Atelier Ichikyo : Magical Alchemist

Par Ichikyo Blog créé le 19/09/12 Mis à jour le 02/03/14 à 19h20

Un blog pour parler de ce qui m'interesse.
Joueur très passionné de la série Atelier Project de Gust.
Mais également joueur de RPG et d'autres variété de jeux vidéos selon les gouts.
Regarde occasionnelement des animes et mangas (majoritairement des slice of life, magical girl et humour)
Voilà.

Ajouter aux favoris
Signaler
Bilan chronophage

2011 : Pleines de nouvelles têtes, de nouvelles connaissances, un but de faire des trophées :

2011 a beaucoup de choses à apporter. C'est d'abord l'année où je rencontre beaucoup de personnes sur 1 voir 2 jeux en même temps dont surtout 2 japonaises, une grosse liste d'ami de joueurs de JRPG et enfin Atelier Meruru, le graal de la trilogie Arland. Il y a aussi que Metsu, l'amie Japonaise de WKC2, m'avait fait découvrir respectivement le site de PSNProfiles et le site de YourGamerCards pour les milestones des trophées. Ce fut cette année que le déclic de la planification avait débuté, mais pas encore l'année où je me suis lancé dans la longue quête du platinage, il faudra attendre 2012 pour ce déclic arrive par un autre évènement de circonstance. Enfin bon 2011 fut la grande année de White Knight Chronicles. C'est accesoirement cette année que je faisais plus amples connaisance avec akuma2002 et enfin l'année où je découvre la série Neptune, mais qui m'avait pas encore laissé un vrai souvenir mémorable, il faudra attendre 2013 pour ca.

 

White Knight Chronicles 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : C'est en début 2011 que je trouve WKC1 au Cora a moitié prix, soit 30€ neuf. A l'époque à part Antoshin, je n'avais jamais entendu parlé de ce jeu. On dit que c'est en regardant la jaquette, tout petit, qu'on s'imagine de grandes aventures avec la force de la cover, moi cest juste en lisant Level 5 en fait (Dark Cloud, Dark Chronicles, Rogue Galaxy). 

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La création de notre avatar, la possibilité de jouer 6 classes de combat et enfin et SURTOUT le mode online. Ce dernier plein de choses à dévoiler : Quand on finit  l'aventure solo, le jeu nous invite à créer une sauvegarde qui servira à la fois pour le jeu en ligne mais aussi pour l'épisode suivant. C'est donc le jeu en ligne qui donne ce gros point à White Knight Chronicles qui a en revanche de grosses faiblesses pour son mode solo. Du Online j'ai découvert des gens qui partagent ma passion, des gens aimables(C.C, George, MARC, Alkor, Ame, VEGETA, dragon dom), d'autres pas aimables(killua, KingWKC) et j'ai surtout dépensé plus de 1000h comme au temps de Dark Cloud où j'en avais fait 500h et Dark chronicles dans les 300h, pas de doute cest bien un jeu Level 5!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le mode solo : l'histoire est soporiphique, les combats sont mous en solo et ne prennent que vraiment de l'importance en ligne. Enfin le mauvais equilibrage de l'époque qui rendait les utilisateurs à épée très puissants et le reste des classes completement derrière.

Anectode sur le jeu : J'ai joué 3 classes dans le jeu, j'ai débuté par l'épée courte pour tout le mode solo, j'ai changé pour la longue épée en ligne et j'ai fait un mage dans la moitié du jeu en ligne. Ma plus grande anecdote est évidemment d'avoir rencontré tant de gens en ligne qui m'ont gracieusement aidé et à qui j'ai fait à charge de revanche sur l'épisode suivant en les aidant à leurs tours. Je suis surtout devenu un mage melee car seul le mage melee peut soigner à haut niveau mais aussi frapper modérament de bons dégats, même si en revanche la précision est nulle et la magie aussi. C'est en devenant mage melee qui peut soigner que je me suis le plus d'ami sur le jeu, car j'avais un rôle à jouer dans l'équipe, celui de soutenir le groupe! C'est à cela que C.C a reconnu ma personne comme bienveillante et qu'on soit resté ami car elle ne supportait pas les gens égoistes. Aujourd'hui nous restons toujours de très bons amis et on partage aussi deux choses en communs : les platines de JRPG et les animes =).

Musique mémorable : The Travellers

Et au final : Beaucoup ont bashé WKC en se basant sur le jeu en solo. C'est vrai, mais peu ont parlé du mode Online, et ca c'est mal. C'est passé à côté de plus de 90% du vrai contenu du jeu. C'est le mode Online qui apporte toute la force du titre. C'est du mode en ligne que viennent tout l'interet du titre : Le journal d'aventurier, la liste d'ami, le géorama en ligne, la conception d'equipement, les quêtes à 4 joueurs. Voilà ce qu'on manqué les joueurs.

A qui je dois le conseiller : Il est impossible de conseiller WKC aujourd'hui, SCEE et D3 ont fermé respectivement le serveur du jeu et condamne le jeu à la partie solo. Et comme la partie solo est à chier... il vaut mieux éviter de faire WKC juste pour son histoire, en revanche prendre le 2 est preferable pour l'histoire car il contient l'episode 1 et 2 en remasterisée.

Difficulté du Platine : Aujourd'hui, le platine est quasi impossible, sauf si on a 3000h à perdre. Avec Online, il fallait quand meme dans les 500h. Donc il fallait vraiment s'investir pour avoir naturellement tous les trophées qui n'étaient pas dur à avoir.

Pourquoi je obtenu le platine : Parce que j'ai passé + de 1170h sur WKC1, rien de plus. Même après le platine, je suis parti rester jouer, jusqu'à l'arrivée de WKC2!

Une note sur la version localisée : La version Européenne n'a pas les quetes supplémentaires de la version japonaise dite EX, les quetes supplémentaires octroyaient de l'equipement bien plus rare et plus puissant ainsi que certaines nouvelles quêtes.

Disponible en :

J'avais le jeu en :

 Platine #009
Genre : RPG et Multijoueur Avis : WKC était bon, aujourd'hui il ne l'est plus. RIP.

 

Blazblue Continiuum Shift 1 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'avais fait Calamity Trigger sur 360, je suis donc passé à CS1 sur PS3, à la fois pour jouer avec des amis mais aussi pour bénéficier du cast supplémentaire, enfin ca c'était jusqu'à l'arrivée de Extend...

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le nouveau réequilibrage, la suite de l'histoire et jouer Platinum The Trinity.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Que BB CS Extend soit annoncé juste après... :(

Anectode sur le jeu : Quand j'ai découvert Blazblue via CT sur 360, c'était en jouant chez Shonen et Dasen, j'avais pris au hasard Noel puis Jin, Jin c'était surtout parce que je joue Ky sur GG. C'est parce que c'était en HD, c'était nerveux comme gameplay et c'était du ASW que je suis passé à la caisse pour BB CS1.

Musique Mémorable : Rebellion - Ragna Theme

Et au final : Même si j'ai repris plus tard un BBCS Extend en neuf au Auchan à 10€ (j'aime pas devoir racheter une version +++ au prix fort quand j'ai acquis l'ancien), j'ai quand même rejoué de temps à autre à BBCS1 malgré le online un peu vide, parce qu'avant tout je ne l'ai pas acheté pour qu'il prenne la poussière mais bien pour doser Platinum, Jin et Noel.

A qui je dois le conseiller : BBCS1 peut etre pas, mais Extend oui, à ceux qui ne passeront pas directement le cap à Chrono Phantasma, mais aussi pour ceux qui veulent doser un excellent Blazblue complet (Continuum Shift Extend je précise).

Difficulté du Platine : Difficulté = Défi + Online + Score Attack. Donc pas fait pour les noobs.

Pourquoi je n'ai pas obtenu le platine : Le Online était mort, je joue que 3 persos. En fait je m'en fous du platine sur le jeu, je joue pour le kiff.

Une note sur la version localisée : Zen United est certainement le pire éditeur que je connaisse au monde pour prendre du temps pour localiser un jeu... Il a fallu attendre plus d'un an pour voir arriver CS1 en Europe, encore heureux qu'il ne soit pas region lock, ce que je peux pas dire en revanche de Persona 4 Arena...

Disponible en :

J'ai ce jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu
Genre : Jeu de baston 2D Avis : Reservé aux purs fans de jeu de fight 2D mais aussi à ceux qui aiment le travail de ASW : Guilty Gear, Arcana Hearts, Ken etc.

 

Ferrari Challenge 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Le jeu fut bradée à 5€ sur le PSN. Bien qu'ayant fait Gran Turismo dernièrement, je n'étais pas contre un petit jeu de course, surtout avec des Ferrari. Donc j'ai donné l'argent de la CB au PSN et je me suis pris le jeu.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Certainement l'histoire de Ferrari, la conduite de plusieurs bolides de la marque.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La conduite qui ne fait ni différence entre Arcade et Simulation, de plus c'était mou du genou à conduire et les vues ne sont pas non plus géniaux. La bande son était désastreuse.

Anectode sur le jeu : L'envie de rouler des Ferrari remonte à deux jeux arcade dans ma mémoire. Le premier est Outrun, un excellent jeu d'arcade de l'époque. Le second est Ferrari 355 Challenge que j'avais fait sur la Dreamcast. C'est parce que j'aimais en particulier la F355 que j'ai pris Ferrari The Race Experience sur le PSN, même si les genres ne sont pas similaire.

Quand je rédigais un dossier (abandonnée depuis) de Nanoha, j'avais souris quand je pouvais trouver une des vieilles ferrari portait le nom de Testarossa. C'est idiot comme anecdote mais sur Nanoha Strikers, jamais je n'avais lu autant de nom de bagnoles que jouer à Ferrari Challenge m'avait rappelé les filles de l'anime.

Musique Mémorable : Je sais pas, l'écran titre?

Et au final : Bien après Ferrari Challenge, il y a Test Drive Ferrari qui apporte un bien meilleur respect à la marque, bien qu'il soit plus difficile. Quant à Ferrari Challenge, c'est sympa mais beaucoup trop daté, un jeu qui a très mal vieilli. Gran Turismo 5 est par exemple un jeu de course qui vieillit assez bien et que je peux refaire, ce n'est pas le cas de Ferrari Challenge.

A qui je dois le conseiller : A moins d'être un fan de Ferrari et à moins d'avoir joué à Test Drive Ferrari, difficile de recommander ce jeu aujourd'hui.

Difficulté du Platine : Le platine est vraiment simple à faire, il faut juste supporter une jouabilité très aléatoire entre arcade et simulation.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Le jeu était simple à faire, j'avais rien d'autres à jouer dans l'année où j'ai fait son platine, donc je me suis occupé, comme tout le monde.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Platine #045
Genre : Course Automobile Avis : A moins de le trouver pas cher ou d'avoir pas fait Ferrari de Test Drive, alors peut etre, il est à recommandé. Sinon, y'a mieux ailleurs.

 

Dead Space

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Mon frère me l'a prêté car il me disait que le vrai Survival Horror c'était avec Dead Space. C'est parce qu'il a absolument pas aimé Resident Evil 5 qu'il m'a recommandé de faire Dead Space car y'avait la jouabilité vue derrière l'épaule mais y'avait aussi l'horreur.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'ambiance, l'obscurité, le fait de devoir démembrer les ennemis pour les vaincre, de bien me faire flipper, la faiblesse d'Isaac, le HUD sur son dos et enfin un bon doublage Francais.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le scriptage des situations parfois prévisible, la stase et ses aléas, les bugs parfois, les phases de tirs injouables quand on a la tourelle.

Anectode sur le jeu : Dans le jeu y'a ce langage que je comprenais pas. J'avais beau ouvrir le manuel, rien du tout. J'ai du chercher sur internet pour voir des fans qui ont mis le langage du jeu qu'on lit sur les murs, le décor, le tout sur papier, sur wiki. Apres cela je compris que le jeu a sa propre identité qui le distingue d'autres Survival Horror du genre.

Musique mémorable : Le jeu n'a pas de musique, il joue surtout sur l'ambiance.

Et au final : J'ai bien aimé le premier Dead Space, moins le second que j'ai fait plus tard sur 360 et que j'ai arrêté brutalement car ce n'était plus du Survival Horror mais un mélange de RE5 et Dead Space. Pourtant rien ne m'aurait empeché d'aimer le 2, pas même le fait qu'Isaac parle enfin, mais que ca correspondait plus à l'image que j'avais de Dead Space.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de la première heure du genre Survival Horror, en particulier juste cet épisode.

Difficulté du Platine : Cela depend de votre patience mais aussi de vos nerfs. Tant le jeu surprend, tant les ennemis ont aussi leur propre aggresivité qui vous mettront des batons dans les roues, additionnée a la fragilité d'Isaac.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Dead Space était bon, j'ai du le faire 2 fois quand même pour pleinement apprécier ce stress à bord de l'Ishimura a me faire poursuivre par les necromorphes

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #010
Genre : Survival Horror Avis : Un excellent Survival Horror à conseiller aux fans du genre

 

Street Of Rage 2 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Previously in dans mon bilan, je vous avais parlé de ceux qui jouaient à Final Fight et d'autres à Street Of Rage. Je vous ai parlé de Final Fight, il est temps de vous parler de ce Street of Rage 2 obtenu par le Playstation Plus gratuit du fameux programme "Welcome Back Playstation Network" qui offrait 1 mois de PS+ gratuit et 2 jeux complets dématérialisés au choix. Dans le PS+, il y avait Street of Rage 2.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La musique de Yuzo Koshiro, le fait que Streets of Rage 2 est un beat'em all arcade qui sait aussi se distinguer de son concurrent direct Final Fight. Le 2eme volet reste le meilleur à mes yeux, à mes oreilles mais aussi pour mes doigts. La coopération dans le jeu est génial et à l'inverse de Final Fight qui faisait qu'on se tapait entre nous pour nous briser des actions, on peut combiner de mauvaises actions sur SoR pour les transformer en action coopératif jouissive, un exemple : si vous choppez votre partenaire, vous pouvez soit le mettre à terre, juste pour rigoler ou soit utiliser votre partenaire comme extension, par extension j'entend de pouvoir s'aider du partenaire pour chopper et frapper un ennemi distant et lui briser sa garde. Aussi, vous pouvez aggriper un ennemi à l'arriere et votre partenaire peut puncher l'ennemi sans interrompre votre action, de la pure coopération je vous dis! Et c'est cela qui rend SoR a mes yeux plus important, plus jouissif que Final Fight!

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La version PSN n'est pas la même que celle fourni dans l'ultimate compile Megadrive! Même si le jeu bénéficie d'un mode online, il est en revanche... en 50Hz! Et ca fait toute la différence! Street Of Rage 2 en 50Hz, c'est juste une purge... Une musique qui ne suit pas, un jeu lent et pas reactif et le lag sur le PSN n'aide pas non plus.

Anectode sur le jeu : L'époque où j'ai découvert Street of Rage 2 remonte à l'époque où Dasen m'a prêté le jeu quand j'étais tout jeune. J'avais bien aimé le genre, je m'étais éclaté avec Axel et Blaze. D'ailleurs y'a aussi l'histoire de la censure à Blaze selon les versions. Mais au final le beat'em all Arcade de l'époque où je m'étais le + éclaté est bien Street of Rage!

Musique mémorable : Dreamer : Stage 3-1

Et au final : Bien que le portage PSN soit foireux, j'avais repris goût à refaire le jeu, j'avais fait le online avec C.C et ca faisait du bien de se refaire un classique comme lui. Ce qui gène neanmoins que ce soit 360 ou PS3, c'est que la manette soit une configuration 2-2 alors que la Megadrive nous avait habitué à la configuration sur 3 touches dans la même ligne, ca peut dérouter parfois quand on change d'une version à l'autre.

A qui je dois le conseiller : Pas la version PSN en tout cas, sauf si c'est pour le Online. Mais pour le online, je recommande la version XBLA qui est bien meilleure. Quand a un Street of Rage 1 à 3 bien stable sur la PS3, je vous redirige à la SEGA Megadrive Ultimate collection.

Difficulté du Platine : Y'a pas de platine.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

Le jeu n'a pas de platine.
Genre : Beat'em all Arcade Avis : Un excellent jeu de SEGA de l'époque à refaire pour la nostalgie et l'amour de l'arcade gaming!

 

White Knight Chronicles 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Ayant aimé le Online du 1er, je ne pouvais pas laisser l'occasion de faire le 2!

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les TRES GRANDES AMELIORATIONS de toute la partie Online. Liam O Brian qui double Madoras, du pur bonheur pour les oreilles. Et enfin le reequilibrage de toutes les classes : le SS et le LS sont nerfés, le Axe buffés, les Archers buffés avec un role de soutien et d'indépendance, le Mage completement buffé (voir totalement sur le 1.01 occidental basé sur le 1.13 Japonais) et le changement radical du systeme d'action en combat avec un tour d'action plus rapide et des quetes jusqu'à 6 joueurs! Enfin la possibilité d'avoir son propre chevalier customisable, plus de 100 nouvelles quetes jouables et la promesse de voir enormement de contenus s'étoffer avec le temps. Enfin un énorme coup de coeur pour Prelude of Battle 2, le battle theme qui m'a accompagné dans mon aventure pendant plus de milliers d'heures à me battre, à aider mes amis.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Toujours le mode story à chier, la plus grande déception étant de voir le jeu se conclure brutalement sur le combat finale sans Leonard dans l'équipe.

Anectode sur le jeu : Sur 1721h de jeux, j'ai connu encore plus de personnes : Metsu, kathy, takashi, Musashi, Arngrim, Nico(le fils de MARC), Makoto, Ester, Fayts, Izorpo, Fay, KOSMOS, Jaja(dans les dernieres semaines cela dit) etc. J'ai vécu mes meilleurs moments d'héroic Fantasy sur WKC2. Tout avait l'air si parfait, j'ai joué plus d'un an et 3 mois, plus qu'il n'en faut pour ignorer que je platinais des jeux, j'en avais plus rien à foutre... J'étais héureux.

Musique mémorable : Prelude To Battle 2 (Battle Theme of WKC2)

Et au final : Jusqu'aù jour où D3 et SCEE n'ont jamais sorti de nouvelles quetes, ont menti aux joueurs, ont lachement abandonnée le jeu et ont définitivement cloturé les serveurs occidentaux (le jeu est encore en vie au japon)... Toute une depense de Tickets pour les guildes, les jetons, tout l'equipement craftée pour... rien... Avoir atteint le maximum avec les Armes True King, l'equipement de GR30... Tout ca pour rien... Au final je garde en mémoire de très bons amis que j'ai gardé sur le PSN et c'est le plus important. J'étais un éternel mage support et je faisais partie d'une Guilde que je n'ai jamais abandonné : Empyreal. J'étais Rorona, la mage support aimée de tous, qui aidait tout le monde, qui savait jouer son role sans jouer les pretentieux, qui voulait aussi faire connaitre Atelier et ca a marché pour certains cas. Bref adieu WKC2, j'ai passé de très bons moment avec toi! T_T

A qui je dois le conseiller : A oersonne aujourd'hui. A moins d'aimer l'histoire soporiphique du jeu, en perdant le jeu en ligne le jeu se voit amputé de 95% de son contenu. Donc tout ce qu'il faut pour condamner le jeu à l'oubli.

Difficulté du Platine : Lire WKC1.

Pourquoi je obtenu le platine : Lire WKC1.

Disponible en :

J'ai ce jeu en :

Platine #011
Genre : RPG - Multijoueur Avis : Avant que WKC ait eu ses serveurs clots, il était le meilleur de son genre à offrir au joueur des sensations fortes, un grand moment d'héroic fantasy. Aujourd'hui il n'est plus rien.

 

Atelier Meruru - The Alchemist of Arland 3 (JP) dit The Apprence of Arland (EU/US) PS3 et PSVita (Episode Plus)

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Rorona / Totori bis.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : D'améliorations en améliorations à chaque nouvel Atelier, c'est aussi un nouvel alchimiste, une nouvelle histoire, des années qui passent et un systeme qui s'étoffe. Ici c'est la conclusion d'Arland et qui assume parfaitement son role de jeu qui s'ouvre comme un livre, un conte qu'on prend plaisir à relire, celui de la quête de jeunes alchimistes qui ont accompli un but, une longue quête. Pour Meruru, la princesse du royaume d'Arls, c'est aussi un voyage pour éviter la lassitude, pour découvrir le monde, murir mais aussi en apprendre plus sur ses origines. C'est par l'alchimie que Meruru va découvrir le vrai sens de la vie. A travers un systeme de combat brillament sublimé par de nouvelles mécaniques (Soutien amélioré, compétences diverses, objectif de reconstruction du royaume qui offre egalement une aide au groupe de Meruru) et la patte Gust : de l'humour, des personnages attachants et une rejouabilité parfaite (plus de Cole qui se transfere d'une partie à une autre, offrant ainsi le vrai challenge de la gestion).

Comme je disais ci dessus, Atelier Meruru est l'épisode de plus abouti de la trilogie Arland.  .

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Si je n'ai fait aucun reproche à Totori, j'en ferais néanmoins une pour Meruru, pourquoi les Européens n'ont pas le droit a la fin supplémentaire du jeu Vita Meruru+? Autant je l'ai sur la version Japonaise PS3, autant je ne l'ai pas en Europe. Ah oui je sais pourquoi, Tecmo Koei Europe ne peut rien faire, ni America, car la trilogie Arland PS3 appartient à Arland, et ils ont un peu de mauvaises ententes depuis Ayesha... Merde alors... Ah oui de vrais défauts de jeux? Bah aucun.

Anectode sur le jeu : Je me rappele avoir passé dans ma toute première partie, 2h entière à affronter Masked G en low level et en underated gear. Ca veut dire que je n'ai pas fait un equipement de ouf à mes personnages et je n'ai pas levelé mes persos, tout ca dans le but de faire le boss de facon difficile et je me suis éclaté. Une des forces d'Atelier est qu'on peut regler soi même son challenge grâce à l'alchimie. On peut venir OP et finir le combat en 2/2. Ou bien volontairement venir avec des handicaps et essayer de le relever. C'est ce qui fait la force de certains JRPG, comme par exemple ceux qui s'inventent des défis sur les combats de Tales qui passent du No Damage, au low Level ou au solo challenge.

Musique Mémorable : Astral Blader

Et au final : Le meilleur volet de la Trilogie Arland sans exception. Un excellent final au passage qui laisse une petite larme. Petite car à la fois il faut dire adieu à toute la troupe de personnages d'Arland mais aussi parce qu'on peut encore y rejouer très prochainement dans sa version Meruru Plus sur PSVita, qui vient avec son gros lot de nouveauté : costumes, nouvelle fin, trophy list revamp et enfin pour beaucoup, une petite selection des musiques d'Atelier Escha&Logy.

A qui je dois le conseiller : Bis Rorona/Totori

Difficulté du Platine : Autant le platine peut etre simple sur PS3 (a part Masked G pour certains), autant le platine sur PSVita vous demandera de vous accrocher, les 5 nouveaux boss optionnels sont durs et ils ne font pas de cadeau. Quitte a donner des stats : 99999 HP 700 en ATK, 500 en DEF. Donc oui vous devrez faire un énorme travail en alchimie pour parvenir à les vaincre.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Bis Rorona/Totori

Une note sur la version portable : D'abord parlons de la nouvelle fin qui met en scène la Rorona Adulte, la vraie, celle qui est apparu dans le Calendrier Gust de 2012. D'abord l'accomplissement de cette fin demande à ré-accomplir tous les objectifs liés à la fin de la fête des sorcières, c'est à dire obtenir le Niveau 50 d'alchimie et faire le Merulixir parfait avant le début de la 5eme année, une certaine difficulté pour ceux qui n'ont jamais fait Atelier Meruru la première fois sur console mais qui est surmontable pour ceux qui connaisent la série. Les conditions remplis, il faudra de nouveau créer cet elixir une seconde fois pile à la 5eme année pour declencher une série d'épreuve imposé par Astrid. La recompense de fin étant de créer le véritable elixir pour redonner la forme originelle de Rorona et non de créer un elixir d'éternelle jeunesse, cet fin est en quelque sorte le mea-culpa de Mel Kishida d'avoir sous estimé l'ultra popularité de la Rorona Adulte par rapport à (l'insupportable) Loli Rorona. Ca c'est dit pour la nouvelle fin. Ensuite le jeu se permet également de rajouter des options d'interface comme le reclassement d'objet selon la categorie, le rang, les traits importants etc. Il se permet également de debugger quelques imperfection par rapport a la version PS3 comme retourner pile poil devant Rufus apres chaque action au conseil, au lieu d'être derriere la porte et perdre du temps plusieurs fois de suite. Ce n'est pas tout évidemment, le jeu ajoute 5 boss qui sont debloqué après avoir atteint le Rank 9 du royaume, c'est là que Gust a imposé sa légendaire difficulté :

- D'abord le jeu est simplifié sur l'alchimie : Desormais un equipement d'une qualité de Rang 120 et S triplera les stats de l'equipement. Des Traits comme Royal Aroma sont desormais des traits d'armure qui ajoute crutiallement des bonus bienvenue, ainsi que des nouveaux equipements a crafter qui seront en fait crutialle pour faire les nouveaux boss qui sont d'une difficulté depassant d'entendement. Vous vous souvenez de Shadow stalker d'Atelier Iris 3 ou de tous les boss optionnels de Mana Khemia 1? Voilà ce genre de difficulté que vous allez rencontrer sur les 5 nouveaux boss post-makina domain. Enfin les Hom prennent moins de jours pour dupliquer les objets les plus complexes, vous facilitant ainsi le travail de préparation avant les vrais challenges.

- Le jeu n'est pas pour autant simplifié, il est même plus exigeant. Passé le Rang 5, le Rank 6 demande énormement de points supplémentaires et donc de vraiment travailler sur la reconstruction du royaume pour arriver à ses objectifs de fins! A titre de comparaison, il fait 1130 points sur PSVita contre 1000 pts de construction sur PS3 pour obtenir le Rang 6 du Royaume! Alors imaginez le Rang Final X qui ne peut être obtenu qu'apres avoir vaincu tous les boss optionnels : 3430 points contre 2600. Gust a prévenu, pour conclure la Trilogie ils ont mis les petits plats dans les grands pour satisfaire les joueurs les plus exigeants de sa série. Une difficulté à la Atelier Viorate, il était temps ^_^.

Notons aussi les micro ajouts de bienvenue comme la boutique de vetements qui permet d'habiller Meruru, Totori et Rorona avec une garde robe digne de la Nouvelle maison du Style, un ajout de bienvenue donc. Mais aussi du nouveau mode BGM qui se permet de rajouter l'ost d'Atelier Ayesha mais également d'avoir quotidiennement des pistes supplémentaires limite exclusif du 15eme episode EschaToLogy! Un vrai cadeau de la part de Gust depuis son Ayesha Mix Pack sur PS3

Disponible en :

J'ai ce jeu en :

 PS3 : Platine #050 (EU) et #060 (JP)
Genre : RPG Avis : Bis Rorona/Totori

 

Need For Speed Shift 2 Unleashed

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Jeu de course que m'avait recommandé Ame et kathy.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La vitesse, les sensasions de simulations et la difficulté.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le online plutot mort du jeu.

Anectode sur le jeu : C'est un jeu que j'ai pris surtout parce qu'on faisait de la course en ligne avec kathy, Ame et Metsu. On s'était éclaté sur les courses à 4, a se crasher comme un Burnout, à essayer de

Musique mémorable : Je ne m'en souviens d'aucune, parce que cest un jeu de bagnole.

Et au final : Je n'ai pas beaucoup joué à NFS Shift 2 Unleashed au final, j'ai surtout prêté le jeu à mon frère juste apres et depuis je n'y ai plus vraiment retouché.

A qui je dois le conseiller : Je ne saurais dire, surement a ceux qui cherchent de la vraie simulation automobile car cest que qu'est "Shift".

Difficulté du Platine : Pas plus dur que Gran Turismo mais pas non plus facile. Il faut également jouer en difficile, ne faire aucune erreure et tout accomplir.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : J'ai oublié plus tard l'existance du jeu quand je l'ai prêté.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Course Automobile Avis : Shift est reservé à ceux qui aiment la conduite type simulation, ce n'est pas le côté arcade ni pump de Underground, Most Wanted et Hot Pursuit. A ceux qui ne recherchent pas le côté simulation mais Arcade, Shift n'est pas fait pour vous.

 

Retour Vers le Futur - Back To The Future The Video Game

Pourquoi j'ai pris ce jeu : On parle de Retour vers le futur, un film et une oeuvre culte pour celui qui a vu le film et même jusqu'à suivre le dessin animé.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : D'être Retour vers le Futur 4 tout simplement, de retrouver ce sentiment de fanservice à l'oeuvre, de retrouver mes personnages : Marty, Doc, Einstein, la DeLorean.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Trop court. Bien qu'il soit plus long à suivre que l'un des 3 films, il n'a cependant pas le rythme. Un exemple est le chapitre 3 bien plat dans le futur altenatif de 1985 ou encore le chapitre 5 très vite expedié.

Anectode sur le jeu : J'ai acheté le jeu durant une promotion du Summer Sales du PSN, le jeu entier était bradée à 10€. J'ai donc sauté le pas et avant de faire le jeu, je me suis tout simplement refait les 3 films avant de jouer au jeu, comme tout fan qui se respecte et j'avais bien pris mon pied, même avec le mitigé 3eme episode parce que bon le Western et moi quoi =). Donc quand j'ai enchainé avec le jeu, ce fut un bien beau weekend que j'avais vécu en compagnie de Marty et du Doc.

Musique mémorable : Le Theme Principal de Retour vers le Futur

Et au final : J'ai racheté plus tard le jeu en boite. A la fois le refaire m'a permis d'acquérir le platine, de l'autre de pouvoir avoir à la fois une copie digitale du titre et une copie physique à prêter. Pour beaucoup BTTF n'est pas le meilleur Telltale, il ne l'est peut etre pas mais pour moi c'est surtout pour Retour vers le futur que je suis venu me procurer le titre.

A qui je dois le conseiller : Aux fans de l'oeuvre. Le 4eme épisode ne plaira pas a tout le monde mais cela fait plaisir de retrouver Marty et Doc.

Difficulté du Platine : Un Telltale est pas dur à platiner, c'est aussi le cas de ce RVLF.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que j'aime bien Retour Vers le Futur.

Une note sur la version disque : Le jeu sur disque souffre de plus gros temps de chargements, ce qui nest pas le cas de la version dématérialisé. A vous de voir sous quelle version vous préfèrez le titre.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 

 Platine #025
Genre : Point'n Click Avis : Toi qui a aimé la trilogie du film, soit tu vas aimer le jeu, soit tu vas le detester. Mais si tu veux une réponse, prend le jeu et tu jugeras pas toi même sur table, sur manette.

 

Burnout Paradise

Pourquoi j'ai pris ce jeu : énieme jeu que je me fais prêter par kathy, Burnout Paradise, la série Burnout que j'avais entendu parler à l'époque sur RE-7, sur PS2.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : La sensation de vitesse, de conduire, de faire n'importe quoi dans la ville.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le peu de temps que j'avais le jeu en main.

Anectode sur le jeu : Ce jeu, je ne l'ai fait le temps de quelques jours, il était sympa mais le online était deja mort quand je suis entré dedans. Donc j'ai fait quelques courses de rues avec Ame, kathy et Metsu, on s'était bien amusés, c'était différent de NFS Shift 2.

Musique mémorable : Je m'en rappele pas.

Et au final : C'est un jeu que j'aurais aimé découvrir plus tot, si en fait je savais exactement quel version prendre vu qu'il nest pas complet, qu'il y a du DLC derrière et que le Online est vide. Ou Mort, cas selon.

A qui je dois le conseiller : Je ne saurais être la personne qui peut vous conseiller Burnout Paradise, cependant je ne doute pas de ses qualité pour amuser les joueurs. A vous de voir.

Difficulté du Platine : Je ne saurais l'estimer, il parrait que cest simple, juste qu'il faut beaucoup collecter.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Je n'ai pas eu beaucoup de jours pour le faire.

Disponible en :

J'avais le jeu en : 

Je n'ai pas le platine de ce jeu.

Genre : Course Automobile sur fond d'open world Avis : Il doit y avoir une différence entre le monde ouvert de NFS Most Wanted, Test Drive Unlimited 2 et ce Burnout Paradise. Cependant Burnout se joue surtout comme un gameplay Arcade, donc avis aux amateurs.

 

Little Big Planet

Pourquoi j'ai pris ce jeu : La promesse de Little Big Planet : construire son monde, créer des niveaux, les partager avec la communauté. J'ai obtenu ce jeu gratuitement par le programme Retour Playstation lors du Hack du PSN de 2011, on devait choisir 2 jeux, j'ai choisi Little Big Planet que j'ai pu faire avec les amis de WKC, et Infamous que j'ai pas touché.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les promesses tenues, Little Big Planet est énorme, il y a tant de choses à faire et les gens ont de l'imagination quand on voit les niveaux qui ont été crées, ils sont amusants et bien cool, cest un peu comme les non officiel editeur de niveau des Mario mais rendu officielle avec des outils accordés au joueur =).

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le temps et l'investissement que je dois accorder à Little Big Planet pour pleinement apprécier le titre à sa juste valeur. J'étais en plein WKC malheuresement cela ne ma pas permis d'approfondir le jeu.

Anectode sur le jeu : Ame m'avait proposé de créer un niveau avec elle, j'avais refusé malheuresement donc elle l'a crée avec Metsu. Quand je suis venu l'essayer, ils ont tendu un piege et c'était en punition pour pas avoir aidé Ame et malgré tout on s'est éclaté car les pieges auraient été volontaires, que j'aide ou non =D.

Musique mémorable : MGS2 Dead Cell Yell (Remix) DLC

Et au final : Si j'avais réellement l'investissement et le temps libre, je ferais LBP à fond, cependant je n'ai rien de tout ca, mais je ne critique pas les forces du jeu, il est bon, il demande juste un peu d'investissement pour construire ses niveaux. Sinon il est bon pour un jeu solo simple.

A qui je dois le conseiller : Pour ceux qui ont l'esprit creatif, pour ceux qui aiment les jeux de plateforme au scrolling horizontal

Difficulté du Platine : Il est facile d'apres ce que j'ai pu entendre.

Pourquoi j'ai n'ai pas obtenu le platine : Je n'ai pas eu le temps de m'y investir sérieusement.

Disponible en :

 

J'ai le jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Plateforme - Liberté Avis : Little Big Planet est un très bon jeu, je ne doute pas de la qualité du titre qui a également droit à une version Vita.

 

Resident Evil 4 HD 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : On est fan de Resident Evil ou pas et peu importe si c'est un travail de faineant, rejouer à Resident Evil 4 même sur PS3, ca n'a pas de prix pour moi =).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Bah le changement tout simplement. Passer de RE CVX à RE4 a été très surprenant à l'époque de la Gamecube, que j'ai repris plus tard sur PS2 et re-essayé sur Wii mais jamais pu faire la version PC (PC pas puissant). Mais les versions PS2-PC-Wii-PSN/XBLA se demarque de la version GC car il ajoute le separate way d'Ada Wong.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La version PS3 a cependant un petit point negatif, les temps de chargement pour les sauvegardes... C'est lent... C'était rapide sur Gamecube, un peu lent sur PS2 mais sur PS3 c'est lent... tout ca pour charger sur le HDD... Apres d'autres diront la fausse realisation patch PC mais perso je m'en branle...

Anectode sur le jeu : L'humour noir de Leon, définitivement. Your Right hand comes off? Better Try to find a new trick because that one's getting old. Got a Smoke? Got Gum... The Big Cheese. ah bordel tellement de bonnes répliques. Ah wait, It's Game Time ;).

Musique mémorable : Wesker Theme RE4 Mercenaries

Et au final : Beaucoup mettent Resident Evil 4 au bucher pour avoir tuer le Survival Horror, beaucoup devraient aussi s'estimer heureux d'avoir du changement, eux qu'on lisait encore dans les tests de Resident Evil Zero dire : "A quand le changement dans Resident Evil", en pointant de mauvaises notes sur RE Zero. C'est la faute des joueurs si RE est devenu ce qu'il est, qu'ils assument, moi je continue de prendre mon pied tant que ca tombe pas dans la pure merde comme Dead Space 3 par exemple qui renie totalement ses origines.

A qui je dois le conseiller : A tout fan de Resident Evil, tout fan de jeu d'action.

Difficulté du Platine : Il n'y a pas de platine mais rien ne vous empeche de faire le mode Pro pour le trophée d'or.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Y'a pas de platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Y'a pas de platine
Genre : Survival Action Avis : Resident Evil 4 est le kiff que j'ai attendu depuis longtemps, et j'ai encore plus accepté son changement quand la trame de Resident Evil 5 a développé un cas logique : le combat contre le bio-terrorisme.

 

Resident Evil Code Veronica X HD 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Pareil que RE4HD, je ne suis pas contre de rejouer à Resident Evil Code Veronica, même sur PS3.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le dernier Resident Evil le plus survival horror et le plus emotionnel. Ressentir cette certaine peur à l'ouverture d'une porte, ressentir le sursaut dans les moments d'horreur. Aussi les meilleures musiques, Alexia, Chris Theme, Steve en vert etc...

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Si j'ai été indulgant pour RE4HD, en revanche RE CVX est bien foirée, le jeu est trop lumineux, les options essentielles tel que la pause en figeant le temps n'est pas inclus dans le jeu, enfin le jeu a très mal vieilli par rapport a la derniere version basé en date, a savoir la version Gamecube. Pour le coup c'est la version Gamecube qui mérite plus d'être acquis que cette version PSN, je peux pas me prononcer sur la version XBLA mais il parrait que c'est la même chose.

Anectode sur le jeu : Ce jeu je l'ai eu en 3 fois, d'abord sur Dreamcast en version Japonaise, ensuite sur Dreamcast toujours mais en Européen et enfin sur PS2 en version CVX. D'abord, la version Dreamcast JP avait le droit aux modes de difficultés Very Easy et Easy qui sont absente de la version Européenne, mais le plus important : RE Code Veronica X et Européen est basé sur le mode de difficulté Easy, il n'existe pas de vrai mode normal! Le Mode Very Easy était similaire au mode Easy de RE3, c'est a dire vous donner un gros paquet d'arme dans le coffre pour vous simplifier la vie ainsi que tripler la santé de Claire et Chris, pour anecdote, Claire tenait quasiment + de 3 min pour se faire endommager en continu par les zombies du cimetiere avant de mourir! La version Japonaise et Européene Dreamcast avait aussi la coup de DiCaprio pour Steve avant de changer pour la version EU X PS2 et Complete sur Dreamcast JP. 

Musique Mémorable : A moment of Relief

Et au final : J'ai encore de très bon souvenir de Code Veronica, comme tout les Resident Evil que je joue =). Il reste mon épisode préféré surtout parce qu'on a le droit au Duo Redfield dans le même jeu. C'était aussi la dernière fois que vous voyez un Chris normal, avant de devenir une montagne de muscle.

A qui je dois le conseiller : A tout fan de Resident Evil!

Difficulté du Platine : Y'en a pas, le trophée le plus dur est de finir le jeu en moins de 5h, en rang S, sans utiliser de spray, sans perdre son temps mais surtout avec qu'une seule sauvegarde, celle de la supposée changement de disque qui date de la Dreamcast au temps où le jeu avait 2 GD! Le stress totale quand je me rappele que mon pire moment de mort dans Code Veronica est le fameux plafond dans la zone avant steve!

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Y'en a pas.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

Ce jeu n'a pas de platine.
Genre : Survival horror Avis : Resident Evil Code Veronica X ne rend pas honneur aux consoles HD, cependant son meilleur portage se trouve sur Nintendo Gamecube, je vous le recommande chaudement si vous n'avez pas de Dreamcast =).

 

Hyperdimension Neptunia 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Quand j'ai entendu parler du jeu, je suivais famitsu, je suivais dengeki, je suivais 4gamer.net, je suivais l'actualité avec des amis : Exelen, SalemJeanette. En bref le pitch était : la guerre des consoles avec comme ennemi principal : la R4. Tout de suite je suis conquis.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Il s'agit bien d'une guerre des consoles. Il s'agit aussi de raconter un scénario écrit pour parodier ou expliquer le contexte actuel qui a été vécu entre piratage de jeux sur CFW de la PSP aux consoles hackées : Flashage de la 360, Surchauffe de PS3, probleme de public sur wii et la situation de SEGA a travers l'image de Neptune. Ici il y a de bonnes idées.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La mécanique vieillisante du titre par rapport à Trinity Universe. Par rapport à Trinity Universe on conserve les outils de scout dans les donjons, on conserve aussi le format de choix du donjon autour des mondes et enfin on garde l'aspect VN en dialogue et combat en 3D. Cependant mon gros point noir va au systeme de combat avec les potions et le hasard du niveau de difficulté. Des potions, le probleme ne se pose pas, on recolte des fioles et on utilise certaines fioles selon des recettes que dispose chaque personnage, cela va du soin au buff. Si l'idée est appréciable et donne un tout strategique, il trouve vite ses limites quand il s'agit :

  • de changer la difficulté du jeu rendant un peu le systeme obsolete. Configurer le jeu en mode difficile permet de doubler le taux de degats que peut donner chaque camp, en revanche il ne change pas la condition physique des 2 camps, cela rend le Mode Hard comme un Sudden Death par moment, pouvant etre utiliser a notre avantage comme aussi à notre propre piege. Rendre le jeu plus facile vous permet de diminuer ce même taux de degats, mais rend les combats incroyablement longs...
  • Si on joue avec le contenu telechargeable gratuit, on peut volontairement tuer l'interet du jeu : l'equipement amassé dans les donjons à surlevel est beaucoup trop puissant. Utiliser honnetement l'equipement vous permet de tracer le jeu en une ligne droite sans vous soucier de tout le systeme qu'apporte le jeu. Et c'est ce que je critique. Le jeu est beaucoup trop facile, au point qu'il est pas calibré.
  • Pour se faire : il est possible d'eviter les combats : on peut sauvegarder en plein donjon! Sauvegarder et recharger la partie re-initialise le temps que prend un ennemi avant d'engager un combat avec vous. C'est donc en utilisant de multiple save/load qu'on peut terminer des donjons en time attack à 100% de reussite et aussi obtenir son plus puissant equipement sans broncher, sans galerer, sans combatttre.
  • Par rapport à Trinity Universe, le jeu permet une customisation plus libre de ses combos. Cependant dans Neptune premier  du nom, on ne comprend rien à la charte des coup, et cela est desastibilsant pour n'importe quel personne qui n'est pas patient!. C'est un défaut tellement énorme qu'on ne retrouve heuresement plus ce systeme trop compliqué dans son nouveau jeu : Neptunia Mk2.

Anectode sur le jeu : Mon personnage favori du jeu est Noire, la personne qui dirige Lastation qui represente le monde de Sony. C'est mon personnage favori et javais rêvé de pouvoir jouer avec elle directement. Cependant ma joie fut de courte durée quand je l'ai recruté...  qu'a la fin du jeu... dans le but de faire la vraie fin... même pas 1h... dégouté... Et je parle pas des personnages payants qu'on été Gust et NiSA... Gust permet d'avoir des reductions en magasin et a les meilleurs soins, et NiSA peut permettre de verifier les parts de chaque terre, dans le but de faire la vraie fin! Je ne sais pas si cest quelque chose que je dois me rememorer, ou quelque chose que je dois pointer comme le fait de me rendre Gust payante, comme... un crime. Mais comme tout perso DLC, les persos en eux même sont un peu comme des cheat code... Apres tout Gust est la meilleure healeuse, elle vaut bien son prix.

Une anecdote sur la musique mémorable. Le theme de Lastation aussi étrange que ca puisse paraitre est un de mes préférés. Non pas parce que je suis juste un Noire-fanboy mais tout simplement parce que le theme peut aussi résumer le contexte de l'année sur l'industrie du jeu vidéo. A savoir celle d'une vraie guerre. Le theme de Lowee et Leanbox ont plutot un theme de paix alors que celui de Lastation fait penser à une industrie qui continue à se développer comme une usine à armement pour faire face à la guerre sur le long terme, comme le theme de la guerre des consoles. Lastation doit toujours affuter ses armes à la guerre comme l'industrie produit en masse pour essayer de dominer continuellement. C'est plus Lastation qui m'a parlé que Leanbox et Lowee, quand à Planeptune qui doit se reconstruire, s'imposer.

Musique mémorable : Lastation Theme - Neptune 1

Et au final : Neptunia n'est pas un mauvais jeu, cependant il a beaucoup trop mal vieilli aujourd'hui pour qu'on s'y interesse. Il faut savoir que si on commence un jeu ou une série, il faut au moins un premier épisode assez solide. Neptunia 1 sur PS3 a juste un peu trop de faiblesse pour qu'on s'y interesse directement comme tel, cest pour cela qu'il est plus facile de commencer et d'apprécier la série qu'en débutant avec Neptunia Mk2. Beaucoup n'arrivent par exemple pas du tout avec Atelier Rorona dans l'état ou il est, et prefere attendre le remake du jeu sur PSVita et PS3, je peux en dire de même pour le premier Neptunia qui recevra un splendide remake basé sur le systeme construit sur Neptunia Victory. A vous de voir à présent.

A qui je dois le conseiller : Si les defauts que j'ai enoncé ci dessus ne vous font pas peur, alors bienvenue dans le monde de Neptune. Sinon je vous recommande fortement d'attendre le remake sur Playstation Vita de ce volet qui recevra moult changement vous permettant d'apprécier pleinement la force du titre.

Difficulté du Platine : Des trois (quatre pour Neptune PP) jeux, il est celui qui prend le plus de temps à platiner mais pas le plus difficile. Faire 2 fins, avancer et finir le jeu, il n'y a pas grand chose à faire.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Je me suis efforcé à le finir pour essayer d'apprécier les quelques forces du titres. Je ne le regrette pas pour avoir eu la chance de jouer un de mes persos favoris, même juste le temps d'une heure, mais d'attendre le moment ou je pourrais l'incarner plus longtemps, plus tard.

Note : Le jeu ne fait pas partie de la chronologie construite par Neptunia Mk2 suivi de Victory et de l'anime en cours, vous pouvez donc faire le jeu sans ordre de preference. CEPENDANT faire ce jeu vous permettra de mieux connaitre chaque CPU et cela reste un plus si on est fan de Neptunia.

Disponible en :

J'avais le jeu en :

 Platine #012
Genre : RPG Avis : Je le rappele, Neptunia 1er du nom n'est pas mauvais, mais comparé à Trinity Universe, il manque un peu de travail pour à la fois le différencier mais lui donner une raison d'y rejouer. Les épisodes suivants ont ce cachet que celui ci n'a pas. Cela n'entache pas le titre mais lui donne moins raison d'y rejouer dans le cadre du retro-gaming.

 

The Sims 3

Pourquoi j'ai pris ce jeu : On aime tous un genre de jeu. Moi j'aime bien jouer aux Sims aussi.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Le troisieme episode sur consoles me permet de rejouer comme le 1er sims sur console, mais avec les ajouts des souhaits et des traits permettant de faciliter encore plus le jeu, ainsi que le systeme de carriere, le systeme de sortie, le systeme de famille nombreuses et enfin les caracteres et autres gags propre au monde des Sims.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Certainement les souhaits, rendre Sims encore plus facile est dommage, dommage car je preferais surtout le systeme du 2eme volet qui me permettait de controler librement mon Sims avec le stick, sans passer par un pointeur a selectionner. Enfin il y a les nombreux bugs et freeze propres aux versions consoles qui entachent le plaisir de jouer à sims sur console...

Anectode sur le jeu : Jouer a Sims remonte au PC. Quand j'étais au collège, on m'a preté les sims, on ma aussi passé les Add-On et j'avais aimé le style de jeu, je n'épuisais pas la dose de fun que j'avais de controler la vie des sims. La différence entre Sim City et Sims et tout simplement ce qu'on fait, dans Sim City on pourra construire sa propre ville et faire ce qu'on en veut, dans Sims on est dieu, on les met au monde et on decide de leur vie.

Ma plus grande experience revient à 2 titres de sims : plus particulierement les Urbz sur Gameboy Advance dont j'ai du passé la centaine d'heure et Sims 2 sur PSP qui est la meilleure version des sims pour ma part pour ce qu'on fait dedans.

Il y a donc des gens qui aiment Sims comme d'autres pas. Je suis de ceux qui aiment ces Sims.

Musique mémorable : Verisimilitude

Et au final : Même si ce n'est pas le meilleur volet des Sims console à mes yeux, cela reste un jeu Sims agréable à jouer sur PS3, à condition d'être fan. Néanmoins on le dira jamais assez, Sims reste meilleur à jouer sur PC que sur console, cela depend et c'est pour ca que je prefere le 2eme sims sur console, car on peut controler soi même son personnage au stick.

A qui je dois le conseiller : Si vous n'êtes pas fan de Sims, ce n'est pas fait pour vous. Il faut être ouvert d'esprit et s'investir pour jouer aux Sims. Je comprend que c'est la mode de basher le jeu car des personnalités célèbres du JV le font, mais ce n'est pas une raison de descendre le jeu pour ces raisons. Il faut vraiment s'essayer aux sims pour décider si on apprécie ou si on est pas attiré par le genre.

Difficulté du Platine : Le jeu est buggé, il faut du temps et s'investir pour reussir à platiner le jeu, nottament exaucer 1000 souhaits...

Pourquoi j'ai obtenu le platine : C.C et moi n'avons pas honte, si on aime sims, on joue. Et le platine est venu naturellement en faisant toute une vie de famille avant qu'elle meurt. j'ai fait 4 familles en tout.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #014
Genre : Sims Life-Game Avis : Sims 3 est un bon jeu si on aime le genre, sinon je lui prefere Sims 2.

 

Ar Tonelico 3 : Qoga Knell of Ar Ciel  Limited Edition

Pourquoi j'ai pris ce jeu : D'abord pourquoi je l'ai pas pris en Europe? Europe = 60€ = jeu simple sans rien. Version US = 50$ + contenu collector. J'achete seulement si le prix le justifie hors rien du tout en Europe, non merci car sinon les Atelier coutent 50€(sans rien), comme 50$ (avec contenu collector). Je me suis décidé à importer le jeu en import US.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : C'est la conclusion d'Ar Tonelico, j'ai aimé également retrouvé Corona qui avait bien grandi, bien muri et qui a un role capital a jouer dans la toute fin du jeu, comme l'a voulu Mir. Enfin les meilleurs Hymnos que j'ai entendu.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Se devetir pour devenir plus fort. On peut faire le jeu sans se devetir bien sur, mais le jeu vous y force, sur un tutoriel, pour un trophée et enfin pour des evenements... Le héros principal aussi, débile, crétin, l'habituel héros shonen pas du tout attachant ni convaincant. Et enfin point le plus important qui me fait regretter de ne plus avoir la copie japonaise sous les mains (hors debug mode), la traduction desastreuse de NISA comme depuis le 2eme episode, mais ca j'y suis habitué...

Anectode sur le jeu : J'avais une version Japonaise du titre, que je n'avais plus longtemps dans les mains... perdu par quelqu'un (qui se reconnaitra). Cependant cela n'a pas boudé mon plaisir de le reprendre en Americain, juste comme ca. Concernant les anecdotes les plus fortes, mon avis va pour un bon episode 1 avec des Reyvateils très mémorable :  Aurica, Misha et Shurelia (Misha surtout pour moi) et tout le deuxieme volet avec son univers très spécial, très profond qui est pour ma part l'épisode le plus abouti d'Ar Tonelico, ah Cloche... D'ailleurs le meilleur protagoniste masculin est Croix du 2eme episode par rapport à un Lyner completement à l'ouest.

Musique mémorable : EXEC_Z

Et au final : Jai du me séparer du collector americain pour financer un nouvel objet, je n'avais pas vraiment le choix, j'ai vendu mon jeu mais peut etre que je ne le regrette pas si tant que ca vu que l'episode de conclusion m'a semblé fade, par rapport à l'excellent 2eme episode. Pas mauvais mais juste fade...

A qui je dois le conseiller : Pour ma part je conseillerais surtout l'ost du jeu que le jeu. Le jeu n'est pas mauvais mais ressortir d'Ar Tonelico 2 pour faire le 3 est un choc difficile à encaisser... Pourtant on arrive très bien à conclure des trilogies de jeux : Xenosaga 3, Onimusha 3, Atelier Meruru, Atelier Lilie...  Mais Ar Tonelico hormis la sequence finale, ne finit pas la série comme elle se doit de le faire, j'ai eu le gout du rush, de l'inachevé avec cet épisode...

Difficulté du Platine : Le platine n'est pas dur du tout, d'ailleurs il faut faire 100h de jeu pour esperer voir le platine. Je me rappele avoir laissé la console allumé pendant 2 jours non stop juste pour ca...

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Il ne me manquait qu'un seul trophée, faire 100h. J'ai laissé la console allumé pendant que je parlais avec cette fille quand j'avais encore une relation avec elle.

Disponible en :

J'avais le jeu en :

 Platine #013
Genre : RPG Avis : L'ost est très bon, si le jeu est moyen il n'est pas non plus mauvais, juste très en dessous de mes esperances après un excellent Ar Tonelico 2...

 

Dead Rising 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : J'ai surtout repris le jeu, je l'avais deja sur 360 avec Case Zero et Case West. Je l'ai repris sur PS3 car je pouvais y jouer avec kathy en coopération, pour le kiff et parce qu'il m'avait couté que 15€.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : A l'inverse de Frank West le fetard journaliste, moi je prefere avant tout Chuck Greene, d'abord parce qu'il se bat pour sa fille katty, parce qu'il est plus interessant, plus cynique qu'un Frank qui a pris du bide mais surtout Dead Rising 2 est jouissif a souhait. Un gros point fort de cet épisode pour moi reste la creation d'arme via les combo card, juste un plaisir monstrueux qui me donnait envie de massacrer joyeusement du zombie par rapport aux limites du premier episode. Enfin l'espacement niveau temps était plus clair, plus concis et plus facile que Dead Rising 1. Mention speciale aux boss qu'on peut facilement faire dans cette episode grace aux combo card, mes preferes etant les gants avec lame.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : des survivants débiles, c"est à se dechirer les cheveux quand certains se coincent, vous petent les couilles quand vous leur donnez une arme à feu. Certes cela s'arrange en equipant un livre sur le leadership, mais je vous raconte pas la misere quand y'avait les zombies evolués à Gaz et les survivants debiles en addition, une vraie horreur...

Anectode sur le jeu : Cela remonte à la 360, j'avais acheté Case Zero comme tout bon client et Case Zero était loin de la démo jouable, c'était un vrai petit jeu complet de 2 petites heures mais on s'eclatait bien et on pouvait porter la sauvegarde directement dans le jeu de base. Case West enfin était sympa, mais finalement je l'ai moins apprecié, la faute à Frank... Mon anecdote reste que j'aime le personnage de Chuck Greene, j'aime ce pere de famille qui se bat pour sa fille, j'aime son petit humour cynique mais j'aime aussi sa determination.

Musique mémorable : Indemnify

Et au final : J'ai aimé le personnage de Chuck, cest ce qui m'a permis d'apprécier Dead Rising 2 à sa juste valeur. Je ne sais pas comment sera fait Dead Rising 3 mais j'aimerais un personnage aussi mémorable et imposant que Chuck.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment bien dezinguer du zombies en regardant le compteur comme un jeu Musou de chez Tecmo Koei, ouais dans le sens ou votre compteur de kill depasse les 5 chiffres =).

Difficulté du Platine : La difficulté du platine vient surtout du hasard de gagner et declencher tous les jeux de TK en multijoueur, sinon le solo est simple.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Chuck mérite bien son platine.

Disponible en :

J'ai le jeu en :

 Platine #015
Genre : Action Avis : Dezinguer du zombie avec un personnage attachant, emouvant et compréhensif? Alors prend Dead Rising 2, si tu preferes le gros Frank, alors Off the Record. Sinon attend le 3 si tu ne veux pas passer à la caisse pour le 2eme volet.

 

Yakuza 4

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Yakuza 4, pris a la Japan Expo 12 sur le stand a côté de Gameblog, le jeu coutait 20€, je ne pouvais refuser une telle offre pas chere. Alors j'ai acheté le jeu et quand je me suis décidé à le faire, je l'ai fait.

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Tout d'abord, le recap de Yakuza 1 a 3, j'avais fait le 1 et 2, pas le 3. Voir le 3 m'a permis de comprendre la situation difficile de Kiryu dans ce 4eme episode et pourquoi je commencais d'abord par jouer d'autres nouvelles têtes : Akiyama, Saejima et Tanimura. Akiyama est un collecteur d'impots que j'ai bien aimé, Saejima un prisonnier attachant et fort de caractere et Tanimura un sale flic bien charismatique. Enfin le très légendaire Kazuma Kiryu le furieux dragon qui a continué à perdre des proches mais qui s'est toujours battu pour ses convictions.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : La durée de chque scénario pour moi qui suit habitué à jouer Kiryu sur la longue durée. Cela implique donc une refonte du systeme de leveling par une montée en niveau de 1 à 20 et d'une simplification tel que finalement on avance en ligne droite. Cependant grace aux habituels Subquest, on prend toujours son temps pour s'interesser a la vie autour Kamurocho!

Anectode sur le jeu : Mon premier Yakuza remonte a la version Japonaise Ryu Ga Gotoku que j'avais pas fait mais mon frere si. Mon frère bloquait sur un point : mais comment j'avance avec la gamine, y'a le clebs là. Sans connaissance en Japonais, ne pas savoir acheter de la nourriture pour chien, peut tout betement vous bloquer? Car oui Ryu Ga Gotoku est bourrée de Kanjis bien complexe à assimiler. Donc pour ma part j'ai surtout réellement mis la main au jeu que par la sortie euro : Yakuza avec le doublage en anglais. Un crime pour beaucoup je le concois car les voix jap restent meilleures. Mais j'ai fait tout yakuza 2 en Japonais et a l'inverse de mon frere, je ne galerais pas pour le faire. Je n'ai pas fait le 3 a cause du test de Greg qui m'a mis longtemps en doute sur la qualité de la série, c'est en faisant le 4 que j'avais realisé que Greg avait tort et que le jeu restait toujours aussi bon, mais que le jeu était différent aussi. y'a eu un pas entre yakuza 2 et 3, il n'y en a pas de facon consequente entre le 3 et 4 mais il y en a sur le 5!

Mon gros kiff reste le battle theme de Kiryu du 4eme épisode qui est un gros remix de son battle theme à Kamurocho de Yakuza 2, le theme montre à quel point Kiryu est enervé a force de perdre ses proches, mais surtout quand on repense à Rikiya dans le 3eme episode, moi j'imagine la tronche que tire Kiryu quand il voit un ennemi.

Musique mémorable : The Myth - Kazuma Battle Theme

Et au final : Yakuza 4 est le meilleur que j'ai fait depuis le 1er Yakuza. Pourquoi le premier? Le premier reste celui qui a posé la ligne directive, le fil rouge de toute la trame. Le 2eme n'a que son combat finale pour lui, le 3eme hormis Rikiya était bien mais pas aussi profond que ce 4eme episode qui montre que la série a pris un vrai tournant d'innovation qu'en variant le style de jeu en incluant 4 personnages jouables, 4 destinées.

A qui je dois le conseiller : Yakuza 4 est même parfait pour le nouveau venu dans la série, car comme expliqué au début, il contient le recap de Yakuza 1 a 3 pour toute la trame et cela facilite grandement pour le suivi de la tram scénaristique qu'a posé ce 4eme episode.

Difficulté du Platine : A l'inverse de Yakuza 4, le platine est pas dur et il s'avere même très jouissif à faire.

Pourquoi j'ai obtenu le platine : Parce que c'est un jeu qui le mérite, et il mérite aussi qu'on passe encore + de temps dedans sans s'y soucier de l'apres platine, a continuer à se fighter, jouer aux slots machines, au Go etc.

Disponible en :

 

J'ai le jeu en :

 

 Platine #016
Genre : Aventure Avis : J'ai attendu longtemps pour que Yakuza se renouvelle, je ne suis pas décu avec ce 4eme épisode.

 

The King Of Fighters XIII Limited Edition

Pourquoi j'ai pris ce jeu : On parle de King of Fighters. Si vous êtes de l'école SNK vous aimez mais detestez aussi KOF. D'abord parce que KOF reste un delire de cross over avec Art of Fighting, Fatal Fury, Ikari, Psycho Soldiers etc avant d'etre un jeu de baston. Enfin detestez dans le sens ou nous, on attendait plutot un Garou Mark of the Wolves 2 ou un Art Of Fighting 4. Mais au final, SNK a toujours chouchouté KOF et on a eu du KOF en continue. KOF 13 est surtout là pour rattraper l'echec de KOF 12. Je ne manque pour rien au monde un bon KOF, donc je me suis pris comme tout le monde la version Deluxe du jeu =).

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Les améliorations par rapport à KOF 12, fini le zoom, puis les nouveaux ajouts nerveux qui rendent le gameplay encore plus jouissif. J'apprécie aussi le buff de mes persos favoris : Kyo, K', Kula, Athena. Neanmoins si Iori semble nerfée sans ses flammes et qu'on lui preferera sa version en DLC, comme moi celle du Kyo NESTS, chaque personnage KOF a son propre jeu mais la force de KOF ne vient pas du solo, il vient du jeu en equipe. On constitue son equipe de 3, on dose jusqu'aù bout ou on trouve la faiblesse de son ennemi apres 2-3 matchs ou on joue la meme equipe constitué. Si t'aime pas que je campe avec Kim, je vais prendre Robert et je vais te faire sortir de ton jeu de rat, si t'aime pas mes flammes au Kyo, je vais te demolir avec un perso comme Elizabeth etc. Bref j'ai toujours aimé KOF pour la longueur des combats, les tactiques de jeux mais surtout pour les persos que je joue, je suis un gros fan de Kyo (c'est de lui que vient mon pseunonyme), un fanboy d'Athena et de ses 13 et 1 tenues ainsi que ses furies.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le netcode desastreux du jeu. KOF 13 est juste parfait pour moi, mais ce n'est pas le cas de son très desastreux netcode qui ne m'a pas permis de faire beaucoup de parties en lignes et est du être limité aux matchs en versus local avec les amis.

Anectode sur le jeu : Mon tout premier King of Fighters fut le 95. Avant de jouer Kyo, je jouais Clark, Terry et Ralf. Parce que j'aimais bien KOF95, j'avais aussi acquis KOF 95 sur Gameboy, Ralf était d'ailleurs un perso très cheaté dans la version GB, a tel point que je finissais tout en Hard, jusqu'à debloquer Nakoruru. Mon KOF suivant fut le 98 et j'ai enchainé petit à petit chaque King of Fighters sur Dreamcast et ensuite PS2 de KOF 98, 99 Dream Match,  99 Millenium Battle, 2000, le tres pourri 2001, 2002, 2003 et XI. J'ai aussi eu le malheur de faire les Maximum Impact par ma fanatitude dont neanmoins Regulation A reste assez bon sans pour autant etre excellent. Mon autre excellent jeu avec les persos KOf que j'ai en tête est le premier Capcom vs SNK avec sa bande son de ouf et enfin le gros roster qu'a été Capcom vs SNK 2 malgré des musiques kif kif.

Elizabeth Theme represente bien ce KOF 13 pour moi, c'était l'equipe d'Elizabeth la vrai héro team et non la Japan Team comme je lavais connu de l'orochi saga. Car comme NESTS avait K comme héros, la série ayant Ash comme antagoniste avait lui même en héros pour devoir recolter les pouvoirs de Kyo, Iori et Chizuru. Mais surtout c'est d'Elizabeth que devait se conclure ce conflit car elle est intimement lié à Ash. Et ce volet est l'épisode de conclusion de la série Ash et peut etre KOF, ce n'est pas a Kyo d'en finir mais Elizabeth. Ainsi chaque saga à son personnage principale.

Musique mémorable : Each Promise - Elizabeth Team

Et au final : KOF 13 reste un excellent volet que je dose et redose volontiers, j'attend impatiamment la sortie STEAM en esperant que le netcode soit digne du jeu en ligne que j'ai toujours rêvé pour doser KOF.

A qui je dois le conseiller : A ceux qui aiment KOF, qui vient de l'ecole SNK à 4 boutons et qui a envie de doser comme un porc. Progresser dans KOF est plus difficile que sur un Street Fighter, la marge de progression n'est pas similaire et KOF n'est pas fait du tout pour les débutants ou pour les piffeurs qui dependent d'un ultra pour les tirer d'affaire, KOF demande du skill!

Difficulté du Platine :  Dompter tous les personnages et jouer avec le netcode desastreux, voila la dificulté du platine de KOF 13

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Netcode desastreux + je ne joue que 4 persos sur 24.

Disponible en :

 

J'ai le jeu en : 

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Jeu de baston 2D Avis : Si t'aime les jeux SNK, alors le futur c'est maintenant! KOF BITCHES! è_é

 

Dirt 2

Pourquoi j'ai pris ce jeu : A Noel, pour l'achat une PS3, on avait le choix entre plusieurs jeux Edition Platinum : J'ai choisi Dirt 2 et Gran Turismo 5 (que j'ai donc repris en double pour Dasen). 

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : Avant tout, c'est un jeu de rallye, et le jeu de Rallye ne date pas d'hier pour moi, donc je me lance dans plusieurs épreuves pour une fois interessante. De plus, par coup de chance, j'ai mes amies Ame et kathy qui ont le jeu, donc on a également pu faire un peu de multijoueur, le temps de.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Le Mode Online mort, mais surtout le leaderboard cheaté. Quand je dis cheaté, c'est simple. Chaque semaine, on est amené à faire une épreuve specifique pour obtenir des points d'experience bonus, les premiers realisent des temps quasiment en dehors du talent humains : exemple : un chrono de 10 secondes sur une course qui en fait 2 min, vous saissisez le cheat maintenant?

Anectode sur le jeu : Dirt 2 n'est pas Sega Rally 2 que j'ai fait sur Dreamcast, c'est loin d'être V Rally 2 non plus, mais c'est du pur Rally compétitif et ma meilleure anecdote du jeu a surtout été de piloter et debloquer en tant que derniere voiture, la Subaru Impreza 97, une de mes voitures de Rally Favorite, qui date d'ailleurs de mes années sur Gran Turismo, le grand hommage a Colin Mc Rae.

Musique mémorable : C'est un jeu de rallye, le calme avant tout.

Et au final : Dirt 2 aura été amusant, c'est tout ce qui compte quand j'ai choisi ce jeu.

A qui je dois le conseiller : C'est un jeu de rallye qui n'est pas tres couteux aujourd'hui, il est amusant un temps de, en solo, mais depuis il y a Dirt 3.

Difficulté du Platine : Toute la partie solo s'enchaine sans probleme. En revanche, trouver du monde en ligne est très difficile de nos jours.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Il ne me manque que les trophées en ligne, mais je m'en moque.

Disponible en :

 

J'avais le jeu en :

Je n'ai pas le platine de ce jeu.
Genre : Jeu de course Rallye Arcade Avis : Dirt 2 est un jeu de course rallye variée mais ce n'est pas de la simulation donc il y aura ceux qui prendront dirt pour le rallye arcade et WRC pour la simulation.

 

Hydrophobia 

Pourquoi j'ai pris ce jeu : Un jeu vendu dans les 2€ pour les fins d'années sur le PSN, cadeau empoisonné ou?

Qu'est ce qui m'a plu dans ce jeu : L'ambiance malsaine qu'il y avait, du moins au début. Oui au début, il suffit de regarder les écrans, de voir des vers, des asticots et plein de conneries a propos de nourriture, de famine.

Qu'est ce qui ne m'a pas plu : Tout le reste du jeu, entre injouabilité, ambiance disparu soudainement mais surtout la fin du jeu, imcompréhensible... Tu obtiens des pouvoirs et tu meurs comme ca... La palme revient au mode défi où c'est seulement dans ce mode que tu peux utiliser tes pouvoirs nouvellement acquis, juste une blague, le jeu a été rushé?

Anectode sur le jeu : Absolument rien de mémorable! Même pas les fichiers qu'on ramasse, même pas les sympathiques décors du début dans l'appartement, rien du tout.

Musique mémorable : Le jeu a de la musique pour commencer?

Et au final : Un bel étron qu'est Hydrophobia... J'ai pas de mot pour décrire un tel desastre...

A qui je dois le conseiller : A personne, ca c'est sur!

Difficulté du Platine : Le jeu n'a pas de platine et s'il y en avait un, ce serait de le finir, tellement il ne motive pas.

Pourquoi j'ai pas obtenu le platine : Parce qu'il n'y en a pas

Disponible en :

 

J'ai le jeu en : 

Le jeu n'a pas de platine
Genre : Action Avis : Non, juste non...

  

 

TOP 10 de mes jeux PS3 de 2011 :

1 - Atelier Meruru

2 - White Knight Chronicles 2

3 - The King of Fighters XIII

4 - Yakuza 4

5 - White Knight Chronicles 1

6 - Resident Evil 4 HD

7 - Resident Evil Code Veronica X HD

8 - Ar Tonelico 3

9 - Dead Rising 2

10 - Dead Space 1

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris

Édito

 

Qui suis je? Bonne question.

Prénom: Gabriel
Pseudo: Ichikyo
Age: 23
Sexe: /人◕ ‿‿ ◕人\

 

 

A quoi je joue? Hum.

 

Consoles possédées actuellement dans des Vita surprise:


Styles favoris (Gotta catch em' all!):

Identifiants: 
LordIchikyo (PSN EU)
Ichikyo (Xbox Live EU, Trois Wario Ici Trois Tortues Ecrasés R.I.P comme ma console)

 

 

Présentation des rubriques

 

[Raconte moi un jeu de niche]

Je vous parlerais d'un jeu ou d'une série de jeu de niche méconnu en Occident et qui aurait eu besoin d'un soutien pour faire marcher un marché vidéoludique bien vide de ces oeuvres originaux et surprenantes.

 

[C'est quoi ton oeuvre zarb là]

Je vous parlerais d'un de mes animes/mangas/livres favoris et qui a quelque chose d'assez spécial pour que j'en parle. Entre magical girl, animes pour gosses ou gros animes, on verra avec le temps. 

 

[Bilan chronophage]

Je posterais mes bilans vidéoludiques, animesque ou autre. Entre le bilan de fin d'année ou un constat par console et consorts. Préparez juste une tasse de café car cest toujours long à lire chez moi.

 

[Pump my Game]

Je vous posterais des images d'objets ou de consoles que je possède et que j'ai légèrement redecoré pour coller à mes propres gouts. Ca pourra choquer certains mais j'aime ca.

 

[Syndrome Joniwan]

Vous connaisez Joniwan sur Gameblog? Le syndrome Joniwan, ce sera surement pour parler de trophy, platines ou de jeux possédé en plusieurs exemplaires selon toute forme.

 

[Souvenir de Passionné]

Je vous parlerais d'anecdotes que j'ai eu avec des consoles, des jeux, des oeuvres.

 

[Atelier Ichikyo]

Ma série de RPG favorite actuellement et depuis, c'est les Atelier Project de chez Gust. S'il y a un truc qui sera en rapport avec Atelier, il atterira immédiatement ici. N'hesitez pas à découvrir leur jeu, vous ne le regretterez vraiment pas!

 

[Alchimiste Aide Moi!]

Je vous posterais des tutoriaux, des conseils ou autres pour vous aider sur un jeu ou un service précis qui me tient à coeur.

 

 

メルルのアトリエPlus公式サイトはこちらへ!

Archives

Favoris