Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 21/02/18 à 10h51

Maire d'Anzin-Saint-Aubin (62), vice-président de la communauté urbaine d'Arras en charge du numérique.
Mes passions jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris
Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

Dans la combi de Thomas Pesquet, ça doit sentir le fauve, non ? Le 2 juin dernier, le Français Thomas Pesquet, 38 ans, astronaute, rentrait sur Terre avec ses confrères, l’américaine Peggy Whitson et le russe Oleg Novitski, après avoir passé 6 mois dans la Station spatiale internationale.

 La réalisation d'un rêve d'enfant pour ce type hors-norme qui après avoir été sélectionné parmi 8413 candidats, suivit une formation intense pendant 7 ans, entre Cologne, Moscou, Houston et Baïkonour...

Dans cette bande dessinée de reportage, Marion Montaigne, l'auteur de "Tu mourras moins bête mais tu mourras quand même", raconte avec son humour décalé le parcours de ce héros depuis sa sélection, puis sa formation jusqu'à sa mission dans l'ISS et son retour sur Terre.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Player Spirit c'est le magazine Retrogaming tendance, celui que vous vous devez de posséder pour briller en société. Aux commandes de ce mag qui sent bon la presse spécialisée de la belle époque : JM'Destroy, AHL, Jay, Nico, Moulinex, j'en passe et des meilleurs...

Ancré dans l’esprit de l’âge d’or des jeux vidéo, animé par son âme, irradié de pixels, de sprites, de bits et de bytes, le magazine Player Spirit reviendra tous les deux mois sur les fondations d’une passion commune, celle des jeux vidéo. 

Écrit par des icônes de la presse spécialisée, AHL, J’m Destroy, Matt Murdock, Moulinex, Jay, Niiico, Ze Killer (oui, oui, himself !), Player Spirit intégrera aussi des petits nouveaux qu’on appelle affectueusement nos Padawan (dont votre serviteur qui a glissé quelques news et un p'tit article).

Cette alchimie, savamment orchestrée par Mathieu Manent (auteur des Anthologies Nintendo 64 et GameCube), lèvera tous les deux mois le voile comme nulle part ailleurs sur les jeux du XXè siècle sur consoles et micros. 

Passée cette présentation "officielle", je peux vous dire que ce magazine regorge d'informations qui sortent de l'ordinaire. Il est d'ailleurs demandé aux rédacteurs de (parfois) faire preuve de mauvaise foi, histoire d'être dans l'ambiance "guerre des consoles".

Entre les procès des journalistes de l'époque (JM'Destroy se fouette lui-même sur le test de Shaq Fu qu'il avait trop bien noté), les dossiers de fond (SEGA vs NAMCO, Cinemaware ou encore l'odysée Coleco), les duels improbables Zelda NES vs Zelda Switch et tout le reste, on a entre les mains un magazine soigné aux petits oignons. L'équipe bosse sérieusement mais sans se prendre au sérieux. Et rien que ça, c'est important !

Mais plutôt qu'un long discours, je vous invite à découvrir le magazine en vidéo...

Mise à jour : j'ai oublié de le préciser et du coup j'ai peur que JM'Destroy me frappe mais ce magazine ne se trouve pas en kiosque à côté de Paris Match et de Mode & Travaux mais uniquement sur le site web de Geeks-Line. C'est plus pratique pour lui, comme ça il encaisse directement l'argent et peut se sauver au Mexique avec des millions de Pesetas en poche :)

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

Une aventure de Spirou et Fantasio par un auteur qui rêvait d'en réaliser une... C'est le concept de cette série, conçue à la base comme des "one shot" mais qui au fil des ans a vu certains auteurs revenir avec beaucoup d'assiduité. On pense en premier lieu à Yoann et Vehlmann qui ont repris la série officielle et qui en sont déjà à six albums ou encore à Yann et Olivier Schwartz qui en sont à leur troisième album dans cette collection.

"Spirou et Fantasio" est une série mythique. De nombreux auteurs de bande dessinée rêvent d'en réaliser une aventure. Tenté par cette expérience particulièrement excitante, Les éditions Dupuis ont décidé de créer un espace où pourrait se concrétiser cette envie.

Avec cette série parallèle, ces auteursont donc la possibilité de réaliser leur rêve, le temps d'un album, et de faire LEUR "Spirou".

Débuté en février 2006, le premier album de la série « une aventure de Spirou et Fantasio » réalisé par Yoann et Vehlmann plonge Spirou dans une une aventure archéologique à la Indiana Jones ! Le dernier propulse Spirou dans une aventure zoologique signée Frank Pé. (je n'ai pas encore lu les deux derniers sortis qui sont également assimilés à cette série même s'ils s'en éloignent quand même pas mal, notamment "Ptirou")

Je vous propose donc un rapide retour sur cette série parallèle...

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

A la demande générale : est-ce qu'en tant que maire vous jouez à SimCity ? Alors oui je joue à SimCity ! Enfin j'y ai surtout joué quand j'étais jeune et fou car le jeu date un peu... Et finalement plus sur Super Nintendo que sur Amiga !

Alors désolé de faire une nouvelle séquence 36 15 My Life mais comme la question taraude pas mal de monde, je me suis fendu d'une petite vidéo pour y répondre.

En effet l'année dernière, le dénommé Tatsui de Taikenban, sympathique blog/webzine m'a posé une question sur SimCity : "devenir maire, l'utime étape du joueur de SimCity ?"

Ma réponse fut la suivante : "90% du temps d'un maire est consacré à la gestion quotidienne de la commune et des petits tracas qui ne sont guère spectaculaires... préparation budgétaire,autorisation de construire, recherche d'emploi, demande de logement, problème de voisinage, suivi de la vie associative et présence aux manifestations communales... On est à des années-lumière des mégalopoles de Sim City ! Mais j'avoue y avoir joué très longtemps. D'abord sur Amiga puis je l'ai refait sur Super Nintendo et enfin Sim City 2000 sur PC. Depuis j'ai arrêté mais ça reste un titre fort dans ma vie de gamer et je ne doute pas qu'il m'ait incité à m'intéresser davantage à la vie locale. La politique au sens noble et étymologique du terme : s'occuper de la vie de la cité..." (lire l'article complet en cliquant vigoureusement ici).

Mais depuis la question revient régulièrement, à croire que ça questionne pas mal l'imaginaire des gens : "est-ce qu'un maire joue à SimCity ou est-ce SimCity qui l'a amené à être maire ?"

Enfin bref comme je l'avais expliqué bien évidemment SimCity n'est pas réaliste, encore moins une véritable simulation, c'est un jeu !

Déjà parce que dans l'absolu c'est une dictature (vous êtes désigné maire et vous l'êtes à vie, il n'est jamais question d'élection) et ensuite parce que les paramètres d'intervention sont très précis et se limitent à des sujets connus de tous : criminalité, embouteillage, énergie, développement, etc.

De plus, vous n'êtes pas seulement maire dans SimCty, vous êtes également urbaniste et dieu ! Urbaniste dans le sens où vous dessinez progressivement le lieu de vie de vos habitants et dieu car comme dans Populous, vous pouvez déclencher des catastrophes naturelles...

Toujours est-il que c'est malgré tout vrai : j'ai toujours aimé jouer à SimCity, surtout le SimCity 2000 que je trouvais excellent (gestion de l'eau, énergie renouvelable, gestion du relief, etc.). Qui plus est, à l'époque j'avais un peu boudé la version Amiga de SimCity, lui préférant l'autre hit de l'époque : Populous (hahaha maire c'était pas assez, dans Populous vous étiez Dieu ^^). Néanmoins j'ai redécouvert la version Super Nintendo quelques années plus tard : un véritable coup de maître de Nintendo qui en avait acheté l'exclusivité et qui en avait fait un bijou de jouabilité. C'est sur cette version que j'ai décidé de revenir...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

Pourquoi 2000 XP ? Hé bien tout simplement parce que 2000 abonnés, c'est 2000 expériences supplémentaires qui ont déboulé dans mon petit univers tranquillou. De belles rencontres, de belles confrontations d'idées et un enrichissement personnel absolu puisque j'ai beaucoup appris à votre contact, des trucs assez fous dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Donc Merci à vous mes p'tits lapins pour votre fidélité et toutes les bonnes choses que vous m'apportez. Une fois n'est pas coutume, j'ai abandonné l'improvisation approximative de mes habituels speedtest pour un texte (tout aussi approximatif^^), que je vous livre ci-dessous...

Alors même si je ne suis pas fan des vidéos spéciales, surtout quand elle concerne un seuil d’abonnés atteint, je vais tout de même me prêter à l’exercice.

C’est vrai quoi, pourquoi atteindre un seuil d’abonnés déclencherait automatiquement la publication d’une vidéo où finalement on est beaucoup plus dans l’autosatisfaction voire le concours de bistouquette que sur un sujet de fond. Et puis 2000 abonnés, dans l’absolu je ne pensais même pas les atteindre. Initialement il faut savoir que la chaîne Gunhed TV était prévue comme un complément à mon site Objectif Micro. J’envisageais la chaîne comme un support au site principal mais en fait rien ne s’est passé comme prévu.

Objectif Micro c’était le site destiné aux revendeurs de jeux vidéo que j’animais depuis 2003. Le site cartonnait surtout à la belle époque des revendeurs indépendants avec 100 000 visiteurs uniques par mois… J’y testais du matériel destiné aux professionnels, j’écrivais des articles sur le business et je relayais les communiqués de presse des magasins de jeux vidéo, accessoiristes ou grossistes.

J’avais même écrit un guide du revendeur de jeux vidéo. Alors ne cherchez plus après Objectif Micro sur le web, j’ai fermé le site l’année dernière pour me consacrer à Gunhed TV et abandonner lâchement le business actuel des jeux vidéo. Je ne pense pas avoir perdu au change.

Enfin bref par respect pour les chiffres 1999 et 2001 voire 2002, souvent les grands oubliés de l’histoire, je ne tenais pas spécialement à fêter le passage du seuil des 2000 abonnés, si ce n’est pour vous adresser un chaleureux merci à vous pour venir passer un peu de votre temps à écouter mes inepties.

Et puis pour tout vous dire, le seuil n’arrive pas au bon moment puisque je suis actuellement à 10 000 km de la France, précisément à Mayotte, petit bout de France, situé dans le canal du Mozambique, à gauche de Madagascar…

Madagascar, Alex le lion, Marty le zebre, Melman la girafe, son roi Julian, les pingouins mais bon là je crois que je confonds avec le dessin animé.

Je suis donc à Mayotte pour raison professionnelle et la connexion de l’hôtel ne me permet pas de faire des vidéos longues (4 heures pour uploader 1 Go ça calme un peu). Mais je rentre bientôt mes petits lapins, Gunhed TV reprendra le cours normal de ses activités.

Mais voilà ! L’ami Michel Louvet a publié une vidéo « coups de coeur » sur les Youtubeurs qu’ils ne détestent pas mais qu’il tolère dans son infini bonté. J’ai donc eu la chance d’avoir été retenu (avec également Upsilandre et Commodore 64 Mania). Sa vidéo a donné un coup de boost à ma chaîne avec un pic de 29 abonnés après la publication de sa vidéo. Incroyable ! Désormais dans le milieu on appelle cela l’effet Michou !

Bref s’il y a perméabilité entre nos deux chaînes, c’est qu’on a un discours qui vous plait.

Donc n’hésitez pas à vous abonner également à sa chaîne Oldschool is Beautiful ! Il y a beaucoup moins de femmes à gros nichons sur sa chaîne mais il est beaucoup plus pointu que moi. Qui plus est il sait coder et il aura même les honneurs du magazine Player’s Spirit, magazine retro à paraître prochainement et qui est piloté par le non moins célèbre JM’Destroy.

Magazine dans lequel j’ai écrit quelques news et qui je l’espère trouvera son public. Sinon je vais culpabiliser et je vais me suicider en jouant pendant 24 heures d’affilée avec un Atari ST.

Donc après vous avoir chaleureusement remercié pour votre fidélité, je remercie Michel pour son coup de boost mais également les communautés sur lesquels je sévis : les pages FaceBook Amiga Pour Toujours tenue d’une main de maître par l’ami Pascal Visa. Une page qui sent bon l’Amiga sous toutes ses formes avec des membres prestigieux qui ont écrit l’histoire de l’Amiga, développeur, musicien, chef d’entreprise, etc.

Autre page sur laquelle je zone : NEC PC Engine France ! Forcément je suis là-bas comme à la maison avec plein d’informations sur la plus belle des consoles que le monde des jeux vidéo nous ait permis de voir (bon ok je suis pas objectif là). Enfin je n’oublie pas de saluer les fidèles qui me suivent sur GameBlog (coucou les amis ^^) où je tiens régulièrement des chroniques sur mon blog perso ainsi que sur le forum NeoGeo-Players.com.

Concernant la chaîne, il y aura peu d’évolution, je n’ai aucune annonce fracassante à faire si ce n’est que je vais continuer mon petit rythme pépère. Tranquille Emile.

Vous l’avez remarqué, j’ai arrêté les vidéos « Face Caméra ». En fait je me suis rendu compte qu’elle n’apportait rien de plus, autant rentrer directement dans le vif du sujet. de même j’ai supprimé mon générique original car les habitués en avait marre de se coltiner 20 secondes de musique speedée et de voir une licorne menacée d’être tuée. Bon comme vous êtes 2000, je ne l’ai pas tuée.

Et d’ailleurs je tiens à signaler pour l’occasion que cette idée de menacer un animal de mort était inspirée par le National Lampoon, un magazine satirique américain cultisme qui avait cartonné avec une couverture où l’on voyait un chien menacé d’être tué si vous n’achetiez pas le magazine. Signalons d’ailleurs la sortie sur Netflix du film « une drôle de fin » qui raconte l’histoire d’un des deux fondateurs de cette revue mythique aux Etats-Unis qui a fortement inspiré chez nous Hara-Kiri, notamment dans ses romans-photos délirants.

Et puisque je parle indirectement de BD, sachez-le, même si les vidéos n’intéressent pas grand monde, je vais continuer à en faire de temps en temps. Ne serait-ce que par respect pour les abonnés qui ont souscrit à ma chaîne pour ce sujet alors qu’ils se tamponnent le popotin du retrogaming. De la même manière, je ferai encore des vidéos débiles et là ça sera sans doute face caméra. Voilà j’en ai terminé avec cette petite vidéo spéciale.

Encore un grand merci à vous pour votre fidélité !

 

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

La conversion de Ninja Spirit sur PC Engine comparée aux adaptations Commodore 64, Amstrad 464, Atari ST, Amiga 500 et Game Boy ! Et devinez qui gagne à la fin ?

 

Alors oui entre Ninja Spirit et moi, c'est une longue histoire d'amour. Découvert dans le supplément Consoles News de Joystick, testé par l'inusable JM'Destroy, Ninja Spirit se paye un 95% et apparaît comme un "jeu de ninja" absolument fantastique qui ne souffre que de quelques défauts de ralentissement (voir le scan du test - source : abandonware-magazines.org).

Du côté de Tilt, AHL n'y va pas non plus avec le dos de la cuillère et déclare tout simplement que la version PC Engine apporte aux versions déjà sorties sur Amiga et Atari ST, ce qui leur manquait le plus : une jouabilité quasiment parfaite.

A l'époque l'avis de ces deux testeurs achève de me convaincre et je commande aussitôt le jeu en découpant le bon de commande d'un revendeur de jeux vidéo présent dans leur page. Je mets le chèque dans l'enveloppe, je lèche le timbre et je dépose le tout dans la boîte aux lettres jaune la plus proche... Et pis j'attends (ouais ça fait rêver, hein ^^)

Quinze jours plus tard le colis arrive et là je tombe de haut en insérant la HuCard dans ma petite PC Engine : ce jeu est une tuerie, un chef d'oeuvre du jeu ninja (le ninja était très à la mode dans les années 80/90, c'était quasiment le mec le plus cool au monde : puissant, énigmatique, agile et avec des armes de malade : nunchaku, shuriken, etc. Malheureusement les tortues ont tué le mythe).

Bien plus tard j'appris que ce titre était sorti sur borne d'arcade et que la version PC Engine était l'une des plus belles adaptations. Pas étonnant le jeu avait été développé en interne par Irem et ils avaient extirpé les tripes de la PC Engine pour sortir ce bijou toujours aussi sympathique à jouer aujourd'hui.

Alors si toi aussi tu as l'esprit Ninja, je te propose de revenir sur ce jeu à travers un petit speed test...

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Sorti sur Nintendo Wii (Wiiware) en 2009, ce titre est un remake du jeu Castlevania The Adventure, sorti en 1989 sur Game Boy ! Développé par M2, entreprise japonaise spécialisée dans le portage d'anciens jeux sur des consoles plus actuelles (comme des titres SEGA Ages ou encore les jeux SEGA Mega Drive et Master System du Virtual Console de la Wii), ce jeu dénommé "Castlevania The Adventure ReBirth" a également été rejoint par deux autres titres "ReBirth" : Contra et Gradius !

Alors autant vous prévenir tout de suite : si vous connaissiez la version Game Boy de 1989, oubliez la car ce remake n'a absolument plus grand chose à voir ! Level design, musiques, jouabilité, etc. : tout a été remanié dans une joyeuse farandole revitalisante.

En gros il ne reste plus que le personnage principal : Christopher Belmont (en hommage à Christopher Lee ?), son fouet "boule de feu hadoken" et les globes oculaires qui tombent pas paquet de douze.

M2 a tout refait (sauf les musiques piquées à d'autres opus) et le résultat est plutôt satisfaisant : à la fois classique (pour ne pas dire "root") et suffisamment pêchu pour nous tenir en haleine à travers ses stages.

Neuf ans après sa sortie sur Wii je reviens sur ce titre... Et quelque part c'est du retrogaming de retrogaming... Dingue, non ?

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Retroreading (BD-Manga-Comics)

McQueen - Les Trois Petits Singes est une BD d'Emilio Van Der Zuiden parue aux éditions Paquet en deux tomes ! Elle met en scène le détective privé McQueen (qui n'a rien à voir avec Steeve).
Ambiance polar des années 60, jolies pépées, détective privé cynique et désabusé, meurtres étranges. Bref tous les ingrédients pour passer une bonne soirée.

Je dois le reconnaître, j'ai un petit faible pour la ligne claire d'Emilio Van Der Zuiden. Sans doute ai-je trop été bercé dans mon enfance par les Tintin (et Milou)...

Du coup dès qu'une ligne épurée apparaît, elle me tape dans l'oeil ! Et il faut reconnaître qu'on est parfois stupéfait par le travail incroyable d'EVDZ (son nom est trop long, désolé ^^).

Certaines cases sont parfois remplies de détails et pourtant ça reste très lisible. Du travail d'orfèvre !

Qui plus est, EVDZ a visiblement un petit penchant pour les femmes à opulentes poitrines. En effet depuis Margot (réalisée avec d'autres auteurs), ses héroines sont bien souvent pourvues généreusement de ce côté-là. Mais mes p'tits lapins ne soyons pas réducteurs, il dessine aussi admirablement les fessiers :)

Quant au pitch, afin de ne rien dévoiler, reprenons celui de l'éditeur : 

Lors d’une séance de psychanalyse, le détective privé McQueen (qui souffre de troubles psychologiques suite à un grave accident), revient sur sa dernière enquête... Un antiquaire nommé De Crécy, colonel à la retraite, l’a chargé de retrouver sa nièce, Millie.

Elle se serait enfuie avec François Bonnard (le secrétaire du colonel) en emportant une précieuse statuette. Obsédé par une autre affaire, le détective charge son associé, Pepe Fregasol, de ce cas. Le soir même, la police lui annonce que Fregasol et Bonnard ont été assassinés dans une chambre d’hôtel de Chinatown.

Bouleversé par la mort de son associé, McQueen enquête dans le quartier chinois. Sur le lieu du crime, en compagnie du « fantôme » de Fregasol, McQueen découvre une piste pouvant le mener à la statuette.

Un peu plus tard, il est abordé dans la rue par Millie De Crécy. La jolie jeune femme a peur et se cache dans Chinatown depuis le meurtre des deux hommes. Elle accuse son oncle du double assassinat et d’avoir repris la statuette. Millie et McQueen sont suivis par un type louche. Il s’agit de Joel Morocco, l’homme de main de Hammett, un milliardaire qui a acheté la statuette à De Crécy...

Bref une histoire louche, des grosses loches (désolé mais bon c'est Emilio qui aime bien ça ^^), une femme en détresse, un privé qui n'est pas insensible à son (ses) charme(s), des meurtres en pagaille et une mise en scène incroyable rendant hommage au films noirs des années 60.

D'ailleurs à ce sujet, sachez qu'il existe une intégrale en noir et blanc reprenant les deux albums couleurs. A vous de voir : deux albums couleurs ou un seul album en noir et blanc.

Pour en savoir plus, je vous invite donc à appuyer vigoureusement sur la gachette de votre flingue ou accessoirement sur la vidéo ci-dessous. Quant à savoir pourquoi le privé à une tête de gorille, ce n'est à moi de vous le dire :)

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

En décembre 2003, Hudson Soft lance sa "Hudson Selection" sur GameCube et PlayStation 2 ! L'objectif avoué : faire découvrir les classiques de la marque à une nouvelle génération de joueurs qui débarquent sur le cube de Nintendo. Ils ne font pas les choses à moitié puisque plutôt que d'offrir de simples adaptations des jeux d'antan, pixel par pixel, ils en font les remakes en 2D/3D. Ainsi Star Soldier, Cubic Lode Runner, Takahashi Meijin (Adventure Island/Wonderboy) et PC Genjin (connu chez nous sous le patronyme PC Kid) subissent un joyeux lifting...

Sauf que voilà...

Certaines séquences sont un peu "WTF" quand on a joué à la version d'origine sur PC Engine (que je vous invite à découvrir plus bas si vous avez loupé mon précédent post...).

Où est passée la rotation inversée de l'oeil du dinosaure ? Pourquoi la petite fleur bonus a disparu ? Et c'est quoi ces "bonus stages" venus tout droit d'une salle pleine de pièces comme on en trouve à la pelle dans Mario ?!

On frôle parfois le scandale mes p'tits lapins...

Néanmoins pour ne pas vous perturber outre mesure, je me lance dans un "speed test" le plus objectif qui soit (mais avec quand même pas mal de mauvaise foi ^^)

Et pour celles et ceux qui ne connaissent pas la version originale, sortie en 1989 sur PC Engine (et son adaptation sur Amiga en 1992), c'est par là que ça se passe...

Voir aussi

Groupes : 
PC Kid
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Après Be Ball, on passe à un autre jeu de boule mais cette fois il s'agit de "coup-de-boule" avec un duel improbable... PC Kid sur PC Engine et son adaptation Amiga : B.C. Kid !

PC Kid et B.C. Kid ? Alors qu'à la base le jeu se nomme PC Genjin au Japon et Bonk aux States. Pour compliquer le tout, un autre jeu tiré de cette licence est sorti et se nommait PC Denjin. Genjin signifiant "homme des cavernes" et Denjin "homme électrique"... Bien sûr pour rimer avec PC Engine.

Et fort logiquement le PC Denjin est devenu Air Zonk aux States...

Un truc de dingue cette histoire de noms. 

Bref rien d'étonnant à ce que l'on rebaptise PC Denjin en B.C. Kid lors de son arrivée sur Amiga en 1992 et qu'on le doive à ces forbans du journal Joystick ! A ce sujet lisez l'encadré tiré d'un jeu concours dans Joystick pour trouver le nom de "PC Kid" sur Amiga et Game Boy...

C'est à mourir de rire et l'on se dit qu'elle nous manque cruellement cette presse spécialisée complètement déconnante (merci à Alex Menchi pour cette trouvaille venue d'Abandonware-Magazines.org).

Pour la suite je vous invite à cliquer vigoureusement sur cette vidéo pour voir à quel point Patrick Sabatier influençait Marcus lorsqu'il était rédacteur chez Micro News.

Vous découvrirez également avec un étonnement non feint la vérité sur l'origine des fameux gâteaux présents sur la jaquette de PC Kid, oups PC Genjin !

En 1989 je n'avais pas internet, il m'a fallu attendre 29 ans pour qu'enfin je puisse mener une nouvelle enquête inutile et futile sur ces petits beurres :)

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris