Le Blog de Hiji

Le Blog de Hiji

Par Hiji Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 07/01/14 à 11h54

Un blog sans prétention, traitant des comics et parfois même de jeu-vidéo.

Ajouter aux favoris
Signaler

Aaaaaah la Justice League. En voilà un nom qui fait fantasmer la plupart des lecteurs de chez DC Comics, avec une équipe de super-héros mille fois plus classe que les Vengeurs. Alors bon, je ne suis pas là pour lancer une nouvelle guerre Marvel / DC (on sait tous qui l'emporte, hu hu hu), mais plutôt pour vous parler d'un récit capital dans l'histoire de la Ligue.

 

Batman, le type qui met KO sept super-héros avec une main attachée dans le dos.

 

Justice League : La Tour de Babel n'est pas un récit de super-héros comme les autres, avec des gentils d'un côté et des méchants de l'autre. Non, cette histoire est bien plus que cela. Elle marque un tournant dans les relations entre les membres de la Ligue, à la confiance que chacun porte à ses équipiers. En effet, que se passerait-il si la plus grande menace à laquelle la JLA devait être confrontée ne venait pas de l'extérieur, mais de l'intérieur ? Une queston épineuse, que les scénaristes de chez DC ont pris grand plaisir à explorer.

Mais avant toute chose, rappelons vite fait le mythe de la Tour de Babel. En des temps fortement reculés, les Hommes s'unirent pour construire ensemble une Tour gigantesque qui devait atteindre les cieux. Comprenant que s'ils atteignaient leur objectif plus rien ne pourrait les arrêter, Dieu himself réduit en miettes l'édifice, et divisa les Hommes à l'aide de langues différentes. On ne rigole pas avec les divinités, non mais ! Le lien avec l'histoire d'aujourd'hui ? Vous allez comprendre...

Ce n'est un secret pour personne : Batman est un génie, dans la plupart des domaines. Mais s'il y a bien une chose que la Chauve-Souris sait faire, c'est anticiper les dangers, quelque soit leur nature. Ceux d'entre vous qui ont lu Grand Morrison présente Batman #2  me comprendront. Et ce trait de caractère va servir de spitch de départ pour La Tour de Babel.

 

Tout le monde en prendra pour son grade lors des 143 pages de l'aventure

 

En effet, car bien qu'il fasse partie de la JLA et bosse régulièrement avec d'autres super-héros, Batman n'a pu s'empêcher de constituer des dossiers sur chacun d'entre eux. Ces fichiers comportent toutes sortes d'informations sur eux, dont leurs plus grandes faiblesses. Un contenu précieux et dangereux, surtout s'il venait à tomber entre de mauvaises mains, or c'est justement ce qui va se produire. Je ne vous dirais pas qui est à l'origine du vol, afin d'éviter tout spoiler, mais sachez que grâce à cet acte malveillant vous allez prendre un pied monstre à la lecture de ce comic. D'autant plus que le méchant de l'histoire semble être un copy-cat de Dieu...

Non pas que voir des super-héros se prendrent une raclée soit un spectacle particulièrement plaisant, sauf pour les plus sadiques d'entre nous, mais parce que les conséquences psychologiques qui vont suivrent sont assez délicieuses. Mais je vous laisse découvrir tout cela, pour peu que vous arriviez à vous procurer l'ouvrage. Personnellement, j'ai connu quelques difficultés...

Mais justement, l'achat est-il justifié ? Alors je suppose que vous connaissais déjà la réponse, mais la voici : oui, oui, et mille fois oui ! Comme c'est souvent le cas, Urban Comics s'est échiné à nous fournir une édition de qualité (le papier, les rappels pour les novices, etc...) pour un prix attractif, avec non seulement l'ouvrage principal mais aussi le DVD et le Blu-Ray du film d'animation. Concernant le récit en lui-même, comme je l'ai dit plus haut, ce ne sont pas les scènes de combat qui servent la qualité du titre, mais plutôt l'aspect psychologique. Et oui, on ne trahit pas des surhumains sans en subir les conséquences, et Batman va l'apprendre assez vite. Entre remords, accusations et pardons, on se dit que les Feux de l'Amour n'ont rien à envier à DC.

 

Le début des Bat-emmerdes...

 

Cependant, si la BD vaut son pesant de cacahuètes, qu'en est-il du DA, intitulé Justice League : Doom ? Et bien tout d'abord, sachez qu'il s'agit d'une adaptation, et qu'en conséquences plusieurs détails (et non des moindres) sont modifiés afin de plaire au plus grand nombre. Les fans de la première heure risquent donc de ne pas apprécier certains points. D'ailleurs, on regrettera des changements dans l'équipe de la JLA par rapport à l'oeuvre originale, notamment Aquaman et Plastic Man ayant été supprimés au profit de Cyborg. Mais bon, on se dit que c'est temps mieux, le public lambda ne connaissant sûrement pas ces protagonistes...

Hélas, le tableau n'est pas aussi rose du côté des super-vilains. Là où le comic proposé quelque chose d'assez intéressant, le DA nous sert un méchant de seconde zone, épaulé par quelques grands noms (Bane, Starphire, etc...) dont l'objectif final est d'un classique extrême. Heureusement, les qualités techniques du disque sont là pour rattraper le coup, avec une image de très bonne qualité, de nombreux choix en matière de langues/sous-titres et un générique d'ouverture excellent quoiqu'un peu long. Au final, le visionnage laisse un arrière goût amer, entre déception et intérrogation, surtout si l'on a lu le comic avant. Mais bon, votre petit frère devrait apprécier.

 

Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas d'une soirée sado-maso.

 

Alors les filles, que penser de ce Justice League : La Tour de Babel ? Concernant le comic, c'est un must-have. Purement et simplement. Un graphisme impeccable, une histoire de qualité et surtout des héros dans une situation délicate dont ils peinent à se sortir. En ce qui concerne le DVD / Blu-Ray, et bien...Bien sûr, c'est un ajout agréable, mais il est à mon avis assez dispensable. Bon, si après vous faites de la garde d'enfants, alors vous tenez là un bon moyen de tenir au calme durant 1h15 une bande de gamins.

 

MAJ : il semblerait que le graphisme puissent en rebuter certains. Certes, après relecture attentive, c'est assez spécial, mais là n'est pas l'intérêt du titre, car comme je le dit plus haut c'est l'aspect psychologique qui compte le plus ici. En gros, feuilletez avant d'acheter !

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Commentaires

Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Ha, le coup classique du "vous avez qu'à faire mieux, na !" Je suis désolé, on trouvait bien meilleur à l'époque déjà (Joe Madureira, Chris Bacchalo, les frères Kubert).
Le Gamer aux Mains Carrees
Signaler
Le Gamer aux Mains Carrees
Le style de dessin ne m'a pas choqué. Il n'est certes pas particulièrement agréable à l'oeil, mais il est maîtrisé et original, et il existe bien bien BIEN pire dans le petit monde du comics. Le principe du scénario est vraiment excellentissime, mais je le trouve moyennement bien exploité malgré tout, et la narration pèche un peu. J'ai largement préféré l'animé, principalement pour les modifications judicieuses (à mes yeux) qu'il applique à la BD, corrigeant la plupart des défauts que j'y ai trouvé. Reste, effectivement, trop de méchants de seconde zones au catsing, ce qui le dessert un peu.
Mais rien que pour son idée de départ, l'ensemble reste un must have.
Et ceux qui critiquent le style de dessin... ben j'ai hâte de voir les vôtres, alors. Vous devez être des graphistes de génie ! ;)
MajorBob
Signaler
MajorBob
L'animé, je me suis endormi devant... Perso j'ai été assez déçu de cette histoire, que ce soit dans le traitement de l'idée et les dessins (Plastic Man si tu nous entends). Heureusement les dernières pages rehaussent grandement la qualité du tout.
Hiji
Signaler
Hiji
Je suis le seul à apprécier ce style de dessin ou quoi ? :D
En même temps, à la lecture de ce comic, je recherchais avant tout la notion psychologique et comment les membres de la JLA seraient vaincus.
Samizo Kouhei
Signaler
Samizo Kouhei
Tout pareil que toi : l'histoire est géniale mais le dessin hideux, le film d'animation anecdotique.
P.Y.T.
Signaler
P.Y.T.
J'ai bien aimé l'animé, mais j'ai encore plus aimé le comics, parce qu'il parle des conséquences de cette "trahison", chose que l'animé ne montre pas.
Pour le dessin, cela ne m'a pas gêné (C'est vrai que je privilégie plus les scénarios que les images...)
Mais comme dit Big-Quick, je ne suis qu'une novice, je n'ai pas mon mot à dire... Alors je me tais... :D
Bigquick
Signaler
Bigquick
Non mais les dessins de ce comics, c'est de la merde. :lol:

Par contre le scénario défonce. Normal, c'est Mark Waid. Par contre je te trouve un peu dur avec l'animé, je l'ai trouvé vraiment mortel.
chocolat
Signaler
chocolat
J'ai apprécié l'histoire mais désolé, le dessin est juste ignoble et l'encrage dégueulasse!
Jamais je n'ai vu de personnages aussi difformes, les proportions pouvant changer de pages en pages!
J'ai eu du mal à finir ce comic là, mais rien que pour l'histoire, le coté "forever alone" de Batman et voir les autres super héros, en prendre plein la face, ça peut valoir le coup!
Mais je le répète le dessin va en rebuter plus d'un! :/

Édito

Bonjour à tous et à toutes !

Inutile de tourner autour du pot : nous sommes ici pour parler de Comics. Marvel, DC Comics ou autres, tous m'intéressent ! Je vais essayé de vous retransmettre ma passion du mieux que je peux, par le biais d'articles souvent mal écrits, mais parfois drôles. Bonne lecture !

Archives

Catégories

Favoris