Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 11/11/19 à 20h35

Mes passions : jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Retrogaming

     
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Mes petits lapins, je vais vous narrer aujourd’hui mon histoire avec l’un des plus fabuleux micro-ordinateurs de son époque : le Commodore 64. Une histoire d’amour entamée en des temps anciens, à une époque où tout était encore possible en matière de jeux vidéo et où chaque nouvelle génération de machines relayait l’ancienne aux rayons des antiquités. Le Commodore 64 c’est le micro-ordinateur le plus vendu dans le monde, loin devant les Amstrad CPC, les Atari XL ou encore les MO5 de Thomson ! Même le standard japonais MSX ne pouvait rivaliser avec cette machine exceptionnelle. Je vous préviens : nous partons ensemble pour une longue et exaltante aventure car je ne vais rien vous cacher : ma terrible enfance, la vie palpitante de Jack Tramiel et enfin l’épopée formidable du Commodore 64 !

L'Histoire de mon Commodore 64, c'est aussi l'histoire de Commodore tout court ! Du PET 2001 au Commodore 64 en passant par le VIC-20, revivez la vie trépidante de Jack Tramiel, son fondateur. Le rachat de Mos Technology, ses luttes internes avec Chuck Peddle ou encore Irving Gould, sans oublier son incroyable sens du business.

Bien évidemment le tout est entrecoupé de mon histoire personnelle avec cette machine mythique. Et comme je suis le roi de la digression, on va parler d'Atari 2600, de Videopac ou encore de mille et une choses complètement inutiles !

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Nous allons aujourd’hui parler d’aventure avec un grand A… Un grand A comme dans Amiga, le petit a étant réservé à Atari et accessoirement à Apple ou Amstrad... Mais bon en disant ça je ne vais pas me faire que des amis. Mais c’est pas grave car Cyrille Baron alias Moulinex sort un livre aux éditions Geeks-Line nommé sobrement les jeux d’aventures en pixels et il va réconcilier tout le monde car les jeux d’aventures en pixels ont envahi tous les ordinateurs.

Cyrille "Moulinex" Baron est connu des amateurs de la presse dite spécialisée en informatique de loisirs. Il faut dire que ce coquin à un beau CV : Hebdogiciel, Micro News comme rédacteur en chef adjoint, Joystick où il deviendra rédacteur en chef. Il a bossé chez Eurogamer, IG Mag et a fait du Game Design.

Le seul faux pas dans sa carrière c’est d’avoir travaillé pour le magazine Atari 1ST. Allez mettons ça sur le dos d’une erreur de jeunesse.

Je vous rassure de suite, c’est plus qu’un livre, c’est un billet d’avion pour découvrir de folles et incroyables contrées. J’aime bien qu’un livre me surprenne, qu’il me prenne par la main et me fasse découvrir des informations dont je ne soupçonnais même pas l’existence.

Ici c’est le cas, avec son moulin à moudre, Moulinex mouline et saupoudre de pixels et d’aventure nos petits yeux ébahis. Revenons-en au livre et regardons attentivement le pitch : avec le jeu d'aventure, l'ordinateur, jusqu'alors outil de travail, est devenu aussi machine à rêver, support à l'imaginaire.

Dans ce livre, à la double couverture qui rend hommage à Another World et aux Voyageurs du Temps, vous découvrirez les étapes ayant permis de passer – pas toujours en ligne droite, des premières aventures textuelles aux productions récentes, des plus sophistiquées aux plus expérimentales. Ces chapitres-clefs font l'objet de dossiers. En fil rouge, l'auteur présente chronologiquement les jeux d'aventure emblématiques à l'origine de ces innovations, des
débuts à aujourd'hui. « De A comme Adventure à Z comme Zelda » diraient des gens du marketing.

Dans cette ligne temporelle qui couvre 40 ans de jeux d'aventure, Moulinex a consacré aussi un bel espace aux productions actuelles. Les jeux contemporains explorent souvent de manière très créative de nouvelles formes narratives, des univers rarement visités ou modernisent au contraire des formes archaïques du jeu d'aventure.

Certains sont les jeux cultes de demain dont les rétrogamers de 2058 parleront avec respect. Bref, passés ou présents, les jeux présentés dans ces pages sont tous importants dans leurs styles respectifs, et vous y découvrirez quelques pépites. Vous pourrez aussi lire les interviews d'acteurs majeurs du jeu d'aventure, créateurs d'entreprises, game designers ou programmeurs, mais indéniablement tous grands rêveurs.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Retour sur le Consoles + n°40 de février 1995 dédié au premier round frontal des consoles 32 Bits entre Sony et Sega. D'un côté Virtua Fighter sur Sega Saturn et de l'autre Battle Arena Toshinden sur Sony PlayStation, pardon PS-X car à l'époque c'est comme ça qu'on la nommait !

Au programme également : la NEC PC-FX au banc d'essai avec ses trois jeux de lancement dont Battle Heat et Team Innocent !

Une plongée vertigineuse dans le monde de l’arcade avec la visite des mythiques studios AM2 et AM3 de Sega. On y parle de Daytona USA, Virtua Fighter 2 ou encore Sega Rally.

Enfin Alain Huygues Lacour et son équipe nous régalent avec un reportage de 20 pages sur le CES de Las Vegas où finalement il ne s'est rien passé de transcendant et on termine en beauté avec un dossier sur le piratage des consoles de jeux...

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Shadow Of The Beast PC Engine est sorti en 1992 sur support Super CD-Rom. Je vous propose de découvrir un petit glitch sympa vous permettant non seulement d'être invincible mais également de pénétrer dans les entrailles de Shadow of The Beast !

En effet, est-ce un "debug mode" oublié lorsque le jeu a été envoyé en production ou est-ce une volonté de la part des auteurs d'offrir un accès à la matrice de l'ombre de la bête ? On ne le sait pas mais ça demeure sympa pour finir un jeu dont la difficulté est légendaire.

Petit rappel des faits : les plus âgés se souviennent sans doute de ce titre mémorable sorti sur Amiga. Les plus jeunes du "remake" PS4 sorti en mai 2016...

Développé par Reflections (un studio composé de trois membres : Martin Edmondson, Paul Howarth et le célèbre musicien David Whittaker), Shadow of the Beast fut édité par Psygnosis sur Amiga en novembre 1989. Le jeu fut ensuite adapté sur Atari ST (rires), micro-ordinateurs 8 bits et consoles en 1990.

Véritable prouesse technologique (musique échantillonnée depuis un Korg M1, 128 couleurs, images numérisées en haute définition, etc.) et indéniable réussite esthétique (la peinture de Roger Dean qui a servi au packaging du jeu est désormais au Panthéon des illustrations de boîtes de jeux), Shadow of the Beast est devenu un jeu culte dans la communauté Amiga.

Le jeu a connu deux suites : Shadow of the Beast II (1990) et Shadow of the Beast III (1992). Même si en termes de jouabilité et de level design, il y a beaucoup de choses à redire, SOTB était en 1989 la meilleure démonstration à faire pour vendre un Amiga 500. Les 13 scrolling parallaxes étaient bluffants et donnés une profondeur inégalée dans un jeu d'action. Il est clair qu'il y a eu un avant et un après SOTB dans le petit monde des jeux vidéo.  

Notre ami Alain Huygues Lacour avait déclaré "c'est une belle démo technique mais ça ne vaut pas Mario en matière de jouabilité."

La version PC Engine a été assurée par DMA Design. Un studio studio culte à l'origine de Lemmings ou encore de la franchise monstrueuse : Grand Theft Auto ! 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Petit tour d'horizon des plus belles jaquettes de jeux SEGA MASTER SYSTEM ! Haaaa le fabuleux quadrillage et sa police d'écriture minimaliste Times New Roman...

Après la première vidéo consacrée à quelques artistes du Box Art, on ne pouvait pas faire l'impasse sur des jaquettes de jeux qui ont enchanté notre jeunesse folle et insouciante : les fameuses boîtes Sega Master System.

Un quadrillage limite scolaire, une police épurée, un pictogramme allant droit au but, le tout dans une boîte en plastique rigide,  il n'en fallait pas plus pour dérouter des jeunes en mal de sensations fortes. Comment SEGA, le géant de l'arcade, qui aimait tant nous en mettre plein la vue a choisi ce packaging hors norme ?

Je reviens sur les évolutions de ces jaquettes et leurs variantes...

Voir aussi

Plateformes : 
Master System
Sociétés : 
Sega
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Retrogaming (BD-Manga-Comics)

Bip-Bip Boy ou l’histoire vraie d’un loser né avec des pixels à la place des neurones ! Cette autobiographie qui a fait décoller la carrière de Rensuke Oshikiri (High Score Girl) nous replonge dans le Japon des années 1980 !

Ne tournons pas autour du pot : j'ai eu un coup de coeur pour ce manga et je viens d'en faire une vidéo : Bip-Bip Boy ou l’histoire vraie d’un loser né avec des pixels à la place des neurones !

L’auteur avait le choix entre étudier à l’école et passer sa vie à jouer aux jeux vidéo. Il a évidemment choisi... les jeux vidéo ! Sa passion dévorante va lui faire vivre des aventures et des situations particulièrement drôles.

Cette autobiographie sortie en 2010 a fait décoller la carrière de Rensuke Oshikiri qui est ensuite devenu mondialement connu avec notamment High Score Girl (sorti en anime sur Netflix).

C'est une plongée vertigineuse dans le Japon des années 1980 et outre le fait d'y parler de Game&Watch, Famicom et PC Engine, on y parle beaucoup d'arcade et forcément de MVS Neo Geo ! C'est aux éditions Omaké Books, on retrouve Florent Gorges à la traduction et ça ne coûte pas bien cher...

Bref c'est excellent, c'est cynique et mordant, j'ai tout simplement adoré et comme en plus la série est assez courte (3 tomes prévus), il n'y a aucun risque qu'on s'en lasse en perdant le fil de l'histoire (la sortie des trois tomes va s'echelonner jusqu'en juillet).

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Enfer et damnation ! J'ai touché un ordinateur Atari ! Je suis maudit pendant au moins cinq générations ! Je vous raconte l'histoire la plus traumatisante de ma vie...

Même s’il m’a fallu presque deux ans pour arriver à en parler, je m’en souviens comme si c’était hier.

Les faits se sont déroulés le 14 mai 2017 à 15 :33. Ce jour-là, mon ami Rémi m’appela et me tint ces propos : « Dis donc Gunhed, toi qui aime bien les vieux trucs informatiques, j’ai un ordinateur pour toi si ça t’intéresse… Ma femme veut que je bazarde les vieilleries qui encombrent le sous-sol et je me suis dit qu’avant de jeter tout ça à la benne, ça t’intéresserait peut-être ? »

Ni une, ni deux je lui répondis aussitôt « Bien sûr que ça m’intéresse, c’est quoi comme ordinateur ? Un Amstrad, un Commodore 64, un sublime et fantastique Amiga 500 ? 

- Ho j’sais plus trop, c’est un ordinateur que mes parents m’avaient acheté quand j’étais gamin pour faire mes études, je me souviens de jeux éducatifs. Ça dort dans un carton depuis des années. Peut-être il ne fonctionne même plus. »

Mon sang ne fit qu’un tour… Hmmm jeux éducatifs, parents qui achètent un ordinateur à leur gamin pour qu’il travaille… A tous les coups ça doit être un ordinateur Thomson… Un MO5 ou un TO7.

Même si je n’ai jamais été fan de ces ordinateurs « made in France », je me dis qu’un trip « crayon optique » ça peut être rigolo.

Nous fixâmes rendez-vous deux jours plus tard, soit le 16 mai.

C'était le début de l'horreur... 

Voir aussi

Plateformes : 
Atari 8-Bit
Sociétés : 
Atari
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Heart of Darkness, le jeu convoité par Steven Spielberg ! C'était l'accroche de PlayStation Magazine de juin 1998 où Frédéric Savoir (co-concepteur du jeu) rappelait que Steven Spielberg avait flashé sur ce jeu... Mais Heart of Darkness c'est avant tout l’histoire d’un jeu maudit, débuté en 1992, il ne sortira finalement qu’en juin 1998. Jeu 2D dans la lignée d’Another World (Éric Chahi oblige), il peinera à séduire le grand public, avide de jeux 3D. 

Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Heart of Darkness est un jeu vidéo d'action et de plate-forme sorti en 1998 sur PlayStation et Windows. 

Développé par une équipe de 12 personnes sous la direction de Éric Chahi, il a demandé six ans de travail et a été l'unique jeu de l'entreprise Amazing Studio. Il était initialement prévu qu'il sorte sur Saturn, mais cette version a finalement été annulée. Présenté lors du CES 1994 et de l'E3 1995, lors de sa sortie il s'est fait remarquer par sa jouabilité irréprochable et son ambiance sonore digne d'un film. Les clins d'oeil aux Goonies ne sont d'ailleurs pas étrangers à cette atmosphère hollywoodienne...

Je vous propose de revenir sur ce titre...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Pour fêter les 3500 abonnés et la 250ème vidéo, j'offre une PlayStation Classic au premier d'entre-vous qui répondra au blind test !

 Alors oui je sais qu'à l'échelle de YouTube, 3500 abonnés c'est peu mais depuis le lancement de la chaîne une sympathique communauté l'anime régulièrement et j'ai noué de sympathiques contact avec bon nombre d'entre eux.

Comme j'ai cafouillé dans mes précommandes, je me retrouve avec une PlayStation Classic en rab'. Alors autant l'offrir à celles et ceux qui aiment zoner sur Gunhed TV ou encore ici même puisque Gameblog représente plus de 40% des liens externes de ma chaîne.

Qui plus est, vous pourrez ainsi transformer votre PS Classic en PC Engine et la rendre digne d'intérêt au sein de votre salon :)

Également à gagner : le livre Console Wars, la guerre SEGA vs NINTENDO et deux Retrogaming Collection ! Je rappelle que ces lots ne m'ont pas été offerts par un quelconque partenaire.

Bonne chance mes petits lapins !

Voir aussi

Plateformes : 
PlayStation
Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

C'est un comble ! Ma PlayStation Classic s'est mutée en PC Engine ! Quelle petite coquine celle-là, il faut toujours qu'elle s'invite partout.

La vidéo est découpée en deux sections : La première est consacrée à RetroArch et PlayStation Classic Boot Menu avec quelques tests sur différentes machines : PC Engine, Mega Drive, Super Nintendo (Gunhed, Wonder Boy, Soleil, Sonic, etc.)

La seconde partie est dédiée à BleemSync avec les tests de Capcom vs SNK, Castlevania Symphony of The Night et ThunderForce V.

Bref la petite PlayStation Classic si décriée lors de sa sortie devient finalement un super mignon petit boitier rétro ! 

Comment ça ce n'était pas fonction première ?

Voir aussi

Plateformes : 
PlayStation
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris