Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 07/08/18 à 19h02

Maire d'Anzin-Saint-Aubin (62), vice-président de la communauté urbaine d'Arras en charge du numérique.
Mes passions jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Retrogaming

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Replongeons-nous en 1997 où la sortie de la Dreamcast, prévue fin 1998 anime tous les débats. Après de nombreuses spéculations sur les spécificités techniques et les noms de code alambiqués (Dural, Katana, Black Belt), la Dreamcast sort du bois et épate la galerie.

S'il y a bien une chose que l'on ne pourra pas reprocher à la presse spécialisée de l'époque, c'est bien le fait de ne pas avoir sabordé cette machine avant sa sortie. Que cela soit Joypad, Consoles + ou encore Playmag, on sent bien que les journalistes ont envie d'y croire et a minima de lui laisser une chance face à l'ogre PlayStation...

Même si SEGA souffre financièrement et que des éditeurs importants comme EA ou Square Soft ne soutiendront pas la machine, la dernière console de SEGA portait bien son nom et elle nous a procuré de bien jolis rêves...

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Gunhed, le vieux rétrogamer, usé par des années de jeux vidéo sur de vieilles machines, parviendra t-il à faire un Top #1 dans Fortnite ? Un jeu actuel aura t-il raison de ses réflexes rouillés ? La réponse en vidéo avec cette séance de retrogaming (bah oui le jeu est vieux, il a fêté son premier anniversaire)...

Oui je sais ça fait très "Alain Delon" de parler de moi à la troisième personne mais ce procédé permet de théâtraliser mes propos et surtout de poser une question fondamentale : quelle temporalité donner au retrogaming ?

30 ans ? 20 ans, 10 ans ou comme je le fais de façon outrancière dire qu'une année d'existence suffit à dire qu'un jeu est vieux et donc par déduction éligible au statut de vieux jeu.

En tout état de cause peu importe, l'essentiel n'est-il pas de s'amuser...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Magical Chase : le jeu PC Engine qui valait 5000¤ ! Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait un Speed Test. C’est donc l’occasion de revenir ici sur un titre mythique de la PC Engine, testé ici dans sa version américaine, légèrement modifiée par rapport à la version japonaise, ce qui a eu pour effet de booster sa valeur aux yeux des collectionneurs.

En effet la version Turbo Grafx 16 de Magical Chase est sortie en 1993, soit deux ans après la version japonaise et entre temps TTI (Turbo Technologies Inc.) a revu certains aspects cosmétiques : sprites refaits, décor du premier stage changé, etc.

Qui plus est en 1993 la Turbo Grafx 16 se faisait bousculer par la Genesis et la Super NES, elle était clairement en perte de vitesse sur le continent américain et de ce fait le jeu n'a pas été produit en très grande quantité.

Aujourd'hui sa valeur augmente de façon exponentielle et c'est pour moi l'occasion de revenir sur ce titre à travers un speed test...

Voir aussi

Plateformes : 
PC Engine
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

L’illustre franchise Street Fighter se dévoile dans une Edition Collector exclusive pour Xbox One, PS4 et Switch. Ce sont les éditions Pix'n Love qui commercialisent ce coffret sobrement intitulé : Street Fighter 30th Anniversary Collection !

Alors mes p'tits lapins, on ne va pas se fatiguer et on va reprendre le descriptif du communiqué de presse officiel. Pour le reste, je vous invite à découvrir la vidéo. Je peux juste vous dire que l'on a deux invités de marque sur PC Engine : Fighting Street et Street Fighter 2' !

Cette édition limitée exclusive comprend :

  • Le jeu physique Street Fighter 30th Anniversary Collection.
  • Un livre inédit et richement illustré de 80 pages avec couverture cartonnée retraçant l’histoire des 12 jeux emblématiques de la franchise Street Fighter présents dans le jeu Street Fighter 30th Anniversary Collection.
  • 4 lithographies recto/verso sur papier cartonné reprenant de célèbres illustrations Street Fighter.
  • Une boîte en carton avec couleur pantone rappelant l’esprit des années 1980/1990.

 

De 1987 à 1999, Pix’n Love vous fait découvrir les coulisses des plus célèbres épisodes de la saga Street Fighter à travers un ouvrage richement illustré et documenté. Du premier volet paru sur borne d’arcade en passant par la révolution Street Fighter II, la série des Street Fighter Alpha jusqu’au sensationnel Street Fighter III: 3rd Strike, ce livre inédit retrace trois décennies de succès, au cours desquelles le géant Capcom a régné sans partage sur l’industrie du jeu de combat. Entre anecdotes, extraits d’interviews, artworks et documents de conception, replongez dans l’univers singulier d’une des plus grandes franchises vidéoludiques de tous les temps ! Proposé en version physique, le jeu Street Fighter 30th Anniversary Collection pour Xbox One™ comprend les titres suivants :

  • Street Fighter III: 3rd Strike (fonctionnalités en ligne)
  • Street Fighter
  • Street Fighter II
  • Street Fighter II: Champion Edition
  • Street Fighter II: Hyper Fighting (fonctionnalités en ligne)
  • Super Street Fighter II
  • Super Street Fighter II: Turbo (fonctionnalités en ligne)
  • Street Fighter Alpha
  • Street Fighter Alpha 2
  • Street Fighter Alpha 3 (fonctionnalités en ligne)
  • Street Fighter III
  • Street Fighter: 2nd Impact

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

De l'avis général, la PC Engine, console sortie en octobre 1987 au Japon, a complètement bouleversé le monde des jeux vidéo, elle a changé notre façon de jouer, elle a libéré la créativité des graphistes, des musiciens et a défoncé à coup de coups de boule à la PC Kid les carcans judéo-chrétiens en apportant des jeux plus adultes aux gamers ! Bref la PC Engine, par sa puissance, son élégance, sa finesse et sa superbe logithèque a enclenché l'inversion des pôles vidéoludiques et a retourné la tête au petit monde endormi des jeux vidéo... 

Bon ok, de l'avis général, il est également évident que j'en fais un peu trop...

Mais n'empêche c'était quand même une sacrée bécane la PC Engine et je trouve qu'on ne lui rend pas assez hommage. Même au niveau des livres sur le retrogaming, mis à part la remarquable bible PC Engine sortie il y a quelques années aux éditions Pix'n Love (et que j'ai chroniqué ici même), on a pas grand chose à se mettre sous la dent...

C'est pourquoi je vous propose en revue vidéo ce petit livre japonais, sobrement appelé "The PC Engine Complete Guide" (PCエンジンコンプリートガイド / レトロゲーム愛好会/編). Il recense tous les jeux HuCard, CD-Rom, Super CD-Rom, Arcade Card, sans oublier les jeux Super Grafx ou encore les jeux spéciaux.

Même s'il est entièrement en japonais, son traitement académique et chronologique est très pratique pour repérer les perles rares de la PC Engine ou tout simplement pour se remémorer comme un vieux con : "punaise, c'était mieux avant ! qu'est-ce qu'elle poutrait sa race la petite PC Engine !" 

Voir aussi

Plateformes : 
PC Engine
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

        
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Alors mes petits lapins, si vous êtes un ou une habitué de Gunhed TV vous savez à quel point j’adore Vanillaware et ses petits jeux soignés aux petits oignons : Princess Crown, Dragon’s Crown, Muramasa. Ces jeux j’en ai déjà fait des vidéos et vous étiez nombreux à souhaiter que j’évoque Odin Sphere !

Odin Sphere est un conte sous la forme d’un jeu vidéo. Il est basé sur des légendes nordiques et fait allusion à de nombreuses divinités qu’idolâtraient les vikings comme justement Odin ou encore Gunhed mais bon pour ce dernier, on a du mal à trouver des sources.

Alors Odin Sphere est un jeu vidéo de type action-RPG en 2D prenant place dans le monde fantastique d’Erion, il est sorti sur PlayStation 2 en 2007 au Japon. Il a été localisé et publié par Atlus pour la version américaine en 2007 et Square Enix pour la version PAL en 2008. Un remake intitulé Odin Sphere Leifþrasir est sorti sur PlayStation 3, PlayStation 4 et PlayStation Vita en janvier 2016 au Japon et en juin 2016 en Amérique du Nord et en Europe.

On va éviter tout discours inutile et créer un suspense qui l'est tout autant : Odin Sphere est un jeu excellent. C’est bien simple on dirait un jeu PC Engine ! La réalisation d'Odin Sphere témoigne d'un réel travail d'artistes qui ne pourra laisser personne insensible.

Et des artistes il y en a à la pelle : George Kamitani, le big boss de Vanillaware qu’on retrouve au scénario et la supervision générale. Loué soit George ! Takehiro Shiga (Dragon’s Crown, GrimGrimoire), Yoshio Nishimura (jeux VanillaWare mais également des jeux CapCom comme Devil May Cry ou si on remonte plus loin au mythique CapCom vs SNK, il bossait sur les décors), Yasuhiro Fujiwara, Kouichi Maenou. Pas moins de sept designers et graphistes ont bossé sur ce jeu !

Au niveau de la musique et du son, le travail a été confié à Basiscape. Si le nom ne vous dit rien de particulier, ceux qui se cachent derrière sont des pointures : Hitoshi Sakimoto ! Il a bossé principalement pour Square et on peut pas dire que c’est un petit joueur : à son actif : Radiant Silvergun, excusez du peu, Magical Chase, là encore excusez du peu mais d’entrée de jeu je vous claque deux jeux cultes, l’un sur Saturn et le dernier sur l’incroyable PC Engine. Mais bon il n’a pas fait que ça : Ogre Battle, Theatrhythm: Final Fantasy sur 3DS, Final Fantasy 12, Crystal Defenders, Tactics Ogre, Final Fantasy Tactics. Pour l’anecdote il a même fait l’adaptation musicale d’un jeu français : Bubble Ghost ! C’était en 1990 et on était sur Game Boy. Bref c’est Monsieur Musiques Cultes !

Je vous propose donc un petit retour sur ce titre d'exception, histoire de se demander si c'est vraiment la plus belle 2D de la PS2...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Gulliver Boy et l'arrivée de la Huvidéo sur PC Engine ou comment la petite PC Engine réussit le pari un peu fou d'offrir plus de 30 minutes de dessins animés sur un simple CD dans l'un de ses jeux de rôles !

Plus qu'une prouesse technique, c'est également un concept assez innovant qui avait été initié à l'époque : faire coïncider un nouveau dessin animé avec la sortie d'un jeu, incluant des éléments visuels du dessin animé. Le jeu PC Engine est ainsi sorti le 26 mai 1995 à mi-saison de la diffusion du dessin animé sur Fuji TV.

Ainsi il n'y a pas moins de 38 séquences en "full motion vidéo", soit un peu plus de 30 minutes, insérées dans le jeu Gulliver Boy.

Hudson soft s'est fait aider par RED pour concevoir Gulliver Boy et il est vrai que les similitudes avec le cultissime Tengaimakyo Far East of Eden Manji Maru sont nombreuses (surtout lors des phases de combat).

Résultat des courses : on obtient un superbe RPG qui s'offre le luxe d'avoir les plus beaux dessins animés qui soit sur cette bécane. Enfin tout est relatif car la fenêtre est assez petite (avec une résolution de 192x112, pas de quoi frimer à l'heure de la 4K), il y a quand même moins de couleurs que dans le dessin animé mais la fluidité est stupéfiante quand on sait que la PC Engine date tout de même de 1987 !

Le jeu sortira un an plus tard sur Saturn, avec bien sûr des graphismes améliorés mais malheureusement la série animée ne rencontrera pas le succès espéré. A ma connaissance, elle est très peu connue en France mais comme l'intrigue se déroulait en Italie, il existe une adaptation italienne.

En tout état de cause, je vous propose de découvrir ceci en vidéo...

 

Voir aussi

Plateformes : 
PC Engine
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Mes petits lapins, si je vous dis « Kato-chan Ken-chan Gokigen TV », vous vous dites « pitié ! Pourvu que ce fêlé de Gunhed ne renomme pas sa chaîne en un truc improbable et obscur ! ». Non ne vous inquiétez pas, nous allons parler aujourd’hui d’un jeu PC Engine qui a propulsé la console à son lancement. Un jeu qui a explosé les Charts de vente de l’année 1987 au point de faire flipper grave Nintendo ! On le connait sous le nom de Chan & Chan mais son vrai nom c’est Kato-Chan et Ken-Chan, autrement dit les noms des personnages de ce jeu, très connus au Japon pour un show télévisé à l’humour bien barré. 

Et c’est là le coup de maître d’Hudson Soft, co-concepteur de la PC Engine avec NEC.

Au lancement de la console, c’est à dire en octobre 1987, il faut un line-up de départ qui tiennent la route. The Kung-Fu c’est bien comme premier titre, mais c’est surtout une démonstration technique tendant à prouver que la PC Engine est capable d’afficher des gros sprites.

Ce qu’il faut à la PC Engine, ce sont des titres emblématiques, des titres qui poutrent et qui font passer la Famicom et la Sega Mark 3 pour des consoles d’une autre époque.

Hudson a réussi un joli coup en éditant Bikkuriman World sur sa machine, qui plus est en volume 2 ! Un jeu d’action en volume 1, The Kung-Fu (car les jeux Hudson Soft étaient numérotés) et en volume 2 : un action-RPG mythique : Wonder Boy in Monster Land ! Vous vous rendez compte mes petits lapins : un jeu SEGA mega culte qui débarque sur une nouvelle console ! Cerise sur le gâteau Bikkuriman World ne reprend pas les personnages originaux mais utilise la licence d’un dessin animé très populaire au Japon, connu chez nous sous le nom de Prince Hercule.

Avec Kâto Chan & Ken Chan, numéroté volume 6, la firme à l’abeille bourdonnante renforce le catalogue de départ avec un titre complètement dingue dans le contexte feutré de 1987. Ce titre que l’on regarde aujourd’hui comme une petite curiosité japonaise du catalogue PC Engine est en fait le premier Blockbuster de la machine ! Une véritable tuerie marketing qui a fait vendre des brouettes de consoles à NEC et Hudson Soft !

Rappel des faits : la console PC Engine sort en octobre 1987, un mois plus tard, soit le 30 novembre 1987, Kâto Chan & Ken Chan déboule dans les magasins et le titre s’écoule à plus de 320 000 exemplaires rien qu’au moins de décembre. Il terminera sa carrière à près de 900 000 exemplaires vendus ! Un record pour l’époque quand on sait à quel point Nintendo domine le marché et laisse peu de respiration aux autres concurrents !

Alors une question se pose ! Et d’ailleurs même si vous ne me la posez pas, je vais y répondre : pourquoi un tel succès ? 

Je tente d'y répondre dans cette vidéo...

Voir aussi

Plateformes : 
PC Engine
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Mes chers petits lapins, saviez-vous que Sonic devait être à la base un lapin ? C’est dingue ça ! Ils ont choisi un hérisson car ça se prêtait mieux au moteur du jeu mais bon dans l’absolu un lapin ça va quand même plus vite qu’un hérisson. C’est paradoxal cette affaire ! Idem on connait tous l’histoire de la genèse de Pokemon : un petit insecte qui se promène sur le câble link reliant deux Game Boy mais ce que l’on sait moins c’est que Lippoutou a vu la couleur de sa peau virer du noir au violet pour éviter tout cliché raciste.

Dans un autre genre saviez-vous que le tour de France est une source d’inspiration pour la réalisation de Super Mario Kart ? Saviez vous que Capcom USA a claqué des genoux craignant un procès de Mike Tyson pour une trop grande ressemblance avec l’un de ses personnages de Street Fighter 2, le boxeur M. Bison ? Saviez-vous que l’opulente poitrine de Lara Croft est liée au fait que Toby Gard ait augmenté son volume de 150% au lieu des 50% initialement prévus ?

Hé bien ce genre d'infos, on les trouve entre autres histoire sur la naissance de jeux cultes dans un très beau livre au format carré.

Omaké Books nous offre un superbe ouvrage sobrement intitulé « Les grandes sagas de la Playhistoire »

A la rédaction de cet ouvrage collectif de 144 pages tout en couleurs, on retrouve Florent Gorges, Olivier Lehmann, Régis Monterrin, Raphael Lucas, Vincent Oms, Loup Lassinat-Foubert et Christophe Delpierre !

Du beau monde pour écrire de façon condensée les plus belles sagas du jeu vidéo :

- The Legend of Zelda : A Link to the Past
- Metal Gear Solid
- Tomb Raider
- Final Fantasy VII
- Super Mario Kart 
- Minecraft 
- StarFox 
- Virtua Fighter 
- WipEout
- The Witcher
- Sonic the Hedgehog
- Street Fighter
- Castlevania
- Pokémon

Soit quatorze sagas mythiques des jeux vidéo mais je suis pas d’accord car il manque quand même la saga PC Kid et Far East of Eden sur PC Engine, la saga, Shadow of the Beast, Turrican et Monkey Island sur Amiga et mon neveu François-Jason me susurre à l’oreille qu’il manque FIFA et Call of Duty mais bon comme c’est un kéké on s’en fiche un peu de son avis.

Alors oui j’avoue que l’exercice est super contraignant et que toute sélection est sujette à critique mais bon mes petits lapins, moi je veux plus de PC Engine et d'Amiga dans le volume deux !

Simple dans son écriture (ce qui ne veut pas dire simpliste), richement illustré, c’est une entrée originale dans l’univers des jeux vidéo qui ravira aussi bien les débutants avides de connaissance que les joueurs confirmés en mal d’anecdotes et d’histoires inédites sur leurs jeux cultes.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Mes chers petits lapins, je vous dois la vérité ! Il y a quelques temps je me suis fendu d’une vidéo où je déballais sans ménagement des jeux neufs vieux de trente ans. Cette vidéo a suscité de nombreuses réactions chez les amoureux de film plastique. On dénombre une dizaine de crises cardiaques et deux étouffements par film étirable cellofrais.

Je vous disais que ces jeux étaient hors de prix. Bien évidemment c’était faux.

Alors pour les trois du fond qui n'avait pas capté le second degré de cette vidéo, j’ai cédé à l’appel du 1er avril, date à laquelle il est de coutume de faire des blagues.

Dans les milieux autorisés on appelle cela faire un poisson d’avril. Les enfants collent un poisson de papier aux dos de leurs camarades et quand la plaisanterie est découverte, le farceur s’écrie « poisson d’avril ».

Dès lors les enfants rigolent de bon c½ur, certains s’esclaffent. Le poisson étant bien évidemment relié à la fête chrétienne de Pâques puisque Pâques sonne la fin du carême et la dégustation de poisson pané, de préférence ceux du capt’ain Igloo qui était un saint homme.

Le poisson d’avril le plus célèbre est celui de la sortie de l’Atari ST. C’était à l’origine une bonne grosse blague des ingénieurs d’Atari qui avaient bricolé un ordinateur pour déconner mais commeà la surprise générale  ça s’est vendu, ils ont continué à le vendre...

Mais bon on s’éloigne du sujet. Je vous disais donc que le déballage de ces jeux Commodore 64 en disquette était une bonne grosse blague car ces jeux, je les ai payés une bouchée de pain en 2017.

Il faut savoir que les jeux américains du Commodore 64 se sont très mal vendus au format disquette. Il faut dire que le lecteur disquette du Commodore 64 était vraiment très lent et objectivement il n’y avait pas une différence de chargement transcendantale. Beaucoup d’éditeurs ont donc produit plus de jeux disquettes que prévus et au final ils se sont retrouvés avec des stocks sur les bras. Dans le business de l’époque les magasins et autres grossistes avaient le luxe infini de payer leur facture au bout de 90 jours et de pouvoir retourner leurs invendus.

Vous imaginez le truc de dingue : vous pouviez payer votre facture au bout de 90 jours ! Aujourd’hui quand un distributeur arrive à négocier un paiement à 30 jours, on dit de lui que c’est un habile négociateur mais bon ça c’est une autre histoire…

Surtout quand on sait que nous pauvres consommateurs, on paye cash des jeux sans boîte, sans notice et sans support physique qui ne sont finalement que des beta versions en voie d’évolution… Avec cerise sur le gâteau : du cash à rajouter pour avoir une armure dorée ou un sabre en acier trempé. Bah oui avec le pack de base vous n’avez qu’un pagne et le coutelas de Rahan. Faut pas déconner non plus.

Enfin bref ces jeux Commodore 64 en disquette sont donc retournés chez leurs éditeurs au bout de 90 jours et sont restés dans un coin du hangar un sacré bout de temps. On a comme ça beaucoup de jeux SEGA : Alien Syndrome, After Burner ou chez Capcom. Sortis à la fin des années 80, beaucoup de joueurs étaient passés sur d’autres machines, comme par exemple le superbe et magnifique Amiga ou sur console de jeux. Ces jeux ont donc été bradés et vendus à des déstockeurs qui ont eu également beaucoup de mal à les écouler.

Il n’y a donc aucune espèce de « hype » à déballer des jeux de ce type, même aussi vieux. Ils ont été produits à plus de 20 000 exemplaires minimum. Régulièrement on voit fleurir sur la toile des « nouveaux jeux neufs ». Certains sur eBay ne s’embarrassent même de la vente au détail et publient la photo du carton qui contient des tas de jeux neufs. Alors si sur ordinateur les tirages étaient tout de même assez rares au delà des 50 000 pièces, sur console c’est beaucoup plus fréquent.

Dès lors où est la rareté d’un produit de consommation courante distribué à plusieurs milliers d’exemplaires ? Même neuf sous blister ! Car honnêtement il existe de nombreux procédé pour mettre sous emballage plastique ce type de produit. Il est d’ailleurs courant de voir des jeux en très bon état être reconditionnés sous emballage plastique. Bien sûr le vendeur sur la toile omettra de vous le signaler.

A titre personnel il m’arrive d’acheter des jeux encore emballés mais c’est surtout pour le plaisir de les déballer moi-même et de sentir cette bonne odeur de jeu neuf. Certains m’ont mis au défi de déballer des jeux PC Engine. Et ben vous savez quoi ? Même pas peur ! J’ai dégoté Monster Maker et Götzendiener pour une poignée de yens, tout au plus 10 euros par jeu et je les ai délicatement déballés...

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris