 

 

Metal Gear Solid 3 :

Metal Gear Solid 3, acquis en 2 fois : D'abord la version collector Steelbox du 3eme épisode sur Playstation 2 et enfin sa grande version Subsistance incluant le mode en ligne, les modes theater avec les parodes supplémentaire et enfin le director cut de MGS3 avec le jeu à la 3eme personne, inspiré de Splinter Cell.

Il y a beaucoup de moments mémorables dans Metal Gear Solid 3 que ca prendrait énormement de temps pour en parler. Seulement quitte à en choisir, voilà 3 passages et elles sont toutes en rapport avec la fin du jeu, car c'est de là, que vient le gros du gros de MGS3.

  • Le combat final contre The Boss, où le combat débute sans musique. Un silence comme un combat entre samurai dans un champ de fleur. Sauf qu'ici, qui aura les honneurs? Snake doit mettre fin à The Boss, une femme qu'il a respecté et qui, la relation va au délà de l'amour, plus qu'une simple mentor. C'est quand on aide à donner la main à Snake en appuyant sur la touche de la gachette, qu'on l'aide à comettre ce crime qui le hantera, le poursuivra dans les prochaines aventures de Big Boss mais aussi dans sa vie.
  • La séquence quand Eva explique à Snake par le magnetophone la véritable raison de sa mission, cette séquence éclaire à la fois nous le joueur, mais aussi Snake sur ce qu'il doit faire plus tard, car Snake a été trompé, Snake a accompli son devoir en tant que soldat mais il n'a été qu'un outil de guerre pour un état qui a trompé son amour propre.
  • Toujours la séquence finale mais quand Snake pose des fleurs devant la tombe de son mentor, il sait qu'il n'est pas un héros, juste un soldat qui a honte et que survivre dans ce monde le condamne à un eternel combat jusqu'à sa mort. Tel ont été les derniers mots de The Boss à Snake.

Metal Gear Solid : Peace Walker :

Peace Walker m'a marqué non pas par le sujet qu'il pose mais plutot par son gameplay pensé à la fois pour renouvelle l'experience solo mais aussi le multijoueur. Reprenant des forces de Portable Ops dans la gestion et ajoutant de nouvelles mecaniques de jeux à la 3eme personne bien fichu, il a été une grande experience interessant en solo et en ligne (avec kathy, Ester et Ame). De la fin de Peace Walker, j'ai aimé les 2 fins du jeu.

  • La première est quand Snake jete son Bandana et décide enfin de laisser la mémoire de The Boss (en contradiction cependant avec la morale qu'il a jugé bon de croire dans MGS4, hum...) Comme Solid Snake a décidé d'arreter de fumer dans MGS4, Big Boss renonce à poursuivre les idées de The Boss et desormais poursuit sa vie de Leader, de mercenaires sans pays à servir mais une idéologie d'unir le monde à sa facon.
  • La seconde fin apres avoir abattu un certain agent triple, a été pour Big Boss de devoir se battre contre le monde à cause de Zero. On prend finalement conscience avec cet fin du jeu de changer de camp, de comprendre pourquoi Big Boss est un grand antagoniste charismatique et pourquoi on se met à le préfèrer à Solid Snake, qui n'est qu'une copie moraliste.

Musique mémorable : 3 Jeux, donc 3 musiques mémorables.

MGS 2 : Main Theme

MGS 3 : Takin' on the Shagohold

MGS Peace Walker : Koi No Yokushiryoku (Zeke Battle with Paz)

Et au final : Une belle compilation que 3 excellents Metal Gear Solid dans un seul disque (ou 2 jeux sur une cartouche pour la Vita). MGS reste une excellente série pour tout joueur et comme Snake le dit dans MGS2, il faut laisser une trace de notre passage. L'equipe de Kojima a réellement laissé une grande trace grâce à des oeuvres mémorables, et cest que le joueur a besoin, de vrais jeux qui laissent des souvenirs impérissables, pour continuer à preserver le patrimoine vidéoludique.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Metal Gear Solid, aux fans du genre action.

Difficulté du Platine : MGS3 et Peace Walker sont facile à platiner, MGS2 est un peu plus dur car il faut recolter tous les DogTags, finir tout le VR mission et les Snake Tales. Tout ceci est pas très insurmontable, en revanche sur PSVita pour le cas MGS2, le jeu est quasi trop dur a cause de sa maniabilité catastrophique

Pourquoi j'ai obtenu le platine : 3 jeux mémorables, 3 raisons de platiner.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #018

 Platine #031(PS3) et #033(PSVita)

 Platine #055(PS3)

Genre : Action Avis : Une trilogie d'anthologie.

 

WRC - World Championship Rally

Pourquoi j'ai pris ce jeu : De Dirt 2 à WRC, c'est en faisant le suivant que je voulais vraiment jouer au rallye comme au temps de V-Rally 2.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le vrai rallye de simulation, être au volant de sa voiture à préparer les réglages, la réparer entre chaque spéciale de rallye et enfin combattre contre le chrono des joueurs sans devoir taper les concurrents de facon direct, tel est le rallye. Le Online, quand il était encore en vie, était bien cool, j'ai rencontré P3hmo6 là bas, on s'est échangé des chronos et depuis on a gardé contact =).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : On sent aussi un gout de portage entre la version antérieure (PS2) et cette version console de salon HD. De ce fait, la realisation est vraiment vieillotte et des bugs peuvent etre constatés en jouant.

Anectode sur le jeu : C'est ici que je vais parler de vrais anecdotes de Rallye. D'abord le Rallye Arcade entre Sega Rally 2 sur Dreamcast et son ambiance de folie entre Mitsubishi Lancer, Subaru Impreza, Toyota Corolla et Celica GT-Four, mais surtout V-Rally 2 dont la musique d'intro me hante encore.

C'est en jouant à WRC (minus le createur de circuit de V Rally) que j'ai repris plaisir à reconduire des rallies éprouvants mais satisfaisants.

Musique mémorable : WRC n'a pas de musiques mémorables, mais si je devais tricher, je glisserais bien le "Painful (Oomph!/Morphium RMX)" de V-Rally 2 pour cette fois XD.

Et au final : J'ai aimé bien joué à WRC jusqu'à l'achat de WRC3. Car le jeu en ligne de WRC3 est encore en vie alors que celui de WRC1 et 2 sont morts.

A qui je dois le conseiller : Comme le jeu en ligne est mort, conseiller WRC1 a moins de vivre un meilleur mode carriere (celui du 3 est bof, malgré la progression logique et apprentissage par scoring) est assez difficile.

Difficulté du Platine : Solo facile, Online facile aussi si on a des gens prêt à vous aider à monter en niveau, sinon difficile voir impossible sans le jeu en ligne.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Un jeu de rally est un jeu de rally.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #037
Genre : Jeu de Rallye Avis : Même si WRC3 est là (et bientot le 4), WRC permet de passer un excellent moment de rally devant la console.

 

Yakuza 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Après avoir grandement apprécié Yakuza 4, je devais rattraper un épisode mal conseillé par Greg. SilverMousquetaire se serait t'il trompé?

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un Kiryu 100% jouable, bien vénère. Aussi étrange que ca puisse parraître, le passage de l'orphelinat à Okinawa ne m'a nullement dérangé, au contraire j'ai pu comprendre et vivre la vie de Kiryu au repos mais surtout voir le gentil Yakuza qu'il est, de décider de sa vie. J'ai vécu de grande scènes emotionneles avec Yakuza 3 tel que le sacrifice de Rikiya ou encore la toute dernière sequence avant le credit du jeu (hors sequence final post-credit)

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Court, oui j'ai trouvé yakuza 3 trop court. Mais surtout, un énorme point négatif vient de sa localisation à laquelle il manque plus de la moitié des Subquest, une horrible censure qu'est cette version occidentale de Yakuza 3.

Anectode sur le jeu : Ma grande anecdote de Yakuza 3 revient à la fois sur le sacrifice de Rikiya ou pour la première fois, Kiryu pleure un frère qui ne lui est pas lié par le sang, mais pas l'honneur et le respect, qu'il n'a jamais fait avec Nishiki, ni Daigo. C'est du départ de Nishiki que j'ai repensé à une des subquests de ce dernier à Kamurocho, le fameux tatouage d'honneur, mais aussi la subquest où il revoit une ancienne amie d'enfance (doublé par Yuka Komatsu (Higashi Setsuna [Fresh Precure], Chika [Neptunia Mk2])) et qu'il l'aide avec tout ce qu'il a appris avec Kiryu. De là vient aussi une musique mémoire, j'ai été sous le choc de ré-entendre le battle theme de Yakuza 1 via les combats avec la famille de Nishiki, c'était une claque nostalgique que ce passage avec cette musique.

Musique mémorable : Independance For Violence - Nishiki Family Battle Theme

Et au final : Refaire yakuza 3 en dehors du recap de Yakuza 4 était bon et jouissif. Mon plus grand malheur est que je ne peux plus vraiment rejouer à Yakuza 3, parce que ma sauvegarde est corrompue... oui, elle s'est corrompue pendant que je finissais l'ultimate battle mode. Le courant a laché quand l'autosave s'est produit... mettant ainsi fin a toute ma progression de Yakuza 3... J'étais anéanti... j'avais pas la motivation de re-re-refaire le jeu (Normal -> EX Hard -> NG logique)

A qui je dois le conseiller : A tout bon fan de Yakuza ou a tout bon joueur qui veut Kiryu-sama.

Difficulté du Platine : Le trophée d'or des mini jeu est celui qui pose le plus de probleme pour le platine du jeu. Comme Seishoujyo en avait fait une anecdote : Pour le Ex-Hard du baseball, j'ai du mettre du scotch et creer une cible sur la télé pour le faire, sans le viseur du jeu.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Coupure de courant, sauvegarde corrompu, un NG+ aneanti.

Une note sur la version localisé : La version européenne et americaine sont censurées à mort. Disparition de la quasi moitié des subquests = troncage de presque la moitié du jeu... Un comble, et cela force donc à faire + de combats et + de farmage en dehors de l'aventure principale pour se rattraper car les gains des subquests manquantes ne sont pas reequilibrés avec ceux qui existent encore dans le jeu...

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Je n'ai pas eu le platine de ce jeu.
Genre : Aventure Action Avis : Kiryu want you! Toi aussi vis la vie de Kiryu une derniere fois au complet, avant de te separer de lui pour Yakuza 4.

 

Dark Souls

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Prepare to die. C'est ce que m'a dit Metsu en me mettant sous pression à Dark Souls dans le cadre d'un pari.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La difficulté, le die and retry et enfin ce petit côté open world quand je peux faire n'importe quel quête n'importe quand (sauf celui ou on recupere les souls pour aller affronter le boss de fin). Le grand Anor Londo m'a plu aussi, c'était grand, beau et gigantesque!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Me faire envahir encore et encore dans les mauvais moments. Par exemple se faire envahir avant de pouvoir sauvegarder dans un bonfire, c'est un enfer surtout sur Anor Londo. Certes ce n'est pas un defaut car il fait partie du coeur du jeu que d'envahir les gens et les pourrir en ligne. Seulement ca c'est la mentalité occidentale. Car pour reconnaitre un joueur de DS japonais et un joueur DS occidentale, il y a un tic parfait : Si la personne vous salue avant d'engager le combat, cest un jap car il a du respect. Si c'est quelqu'un qui vous fonce dessus type backstab ou Pyro, c'est un occidental qui vient vous pourrir la face.

Anectode sur le jeu : J'ai fait le jeu 4 fois. Une partie en normal où je joue un cleric NV128 qui a 2 NG+ a son compte et 1 partie LVL17 où j'ai fini le jeu avec peu de stats, que du skill. La derniere partie enfin a été pour aider AntoShin et Momo-nee à platiner le jeu en jouant en coopération.

Enfin la dernière anecdote mémorable, cest quand Metsu a pourri mes parties la premiere fois XD. Imaginez Nemesis de RE3 sans la musique dramatique mais quelqu'un qui vous course XD...

Musique mémorable : Ornstein&Smough Boss Battle

Et au final : J'aime bien Dark Souls pour la difficulté. C'est sur que pour le jeu en coopération c'est un peu plus chiant (probleme d'invocation, level tout ca) mais on peut vraiment passer de bons moments sur le jeu soit en pourissant la partie des gens, soit .

A qui je dois le conseiller : Avant tout, c'est la version Astorias qu'il faut se procurer, pour les reajustements et le nouveau contenu.

Difficulté du Platine : La difficulté depend plutot de comment vous allez recuperer tout l'equipement, toute la magie etc. Ce sont les collectibles qui decident surtout de la difficulté du platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que Dark Souls est diablement prenant.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #020
Genre : ARPG Avis : Si tu as envie de pourrir les gens, tu peux jouer à Dark Souls, sinon tu peux pourrir les gens sur Demon Souls, c'est plus dur là bas aussi.

 

IAM Alive

Pourquoi j'ai pris ce jeu : De la survie dans une ville devasté, ca ne vous rappele rien vous? Moi si, Zettai Zetsumei Toshi 1 à 3 sur console Playstation de chez IREM. C'est donc pour ce contexte que j'aime, de ces jeux et aussi de Dragon Head (un manga sur la catastrophe et la survie) que j'ai pris IAM Alive.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le côté survie et dilemme : vais je donner ma bouffe à une meuf qui creve de faim, quelle garantie j'ai que ca serve? Vais je donner toute ma cargaison de provision pour un fusil à pompe? Vais je bouffer de la viande humaine pour me soigner? Tant de dilemmes et de question de survie que j'ai aimé sur ce IAM Alive.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Trop court, beaucoup trop court. Tellement court que la fin en a été rushé, je me suis même demandé si Adam était mort quand on voit la fin du jeu, ou juste disparu? Aussi la deception du mode survie qui n'est pas aussi dure que ca, j'avais encore une grosse cargaison de provision dans mon sac, que ce soit en eau, en boite de conserve ou même des balles... enfin le point noir, la sauvegarde jetable. Quand tu finis l'aventure, la sauvegarde se supprime d'elle même! Mais j'ai prévu le coup, j'ai fait une sauvegarde de secours via le PS+ et depuis, une sauvegarde sur le dernier niveau me permet de rejouer au jeu du chapitre 1 au final sans la perdre =D.

Anectode sur le jeu : Quand j'ai entendu parler du jeu, c'était dans la Warpzone Saison 2 de Jeuxvideos.fr par le bruit de Couloir de Kevin Crouzier. Je ne savais absolument pas que ce jeu existait! Et je remercierais encore la défunte Warpzone de m'avoir appris l'existance de ce jeu =).

Et parce qu'il faut une anecdote pour expliquer pourquoi j'aime ce type de jeu, il faut remonter à Zettai Zetsumei Toshi 1 à 3 qui sont d'excellentes jeux de survie, mais je vais pas redeblatter surtout, y'a un dossier que j'ai écrit, qui retrace le pourquoi j'aime cette série et pourquoi j'ai été decu d'apprendre que le 4 a été annulée et que je me suis jeté sur IAM Alive comme sucesseur.

Musique mémorable : Theme Principal de IAM Alive

Et au final : IAM Alive m'a retiré une douleur que m'avait infligé IREM. J'ai savouré IAM Alive et même si une suite n'est pas envisagé, j'aimerais avoir un autre jeu qui lui succede, peut etre Quantum Break de Microsoft?

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment la survie.

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de platine pour ce jeu indépendant.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Aventure Survie Avis : Je recommande chaudement ce IAM Alive aux joueurs PSN, XBLA ou Steam. C'est une petite experience sympathique a faire malgré sa faible durée de vie.

 

The House of The Dead 4

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un grand jeu de mon enfance en Arcade qu'est House of the Dead. Quand SEGA avait enfin annoncé sa sortie sur console, j'ai hurlé de joie car j'allais enfin arrêter de regarder des playthrough arcade du jeu et allait enfin doser le jeu moi même! Surtout qu'il était dosable a l'epoque de la Japan Expo 08 en arcade!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Dezinguer les zombies avec une nouvelle arme, le petit pistolet mitrailleur en compagnie de James (revenant de RE2) et une nouvelle qui s'appele Kat Green (dont j'ai l'impression que Capcom a voulu rendre hommage(?) en appelant la fille de Chuck : Katty Greene. (DR2 date de 2009, HOTD4 de 2005). Ca faisait du bien de dezinguer du zombie ET d'avoir une durée de vie type HOTD2 avec 6 stages.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : C'est une version directement basé sur Arcade que pour le dosage à l'arcade, donc on est loin du temps à la HOTD2 où SEGA prenait la peine de faire un mode Original, un training mode avec jeu debile et Boss Mode pour le dosage intensif =D.

Anectode sur le jeu : Mon premier HOTD fut le 2eme sur Dreamcast en Jap Import. Je me rappele surtout avoir d'abord joué un temps avec la manette en usant du trick A+B pour tirer sans recharger indéfiniement^^. C'était bien cool à l'époque quand je savais jouer et tout dezinguer sans m'arrêter, j'avais genre pété le High Score Arcade et Original (avec les balles Death style Magnum, le Machine Gun etc.). Etrangement, ce fut aussi mon tout premier jeu ou je comprenais très bien ce qui se passait en jap ^^. (Dialogue doublée en US, sous titre en JAP mais tout les menus en jap) Oui car quand j'avais 8 ans, je ne savais pas lire le jap MAIS je pouvais reconnaitre les katakana pour selectionner les armes dans le mode Original =).

Le suivant fut le 3 que Dasen m'avait gracieusement prêté avec son Beretta Xbox de l'époque. Car oui, quand on a pas les moyens de se payer des jeux, on compte sur les amis pour se les prêter ;). HOTD 3 en revanche était decevant... l'arme utilisé est certes un fusil à pompe, le gore était là mais le voice acting était minable, le jeu était TROP COURT (4 stages, le prologue on peut meme pas le compter en fait...) et enfin le seul truc qui pouvait le sauver sur Xbox, c'était la présence de HOTD2! Ca c'était bien! J'avais ensuite pu le doser en Arcade à la Foire de Mai, dans les espaces bornes d'arcade. Le fusil à pompe était lourd... MAIS LOURD... Je comprenais pourquoi le 3 avait posé énormement de problemes aux joueurs...

J'ai enfin fait le tout premier sur PC quand j'étais au BTS, c'était un pote, Skad, qui me l'avait passé et j'avais enfin pu affronter Magician dans sa toute première fois. Il était certes très court mais je l'avais + apprécié que HOTD3.

Musique mémorable : Dawn (Remix of the year seventh) - Stage 5

Et au final : Un excellent kif que d'avoir fait HOTD4 qui se positionne comme mon 2eme favori car le favori reste avant tout le 2eme episode! Certes depuis il y a Overkill mais j'ai jamais aimé l'humour de Overkill ni le style de jeu, je suis + HOTD Arcade que la version Railshooter longue de Overkill.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de HOTD et ceux qui aiment l'arcade gaming car HOTD est aussi une partie de notre enfance dans le gaming Arcade!

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce qu'il y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Ce jeu n'a pas de platine
Genre : Rail Shooter Arcade Avis : THOD4 a été un énorme pan de plaisir que d'avoir pu renoué avec la fin de la série =), je le recommande grandement pour les posseseurs de PS3 qui n'ont pas fait HOTD2 sur DC, Xbox et Wii!

 

Demon Souls

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Metsu m'a dit que Dark Souls était trop facile et m'a donc redirigé vers Demon Souls. Cette fois ci j'ai vraiment senti la difficulté!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : D'être effectivement plus dur que Dark Souls. D'abord Demon Souls n'a pas les anneaux que Dark a, ce qui veut dire que l'eau trouble empoisonné, c'est pas un anneau qui nous aide, mais de devoir changer d'objet/arme pendant qu'on courre sur l'eau. Aussi, il n'y a pas de fiole de flasque qui se recharge par bonfire mais seulement des herbes medicinales précieuse et penalisante car elles font partie d'un encombrement qui n'existait pas dans Dark, celui des objets. Il faut donc à la fois gérer l'espace objet + equipement pour faire un personnage rapide et stable. D'où vient la grande difficulté de Demon Souls : le white et dark tendancy. J'avais eu du bol d'avoir eu la White tendancy en ligne car quand j'ai du plonger en Dark Tendancy, j'ai pleuré ma race. Plus de raccourcis, des ennemis trop puissant... Demon Souls était dur, pourquoi Dark Souls était trop facile en fin de compte?

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le jeu est parfait sérieusement XD. Ce qui m'a pas plu, c'est que quand j'allais obtenir mon platine, y'a eu coupure de courant chez moi XD. Et quand ca l'a fait sur l'obtention du platine, bah ca a fait tache sur ma carte de jeu car le platine ne s'obtient pas en même temps que mon dernier trophée. A cause de cela, cela induit en erreur des gens pensant que je suis un cheater alors que j'ai eu mon platine en demarrant le jeu juste apres, le jeu verifie tous les trophées et a vu que j'avais pas mon platine et me l'a donné apres le check. Mais sinon ma vraie deception vient du boss de fin, pourquoi il est trop facile? Quand tu ressors du boss de fin de Dark Souls, tu te demandes : WTF.

Anectode sur le jeu : J'ai fini Demon Souls une fois tout seul en Lvl107. J'ai ensuite rejoué le jeu avec Metsu pour aider Kathy en coop et on a chié notre race a faire le False Allant King du niveau 1-5 XD... Du genre plusieurs fois morts XD... Et Metsu en avait marre, elle nous a filé du gear et elle m'avait donc indirectement donné 3/4 du gear pour mon platine que j'avais pas encore fait et farmé moi même XD... Tout ca pour un boss qui nous a coincé XD...

Musique mémorable : False King Allant - Boss 1-5

Et au final : Malgré tout, Demon Souls est bien plus dur que Dark Souls. Je comprend ces gens qui vouent un culte à ce jeu, jusqu'à le platiner 3 fois (version JP-US-EU). Pour ma part j'ai surtout compris pour Dark était facile et espere que Dark Souls 2 sera dur, de la vraie difficulté. Enfin j'espere... Car quand le createur dit qu'il rendre Dark Souls 2 accessible aux joueurs, j'ai peur... vraiment peur que Dark Souls 2 perde son identité...

A qui je dois le conseiller : Aux hardcore gamer. Qui aime la difficulté et le challenge!

Difficulté du Platine : Finir le jeu n'est pas le probleme du platine, le vrai probleme cest de farmer les objets pour créer les fameuses armes pour les trophées, et le loot rate est très très mince!

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai joué sur la fin avec Metsu et kathy, sinon j'aurais mis + d'heures pour le finir completement (loot rate tres mince de certains items)

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #019
Genre : ARPG Avis : Demon Souls c'est un peu comme une déclaration au Hardcore Gamer, il veut lui faire plaisir. Allez y c'est permis!

 

Tekken Hybrid

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Tekken Tag Tournament 1 HD + Une démo de Tekken Tag Tournament 2 + Un film = pas cher pour 20€!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : A tres bon prix tres bon contenu. D'abord rejouer a TTT1 que j'avais beaucoup dosé sur PS2 jusqu'à Tekken 5 (je rappele que je n'avais pas pris Tekken 4), ensuite avoir une bonne petite démo jouable de Tekken Tag Tournament 2, et c'était bien d'avoir au moins Alisa, Xiaoyu et Jin car je les main, un peu Kazuya parfois, mais deja 4 bons persos à jouer =). Enfin d'avoir le film de Tekken Blood Vengeance que j'ai bien aimé =).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Tekken Tag Tournament 1 qui a mal vieilli quand on dose enormement la démo de TTT2! Ah bah oui tout à coup ca a fait tout bizarre...

Anectode sur le jeu : La version Prologue de TTT2 est le seul qui a un mode 3D Viewer car il n'est absolument pas présent dans TTT2, chose bien étrange... Qui rend donc la démo de TTT2 comme assez interessante pour constater l'incroyable modelisation de TTT2, les details tel que les habits mouillées des personnages, la terre qui s'accumule sur les vetement ou encore la respiration des personnages.

Musique mémorable : Fontana Di Trevi

Et au final : L'acquisition reste très bonne si on veut se faire à la fois un bon jeu et un bon film. Il est regrettable qu'il soit le seul Disque Hybrid à etre sorti en occident quand on pense qu'il en existe aussi pour Hack, Macross etc...

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Tekken qui veulent un double plaisir, comme une glace a double parfum

Difficulté du Platine : Pour evitez  de me repeter, relisez Tekken 6.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Tekken.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #021
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : Si aujourd'hui Tekken Tag Tournament 2 est sorti et rend Hybrid obsolete, vous pouvez toujours vous le procurer pour avoir un film et un jeu pour passer le temps =).

 

Espace de Bienvenue

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Il était déjà installé dans la console. Au même titre que l'application RA et la guerre des têtes sur la Nintendo 3DS. Pour ma part, j'ai aimé que la PSVita intègre au moins l'espace de Bienvenue dans la console. Ce n'est certes pas un vrai jeu vidéo comme tout le monde le suggère, seulement il possède suffisament d'application pour s'amuser un petit moment, surtout les jeunes enfants qui découvrent les chiffres.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Il s'agit pour ma part d'une assez bonne application qui introduit et explique toutes les fonctionnalités de la console qui va du pavé tactile avant, arrière, l'appareil photo, les fonctions gyroscope, le microphone de la PSVita. Ca fait aussi quelques trophées gratuits quand on sent qu'on a tout fini et qu'on sait utiliser la console parfaitement :). J'aime vraiment l'idée de la PSVita d'integrer cette application comme la 3DS intègre celle du AR et de la guerre des têtes. De petites applications ne font jamais de mal à une console quand on n'a pas encore de jeux ou de memory card.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Il y a quelques imperfections encore à ce jour dans ce jeu. D'abord l'application de l'appareil photo qui demande à ce que l'on reproduire un smiley sourire a partir d'objet courant de la vie, la PSVita reconnait mal du papier dessiné aux objets comme des bouteilles ou un entassement de coussin. L'application manque cruellement de reconnaisance que j'ai du utilisé un smiley sur google pour utiliser correctement l'application. Ensuite la fonction gyroscope avec le jeu de skate était assez limite, il y a meilleur comme jeu avec fonction utilisant le gyroscope fort heuresement.

Anectode sur le jeu : On dit que c'est un jeu qui ne peut attirer personne. Faux, mon neveu prend encore son pied dessus. Pourquoi? Quand vous avez des neveux qui aiment les chiffres et les lettres, bah ils peuvent aussi aimer ce jeu car un des jeux impliquent de jouer avec les chiffres. Le jeu permet aussi d'apprendre ses couleurs. Aussi incroyable que ca puisse paraitre, mon neveu avait même reussi a user toute une batterie pleine de la Vita en s'occupant toute la journée sur cette application =). Et ca c'est important. Ce n'est pas mon anecdote peut etre, mais voir mon neveu aimer ce jeu et la Vita est une belle anecdote pour moi.

Musique mémorable : Le jeu n'a pas vraiment de musique

Et au final : J'adore vraiment cet application. D'abord mon neveu est completement fou du jeu des chiffres car non seulement les 3 jeux demandant d'utiliser l'écran tactile avant est super d'après son avis. Super car il a aimé deroulé les feuilles, taper l'ecran arriere pour faire rentrer les boules dans l'ordre et encore tester sa rapidité et mémoire sur les chiffres de 1 à 10. C'est son jeu préféré. Il aime aussi prendre des photos de la famille et en fait des puzzles de carré a assembler de 1 a 16. 

A qui je dois le conseiller : A ceux qui veulent découvrir les fonctionnalités de la PSVIta en douceur, à des enfants qui découvrent les chiffres car vraiment, l'application tactile avant avec les chiffres est vraiment chouette. Et enfin à ceux qui veulent des trophées facile, ca c'est dit :p.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y a pas de platine a gagner.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Decouverte Avis : Installé dans la PSVita, il permet de se familiariser avec la console, mais aussi d'occuper de rares enfants qui sont interessés par des jeux d'éveil, pour attiser et eveiller leurs curiosité, essayez juste une petite dizaine de minutes =).

 

Motorstorm RC

Pourquoi j'ai pris ce jeu : D'abord il y a le Cross Buy, c'est interessant de posséder le jeu en 2 exemplaires au même prix. Ca c'est ce que découvre les possesseurs de consoles Nintendo avec Monster Hunter 3 ultimate. Sony eux par contre faisait deja ca maintenant. Un excellent moyen de posséder le jeu 2 fois, de faire du cross play/save. D'avoir une experience différente selon les supports. Et enfin parce que mon dernier micromachine remonte à la Nintendo 64...

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le fait de rejouer à une sorte de Micromachines. Ensuite je n'ai jamais joué ni être interessé par Motorstorm de tout le cycle de vie de la PS3, mais j'ai apprécié l'itération Micromachine. Pour ma part je joue avec la configuration des 2 sticks et des gachettes pour mieux controler mes véhicules. La bande son est surtout quelque peu différente sur Vita par rapport à la PS3. Enfin j'ai lentement attendu les promotions pour prendre le pack DLC regroupant les derniers Am et Pro Festival pour avoir un peu l'envie de relancer le jeu dans la console.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le manque de multijoueur online. Je n'ai malheuresement personne de mon entourage qui possede une console et le jeu donc jouer tout seul, voilà c'est vraiment dommage qu'on ne puisse faire de courses en ligne. Ensuite, ceux qui n'ont pas l'habitude des micromachines vont être assez débousolé en jouant à Motorstorm RC qui n'a deja , au depart, pas vraiment un super tutorial pour s'habituer à jouer et surtout quand on commence a rouler des vehicules tres rapide, ca devient assez limite pour exploser le chrono de l'intelligence artificielle, au prix de nombreux relances de parties.

Anectode sur le jeu : Je n'ai joué à aucun Motorstorm, cependant Micromachines j'ai fait sur N64, via un ami de mon frere qui avait prêté sa Nintendo 64 avec Zelda Ocarina of Time (que j'ai acheté une à PoulpyBlast avec aussi Zelda OoT pour me resouvenir) et plusieurs jeux genre Mortal Kombat 4, Goldeneye, Micromachines 64, Banjo etc. Micromachines 64 était sympa à jouer, c'était pas non plus de grandes courses de voitures mais c'était marrant de conduire des bolides teleguidées dans un monde microscopiques et c'est ce que j'ai revecu mais en mieux sur Motorstorm RC!

Musique mémorable : Selected Track 01.

Et au final : Assez surpris de Motorstorm RC. D'abord son petit prix m'a fait craquer. Ensuite son côté Cross Buy et enfin d'avoir retrouvé les sensations Micromachine qui datait de la N64. Même si je prefere la maniabilité d'un bon stick N64 car stick bien plus long en hauteur et avec un meilleur cran d'arret que celui de la Vita.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui veulent essayer une experience Micromachine pour la première fois. A ceux qui acheteront une memory card 8 ou 16Go avec le code du jeu offert dans l'accesoire. Et enfin à ceux qui cherche un premier jeu dematérialisé pas cher, surtout avec l'offre cross buy.

Difficulté du Platine : Cela depend de comment vous casez le chrono de temps final à chacune des 4 saisons..

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Micromachines cest de l'enfance revecu, merci a Motorstorm RC de m'avoir reveillé un pan de nostalgie.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #023(PS3) et #024(PSVita)
Genre : Course type Micromachine Avis : Si t'a deja joué a Micromachines, tu vas aimer Motorstorm RC! Sinon bah il reste toujours sympa à jouer, à petit prix et crossbuy.

 

Ridge Racer

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'ai obtenu le jeu à 9.99. Ce prix car j'avais des reductions 10€ de Micromania à écouler et ce fut donc mon premier jeu de course de la console (Motorstorm RC je peux pas considerer ca comme un vrai jeu de course mais a du Micromachine). Ensuite j'ai tout simplement pris ce jeu car j'aime les Ridge Racer. C'est surtout Dasen qui m'avait fait découvrir la série et par le biais du 5eme volet sur PS2. J'ai ensuite rattrapé un peu de mon côté avec le 1 sur PSOne et fait uniquement Racers 1 sur PSP dont je cherche a comprendre pourquoi Bandai Namco ou Sony n'a pas proposé le 2 sur le PSN EU... C'est surtout le gameplay Arcade que j'aime chez les Ridge Racer.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : D'avoir un Ridge Racer 6/7 de poche. De continuer à jouer à un jeu de course gameplay Arcade. Quoique le contenu est tres mince... Même avec tous les DLC installé, 8 véhicules et 6 pistes de voitures, c'est vraiment mince... Mais l'impression de vitesse Nitro était là, les musiques SURTOUT ont répondu présente et sont bien conséquentes, j'ai surtout retrouvé ma piste favorite, Euphoria de Ridge Racer 5 ^_^. L'idée des clans est sympa, debloquer la Angel, la Devil et jouer en ligne est chouette. Mais ca s'arrête là.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le contenu mince... pas assez de choses à proposer, pas de mode carrière ou de mode pour se lancer sur le deblocage en masse. Ensuite le online desequilibré. Quand j'avais tout débloque, j'ai proposé à Dasen qu'on se fasse une course en ligne mais le probleme est là, on nous propose pas de gerer l'handicap... Donc moi j'étais deja boosté lvl16 max avec un véhicule que je ne pouvais brider quand il était dans le lv 6-7 et que j'avais donc au final, 30 sec d'avance sur lui a chaque tour parce que mon vehicule ne pouvait etre bridé... Le online est donc foireux de ce côté à ne pas proposer un reajustement des handicap ou de l'equilibre.

Anectode sur le jeu : Mon premier Ridge Racer fut le 4 sur Playstation. On nous l'avait prêté sur la console et la chose que je me suis le plus rappelé hors l'excellente conduire arcade du temps, était surtout l'intro avec Reiko Nagase. En fait qui ne se souvient pas de Reiko Nagase =). Mais là où j'ai réellement pris mon pied à jouer à Ridge Racer fut quand j'ai pu acquerir le 5 via Dasen sur Playstation 2. Et de Ridge Racer 5, il y avait surtout une musique que je ne me suis jamais lassé à écouter : Euphoria (qui existait deja sur Rave Racer mais le mix du V était excellent) que vous pouvez écouter sur le lien juste en bas dans ma musique Mémorable. Je n'ai plus ensuite retouché à un Ridge Racer que aujourd'hui sur la Vita, j'avais pu essayer le 6 et 7 chez Dasen quand il avait eu la Xbox360 et la PS3, day one (chose que je n'avais pas Day One à l'époque).

Musique mémorable : Euphoria - Ridge Racer V (DLC Track)

Et au final : Malheuresement même si le jeu est très beau, ce Ridge Racer Vita n'est absolument pas abouti, je prefere encore largement la version Ridge Racers 1 qu'on peut se re-procurer sur le PSN à 9.99€ et qui vous procurera bien plus de plaisir, même sans la jouabilité de Ridge 6/7, celle du 4/5 n'est pas plus mal dans Ridge Racers 1 cela dit. Ah pourquoi y'a pas le 2 sur le PSN -_-.

A qui je dois le conseiller : Honnêtement? S'il était un jeu PS+, ok. Sinon il ne vaut sérieusement pas le coup... Mais vraiment. Et le pire, cest qu'Alphalt Injection propose bien plus de contenu que Ridge Racer Vita! Vraiment un gros gachi...

Difficulté du Platine : Le platine n'est pas dur du tout, seulement il est ennuyant a cause du peu de circuit.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Euphoria a bien aidé, sinon je me serais bien ennuyé.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #026
Genre : Course Automobile Arcade Avis : Ironiquement cet épisode Vita est le dernier épisode Ridge Racer tel qu'on le connait. Oui car aujourd'hui, Ridge Racer Unbounded et le nouveau là sur PC, ce n'est plus le Ridge Racer que je connaissais... C'est triste, RIP Ridge Racer...

 

Way of Samurai 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Way of Samurai date de la Playstation 2, j'étais curieux de voir ce qu'était devenu la série aujourd'hui après n'avoir pas fait le 2eme volet.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : D'être toujours dans Way of Samurai, incarner mon propre samourai customisable et suivre ma voie, mon code. Par rapport à Way of Samurai 1, il y a des choses que je ne pouvais faire auparavant comme garder mon argent et mes gains précédemments accumulé, avoir de nouveaux styles de combat, + de lieux mais surtout un vrai scénario avec de multiples fins.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La musique bien en déca de ce que j'écoutais de Way of Samurai 1, par exemple le battle theme de WoS1 c'était ca : http://www.youtube.com/watch?v=05b8VjgSAeg

Et c'est bien différent des musiques de WoS3 que je trouve en dessous...

Anectode sur le jeu : Mon premier Way of Samurai sur Playstation 2 fut bien mémorable non pas uniquement par des musiques sublimes, mais aussi par cette liberté de decider de quel type de Samourai j'allais devenir. Je me rappele encore ma première partie sur le pont ou je tuais tout le monde pour le plaisir, mais que plus tard je me suis vite repris à jouer le vrai code du Samourai, juste apres avoir dégoté une arme avec tous les stats au max =D. Alors bien sur, tout ce que je faisais comme délire à l'epoque ne s'applique plus avec ce troisieme volet ou j'ai du faire gaffe avant de tailler un habitant au hasard dans la rue ou quand je devais mesurer la force de mes adversaires. Mon meilleur moment dans le jeu est quand j'ai du affronter plus d'une centaine de Samourai à l'écran sous la pluie battante du combat finale avant de devoir envahir le chateau, continuer a tuer d'autres méchants avant de finir le Shogun et liberer ma contrée avant l'arrivée de Nobunaga.

Musique mémorable : Final Battle

Et au final : J'ai quand même passé de très longues heures sur Way of Samurai 3 à m'inventer 1001 facons de sauver ma tête avant l'arrivée de Nobunaga. (qui n'apparait pas, juste contextuellement)

A qui je dois le conseiller : Entre WoS3 et WoS4, le 3 cest surtout pour l'ambiance du Japon Feodal, le 4 est un peu plus melange occidental avant d'être un renouveau à la série.

Difficulté du Platine : Tout depend de votre patience à finir tous les objectifs imposées par le jeu..

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que jouer 1001 vies de Samourai c'est amusant, surtout quand on prend son temps =D.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #028
Genre : Aventure Avis : Et toi? Quel genre de Samourai souhaites-tu devenir? Un Samourai avec les honneurs? Un Samourai qui vivra avec honte de ses crimes? Un tueur en série qui decimera tout le village? C'est a toi de choisir ta voie, pas à moi. J'ai déjà choisi la mienne.

  

Rune Factory Oceans

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Il était deja sorti sur Wii, cependant la version PS3 me tentait plus. Parce qu'il se jouait au PSMove que j'avais nouvellement acquis par HOTD4 et parce que c'est une vente très niche sur PS3 à l'inverse de la Wii. Il est sorti en même temps qu'Atelier Meruru sur PS3 en Europe. J'ai joué a celui ci en premier avant, car j'avais deja fait Meruru en Jap.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un grand Sand Box frais et unique que l'univers de Rune Factory Tides of Destiny (son titre d'origine). Bien que cet épisode soit très différent des RF sortis sur console Nintendo, principalement sur portable, RF ToD se dinstinguait par son identité unique, de n'avoir besoin de connaitre l'univers des précédents épisodes pour s'y essayer et enfin de proposer enormement d'activité pour animer la vie dans ce village, de vrais evenements qui ont même un leaderboard pour comparer nos exploits saisonniers dans toute l'Europe (oui car c'est Oceans ce jeu, le jeu était deja sorti en Amerique et au Japon séparement). Dans le jeu, pouvoir draguer les habitantes, aider les habitants et leur donner des cadeaux (un peu comme Animal Crossing) tous les jours et faire nos activités, que ce soit avancer dans l'histoire et se battre, ou cultiver/jardiner dans notre propre terrain de culture géré par les monstres que l'on capture, adopte, chouchoute et nourrie avec des buiscuits Monstres. Enfin différents armes qui donnent droit à différentes classes et styles de combat. Pour ma part j'ai 3 activités favorites dans ce jeu : Cuisiner et faire de l'alchimie, m'occuper et chouchouter mes monstres pour la culture et enfin draguer Violette, l'infirmiere de l'ile.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les combats de geants en mer assez mal fichue.

Anectode sur le jeu : Pendant tout le jeu, j'ai fait en sorte à devenir la valentine de Violette, c'était une petite infirmiere très timide qui a des sentiments pour Adel mais qui n'ose pas les dévoiler. Stereotype du personnage très timide, j'ai adoré cette fille, comme ses deux autres soeurs dont Odette qui fait très bien la cuisine. Hum dernier point en anecdote, il s'agit du deuxieme platine ou je suis premier mondial, après Trinity Universe. Mais là il faut parler de Premier Européen, parce que Oceans est reservé au marché Européen.

Musique mémorable : Fenith Island

Et au final : Le jeu m'avait été grandement et vivement recommandé par Metsu qui avait vu que j'avais un gros amour pour la série Atelier, il m'avait conseillé ce jeu car il trouvait que c'était pareil en mieux. Je n'ai pas trouvé RFO supérieur à Atelier, cependant je suis bien tombé sous le charme de la vie à Fenith et de passer mon temps à causer et aider les habitants.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui comme Atelier, n'ont pas peur de prendre leurs temps en jouant car RFO se savoure très lentement, il faut vraiment prendre son temps pour commencer à aimer la vie sur l'ile, comme il faut du temps pour aimer Animal Crossing.

Difficulté du Platine : Très facile.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Suffit de finir le jeu en ligne droite tout en s'occupant des habitants par la même occasion, rien de bien compliqué.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #027
Genre : RPG Avis : RFO diffère beaucoup des épisodes sur Nintendo, cependant il suit la même directive qu'il a et sa différentiation avec l'autre série du même genre Harvest Moon(sans les combats).

 

Virtua Fighter 5 Final Showdown

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Virtua Fighter, un jeu de baston SEGA que je dosais deja à l'époque. Cette version Final Showdown a été très bien pensé à la carte.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un jeu à la carte : Gratuit sur le PS+ ou 15€ pour le jeu de base, 25€ le jeu de base + tous les DLC cosmetique. Un jeu à la carte car le joueur a le bon choix de décider s'il joue au jeu pour le plaisir de la dose, ou s'il jouait mais avec un petit cachet de customisation de son ou ses personnages favoris. Au final, peu importe le prix vendu, le jeu a surtout la base la plus importante, la baston. Et VF c'est l'excellent modele 3D pour apprendre à jouer aux jeux de baston en 3D.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La non liberté de réellement customiser la piste musicale. Certes le jeu propose les musiques de VF1,2,3,4,4 Evo,5 et 5 FS. Mais Il ne proposait pas la customisation des musiques à la carte, car par exemple jaime beaucoup la musique de Lau de VF4 mais moins le theme de FS, j'aime beaucoup celui d'Akira de VF 5 FS mais j'aimerais aussi Lau etc.

Anectode sur le jeu : Mon premier Virtua Fighter remonte au 4 et a suivi de l'épisode Evolution. Le 4 avait pour l'epoque une Vanessa qui était encore assez legere pour la tenue et qui s'est vu completement rhabillé sur Evolution jusqu'a maintenant :x. Mais moi je suis plutot joueur d'Akira et Akira c'est un peu Ryo Hazuki, la technique de combat y est similaire ce qui semble presque normal vu que Shenmue devait etre Virtua fighter Quest à l'origine. Le mode quest de VF4 était sympa mais celui d'Evolution était meilleure car on évoluait de salles d'arcade en salle d'arcade! Un véritable mode quest bien fichu qui simulait la progression du jeu arcade comme si on combattait réellement de club SEGA en club SEGA et devenir le maitre des lieux. Enfin Evolution avait le meilleur tutoriel pour apprendre à jouer et capter le jeu adverse, un exemple à suivre!

Musique mémorable : Statues - Theme of Akira Stage

Et au final : VF5 FS est juste bon, très bon. Mon seul regret est qu'aujourd'hui je ne trouve plus beaucoup de joueurs en ligne, en fait le online est quasiment desert et ca me desole qu'au final les premiers joueurs y ont joué uniquement pour le platine. Mais il faut se faire à une réalité aussi, à partir de 2012, on pouvait aussi se poser la question et constater que le marché du jeu de baston sature, il y en a trop et VF5 n'a que la baston de pro, mais pas le cachet pour attirer le grand public, aussi le jeu n'est meme pas vraiment bien reconnu qu'il n'attire pas tout les types de joueurs, et c'est dommage car j'aime vraiment VIrtua Fighter pour ce qu'il m'avait apporté dans le passé.

A qui je dois le conseiller : Aux amoureux de jeu de baston tout simplement.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine

Pourquoi j'ai  pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Ce jeu n'a pas de platine
Genre : Jeu de Baston 3D Avis : Virtua Fighter 5 Final Showdown reste pour moi un très bon jeu de baston à petit prix, il serait bete de passer à côté.

 

Gravity Rush

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Pour beaucoup, le jeu vitrine de la PSVita c'est Uncharted Golden Abyss car c'est le jeu occidental. Moi c'est Gravity Rush le jeu vitrine et surtout un jeu vitrine japonais, debordant d'idée et ayant plein de bonnes choses à offrir, venant de la part des créateurs de Forbidden Siren, c'était interessant de s'y essayer. Et puis il a tellement eu d'éloges à sa sortie au Japon...

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Dans ce jeu, j'ai d'abord découvert un perso bien attachant. Kat. Ensuite me balader dans un mini open world et jouer avec la gravité, j'imaginais deja tout le fun que m'apportait le jeu. Je m'amusais a me balader en utilisant la gravité et recolter toutes les gemmes et améliorer Kat. J'ai également passé la majorité de mon temps à peter tous les hi scores du jeu pour gagner le + de points d'amélioration de Kat mais aussi m'habituer au Jeu. Au final je l'ai dévoré sur 3 jours avec les DLC ca fait 4-5 vrais jours de jeux mais je ne suis pas decu de sa durée de vie, il était si passionnant du début jusqu'à la fin. Le cliffhanger de fin peut en decevoir beaucoup à cause d'une porte grande ouverte pour un 2eme volet qui se veut être reclamé. Mais il est là, le jeu qui m'a fait exploité la PSVIta jusqu'aù bout. D'abord c'est le jeu qui complete l'utilisation du Gyroscope dont j'ai eu aucun probleme à utiliser, au contraire c'était mieux que le jeu de skate de Welcome Park! Ensuite toute la console est vraiment mise à profit (sauf le micro et l'appareil photo). Un jeu vitrine comme ca qui te permet de completer tout l'usage de la PSVIta, je dis pas non. Une excellente surprise qui m'a fait découvrir la PSVita et de m'amuser, le plaisir de nouvelles experiences, de nouvelles sensations, c'est ce qui me fait aimer le jeu vidéo et encore plus l'experience sur portable!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Qu'il n'y ait pas plus de DLC, oui Kat me manque comme par exemple un Wei Shen me manque dans Sleeping Dogs, le fait que je veux encore vivre leurs aventures. Mais qu'il faut attendre une suite ou imaginer leur futur.

Anectode sur le jeu : Ma plus grande anecdote de Gravity Rush a été de pouvoir découvrir que le compositeur du jeu était le même qui a composé pour Resonance of Fate. C'est en écoutant Old Town, que j'ai repensé à Resonance of Fate et quand j'ai pu le réaliser, j'ai abordé un énorme sourire de joie. Resonance of Fate avait été une de mes meilleures experiences de 2010, alors quand j'avais conclu Gravity Rush, j'étais heureux. Heureux car j'avais écouté un excellent OST, heureux car j'avais joué à un jeu qui a enfin su utiliser la totalité des fonctionnalités Vita, à l'exception du micro. Mais surtout j'avais vécu 2 jours intenses d'aventure à jouer à la gravité, Gravity Rush avait changé ma vision de l'open world, c'est ce qui a fait que j'en ai tenté d'autres. GTA ne m'avait absolument pas aidé à apprécier les Open World, mais Gravity Rush oui, et c'est pour ca que j'aime ce jeu sur PSVita et que je suis fier d'en posséder une.

Musique mémorable : Old Town

Et au final : Ce jeu de rêve dont j'attend impatiamment le 2eme volet avec plaisir! Kat est attachante, curieuse, avide de découverte et d'aventure mais aussi en quête de reconnaisance et de se rendre utile avec ses pouvoirs qui depasse son entendement. Kat est la mascotte portable de Sony, l'une des rares mascottes que j'admire avec Sly Cooper de chez Sansaru.

A qui je dois le conseiller : Il est encore gratuit sur le PS+, profitez en pour découvrir un jeu certes court mais qui exploite votre PSVita vraiment comme il le doit. Le genre de jeu qui montre aux autres comment exploiter les fonctions de la console, comment concevoir une aventure et une experience à offrir sur PSVita. Et surtout sa bande son des compositeurs (sauf Sakuraba) de Resonance of Fate.

Difficulté du Platine : Le platine est très facile, il faut juste prendre son temps à récolter toutes les orbes d'amélioration et conclure les défis.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : L'amour que je porte à Gravity Rush est aussi l'amour que j'ai apporté à en obtenir son Platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #030
Genre : Aventure Open World Avis : Gravity Rush a séduit un public mais il reste encore beaucoup de joueurs qui sont indécis à le faire. Pour eux, Gravity Rush est resté un jeu Playstation Plus gratuit depuis déjà des mois.  Alors que vous l'achetiez ou pas : essayez le, adoptez le, Gravity Rush veut votre amour. Pour ma part il est une belle déclaration d'amour de la PSVita et aussi au jeu vidéo que l'on peut toujours continuer à faire de nouvelles expériences enrichissantes.

 

Lolipop Chainsaw

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Prenez un peu de Suda51, ajoutez un zeste de Zombies, ajoutez une ambiance scoring arcade, prenez du No More Heroes, melangez. Vous obtenez Lolipop Chainsaw,  un bon jeu avec du délire, du potentiel gore comic et enfin le must pour les fans retro et nostalgique de l'arcade gaming, du Scoring! Impensable ;).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Tout d'abord, passer de No More Heroes à Lolipop Chainsaw. Oui ces 2 comparaisons car non content de juste dezinguer du zombie comme je le faisais en tranchant des ennemis sur No More Heroes, Juliet a aussi sa propre touche du tranchage au vif. Entre pose de Magical Girl et sucage de sucettes entre 3 sequences de Kill Streak, Juliet nous donne la main pour qu'on l'assiste dans son joyeux massacre de chair morte. Ce qui m'a également plu est l'affichage du score, me poussant au Scoring, comme au temps de l'arcade =). Et en parlant d'Arcade, que dire des références pour les amoureux du genre, entre du Pacman, Elevator, Baseball, Basketball ou encore des courses poursuites. Oui Lolipop Chainsaw a sa propre vision des références nostalgiques entre quelques tranchages de zombies =). 

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie. Lolipop Chainsaw a beau être bon mais en collant trop au modele du jeu arcade pour le plaisir immédiat, en patit beaucoup pour la durée de vie, quel fut mon choc de l'avoir bouclé beaucoup trop vite en difficile et completement... Un très court plaisir avec Juliet et Nick. :(

Anectode sur le jeu : Lollipop Chainsaw m'a apporté l'ambiance et le retro-arcade. Il m'a aussi apporté des musiques du 20eme siecle que je n'avais pas écouté pour certaines, d'autres que je me rappelais bien étant gosse tel que You Spin me Round ou encore Empire State Human.

Musique mémorable : Empire State Human - Elevator Level Stage 5

Et au final : Le plaisir est court avec Juliet, comme le temps d'un rendez vous entre amoureux et conclure la soirée autour d'un banc. L'espace d'une soirée pour s'échanger une relation avant de passer à autre chose. Mais Juliet sait comment amuser son petit ami, en lui donnant du plaisir et c'est pour ca que Lolipop Chainsaw est si bon à rejouer, un jour, comme on ressort une VHS d'un classique de 90.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de beat'em all qui tranche entre zombie et ambiance nostalgique Pop Americaine.

Difficulté du Platine : Si vous arrivez le mode difficile qui est quand même simple de ce jeu, le platine ne vous posera pas de probleme.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Cest comme une délicieuse friandise avec un chewing gum au milieu. C'est donc une délicieuse sucette qui fond dans la bouche le temps d'un joyeux massacre de zombie qui, quand on arrive au chewing gum, c'est en fait qu'on a atteint le Platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #029
Genre : Beat'em all Arcade Avis : Si toi aussi tu as un amour pour l'arcade gaming, Lolipop Chainsaw c'est en fait une version moderne d'un jeu arcade, auquel tu prends plaisir à jouer le temps d'une journée.

 

Atelier Ayesha The Alchemist of Dusk / Twilight Land

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Bis Rorona. A l'exception que je vais pouvoir ajouter une toute nouvelle ligne : Après avoir fini la série Arland, Gust passe à une nouvelle série : Twlight Land. A chaque nouvelle série, son nouveau character design, et cest Hidari qui a été choisi. Je ne connaisais pas Hidari mais j'aime bien son style. Ayesha débute donc une nouvelle série et lance un nouveau systeme. Voyons voir ca.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : De retrouver un bon mix de pas mal d'anciens d'Atelier, comme par exemple l'amélioration des armes qui repart sur un systeme d'Atelier Marie. De plus le jeu mise cette fois beaucoup sur la narration du personnage et donc un gros paquet d'evenements et de dialogues. Comme tout premier episode, Ayesha n'echappe pas a la regle et nous introduit au maximum le monde dans lequel elle vit et sera le sujet des autres Atelier à venir. Enfin un autre point qui m'a énormement plu, c'est la musique qui, malgré de se separer de Ken Nagakawa et donc de se separer un peu de cette patte de rock progressif, ajoute une ambiance plus contemporaire, ajoutant par la même occasion des chansons. Le tout offrant un Atelier se rapprochant d'un anime.

Le systeme a grandement changé, maintenant les alliés aident à recolter des objets, les evenements se declenchent de facon hasardeuse, le jeu a de la vie : présence de marché aux objets. Enfin reajustement du systeme, il n'est plus possible de vendre de l'eau pour se refaire de l'argent, les traits sont simplifié (pour cette épisode), le container à une contenance sans fin, les objets s'améliorent comme Meruru et la défense disparait en combat pour laisser place à l'action de se deplacer sur le terrain, offrant ainsi un jeu plus offensif et tactique que statique.

Un de mes coups de coeur dans Ayesha est le personnage d'Ayesha qui s'efforce à être heureuse, sourire et aimer les choses, malgré le fait d'être séparé de sa soeur Nio. Quand on la voit parler à sa vache, il est sur qu'on peut la prendre pour une folle, elle m'a rappelé Alice Margatroid de Touhou par moment. D'autres personnages aussi m'ont conquis comme la petite Wilbell qui s'efforce a devenir la plus forte magicienne du monde, Regina et ses envies d'alcool, Linca qui cherche des amis, Keith le charismatique alchimiste et Juris qui se la joue trop barbare. Mention spéciale a la fraicheur de Merietta, les blagues d'Harry, les pains de Fred et enfin les attachants Homonculus =). Bon y'a bien d'autres persos comme la petite Tanya, la version noire d'Hibiki d'idolmaster ou encore Kent le serveur, et les attachantes Odelia et Marion.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Je crois qu'il y avait cet insupportable guitariste dont j'ai oublié le nom tellement il m'a insupporté. Mon autre defaut viendrait aussi de la progression qu'apporte Ayesha : il suffit de voyager dans le monde, recolter les fleurs, pour terminer l'aventure principale. Tout ceci quand on connait le jeu par coeur, ne prend pas plus d'une année sur trois, ce qui veut dire que le jeu est un peu plus simple. Cependant bien que je le mette en defaut, il n'en est guère pour le débutant qui découvre la série, car ces 3 ans sont amplement suffisant pour tout accomplir.

Anectode sur le jeu : Ayesha fut un des rares Atelier où j'ai directement enchainé d'une traite l'aventure principale au platine. D'habitude je finis une seule fois l'aventure et je garde le platine voir le 100% completion (pour les atelier marie à viorate, Iris est unique, Mana Khemia se fait de bout en bout) pour des mois après, quand j'ai envie de replonger. Ayesha m'a conquis par sa musique, ses personnages, son ambiance, son charme, sa vie.

Musique mémorable : Mystic Pendulum - Opening 2

Et au final : Atelier Ayesha m'a conquis, une fois de plus un Atelier arrive facilement à me faire plaisir sans trop en faire, sans trop se forcer et comme tout premier episode d'une nouvelle série, il laisse un premier gout de base posé qui va s'améliorer d'episode en episode, comme une évolution logique  à chaque passage de flambeau. Ce qui est sur, c'est que même si Ayesha ne surpasse pas le systeme de Meruru pour beaucoup, pour moi Ayesha reste unique et sa focalisation sur l'histoire et les personnages m'a le plus importé que le traitement appronfondie du systeme.

A qui je dois le conseiller : Aux fans d'atelier, au tout nouveau joueur qui veut découvrir la série sans devoir biffurquer en arrière..

Difficulté du Platine : Le platine d'Atelier Ayesha se suit d'une traite, de plus il est encore plus simplifié en pouvant accomplir toutes les fins dans la même partie.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Bis Arland.

Une note sur la version localisé : A cause de droit mal négocié entre NISA et Tecmo Koei Europe et America, la version occidentale d'Atelier Ayesha est amputé de son plus important élement d'immersion, le doublage Japonais. Car oui le doublage Japonais est un peu comme une Pizza 3 etoiles, ce que le doublage Americain est une pizza surgelé Winny.

Disponible en :

J'ai le jeu en :  

(JP+EU)(EU)

 Platine #032
Genre : RPG Avis : Bis Arland + Si tu connais pas encore la série Atelier, tu peux faire cette épisode, il est nullement requis d'avoir fait un Atelier Iris, Al Revis et Arland pour savourer la nouvelle série Twilight land and Dusk. OINK MOO.

 

uDraw Apprendre à dessiner

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Si certains veulent parler de platine facile, alors je leur repondrais la chose suivante : Vous connaissez PS3Gen? Voilà une des raisons de pourquoi j'ai acquis uDraw, mais surtout la version PS3 : Cette news, qui transforme la tablette udraw en tablette pour PC. Une tablette 2 usages à 10€ + un jeu. La rentabilité est vite faite.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Dans uDraw apprendre a dessiner, ce qui m'a le plus plu, cest quand on utilise la tablette pas uniquement pour dessiner, mais aussi pour jouer à des jeux comme relier les points numérotés, reproduire les couleurs etc. Mais le must vient des mini jeux de la tablette qui sont pas si mal! De la tapette de couleurs jusqu'au fameux labryrinthe (qui est tres dur dans les 2 derniers niveaux), ce jeu n'était pas mal le temps d'une journée, mais surtout pour occuper mes neveux. La chose la plus interessante sur la tablette est qu'elle est egalement faite pour support plusieurs types de jeu : des commandes simples, la surface tactile bien solide à une simulation de sixatais, la tablette est pas mal faite =).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Malheuresement la longueur du fil qui limite le stylet a la tablette peut déplaire certaines personnes, il est court. Cela peut etre emmerdant pour certains jeux requierant bien de pouvoir dessiner jusqu'au 4 coins de l'écran.

Anectode sur le jeu : J'ai laissé mon neveu faire le jeu le temps d'une journée et il s'en était pas lassé. Pas lasser car le jeu propose tout ce qu'il y a de plus juste pour occuper un gosse, le temps d'une journée : du dessin aux mini jeux, j'ai meme du lui preter ma tablette une bonne année pour qu'il s'occupe avec.

Musique mémorable : Le jeu n'a pas de musique lol, enfin si mais pas mémorable

Et au final : A moins de 10€, la tablette est vite rentabilisé. Cependant il y a + de jeux sur Wii pour la udraw qu'il y en a ailleurs. Celui ci est 1 des 3 jeux Udraw que je possede. Mon neveu aime, moi je le met à la seconde place.

A qui je dois le conseiller : Ca depend du public, un adulte s'amusera surtout sur les mini jeux dont le labyrinthe tres corsée, d'autres le laisseront aux gosses.

Difficulté du Platine : Seul le jeu du labyrinthe est dur, le reste est surmontable.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Car j'ai essayé la totalité du jeu, je me suis prêté au jeu, le jeu m'a offert cette récompense.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #034
Genre : Découverte Avis : Avant tout, toi, tu dois te demander ce que tu ferais d'une tablette udraw. Si tu cherches la pointe de la technologie en tablette tactile, c'est pas udraw qu'il faut voir. Par contre si t'es pauvre comme moi, laisse toi tenter, surtout qu'udraw ne vaut plus rien de nos jours.

 

Final Fantasy XIII-2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Le jeu s'était crouté dans les 15€ sur zavvi. Moi qui attendait l'occasion de craquer sur un petit collector pas cher, je me suis décidé que maintenant à faire FFXIII-2. Par contre comme je n'aimais pas la tenue de base de Serah, j'ai du au préalable acheté un costume DLC tout fraichement sorti pour apprécier un peu ce FF13-2, le costume mage blanc de Serah.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le systeme de combat bien repensé avec la liberté d'ajouter un 3eme compagnon qui est un monstre choisi dans notre pre-selection de tactiques. La rejouabilité, certainement un excellent systeme que de pouvoir rejouer un chapitre sans recharger une partie anterieure, sans influencer la timeline actuelle et pour le plaisir.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Peut etre le fait de ne pas avoir Lightning. Ce n'est pas que je n'aime pas Serah mais Lightning bordel! Autre chose qui m'a fortement decu voir ENERVE, c'est Academia 400. La ville est magnifique, de nuit, mais on ne peut pas librement l'explorer car on se fait polluer de combat toutes les 10secondes sans pouvoir esquiver un seul combat. Ah ceci revient le pire souvenir de FFXIII : les ennemis sur un couloir inevitable... Oui ce niveau n'est pas lineaire, c'est un vrai "couloir", le jeu n'accorde aucune liberté pour progresser autre que de faire des combats dont on gagne quedalle en CP et EXP/GILS mais surtout de se l'enchainer jusqu'à l'arrivée, je vous assure qu'Academia 400 m'a completement dégouté de FF13-2 pendant un bon temps...

Anectode sur le jeu : L'anedocte citée au dessus sur Academia 400 me suffit, c'est peut etre une mauvaise anecdote, ce n'est pas representatif de FF13-2, mais c'est un passage enervant, mais ENERVANT...

Musique mémorable : Invisible Depths : Final Boss Theme + Lightning Battle theme for DLC.

Et au final : La chose qui m'a le plus plu neanmoins c'est le DLC de Lightning qui permet de jouer avec elle, pendant une petite heure certes mais qui a son propre systeme de combat qui était génialisime. Egalement la fin du jeu qui laisse présager un 3eme episode conclusion très obscure et sombre. Reste à voir tout cela en confirmation avec Lightning Returns.

A qui je dois le conseiller : Aux fan de la trilogie Lightning XIII.

Difficulté du Platine : A l'inverse de FFXIII et son chronophagique platine, celui de FFXIII-2 est surmontable.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que je voulais revenir Lightning... et Snow.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #035
Genre : RPG Avis : Cet épisode est avant tout fait pour combler tous les joueurs, ceux qui ont été décu par FFXIII et ceux qui ont envie de poursuivre la destinée de Lightning. Si tu as besoin d'un bon JRPG moderne, FFXIII-2 est fait pour toi, sinon il y en a d'autres.

 

Plants vs Zombies

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Inutile de présenter ce Team Fortress venu d'abord des navigateurs et qui a connu son succès qu'il a été porté aux consoles de jeux dont la PSVita qui se permet de rajouter un platine à l'inverse de la version PS3 qui ne propose que 12 trophy soit 300 pts. Le fait donc de posséder un Plants Vs Zombie qui n'est pas sur smartphone, qui coute quand même cher que sur smartphone et qui au final, n'a comme seul argument de vente qu'un platine. A 12 Euros ca reste cher, j'ai acheté le jeu en été en promo vers 7.79, c'était via le tuyau d'une amie de WKC2, Fay.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un jeu où je tue mes zombies en posant différentes types de plantes, son charme mais aussi un bon petit jeu pour passer le temps sur la PSVita. Et qui demande donc de la tactique et de la gestion de ses troupes par le soleil et le type d'ennemi à tuer selon ses plantes.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu :  Ce que je n'aime pas pour Plants vs Zombies sur Vita c'est uniquement son prix, c'est trop elevé. le prix est uniquement justifié que pour se procurer un platine, plutot que de jouer tout simplement à un jeu qui vient du navigateur (deja gratuit)

Anectode sur le jeu : Le jeu existait deja bien avant partout. J'ai surtout pris la version PSVita pour la portabilité du jeu avant tout et quel ne fut pas la surprise de jouer à un jeu bien addictif. On me dira : tu aurais pris la version mobile, cest la meme chose. Oui, si seulement j'avais encore un iphone en vie, aujourd'hui j'ai un blackberry, donc les jeux Mobiles c'est sur la PSVita.

Musique mémorable : Stage 1 - Day

Et au final : Ca reste un excellent petit jeu à se faire. Apres a vous de decider le support. Vivement le 2! (Sur Vita)

A qui je dois le conseiller : Jouez y sur navigateur si vous voulez du gratuit. Si vous aimez l'avoir dans la poche, payez le sur smartphone c'est moins cher! Apres si vous avez aucune des 2 options et une PSVita, ok prenez le sur Vita.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Le platine s'obtient tout seul si on fait tout le jeu, tout son contenu.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #036
Genre : RPG Avis : Brain... Brain... Brain... Hum delicious... Oups? *pouf*

 

Escape from Monkey island - Edition Disque

Pourquoi j'ai pris ce jeu : En relisant le background #05 de Jay(qu'il m'avait dédicassé à la Japan Expo), j'ai vu pour les jeux de l'été un point'n click que je n'avais pas fait dans ma jeunesse, car je ne faisais pas tous les jeux sur PC. Des jeux cités, il y avait les Monkey Island avec Guybrush Threepwood. C'est en zieutant une solde d'été au Micromania que j'ai vu la version disque du 1 et 2 sur PS3. Je me suis donc décidé à le prendre par coup de tête pour feter l'été.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'humour tout simplement, Guybrush Threepwood en a à revendre dans les insultes de pirates(amateur), la refonte 3D et le fait de pouvoir switcher entre la refonte et le jeu original sur PC, cela inclut aussi les commandes.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La maniabilité manette de Monkey Island 2, une vraie catastrophe a tel point que j'ai du faire tout le jeu dans son habillage PC de l'époque, avec toutes les commandes plus accesible.

Anectode sur le jeu : Les combats d'insulte dans le premier Monkey Island tout simplement. You fight like a dairy farmer. I've heard you were a contemptible sneak. People fall at my feet when they see me coming. How appropriate. You fight like a cow.

Concernant le deuxieme jeu, mon anecdote la plus forte est la fin du jeu quand on découvre au final ce qu'est réellement la trame du jeu et les 2 frères. Avec cette référence à Star Wars, en tant que LucasArts.

Musique mémorable : Main theme

Et au final : Ce fut bien court mais Monkey Island fut un bon classique de l'époque que j'ai pu découvrir, sachant que mon seul point'n click fut Retour vers le Futur.

A qui je dois le conseiller : Je ne saurais trop conseiller, à l'inverse des vrais fans de la série. Pour ma part j'ai vraiment bien aimé le 1 et 2 et je le recommande volontiers à ceux qui aiment le point'n click.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Il n'y a pas de platine

Une note sur la version disque : Le jeu contient le jeu episode 1, le jeu episode 2 et pas mal de bonus sur la galette qui vont de l'ost aux croquis conceptuelles.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Le jeu n'a pas de platine.
Genre : Point'n Click Avis : My name is Guybrush Threepwood, prepare to die! You fight like a dairy farmer!

 

Dynasty Warriors 7

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je ne connaisais pas DW, jusqu'à ce que je le trouve dans un CORA bundlé avec Strikeforce pour 15 petits Euros. Comme C.C m'en avait parlé sur WKC, je me suis décidé à le prendre par curiosité et j'ai passé le meilleur été aux trois royaumes =D.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un Beat'em all nerveux avec plein, plein, PLEIN de personnages charismatiques : Sun Jian, Zhou Yu, Lu Meng, Liu Bei, Zhao Yun, Sun Shang Xiang, Xiao Qiao, Da Qiao, Cai Wenji, Cao Cao, Xiahou Dun, Sima Yi, Zhuge Dan, Zhong Rui, Sima Zhao etc... bref trop de personnages avec leurs forces et faiblesses, leurs propres armes, leurs propres musou(une furie devastatrice), des combats où on decime des milliers de chinois à l'écran pour la conquete de notre Royaume. J'ai commencé les Wu et fini par Shu. J'adore la tradition famille des Wu, la virtuosité des Shu, la determination et la conquete des Wei, la conclusion avec les Jin cependant, fut, on va dire bof. La grande force reste donc les 3 royaumes. Le mode conquete était tres bien aussi avec ENORMEMENT de missions à faire et la possibilité d'y jouer en ligne. Mais le must c'est de suivre le très interessant Mode histoire très bien concu de ce 7eme épisode qui se focalise directement sur chaque famille et plus seulement sur un seul personnage. Un épisode qui pour ma part a été très bien choisi car c'est l'episode à faire pour débuter dans les Trois Royaumes et apprecier son histoire!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Dur de trouver des defauts. Tout le monde parle de la realisation graphique daté, seulement moi je vois AUCUN probleme graphique du tout.

Anectode sur le jeu : Mon premier personnage que j'ai choisi fut Sun Jian, je voulais surtout jouer Sun Shang Xiang. Quand j'ai pu commencer a debloquer petit à petit des personnages, j'ai ainsi débloqué Da Qiao (conseillé par siekensou77) mais surtout XiaoQiao qui deviendra mon personnage favori de tout DW au côté de Zhou Yu. Mon arme préféré dans le jeu furent l'épée courte, l'eventail de fer mais surtout les épees volantes de Zhong Rui qui facilitait completement le jeu, une de ces technique : 3 fois Carré et 1 fois triangle fait reference au Psycho Crusher de Dictator dans Street Fighter, d'ailleurs Ding Feng est un peu le boxeur.

Musique mémorable : Thousand Suns - Wu Battle at Chibi

Et au final : Cet épisode m'a fait découvrir la série Dynasty Warriors mais SURTOUT les Trois Royaumes! Quand j'étais petit, j'aimais beaucoup les films d'art martiaux japonais et particulierement tous les contes folkloriques et les arts martiaux chinois aux combats à l'arme blanche. Les Trois Royaumes c'était surtout la conquete et la guerre mais surtout de grands héros qui sont morts pour le royaume qu'ils ont servi. Et pour ceci j'ai même du regarder des films conseilé dont un par Kaminos : Red Cliff, dans sa version complete en chinois.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de beat'em all qui recherche de la pure action nerveuse mais aussi pour ceux qui veulent découvrir les 3 Royaumes!

Difficulté du Platine : La difficulté depend surtout de comment répondre au Quiz, je vais être honnete le quizz je l'aurais jamais tout seul sans soluce car les questions sont + de l'ordre de la connaisance des Trois Royaume que des question sur le jeu et les evenements qui s'y passent.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai servi les 4 Royaumes, j'ai aimé ce que j'ai fait, j'ai été recompensé.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #038
Genre : Beat'em all Action Avis : Cao Cao, Liu Bei, Sun Quan ont besoin de toi. Lequel des trois royaumes propulseras tu à la prosperité et à la conquete? Ou souhaites tu découvrir la nouvelle dynastie, Jin? A toi de faire ce choix.

 

Dynasty Warriors Strikeforce

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Lire DW7.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : A l'inverse de DW7, j'ai ici affaire à un épisode PSP en HD qu'est DW Strikeforce, basé sur le casting de DW6 qui a été dit être le plus mauvais de tous les DW. Cependant ici on ne joue à DW de la même facon, on y joue en devant accomplir les objectifs tout en se baladant de mini map en mini map. Donc c'est un aspect Action RPG qui est privilégié au detriment d'un massif Beat"em all. Le point positif est surtout le buff accordé à certaines personnages comme XiaoQiao qui obtient de la portée avec ses eventails qu'elle n'a pas dans DW6. Ou encore la fameuse transformation Awakening qui permet de faire plus de dommages, se restaurer la santé etc.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le Mode en Ligne Vide, la customisation de son personnage qui nest pas facile à assimiler.

Anectode sur le jeu : C'est dans ce jeu que j'ai rencontré Sushi_Master et RedApple dit YueYing. On s'était éclaté à 3 : Lu Bu était Sushi, Red Apple était Yue Ying et moi j'étais XiaoQiao. C'est Sushi qui a appris à moi et RedApple comment jouer au jeu, comment devenir invincible en utilisant une combinaison de capacité et enfin refaire mon equipement.

Musique mémorable : Chaotic Field V2

Et au final : J'ai vraiment bien aimé DW Strikeforce. Après l'avoir fait et en parlé avec Ame et kathy, elles se sont procurés et le jeu et on a ainsi pu jouer à un autre mini equivalent de WKC.

A qui je dois le conseiller : A certains fans de Dynasty Warriors, ceux qui veulent un changement de gameplay de bienvenue. Le reste ne risque pas d'apprécier Strikeforce car c'est avant tout un jeu formaté pour la PSP, qui a juste recu un episode HD sur PS3.

Difficulté du Platine : Si vous n'avez pas d'amis en ligne pour vous aider, le platine ne sera pas en vos mains.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai des amis avec qui jouer en ligne.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #039
Genre : RPG Avis : Cela ne depend que de vous, le jeu reste un sympathique Lobby RPG mais pour d'autres, il vaut mieux jouer à un vrai Dynasty Warriors.

 

PulzAR

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Parce que j'avais besoin de tester les cartes AR fourni avec la PSVita. Ca avait l'air sympa comme jeu. Sympa mais voilà...

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Utiliser mes cartes de réalité augmenté. C'était vraiment bien, du moins au début.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La reconnaisance est à chier passé les premiers niveaux. Deja que la caméra PSVita n'est qu'un médiocre 0.3 pixel, elle gere pas la reconnaisance des lumieres donc une piece sombre rend le jeu injouable, nos propres ombres aussi, le fait de placer les cartes a quelques milimetres pres peut créer un PUTAIN DE CONFLIT GENERAL AVEC TOUTES LES CARTES.

Anectode sur le jeu : Je me rappele d'être sérieusement enervé contre la PSVita en devant bouger les cartes et les coller l'une à l'autre, mais que des actions disparaissaient quand j'ai le malheur de coller une carte à une carte. En bref ca veut dire que le jeu est tellement mal fichu que j'ai eu des souffrances à le terminer.

Musique mémorable : Rien du tout

Et au final : Tout est a jeter dans ce jeu...

 

A qui je dois le conseiller : A personne, preferez plutot des jeux plus simple à programmer et plus interessant voir même gratuits comme Fireworks, Table Tennis ou encore Cliff Diver pour utiliser vos cartes AR. Le seul jeu actuellement qui utilise vraiment l'AR correctement est Project Diva f avec sa carte AR fourni pour simuler Miku.

Difficulté du Platine : Y'en a pas et c'est mieux ainsi.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce que ca existe pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Realité Augmentée Avis : Fuyez.

 

Tales of Innocence R

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Parce que c'est Tales of Innocence, que j'ai deja torché + de 200h sur la version DS, car c'était aussi le Tales of sur DS qui utilisait pleinement la 3D et le faisait assez bien. Mais parce que la 3D ca bouffe trop de ressource sur la cartouche 256Mb de la DS, le jeu était court et devait user des bounty pour rallonger cette dernière. Ici sur Vita, il n'y a plus de bounty, on a refait une nouvelle cinematique, rajouter 2 persos, mis un slot supplementaire dans l'active party et enfin on vend un RPG au lancement de la console, chose que n'a pas fait la 3DS. Neanmoins vendre un RPG ne signifie pas forcement faire vendre la console. Tales of Innocence R aura beau etre un des jeux ayant fait le demarrage/vente de la console, ca reste neanmoins un jeu a savourer différament. Explication.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : C'est un remake amélioré. J'ai aimé pouvoir combattre à 4, entendre beaucoup plus de dialogues parlés par rapport à la DS, avoir eu + de dialogues sur toute la bande d'Asras. Les maps ont été surtout refaites par rapport à la version DS et ca fait un peu plus plaisir de jouer pour la trame que de focaliser sur les bounty. Tales of innocence R m'a aussi permis d'esperer que les JRPG d'antan vont revenir sur Portable, ces JRPG qui était juste des mini map a mission Bounty sur DS/PSP et qui ici disparaisse pour remettre en avant l'aventure principal, le leveling d'antan et la decouverte. Accompagné d'un donjon bonus bien plus interessant que les profondeurs sur DS à 100 étages.

 

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le jeu est rushé? La realisation ressemble à de la DS... Et pourtant les modeles ressemblaient à de la DS mais juste lifté au minimum... Ensuite le fait que la trame ne change pas autant que sur DS. J'en viens toujours et aussi à préférer la trame du Manga Innocence que les 2 jeux, car ces derniers restent plus noirs. J'ai pas aussi aimé le nerf d'Ange, j'ai du la jouer bien plus différament que sur DS... Je suis surpris que la version Vita soit quelque peu censuré aussi. Censuré car à la fin du jeu, Chitose ne subit pas le même sort que sur DS, sur DS le suicide était visible, viable et pouvait choquer. Ici point de suicide, pourquoi avoir censuré ou au contraire modifié? Ca ne devait pas être l'inverse?

Anectode sur le jeu : Mon tout premier Tales of fut Tales of Symphonia sur Gamecube, Dasen me l'avait gentillement prêté avec son Freeloader et Soulcalibur 2 en Jap. C'était le bon vieux temps, c'était mon tout premier RPG sur Gamecube et mon tout premier Tales. Plus tard je fais acquisition de Tales of Symphonia en EU qui sera l'un de mes 5 seuls RPG sur la Gamecube (Baten Kaitos, Baten Kaitos 2, Fire Emblem Path of Radiance et Skies of Arcadia Legends). Je fais ensuite des années apres, acquisition de Tales of Rebirth, mon meilleur Tales of en 2D sur PS2 que je reprend plus tard sur PSP, Tales of Legendia sur PS2, Abyss sur PS2, Innocence, Tempest(beurk) et Graces sur Wii en Jap et c'est tout. Mon meilleur Tales à ce jour reste Rebirth. Mon pire reste Tempest sur DS.

Musique mémorable : Break Through With The Sword - Battle Theme

Et au final : Pas surpris, pas décu mais pas non plus enthousiasmé, j'ai moins savouré Tales of Innocence R que Tales of Innocence sur DS, la faute a connaitre le jeu d'origine, mais aussi de preferer la trame du Manga. Il reste cependant un RPG que je peux rejouer sans probleme, a condition d'accepter ses lacunes et le fait que ca soit un jeu de lancement de la console.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Tales car maintenant il est trop tard pour le conseiller à ceux qui veulent une première experience dans le JRPG, Persona 4 The Golden repondant deja présent.

Difficulté du Platine : Finir le jeu en low level et en speedrun.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je l'ai d'abord fini une fois et j'attend avant de le recontinuer, car malheuresement pas comme tout le monde, je n'aime pas enchainer le même tales 2 fois de suite d'affilée.

Disponible en :

 

J'ai le jeu en :

 

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : RPG Avis : Pour un premier épisode sur PSVita, Tales of innocence R reste une sympathique acquisition.

 

uDraw Pictionnary Ultimate Edition

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Pictionnary m'a été offert dans une offre de 2eme jeu offert pour l'achat d'un jeu d'occasion au Micromania. Comme j'ai voulu exploiter uDraw plus loin, j'ai pris celui ci.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Je n'ai jamais joué à Pictionnary donc j'ai assimilé les règles avec le jeu de uDraw. L'avantage est finalement d'avoir un bon jeu familial même si c'est sur tablette uDraw.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le dictionnaire trop limité des mots dans uDraw Pictionnary, des mots sont censurés, d'autres interdits. La limite imposé du bon langage des jeux vidéos?

Anectode sur le jeu : Pas de très grandes anecdotes sur un jeu familial car je n'y joué qu'avec mes deux neveux et j'avais beaucoup trop de vocabulaire. Cependant ce fut l'occasion pour le petit neveu d'apprendre des nouveaux mots tout en s'amusant.

Musique mémorable : No Music.

Et au final : Heuresement que le jeu est offert, parce qu'il ne m'est absolument pas mémorable. La différence entre un jeu de société sur table, un jeu sur table et un jeu vidéo, le Jeu vidéo sera toujours limité. le JV peut modeliser, representer mais a ses limites, comme ce Pictionnary.

A qui je dois le conseiller : A moins d'etre un bon francais qui n'aime pas les jeux de société emcombrant, peut etre l'acquisition de ce jeu, mais ca demande udraw, donc aucun interet.

Difficulté du Platine : Tellement simple que je commenterais pas.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai joué avec mes neveux, tout seul j'aurais meme pas eu la motivation de le faire.

Disponible en :

J'avais le jeu en :

 

 Platine #040
Genre : Decouverte Avis : Ce jeu est un mauvais exemple d'uDraw, heuresement il en reste un et ca doit etre le meilleur des jeux uDraw que j'ai fait, il se trouve en 2013.

 

Dynasty Warriors 6 Empires

Pourquoi j'ai pris ce jeu : DW6 m'a été déconseillé certes, mais on m'a jamais rien dit sur Empires. Empires a surtout son propre systeme, a moi de voir quoi.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le fait de devoir réellement diriger la conquete de chaque contrée des 3 Royaumes. Usage de carte de soutien, gestion des troupes, marriage, cadeaux, traitrise etc, la grande routine de Empires que j'ai finalement très bien apprécié et comme ils ont simplifié DW6 car deja trop dur, ce fut bien pour m'habituer a DW6 mais aussi aux mecaniques de Empires. Mon autre point positif sur Empires est de créer mon personnage pour jouer et conquerir.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le peu de choix de batailles : que 4 grandes importantes et 1 grande fictive : Rebellion des Turbans Jaune, Rebellion de Dong Zhuo, La bataille de Chibi et les Trois Royaume. Enfin l'impossibilité de faire réellement la fin de son choix.

Anectode sur le jeu : J'ai joué 4 fois mon avatar principal : Nozomi. Et j'ai fini la bataille du Chaos avec XiaoQiao. Mon moment favori de Empires a été de faire les fins édités, un bon exemple : XiaoQiao entraine Lu Bu et Cao cao aux arts martiaux, WTF n'est ce pas? XD.

Musique mémorable : Battle of Tong Gate

Et au final : Empires a été au final une excellente alternative de comment varier le même jeu de DW en lui apportant quelques elements de gestion lui procurant une certaine liberté et lui donnant ainsi un cachet distinctif. Au final la série du 6eme épisode de DW n'aura surtout brillé que par les dérivés qu'on été MultiRaid (Strikeforce) et Empires.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Dynasty Warrirors qui cherchent une alternative que l'histoire principale des trois royaumes.

Difficulté du Platine : La difficulté du platine est inexistante.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai du quand meme joué tous les generaux apres avoir fini les 5 batailles proposés avec mon personnage et XiaoQiao.

Disponible en :

J'ai le jeu en :   

 

 Platine #041(EU) et #081(JP)

Genre : Beat'em All Action

avec des elements de Gestion

Avis : Empires est une excellente alternative que pour ceux qui cherchent à créer des histories de conquete tout en poursuivant la destinée de n'importe quel general.

 

Sounds Shapes

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un nouveau jeu Cross Buy qu'avait annoncé Sony. Un jeu musical avec une partie plateforme en scrolling horizontal et avec de la bonne musique. J'ai donc regardé la liste des compositeurs et quand j'ai lu deadmau5, j'ai dit : Day One. Pourquoi deadmau5 a été une des raisons pour laquelle j'ai conduit des heures sur Gran Turismo 5. Alors un jeu comme Sounds Shapes =).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un bon petit jeu de plateforme inventif avec du die and retry, mais aussi de la bonne, bonne musique =). Les tableaux s'enchainent avec plaisir et j'ai envie d'encore + de niveaux.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Qu'il n'y ait pas de niveau de plateforme bonus en DLC, mais que des school music bien naze (sauf le pack 80, le pack retro et le pack dubstep).

Anectode sur le jeu : Les niveaux en difficulté Enfer m'ont fait passé le plus de temps à criser de nerfs car les accomplir, il faut une bonne patience et du sang froid car chaque tableau est difficile à faire. Et j'ai aimé, mais je regrette que les niveaux additionnels soient de vulgaires School Lessons...

Musique mémorable : Break a noids - Deadmau5

Et au final : Sounds Shapes se savoure bien, mais que pour le jeu principal. Une fois cela fini, on a du mal à y revenir car on connait les tableaux et on n'y revient que pour les musiques qu'on peut aimer, d'ou ma deception de ne voir que des School lessons en DLC.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment les jeux de plateforme en scrolling horizontal en die and retry tel que N+. Et ceux qui aiment la musique.

Difficulté du Platine : Assez simple.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Heuresement qu'il y avait du deadmau5 ;).

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #042(PSVita) et #043(PS3)
Genre : Jeu de Musique Avis : Sounds Shapes cest tres bien la premiere fois, ca l'est moins quand on veut le refaire pour le plaisir car il faut surtout aimer les musiques choisis pour le jeu.

 

Tekken Tag Tournament 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Get Ready for the Next Battle. Il y avait de quoi être hypé par TTT2, avec les promesses tenues d'Harada et le gros bordel de plaisir qu'a été TTT2.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le très gros casting promis d'Harada, un vrai pur plaisir avec des fins pour tous les personnages et un long arcade ladder pour tout le monde. Pas de doute, après Tekken6, ca fait vraiment plaisir. Je souligne aussi la musique customisable et la realisation qui fait plaisir aux yeux tellement c'est beau, c'est jouissif et tous les détails notés sur TTT2 prologue sont là.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le mode Laboratoire à Combot et Violet beaucoup beaucoup trop court mais pas assez instructif. Harada a voulu bien faire en donnant des lecons pour bien jouer, bien progresser à TTT2 via des mini jeux avec Combot mais n'etend pas plus le sujet plus loin et il faut s'aider de wiki, de chart list pour bien étudier les choses. L'intention était louable. Enfin l'absence du 3D Model Viewer qui était pourtant présent dans la démo Prologue!

Anectode sur le jeu : Avec Ame, kathy, Metsu, takashi, gd, waterking et makoto, on s'est pris des plaisirs en ligne à se fritter la gueule =). Le netcode reprend l'excellent Soulcalibur V en l'améliorant avec un mode training avant chaque début de session de combat.

Musique mémorable : Baile de Batalla

Et au final : Tekken Tag Tournament 2 fait plaisir en tout cas. Tellement bon qu'il serait dommage de passer à côté, surtout que même s'il n'a pas si bien marché, il reste une valeur sur niveau jeu de baston 3D avec une certaine peche mais aussi un jeu aussi complet, je parle bien sur du casting, pas un truc vendu à la carte (Capcom, Arc System Works)

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Tekken et aux gens qui recherchent un jeu "complet".

Difficulté du Platine : Tekken 6 bis

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Tekken 6 bis.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #044
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : L'arene n'attend plus que vous pour des combats en duo bien déjanté, bien nerveux, bien intense.

 

Dead Or Alive 5

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Dead Or Alive 5 nous refait un retour sur la console de Sony depuis le 2eme episode Hardcore après avoir eu un episode 3 et 4 pour respectivement la Xbox et la Xbox360. Certainement par soucis de rentabilité, DOA5 debarque à la fois sur Xbox360 et PS3, mais c'est le retour sur PS3 qui fait plaisir.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Depuis DOA4 et Dimensions, un gros fossé les sépare depuis et pas seulement l'age des personnages. D'abord une toute nouvelle modelisation des personnages (on passera la question des formes des filles), de nouvelles mecaniques de jeux comme les Impact, les Launchers etc. Mais surtout le plus surprenant est la présence de personnages de Virtua fighter, Akira (mon chouchou, que je duo avec Kokoro), Pai et Sarah. DOA5 apporte comme DOA Dimensions un vrai mode histoire pour suivre ce qui se trame durant ce 5eme tournoi.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : L'annonce de Ultimate comme tout le monde, rendant ainsi DOA5 obsoloete sur console, MAIS ne le rend pas sur PSVita. (car il n'existe pas encore, du moins d'equivalent +). Egalement, plutot par le choix de costume de base des personnages, pas que je me plains qu'une grosse partie est en DLC payant car ca, c'était deja prevu d'origine, mais que Lei Fang ait toutes ses variations de robe en costume unique et Hitomi qui n'a rien à se mettre...

Anectode sur le jeu : Mon premier Dead or Alive remonte à la PSX alors que c'était d'origine un jeu sur la Saturn. Enchainé plus tard DOA2 sur Dreamcast dont j'ai du voir toutes les variations : DOA2 Jap avait tous les costumes, DOA2 EU devait les debloquer, DOA2 Hardcore PS2 rajoute des costumes, DOA2 Ultimate enfin rajoute des costumes et rajoute Hitomi dans le cast. DOA3 fut fait aussi sur Xbox et enfin Dead Or Alive 4 via mon frere et Dasen, dans DOA4 je retiens surtout le magnifique 2eme costume d'Ayane qui reste le plus beau costume qu'elle ait porté. Quant à DOA Dimensions, on repassera car aussi bien le mode story est interessant, aussi le jeu était d'une difficulté tellement enfantine qu'elle ne m'a guere laissé de bon souvenirs du jeu, et ce même sur portable. Enfin il y a DOA5+ sur PSVIta est qui le meilleur jeu de combat 3D de la console.

Musique mémorable : Graceful Sounds

Et au final : Un excellent retour gagnant que ce Dead Or Alive 5 et que j'ai enfin pu retrouver pleinement en main, venue avec beaucoup de changements pour faire encore plus plaisir, il est sur qu'Ultimate me tente beaucoup, que je ne pourrais toucher qu'en 2014...

A qui je dois le conseiller : Aux fans de DOA et à ceux qui dosent en combat.

Difficulté du Platine : Tout finir, surtout en difficulté Legende.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Faire 1000 versus online que j'ai pas eu le temps de faire et surtout ma faiblesse de ne pouvoir faire correctement le survival en legend ou je ne peux faire que maximum 56 étages... Cependant je ne renie pas ma faiblesse et je prend toujours plaisir à jouer à DOA5.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : Dead Or Alive 5 est un excellent retour gagnant de la série sur console actuelle. Cependant je prefere que vous attendiez pour vous procurer à la place la version Ultimate.

 

Megadrive Ultimate Collection

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Avec Dasen, on se baladait au CORA Technopole et en faisant un tour au Micromania dans le CORA, j'avais trouvé cette compile Megadrive que je cherchais depuis un bon bout de temps, en occasion à bon prix.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Une enorme compile de jeu Megadrive mais qui a surtout les 5 séries que je cherchais : Tous les Phantasy Star, tous les Street of Rage, tous les Sonic, Alex Kidd et Shining Force. Le tout a même un filtre HD de bienvenue et enfin des save/load state. Une compile legale vendue par SEGA avec plein de jeux nostalgique.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La configuration a la manette pour certains jeux auquel il faut faire des configurations minutieuse pour coller au format A B C.

Anectode sur le jeu : Il y a beaucoup trop d'anecdotes à parler pour les séries. Donc ici je vais surtout parler de ma récente anecdote à Street of Rage 2 version compile megadrive que j'ai fait avec mon cousin. On cherchait un jeu pour s'occuper, mon cousin ne voyait pas de jeux qu'ils connaisaient, alors je lui ai proposé tout simplement ce qu'on faisait de mieux dans le passé, donc des bons jeux Arcade de l'epoque. Je lui ai donc proposé un bon Street of Rage 1, suivi du 2. Et on s'est éclaté toute l'aprem à faire le jeu. Et c'est ca le plus important, continuer à partager et se rememorer notre patrimoine vidéoludique. Que ce soit SEGA, Nintendo, Sony, Microsoft, on a tous un moment ou à un autre toucher au jeu vidéo et a ou ont eu des jeux mémorables qu'on se refait avec plaisir des années après!

Musique mémorable : Darksol Battle Theme - Shining Force

Et au final : La compile Megadrive vaut bien son prix et ses heures de nostalgie qu'on se refait rien qu'en rejouant à certains des titres de l'enfance. A découvrir ou redécouvrir!

A qui je dois le conseiller : Aux amoureux de la Genesis/Megadrive.

Difficulté du Platine : Un jeu, un trophée. Tous les jeux = platine offert.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : essayer tous les jeux de la Megadrive.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #046
Genre : Compile Nostalgique Avis : Il y a plusieurs moyens de jouer à la megadrive : s'en acheter une et des jeux, acheter des consoles portables emulant la Megadrive et enfin acheter cette compile disponible sur console de salon que je recommande, car elles ont un filtre qui permet d'y rejouer sous un nouveau jour, en particulier les street of rage, sonic et phantasy star rendent très bien!

 

Machinarium

Pourquoi j'ai pris ce jeu : C'etait un gratuit PS+. C'est un point'n click et j'étais curieux de m'y essayer.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les interactions de mon robot, decouvrir le monde qu'il explore et enfin s'échapper.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Trop court, le message du duo (retrouver son amour?) n'est pas assez fort à mon gout.

Anectode sur le jeu : Un mauvais timing que de faire Machinarium quand l'amour de ma vie, m'a brisé le coeur la même année...

Musique mémorable : Pas entendu de musique mémorable.

Et au final : Machinarium est interessant, mais tres trop court pour savourer son message de liberté, sa notion de morale sur les machines. Le jeu existe aussi sur PSVIta que je referais plus tard.

A qui je dois le conseiller : Aux curieux qui aiment le point"n click.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Point'n click Avis : Machinarium est un curieux mais fascinant Point'n Click.

 

Resident Evil 6

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Avant tout, avec kathy, on s'est mis en tête de se partager nos jeux et nos achats. Avant de racheter Resident evil 6 sur un disque, on se l'est acheté en dematérialisé pour nous deux. Ainsi on avait le jeu pour jouer à la fois en coop-online, mais aussi en solo chacun de notre côté (j'ai fait le mode difficile et pro tout seul)

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : 4 Campagnes, 3 binomes + un solo , 4 facons de jouer. Leon/Helena pour une partie avec le theme de l'horreur/suspense, Chris/Piers pour la partie Action RE5 amélioré, Jake/Sherry pour la partie survie et fuite et enfin Ada en infiltration à la RE4. C'est donc 4 phases appréciables ou pas selon les gouts. Pour ma part les ordres de preferences reviennent à Leon/Helena > Ada > Jake/Sherry > Chris/Piers. La premiere chose que j'ai apprécié sur ce RE6 par rapport au 5 est le partenaire si joué en solo, qui ne meurt plus car avoir effectué des actions de merde, ca ne remplace en revanche pas son IA de merde. Le second bon point est de devoir se soigner en utilisant des tablettes, ayant aussi un excellent role de recuperer son endurance apres avoir fait encaisser plusieurs coups de melee ou encaisser. Mon dernier bon point revient au point de l'esquive en se couchant au sol et en se roulant.

Concernant la partie en ligne que beaucoup supputent, tant que je prenais du plaisir en solo ou en ligne, je reste neutre quand au choix du binome du moment que je savoure avant tout la trame de Resident Evil 6 que j'ai trouvé interessante pour la menace bioterroriste qui a pris des ampleurs d'internationnal.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Beaucoup diront parce que les mensonges de Capcom c'est pas du vrai Survival Horror. Si à la limite je me serais bien passés des binomes, j'emmerde les gens qui crachent sur le traitement que Capcom a fait de Resident Evil 6 en voulant bien faire.

Anectode sur le jeu : Quand le jeu est sorti, il y a eu les histoires des iles Senkaku entre le Japon et la Chine. Je devais m'expliquer ici sur une des blagues que j'avais écrit en statut l'année dernière mais que personne n'a compris : Resident Evil 6 Senkaku No Tatakai. Aka Resident Evil 6 : La bataille pour les iles Senkaku. Pourquoi j'ai sorti une vanne pareille? Parce que Resident Evil 6 nous invite à dezinguer des chinois infectés tout simplement. RE4 a fait les espagnons, RE5 les Noirs, RE6 les Chinois. C'est bete mais j'arrive à en rigoler quand y'a une histoire, et surtout quand y'a eu les histoires des iles Senkaku.

Concernant une vraie anecdote de jeu, elle va pour le scénario de Jake et Sherry avec le combat final avec Ustanack qui nous l'a refait Street Fighter 4. A la fin du jeu, je me suis dit : je verrais bien Jake dans un Ultimate Hyper Marvel vs Capcom 3 ou dans Street Fighter X Tekken en tant que perso supplémentaire, car il aurait etrangement sa place.

Musique mémorable : Main Menu

Et au final : Aux gens de juger RE6. Beaucoup le trouvent decevant au point d'une blague vivante, moi j'apprécie pour le scénario et toujours pour le scénario, apres il reste pour un sympathique jeu d'action qui ne vaut peut etre pas les premiers Resident Evil, mais que je prend plaisir à jouer avec des amis ou faire découvrir. Chaque Resident Evil se savoure différament, le plaisir est différent et c'est parce qu'on continue à en parler que la série continuera d'exister.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de jeux d'action car le troll qui pleure que sa série est morte, je lui rappele la chose. Je me vois, moi(et vous), en 2013, jouer avec des plans de camera fixe avec un balai collé au cul, des zombies qui bougent tres, TRES lentement avec une jouabilité carrée à la RE2, dans des graphismes modernes? Si les fans ne sont pas contents, ils n'ont qu'a faire EUX, le survival horror que Capcom doit faire. Les fans ca parle, ca gueule, ca aboit, mais ca ne fait rien. Ca prend d'autres jeux en reference qui eux, crachent sur les autres : cf : Phil Fish.

Difficulté du Platine : Le platine est tres simple honnetement.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : J'ai joué tout seul, avec kathy, avec mon envie de poursuivre Resident Evil.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #047
Genre : Survival Action Avis : Resident Evil 6 un bon jeu que j'ai fait à la rentrée 2012. Beaucoup l'aiment comme beaucoup ne l'aiment pas, les gens se moquent en parlant des ventes, mais critique aussi la même chose quand de bons jeux ne se vendent pas : cf : Darksiders 2.

 

Orochi Warriors 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Quand je me suis interessé au jeu, c'est Kaminos qui s'est venu m'en parler en message privé quand je lui ai posé des questions sur les Trois Royaume. Quand il m'a mentionné le nom de Orochi Warriors 3, j'ai entrepris mes recherches et cela m'a mené au Cora Technopole au Micromania, là bas, en parlant avec le vendeur, j'avais apercu un Orochi Warriors 3 d'occasion qui coutait 25€! Je me suis donc arrangé avec le vendeur (qui pouvait pas le mettre comme ca en vente, il était pas etiquetté et tout) pour le lui acheter.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un ENORME cross over entre Dynasty Warriors et Samurai Warriors (que je connaisais pas) et plein de collaborative character comme Hayabusa et Ayane tiré des versions de NG2sigma, Jeanne d'arc, achilles. Combiné avec un systeme de combat que j'ai pensé être du DW7 amélioré mais qui en fait était une amélioration de Orochi Warriors 2 (Musou Orochi Z) et par un excellent jeu de voyage dans le temps pour sauver nos defunts compagnons tombé dans les batailles et ainsi terasser l'hydre et finir Orochi une bonne fois pour toutes.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La jouabilité de certains personnages, comme le gros Goemon. Aussi comme chaque personnage a son propre musou  unique (due aux persos de SW), beaucoup perdent en efficacité. Par exemple Lu Bu est rabaissé, Xiahou Dun est trop long etc.

Anectode sur le jeu : J'ai passé plus d'une centaine d'heures à leveler plusieurs equipes types : XiaoQiao/CaiWenji/Ayane -> Lvl99 / DaQiao/Gracia/SunShangXiang -> Lvl99 / SimaYi-ZhongRui-MasamuneDate-> Lvl99 et Jeanne/Hayabusa/ZhouYu -> lvl99. Tout ca pour dire qu'avec Orochi Warriors 3 je pensais pas pouvoir avoir le reve, la chance de faire des cross over en equipe de mes persos favoris, mais aussi de jouer à un plus intense beat'em all. J'ai tellement pris mon pied que j'ai rêvé du même jeu sur PSVita et Tecmo Koei le realisa il y a quelques mois en annoncant une version Ultimate incluant la version PSVita! Un rêve je vous dis!

Musique mémorable : Go Tight

Et au final : J'ai racheté le jeu pour Momo-nee. Orochi Warriors 3 est si bon que j'attend de pouvoir y regouter sur PSVIta car j'ai reve de pouvoir transporter tout l'experience Musou Orochi 2 dans la poche, TK a exaucé mon souhait, vivement fin Septembre!

A qui je dois le conseiller : Aux fans de DW et SW, aux fans de beat em all!

Difficulté du Platine : Cela depend de comment vous finissez le jeu en Chaos et enfin comment vous allez booster la proficiency de tous les personnages à S.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que le jeu est bon... si bon...

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #048
Genre : Beat'em Action avec grosse dose de cross over Avis : Orochi Warriors 3 Ultimate cest comme un gros tiramisu savoureux qu'on prend gout à savourer en coupant part par part jusqu'à la conclusion. Un délice où chaque bouchet est comme une pluie de saveurs à la bouche, comme la multitude de personnages de ce jeu qui en donne pour l'argent du joueur depensé sur ce jeu!

 

Dynasty Warriors 7 XtremeLegends

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Extension de DW7 permettant de se focaliser sur les autres personnages n'ayant pas pris part au champ de combat du mode histoire de DW7, je me le suis procuré pour.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : De jouer les autres batailles annexes comme XiaoQiao à Chibi avec la MOTHERFUCKER THOUSAND SUNS, ou encore de jouer les nouveaux Yang Yi, Guo Jia et Pang De (revenant). Le mode campagne est different de DW7 où ici on doit accueillir l'empereur en developpant indirectement sa cité. Cette base sera repris plus tard en étant plus amélioré pour DW8. Egalement grace a XtremeLegends j'ai enfin la possibilité d'avoir des stats allant jusqu'à 1400. Un tres bon point à souligner egalement sont les cross DLC entre version de DW7 et la possibilité de Redux le jeu pour avoir DW7 en plein XtremeLegends. Enfin les persos re-equilibrés comme Xiahou Dun qui recupere sa grosse épée qui le rend tout lent par exemple.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Un seul combat pour chaque personnage secondaire, ca fait effectivement peu pour ma part. Egalement, l'impossibilité de retirer les capacités de titres obtenus, ce qui veut dire qu'apres avoir obtenu un titre de regeneration de vie, on le garde à vie et ce, même en voulant rejouer la difficulté Nightmare a la loyale.

Anectode sur le jeu : XtremeLegends a pu me combler avec la bataille de Chibi ayant XiaoQiao au centre. Egalement j'ai ete content d'apprendre des liens avec d'autres personnages que j'ai eu a voir dans Orochi Warriors 3. Par exemple j'avais eu un dialogue entre CaiWenji et DiaoChan dans OW3 et qui a sa continuité logique dans DW7XtremeLegends

Musique mémorable : Teary Edge - Wang Yi Theme

Et au final : Sans DW7, XtremeLegends parrait etre une coquille a moitié vide mais cest ce qu'était deja les episodes PS2 Xtreme et Hyper : des episodes complementaires. Si vous combinez les deux jeux, vous obtenez un DW7 bien complet, surtout en disque remix. XtremeLegends apporte donc un vrai complement pour le fan

A qui je dois le conseiller : Aux fans de DW et aux fans de DW uniquement. Il est inutile de vouloir basher le jeu sans expliquer pourquoi il ne doit pas etre dissocié de DW7 et pourquoi il n'est pas complement, pas un director cut ni un jeu en kit.

Difficulté du Platine : Ici, tout dependra de votre niveau à completer tous les titres de personnages, ce qui inclut de finir une fois en Nightmare pour chacun.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : DW est une vraie drogue, voilà tout.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #049
Genre : Beat'em all Action Avis : Toi qui a aimé la trilogie du film, soit tu vas aimer le jeu, soit tu vas le detester. Mais si tu veux une réponse, prend le jeu et tu jugeras pas toi même sur table, sur manette.

 

Frogger Returns

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Septembre 2012 : Programme du PS+ 1mois = 500 yens. Jeu disponible : Atelier Marie Plus, Atelier Elie. Très interessant. Je prend. Dans le lot : Froggers Returns gratuit. Quitte a profiter de mon mois gratuit PS+, je prend aussi.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un jeu arcade simple.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de vie, 30 min.

Anectode sur le jeu : La seule chose que je me rappele, cest surtout qu'il y avait des grosses reductions d'Atelier Marie Plus et Atelier Elie sur PSOne grace au PS+. Donc j'ai juste pris ce Frogger sympa mais pas mémorable comme jeu gratuit.

Musique mémorable : Je ne me rappele pas, desolé.

Et au final : Pas mémorable, on aurait dit un jeu mobile.

A qui je dois le conseiller : Je ne sais pas?

Difficulté du Platine : Il n'y en a pas.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Y'en a pas.

Disponible en :

J'avais le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Classique Arcade HD Avis : Je ne suis pas la personne recommandé pour dire ce que c'est, mais j'ai juste entendu dire que c'était un jeu facile avec 3 trophée d'or et 1 d'argent.

 

Daytona USA

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un grand classique SEGA Saturn et Dreamcast qu'est Daytona USA.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Daytona USA, un jeu arcade sur le NASCAR avec la musique fofolle de SEGA et l'ambiance Arcade qui va avec, ce n'est pas juste de la course, cest aussi du scoring arcade et la jouabilité qui va avec.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La nouvelle version de Let's go Away completement inaudible.

Anectode sur le jeu : Daytona USA date en fait pour moi d'une borne d'arcade dans un aéroport en allemagne quand j'étais petit, j'avais pu essayer la borne le temps de 5minutes. Mais ce fut 5 min ou j'ai pu gravé le theme de "Let's Go Away" dans ma tête et me rappeler de ce jeu, le jour ou je pourrais y rejouer moi même, et ce fut exaucé en le rachetant sur le PSN.

Musique mémorable : Let's Go Away (Saturn Version)

Et au final : Un autre moment de nostalgie que Daytona USA. Tout le monde ne connait pas ou s'en fout, mais quand on joue à un jeu même juste 5min, il reste grave quelque part dans notre tete, on se rappelera toujours de quelque chose : la forme de la chose, la musique, le personnage, l'ambiance ou simplement le nom.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de SEGA et a ceux qui considerent Daytona USA comme un bon trip de l'epoque de l'arcade

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine.
Genre : Course Arcade Avis : Gentleman, Start Your Engine.

 

Ragnarok Odyssey - Import US

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Je connaisais pas Ragnarok Online, je jouais beaucoup au mode Online de White Knight Chronicles quand ce dernier avait encore de l'interet, des quetes et les potes qui jouaient. Un pote, KKaze m'a conseillé Ragnarok Odyssey et de le prendre en US car la cartouche contenait deja tous les DLC + le patch jeu online (qui n'était pas à l'origine présent dans le jeu japonais, mais bien plus tard via une mise à jour).

 Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Un A-RPG et le fait que j'ai retrouvé les sensations d'un White Knight Chronicles portable, (largement mieux qu'un WKC Origins sur PSP). J'ai choisi la classe Cleric car principalement j'excelle toujours dans les classes de soutien dans le jeu en ligne, mais aussi parce que ce qui me plait chez Cleric est de pouvoir soigner. Mais je ne savais pas que Cleric serait une classe aussi craqué. D'abord le Cleric peut soigner grace à son Sanctuary. Ensuite le Cleric est la classe qui a le plus de DEF et une constitution solide d'HP. Le Cleric peut quasiment tout solo quand on sait le jouer, surtout d'abuser de son anti-air Magnus qui peut etre réalisé en sautant et en appuyant 4 fois sur triangle pour conclure sur Rond, ce qui a pour effet de declencher l'attaque magnus, si bien chargé et préparé qu'elle peut gravement endommagé une pluie d'ennemi sans se faire toucher au sol car on est en l'air en levitation, a executer une attaque que les ennemis peuvent se prendre au sol! J'ai fait un gros build solide sur ma Cleric Rorona au point que j'ai solo le jeu final... Et que j'ai aidé pas mal de gens en ligne pour obtenir les cartes dur à farmer comme les 2 Loki, Sult, les gros geants. D'excellents moments je vous dit! 

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le Online est region lock :(. Seul Near peut etre utilisé par toutes les cartouches uniquement pour s'échanger/donner ses cartes. C'est dommage. Ensuite selon la localisation des joueurs, le online lagge beaucoup si on se trouve pas dans les bonnes regions... Un Americain et un Francais qui joue ensemble, ca fait tres mal niveau stabilité par exemple... Le gros point noir reste que l'Europe n'a pas de version cartouche et qu'il faut passer par le dématérialisé pour se le procurer en EU, mais pour y jouer qu'avec des ... Européens :(.

Anectode sur le jeu : J'ai farmé toutes les cartes du jeu à la fois seul mais aussi indirectement en farmant mon trophée des 100 combats en ligne. A ceux qui ont besoin des cartes des boss, je peux vous les filer directement par Near et sans la perdre et mon inventaire. Et ca c'est la magie de Near, une application qui surpasse le Streetpass de la 3DS.

Musique mémorable : They Who Divine The Truth - Boss Theme

Et au final : Le White Knight Chronicles de la PSVita tout simplement. Et avec les quetes extra ajouté dans la cartouche/dlc séparé, le jeu se veut complet et l'experience de jeu renouvellable non seulement étant un jeu portable mais aussi que son build a besoin d'être construit en se faisant aider par les joueurs en lignes si on est un débutant ou au contraire tenter les difficiles challenges du Extra Quest!

A qui je dois le conseiller : Si vous lisez ce billet apres le 17 Juin, vous savez que WKC est mort, que le online est definitivement mort et enterré. Vous attendez un WKC de substitution? Ragnarok Odyssey est fait pour vous. Si vous avez une PS3, vous pouvez attendre l'edition Ace qui sortira a la fois sur PSVita et... PS3!

Difficulté du Platine : Il faut surtout jouer en ligne pour accomplir la derniere partie des trophées durs comme finir les derniers chapitres, obtenir les cartes de boss et faire des actions débiles comme mourir héroiquement devant un boss avant qu'il meurt ou boire x potions.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je l'ai obtenu en jouant avec les amis, comme KKKaze et Fisico.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #051
Genre : RPG Multijoueur Avis : Mon WKC de poche.

 

Jet Set Radio

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Alors qu'il était deja sorti sur PS3 et Xbox360, moi j'ai attendu la version PSVita pour y rejouer dessus. Parce que c'était inutile que j'y rejoue sur console quand la vraie version console reste la version Dreamcast, il me fallait donc une version portable du jeu, et ce fut la PSVita.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le fait de découvrir les rajouts oppérés de Jet Grind Radio, bonus exclusif que les Japonais n'avaient pas eu sur Jet Set Radio sur Dreamcast en Japonais. A savoir les 2 chapitres exclusif dans le New York like en compagnie de Cube et Combo et le deblocage très different des personnages. La version Vita permet également d'utiliser l'appareil photo de la PSVita et des images enregistré en PNG pour créer ses propres graffiti ingame.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : SEGA a du mal avec le tout dématérialisé... La version VIta de Jet set Radio est terriblement buggué... Passé le premier niveau et le tutorial, le jeu n'a plus de sons, uniquement la musique et les voix... Ensuite les problemes de chargement rappelent la douloureuse version Japonaise de Jet Set Radio, qui en son temps était aussi buggé que celle que j'ai touché sur VIta, ce qui n'était pas le cas de Jet Grind Radio sorti en occident qui a eu un sérieux lifting. Le seul moyen de savoir quand les bugs se produisent est de s'aider du son et de ses oreilles. Si la musique s'arrête net et que le jeu continue, il faut imperativement fermer Jet Set Radio et le rallumer, sinon on tombe dans une spirale de loading infini... Il faut donc savoir mettre ses nerfs à l'épreuve et sauvegarder constamment sur cette version Vita...

Anectode sur le jeu : Hormis les jeux sur Dreamcast, je dois reparler aussi des deux autres acquisitions qu'on été Jet Set Radio sur GBA, assez honnete sans pour autant etre un excellent titre sur la console de Nintendo et aussi Jet Set Radio Future que je pouvais faire car bundlée avec SEGA GT 2002. Future était très différent de JSR qui était avant tout du scoring arcade, Future avait la liberté facon open world mais avec les tag simplifié et la possibilité de sauvegarder avant d'acceder à une zone, vient le probleme qu'avait future par rapport à JSR, une fois avoir nettoyé les zones ennemis, on n'affrontait plus d'ennemis. Et cest ce qui fait que je prefere JSR tout court.

Musique mémorable : Medley #01 - Shibuya GG

Et au final : Dans l'état actuel des choses, le jeu est trop buggé pour etre conseillé sur PSVita... Preferez lui la version Dreamcast ou la version HD PS3 et 360.

A qui je dois le conseiller : Uniquement si il est PS+ gratuit comme en 2012, sinon à éviter.

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de Platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Il n'existe pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Action Avis : Jet Set Radio, c'est tellement bon mais c'est mieux d'y jouer sur Dreamcast

 

The Walking Dead

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Comme tout le monde, je me procure ce Walking Dead mais seulement quand tous les épisodes sont sortis, histoire de vraiment en profiter.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les multiples choix, les conséquences de mes actes, la narration du jeu, l'ambiance catastrophique que vivent le groupe de survivant.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les choix de 400 days, 400 days est beaucoup trop limité par rapport au jeu de base de TWD.

Anectode sur le jeu : Walking Dead, j'ai connu sur le forum Background par Eaven, qui parlait du comic supérieur à la série Télé. En regardant la première saison de la série télé, j'ai bien aimé Walking Dead, ensuite arrivé à l'episode 8 de la Saison 2, j'ai préféré lire le Comic, car meilleur.

Musique mémorable : Pas vraiment sur la musique que jouer TWD mais plutot sur l'ambiance, les choix etc.

Et au final : Je ne regrette pas l'achat du jeu et attend impatiamment la Saison 2 du jeu. Ce ne seront peut etre pas les mêmes protagonistes et survivants de la premiere saison, mais je suis curieux de savoir quelle situation les prochains vont vivre?

A qui je dois le conseiller : Aux fans de The Walking Dead, la version jeu vidéo n'est pas la série télé et à sa propre identité, sa propre ambiance, ses propres références et sa propre vision.

Difficulté du Platine : Inexistante.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai fini toute la Saison 1.

Une note sur la version disque : La version disque souffre de gros temps de chargements et quelques bugs désagreable. Cependant cela n'entache pas le plaisir de faire le jeu pour son histoire.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Platine #052
Genre : Point'n Click Avis : Walking Dead ce n'est pas du massacre de zombies mais des survivants qui deviennent avec le temps, pire que des zombies en se querellant, devenant fou dans un monde ou seul une poignée de survivant, survivent.

 

Zone of the Enders HD Collection

Pourquoi j'ai pris ce jeu : ZOE fait aussi partie de ma jeunesse, non pas uniquement parce que c'est Kojima et qu'il y avait la démo de MGS2. Cette version HD je l'ai attendu en version Européenne et acheté avec mon frère au Auchan Luxembourg avec des tickets restautants. Et voila comment contre 3 sandwich copieux, on se paye 2 classiques PS2 remasterisés sur PS3 en HD(rien a foutre).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Zone of the Enders 2, le plaisir de le refaire mais surtout la nouvelle intro made in Sunrise exclusivement pour la version disque ou ISO PSN complet 1+2.  Beyond the Bounds reste une excellente musique de mon enfance, je l'écoutais chaque soir avant de dormir, m'imaginant dans l'espace à flotter. Et cela est aussi du à trop d'overdose de Gundam... enfin quand j'étais au lycée c'était surtout à cause de SEED.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les bugs de ZOE 1. ZOE 1 je peux le refaire malgré sa vieillesse, par contre il est encore assez buggé (probleme de collision, degats substantiels, ennemi IA a la ramasse), les gens diront les lag de ZOE2 mais personnelement je jouais sur cathodique et j'avais aucun probleme. Depuis un patch est sorti et a du regler les problemes, car sinon j'en avais aucun pour le 2.

Anectode sur le jeu : ZOE1 date du temps où j'avais un voisin appelé JP, qui nous avait partagé son ZOE1 un temps de. ZOE1 était pour l'époque un bon jeu, bien avant l'arrivée de ZOE2. Bon jeu car Jehuty était magnifique, la ville de Mars était assez chouette à regarder (ouais je fais gaffe aux decors destructibles, ca le rappele le japon de 90') et puis y'avait ces mechants comme Viola. ZOE1 avait juste un probleme, il était trop court.

ZOE2 quand à lui je l'ai pu le faire grâce à Dasen en import Jap sur PS2 (les voix US de ZOE2 je les ai fait sur cette compile HD). Et là c'est coup de poing dans les gencives tellement ZOE2 était GENIAL. Une realisation a mi chemin entre 3D et cell shading, Jehuty completement revu, des musiques sublimes et entrainante, une grande guerre ou ca pete de partout et enfin la grande carte ou on doit sauver des robots alliés tout en detruisant des robots ennemis. Pour conclure, le sublime combat de fin qu'on fait contre Anubis dans le couloir venant à la Lune, un Jehuty bridée qui n'a que 2-3 pattern de coup contre un Anubis en pleine forme et à pleine capacité, qui montre que c'est bien le Runner qui fait toute la différence, pas la machine.

Musique mémorable : 2 jeux mémorables, donc chacun des jeux à sa propre musique mémorable :

Zone of the Enders 1 : A Light With a Name of Hope

Zone of the Enders 2 : Beyond the Bounds

Et au final : Encore d'excellents moments avec une très bonne compile HD que ZOE Collection. Avec ZOE2, j'ai toujours une envie de dezinguer du robot quand je le relancerais pour un peu de retrogaming.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de Mecha, aux fans des jeux de Kojima

Difficulté du Platine : ZOE2 est facile à platiner, ZOE1 demande en revanche de la doigté pour faire tous les rang S et finir le jeu en moins de 4h.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai aimé les 2 ZOE dans ma jeunesse, je les aime encore aujourd'hui

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #053

 Platine #054

Genre : Action Avis : Zone Of the Enders, c'est une partie de ma jeunesse qu'on ne peut retirer. Le jeu qui m'a lancé dans des reves de mecha et le jeu qui a une certaine vision de la personne qui se bat alors qu'il est deja condamné comme mort.

 

Fighting Vipers

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Fightining Vipers c'est un peu comme un jeu de baston qu'on a oublié et qu'on se met à citer uniquement pour référence ou juste parce qu'on s'est rappelé de Candy et de sa taille de poitrine dans son armure. Fighting Vipers, je l'ai repris parce que c'était un jeu de baston de l'epoque Arcade

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'equipement degradable, certes on est pas dans le Sublime comme Soulcalibur 4 et 5 au niveau du corps des jeunes filles une fois avoir vidé presque toute la vie des pieces d'armure les plus importantes, mais c'est de l'epoque, aussi une idée balancée dans la mare et repris plutot en l'améliorant.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La trop grosse rigidité de l'epoque. Le probleme des jeux SEGA qui ressortent sur PSN et XBLA cest le fait de n'etre pas retravaillé sur le fond, cest juste un habillage HD et ca s'arrete là, et c'est fort dommage car FV ne motive pas à l'approfondir plus loin dans le versus fighting.

Anectode sur le jeu : Ma petite anecdote avec Fighting Vipers remonte au jeu de baston megamix reunissant les stars de SEGA et reprenant le model de VF2, c'est via le personnage de Candy donc tout simplement. C'est en rappelant du personnage que je me suis rappelé de l'existance du jeu.

Musique mémorable : The City By Night - Theme of Grace

Et au final : A moins de vivre dans une grotte et de n'avoir que la Saturn (ou la Dreamcast pour le 2) et de n'aimer que tout ce qui se faisait en versus fighting en 3D de l'epoque,  alors il est bien difficile de conseiller Fighting Vipers. Le jeu a un OST bien sympathique, l'idée de l'equipement destructif est interessante, mais depuis il existe des jeux qui ont amélioré ses bases (cf : Soulcalibur). Et d'autres concurrents directs tel que Toshinden.

A qui je dois le conseiller : Surement aux fans de SEGA

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : Fighting Vipers 1 n'a pas grand chose d'interessant à offrir, le 2 sur Dreamcast était sympathique mais il y avait un autre concurrent autre que Soulcalibur et Dead Or Alive : Star Gladiator 2. Et entre FV et SG, SG était un poil plus interessant, dommage pour SEGA.

 

Virtua Fighter 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Tout comme Street Fighter 2 (bien que moins imposant pour VF2), VF2 est un jeu qui ne vieillit pas trop mal, selon les versions bien entendu. La version présentée ici est basée directement sur l'arcade avec Lion dans le roster (Lion étant absent dans la version 2D de VF2 de la compile Megadrive pour référence).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Comme je le disais, le jeu n'a pas vraiment trop vieilli et il arrive encore à être jouable, malgré la forte présence de VF5 FS. On retrouve donc toutes les bonnes sensations du Virtua Fighter 2 classique Arcade avec l'ajustement de difficulté, un entrainement essentiel pour faire la version de VF2 présente dans Yakuza 5.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Neanmoins si vous sortez de VF5 FS, alors VF2 ne fera pas juste que piquer des yeux, il vous dereglera aussi des habitudes et des mecaniques de personnages acquis du dernier jeu en date. Par exemple Akira n'a pas forcement tout ses coups et le frame de certains mouvements ne sont pas similaire (priorité choppes/coup de pied delay etc), donc il faut de nouveau se re-habituer. 

Anectode sur le jeu : Mon anecdote recente de VF2 date de Yakuza 5, via sa démo jouable. La démo jouable avait donc un VF2 pure arcade reglé dans son mode de difficulté le plus difficile. Cette reference fait sourire car depuis les Shenmue, j'avais pas revu un vrai jeu arcade rejouable dans un jeu vidéo de SEGA (hang on, space harrier etc)

Musique mémorable :

Et au final : J'ai racheté plus tard le jeu en boite. A la fois le refaire m'a permis d'acquérir le platine, de l'autre de pouvoir avoir à la fois une copie digitale du titre et une copie physique à prêter. Pour beaucoup BTTF n'est pas le meilleur Telltale, il ne l'est peut etre pas mais pour moi c'est surtout pour Retour vers le futur que je suis venu me procurer le titre.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de l'oeuvre. Le 4eme épisode ne plaira pas a tout le monde mais cela fait plaisir de retrouver Marty et Doc.

Difficulté du Platine : Un Telltale est pas dur à platiner, c'est aussi le cas de ce RVLF.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'aime bien Retour Vers le Futur.

Une note sur la version disque : Le jeu sur disque souffre de plus gros temps de chargements, ce qui nest pas le cas de la version dématérialisé. A vous de voir sous quelle version vous préfèrez le titre.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de Platine.
Genre : Jeu de Combat 3D Avis : Toi qui a aimé la trilogie du film, soit tu vas aimer le jeu, soit tu vas le detester. Mais si tu veux une réponse, prend le jeu et tu jugeras pas toi même sur table, sur manette.

 

Super Hang On

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Hang On... Mais qu'est ce qui m'a poussé à faire ce jeu, estampillé "Super"? Simple, Shenmue.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Comme tout bon Arcade de l'époque, Hang On c'est une musique entrainante, une simulation de conduite a la moto et du gros scoring. Mention speciale aussi à la musique, le filtre HD configurable et des options de personnalisation.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Je pense qu'on ne peut pas ressentir Super hang On sur la console comme on pourrait le ressentir sur une vraie borne d'arcade dédié au titre. Au même titre de Daytona USA, on ne peut simuler la vraie experience de jeu connu de l'arcade, à la console tout simplement. 

Anectode sur le jeu : Hang On ca ne date pas de l'arcade pour moi, ca ne date pas non plus d'une version console jouable mais tout simplement d'une version arcade émulé par le très populaire Shenmue sur Dreamcast. Shenmue "1" avait 2 jeux arcade de SEGA : Space Harrier et Hang On.

J'ai donc passé des heures à dompter Hang On avait d'apprécier pleinement le titre (et le trophée de la figurine de la borne et le certificat qui va avec dans Shenmue, ainsi que de gagner le jeu Saturn dans l'epicerie du coin). Ironie marrante avec le jeu Hang On qu'on gagne : on pensait tous au Super Hang On en 3D comme sur Saturn mais bon comme la Saturn de Ryo qui ne devait pas exister en 1985, cest la même chose pour la version Super Hang On de la même console. =)

Musique mémorable : Outride a Crisis

Et au final : Hang On, Outrun ou encore Daytona USA sont des jeux de courses qui sont peut etre bien sortis sur console de salon. Mais qui sont surtout le genre, le type d'exemple de jeu pour lequel tu ne peux pas ressentir la même chose que sur la borne d'arcade car non seulement tu n'as pas les accesoires de jeux, mais surtout l'experience arcade sur une borne est une vraie experience unique qu'un simple freeplay.

A qui je dois le conseiller : Aux amoureux de l'arcade gaming avant tout.

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce qu'il n'y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Jeu de course Arcade Avis : Les jeux de courses de la bonne époque Saturn/Megadrive ne peuvent être completement apréhendé, compris qu'en jouant sur la borne d'arcade d'origine. Le jeu console en revanche peut etre utilisé en tant que plaisir simulée mais pas la vraie experience Arcade.

 

Mini Ninjas

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un sympathique jeu conseillé par l'ami Alucard qu'est ce Mini Ninjas.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Jouer plusieurs types de ninja (apres les avoir trouvé), l'ambiance, les personnages (attachant, sympathique, drole) et surtout les musiques!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Les problemes de caméra et la facilité très déconcertante du titre.

Anectode sur le jeu : Mon anecdote après avoir fini le jeu, fut d'écouter la bande son du jeu car une partie de ses musiques étaient très attrayantes. Hiro et ses amis avaient accomplis leurs devoirs de Ninja et Hiro a même prouvé qu'il était digne d'être un grand ninja dans la conclusion du titre.

Musique mémorable : Village

Et au final : Un titre acheté sur le PSN EU lorsqu'il était bradée. Le jeu est entrainant, enfantin et agréable (pour les oreilles). C'est le genre de jeu qui serait neanmoins + conseillé pour les enfants que pour les adultes.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de jeu d'action simplet mais efficace.

Difficulté du Platine : Tous les objectifs du jeu sont facilement gérable, rien d'insurmontable, sauf devoir farmer des choses en boucle.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Mini Ninjas était un sympathique jeu sur le PSN, assez pour que j'y accorche jusqu'au bout et avoir obtenu tout naturellement le platine

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #056
Genre : Aventure Action Avis : Mini Ninjas est avant tout reservé à un public jeune, il peut etre aussi joué par des personnes plus adulte, il faut juste apprécié le type de jeu et ne pas juste se focaliser sur la mention "pour enfants".

 

Sleeping Dogs

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Sleeping Dogs fut bradé à 15€ sur le Playstation Store durant l'offre de noel. 15€ avec quelques DLC. Pour ce prix, j'étais curieux de le tenter et je venais justement de sortir de l'experience open world raffraichissante qu'avait été Gravity Rush. L'occasion donc de donner une deuxieme chance au genre et comme j'aime beaucoup le contexte où se pose Sleeping Dogs.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le pitch du jeu, l'histoire d'un flic infiltré Wei Shen et son personnage. Wei est un personnage avec qui j'ai pu réellement m'attaché et vivre ses aventures. C'est en prenant plaisir à le controler que j'ai pris plaisir à jouer à Sleeping Dogs, crié par tout le monde comme étant toujours trop minimaliste et pas assez GTA. Mais moi ca m'importe peu, j'ai surtout demandé un personnage avec qui je m'identifie et une aventure qui me plait. Et cest ce que Sleeping Dogs est.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : De ne plus avoir aucun DLC pour Sleeping Dogs. C'est bien de vouloir sortir le couteau pour ce que j'ai dit, mais quand j'aime un personnage comme Wei et que son aventure me passionne et que j'en ai plus, bah j'en redemande. Apres tout les gens ont accepté les DLC de GTA bien construit, alors moi j'accepte un contenu additionnel sur le scénario avec Wei et toujours aussi passionnant à faire.

Anectode sur le jeu : Sleeping Dogs c'est avant tout l'annulé True Crime Hong Kong. True Crime c'était pas moi qui y jouait dans la famille, c'était mon frere qui avait fait 2 true crime sur PS2 et ca me plaisait pas à l'epoque. Alors le fait que Sleeping Dogs me plaise est quand même assez ironique... Et pourtant Wei Shen m'a montré le contraire. J'aime le respect qu'il porte aux autres, aux traditions, à ce qu'on lui demande et à son jugement personnel. Wei ne braque pas son arme comme une personne au hasard et ce même le jeu est scripté. Je peux aussi décider de comment je finis les gens : entre gunfight ou baston à main nues dont j'ai une préférence pour la baston.

J'ai donc pris plaisir à faire Sleeping Dogs jusqu'à toutes les missions annexes et ainsi conclu l'histoire de Wei dans les 20-30h. Additionné avec les contenus additionnels, cela donnait un total de 30-40h. C'est en finissant le DLC sur l'année du serpent que j'ai eu un pincement de coeur de ne plus pouvoir vivre d'autres aventures de Mr Shen.  Mais au prix que je l'ai payé, j'ai passé une excellente veille du reveillon de noel.

Et bien plus tard en faisant Mafia 2, je realise la différence qu'il y a entre Vito et Wei, Wei a une meilleure fin et il ne lui arrivera rien, ce qui n'est pas le cas de Vito qui vit un destin plus tragique. Et pour avoir fait 2 experiences différentes, j'ai pris mon plaisir sur Sleeping Dog comme je l'ai fait aussi avec Mafia.

Musique mémorable : Sleeping Dogs se savoure avec ou sans musique, les musiques viennent comme toujours par le biais des stations radios du jeu et j'ai choisi le canal  24 Herbs Asia qui diffuse cette musique tout particulierement. Je peux dire honnetement que je comprend rien mais j'aime bien le rythme : Brothers

Et au final : Sleeping Dogs n'a pas changé l'idée que j'ai pour GTA et Red Dead Redemption, mais il m'a donné la vision de l'open world que je voulais jouer, et ca c'est le plus important pour moi. Il sera aisémant un jeu que je pourrais rejouer pour son personnage et pour son histoire. En tout cas je remercie SquareEnix d'avoir pu le sauver et même s'il n'avait pas été très vendeur, j'en garde surtout un excellent souvenir et ca, c'est le plus important.

A qui je dois le conseiller : Aux gens qui recherchent un certain GTA-like et sinon pour ceux qui aiment les films asiatiques car sinon je vois pas comment vous conseillez Sleeping Dogs dans votre cas.

Difficulté du Platine : La difficulté n'est pas elevé, quand on rend visite à tous les autels de priere et qu'on gagne deja son petit paquet d'argent, le jeu se fait sans probleme, tout comme son platine.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'ai aimé Sleeping Dogs.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #057
Genre : Open World Action Avis : Je recommande chaudement Sleeping Dogs à ceux qui veulent avoir une première experience dans le monde de l'open world. Je sais que y'aura toujours mieux, surtout GTA5, mais je vous parle de premiere experience mémorable. L'histoire est peut etre bateau, Wei Shen ne plaira peut etre pas à tout le monde et la realisation n'est pas exceptionnelle, mais Sleeping Dogs est un rare open world que j'ai apprécié et que je peux conseiller à des amis.

 

Wonderbook : Le Livre des Sorts

Pourquoi j'ai pris ce jeu : On m'a offert le jeu à Noel tout simplement.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le livre interactif tout simplement. Le PSMove repond très bien, le livre ne pose aucun probleme a l'ouverture, la fermeture, l'interaction ou les actions demandés par la voix du narrateur.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le monde d'Harry Potter sans doute. Ce n'est pas que je n'aime pas Harry Potter mais je ne rentre pas immédiatement dedans, c'est plus le probleme que je ne suis pas un grand fan de l'oeuvre mais juste que j'ai regardé 2 films mais qui ne m'ont pas grandement marqué.

Anectode sur le jeu : Neanmoins Wonderbook reste une experience interessante, je developperais grandement le point de l'anecdote avec L'AUTRE gros jeu de la série Wonderbook qu'est Diggs Nightcrawler. Parlons tout simplement de pourquoi j'ai fait ce livre. Tout simplement parce que je suis aussi friand de tester de nouvelles technologies, de nouvelles manieres de jouer, de nouvelles manieres d'interagir mais surtout des facons de raconter les histoires. Wonderbook Le Livre des Sorts reste une bonne idée de base que de jouer les apprentis sorciers de Poudlard en utilisant le PSMove comme baguette et je me suis prêté au jeu. C'est amusant et féerique, mais il faut vraiment rentrer dedans. D'où le probleme qu'avec Book of Spells je n'étais pas dedans mais dans l'autre wonderbook quest Nightcrawler, j'étais a fond dans le wonderbook.

Au final mon anecdote du ce jeu c'est surtout les dernieres epreuves de mémoire où utiliser les derniers sortileges appris, auront servi à quelque chose.

Musique mémorable : Aucune musique ne m'a vraiment marqué dans ce Wonderbook.

Et au final : Ce premier des deux jeux Wonderbook fut une experience interessante, mais tres courte, et surtout il faut vraiment être fan d'harry potter pour l'apprécier pleinement.

A qui je dois le conseiller : Aux enfants, ou a ceux qui veulent tenter une experience différente.

Difficulté du Platine : Jeu pour enfant = Dirigiste = Platine bidon

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je me suis prêté au jeu jusqu'au bout.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #058
Genre : Decouverte Avis : Je recommande Wonderbook pour ceux qui sont fans d'Harry Potter, mais surtout pour ceux qui veulent tenter une experience interactive. Neanmoins moi je prefere vous recommander l'autre Wonderbook : Diggs Nightcrawler.

 

 

TOP 10 de mes jeux PS3 de 2012 :

1 - Atelier Ayesha

2 - Orochi Warriors 3

3 - Dynasty Warriors 7

4 - Metal Gear Solid 3 HD

5 - Resident Evil 6

6 - Zone Of The Enders 2nd Runner HD

7 - Final Fantasy XIII-2

8 - Sleeping Dogs

9 - Dead Or Alive 5

10 - Tekken Tag Tournament 2

 

TOP 10 de mes jeux PSVita de 2012 :

1 - Gravity Rush

2 - Atelier Totori Plus

3 - Metal Gear Solid 3 HD

4 - Ragnarok Odyssey

5 - Tales of Innocence R

6 - Motorstorm RC

7 - Sound Shapes

8 - Plantes Vs Zombies

9 - Jet Set Radio

10 - Ridge Racer

Ajouter à mes favoris

Édito

 

Qui suis je? Bonne question.

Prénom: Gabriel
Pseudo: Ichikyo
Age: 23
Sexe: /人◕ ‿‿ ◕人\

 

 

A quoi je joue? Hum.

 

Consoles possédées actuellement dans des Vita surprise:


Styles favoris (Gotta catch em' all!):

Identifiants: 
LordIchikyo (PSN EU)
Ichikyo (Xbox Live EU, Trois Wario Ici Trois Tortues Ecrasés R.I.P comme ma console)

 

 

Présentation des rubriques

 

[Raconte moi un jeu de niche]

Je vous parlerais d'un jeu ou d'une série de jeu de niche méconnu en Occident et qui aurait eu besoin d'un soutien pour faire marcher un marché vidéoludique bien vide de ces oeuvres originaux et surprenantes.

 

[C'est quoi ton oeuvre zarb là]

Je vous parlerais d'un de mes animes/mangas/livres favoris et qui a quelque chose d'assez spécial pour que j'en parle. Entre magical girl, animes pour gosses ou gros animes, on verra avec le temps. 

 

[Bilan chronophage]

Je posterais mes bilans vidéoludiques, animesque ou autre. Entre le bilan de fin d'année ou un constat par console et consorts. Préparez juste une tasse de café car cest toujours long à lire chez moi.

 

[Pump my Game]

Je vous posterais des images d'objets ou de consoles que je possède et que j'ai légèrement redecoré pour coller à mes propres gouts. Ca pourra choquer certains mais j'aime ca.

 

[Syndrome Joniwan]

Vous connaisez Joniwan sur Gameblog? Le syndrome Joniwan, ce sera surement pour parler de trophy, platines ou de jeux possédé en plusieurs exemplaires selon toute forme.

 

[Souvenir de Passionné]

Je vous parlerais d'anecdotes que j'ai eu avec des consoles, des jeux, des oeuvres.

 

[Atelier Ichikyo]

Ma série de RPG favorite actuellement et depuis, c'est les Atelier Project de chez Gust. S'il y a un truc qui sera en rapport avec Atelier, il atterira immédiatement ici. N'hesitez pas à découvrir leur jeu, vous ne le regretterez vraiment pas!

 

[Alchimiste Aide Moi!]

Je vous posterais des tutoriaux, des conseils ou autres pour vous aider sur un jeu ou un service précis qui me tient à coeur.

 

 

メルルのアトリエPlus公式サイトはこちらへ!

Archives

Favoris