Home City

Home City

Par Elarbol Blog créé le 11/04/10 Mis à jour le 12/07/14 à 19h53

Bienvenue à Home City. Dans sa quête pour retrouver son amour disparu, V rencontre des personnages douteux, affronte des membres de l'organisation criminelle Cobra, redécouvre sa propre identité, croise le chemin de la mystérieuse Sorrow…

Ajouter aux favoris
Signaler
Home City

Je me réveille dans un endroit glauque et inquiétant. Les souvenirs refont surface... Le bar...les scorpions... Je débranche les tuyaux qui emprisonnent mon corps, m'extirpe du lit pouilleux, sors de la chambre dans une tenue improbable. Les senteurs putréfiées et l'air médicamenteux confirment ma présence dans un hôpital...bien pourri ! Des gens se trainent dans les couloirs. Murmures cyniques, gémissements, écho de rires. Je cherche la sortie avec hâte. Les panneaux « sortie » se suivent et se ressemblent : ils ne s'illuminent plus, sont à moitiés brisés. Après une errance labyrinthique, j'arrive enfin à l'accueil, pas très accueillant, où les gens se massent comme des parasites.

« Eh vous là! Retournez dans votre chambre, on n'en a pas fini avec vous ! », entends-je crier dans mon dos. Je me retourne, prêt à m'insurger, mais...


...l'infirmière sexy qui me fait face étouffe la violente diatribe que je m'apprêtai à assener. J'avale ma salive. « Pardon ? », dis-je calmement.

Elle m'explique en agitant sensuellement ses bras, qu'ils n'ont pas fini de me faire des analyses et autres examens. Elle rajoute que scientifiquement, rien n'explique que je sois frais comme un gardon, plutôt que refroidi comme un cadavre.

On se déplace dans un coin de la salle d'attente pour en discuter plus calmement.


- Vous avez eu un double empoissonnement ! L'un par voie buccale, poison mélangé à l'alcool, l'autre par piqûre d'un scorpion.

- Oué, je m'en souviens.

- Vous avez des ennemis chez les hommes et les animaux vous, se moque-t-elle.

- L'ennemi peut prendre plusieurs formes...

- Moué... Qui êtes-vous ?

- Je ne comprends pas la question.

- Ne faites pas l'idiot... Même si les secours sont arrivés tôt, vous pourrez remercier la personne qui les a prévenus, peu aurait survécu, et encore moins, être déjà sur pied après une nuit de tourments et de délires.

- Alors comme ça, vous m'avez veillé toute la nuit ?

- Je faisais mon travail.

Devant la porte de ma libération, elle insiste encore pour que je reste.


- Vous serez obligé de revenir pour rendre ces affaires qui ne vous appartiennent pas.

- Je vais surtout les brûler tellement ils sont miteux et dégradants.

- Hum, donnez-moi au moins votre nom, que je puisse l'inscrire sur votre dossier à la place de monsieur X.

- Inscrivez monsieur V.

Je quitte l'hôpital à ces mots.

De retour à l'appartement. Le miroir me révèle une pilosité protubérante. Il est temps de me raser, de me changer, d'accomplir ma vengeance.


Le parc de loisirs futuriste Sodium. Je sais que la fille s'y cache. Elle a mon blouson et des réponses. Je ne pars pas sans l'un et l'autre.


J'explore ce lieu avec plus de minutie qu'hier. J'évite pour le moment de m'approcher du bar. Un peu à l'écart, je découvre un passage. Une sorte de camp improvisé.


Je la vois au fond, elle est allongée dans le hamac. Elle me voit, se lève effrayée.

- Le bras de la vengeance pointe vers toi.

- Pitié ne me tue pas !


- Cela va dépendre des réponses à mes questions. Rends-moi mon blouson et assis-toi!


Je me sentais nu sans mon blouson. Ça va mieux. Je fouille dans les poches. Ta lettre y est toujours, mais plus sa photo. Sans importance, puisque je la tiens.

- J'ai mille et une questions à te poser fille inconnue. Mais gare à toi si tu mens. Le mensonge a une odeur de merde, je hais cette odeur. Cela a tendance à m'énerver... alors sois cool et je serai cool. 

- ...ok...

- Puisqu'on est d'accord, on va pouvoir commencer...Ton nom?

- Sorrow...

- Ok So, pourquoi tu te caches ici et me fuis?

- Tu me poursuis depuis des jours pour me tuer non ? Tu crois que je vais t'attendre !

- Je devine que tu as lu la lettre de H rangée dans mon blouson, n'est-ce pas ? Alors, tu dois être au courant que j'y suis pour rien.

- Le doute reste permis. Tu portes le même blouson, tu as la même allure, que celui qui me poursuivait.

- Oué, j'ai croisé un type comme ça, brièvement. Je t'accorde la confusion. Mais alors, pourquoi m'avoir sauvé hier soir, alors que la lettre ne t'avait pas encore instruite ?

- Je t'observais de loin. J'ai vu comment tu te tordais de douleur en quittant le bar. J'ai pensé que t'empoissonner faisait de toi quelqu'un de dangereux pour eux, pas pour moi. Ensuite, je t'ai vu te trainer comme un idiot vers le territoire des scorpions. J'ai appelé les secours avant de te rejoindre. Voilà l'histoire. J'avoue que, je ne pensais plus jamais te revoir vivant, surtout au levé du lit !

- Quand tu dis eux, c'est qui ? Le soldat qui trainait au bar ?

- Ce n'est pas un soldat, mais plutôt un mercenaire. Ils sont nombreux à Home City. Ils portent tous un AK47 dans le dos. Sûrement lui qui a dû t'empoissonner. Toi seul doit savoir pourquoi.

Même pas ! Je ne connais pas ces gars-là. Qui sont-ils bon sang ?!

Nous continuons la discutions posés autour du feu. Reliés par toi, comme une preuve de confiance, une complicité nait doucement entre So et moi.

J'ai été négligent. J'ignore tout des puissances qui règnent à Home City, ça a faillit me coûter la vie. So ne sait pas grand-chose sur le sujet, seulement les grandes lignes. Elle sait juste que l'armée de mercenaires porte le nom de Cobra. Elle est incapable de me dire pour qui ils travaillent, mais affirme que ce n'est pas pour le compte de l'Etat, sans doute pour une organisation mafieuse, au vue de ce qu'ils font.

- Ils font quoi exactement ? je demande.

- Ton assassin n'était pas au bar pour servir. Il assure l'exploitation de l'établissement, sous couvert de protection imposée. Enfin, un truc du genre.

Assoiffés, elle m'indique l'adresse du bar « Sully », m'y rejoint vingt minutes plus tard, après s'être changée.


Nous parlons de toi. Elle me raconte, comment vous vous êtes rencontrés, à l'université, la tristesse qui habillait ton visage quotidiennement. Les sorties que vous avez faites ensemble pour te changer les idées. Le fait que tu parlais de moi, sans rien en dire de précis, juste que tu m'aimes, tu ne veux pas me perdre, que tu es patiente. So affirme ne pas avoir été au courant de la lettre avant aujourd'hui. Par contre, ces dernières semaines, elle est sûre que tu redoutais un danger. Mais, tu n'en as jamais avoué la teneur. Et à ta disparition, So craignait pour sa propre vie, notamment à cause du type au blouson rouge qui la suivait. So pense que la photo que tu as prise d'elle était préméditée. Afin que je la trouve, pour qu'elle m'aide à remonter jusqu'à toi.

- Tu sais, je suis content d'enfin connaître son chéri, me dit So.

Devant mon silence, elle poursuit.

- Drôle de nom V..., c'est le diminutif pour...Victor ?

- Non, c'est V pour Vengeance !

- Drôle de nom...

- Mon nom et ma fonction se confondent. Je ne m'en connais pas d'autres.

- Ta fonction...? Tu fais vengeur dans la vie ?

- Bon ce fut charmant, mais j'ai à faire.

- Ok...

- Au fait, tu vas rester éternellement dans ton camp de fortune?

- C'est une proposition ?

- Non, une solution...

- Tu sais, j'ai l'impression d'y être en sécurité, donc...


Gants en mains, il est temps pour moi d'accomplir ma vengeance.

Je retourne au bar le Scorpios à Sodium. Cette fois, ce n'est pas pour consommer.


Je me cache telle une ombre. Ma cible, en pantalon marron, me tourne le dos. Pas de doute possible, c'est lui qui était là hier soir. Un autre membre des Cobra est aussi présent. Cela va compliquer ma tâche.

De plus, un homme au blouson rouge rode dans les parages. Ce n'est pas celui du cinéma. Peut-être est-ce celui dont me parlait So... Combien, et qui sont-ils ? Ont-ils un lien entre les membres du Cobra.

Les minutes passent, la situation n'évolue pas.

Deux heures ont passé, l'homme au blouson rouge et l'autre mercenaire ont quitté le bar.

Ma proie quitte son poste. Je la traque.


Il s'arrête pour discuter. De ma cachette, j'entends des bribes de conversations. Ils parlent de filles, je crois. Je m'impatiente...


Il s'apprête à sortir de Sodium.


Nous sommes dans un parking souterrain désert.


Lorsque l'ombre de la vengeance s'abat sur sa proie, il est déjà trop tard.


Désarmé, il supplie sous mes coups.


Je l'interroge aux poings. Il me dit, entre deux crachats de sang, avoir reçu des ordres pour m'empoissonner.

 - De qui ? Qui me connait ici ? je crie.

- ... Tu n'as aucune chance...il crache... nous sommes nombreux...crache... t' as juste retardé ta mort... crache... Home City est une entité puissante...crache...

- Je suis Vengeance ! Je tuerai tous ceux qui s'en prennent à moi et à ceux que j'aime, tous ceux qui se mettront au travers de ma route, jusqu'à décapiter la tête de ton entité !!

- ...crache... tu n'es pas aussi puissant...crache... que tu le prétends... Seul, tu ne pourras rien !

- Tu ne seras pas là pour le voir Cobra, car maintenant... s'achève par le bras de ma vengeance : TA VIE !

Je transperce sa gorge d'un coup de couteau.


Il s'étale. Le sol se recouvre d'hémoglobine. Il est temps pour moi de mettre les voiles.


L'appartement a été saccagé. J'y vois un acte d'intimidation...par qui ?


Quelqu'un entre ...So?


« V... J'ai dû fuir, c'est devenu l'enfer à Sodium, des Cobra partout, il interroge tout le monde, sont violents... j'ai eu peur ! », elle dit en larmes.

Elle se jette dans mes bras. Je suis gêné de la serrer fort avec mes gants ensanglantés.


« T'inquiète pas So, je suis là... »

Alors que nous partageons ce moment de consolation, où les mots ne pourraient être plus réconfortants, la chanson Shadow Of The Day de Linkin Park s'invite dans ma tête. (clip ici)

A suivre...

 

Remerciements à :

Les noms sont partiellement modifiés, mais ils se reconnaîtront.

Dans l'ordre d'apparition.

HAZIEL : L'infirmière sexy ^^. Tu es comme un Mikado...

SORROW : Plus besoin de te présenter... Tu vas bientôt signer des autographes.

SENNAPRO : Dans le bar de Sully, il est le figurant assis le plus au fond, chevelure jaune.

JOHNNY : Le mercenaire que je tue. La préparation fut longue, mais ça vaut le résultat.

MONSTER : Le mercenaire qui parle avec Johnny.

A tous ceux : Qui me soutiennent, m'encouragent...et aux figurants du hasard.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Commentaires

Emeraude
Signaler
Emeraude
toujours pas la suite ? :S
xxel7
Signaler
xxel7
pareil j adhere totalement a ces petites histoire continué!!
SORROW-83
Signaler
SORROW-83
decidement! j'adore!!! bon, les gens vont dire que je suis partiale, mais je m'en fout car c'est sincere!
bien que je soit mal placee pour te le faire remarquer... attention aux fautes! ( he oui, on se venge comme on peut! ) sinon BRAVO a cette actrice, qui bien que debutante, eclaire de son('immense ) talent une histoire bien sombre...
Au fait, je sais pas si c'est intentionnel de la part de l'ecrivain, mais les touches d'humours second degre me tordent de rire!!!
Monsieur V, ne vous arretez pas! chaques episodes est une bouffee d'air frais pour moi!
bises et a bientot pour de nouvelles aventures....

Édito

Octobre 2012: Désolé de me manifester aussi tardivement, mais vous l'avez compris, le projet Home City est arrêté. Il n'y aura pas de suite à Home City et Home City 2. Je tiens à remercier tout ceux qui m'ont soutenu dans cette aventure qui m'a fait vivre une expérience incroyable , et que vous garderez, je le souhaite, comme un bon souvenir.

La vie a ses priorités. Je n'ai pourtant pas renoncé à vouloir raconté une histoire qui me tient à coeur, dont Home City en fut un vaste terrain d'expérimentation, dans cet univers virtuel restreint et peu commode qu'est le Playstation Home (sur PS3).

Alors, peut-être un jour, vous tomberez sur une histoire qui ne sera pas sans vous rappeler un peu Home City, mais en plus ambitieux et abouti. J'en serais sans doute le responsable...

VengeanceFR/elarbol

La création d'Home City est d'abord née d'une idée, puis de rencontres et de circonstances.

VengeanceFR (ID psn)

Pour m'envoyer un petit email, ici.

L'équipe Home City:

VengeanceFR: Créateur, scénariste, photographe, acteur.

Sorrow83: Assistante, photographe, retouche photos, actrice.

K-rolyne72: Actrice "caméléone", traductrice US.

Skywat: Figurant/acteur.

Et tous ceux qui aident occasionnellement...

Archives

Favoris