I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

I-FRIQIYA un studio franco-japonais à Tokyo

Par I-FRIQIYA Blog créé le 16/09/10 Mis à jour le 09/03/13 à 19h50

Ajouter aux favoris
Signaler
I-FRIQIYA

Après Ryo Tazaki et Jérôme Coquard, c'est Hideyuki Saito qui se prête au petit jeu de l'interview. Hideyuki vous avec surtout eu l'occasion de le connaitre à travers quelques travaux de chara design que lon a présentés, aujourd'hui il nous en dit un plus plus sur lui et sur son rôle sur le projet Fuel Overdose. Encore une fois l'interview a été réalisée par Aroun Ducroux.

 

                                                  


Aroun: Peux-tu nous raconter un peu ton parcours dans l'industrie ?

Hideyuki: Avant de rejoindre l'équipe de Fuel Overdose  je travaillais pour un développeur japonais où je m'occupais principalement de la conception graphique 2D. J'étais principalement en charge du character design -notamment sur le thème des filles sexy - et des concepts arts.

 

Aroun: Qu'est ce qui t'a emballé dans le projet Fuel Overdose ?

Hideyuki: Quand les membres d'I-Friqiya sont venus me proposer de les rejoindre sur ce projet et qu'ils m'ont montré un premier document de concept,  j'ai tout de suite adhéré. L'univers du jeu, qui restait encore à l'époque à développer, présentait quelques points d'ancrage très intéressants, et en tant que graphiste je sentais un gros potentiel créatif. On m'a offert l'opportunité d'être en charge de l'ensemble de la partie chara design et je peux dire que je me suis bien éclaté. Aujourd'hui j'ai hâte de voir le résultat final dans le jeu.

Et puis j'ai toujours voulu tenter l'aventure indie d'autant qu'au Japon le développement indépendant n'est pas aussi développé qu'en occident. C'est aussi pour cela que je pense que notre jeu risque de faire pas mal de bruit ici au Japon.

 

 

Aroun: Vous avez une organisation de travail très particulière chez I-Friqiya, que peux-tu nous dire là dessus et quelles sont les plus grandes difficultés inhérentes à ce mode de travail ?

Hideyuki: A la base je connais tout le monde dans l'équipe. Avec Aroun, Ryo, Jérôme et Skander nous nous connaissions car nous avions travaillé ensemble chez un autre développeur, donc on s'est tout de suite entendus. Maintenant, le principal challenge a été de bien comprendre la vision de départ du projet de manière à faire des propositions qui ne trahissent pas l'univers de base du jeu.

D'un point de vue plus pratique, il faut savoir que j'ai travaillé depuis chez moi en freelance, le plus difficile a finalement été de devoir travailler pendant le nuit car mon bébé ne me laissait pas travailler pendant la journée. J.

             


Aroun: Sur quel type de projet aimerais-tu travailler ?

Hideyuki: Jusqu'à présent j'ai surtout travaillé sur des projets 2D, j'aimerais bien voir mes persos évoluer en 3D. J'aime aussi beaucoup les jeux à fort contenu narratif comme les jeux d'aventure. Ce serait également intéressant de travailler sur un projet qui mette le chara design plus en avant,  par exemple un projet de card battle game.

 

Aroun: Qu'est ce qui d'après toi, va faire de FO un jeu intéressant pour les joueurs ?

Hideyuki : Avant tout je pense que les gens seront surpris quand ils verront le jeu tourner, surtout quand ils sauront que le jeu a été développé par une si petite équipe. Au-delà de l'univers, et pour parler de gameplay, je pense que l'approche tactique du genre action/racing  est un des points forts du jeu.




Aroun: Les 5 jeux que tu emporterais sur une ile déserte ?

Hideyuki:

1.       Itadaki Street, un jeu où la composante stratégique permet des retournements de situations spectaculaires, même en toute fin de jeu.

2.       Culdcept, à mon sens le meilleur jeu de card battle ever.

3.       Civilization, clairement LE jeu à emporter sur une île déserte.

4.       Age of Empires, surtout si on me laisse cultiver mes terres en paix sans qu'on vienne m'envahir tous les quarts d'heures J.

5.       Un jeu de carte, car on n'est jamais à l'abri d'une coupure de courant.

 

                                      



Aroun: A quels jeux joues-tu en ce moment ?

Hideyuki: En ce moment j ai peu de temps pour jouer, mais je passe pas mal de temps sur un jeu web-based qui s'appelle Crash the castle.

 

                                            



Aroun: A propos, qu'est ce qui t'a amené au dessin ?

Hideyuki: Quand j'étais plus jeune, j'avais un ami qui avait un poster d'une idol dans sa chambre, et j'ai commencé à gribouiller par-dessus jusqu'à la faire ressembler  à Hagrid, le personnage de l'univers  Harry Potter. Depuis j'ai continué à gribouiller dans mon coin jusqu'à en faire mon métier.


Skander Djerbi

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

I-FRIQIYA
Signaler
I-FRIQIYA
Yao> Hideyuki est en train de migrer ses travaux sur un site, je récupère tout ça et je te tiens au courant.

Skander D.
Yao
Signaler
Yao
Cool !! Est-ce que le monsieur a un site ???
Toujours autant fan de ses dessins !

Édito

Basé à Tokyo et Dubai, I-FRIQIYA est un nouvel éditeur et développeur de jeux dédiés aux canaux dématérialisés. L’équipe de development franco-japonaise dont les membres ont travaillé sur des franchises telles que Splinter Cell, Need for Speed ou encore WWE travaille actuellement sur Fuel Overdose.

Archives

Favoris