Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 24/07/20 à 16h23

Mes passions : jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris
Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

Les premiers pas de Lucky Luke et sa première apparition dans l'univers de la BD sont ici expliqués par votre serviteur. On parcourt ensemble le Far West en compagnie de son créateur, le très talentueux Morris. C'est aussi une partie de son histoire sans René Goscinny mais aussi celle de deux éditeurs, Dupuis et Dargaud qui auront chacun leur collection, me perturbant au passage car gamin, j'ignorais complètement que Lucky Luke avait pu connaître d'autres aventures avant son arrivée sur de beaux albums cartonnés.

Les années Morris sans Goscinny sont intéressantes à plus d'un titre. On voit que l'auteur sort d'un studio de dessins animés (CBA appartenant aux éditions Dupuis) et ses dessins s'inscrivent dans un gaufrier dont il aura beaucoup de mal à se défaire. Il le gardera d'ailleurs toute sa carrière, l'adaptant simplement au gré des histoires.

C'est aussi l'occasion de revenir sur son séjour aux Etats-Unis et au Mexique en compagnie de Jijé et Franquin. Ces derniers n'y resteront qu'une année mais Morris restera à New York pendant six ans ! Il s'offrira le luxe de devenir ami avec des grands noms de la BD américaine, notamment Harvey Kurtzman, le papa de MAD Magazine.

Avant de partir, Jijé lui présentera un sympathique bonhomme à l'humour décalé : René Goscinny. Les deux hommes commenveront alors à travailler ensemble et ne se quitteront plus, offrant alors à Lucky Luke ses plus belles heures de gloire.

Néanmoins la période 1945-1955 vaut le détour et je vous propose de l'explorer ensemble !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 47 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris