Le Blog de Hiji

Le Blog de Hiji

Par Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 07/01/14 à 11h54

Un blog sans prétention, traitant des comics et parfois même de jeu-vidéo.

Ajouter aux favoris
Signaler

Oui mes amis, c'est bête à dire mais dans l'époque où l'on vit j'ai peur pour ma liberté, d'expression surtout. Incroyable, n'est-ce-pas ? Surtout dans une époque où l'on ne cesse de nous rappeler que nous le sommes.

J'ai peur. Peur quand je vois qu'avec un mobile faisant office de GPS je peux être tracé. Vous me direz, encore faut-il le prouvé. Je ne parle même pas de ma peur sur le Net, quand je sais que des infos me concernant sont vendues à prix d'or, uniquement dans le but de déterminer mon profil.

J'ai également très peur quand je vois la pression exercée sur la presse par les annonceurs. Une mauvaise critique et hop, moins d'espaces pub achetés. Et comme beaucoup de magazines voient leurs revenus en dépendrent...Mais dites moi, vous avez vu la réaction de ce père chrétien devant Portal 2 ? Le fait qu'il soit américain n'excuse rien, mais de là à qualifier le jeu de propagande homosexuelle !

Enfin bref, encore un article qui n'a rien à voir avec le JV. Sinon, je vous ai parlé du ticket d'autoroute qui calcul votre vitesse dans le but de vous foutre une prune ? Non ?

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Puisque la nouvelle mode semble s'intéressée aux chats un peu geeks sur les bords, je vais vous poster une image du mien. Son nom est Roger, et comme vous le constatez il est un peu trop dans GOW 2 !

 

 

Bon perso, j'ai abandonné l'idée de récupérer mon Pad...

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

J'espère que c'est juste un petit bug, sinon les forums vont vite tournés au grand n'importe quoi !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler

Deviantart est vraiment un site intéressant, surtout pour ses oeuvres originales toutes aussi surprenantes les unes que les autres. En voici une que j'ai particulièrement aimé.

 

La galerie de l'artiste par ici.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler

Alors que Sega s'apprête à nous sortir l'excellent Sonic Generations, je me suis surpris à rejouer à Sonic Unleashed, sans aucun doute l'un des épisodes les plus controversé de la série.  Je me suis donc mis en tête de chercher pourquoi ce titre déclenché autour de lui tant de débats animés.

 

 

Allez hop c'est parti, je lance le jeu ! Dès les premières minutes, j'ai droit à une cinématique d'introduction de fou (celesto-cosmique comme disent les djeun's) de la part de Sega. C'est beau, c'est péchu, c'est Sonic. Voir Eggman coincer son adversaire dans son piège avant de le balancer dans l'espace est un moment fort. Le savant fou aurait-il enfin réussis à se débarasser de son ennemi ?

Pas le temps de me poser des questions, je veux jouer. Il faut dire que le dernier épisode que j'ai fait c'est Adventure 2 Battles, et j'en garde un très bon souvenir. Allez hop premier niveau et...premiers problèmes. Je m'explique :  la sensation de vitesse est bien là, trop même. La caméra a tellement de mal à suivre notre hérisson que ça en devient vite illisible. Résultat, je me retrouve juste à maintenir X en maintenant le stick en avant, suffit juste de sauter au bon moment. Niveau immersion j'ai vu mieux. Pourtant, les décors sont loin d'être moches, du moins dans la partie "jour".

Et oui, car Sonic Unleashed c'est aussi des niveaux de nuit avec un "hérisson-garou", pour notre plus grand malheur. Car si les graphismes de jour sont beaux dans l'ensemble, ceux de nuit sont tout justes passables. Je ne vous parle même pas des commandes. Bien que le jeu comporte un système de combos assez intéressant et bien fournit, on ressent une certaine lourdeur et la caméra qui se bloque dans les coins n'arrange rien durant les phases de plates-formes. C'est bien simple : je redoute ces niveaux, je redoute de m'énerver et de balancer ma manette à 60€ contre le mur.

Pourtant, cet épisode apporte pas mal de choses intéressantes. Citons l'exemple des nombreux objets à récolter, comme des souvenirs, des CD, des artbooks, etc...il y a vraiment de quoi faire. Hélas, la caméra capricieuse et la jouabilité douteuse ne donnent pas envie de se mettre à leur recherche. L'OST n'est pas mauvaise non plus, du moins pour les niveaux de jour. En fait c'est tout simple : les défauts se situent dans les niveaux de nuit ! Si il n'y en aurait pas eu, on aurait seulement repprocher au soft sa caméra.

Enfin bref, là j'arrête le jeu, je suis arrivé à un niveau de nuit et je sens que je vais faire un meurtre. Je me demande bien comment 1 million d'exemplaires ont pu être vendus. Remarquez, ce n'est pas un mauvais jeu, juste un jeu "correct" qui fait tâche dans la saga Sonic.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Comics

Pour la majorité des personnes, Spider-Man et Peter Parker sont une seule et même personne. Il arrive même qu'ils connaissent l'existence d'autres versions du héros, mais la plupart ignorent une chose : il existe une version du futur où Parker n'est pas le super-héros. Je veux bien sûr parlé de Miguel O'Hara.

 

 

Vous avez sûrement fait connaissance avec lui dans le dernier jeu sorti sur 360/PS3, et vous n'avez sans doute pas cherché très loin qui il est. Ce n'est pas grave, je suis là pour ça !

Tout comme Parker en son temps, Miguel est une personne qui possède un véritable don pour la science, la génétique plus particulièrement. Contrairement à son homologue du vingtième siècle, il n'est pas orphelin et possède un "vrai" boulot au sein d'Alchemax, l'une des plus puissantes multinationales des Etats-Unis en 2099. Lorsque la BD débute, Miguel est affecté à un projet visant à créer le commando ultime, ayant pour modèle...Spider-Man. Notre jeune scientifique, bien qu'arrogant (contrairement à Parker), s'oppose à toute expérimentation sur les humains. Mais le jour où la firme décide tout de même passer le cap, ce qui provoqua la mort du cobaye, O'Hara ne pu le supporter et quitta la firme.

Je vous fait cadeau du passage de la transformation en super-héros, et des différences avec l'original, pour m'intéresser à une unique chose : la dissonance des caractères Parker/O'Hara. Le premier comprend très tôt qu'un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, et décide donc de mettre ses capacités au service du Bien en l'honneur de son oncle Ben. Le deuxième non. Tout d'abord prit dans le tourbillon des changements, Miguel ne pense qu'à une chose : échappé à Alchemax qui souhaite remettre la main sur lui. Ses débuts sont essentiellement marqués par la fuite, et il n'est pas très à l'aise avec son nouveau rôle.

D'ailleurs, la différence est surtout visible durant les combats : là où Peter nous sort des blagues toutes aussi douteuses les unes que les autres, Miguel n'en dit quasiment aucune et se laisse très vite emporté par ses émotions. Celà lui vaudra d'égorger par colère un samourai lancé à ses trousses. Ce n'est que bien plus tard, après avoir rencontré son aîné du vingtième que Miguel sera plus à l'aise avec son rôle de super-héros. Un passage de flambeau en sorte.

 

Voilà, vous en savez un petit peu plus maintenant sur ce Spider-Man du futur. Notez que je vais commencer la série "2099 Unlimited" en anglais ce mois-ci, je vous en reparlerai !

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Comics

Si vous l'ignoriez encore, sachez que je suis un fan de Spider-Man. Un très grand fan même, limite fanboy sur les bords. Alors quand j'entends parlé d'un nouveau jeu mettant en scène mon héros fétiche, je ne peux qu'être exigeant. Seulement, cela n'est pas sans poser des problèmes : si certains détails sont insignifiants pour d'autres, ce sont de véritables massacres à mes yeux. C'est le cas avec l'adaptation virtuelle de la version 2099 de Spider-Man.

 

 

J'ai découvert cette dimension il y a moins d'un an, dans un comics shop proche de ma ville qui a malheureusement fermé. On y trouvait des tonnes de vieilles BD pour pas cher, et j'ai pu y réaliser de très bonnes affaires comme le cross-over "Maximum Carnage" pour moins de 15€. Et un jour, je tombe sur le numéro 1 de 2099. Je n'y connaissais rien, mis à part le costume et le nom de Miguel o'Hara rencontré dans le jeu PS 1. Pour ne pas mourrir idiot, je décide donc de prendre quelques tomes.

Je vous passe le moment où j'adore et tout ça pour en venir directement au fait : ma première partie sur 360 dans la peau de Spider-Man 2099. Et là c'est le drame pour mon petit cerveau de fanboy : certains détails que j'adorés sont purement et simplement passés à la trappe. La première victime n'est autre que la sorte de cape de Miguel. Elle a disparu, au profit de...de...voiles sous les bras ? Bon ok, sa facilite l'animation je veux bien. Deuxième claque : les griffes. Pourquoi dans le jeu sont-elles le prolongement de l'ongle, alors qu'elles se situent normalement à l'endroit des empruntes ?

Vous allez me dire que je chipote, mais pour moi ce sont des erreurs fatales. Idem pour le costume : il est noir et scintillant dans le jeu, comme bourré de technologie, alors que dans le comics il tire plutôt vers le bleu. C'est simplement un costume pour la fête des morts en molécules instables, par une armure high-tech de chez Stark bon sang ! Ils ont fumé quoi les développeurs là ?! Enfin dernière erreur, la toile. A un moment, dans le premier niveau, un ascenseur nous tombe dessus. On voit alors une cinématique en vue subjective, nous montrant Spider-Man arrêtant l'objet en tissant une toile comme...le Spider-Man classique. Bordel ! Normalement sa toile est organique, et elle sort du dessus de sa main, un peu à la Venom m'voyez.

Enfin voilà, vous voyez à quel point les studios peuvent faire un tas d'erreurs qui ne sont pas pardonnables aux yeux de fanboy comme moi. Rassurez-vous, j'aime vraiment le jeu, mais il aurait été encore mieux sans ces défauts là...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler

Ce midi, alors que je dégustais un bon sandwich au maroille, je me suis surpris à rire devant BFM TV. La vocation de la chaîne n'étant pas de nous faire travailler les zygomatiques, mais plutôt de nous informer sur le monde, j'ai trouvé la situation assez paradoxale.

Il s'agissait d'un reportage sur les tablettes du style Ipad. Notre brave journaliste était en extase devant cette dalle, un peu comme nous devant un futur Gears of War 3. Les tablettes, c'est le futur. Les tablettes, elles foutent la misère aux consoles. Ouais, une tablette c'est trop fort !

Ouais sauf que non. Ok, cet objet est très pratique j'en conviens. J'avoue ne pas en posséder une, mais je me vois bien dans mon salon en train de glander dessus. Sauf qu'elles sont loin, mais alors très loin de faire de l'ombre à ma DS ou 360, même si beaucoup de jeux sortent dessus. Comble du comble, on nous montré des images de la 3D sans lunettes sur Ipad (mais si, vous savez la vidéo a même fait l'objet d'une new il y a peu) comme si la technologie était déjà sortie dessus.

Ensuite, notre journaliste au kiki en feu devant un Ipad osa sortir une petite perle : les gens auraient honte de sortir leur vieux PC devant une tablette. Euh...bien la moquette ? Je ne vois pas pourquoi j'aurai peur de sortir ma bête devant une tablette, même signée Apple. Je ne dis pas ça parce que j'ai un Macbook Pro, il suffit de voir un PC classique. Au moins, le Flash est correctement géré, et on a pas de problème de batterie.

Enfin, le dernier argument choc : L'Ipad & co avaient conquis un marché que le PC avait mis 30 ans pour faire de même. Ok, sauf que le PC est parti de zéro, les tablettes n'inventent pas de nouvelles technologies ou très peu. Dans ce cas, on dérive du PC pour faire une dalle. Normal que la progression fut fulgurante.

Enfin bref, je tenais à vous faire part de ce petit moment de TV. Déjà que je ne la regardais pas beaucoup, ce n'est pas ce genre de reportage qui va m'y inciter.

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler

Comme beaucoup d'entre vous, j'ai vu aujourd'hui le trailer de Duke Nukem mettant en avant une des marques de fabrique de la série : les babes. Vous savez, ces fillles terriblement sexy qui ne refuse rien...moyennent quelques petits dollars. D'ailleurs, un Duke sans babes, c'est comme un hot dog sans la saucisse : fade et sans faveur.

Après avoir visionné la vidéo un constat s'impose : sa fait du bien ! Dans un monde où chaque image de femme nue soulève un levé de bouclier de la part des cul-bénis (justifié dans certains cas), sa fait du bien de voir que certains jeux usent du second degré. Car oui, j'aime ça moi joué avec une caricature de macho qui n'hésite pas à payé des filles pour danser, ou qui dispose d'un humour douteux. J'aime les choses simples : des armes et des filles faciles. D'ailleurs, j'espère vraiment que les mosaiques disparaitront dans la version finale, histoire d'en remettre une couche dans les dents de la brigade des moeurs !

Il faut prendre Duke comme il est : un bon défouloir réunissant des choses simples. Après tout, dézinguer un alien pour matter une babe ensuite, c'est pas la classe ? J'espère juste deux choses :

- que le jeu soit à la hauteur

- qu'au prochain viol ou meurtre on n'accuse pas les jeux-vidéo de rendre violent en le citant comme exemple (hein Le Monde).

 

Il me hâte d'essayer ce jeu. Pour retrouver les sensations d'antan, et me faire traiter de macho par ma copine.

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler

Bonsoir à tous !

 

Je reviens d'une petite partie de Fragile sur Wii, et je dois avoué que c'était bien cool. Une bonne expérience, une belle histoire et des personnages envoûtants, bref un jeu attachant. Mais, car il y a toujours un "mais", j'ai dû y laisser 5/10ème à chaque oeil. Pourquoi ? A cause du terrible syndrome des petites lettres !

Je ne sais pas pour vous, mais moi je joue sur une TV cathodique qui fait dans les 50 cm de diagonale. Vous savez, ce genre d'appareils qui ressemblent plus à un four qu'à autre chose. Plus encombrant qu'une TV écran plat, mais tellement plus chaleureux ! Bon, bref. Figurez-vous qu'avec certains jeux, du genre Red Dead Redemption ou Dead Rising, le même phénomène se produit : des textes en tout petit, qui nécessitent de jouer sur la belle TV écran plat 132cm du salon. Du coup, on perd en confort de jeu.

Messieurs les éditeurs, sachez que tous les joueurs ne jouent pas sur des écrans plats, prenez aussi en compte ceux qui jouent encore sur des cathodiques !

 

Voilà. C'était le coup de gueule du soir.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

Bonjour à tous et à toutes !

Inutile de tourner autour du pot : nous sommes ici pour parler de Comics. Marvel, DC Comics ou autres, tous m'intéressent ! Je vais essayé de vous retransmettre ma passion du mieux que je peux, par le biais d'articles souvent mal écrits, mais parfois drôles. Bonne lecture !

Archives

Catégories

Favoris