Leamundis

Leamundis

Par Haseo Blog créé le 28/12/09 Mis à jour le 04/10/14 à 12h19

Ajouter aux favoris
Signaler

Je suis un assez grand fan de Korben. Même si je ne rejoins pas toujours ses opinions, il a toujours l'art et la manière de s'exprimer, et de taper là où ça fait mal.

Le monsieur vient aujourd'hui de se fendre d'un article plein de bon sens sur le problème Amazon, que je vous conseille grandement de lire : http://korben.info/comment-se-debarasser-14-annees-mauvaises-habitudes-amazon.html

Maintenant si comme lui et moi vous pensez qu'Amazon a pris une place bien trop importante dans le quotidien de beaucoup de gens, et que les emplois que la société a pu créer en France ne vaudront jamais tout le mal qu'elle a pu engendrer, gardez en mémoire que cette emprise est dérisoire par rapport à celle que peuvent avoir Facebook et Google (en particulier mais pas seulement) sur notre vie numérique.

A vous de voir si vous souhaitez que vos enfants ne puissent plus lever le petit doigt sans demander la permission à Google, Facebook, Apple, Amazon ou Microsoft.

Ajouter à mes favoris Commenter (12)

Commentaires

Vithia
Signaler
Vithia
[quote]Pardon, mais si tu es conscient du problème et que ta seule réaction et celle-là, c'est assez lâche.[/quote]

On se connaît ?

[quote]tu n'es pas assez cynique pour me dire que l'intégralité des entreprises du monde mettent en place des stratégies vicelardes et manipulent leurs clients[/quote]

L'intégralité non. Mais toutes les grandes entreprises, qui plus est cotées en bourse, c'est certains. L'intelligence économique, l'espionnage industriel, le neuromarketing ça te parle ?

[quote]conditionnement voire de l'endoctrinement, ça devient de l'emprisonnement intellectuel[...]on est en plein dans l'esclavagisme numérique.[/quote]

Je joue sur les mots mais ce n'est toujours pas de l'esclavagisme. Cela n'a rien à voir avec les pratiques de la secte Boko Haram. Enfin soit, je t'accorde cette métaphore bancale. Quand aux habitudes des internautes, c'est un peu plus subtil que tu ne le décris.
1 : "Chercher sur Google" on appelle ça une antonomase
2 : Facebook est en perte de vitesse chez les jeunes http://www.erenumeri...cle-9319-1.html

[quote]- anti-amazon donc anti-US ? : non, la loi s'applique aussi aux entreprises françaises.[/quote]

C'est vrai, la Fnac n'a plus le droit d'offir les frais de port... :genre:
http://www.bfmtv.com...ent-810931.html

[quote]Diaspora au lieu de Facebook, DuckDuckGo, Qwant au lieu de Google, Firefox, Midori au lieu de Chrome, Debian, ubuntu, elementary au lieu de ChromeOS/Windows/MacOs, WordReference au lieu de GoogleTranslate, Mappy au lieu de Google Maps...[/quote]

On parle de réseaux sociaux, non ? Diaspora, je m'y suis pré-inscris en 2010... j'attends toujours :/
A titre indicatif, j'utilise tous les jours (au boulot et à titre personnel) des outils libres. Et alors ?

[quote]ils te répondent qu'ils s'en foutent parce qu'ils n'ont rien à cacher. Et après ça ils viennent jouer les outrés...[/quote]

Tu sous estimes grandement la résistance au changement des gens et leur connerie au passage (c'est mon coté cynique je l'avoue). Cela étant la plupart des professionnels commencent à maitriser leur image sur le net, on parle de e-reputation. Ils savent ce qu'ils peuvent mettre ou pas sur les réseaux sociaux. Ce n'est pas encore le cas des utilisateurs lambda. Ca viendra avec l'éducation, des campagnes d'information, du temps.

[quote]l'éducation n'aura d'effet que sur les nouvelles générations.[/quote]
Un peu pressé tu sembles ?


Tu en fais ce que tu veux mais cela te sera utile à l'avenir (peut-être) :
Notre société occidentale se méfie des gens qui font du prosélytisme même quand ils ont raison.
Kuro06
Signaler
Kuro06
Je n'utilise pas mon smartphone, je n'ai pas le machin de localisation activé et je n'achète pas de jeu dessus. Ça me sert juste a envoyer des sms. Si je le pouvais je n'en aurais même pas, de gsm, ou de smartphone. Je n'aime pas ça. (et il n'est pas sous IOS (loul les iphone méga cher quoi... ) ou sous android).

Okay les google glass mais est ce que tout le monde va s'en acheter une ? Je trouve ça inutile et chiant. Et les google car j'en avais pas tellement entendu parler, faut dire je lis rarement la presse, je ne regarde pas la tv.
Pour les trophées, ça arrive sur les serveur de Sony et ils savent a quoi je joue mais apres? Je n'ai pas le machin qui les publient automatiquement sur Facebook, j'ai désactivé ça.

Comme tu le dis, les gens envisagent pas de changer leurs habitudes, j'en avais déjà parlé a des amis et ce qui ressort c'est : bof que veux tu qu'ils fassent de nos données ?
Et après ils viennent faire les choqués, ben oui... les gens quoi ...

Changer les habitudes des gens je crois que ça ne se fera jamais, je suis pas spécialement pessimiste mais on se dirige vers une société pourrie.
Et je m'en tiens a l'écart le plus possible. Si ce n'est que j'ai un compte gmail et que j'utilise google pour mes recherches, mais je ne suis qu'un pauvre peï parmi tant d'autres et je vais aussi penser qu'ils ont pas grand chose a exploiter de moi.

Espérons que je n'aie jamais besoin d'aller me faire opérer alors :D
Haseo
Signaler
Haseo
@Kuro06 : non, couper Internet n'est aucunement une solution. As-t-on arrêté d'utiliser des PC sous prétexte que Microsoft abusait de son monopole ? Bien sûr que non.
Et, la solution est aussi simple que de prendre 20 secondes pou utiliser un autre moteur de recherche que Google, un autre client mail, et prendre la peine d'envoyer un mail ou de lire un flux RSS au lieu de tout donner à Facebook.

Tu as peut-être l'impression que c'est dérisoire, pourtant c'est tout ce qu'il faut pour enlever tout pouvoir à ces sociétés. Mais aujourd'hui les gens n'envisagent même pas de faire une recherche sur le net autrement qu'avec Google, ou de communiquer autrement que par Facebook.

Tu ne vois pas Google s'immiscer dans ton quotidien ? Tu veux dire que tu n'as pas entendu parler des google Glass et Google Cars pour ne citer que les deux derniers officiels en date ? Il suffit de regarder la vidéo de Vithia (qui a déjà 4 ans, et est donc en dessous de la vérité) pour voir que Google envahit la recherche biologique, l'énergie, la santé... tu ne vois pas de publicité dans tes jeux ? Certes, mais ta console publie ses trophées sur Facebook. Ton téléphone fonctionne sous Android ou iOS, donc les jeux auxquels tu joues te sont accessibles uniquement parce que ces deux sociétés sont d'accord, et quand tu les achètes tu leur donne presque d'argent qu'à leurs développeurs (parce qu'en plus de la commission, tu leur donne aussi des informations qui vont venir un peu plus compléter ton profil...).

Bref, même dans le secteurs où l'on en entend pas encore parler, Google est présent. Et le jour où un médecin devra pour opérer s'authentifier avec son compte Google parce que la technologie est brevetée et que la vidéo de l'opération sera disponible et live sur YouTube parce que ça fait de l'audience et donc un revenu publicitaire immense, il sera trop tard.

@Vithia :
- "le changement doit passer par les politiques". C'est une fuite du problème Il me semble tout à fait clair que les gouvernements sont de toute façon impuissants, et comme je l'ai déjà dit c'est ne sont en aucun cas les politiques qui donnent leur pouvoir à Google et Facebook. Pardon, mais si tu es conscient du problème et que ta seule réaction et celle-là, c'est assez lâche.

- "En théorie oui... mais tu n'es pas assez naïf pour croire ce que tu écris ? " Ca dépend tu n'es pas assez cynique pour me dire que l'intégralité des entreprises du monde mettent en place des stratégies vicelardes et manipulent leurs clients de manière comparable à Google et Facebook ? Si oui, je dois donc travailler dans la seule entreprise au monde qui ne prend pas tout le monde pour des cons... En tout cas par chez moi c'est comme ça que ça se passe, un marché ça se mérite, c'est du boulot, et si tu te paies la tête d'un client ça te revient toujours dans la gueule.

- "pas de l'esclavagisme" : un emprisonnement n'est pas forcément physique. Les méthodes de Google et de Facebook relevant du conditionnement voire de l'endoctrinement (tout comme Coca-Cola ou Apple, mais avec des contre-pouvoirs, ce qui change presque tout), ça devient de l'emprisonnement intellectuel. Quand tu vois aujourd'hui qu'on parle plus de chercher sur le net mais de chercher sur Google, ou qu'on est montré pratiquement comme anormal chez les jeunes si on n'a pas de compte Facebook, on devient de fait prisonnier à un niveau ou à un autre.

Ajoutons à cela que ce qui créent de la valeur dans ces entreprises, les denrées qu'elles échangent, ce n'est rien d'autre que nos vies, nos identités, on est en plein dans l'esclavagisme numérique.

- anti-amazon donc anti-US ? : non, la loi s'applique aussi aux entreprises françaises. La Fnac par exemple n'a plus non plus le droit d'offrir les frais de port.

- "Hi5" : non, comme Diaspora au lieu de Facebook, DuckDuckGo, Qwant au lieu de Google, Firefox, Midori au lieu de Chrome, Debian, ubuntu, elementary au lieu de ChromeOS/Windows/MacOs, WordReference au lieu de GoogleTranslate, Mappy au lieu de Google Maps... juste ce qui me passe par la tête dans l'immédiat.

- L'éducation n'est pas suffisante. La preuve, tu as beau dire aux gens que Google et Facebook analysent et conservent tout ce qui approche de près ou de loin de leur service (en gros, pratiquement tout ce que tu fait dès que tu es connecté sur le net), ils te répondent qu'ils s'en foutent parce qu'ils n'ont rien à cacher. Et après ça ils viennent jouer les outrés quand ils se rendent compte de la masse d'information que l'on peut récupérer avec une facilité déconcertante, ou en payant un petit service à l'un de ces groupes, dévoilant toutes leur intimité.

C'est comme pour le comportement routier, il faut une baffe pour faire réfléchir, l'éducation n'aura d'effet que sur les nouvelles générations.
Vithia
Signaler
Vithia
Je me permets de reprendre tes propos car ça part un peu dans tous les sens.

[quote]Les excès de Google ou Facebook ne sont absolument pas imputables aux progrès d'Internet.[/quote]

Je n'ai pas dis ça.

[quote]C'est l'ignorance absolu des dirigeants et de la population qui leur donne ce pouvoir, rien d'autre.[/quote]

J'ai l'impression qu'on est d'accord sur le fond du problème mais je suis sans doute trop cynique pour croire que la masse va se révolter. Pour moi le changement doit passer par les politiques.

[quote]Non, ces entreprises n'agissent pas comme n'importe quelle autre, qu'elles soient US ou non n'a aucun rapport. Pour qu'une entreprise d'aviation gagne de l'argent, elle doit prospecter des marchés, rencontrer des clients, prouver sa supériorité sans dévoiler ses secrets, faire des concessions sur le prix et le service, et une fois le marché acquis, elle doit encore batailler chaque jour pour le conserver.[/quote]

En théorie oui... mais tu n'es pas assez naïf pour croire ce que tu écris ?

[quote]Google et Facebook (et Amazon dans une mesure légèrement moindre aujourd'hui) ne se font de l'argent que sur le dos de leurs utilisateurs. Le profit engendré par Google n'est en aucun cas la juste rémunération d'un service rendu (elle l'était à leurs débuts, mais ça fait longtemps que c'est fini), c'est l'exploitation systématique et incontrôlée des informations volées à ses utilisateurs. Le fonctionnement économique de Google et Facebook rentre dans la définition de l'esclavagisme.[/quote]

Esclavagisme ? hum... non, l'esclavagisme sous entend que tu es prisonnier de ta condition or ce n'est pas le cas, tu peux à tout moment arrêter d'utiliser les services. Par ailleurs les informations ne sont pas volées mais données par l'utilisateur, c'est juste qu'il ne comprend pas comment on se fait du fric sur ta tête.

[quote]La question de la nationalité de l'entreprise n'a d'intérêt que là, ponctuellement parce que le sujet initial est une loi française, mais c'est tout.[/quote]

Si Amazon était français je ne pense pas que Fileppeti aurait pondu cette loi débile sur les frais de port. Enfin bon, tu as raison, c'est un peu HS.

[quote]Bien sûr qu'il faut bousculer l'internaute, lui faire comprendre qu'il est exploité, qu'il ne doit pas l'accepter et qu'il existe autre chose sur le net que Facebook.[/quote]

Comme Hi5 ? (qui génére des bénéfices de la même façon que Facebook)

[quote]Pendant 10 ans les européens se sont battus contre Microsoft pour son abus de position dominante, à juste titre, mais la vache les abus de Microsoft à l'époque étaient à des années-lumières de ce que font Google et Facebook aujourd'hui. Seulement on les laisse faire de bon coeur, pour deux raisons : soit on ne comprend tout simplement pas, soit on ne veut rien faire parce que quand même, c'est bien pratique. Même Apple qui fait exactement ce que faisait Microsoft il y a 20 ans n'est pas inquiété, juste parce qu'ils ont une meilleur image.[/quote]

Pendant 10 ans les européens se sont faits corrompre par Microsoft. Je ne dit pas qu'ils étaient tous corrompus, mais le fonctionnement de Bruxelles fait qu'il faut un accord unanime or il suffissait à MS de cibler certaines personnes pour ralentir/bloquer les actions.
Aujourd'hui les autres (Facebook and co) tentent de faire de même c'est juste que Bruxelles s'en ait rendu compte et à commencer à encadrer les commissions pour qu'elles soient moins "sous influence".

[quote]Le problème ce n'est pas que ces groupes cherchent à conserver leurs secrets technologiques, mais qu'ils vivent de l'exploitation des gens, présentent chaque nouvel outil d'exploitation comme une avancée pour l'utilisateur, et se payent le culot de se donner une image de bienfaiteurs. Ca va beaucoup plus loin que de râler contre une publicité un peu trop envahissante ou un cookie qui te rappelle les bottines regardées la veille.[/quote]

Désolé, tu ne t'adresses pas à la bonne communauté. Ici on aime bien raler pour des broutilles. ;)

[quote]Mais bordel, on voit déjà Google dans nos conversations, dans notre commerce, nos déplacements, ils débarquent dans nos loisirs, nos voitures, nos vêtements, nos maisons... Jusqu'où est-ce qu'ils doivent aller pour que le mec lambda réalise qu'il voit un peu trop "Google" écrit partout dans son quotidien ?[/quote]

Le coup le plus rusé que le Diable ait jamais réussi, ça a été de faire croire à tout le monde qu'il n'existe pas. KS

[quote]Le monopole de Google est tel que pas plus tard qu'il y a 3 mois environ, ils ajoutent explicitement dans leurs conditions d'utilisation de Gmail que chaque message entrant ou sortant d'une boite e-mail est systématiquement lu par Google. Et personne ne réagit. Demain Google ou Facebook pourront imposer d'envoyer vos pièces d'identités ou vos coordonnées bancaires pour utiliser leur service, et les gens le feront.[/quote]

Pas impossible.

[quote]Donc bien sûr que si, il faut mettre une claque aux internautes.[/quote]

Je pense qu'il faut plutôt les éduquer. Tu connais peut-être déjà la vidéo mais elle me semble approprié :

Kuro06
Signaler
Kuro06
Bon, alors coupe internet, ton blog, ton adresse email, et tu ne seras plus à la botte de google et compagnie :/
La claque au internautes, je ne vois pas comment ça pourrait se produite, personne en a rien a foutre (une grosse majorité en tout cas) que google lit les emails, ils vont te dire qu'il y a rien qui pourraient leur intéresser. C'est un peu un coup dans l'eau.

On peut avoir un esprit critique sur ces société et ne pas tout accepter.

Et je ne sais pas trop ou tu veux en venir, je ne vois pas google s'immiscer dans mon quotidien, où tu vois qu'ils vont s'infiltrer dans nos vêtements? Dans nos loisirs ? Je n'ai pas encore vu une pub google dans un de mes jeux en tout cas.

En fait on critique on critique mais les solutions elles sont où ? A part se créer une adresse email sans google et utiliser un autre moteur de recherche. Je veux bien arrêter d'utiliser Amazon mais je n’achèterais plus rien et si ça ne tenait qu'a moi l'économie s’effondrerait tant je ne suis pas du tout dépensier :D
Haseo
Signaler
Haseo
(Je viens de faire une réponse assez longue, malheureusement une fausse manip' m'a fait tout perdre, donc je reprend une version plus courte...)

Les excès de Google ou Facebook ne sont absolument pas imputables aux progrès d'Internet. C'est l'ignorance absolu des dirigeants et de la population qui leur donne ce pouvoir, rien d'autre.

Non, ces entreprises n'agissent pas comme n'importe quelle autre, qu'elles soient US ou non n'a aucun rapport. Pour qu'une entreprise d'aviation gagne de l'argent, elle doit prospecter des marchés, rencontrer des clients, prouver sa supériorité sans dévoiler ses secrets, faire des concessions sur le prix et le service, et une fois le marché acquis, elle doit encore batailler chaque jour pour le conserver.

Google et Facebook (et Amazon dans une mesure légèrement moindre aujourd'hui) ne se font de l'argent que sur le dos de leurs utilisateurs. Le profit engendré par Google n'est en aucun cas la juste rémunération d'un service rendu (elle l'était à leurs débuts, mais ça fait longtemps que c'est fini), c'est l'exploitation systématique et incontrôlée des informations volées à ses utilisateurs. Le fonctionnement économique de Google et Facebook rentre dans la définition de l'esclavagisme.

La question de la nationalité de l'entreprise n'a d'intérêt que là, ponctuellement parce que le sujet initial est une loi française, mais c'est tout.

Bien sûr qu'il faut bousculer l'internaute, lui faire comprendre qu'il est exploité, qu'il ne doit pas l'accepter et qu'il existe autre chose sur le net que Facebook. Pendant 10 ans les européens se sont battus contre Microsoft pour son abus de position dominante, à juste titre, mais la vache les abus de Microsoft à l'époque étaient à des années-lumières de ce que font Google et Facebook aujourd'hui. Seulement on les laisse faire de bon coeur, pour deux raisons : soit on ne comprend tout simplement pas, soit on ne veut rien faire parce que quand même, c'est bien pratique. Même Apple qui fait exactement ce que faisait Microsoft il y a 20 ans n'est pas inquiété, juste parce qu'ils ont une meilleur image.

Le problème ce n'est pas que ces groupes cherchent à conserver leurs secrets technologiques, mais qu'ils vivent de l'exploitation des gens, présentent chaque nouvel outil d'exploitation comme une avancée pour l'utilisateur, et se payent le culot de se donner une image de bienfaiteurs. Ca va beaucoup plus loin que de râler contre une publicité un peu trop envahissante ou un cookie qui te rappelle les bottines regardées la veille.

Mais bordel, on voit déjà Google dans nos conversations, dans notre commerce, nos déplacements, ils débarquent dans nos loisirs, nos voitures, nos vêtements, nos maisons... Jusqu'où est-ce qu'ils doivent aller pour que le mec lambda réalise qu'il voit un peu trop "Google" écrit partout dans son quotidien ?

Le monopole de Google est tel que pas plus tard qu'il y a 3 mois environ, ils ajoutent explicitement dans leurs conditions d'utilisation de Gmail que chaque message entrant ou sortant d'une boite e-mail est systématiquement lu par Google. Et personne ne réagit. Demain Google ou Facebook pourront imposer d'envoyer vos pièces d'identités ou vos coordonnées bancaires pour utiliser leur service, et les gens le feront.

Donc bien sûr que si, il faut mettre une claque aux internautes.
Vithia
Signaler
Vithia
Quand je parle de progrès (pas forcément technologique d'ailleurs) c'est plus en termes de nouveaux usages. Internet a révolutionné notre société que l'on veuille ou non or tu ne fait qu'énumérer des dérives d'entreprises alors que j'ai bien indiqué que le progrès était accompagné d'inconvénients... Enfin bref, on s'éloigne un peu du sujet d'origine.

Il ne sert à rien de diaboliser ces entreprises US qui ont le monopole d'internet. Elles ne font qu'agir comme n'importe quelle entreprise qui a le monopole d'un secteur : elles cherchent à conserver leur avantage et donc "verrouillent" (les entreprises fr dans l'énergie, le luxe, aérospatiale font de même). Le question que je me pose c'est : est ce que tu serais aussi vigoureux à défendre notre vie privée si ces entreprises étaient fr ? Non parce qu'on peut parler des opérateurs téléphoniques ou des FAI si tu veux.

En résumé : je ne dis pas qu'il ne faut rien faire (au contraire), je dis que culpabiliser l'internaute est inutile.
Haseo
Signaler
Haseo
Le progrès n'est pas le fait de Facebook ou d'Amazon. On peut parler de progrès technologique dans les apports de Google ou d'Apple, oui, encore que ce n'est qu'un maigre retour des choses étant donné tout ce que ces entreprises doivent aux communautés du libre et à la "bonne volonté" des internautes.

Explique moi donc où est le progrès dans le fait d'accepter qu'une entreprise devienne la plus riche du monde en vendant des données volées à ses utilisateurs ? Où est le progrès dans le fait d'accepter qu'un service de courrier lise systématiquement tous les messages qui transitent par lui ? Où est le progrès dans le fait d'accepter qu'une entreprise écoute en permanence ses clients et trace leur moindre déplacement 24h/24 ?

Oui, il y a raison de lutter quand de telles entreprises obtiennent une place inconsidérée dans nos vies, et quand la majorité des gens leurs sont en plus reconnaissant quand ils daignent partager avec le commun des mortels quelque sous-produit de leur technologie. Technologie qu'ils ont de toute façon déjà essoufflé et allègrement exploité pour sous-tirer aux utilisateurs la moindre information vendable.

Une entreprise comme Google était synonyme de progrès quand elle a débarqué, aujourd'hui la recherche du progrès a cédé la place à la recherche du profit.
Kuro06
Signaler
Kuro06
J'ai un peu vécu la même expérience que Korben mais avec un jeu et un bonus de préco que je n'ai jamais eu en magasin et je suis passé plein de fois en 3 mois pour leur leur réclamer. Du coup j'en ai eu ma claque j'ai voulu faire un effort car c'est le seul magasin de JV indépendant de ma ville, ils proposent plein de jeux d'occaz et neuf, vendent des consoles, du retro, des livres sur les JV, etc etc... Et j'ai payé mon jeu plus cher chez eux, pour le bonus de préco. C'est la dernière fois que j’achète un jeu chez eux.
D'autant plus qu'ils sont de moins en moins sympa, un des vendeurs tire la tronche TOUT le temps, c'est pas agréable quoi.
Et c'est pas faute de pas avoir acheté chez eux, j'y ai pris ma PS3, j'y achetais mes jeux depuis des années, quand les carte prépayées n'existaient pas ...
Bon au moins ils ont une page FB un site web ou on peut commander en ligne sans carte de crédit, avec des fdp pas encore trop cher, ils répondent a leur clients, c'est déjà pas mal !

Par contre j'ai une super librairie qui fait les même prix que sur amazon et ils sont super sympas, alors je préfère leur filer mon fric et qu'ils continuent d'exister. Je pense que s'ils devaient augmenter leur manga de 1€ plus cher que sur amazon j’achèterais tout simplement moins, mais je continuerais d'y aller.

Alors je peux comprendre que les gens en aient marre si déjà les vendeurs font pas d'efforts, s'il y a pas ce qu'ils cherchent en magasin... J'ai du acheter de la pierre d'argile sur Amazon a un vendeur tiers parce qu'impossible d'en trouver ici, et ma mère a fait plein de magasins de plusieurs villes, pendant 2 mois sans en trouver.

Enfin ici en Belgique on a pas de loi pour contrer Amazon, et on a pas de loi non plus sur les prix, ce qui permet d'avoir -20% sur les prix français en librairie. Je pense que le gouvernement belge n'a pas vraiment de ligne de conduite sur tout ce qui est numérique et j'ai pas l'impression qu'ils s'en préoccupent plus que ça. En attendant en ville 2 magasins de jeux vidéos/CD/ films etc, on fait faillite. (en même temps avec des jeux vieux de plusieurs années qui restent a 69€ ... ) Je pense qu'ils ne savent juste pas s'adapter a la demande, même s'ils avaient enfin commencer a proposer des jeux rétro, des reprises de jeux.
Vithia
Signaler
Vithia
Ce qui est encore plus naïf (et démago ?) c'est de faire croire qu'on peut lutter contre le "progrès". (je mets progrès entre guillemets car une avancée est toujours accompagnés d'effets de bord et d'inconvénients)

Korben

mais surtout ce que fait Amazon, c'est donner à ses clients ce qu'ils veulent. Et c'est là son secret.
Amazon, c'est le confort absolu...

Et les entreprises françaises ? elles ne peuvent pas donner ce que veulent les clients ? Qu'est ce qui les en empêche ?


Par ailleurs le gouvernement US se fout de savoir qu'elles entreprises ont le monopole tant qu'elles sont américaines. Ce qui les intéresse c'est l'information (NSA qui demande des infos à Microsoft, Facebook, Google, Yahoo...)

Je précise sinon : je ne rejette pas la faute sur nos dirigeants (actuels et passés) sur le fait que j'achète chez Amazon ou ailleurs. Je leur reproche l'absence de leader français dans l'économie numérique et leur clientélisme en pondant des lois qui loin de protéger les secteurs, les empêchent d'évoluer.
Haseo
Signaler
Haseo
Ce que tu dis n'est pas faux, mais reste naïf et démago. Dans les faits ce ne sont ni Hollande, ni Filipetti, ni Montebourg, ni n'importe quel gouvernement ni même l'Europe qui donnent à ces sociétés autant d'assise et de pouvoir, mais bien nous consommateurs. Et il n'y a que nous consommateurs qui avons la capacité à remettre en cause ce pouvoir.

Le gouvernement français peut bien pondre toutes les lois qu'il veut, au final ces sociétés sont étrangères et pourront toujours jouer avec nos règles autant qu'ils veulent. D'ailleurs si elles ont ce pouvoir c'est bien parce que le gouvernement américain n'est pas plus capable que le notre de mesurer la portée de cette économie et le monopole de ces sociétés. Comme le disait un rapport il y a deux ou trois semaines sur la justice américaine à propos des patents trolls, l'immense majorité des décideurs et juges sont incapables de comprendre ces technologies et leur impact, et ceux qui comprennent imposent leur loi à travers des lobbys plus proches de dictatures que d'autre chose.

Ce n'est pas en rejetant la faute sur les dirigeants que les choses peuvent changer, ils ont déjà bien du mal, tous autant qu'ils sont, à gérer des problèmes politiques "classiques", et leur incompréhension notoire du numérique les met de facto hors-jeu, de même que la situation géo-politique de ces sociétés les rend de toute façon quasi-intouchables pour un gouvernement.
Vithia
Signaler
Vithia
Article intéressant de Korben mais le VRAI problème en France, ce n'est pas notre fainéantise ou notre conscience, c'est l'ignorance et l'incompétence des décideurs français qui n'ont jamais pris la mesure de la nouvelle économie numérique. Un Google, un Amazon ou un Yahoo ne naîtra jamais en France, ou du moins ne se développera jamais autant.

Les politiques pensent être tendance quand ils balancent un tweet ou ont une page facebook mais ils ne sont même pas foutu de pondre des lois correctes.
Amazon avec ses frais de port à 1 centime c'est un gros fuck you à la gueule de Filippetti.
Yahoo France qui délocalise son siège en Irlance c'est un gros fuck you à la gueule de Montebourg.
Google qui négocie (impose) un accord minimal au sujet de la taxe "Google" c'est un gros fuck you à la gueule de Hollande.

Archives