Le Blog de Gunhed

Par Gunhed Blog créé le 23/02/14 Mis à jour le 04/01/19 à 15h42

Mes passions : jeux vidéo, retrogaming, BD et autres inepties... Bon ben les petits amis, on va essayer de concilier tout ça dans la joie et la bonne humeur...

Ajouter aux favoris
  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Astro Bot Rescue Mission serait-il le nouveau Super Mario 64 ? A l'instar de Super Mario 64 qui a donné ses lettres de noblesse au jeu de plate-formes 3D, Astro Bot est en passe de devenir celui qui va sublimer les casques de réalité virtuelle !

 S’il fallait résumer Astro Bot de façon cinglante, on dirait que c’est un mix entre Choplifter pour le sauvetage d’otages et de Super Mario 64 pour le côté jeu de plateformes en 3D.

Et si je vous parle de ce jeu mes petits lapins, c’est tout simplement parce que c’est un jeu majeur dans l’histoire des jeux vidéo. Nous sommes à un tournant indéniable. Au même titre qu’il y a eu un avant et un après Super Mario 64, il y aura un avant et un après Astro Bot.

Alors je sais que c’est gonflé de dire ça car à l’instar de Super Mario 64, il y a eu des précurseurs dans leur domaine respectif. Ce n’est pas Super Mario 64 qui a inventé le jeu de plateformes en 3D mais c’est lui qui l’a sublimé et qui lui a donné ses lettres de noblesses.

Et bien Astro Bot c’est la même chose, c’est lui qui a sublimé le casque VR de la PlayStation 4. Alors vu le prix de la bête, c’est forcément moins démocratique qu’un Super Mario 64 mais le bousin va devenir de plus en plus abordable au fil du temps.

Pour être franc avec vous le casque VR de Sony et tous les autres sur le marché ne m’avaient pas intéressé jusqu’à présent. Certes il y a de très bons jeux sur ces casques virtuels mais ça se résume souvent à des expériences sympathiques. 

Astro Bot c’est autre chose… Bon sang mais quelle claque mes aïeux !

Du gameplay old school comme on l’aime : deux boutons sont utilisés, comme sur une manette PC Engine ! Un bouton pour frapper vos adversaires et un autre pour sauter ! C’est tout ce qu’il faut pour s’éclater ! Bien sûr de temps en temps le pavé tactile est utilisé, comme dans le temps l’était le bouton sélect de la PC Engine (oui je sais j'abuse avec la PC Engine), mais c’est destiné à effectuer des actions bien particulières : lancer le grappin, balancer des shurikens, arroser des fleurs ou nettoyer le sol comme dans Super Mario Sunshine.

Enfin bref je vous parle de tout ça dans ce speed test...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Tir croisé entre la version Wonder Boy The Dragon's Trap et la version PC Engine nommée Adventure Island. Bien évidemment l'argument principal de la version PC Engine par rapport au remake HD réalisé par la talentueuse société Lizardcube, c'est qu'elle offre la possibilité de se transformer en tigre plutôt qu'en lion ! Et un tigre c'est trop cool !

 

Alors pour les trois du fond qui ne connaissent pas ce jeu, un petit rappel des faits s'impose : Wonder Boy III: The Dragon's Trap (appelé Monster World II: Dragon no Wana au Japon) est un jeu vidéo de plate-forme dont le Gameplay est fortement orienté Action/RPG, développé par Westone et édité par Sega sorti en 1989 sur Game Gear et Master System.

Une version remaniée du jeu a aussi été édité par Hudson Soft sur PC Engine en 1991 aux États-Unis et au Japon, respectivement sous le nom de Dragon's Curse et Adventure Island (sans lien avec la série du même nom en occident).

Il s'agit du quatrième épisode de la série Wonder Boy, du deuxième de la série Monster World et suite directe de Wonder Boy in Monster Land.

Un remake développé par Lizardcube et publié par DotEmu, intitulé Wonder Boy: The Dragon's Trap, est sorti en avril 2017 sur Nintendo Switch, PlayStation 4 et Xbox One et en juin 2017 sur PC. 

Je vous propose donc non pas un coeur croisé de Playtex mais un tir croisé entre la dernière version de Wonder Boy The Dragon's Trap et la version PC Engine qui fut longtemps considéré (par moi-même) comme la plus aboutie. Forcément on pouvait se transformer en tigre !

Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Retrogaming (Musique)

À la demande générale, voici la nouvelle bande son du réveillon, histoire de terminer l’année en beauté ! Je vous propose donc un Retro Sound System composé de morceaux PC Engine, Mega Drive, Amiga, Saturn mais aussi des morceaux plus récents. En attendant : Bonne Année 2019 à toutes et à tous !

La Playlist :

  • 01:26 - WILLIAM THEME OVERTURE 
  • 03:46 - CASTLE ROCK - RAYMAN LEGENDS
  • 05:48 - SEXY PARODIUS
  • 06:54 - HOW CHINA SURVIVED 4000 YEARS
  • 10:32 - TURRICAN
  • 14:14 - PROJECT X
  • 18:12 - AEROBLASTERS
  • 22:05 - DARIUS PLUS
  • 23:41 - PANIC THEME - ALEX MENCHI
  • 25:13 - ALYSIA DRAGOON - TITLE
  • 25:52 - MIRACLE WARRIORS
  • 26:16 - GOLVELLIUS
  • 27:57 - ALYSIA DRAGOON STAGE 2
  • 29:20 - TURRICAN 3
  • 32:02 - ORCHESTRAL CHAOS - RAYMAN LEGENDS
  • 33:35 - YS - TITLE
  • 35:14 - YS 2 - PALACE OF DESTRUCTION
  • 37:20 - NINJA SPIRIT
  • 40:09 - MONKEY ISLAND - LECHUCK’S REVENGE
  • 42:23 - THE RETURN OF THE BEAST - ALEX MENCHI
  • 46:00 - PANZER DRAGOON
  • 51:12 - DRAGON’S CROWN - PIRATES/VAMPIRES
  • 54:19 - ANTISOCIAL - RAYMAN LEGENDS
  • 56:06 - AFTER BURNER 2
  • 57:49 - SHENMUE 2 - ABERDEEN
  • 01:00:25 - AI CHO ANIKI
  • 01:03:35 - THUNDERFORCE
  • 01:04:39 - POPULOUS
  • 01:08:25 - MARIACHI MADNESS - RAYMAN LEGENDS
  • 01:09:57 - GAME OVER SHINOBI
  • 01:10:31 - THE YAKYUU KEN SPECIAL KONYA WA KAISEN 12 

 

 

Et pour celles et ceux qui ont loupé la bande son du réveillon de Noël, voici de quoi vous rattraper.

La Playlist : 

  • 01:26 - CYBERNOID 2 REMIX MAGIC FLIGHT MIX
  • 02:34 - CLASSIC 7
  • 04:38 - FAR EAST OF EDEN MANJI MARU
  • 06:37 - ELVIRA
  • 07:31 - XENON 2
  • 10:19 - DUNGEON EXPLORER 2
  • 10:57 - DEFENDER OF THE CROWN
  • 11:55 - DRAGON’S CROWN
  • 15:19 - SHADOW OF THE COLOSSUS
  • 17:04 - GATE OF THUNDER
  • 19:57 - WINDS OF THUNDER
  • 20:58 - ALIEN BREED
  • 24:56 - ACTRAISER
  • 26:00 - DYNASTIC HERO
  • 27:30 - CANNON FODDER
  • 29:52 - AGONY
  • 33:22 - FAR EAST OF EDEN MANJI MARU
  • 34:50 - TURRICAN 2
  • 41:29 - THE SECRET OF MONKEY ISLAND
  • 44:39 - PC KID
  • 46:15 - ATTACK OF THE BARBARIAN
  • 47:47 - FULL CONTACT
  • 52:09 - PENTHOUSE HOT NUMBERS 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Un simulateur d’imprésario ça vous tente ? Surfant sur le buzz déclenché par le titre du Sun « Freddie Starr ate my hamster ! », le très barré Colin Jones en a fait un jeu de management de Rock Star. Un genre de jeu suffisamment rare pour qu'on s'y attarde un peu ! 

 

Rock Star Ate My Hamster ! est un jeu sorti en 1989 sur ZX Spectrum, Amstrad CPC 464, Commodore 64, Atari ST et Amiga 500. Conçu par Colin Jones, ce dernier a rebondi sur un fait divers complètement surréaliste qui avait fait la une du Sun en 1986 : Freddie Starr ate my hamster ! En effet, la vedette anglaise Freddie Starr, revenant passablement bourré d'une virée nocturne avec son pote Vince, demanda à la copine de celui-ci de lui préparer un sandwich. Comme elle refusa, il saisit le hamster nommé Super Sonic, le mit entre deux tranches de pain et l'engloutit... Ravagée par cet acte, la pauvre Léa raconta son histoire au Sun, le tabloïd le plus lu d'Angleterre.

Encore aujourd'hui, cette histoire colle à la peau de Freddie Starr...

Comme l'écrivait le journaliste Jacques Harborn dans le Tilt de juillet-août 1989, c'est un simulateur d'imprésario ! L'objectif du jeu est simple : vous devez choisir une Rock Star et obtenir en moins d'un an quatre disques d'or.

Et comme je suis un tantinet opportuniste, je surfe sur la vague Queen qui submerge actuellement le monde en choisissant Freddie Mercury comme vedette à manager ! Alors est-ce que mon Freddie mangera un hamster pour booster sa notoriété ?

Les vedettes de variétés disponibles (Rock Star)

  • Wacky Jacko - Michael Jackson
  • Michael Gorge - George Michael
  • Bimbo Baggins - Kylie Minogue
  • Crispy Rind - Chrissie Hynde
  • Rick Ghastley - Rick Astley
  • Dorrissey - Morrissey
  • Maradonna- Madonna
  • Jason Doner-Kebab -Jason Donovan
  • Gracey Chapperson - Tracy Chapman
  • Scratch 'n' Sniffa - Salt-n-Pepa
  • Midge Sewer - Midge Ure
  • Sado - Sade
  • Snoozy Sue - Siouxsie Sioux
  • By George - Boy George
  • Mince - Prince

Voir aussi

Plateformes : 
Amiga, Commodore 64
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Retroreading (People)

Comme chaque année depuis 1986, j'ai le plaisir d'être invité à la grande cérémonie des Krevawards. Inventée à l'époque par Guy Lux et Léon Zitrone, elle est aujourd'hui animée par le talentueux Neves qui ne manque jamais une occasion de nous balancer une série de questions dignes d'un interrogatoire du FBI, de la DEA et de la CIA réunis. Il faut dire que la sélection est, comment dire, très sélective... et qu'il faut montrer patte blanche pour y entrer. Je me prête donc au jeu dans la bonne humeur et l'allégresse de cette fin d'année.

1/ Espèce de pourriture neo-communiste, présente toi à l'assemblée constitutive des membres de la commu' :

Je m'présente, je m'appelle Henri. J'voudrais bien réussir ma vie, être aimé, être beau, gagner de l'argent. Puis surtout être intelligent. Mais pour tout ça il faudrait que j'bosse à plein temps…

Bon ok je ne suis pas certain qu’en faisant appel à un texte de Daniel Balavoine, beaucoup de lecteurs de GameBlog de moins de 35 ans comprennent cette subtile référence.

Alors je vais faire simple : Gunhed, youtubeur qui dispose comme identité secrète d’une couverture d’élu.

2/ Vas-y crâche le morceau : Ton jeu de l'année ?

Sans aucune hésitation Red Dead Redemption 2. Je me suis longuement épanché sur le sujet ici même donc je ne vais pas y revenir mais bon sang quelle claque ce jeu !

3/ Si tu veux qu'on éteigne la lampe de 8000 Watts qui t'éblouit, dis-nous ta surprise de l'année ?

Le succès des consoles mini… Plus de 10 millions de consoles minis ont été écoulés chez Nintendo (NES et SNES confondues).

Et derrière ça déroule : Commodore 64 Mini, NeoGeo Mini, Mega Drive Mini, PlayStation Classic. Le business de la nostalgie est sans limite. Le pire dans cette affaire, c’est que j’y tombe à pieds joints à chaque fois !

Pourtant je me dis « nan mais vas-y laisse tomber, c’est de la daube » et pourtant je retombe dans le piège… Je suis consternant comme gars. Dès fois j’ai envie de me défénestrer tellement je suis affligeant mais bon comme j’ai du double vitrage, c’est compliqué.

4/ Un p'tit jet de lacrymo ! Ta déception de l'année ?

La PlayStation Classic.

Sony ne s’est vraiment pas foulé. Allez hop on te claque un émulateur bon marché trouvé chez Super-Rom-Emul 2000, on te claque 20 jeux négociés auprès d’éditeurs tiers pas trop gourmands en royalties et roule ma poule, on te vend le bousin 99 ¤.

Par respect pour les joueurs de l’époque, le catalogue aurait au moins pu faire l’effort d’atteindre les 25 jeux, en référence au 25ème anniversaire de sa sortie et mettre tout de même un TombRaider, un Castlevania Symphony of the Night ou un Gran Turismo.

Sérieux mettre Twisted Metal, on se moque de qui ? Déjà à l’époque, c’était une bouse !

Le côté désolant de la chose c’est qu’à l’époque, des p’tits gars bien sympa avaient sorti un émulateur PlayStation pour Dreamcast. Cela s’appelait Bleem ! et le truc de fou c’est que le rendu graphique était amélioré. Metal Gear Solid et Gran Turismo avaient des graphismes lissés relativement beaux pour l’époque et les jeux tournaient en 640*480 en 60 fps… Ca c’était en 1998 !

Vingt ans après ils auraient au moins pu mettre un rendu HD parce que là les bouillis de polygones en 2018 ça pique aux yeux.

5/ Ouais on met pas de E à scandal ! Ca te pose un problème espèce de Grammar Nazi ! alors c'est quoi le scandal de l'année ?

Euh voir la réponse numéro 4…

6/ C'est ça, fais le malin, espèce d'Atari ST simple face ! Tu vas au moins nous dire c'est quoi le scandal GB de l'année ?

Depuis le départ de Julien Chieze chez Google Corporation, il n’y a plus de scandale sur GameBlog ! Alors monsieur Neves cessait immédiatement vos insinuations douteuses ! Game Blog est un périodique de vidéoloisirs de bonne tenue, fréquentable et recommandé par l’association Familles de France. N’allez pas mettre de l’huile sur le feu et évitez d’aborder les relations tendancieuses qu’entretiennent les membres de la rédaction avec Dodo la Saumure.

7/ Mouais on va dire que t'as répondu en noyant le poisson mais j'espère que tu vas au moins nous dire l'arnaque de l'année ?

Euh voire la réponse numéro 4… Je sais on va finir par croire que j'aime pas Sony mais c'est ce que je pense m'sieur Neves

8/ J'imagine que tu vas me répondre la même chose pour le braquage de l'année ?

Euh bah ouais voir la réponse numéro 4…

Ouais je sais c’est facile vous allez me dire mais bon arrêtez de me gonfler. J’en ai un peu marre qu’on profite de notre faiblesse de quadragénaires mélancoliques qui radotent sans cesse « c’était mieux avant, on avait le Minitel » pour nous refourguer des trucs nazes estampillés « retrogaming ».

Alors oui je sais on n’a qu’à pas les acheter leurs bouses mais on y arrive pas bon sang ! C’est plus fort que nous (comme SEGA).

Dans quelle langue il faut vous le dire ? Même des trucs daubesques on les achète car on a un truc psychologique en nous qui parle à notre fibre nostalgique.

Ca doit être au niveau de l’inconscient : « achète cette NeoGeo Mini et tu verras, tu retrouveras tes vingt ans, cette époque bénie où tu étais jeune, fou et large d’épaules ». On est coincés bon sang, on est coincés dans une spirale infernale, aidez-nous !

9/ Ok face de Jaguar CD, pour toi la direction artistique de l'année, c'est qui ?

Johan Lun pour son travail graphique sur Monster Boy and the Cursed Kingdom, le successeur spirituel de Wonder Boy 3 : the Dragon’s trap.

Au niveau de la musique, une équipe japonaise composée de Yuzo Koshiro (Streets of Rage), Motoi Sakuraba (Dark Souls, Golden Sun), Michiru Yamane (King’s Valley 2, Castlevania) et quelques autres tout aussi doués assurent une excellente bande son.

Bref bravo au studio Game atelier pour ce petit bijou.

10/ Tes choix sont risibles, vis dans le monde réel, pas dans ta nostalgie mal placée ! Donne-nous la bande-son de l'année ?

Le dernier Johnny Halliday, sa voix n'a jamais été aussi juste et grave, elle semble venir d'outre-tombe.

Nan je déconne : voir réponse numéro 9... Mais aussi celle de Red Dead Redemption 2…

Les ambiances de westerns crépusculaires et spaghettis se côtoient avec une rare maestria. Ennio Morricone était le maître en la matière et les musicos de RDR lui rendent le meilleur hommage qui soit, avec une indéniable classe il faut bien l’admettre.

Red Dead Redemption 2 comprend 192 pistes dynamiques composées par Woody Jackson. Autour de lui que des pointures : Jeff Silverman, également producteur se retrouve aux arrangements et plus de 110 autres musiciens ont contribué au projet.

Généralement ils sont bien aguerris car ils ont bossé soit sur des bandes sons de films ou de séries : True Detective, Sons of Anarchy ou pour des artistes de renommées mondiales : Johnny Cash, Bjork, Queens of the Stone Age, Iggy Pop.

Quant aux parties vocales, elles sont entièrement produites par Daniel Lanois, le type connu pour avoir produit des albums de Bob Dylan, Neil Young et pour avoir collaboré avec Brian Eno à la production de plusieurs albums pour U2, dont The Joshua Tree. Il a été récompensé par un Grammy Awards. Excusé du peu…

Enfin pas moins de 24 doubleurs réputés ont donné leur voix aux principaux personnages du jeu. Bref Red Dead Redemption 2 est tout simplement hors catégorie

11/ La prochaine fois que tu te moques de mon idole, tu te prends une turbo-baffe ! Mais bon je passe pour cette fois à condition que tu me dises la turbo-baffe de ton année de naze ?

Ben au risque de me répéter, pour moi la turbo baffe de l’année c’est Red Dead Redemption 2. Depuis le temps que j’attendais cet opus, je n’ai pas été déçu. Comme je me suis longuement épanché sur le sujet, je ne vais pas m’y attarder davantage.

12/ Ouais tu me saoûles avec tes cow-boys, grandis un peu mec ! Les ninjas c'est plus cool ! Sinon ton développeur de l'année ?

Tous les développeurs indépendants qui nous mitonnent des jeux oldschool super rigolos. Aucun n’a vraiment ma préférence car chaque projet a son ambition propre.

Pour tout vous avouer je joue encore à Superhot, pourtant sorti en 2016 sur ma Xbox... Terriblement addictif !

Bon après si je veux rester dans la lignée de ce que j’ai écrit à propos de Monster Boy, je dirais que Lizardcube m’a bluffé avec son adaptation de Wonder Boy 3 et que du neuf fait avec du vieux c’est parfois réussi.

13/ Si tu me réponds Bouygues ou Eiffage, je te frappe, alors réfléchis : le constructeur de l'année ?

Nintendo car après le bide la Wii-U, je m’attendais au pire avec la Switch. Et finalement cette machine a trouvé son public et je me dis que c’est tant mieux pour le business des jeux vidéo que perdure ce mastodonte de l’histoire.

Si l’extinction de la PC Engine avait brisé mon petit c½ur de gamer, je ne me suis jamais remis de la fin de SEGA en tant que constructeur de bécanes.

Alors va pour Nintendo qui ne joue pas la course au surarmement technologique mais qui tente toujours de prendre les autres à contrepied.

14/ Ouais tu t'en sors bien, t'as de la chance que je sois fan de Pikachu et d'Evoli ! Ton éditeur (hors constructeur) de l'année ?

L’éditeur de l’année, je dirais JCEdit sur Amiga qui est un éditeur de texte qui me permet de modifier le texte dans les intros de Gunhed TV que me concocte mon ami Olivier.

Ce coquin programme les intros de Gunhed TV sur son Amiga 1200, il me file la disquette au format .adf et comme vous l’imaginez, c’est pas évident d’aller extraire le ficher texte sur Windows.

Là avec l’émulateur Amiga qui va bien et cet éditeur, c’est d’une simplicité enfantine.

Ha mais j’y pense… Tu faisais sans doute allusion à un éditeur de jeux vidéo… Ha ok j’ai compris au temps pour moi. Donc s’il fallait choisir un éditeur, je dirais Rockstar pour être cohérent avec tout ce que j’ai pu balancer avant sur Red Dead Redemption 2.

15/ Sérieux, tu te répètes vieux, le bide de l'année qui t'a fait plaisir ?

Le bide qui m’a le plus fait plaisir : c’est le plantage complet de FIFA.

Hahaha comment ils se sont ramassés ces quiches ! Et je suis bien content car ça me saoulait de voir tous les articles, toutes les vidéos que l’on consacre à cette série. Et tous les gars qui nous bassine avec leur FUT ! Moi je pensais qu’ils parlaient de pantalons. J’étais même prêt à les corriger en disant qu’en jargot « fute ça prend un E bande d’ignares inconséquents ». En fait non, ça n’a rien à voir mais ça m’énerve quand même.

Là où je suis content c’est que cette année fut le fiasco le plus retentissant de tous les temps. Bref j’espère qu’ils ont compris la leçon et qu’ils ne viendront plus nous barber avec une nouvelle édition.

Haaaa on me précise dans l’oreillette que FIFA se porte bien, c’est juste que PES a eu un petit sursaut et qu’il est venu chatouiller FIFA sur son gazon mais que fondamentalement en terme de ventes, c’est toujours aussi bankable…

Bon ben on va dire Call of Duty alors… Rassurez-moi, il s’est bien planté l’opus 2018 ?

16/ Un conseil : arrête les jeux actuels et joue avec tes vieux trucs moisis... C'est quoi le bide de l'année qui a fait du chagrin en toi ?

Le bide qui a fait du mal à mon petit c½ur ? Ben le mien pardi ! Ayant une (très légère) surcharge pondérale, ça m’exaspère d’avoir un design corporel moins profilé qu’auparavant.

Quand je cours j’ai moins d’aérodynamisme et du coup j’ai une prise au vent plus importante qui me ralentit.

Heureusement que je ne pratique pas la course à pied mais quand même on sait jamais, en cas d’invasion zombies, ça peut toujours servir de courir vite.

Haaaa on me précise dans l’oreillette que les zombies marchent lentement ! Ok cool ! Tournée de Coca Original pour tout le monde avec du pain à l’huile et des moukraines à la glaviouse en apéro ! Et puis ce qui me rassure, c’est que de l’avis général, les femmes aiment bien mes petits plis de bébé :)

Ho oui mesdames, maternez-moi, maternez-moi !

17/ (...) consternant, j'en reste sans voix... Sérieux la communauté GameBlog s'est gravement dégradée avec ton arrivée... Bon allez balance-nous l'expérience viscérale de l'année ?

Hmmm l’expérience viscérale… Alors le mois dernier, après avoir mangé… hmmm non ! On va éviter les trucs trop personnels et scatologiques, on va rester sur le divertissement grand public.

En fan de Queen, le film Bohemian Rhapsody ! Punaise quelle interprétation dentaire de Rami Malek ! L’Oscar de la meilleure gestuelle buccale lui sera sans aucun doute décerné en janvier prochain.

Plus sérieusement j’ai adoré ce film car il n’a pas sombré dans le pathétique. Mon seul regret c’est que Sacha Baron Cohen ait refusé le rôle. Bien sûr Rami Malek s’en sort à merveille mais voir l’interprète de Borat en Freddy Mercury ça m’aurait bien botté !

Sinon en terme de jeu vidéo, je ne vais pas vous rebalancer Red Dead Redemption 2 mais je vais plutôt vous parler du livre de JM’Destroy : l’âge d’Or des jeux vidéo et de la presse spécialisée.

C’est sorti fin 2017 mais je l’ai lu en 2018. J’ai vraiment adoré lire son bouquin. Pour les gars qui ont plus de 30 ans et qui ont connu cette âge d’or, c’est de l’or en barre. Un bon gros shoot de poudre nostalgique à base de piratage sur disquette et d’éditeurs qui déroulaient le tapis rouge à Las Vegas à des pigistes hirsutes à peine plus vieux que leurs lecteurs.

En plus j’ai appris une anecdote de fou : JM Destroy et son pote Jérôme Darnaudet voulaient importer officiellement la PC Engine en France. Alors le fan de NEC que je suis ne pouvait que kiffer ce bouquin survitaminé so 80’/90’s qui donne la pêche voire la banane (ouais je sais il y a un mélange de termes désuets qui n’est pas du meilleur effet)

Bref si tu as plus de 35 ans, que tu as lu Micro News, Tilt, Génération 4, Joystick et que tu aimais les jeux qui balançaient un max, alors ce bouquin est fait pour toi (hey ça tombe bien j’en ai même fait une vidéo).

18/ Vas-y je t'en prie, gêne-toi pas, fais ta pub ! Bon à part toi, c'est qui le troll de l'année ?

François Hollande… J’adore sa façon de troller Emmanuel Macron avec ses petits airs de ne pas en avoir l’air…

« Nan nan je fais juste une visite de courtoisie aux français, je viens à leur rencontre parce qu’ils le demandent… Nan nan je critique pas Manu mais bon même avec moi c’était pas autant le bordel en France après 18 mois de présidence. Nan moi c’était plutôt la foudre, la pluie, les emmerdes conjugales, la scoumoune qui me tombaient sur le coin de la tronche à chaque sortie officielle, pas les français… enfin bref si vous avez besoin de moi, vous savez où me trouver… »

19/ Pas de politique ici p'tit con ! On veut pas d'ennuis avec les renseignements généraux, c'est quoi ton Top 5 de l'année ?

  1. Gunhed – PC Engine
  2. Wings – Amiga
  3. Ninja Spirit – PC Engine
  4. Cannon Fodder - Amiga
  5. Granzort – Super Grafx
  6. Defender of The CrownAmiga
  7. Devil Crash – PC Engine
  8. The Great Giana sisters - Amiga
  9. Jackie Chan’s Action Kung Fu – PC Engine
  10. JB Harold Murder Club – PC Engine
  11. Operation Jupiter (aucune allusion au president s’il vous plait) – Amiga

Ouais je sais c’était un Top 5 qu’on me demandait, pas un Top 11 mais j’ai trouvé cet habile subterfuge pour glisser d’anciens articles GameBlog !!! Hahaha je suis diabolique.

20/ Tsss espèce de Chiraco-Rocardien ! Allonge-nous une vraie info : les 5 jeux les plus joués cette année ?

Red Dead Redemption 2, Superhot, Odin Sphere, Muramasa, Rogue Leader ! Vous vouliez cinq noms, vous les avez !

21/ Pffff sale balance ! Le jeu sur lequel t'as passé trop de temps de cette année ?

Royal Revolt 2 sur smartphone… Un tower defense super addictif. Du coup tout le monde pense que j’ai des problems gastriques vu le temps que je passe aux toilettes !

Mais bon sang ! Au niveau auquel je suis arrivé, la moindre tour de défense coûte des millions de pièces d’or ! Faut en botter des fesses adverses pour récupérer des pesetas !

22/ Hahaha Gunhed qui passe son temps sur un jeu pour smartphone, la looooose totale ! Continue dans la honte : la chose inavouable que tu as pourtant faite cette année et qui concerne le JV ?

Ben la réponse est dans votre question... Donc voir réponse 21…

23/ Bon allez comme c'est bientôt la fin, on se détend du slip : tes attentes pour 2019 ?

Vivre en paix et en harmonie avec la nature.

Nan je déconne, je déteste les insectes !

Comme la technologie va de plus en plus vite et qu’on va sans doute merder tôt ou tard en balançant un virus dans la nature, j’attends de voir une invasion zombie en vrai pour utiliser mon kit de survie acheté la semaine dernière chez Amazon Survive, un nouveau concept commercial d'Amazon, ils sont vachement réactifs ces gars-là.

24/ Toi on te laisse cinq minutes et c'est la fête à neuneus, allez pose-toi une question et réponds-y.

D’où te vient ce charme naturel, cette beauté éclatante, ce sourire étincelant, cette intelligence remarquable, ce charisme à la fois puissant et racé ?

- Des bourses de mon père. (désolé j’ai recyclé une vieille blague de Jean-Marie Bigard)

25/ Le mot de la fin ?

Vive GameBlog, vive sa communauté, vive la République et vive la France ! Au revoir.

Et là je me lève et je m’en vais en mode Giscard... Bonnes fêtes de fin d'année mes p'tits lapins !

PS : suite à un bug dans la matrice de l'imprimante matricielle, mes illustrations ont été interverties avec d'autres (en provenance du répertoire de Donald87). Vous nous excuserez pour ces malencontreuses erreurs.

Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
Retroreading (Jeu vidéo)

Mes p'tits lapins, je vous présente ma nouvelle vidéo tirée du livre de JM'Destroy : L’âge d’or du jeu vidéo & de la presse spécialisée. Je m'arrête aussi sur quelques magazines au passage (Micro News, Joystick), histoire de vérifier si JM'Destroy ne nous a pas raconté des inepties...

J’en profite pour présenter ma nouvelle intro, signée NLK, ex-membre d’un groupe de demomakers nommé Fanatics (Merci l'ami) !

Codée sur Amiga 1200, c’est un clin d’½il au jeu PC Engine Gunhed ! Bravo à lui pour ce codage excellent mixé avec la zique d’un shoot Amiga : Goldrunner !

Sinon pour le fan de NEC que je suis, il y a un chapitre très intéressant dédié à la PC Engine où JM Destroy raconte sa tentative d’importation officielle de la PC Engine en France ! Une chose que j'ignorais comme finalement beaucoup d'autres...

Le pitch du bouquin sorti en novembre 2017 :

Tombé dans le jeu vidéo alors qu’il n’avait que dix ans, J’m Destroy fut l'un des acteurs les plus dynamiques et les plus respectés de la presse spécialisée des années 1990-2000.

À travers son histoire personnelle, il retrace avec le soutien indéfectible de Mathilde Dalery une épopée riche, faite de rencontres étonnantes et passionnantes, d’anecdotes inédites et croustillantes qui année après année ont forgé le destin du jeu vidéo et scellé celui d'une certaine presse.

L’auteur offre ainsi un regard honnête et différent sur les vingt plus belles années du jeu vidéo. Flibustier, pigiste, rédacteur en chef puis directeur des rédactions des plus importants magazines de jeux vidéo de l’époque, il revient avec « L’âge d’or des jeux vidéo & de la presse spécialisée » sur LA période la plus imaginative, la plus effervescente et la plus florissante d'une industrie étourdissante.

De la création des magazines Joystick, Joypad, Super Power, MegaForce à celle des magazines officiels PlayStation et DreamCast, de l’arrivée des premiers ordinateurs ludiques aux consoles 8, 16 puis 32 bits, son témoignage livre une expérience "vue de l'intérieur" comme nulle part ailleurs.

 Les chapitres :

  • Un amour naissant
  • Les premières machines
  • VCS : Very Chocking System
  • Console ou micro ?
  • Le Centre Mondial de l'Informatique
  • Et mon coeur fait Tilt !
  • 1983 une année clef
  • Hebdogiciel : révolutionnaire
  • Vitesse supérieure
  • Nouvelle machine, meme délire
  • Flibustier
  • Premiers pas dans la presse
  • PC Engine
  • L'aventure Joystick
  • Destination Japon
  • Shoot Again
  • Las Vegas: capitale du jeu
  • Nintendo Vs Sega
  • L'arrivée d'AHL
  • Nouveaux concepts, nouveaux jeux
  • Sous les drapeaux
  • Super Power
  • Des bugs dans la presse
  • Correspondants, mes amours...
  • Ambiance et bonne humeur
  • Guerre technologique
  • Une presse en mutation
  • Une nouvelle ère
  • Sony Vs Nintendo
  • Here comes a new challenger
  • Dernier round
  • La fin d'un monde
  • Que sont-ils devenus ?
Ajouter à mes favoris Commenter (5)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Alors oui je sais le terme "jaquette" est un peu suranné ! Certains jeunes qui tombent ici par hasard doivent même penser que je parle de fringues... Aujourd'hui on parle de "cover" pour nommer l'illustration principale d'une boîte de jeu. On parle même de "Box Art" pour désigner l'oeuvre qui a été réalisée pour inviter le client à se pencher sur le jeu en question. Ouais mais moi j'aime bien le terme "jaquette" alors bande de sauvageons laissez moi tranquille avec vos "cover" et parlons plutôt des artistes qui les créent !

Alors d'emblée je tiens à vous dire que c'est vraiment le premier volume d'une longue série de vidéos que je vais consacrer aux jaquettes de jeux vidéo. En effet comment de façon arbitraire décider d'un quelconque "Top des meilleures jaquettes de jeux vidéo". Ici et là j'ai déjà vu des "Top 10 Best Video Games Cover"... Franchement c'est n'importe quoi.

Chaque artiste a son propre style et sa propre sensibilité. L'illustration qu'il va donner pour représenter un jeu lui appartient même si elle obéit à certaines règles imposées par l'éditeur qui va lui livrer un résumé de l'histoire, une description des personnages, voire un storyboard et quelques croquis réalisés par les graphistes du jeu.

Cette première vidéo vous démontrera d'ailleurs la diversité de ces virtuoses du pinceau, de la gouache ou encore de l'aérographe.

Au programme :

  • Boris Vallejo mais également sa compagne : Julie Bell
  • William Roger Dean
  • Tom DuBois
  • Moebius aka Jean Giraud
  • Bob Wakelin
  • Bengus aka Gouda Cheese
  • Yoshitaka Amano
  • Ron Bradford et Steve Lehner

Si comme moi vous aimez bien les belles jaquettes et que les belles images vous intéressent, j'ai déjà traité le sujet avec trois autres vidéos, consacrées à la Neo Geo, la Super Famicom et l'Amiga :

Commodore Amiga: a visual commpendium est un ouvrage édité par Bitmap Books. Il retrace l'histoire de l'Amiga et met à l'honneur ses plus beaux visuels. 

NEOGEO : A VISUAL HISTORY (ネオジオ〜目で楽しむ軌跡) est un livre de Bitmap Books sorti en langue anglaise en 2017. Il donne la part belle aux visuels Neo Geo, rendant ainsi hommage au savoir faire de SNK en la matière. Pour notre plus grand plaisir, il est de nouveau disponible ! 

Super Famicom : The Box Art Collection est un ouvrage sorti aux éditions Bitmap Books. Il est entièrement en anglais mais ce n'est pas grave car il rend hommage aux visuels des boîtes de la Super Famicom, la console Super Nintendo japonaise. 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

     
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Après la NeoGeo Mini et la Super Famicom Mini, on reste dans les petits bidules nostalgiques vendus super chers avec la PlayStation Classic ! A vous les joies des cinématiques venues tout droit d'une autre époque, un temps insouciant où l'on s'extasiait de voir des images de synthèse débouler sur nos consoles de salon...

La PlayStation Classic (プレイステーション クラシック) est une console de jeux vidéo dédiée (c'est à dire complètement fermée au niveau de son architecture) développée par Sony Interactive Entertainment sur le modèle de la première console du constructeur, la PlayStation, sortie en 1994.

La PlayStation Classic est sortie dans nos contrées début décembre 2018 et espère surfer sur la vague de nostalgie qui touche des millions de trentenaires et de quadragénaires sur terre. Ces mêmes qui marmonnent "c'était mieux avant" mais qui après avoir lancé deux jeux rétro, éteignent la console et se disent "merde j'ai parlé trop vite, je vais quand même retourner à Red Dead Redemption 2".

Bon d'un autre côté on ne peut pas en vouloir à Sony... Nintendo a écoulé plus de 10 millions de consoles de sa gamme Mini (encore un effort et la gamme Mini va surpasser les ventes de Wii-U), Sony ne va pas dire non à quelques brouettes de brouzoufs supplémentaires.

À l'instar de la NES Mini et de la Super NES Mini, la PlayStation Classic contient plusieurs jeux préinstallés. Elle est 80 % plus petite que son modèle en termes de volume, dispose d'une sortie vidéo HDMI, fonctionne avec deux manettes PlayStation de type standard reliées par USB et est alimentée via un port micro USB. Elle contient 20 jeux : Battle Arena Toshinden - Cool Boarders 2 - Destruction Derby - Final Fantasy VII - Grand Theft Auto - Intelligent Qube - Jumping Flash - Metal Gear Solid - Mr Driller - Oddworld : L'Odyssée d'Abe - Rayman - Resident Evil Director's Cut - Revelations: Persona - Ridge Racer Type 4 - Super Puzzle Fighter II Turbo - Syphon Filter - Tekken 3 - Tom Clancy’s Rainbow 6 - Twisted Metal - Wild Arms.

Ouais je sais c'est honteux, il y a pas mal de daubes et il manque quelques jeux cultes...

On regarde ça de suite et on en reparle en cliquant virilement sur la vignette ci-dessous.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

Comme la Super Famicom Mini arrive avec beaucoup de retard sur Gunhed TV, pour se faire pardonner, elle s'est équipée d'une Neo Geo en son for intérieur ! Bon elle s'est également transformée en PC Engine Mini mais bon ça c'était prévisible !

On passe donc en revue cette petite machine toute mignonne venue tout droit du Japon sortie le 5 octobre 2017. Souvenez-vous, à l'époque nous étions jeunes et fous, larges d'épaule, l'avenir nous souriait à pleines dents.

Fondamentalement il n'y a pas de grandes différences avec la version européenne.

La version japonaise de la console comprend en exclusivité Fire Emblem: Monshō no Nazo, Panel de Pon, Super Soccer, Super Street Fighter II: The New Challengers ainsi que The Legend of the Mystical Ninja. Les versions nord-américaine et européenne les remplacent par Earthbound, Kirby's Fun Pak, Street Fighter II', Super Castlevania IV et Super Punch Out!!. 

Bon la version présentée ici offre quelques ajouts dont le légendaire Crossed Swords ou l'excellent Windjammers mais également un fantastique duel Joust VCS 2600 vs Joust NES. Mais je n'en dis pas plus !

 On regarde ça tout de suite en cliquant vigoureusement sur le lien ci-dessous...

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

  
Signaler
Retrogaming (Jeu vidéo)

C'est un oubli que vous étiez peu à me pardonner : j'ai évoqué la version internationale de la Neo Geo Mini sans la comparer à son homologue japonaise qui ne dispose pourtant pas du même catalogue de jeux ! Oui je sais c'est un scandale !

D'autant plus que la version japonaise n'est pas censurée... Oui oui vous aurez droit à du sang dans Samurai Spirits, Metal Slug, etc.

Quatorze titres ont été changés entre les deux versions et forcément ça change la donne pour qui aime ce genre de petit gadget commémoratif (mais onéreux).

Jeux exclusifs Neo Geo Mini International : Ghost Pilots - Football Frenzy - Magician Lords - Metal Slug X, 4 et 5 - King of the Monsters 1 - Crossed Swords - Robo Army - Mutation Nation - last resort - Shock Troopers 1 - Blues Journey - 3 count Bout

Jeux exclusifs Neo Geo Japan : KOF 94 + 96 + 99 + 01 + 03 - Top Hunter - Ninja Commando - Burning Fight - Cyber Lip - Real Bout Fatal Fury 2 - Twinkle Star Sprites - Agressors of Dark Combat - Alpha Mission 2 - The Last Blade

Je rectifie donc le tir en vous présentant cette sympathique petite machine.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Pourquoi faire un blog ici ?

Déjà parce que Gameblog, comme son nom l'indique, nous permet de le faire et que c'est la moindre des politesses que de répondre favorablement à leur aimable invitation.

Ensuite parce qu'à 43 ans, la passion des jeux vidéo m'anime toujours autant, avec une petite préférence pour les jeux d'antan. Pas parce que c'était mieux avant, nan, nan juste parce que je suis susceptible et que ça me fait mal d'être poutré par des gamins de 12 ans quand je joue en réseau sur les jeux actuels :)

Bien à vous.

Gunhed

PS : Mode frime activée avec le macaron qui va bien :)

Et ma chaîne : Gunhed TV

Archives

Favoris