Atelier Ichikyo : Magical Alchemist

Par Ichikyo Blog créé le 19/09/12 Mis à jour le 02/03/14 à 19h20

Un blog pour parler de ce qui m'interesse.
Joueur très passionné de la série Atelier Project de Gust.
Mais également joueur de RPG et d'autres variété de jeux vidéos selon les gouts.
Regarde occasionnelement des animes et mangas (majoritairement des slice of life, magical girl et humour)
Voilà.

Ajouter aux favoris
Signaler
Atelier Ichikyo

Atelier Totori Plus

Plutôt que de faire un test de ce jeu, je vais plutôt en profiter pour expliquer de mon point de vue, d'abord pourquoi la série Atelier Project(AP) est une série de JRPG plutôt différent de ses congénères, pourquoi une série de son bas envergure n'est pas le genre à s'imposer parmi les mastodontes et tenors du genre de sa catégorie, plutôt à réserver à son public de niche et qui continue toujours et tranquillement son petit bout de chemin sans aller chercher les idées chez les autres sans à aller conquérir le sommet comme Level 5 l'a fait en se dirigeant vers la pente descendante, ni suivre l'occidentalisation comme SquareEnix. Toi qui ne plus supputer le JRPG, tu peux déjà fermer ce billet, mais toi qui cherche autre chose à découvrir, tu trouveras surement quelque chose.

 

 

Pour parler de cette série, il faut remonter dans le passé. Dans le passé car si le public occidental, aujourd'hui, a découvert la série de son côté traditionnel donc de l'origine avec la Trilogie Arland sur Playstation 3(AP 11-12-13), d'autres ont découvert la série avec la Trilogie Iris (AP6-7-8) et Al Revis (AP 9-10) sur la Playstation 2. Moi c'était en revenant par Atelier Marie à aujourd'hui (AP1-2-3-4-5 + le reste à 14). Atelier Marie, c'est ce que vous retrouvez quand vous rejouez à Atelier Rorona à maintenant, un Atelier traditonnel, classique. Le passé parce qu'Atelier, c'est pas juste le RPG où il faut encore se taper le ènieme scénario de sauver le monde comme la Trilogie Iris et parce que Mana Khemia c'est plutot l'académie qu'il faut sauver. Le passé car les Alchimistes ce sont des personnes(j'insiste sur le mot personne car ce n'est pas forcément un protagoniste féminin, Mana Khemia et le tout premier Atelier Iris ont des protagonistes masculins) qui n'ont aucun but dans la vie et qui découvrent l'alchimie. Car le monde d'Atelier, que ce soit Salburg, Gramnad, Arland ou la terre du Crépuscule (la Twilight Land d'Ayesha n'est pas forcément Riesengang[Liesegang] ou Vierzeberg comme le laissait présager les trailers), c'est surtout un monde en paix.

Atelier Totori Plus

Vu comme ca, ca a l'air super ennuyant Atelier, et pourtant comme des jeux tel que les Harvest Moon, Recettear ou encore Rune Factory, ils ont leurs univers, leurs valeurs, leurs terres à découvrir et on ne peut être déplu de découvrir le monde même quand on est en quête d'aventure dans un monde, même paisible réserve des surprises.

Atelier Totori Plus

Puisqu'on joue à un RPG qui ne demande pas de sauver le monde mais de chercher un but comme percer le secret de l'alchimie, sauver sa carrière/vie, étendre son affaire, partir chercher un parent perdu, reconstruire son royaume endetté/perdu etc. Le but premier en gros de pourquoi on utilise l'alchimie, pour aider les gens, les proches, se faire les poches ou aider à poursuivre son périple. L'alchimiste montre qu'il ne sert pas uniquement de soutien mais qu'il est la personne qui aide le groupe dans les situations périlleuses et qu'il peut s'avérer dangeureux et ou bénéfique.

Atelier Totori Plus

La série principale repose sur un objectif à accomplir. Et pour accomplir, on ne part pas d'un coup de tête avec rien du tout, il va falloir se constituer un groupe et un équipement solide pour les voyages à entreprendre et atteindre votre but. Vous aurez constament besoin d'argent (Cole) pour acheter vos fournitures, pour recruter/louer les services de mercenaires, acheter de nouvelles recettes et vous équiper. Mais l'argent ne tombe pas uniquement après quelques coups d'épées sur des ennemis de la nature, cela vient aussi d'accomplissement de requêtes demandé (selon les episodes, on passera du tavernier à la guilde voir aussi des requêtes de vos amis aux missions). Vous avez également de vos propres préparations d'objets car si la boutique du coin ne vous propose pas l'objet offensif pour vous aider dans votre quete, il faudra le créer soi même avec vos objets. Et des objets, ca se déniche aussi dehors, dans ces endroits où il faut ramasser, chasser ou encore développer. La particularité des premiers Atelier est que ce n'est pas aussi simplifié après Atelier Viorate. Il faut ramasser ses objets et les transformer avant de pouvoir les mélanger. Transformer les objets est une étape supplémentaire qui necessite des outils (cout supplementaire en argent et en temps de fabrication) à acheter et à utiliser. A partir d'Atelier Iris jsuqu'à maintenant, l'alchimie est simplifié que sur une seule étape, le mélange de tous les objets (à la forme brut, plus de transformation). Mais c'est à partir de Mana Khemia que l'alchimie devient plus complexe mais aussi plus interessant (les ajouts de traits et de qualité qui permettent de créer des objets avec des effets plus ou moins variables) qui permettent de donner énormement de variété et de ne jamais faire ressembler chacune des parties.

Atelier Totori Plus

Il est clair que pour aimer autant de farming, il faut aimer passer son temps à jouer et même quand on aime les RPG, à vouloir accomplir les sous quêtes qui d'habitude nous éloigne de notre quête principale mais qui une fois accompli, nous apporte quelque chose de supplémentaire comme de prodigieux conseils, des nouveaux objets ou des nouveaux défis relevés. Chaque Atelier a d'ailleurs plusieurs fins (sauf la Trilogie Iris) à accomplir comme devenir riche ou avoir accompli son but ou encore avoir une grosse affinité avec un personnage. Quand vous jouez une partie d'Atelier, c'est comme ouvrir un conte et lire et relire une histoire qui vous a plu. (c'était d'ailleurs ce que suggerait les teaser d'Atelier Rorona, Totori et Meruru respectivement)

Cette série possède aussi son propre meme, quand un personnage examine un Tonneau (sauf dans Atelier Ayesha), il se mettra à crier Barrel/Taru. Il y aussi une autre petite raison à cela, vous aimez l'alcool, certains (pas toutes) alchimistes raffolent d'alcool ce qui revient aux passages de taverne où la série partage aussi son petit côté moyen-age où pour gagner son petit sac d'argent, on accomplit les quêtes du tavernier(requete comme tuer des monstres, apporter des objets de son travail etc), on partage ses aventures et on rencontre de nouvelles personnes qui auront toujours quelque chose à lacher/faire partager. Bien sur, même si le monde est en paix, il y a toujours de l'aventure, découvrir l'inconnu et se fritter des gros monstres qui peuvent représenter plus tard une menace pour le monde. (Ici, on parlera d'abord des menaces de mère nature, il y aussi les forces du mal, y'a de tout en fait).

Atelier Totori Plus

Cette petite partie que je vous parle (car si j'avais l'intention de vous parler d'Atelier en général, j'écrirais un dossier plus conséquent), c'est uniquement pour vous expliquer ce qu'on y fout dans ce type de jeux. Donc je tente juste de dissiper une sale idée qui a été donné durant le début de la PS3 où on singe que le futur du JRPG c'est le RPG niais en mettant Atelier comme coupable alors qu'il n'est nullement responsable de ce que le JRPG devient aujourd'hui. Moi aussi j'aimerais rejouer à de bon vieux JRPG qui roxxent comme le furent Xenogears, Suikoden, Wild Arms et qui étaient des grosses pointures du genre, mais chacune des séries ont voulu véhiculer leur vision, alors réspectons les et n'y jouont pas si ca ne nous interesse pas. Alors ignorez ces journalistes qui ont descendu vos jeux alors que vous les souteniez, ignorez ces gens qui essayent de vous pousser à l'occidentalisation alors que c'est déjà difficile pour les éditeurs de niche, de tenter une percée dans les sorties alors qu'ils veulent juste sortir leurs jeux. Les gens se sont longuement battus (comme sur Gameplay RPG par exemple quand ca existait) pour que les RPG méconnus arrivent enfin dans nos contrées. Des combats gagnés nous donnent par exemple la continuation de la série Tales en occident avec le succès de Tales of Graces F alors que les rales et les gens qui pourissent le milieu ramenènt à la non localisation de RPG vraiment géniaux comme Xenosaga 3 ou encore le très demandé Baten Kaitos Origins!

Note : Je tapais JRPG pour rechercher l'image JRPG before/after et je suis tombé sur un montage photo de ryuzaki57 :p, décidement t'es partout mec!

Histoire d'être équitable et parce que je veux que vous ayez en tête ce qu'est cette joyeuse série, je vous invite à consulter le test de Ryuzaki57 d'Atelier Totori et Atelier Meruru, parce que j'aime son écriture et qu'il a également saisi le but de ces jeux.

Après cette explication que j'avais envie d'envoyer, passons à mes impressions sur Atelier Totori Plus, le dernier portage d'un volet antérieur sur la portable de Sony, la PSVita.

 

 

5eme portage d'un Atelier project sur une console portable Sony (le premier étant Mana Khemia, le second Mana Khemia 2, le troisième et quatrième étant respectivement Atelier Judie et Atelier Viorate). Plutôt que de pousuivre les Atelier Project Portable qui pourtant sont des jeux originaux sur Nintendo DS, la portable de Sony continue de cumuler les volets antérieur de la série principale. Et étrangement, Gust nous sert Atelier Totori au lieu de commencer par Atelier Rorona. Ma propre raison si Atelier Totori est pourtant un volet très bien vendu, est certainement la même fainéantise de Gust à ne pas travailler ses remakes et de se contenter d'un portage avec juste quelques ajouts. Donc au lieu de retravailler Rorona qui aurait pu le mériter et ainsi permettre aux nouveaux joueurs de poursuivre la trilogie Arland sur portable, Gust a préféré miser sur le 2eme épisode d'Arland.

Pour résumer vite fait la quête principale de Totori, la jeune fille découvre l'alchimie après qu'une alchimiste se perde près d'Alanya. Cette dernière(Rorona) une fois accueilli et aidée remerciera la famille en échange de son aide via l'Alchimie. Totori ira foutre son nez dans les petites affaires de l'alchimie et après une explosion des plus habituelles (oui l'explosion, signe d'échec dans la série), Totori trouvera que l'alchimie c'est génial et ira faire son petit métier à elle. Quelques petites années s'écouleront et Totori, après avoir eu une longue discussion avec son ami d'enfrance Jeeno et après avoir eu l'illumination de devenir aventurière afin de retrouver sa maman disparue (qui est aventurière) et d'accomplir son but d'alchimiste. Elle voyagera donc à Arland et y retirera son permis (après une rencontre tendue avec Mimi et Cuderia). Ainsi commencera son aventure entre valider son permis en moins de 3 ans (le jeu vous offrira un total de 6 ans de voyage si vous accomplissez les objectifs demandés avant les 3 demandés) et utiliser l'alchimie pour aider son entourage.

L'alchimie est nécessaire à tout(l'Alchimie dans la série Arland est très simplifié), créer son équipement de voyage, créer du matériel pour la création des armes et des armures, accomplir les requetes de Filly et Gehrald. Il faudra donc voyager pour récolter vos objets (et aussi gagner des points du permis), acheter vos objets manquants, tuer du gros monstre, découvrir le monde d'Arland. Il y a beaucoup à faire et vous ne serez pas seuls, vous pouvez recruter vos compagnons et amis (à partir d'Atelier Totori, tous les recrutements ne necessitent plus d'argent), apprendre à les connaître en améliorant vos relations avec ce/ces derniers en voyagant et ou en complétant leurs demandes. (Qui resulteront aux différentes fins).

Le système de combat est un tour par tour habituel avec votre Alchimiste Totori qui sera la seule qui pourra utiliser les objets alors que vos compagnons pourront user de leurs attaques de bases, de techniques et de FJ (Finisher Justice appelé Special en occident). Le FJ s'obtient une fois avoir atteint la fin de la 2eme année de quete, avoir franchi le niveau 30 et avoir rencontré Sterk, ce sont des attaques spéciaux dévastatrices qui necessitent de charger une jauge bleu placé sous la barre de soutien. La barre de soutien que possède chaque compagnon permet à ces derniers d'intervenir quand l'ennemi cible Totori, ils se mettent donc soit en garde pour protéger cette dernière ou être utilisé comme action supplémentaire (Rorona lancera une tarte sur Totori si ces HP sont faibles, Mimi infligera un coup destabilisant supplémentaire si Totori inflige un coup critique à l'adversaire, Sterk doublera sa puissance s'il est ressucité par Totori, Mervia se fera prendre pour cible etc). Les combats peuvent varier entre facilité si on est bien préparé à difficile si on est très mal préparer. Jouer de facon aléatoire est déconseillé et l'alchimie prendra beaucoup de sens pour se préparer aux nombreuses difficultés qui se mettront au travers de votre chemin.

Voilà pour les grandes lignes d'Atelier Totori. Alors qu'apporte de plus Atelier Totori Plus?

 

 

Le jeu en passage Zoom.

 

Atelier Totori Plus apporte quelques ajouts de gameplay repensé pour la PSVita. Tout d'abord pour simplifier les accès difficile de la touche Select et Start de la vita pour les joueurs à gros doigts, les touches ont été reintégrés réspectivement sur les gachettes L et R. Le pavé Tactile arrière permet de voir Totori exécuter une action mignonne (kawaii comme dirait les japs) à Totori comme se crouter au sol, reflechir, être contente etc. Le stick droit qui servait à rien sur PS3 permet de zoomer durant le jeu et pendant les cutscènes. A part matter sous la culotte de Totori (La jupe est devenu encore plus transparante sur Vita :p), la fonction zoom permet quand même autre chose comme matter les décors (quelqu'un a dit que c'est sous traité en chine :p) pour voir que même si le jeu est porté sur Vita, il n y'a pas beaucoup de détails qui se sont envolées, cest même un poil plus beau.

Le donjon Orthogalaxen. Pour y accéder, il faut avoir obtenu le dernier rang de guilde (soit 3000 points)

 

A part le gameplay, il rajoute également des costumes (infirmière, bikini etc), une arme supplémentaire (pour Totori), le donjon Orthogalaxen qui nous vient d'Atelier Rorona et quelques illustrations supplémentaires (trois dans le jeu mais qui n'ont pas de nouveaux évènements) dans le menu Extra. Il rajoute également la totalité des DLC sorti sur console (les musiques du Totori Mix Pack et les personnages Iksel, Cuderia et Cecillia) Et c'est... tout.

Atelier Totori Plus

De nouveaux vêtements.

 

Vu comme ca, il n'apportera pas grand chose à celui qui connaît déjà le jeu sur PS3 mais de facon personnelle, il m'apporte ce que j'ai besoin, à savoir un épisode Atelier dans la poche à pouvoir jouer partout. Et ca permet de jouer à petites ou grosse session où l'on veut. Il peut aussi être fier de retranscrire la totalité du jeu PS3 et rajouter quelques trucs. Mais tout ca à condition d'installer la nouvelle mise à jour 1.01 car oui chez Gust, faut aussi le dire, quand on commence à développer sur portable, on fait grave buggé son jeu. Les gens qui ont l'UMD de Mana Khemia (car la version digital download sur vita corrige les problèmes) ou ceux qui ont joué d'Atelier Iris 3 à Atelier Rorona le savent bien, Gust a de serieux problèmes avec les bugs, comme une impression que le jeu n'est pas vérifié avant d'être passé Gold. Entre Freeze et ralentissements anormaux, si vous installez pas la version 1.01 de ce jeu, vous pouvez tout de suite eteindre la Vita ou au risque de faire comme j'ai fait, passer 12 jours à galerer entre jouer et rencontrer une 50taine de freeze.

Atelier Totori Plus

Le genre d'erreur qu'on se mange quand on est encore en 1.00...

 

Pour vous donner une idée de comment le jeu peut être lent en 1.00, je vous invite à télécharger le playview très complet et gratuit sur le Playstation Store Japonais, disponible en version PS3 et en version PSP. Les vidéos qui y figurent vous donneront une vraie idée de la vitesse de jeu quand on est encore en 1.00! Ca fait peur, hein?

Si vous avez la version 1.01, youpi vous avez une perfect edition d'Atelier Totori (et aussi une liste de trophée en double/triple/quadruple du même jeu :p).

Je n'aime pas donner des notes à mes jeux mais si je devais lui donner une note, je lui donnerais 2 points de plus qu'atelier rorona mais 1 point de moins qu'atelier meruru. Environ 8/10 devrait suffire.

Ah et toi qui pensait que si tu achetais cette cartouche en esperant y jouer sans DLC supplémentaire, tu te trompes, Gust a déjà annoncé des DLC (heuresement sans intêret pour l'aventure principale) tel que des bikinis (comme le Sunflower dans le dernier Famitsu, c'est un code de téléchargement à 12 caractères comme d'hab) et c'est tout. :p

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

kantou
Signaler
kantou
j'aime beaucoup ton blog et ton analyse toi et Ryuzaki57 sur le sujet.Vous m'avez clairement éclairé sur le système et l'interet par contre j'hésite toujours entre commencer par totori plus ou meruru plus.

Édito

 

Qui suis je? Bonne question.

Prénom: Gabriel
Pseudo: Ichikyo
Age: 23
Sexe: /人◕ ‿‿ ◕人\

 

 

A quoi je joue? Hum.

 

Consoles possédées actuellement dans des Vita surprise:


Styles favoris (Gotta catch em' all!):

Identifiants: 
LordIchikyo (PSN EU)
Ichikyo (Xbox Live EU, Trois Wario Ici Trois Tortues Ecrasés R.I.P comme ma console)

 

 

Présentation des rubriques

 

[Raconte moi un jeu de niche]

Je vous parlerais d'un jeu ou d'une série de jeu de niche méconnu en Occident et qui aurait eu besoin d'un soutien pour faire marcher un marché vidéoludique bien vide de ces oeuvres originaux et surprenantes.

 

[C'est quoi ton oeuvre zarb là]

Je vous parlerais d'un de mes animes/mangas/livres favoris et qui a quelque chose d'assez spécial pour que j'en parle. Entre magical girl, animes pour gosses ou gros animes, on verra avec le temps. 

 

[Bilan chronophage]

Je posterais mes bilans vidéoludiques, animesque ou autre. Entre le bilan de fin d'année ou un constat par console et consorts. Préparez juste une tasse de café car cest toujours long à lire chez moi.

 

[Pump my Game]

Je vous posterais des images d'objets ou de consoles que je possède et que j'ai légèrement redecoré pour coller à mes propres gouts. Ca pourra choquer certains mais j'aime ca.

 

[Syndrome Joniwan]

Vous connaisez Joniwan sur Gameblog? Le syndrome Joniwan, ce sera surement pour parler de trophy, platines ou de jeux possédé en plusieurs exemplaires selon toute forme.

 

[Souvenir de Passionné]

Je vous parlerais d'anecdotes que j'ai eu avec des consoles, des jeux, des oeuvres.

 

[Atelier Ichikyo]

Ma série de RPG favorite actuellement et depuis, c'est les Atelier Project de chez Gust. S'il y a un truc qui sera en rapport avec Atelier, il atterira immédiatement ici. N'hesitez pas à découvrir leur jeu, vous ne le regretterez vraiment pas!

 

[Alchimiste Aide Moi!]

Je vous posterais des tutoriaux, des conseils ou autres pour vous aider sur un jeu ou un service précis qui me tient à coeur.

 

 

メルルのアトリエPlus公式サイトはこちらへ!

Archives

Favoris