Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 11/05/19 à 00h25

Mes passions : jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Retroreading

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Envie de voir Florent Gorges à l’âge de 12 ans ? De découvrir une interview prémonitoire de Julien Chièze ? D’écouter un poème de RivalDucan ou tout simplement envie de voir Marjolaine en Mai Shiranui ?
 Alors retour en 2005 pour la revue de presse de GameFan 9 & 10 !

C'était il y a quatorze ans ! Ça ne nous rajeunit pas mes p'tits lapins ! En effet Florent Gorges à l'air d'un p'tit jeunot qui a obtenu une autorisation parentale pour aller au Japon et Julien Chièze se retrouve dans un coin de salle en train de faire du montage vidéo pour Game One en compagnie de Gia.

GameFan était un magazine de jeux vidéo qui se voulait intemporel, dixit son fondateur H. Falcon. Pas de système de notation à bord, on parle des jeux vidéo autrement en respectant leurs créateurs. Des focus étaient faits sur des sujets habituellement peu traités par la presse spécialisée : les joueurs, les pro-gamers de l'arcade, les revendeurs de jeux vidéo, les jeux qui ne seront jamais importés en France, etc.

Au programme de ces deux numéros que des choses délicieuses à contempler : la série Ys décortiquée, tout comme celle de Tengaimakyo ! Des reportages à foison et des articles de qualité sur des jeux cultes !

La cerise sur le gâteau c'est la couverture et les séances de pose de Marjolaine, célébrité de l'époque venue de la télé-réalité (elle termina 4ème dauphine de l'émission Greg le Millionnaire et eu droit à sa propre émission : Marjolaine et les millionnaires). Un vidéo-CD accompagnait le magazine et on y trouvait non seulement le making-of du shooting photos mais également une interview de la belle ainsi que d'autres rubriques très intéressantes.

À la sortie de ce magazine en mai 2005, de nombreux gamers purs et durs crièrent au scandale : quoi une bimbo de la télévision dans mon magazine d'hardcore gamers ? C'est une honte !
Mais si on se remet dans le contexte, ce n'est pas si choquant que ça. GameFan osait pas mal de choses, avec notamment une rubrique un peu cochonne nommée Ecchi, dans la pure lignée de ce que pouvait faire Micro News à la fin des années 1980 et au début des années 1990.

Rétrospectivement c'est indéniablement l'un des meilleurs magazines de jeux vidéo de tous les temps même si ses défauts (beaucoup de fautes d'orthographes et des mises en page parfois alambiquées) témoignent d'un manque de maturité. Cependant la passion était là et elle transpirait à chaque coin de page.

Aujourd'hui bon nombre de ces acteurs sont à la tête de maison d'édition (Pix'n Love, Omaké Books) ou on écrit de beaux ouvrages sur l'histoire des jeux vidéo.


En complément vous pouvez également revoir cette vidéo sur Rétro Game, émanation "rétro" de Game Fan où les rubriques destinées aux vieilles machines se sentaient parfois étriquées.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

Game of Crowns ! Winter is Cold & Spice & Fire sont les deux premiers tomes de cette saga épique qui parodie Game of Thrones, une sympathique petite série familiale. Baba, Tartuff' et Lapuss sont les auteurs de ce sacrilège qui nous fait quand même bien rigoler !

Alors comme vous vous en doutez, Game of Crowns c’est une parodie de la petite série intimiste produite par HBO et qui traite de la difficulté des relations familiales. Cette série confidentielle, à la limite d’une diffusion dans une salle d’Art et d’essai du cinéma Duguesclin à Cancale (en Bretagne) aborde la vie au moyen-âge de plusieurs familles confrontées aux aléas d’une société relativement violente mais néanmoins très ouverte sur le sujet de la nudité.

On y retrouve beaucoup d’allégories autour du complexe d’¼dipe, les liaisons incestueuses ou encore l’âge bête des adolescents à l’approche de la puberté et des explosions incontrôlées dans le slip qui en découlent.

Accessoirement on y fracasse quelques crânes et on incendie quelques contrées à l’aide de lance-flammes volants.

La BD du trio infernal met pile poil le doigt là où il faut.

Le pitch est d’ailleurs sans équivoque quant à la référence : une guerre impitoyable fait rage entre les 7 clans qui règnent sur les 7 royaumes. Leur but ultime : s'emparer des 7 couronnes afin de régner sur tout le territoire ! John Sneeze, Ptyrion, Grodo et la princesse Dénarines comptent sur leurs armées de dragons, de chevaliers ou de zombies pour accomplir leur hobby préféré : fendre le crâne à autrui...  

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Au programme de ce Micro News n°47 de mai 1991 : un méga dossier sur les jeux de l'An 2000, la Neo Geo présentée à travers ses jeux de lancement et un reportage exclusif sur Sodipeng, la société distributrice de la PC Engine en France ! On a également droit à quelques jeux cultes passés en revue : Space Quest 4, Midwinter 2, Y's 3, Dr Mario, Croisière pour un cadavre, Dune ou encore Down Load !

Haaa l'An 2000... Quand on était petit, on imaginait tous que ça serait génial, que les voitures voleraient et qu'on ferait de l'Hover Board comme dans Retour vers le Futur. Les journalistes de jeux vidéo aussi imaginaient cet avenir et nous écrivaient des dossiers très intéressants.

Micro News, à neuf ans de l'échéance, fait mouche en questionnant Philippe Ulrich. Je vous invite d'ailleurs à vous rendre sur le site abandonware-magazines.org pour télécharger ce Micro News et lire l'interview de M. Cryo. Son verdict était sans appel : les jeux sur disquettes n'avaient plus d'avenir et il fallait que les éditeurs anticipent en choisissant leur voie : soit le choix de jeux plus aboutis en terme de scénario, graphismes et bande-son, le tout sur CD-Rom, soit le choix de la console de jeux vidéo (mais dans ce cas avec un ticket d'entrée de 1 millions de dollars pour sortir une cartouche sur NES)...

Et que dire de Midwinter 2 qui en 1991 nous sortait l'ancêtre de GTA sur Amiga, PC et Atari ST ? 22 véhicules terrestres, aériens et maritimes utilisables, possibilité de faire de la plongée ou du parachutisme, le tout dans un monde où s'affairent 4000 PNJ ! 

Enfin la NEC PC Engine et son lecteur CD-Rom c'était déjà l'An 2000 ! Samourai Micro nous invite à visiter les locaux de Sodipeng, la SOcitété DIstributrice de la Pc ENGine en FRance !

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Sorti en 2012, l'Histoire de Sonic the Hedgehog est un livre culte sur la mascotte de Sega. Édité par Pix'n Love, il retrace toute l'histoire du petit hérisson bleu... L'occasion pour nous de ressortir les archives et de voir toute l'équipe rédactionnelle de Pix'n Love à pied d'oeuvre pour nous sortir de beaux livres...

Alors malheureusement le livre est épuisé depuis belle lurette néanmoins il me semblait intéressant de revenir sur la conception de ce livre écrit à plusieurs mains, en illustrant mes propos de l'interview de Regis Monterrin, alors jeune auteur chez Pix'n Love.

On y retrouve également Florent Gorges, qui a depuis fondé sa propre maison d'édition (Omaké Books), Douglas Alves (journaliste de l'âge d'or de la presse spécialisée), William Audureau (auteur d'un ouvrage sur la mascotte rivale, celle de Nintendo...) mais également JM'Destroy en guest star (et qui lui aussi a fondé sa maison d'édition, Geeks Line) ou encore des piliers de Pix'n Love comme Benjamin Peray, Luc et Marc Pétronille.

Pitch de l'époque

Revivez la folle aventure d’une des plus célèbres mascottes de l’histoire du jeu vidéo !

Né en 1991 sur Mega Drive, Sonic, le légendaire héros de SEGA, est immédiatement adopté par plusieurs millions de joueurs et se voit propulsé en un éclair au rang de superstar.

Réalisé en collaboration avec SEGA Japon, cet ouvrage unique et officiel retrace vingt ans d’histoire et de gloire au cours desquels Sonic a su faire vibrer tous les joueurs qui se sont essayés à le dompter !

Vingt ans de plaisir certes, mais aussi d’innovations technologiques et de créativité ludique.

Auteurs : Régis Monterrin, William Audureau, Douglas Alves, Benjamin Peray, Corentin Lamy, Marc Pétronille.

À travers des anecdotes, des interviews, des artworks et dessins inédits, le présent livre vous dévoilera la face cachée du hérisson et vous ouvrira les portes de son univers atypique et débordant d’imagination.

Découvrez :

  • Un historique complet sur le développement de la mascotte de SEGA, son univers et ses personnages.
  • Des chroniques sur l'intégralité des jeux Sonic publiés sur consoles, bornes d'arcade et portables.
  • Des entretiens exclusifs en compagnie de Yuji Naka, Naoto Oshima et Takashi Iizuka.
  • De nombreux documents de conception, artworks et images de jeux. 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Après plusieurs années d'attentes, le Volume 4 de l'Histoire de Nintendo de Florent Gorges est disponible ! L’incroyable histoire de la Game Boy racontée dans ses moindres détails et avec d’innombrables anecdotes inédites ! L'occasion de revenir sur les trois premiers volumes... 

Ce quatrième volume de la collection L'Histoire de Nintendo est entièrement consacré à la légendaire Game Boy, la portable de Nintendo commercialisée à partir de 1989 et vendue à près de 120 millions d'exemplaires dans le monde.

A travers un ouvrage illustré et riche en informations, découvrez la génèse et la vie de cette machine iconique.

Pour ce faire, l'auteur Florent Gorges a rencontré d'anciens développeurs impliqués dans le développement de la console monochrome, lesquels révèlent, pour la première fois, des informations stupéfiantes...

L'Histoire de Nintendo Vol.4 met en lumière l'ensemble des machines suivantes : Game Boy, Game Boy Pocket, Game Boy Light et Game Boy Color.

Il présente également une sélection de 100 titres emblématiques sur ces consoles. 

Je vous propose de revenir sur ces quatre premiers volumes...

A noter : les trois premiers volumes ont été précedemment abordés ici

Voir aussi

Plateformes : 
Game Boy, Game Boy Advance, Game Boy Color
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Retour sur deux magazines cultes qui finalement ont fusionné : Game Museum et Retro Game, les premiers magazines français 100% dédiés au retrogaming !

 

Retrogame, sorti début octobre (2005), est lui le premier magazine intégralement dédié, comme son nom l'indique, au retrogaming et à l'histoire du jeu vidéo.

Les rubriques Consoles, Arcades et micro survolaient le rétrogaming dans toute son intégralité. Il touchait aussi bien les passionnés nostalgiques des anciens jeux ou consoles que les néophytes souhaitant en apprendre davantage.

Game Museum était le hors série Rétro de GameFan ! Le premier volume comprenait un historique des toutes premières consoles japonaises de 1975 à 1983 : plus de 125 machines !

On y trouvait un énorme dossier sur la Famicom, un historique complet de la Super Famicom (prototypes, extensions...), un dossier sur la Megadrive, sur la Sega Saturn et ses liens avec la japanimation, la découverte (ou re-découverte) de la machine d'Apple et de Bandaï : La [email protected] !, la NeoGeo Pocket ou encore la WonderSwan... 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Haaa Tilt Magazine (soupir) ! C'était la belle époque, on attendait impatiemment la sortie de ce magazine quasi-biblique pour les gamers ! Bien sûr il y avait d'autres magazines tout aussi bien comme Joystick, Génération 4 ou encore le cultissime Micro News, mais Tilt c'était la référence.

Tilt n'était certes pas le plus fun des magazines de jeux vidéo mais il avait un côté professionnel indéniable. Les dossiers étaient souvent très pointus et finement écrits. JM Destroy aimait ironiser sur le côté un peu coincé des journalistes de Tilt, les comparant parfois à des fonctionnaires. Mais il y en a bien un dont il ne se moquait pas, c'était Alain Huygues-Lacour.

AHL transpirait la passion et cela se ressentait dans ses tests et dossiers.

Je vous propose de revenir sur un numéro exceptionnel : le Tilt n°73 de décembre 1989 avec un dossier d'AHL intitulé : Consoles 16 Bits : la fin des micros ?

L'Amiga affronte la PC Engine dans une batterie de tests comparatifs : R-Type, Space Harrier, Altered Beast ou encore Vigilante !

Pour beaucoup d'amateurs de PC Engine, ce dossier a marqué les esprits et il est resté dans les annales...

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

  
Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Revue de presse des numéros 1, 2 & 3 du magazine CD Consoles de novembre 1994, décembre 1994 et janvier 1995... Magazine concomitant avec la sortie de la Sega Saturn et de la Sony PlayStation, enfin à l'époque on l'appelait la PS-X...

On y parle beaucoup de SEGA, de son 32X mais aussi de la 3DO, de la Playdia et de la Jaguar...

Pour la petite histoire, CD Consoles appartenait à Pressimage et était le pendant consoles de Génération 4, un peu comme Joypad et Joystick ou encore Consoles+ et Tilt

Voir aussi

Plateformes : 
Sega Saturn
Sociétés : 
Sega, Sony Computer Entertainment, Sony Corporation
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Après la sortie de l’Anthologie GameCube et de l’Anthologie Nintendo 64, la maison d’édition de JM’Destroy, Geeks-Line, continue de remonter le temps et parcourt une nouvelle fois le légendaire passé de Nintendo. 

Plus que toute autre console, la Super Nintendo est à jamais LA machine qui a marqué une génération de joueurs. Belle, racée, conçue par Masayuki Uemura, également père de la NES, elle est le concentré d’une technologie dédiée aux jeux, rien qu’aux jeux. Symbole d’une période faste, celle de l’âge d’or des jeux vidéo.

Communiqué officiel :

« Cet ouvrage de référence est le plus imposant de la vie de Geeks-Line. » - J’m Destroy.

Le coffret « BIG MOUSTACHE » contient :

  • L’ouvrage l’Anthologie Super Nintendo Software édition 
  • L’ouvrage l’Anthologie Super Nintendo Hardware édition

Véritable choc visuel et technique lors de sa sortie, la Super Nintendo est LE symbole de l’âge d’or des jeux vidéo. Belle et racée, elle dispose d’une logithèque exceptionnelle et d’une variété sans pareille.

À travers cette Anthologie 100 % dédiée aux jeux de la 16 bits de Nintendo, les auteurs retracent également son épopée, son ascension et sa fin de vie. Des interviews des acteurs de l’époque, les jeux abandonnés, les versions collectors viennent enrichir cet ouvrage de plus de 480 pages. 

Voir aussi

Plateformes : 
Super NES
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retroreading (People)

Comme chaque année depuis 1986, j'ai le plaisir d'être invité à la grande cérémonie des Krevawards. Inventée à l'époque par Guy Lux et Léon Zitrone, elle est aujourd'hui animée par le talentueux Neves qui ne manque jamais une occasion de nous balancer une série de questions dignes d'un interrogatoire du FBI, de la DEA et de la CIA réunis. Il faut dire que la sélection est, comment dire, très sélective... et qu'il faut montrer patte blanche pour y entrer. Je me prête donc au jeu dans la bonne humeur et l'allégresse de cette fin d'année.

1/ Espèce de pourriture neo-communiste, présente toi à l'assemblée constitutive des membres de la commu' :

Je m'présente, je m'appelle Henri. J'voudrais bien réussir ma vie, être aimé, être beau, gagner de l'argent. Puis surtout être intelligent. Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps…

Bon ok je ne suis pas certain qu’en faisant appel à un texte de Daniel Balavoine, beaucoup de lecteurs de GameBlog de moins de 35 ans comprennent cette subtile référence.

Alors je vais faire simple : Gunhed, youtubeur qui dispose comme identité secrète d’une couverture d’élu.

2/ Vas-y crâche le morceau : Ton jeu de l'année ?

Sans aucune hésitation Red Dead Redemption 2. Je me suis longuement épanché sur le sujet ici même donc je ne vais pas y revenir mais bon sang quelle claque ce jeu !

3/ Si tu veux qu'on éteigne la lampe de 8000 Watts qui t'éblouit, dis-nous ta surprise de l'année ?

Le succès des consoles mini… Plus de 10 millions de consoles minis ont été écoulés chez Nintendo (NES et SNES confondues).

Et derrière ça déroule : Commodore 64 Mini, NeoGeo Mini, Mega Drive Mini, PlayStation Classic. Le business de la nostalgie est sans limite. Le pire dans cette affaire, c’est que j’y tombe à pieds joints à chaque fois !

Pourtant je me dis « nan mais vas-y laisse tomber, c’est de la daube » et pourtant je retombe dans le piège… Je suis consternant comme gars. Dès fois j’ai envie de me défénestrer tellement je suis affligeant mais bon comme j’ai du double vitrage, c’est compliqué.

4/ Un p'tit jet de lacrymo ! Ta déception de l'année ?

La PlayStation Classic.

Sony ne s’est vraiment pas foulé. Allez hop on te claque un émulateur bon marché trouvé chez Super-Rom-Emul 2000, on te claque 20 jeux négociés auprès d’éditeurs tiers pas trop gourmands en royalties et roule ma poule, on te vend le bousin 99 ¤.

Par respect pour les joueurs de l’époque, le catalogue aurait au moins pu faire l’effort d’atteindre les 25 jeux, en référence au 25ème anniversaire de sa sortie et mettre tout de même un TombRaider, un Castlevania Symphony of the Night ou un Gran Turismo.

Sérieux mettre Twisted Metal, on se moque de qui ? Déjà à l’époque, c’était une bouse !

Le côté désolant de la chose c’est qu’à l’époque, des p’tits gars bien sympa avaient sorti un émulateur PlayStation pour Dreamcast. Cela s’appelait Bleem ! et le truc de fou c’est que le rendu graphique était amélioré. Metal Gear Solid et Gran Turismo avaient des graphismes lissés relativement beaux pour l’époque et les jeux tournaient en 640*480 en 60 fps… Ca c’était en 1998 !

Vingt ans après ils auraient au moins pu mettre un rendu HD parce que là les bouillis de polygones en 2018 ça pique aux yeux.

5/ Ouais on met pas de E à scandal ! Ca te pose un problème espèce de Grammar Nazi ! alors c'est quoi le scandal de l'année ?

Euh voir la réponse numéro 4…

6/ C'est ça, fais le malin, espèce d'Atari ST simple face ! Tu vas au moins nous dire c'est quoi le scandal GB de l'année ?

Depuis le départ de Julien Chieze chez Google Corporation, il n’y a plus de scandale sur GameBlog ! Alors monsieur Neves cessait immédiatement vos insinuations douteuses ! Game Blog est un périodique de vidéoloisirs de bonne tenue, fréquentable et recommandé par l’association Familles de France. N’allez pas mettre de l’huile sur le feu et évitez d’aborder les relations tendancieuses qu’entretiennent les membres de la rédaction avec Dodo la Saumure.

7/ Mouais on va dire que t'as répondu en noyant le poisson mais j'espère que tu vas au moins nous dire l'arnaque de l'année ?

Euh voire la réponse numéro 4… Je sais on va finir par croire que j'aime pas Sony mais c'est ce que je pense m'sieur Neves

8/ J'imagine que tu vas me répondre la même chose pour le braquage de l'année ?

Euh bah ouais voir la réponse numéro 4…

Ouais je sais c’est facile vous allez me dire mais bon arrêtez de me gonfler. J’en ai un peu marre qu’on profite de notre faiblesse de quadragénaires mélancoliques qui radotent sans cesse « c’était mieux avant, on avait le Minitel » pour nous refourguer des trucs nazes estampillés « retrogaming ».

Alors oui je sais on n’a qu’à pas les acheter leurs bouses mais on y arrive pas bon sang ! C’est plus fort que nous (comme SEGA).

Dans quelle langue il faut vous le dire ? Même des trucs daubesques on les achète car on a un truc psychologique en nous qui parle à notre fibre nostalgique.

Ca doit être au niveau de l’inconscient : « achète cette NeoGeo Mini et tu verras, tu retrouveras tes vingt ans, cette époque bénie où tu étais jeune, fou et large d’épaules ». On est coincés bon sang, on est coincés dans une spirale infernale, aidez-nous !

9/ Ok face de Jaguar CD, pour toi la direction artistique de l'année, c'est qui ?

Johan Lun pour son travail graphique sur Monster Boy and the Cursed Kingdom, le successeur spirituel de Wonder Boy 3 : the Dragon’s trap.

Au niveau de la musique, une équipe japonaise composée de Yuzo Koshiro (Streets of Rage), Motoi Sakuraba (Dark Souls, Golden Sun), Michiru Yamane (King’s Valley 2, Castlevania) et quelques autres tout aussi doués assurent une excellente bande son.

Bref bravo au studio Game atelier pour ce petit bijou.

10/ Tes choix sont risibles, vis dans le monde réel, pas dans ta nostalgie mal placée ! Donne-nous la bande-son de l'année ?

Le dernier Johnny Halliday, sa voix n'a jamais été aussi juste et grave, elle semble venir d'outre-tombe.

Nan je déconne : voir réponse numéro 9... Mais aussi celle de Red Dead Redemption 2…

Les ambiances de westerns crépusculaires et spaghettis se côtoient avec une rare maestria. Ennio Morricone était le maître en la matière et les musicos de RDR lui rendent le meilleur hommage qui soit, avec une indéniable classe il faut bien l’admettre.

Red Dead Redemption 2 comprend 192 pistes dynamiques composées par Woody Jackson. Autour de lui que des pointures : Jeff Silverman, également producteur se retrouve aux arrangements et plus de 110 autres musiciens ont contribué au projet.

Généralement ils sont bien aguerris car ils ont bossé soit sur des bandes sons de films ou de séries : True Detective, Sons of Anarchy ou pour des artistes de renommées mondiales : Johnny Cash, Bjork, Queens of the Stone Age, Iggy Pop.

Quant aux parties vocales, elles sont entièrement produites par Daniel Lanois, le type connu pour avoir produit des albums de Bob Dylan, Neil Young et pour avoir collaboré avec Brian Eno à la production de plusieurs albums pour U2, dont The Joshua Tree. Il a été récompensé par un Grammy Awards. Excusé du peu…

Enfin pas moins de 24 doubleurs réputés ont donné leur voix aux principaux personnages du jeu. Bref Red Dead Redemption 2 est tout simplement hors catégorie

11/ La prochaine fois que tu te moques de mon idole, tu te prends une turbo-baffe ! Mais bon je passe pour cette fois à condition que tu me dises la turbo-baffe de ton année de naze ?

Ben au risque de me répéter, pour moi la turbo baffe de l’année c’est Red Dead Redemption 2. Depuis le temps que j’attendais cet opus, je n’ai pas été déçu. Comme je me suis longuement épanché sur le sujet, je ne vais pas m’y attarder davantage.

12/ Ouais tu me saoûles avec tes cow-boys, grandis un peu mec ! Les ninjas c'est plus cool ! Sinon ton développeur de l'année ?

Tous les développeurs indépendants qui nous mitonnent des jeux oldschool super rigolos. Aucun n’a vraiment ma préférence car chaque projet a son ambition propre.

Pour tout vous avouer je joue encore à Superhot, pourtant sorti en 2016 sur ma Xbox... Terriblement addictif !

Bon après si je veux rester dans la lignée de ce que j’ai écrit à propos de Monster Boy, je dirais que Lizardcube m’a bluffé avec son adaptation de Wonder Boy 3 et que du neuf fait avec du vieux c’est parfois réussi.

13/ Si tu me réponds Bouygues ou Eiffage, je te frappe, alors réfléchis : le constructeur de l'année ?

Nintendo car après le bide la Wii-U, je m’attendais au pire avec la Switch. Et finalement cette machine a trouvé son public et je me dis que c’est tant mieux pour le business des jeux vidéo que perdure ce mastodonte de l’histoire.

Si l’extinction de la PC Engine avait brisé mon petit c½ur de gamer, je ne me suis jamais remis de la fin de SEGA en tant que constructeur de bécanes.

Alors va pour Nintendo qui ne joue pas la course au surarmement technologique mais qui tente toujours de prendre les autres à contrepied.

14/ Ouais tu t'en sors bien, t'as de la chance que je sois fan de Pikachu et d'Evoli ! Ton éditeur (hors constructeur) de l'année ?

L’éditeur de l’année, je dirais JCEdit sur Amiga qui est un éditeur de texte qui me permet de modifier le texte dans les intros de Gunhed TV que me concocte mon ami Olivier.

Ce coquin programme les intros de Gunhed TV sur son Amiga 1200, il me file la disquette au format .adf et comme vous l’imaginez, c’est pas évident d’aller extraire le ficher texte sur Windows.

Là avec l’émulateur Amiga qui va bien et cet éditeur, c’est d’une simplicité enfantine.

Ha mais j’y pense… Tu faisais sans doute allusion à un éditeur de jeux vidéo… Ha ok j’ai compris au temps pour moi. Donc s’il fallait choisir un éditeur, je dirais Rockstar pour être cohérent avec tout ce que j’ai pu balancer avant sur Red Dead Redemption 2.

15/ Sérieux, tu te répètes vieux, le bide de l'année qui t'a fait plaisir ?

Le bide qui m’a le plus fait plaisir : c’est le plantage complet de FIFA.

Hahaha comment ils se sont ramassés ces quiches ! Et je suis bien content car ça me saoulait de voir tous les articles, toutes les vidéos que l’on consacre à cette série. Et tous les gars qui nous bassine avec leur FUT ! Moi je pensais qu’ils parlaient de pantalons. J’étais même prêt à les corriger en disant qu’en jargot « fute ça prend un E bande d’ignares inconséquents ». En fait non, ça n’a rien à voir mais ça m’énerve quand même.

Là où je suis content c’est que cette année fut le fiasco le plus retentissant de tous les temps. Bref j’espère qu’ils ont compris la leçon et qu’ils ne viendront plus nous barber avec une nouvelle édition.

Haaaa on me précise dans l’oreillette que FIFA se porte bien, c’est juste que PES a eu un petit sursaut et qu’il est venu chatouiller FIFA sur son gazon mais que fondamentalement en terme de ventes, c’est toujours aussi bankable…

Bon ben on va dire Call of Duty alors… Rassurez-moi, il s’est bien planté l’opus 2018 ?

16/ Un conseil : arrête les jeux actuels et joue avec tes vieux trucs moisis... C'est quoi le bide de l'année qui a fait du chagrin en toi ?

Le bide qui a fait du mal à mon petit c½ur ? Ben le mien pardi ! Ayant une (très légère) surcharge pondérale, ça m’exaspère d’avoir un design corporel moins profilé qu’auparavant.

Quand je cours j’ai moins d’aérodynamisme et du coup j’ai une prise au vent plus importante qui me ralentit.

Heureusement que je ne pratique pas la course à pied mais quand même on sait jamais, en cas d’invasion zombies, ça peut toujours servir de courir vite.

Haaaa on me précise dans l’oreillette que les zombies marchent lentement ! Ok cool ! Tournée de Coca Original pour tout le monde avec du pain à l’huile et des moukraines à la glaviouse en apéro ! Et puis ce qui me rassure, c’est que de l’avis général, les femmes aiment bien mes petits plis de bébé :)

Ho oui mesdames, maternez-moi, maternez-moi !

17/ (...) consternant, j'en reste sans voix... Sérieux la communauté GameBlog s'est gravement dégradée avec ton arrivée... Bon allez balance-nous l'expérience viscérale de l'année ?

Hmmm l’expérience viscérale… Alors le mois dernier, après avoir mangé… hmmm non ! On va éviter les trucs trop personnels et scatologiques, on va rester sur le divertissement grand public.

En fan de Queen, le film Bohemian Rhapsody ! Punaise quelle interprétation dentaire de Rami Malek ! L’Oscar de la meilleure gestuelle buccale lui sera sans aucun doute décerné en janvier prochain.

Plus sérieusement j’ai adoré ce film car il n’a pas sombré dans le pathétique. Mon seul regret c’est que Sacha Baron Cohen ait refusé le rôle. Bien sûr Rami Malek s’en sort à merveille mais voir l’interprète de Borat en Freddy Mercury ça m’aurait bien botté !

Sinon en terme de jeu vidéo, je ne vais pas vous rebalancer Red Dead Redemption 2 mais je vais plutôt vous parler du livre de JM’Destroy : l’âge d’Or des jeux vidéo et de la presse spécialisée.

C’est sorti fin 2017 mais je l’ai lu en 2018. J’ai vraiment adoré lire son bouquin. Pour les gars qui ont plus de 30 ans et qui ont connu cette âge d’or, c’est de l’or en barre. Un bon gros shoot de poudre nostalgique à base de piratage sur disquette et d’éditeurs qui déroulaient le tapis rouge à Las Vegas à des pigistes hirsutes à peine plus vieux que leurs lecteurs.

En plus j’ai appris une anecdote de fou : JM Destroy et son pote Jérôme Darnaudet voulaient importer officiellement la PC Engine en France. Alors le fan de NEC que je suis ne pouvait que kiffer ce bouquin survitaminé so 80’/90’s qui donne la pêche voire la banane (ouais je sais il y a un mélange de termes désuets qui n’est pas du meilleur effet)

Bref si tu as plus de 35 ans, que tu as lu Micro News, Tilt, Génération 4, Joystick et que tu aimais les jeux qui balançaient un max, alors ce bouquin est fait pour toi (hey ça tombe bien j’en ai même fait une vidéo).

18/ Vas-y je t'en prie, gêne-toi pas, fais ta pub ! Bon à part toi, c'est qui le troll de l'année ?

François Hollande… J’adore sa façon de troller Emmanuel Macron avec ses petits airs de ne pas en avoir l’air…

« Nan nan je fais juste une visite de courtoisie aux français, je viens à leur rencontre parce qu’ils le demandent… Nan nan je critique pas Manu mais bon même avec moi c’était pas autant le bordel en France après 18 mois de présidence. Nan moi c’était plutôt la foudre, la pluie, les emmerdes conjugales, la scoumoune qui me tombaient sur le coin de la tronche à chaque sortie officielle, pas les français… enfin bref si vous avez besoin de moi, vous savez où me trouver… »

19/ Pas de politique ici p'tit con ! On veut pas d'ennuis avec les renseignements généraux, c'est quoi ton Top 5 de l'année ?

  1. Gunhed – PC Engine
  2. Wings – Amiga
  3. Ninja Spirit – PC Engine
  4. Cannon Fodder - Amiga
  5. Granzort – Super Grafx
  6. Defender of The CrownAmiga
  7. Devil Crash – PC Engine
  8. The Great Giana sisters - Amiga
  9. Jackie Chan’s Action Kung Fu – PC Engine
  10. JB Harold Murder Club – PC Engine
  11. Operation Jupiter (aucune allusion au president s’il vous plait) – Amiga

Ouais je sais c’était un Top 5 qu’on me demandait, pas un Top 11 mais j’ai trouvé cet habile subterfuge pour glisser d’anciens articles GameBlog !!! Hahaha je suis diabolique.

20/ Tsss espèce de Chiraco-Rocardien ! Allonge-nous une vraie info : les 5 jeux les plus joués cette année ?

Red Dead Redemption 2, Superhot, Odin Sphere, Muramasa, Rogue Leader ! Vous vouliez cinq noms, vous les avez !

21/ Pffff sale balance ! Le jeu sur lequel t'as passé trop de temps de cette année ?

Royal Revolt 2 sur smartphone… Un tower defense super addictif. Du coup tout le monde pense que j’ai des problems gastriques vu le temps que je passe aux toilettes !

Mais bon sang ! Au niveau auquel je suis arrivé, la moindre tour de défense coûte des millions de pièces d’or ! Faut en botter des fesses adverses pour récupérer des pesetas !

22/ Hahaha Gunhed qui passe son temps sur un jeu pour smartphone, la looooose totale ! Continue dans la honte : la chose inavouable que tu as pourtant faite cette année et qui concerne le JV ?

Ben la réponse est dans votre question... Donc voir réponse 21…

23/ Bon allez comme c'est bientôt la fin, on se détend du slip : tes attentes pour 2019 ?

Vivre en paix et en harmonie avec la nature.

Nan je déconne, je déteste les insectes !

Comme la technologie va de plus en plus vite et qu’on va sans doute merder tôt ou tard en balançant un virus dans la nature, j’attends de voir une invasion zombie en vrai pour utiliser mon kit de survie acheté la semaine dernière chez Amazon Survive, un nouveau concept commercial d'Amazon, ils sont vachement réactifs ces gars-là.

24/ Toi on te laisse cinq minutes et c'est la fête à neuneus, allez pose-toi une question et réponds-y.

D’où te vient ce charme naturel, cette beauté éclatante, ce sourire étincelant, cette intelligence remarquable, ce charisme à la fois puissant et racé ?

- Des bourses de mon père. (désolé j’ai recyclé une vieille blague de Jean-Marie Bigard)

25/ Le mot de la fin ?

Vive GameBlog, vive sa communauté, vive la République et vive la France ! Au revoir.

Et là je me lève et je m’en vais en mode Giscard... Bonnes fêtes de fin d'année mes p'tits lapins !

PS : suite à un bug dans la matrice de l'imprimante matricielle, mes illustrations ont été interverties avec d'autres (en provenance du répertoire de Donald87). Vous nous excuserez pour ces malencontreuses erreurs.

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris