Le Blog de David Hecq

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 04/12/16 à 00h13

Maire d'Anzin-Saint-Aubin (62), vice-président de la communauté urbaine d'Arras en charge des nouvelles technologies.
Mes passions jeux vidéo nouvelle génération, retrogaming, BD et politique... Bon ben les amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris
Signaler
(BD-Manga-Comics)

Je pense qu'il est inutile de présenter Gaston Lagaffe, le garçon de bureau  le plus gaffeur de la galaxie du Centaure est connu de tous. Quant à son papa, André Franquin, il est adulé par les dessinateurs de la terre entière, toute génération confondue. Et pas seulement pour ses Spirou, ses Gaston, ses Idées Noires ou le très populaire Marsupilami. Non André Franquin est vénéré pour la qualité de ses dessins, la justesse de sa mise en scène, la finesse de ses gags et son style exceptionnel. Contemporain d'Hergé, les deux hommes se vouaient un respect mutuel. Hergé était d'ailleurs bluffé par son talent et ne s'est pas gêné de le dire lors d'une interview. Ca plante le décor, non ?

D'ailleurs faites le test à un jeune dessinateur : parlez-lui de Franquin et vous verrez, il aura une légère érection. Bon ok j'arrête là, vous m'avez compris. Franquin est un géant et il méritait une collection qui lui fasse honneur. Et c'est la maison historique Marsu Productions qui s'est attelée à la tâche.

La collection en grand format (300x430 mm) appelée "Version Originale" respecte la chronologie des gags de Gaston Lagaffe - Les planches sont quasiment toutes reproduites à taille réelle, scannées à partir des originaux à chaque fois que cela était possible. Cela permet d'avoir la même vision qu'André Franquin avait de ses dessins. Et autant le dire de suite, le noir et blanc sublime l'œuvre de ce génie. Je m'en excuse par avance mais aucune vidéo ne peut rendre grâce au travail d'orfèvre d'André Franquin. 

Il y a beaucoup de matériel inédit en album, dont des reproductions des parutions d'époque intégrés (pages de rédactionnel illustrées, bandeau-titres du Journal de Spirou, couvertures, publicités, etc.).

La parution de cette intégrale Gaston en Grand Format et en 16 albums a débuté en novembre 2005 et s'est achevée en novembre 2015 ! Oui il a fallu 10 ans pour constituer cette collection exceptionnelle. Dans le monde de l'édition BD, il faut parfois être patient, n'est-ce pas !

Les neuf premiers numéros, de 1957 à 1969, présentent les planches dans un Noir et blanc impeccable et d'une pureté absolue. Mais comme souvent avec Gaston, rien ne se passe comme prévu.

En effet, suite à la pression des fans de Franquin qui bavaient devant les Spirou en "Version Originale" présentés en "Fac Similés", c'est à dire une reproduction fidèle de la planche originale, incluant les annotations, les gros traits de gomme, les retouches, les indications de taille de reproduction destinées à la reprographie dans le journal Spirou. Bref les mille et un détails que l'on trouvaient dans les albums "VO" du même éditeur étaient absents des Gaston. Heureusement Marsu Productions a su entendre les gémissements des inconditionnels de Franquin. Ces derniers menaçaient d'envahir la principauté de  Monaco, il était donc urgent de répondre à leurs attentes.

Donc avant la parution du 9ème album, Marsu Production a sorti un album n°8 un peu plus gros que les autres : un special Fac-Similés reprenant les années 1957-1966. Un bel album de réconciliation.

Il faut dire que tous les originaux n'étaient pas exploitables entre 1957 et 1969, le choix d'une noir et blanc épuré n'est donc pas forcément une mauvaise idée (noire).

A partir de l'album 10 (1970) jusqu'au 16 (1982-1996), on a affaire uniquement à des fac-similés. Et je dois concéder que c'est un peur bonheur de voir tous les détails, c'est une nouvelle lecture de l'œuvre majeure de Franquin. Chaque planche fourmille de détails et c'est les yeux écarquillés qu'on admire le trait sublime de Franquin.

Pour les ajouts "hors albums", les dessins qui illustraient le journal de Spirou, les objets promotionnels, les chroniques de la rédaction ou les dessins réalisés pour les copains, il faut reconnaître que c'est un peu bordélique dans la mise en page mais bon comme c'est Gaston, ça va de pair et on en veut pas trop à Marsu Productions. Cette présentation permet malgré tout de restituer le plus fidèlement possible l'œuvre très abondante de Franquin.

Vendus 99 € à leur sortie puis 119 € vers la fin, certains albums atteignent à l'heure actuelle des côtes parfois vertigineuses, dans les 500 € pour les premiers albums épuisés, si ce n'est plus. C'est un peu dommage pour celui qui veut découvrir cette belle collection sans devoir vendre un rein.  Le tirage par album oscillait entre 2000 et 2200 exemplaires numérotés, cela explique sans doute la rareté de ces albums.

En tout état de cause, c'est un superbe hommage à l'univers de Gaston Lagaffe et l'œuvre de Franquin en général.

Ajouter à mes favoris Commenter (10)

Commentaires

Gunhed
Signaler
Gunhed
Disons que Marsu a tenté une approche avec Gastoon... Mais bon l'ombre de Franquin plonge n'importe quel repreneur, aussi talentueux soit-il, dans une totale obscurité.
Donald87
Signaler
Donald87
Pas faux ...
Mangouste
Signaler
Mangouste

Et personne n'ose reprendre Gaston.

 

Et c'est très bien ainsi. :)

Donald87
Signaler
Donald87
Et personne n'ose reprendre Gaston.
Gunhed
Signaler
Gunhed
Oui justement je prépare une vidéo sur les différentes versions des idées noires. C'est clair que ce type était un génie et un incroyable formateur. Aujourd'hui encore il inspire le respect auprès d'énormément de dessinateurs
Donald87
Signaler
Donald87
Oui, vive Franquin, je l'adore son Gaston ... Sans oublier Modeste et Pompom - Spirou et ses supers "Idées noires".
http://www.gameblog....anquin-ce-genie
Necos
Signaler
Necos
Oui pareil j'ai moi aussi la collection Hachette et elle est très belle également
adrameleck
Signaler
adrameleck
sympa Gaston , une des 1ere BD que j'ai lu étant gosse ^^ l'an dernier j'ai fais la collection Hachette pour avoir tout les albums reliés http://img.over-blog...ob_cc7669_1.JPG
j'ai de suite suivis par les schtroumpfs pour rester dans le même thême de couleurs ^^ https://www.hachette...ls/visuel_8.png
Gunhed
Signaler
Gunhed
Je partage ton avis Donald ;)
Donald87
Signaler
Donald87
Une très belle collection qui se mérite ... 10 ans !!!
Je prèfère les rondeurs de Franquin à la ligne claire d'Hergé ... Même si je l'apprécie également ;)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce que j'ai vécu dans ma vie de humble homme politique, débutée en 2008 comme maire, une certaine stigmatisation de la part de mes adversaires. Comme si être joueur était un handicap en politique (ado attardé, pas le sens des réalité, on vit dans notre monde, etc.), comme si j'allais gérer ma commune avec Sim City en tâche de fond ou comme si j'allais recruter le personnel communal en fonction de son Gamertag.

Avant de sévir ici, j'ai newsé quelques temps sur Team-aAa, à la belle époque où cette équipe de jeux en réseau régnait sans partage dans l'univers de Counter Strike (la version 1.5 s'il vous plait, pas la version Source qui touche pas ^^). Comme il y avait des brutes épaisses qui étaient incollables sur le jeu en réseau, on m'avait attribué une section délaissée (et peu appréciée par les frénétiques du frag) : celle des consoles (hahaha jouer à un FPS avec un pad, pffff quelle bande de noobs). Faisant fi des quolibets, j'ai écrit pas mal d'articles et du coup j'ai laissé une "empreinte numérique" sur la toile que n'ont pas manqué de remarquer mes adversaires politiques. Mon profil était particulièrement croustillant puisque j'avais mis comme "centre d'intérêt" : femmes à forte poitrine et comme "objectif" : devenir maître du monde.

Des clins d'oeil potaches qui me sont revenus comme un boomerang (mais avec des lames de cutter plantées sur les bords) pendant la campagne des municipales. "Regardez à quel point il est irresponsable ! Son ambition pour la commune, c'est quoi ? Acheter des consoles pour les personnes âgées et leur faire passer des tests de mémoire (note : les jeux de mémoire cartonnaient sur DS à l'époque), faire une de ces lans party dans notre salle des fêtes ?"

Vous me direz que ça ne m'a pas empêché d'être élu mais bon quelque part ça pose question.

Bref beaucoup de prénotions nous entourent.

Qu'on le veuille ou non les jeux vidéo sont souvent décriés dans notre société.
Isolement et violence sont des mots qui reviennent souvent dans les médias et qui ternissent l'image des joueurs.

Je souhaite donc que cela change. Ca va se faire tranquillement, par paliers successifs. Les jeunes joueurs que vous êtes arriveront un jour à l'âge adulte et exerceront des responsabilités dans la vie publique. A nous de montrer que l'on peut concilier une vie sociale respectable et une passion pour les loisirs numériques (les jeux vidéo, quoi).

Bien à vous.

Archives

Favoris