Signaler
Tu te fais des films !?

Mesdames z'é Messieurs, aujourd'hui j'ai testé pour vous Comment tuer son boss ?
Pour ceux qui n'ont pas subi le lavage de cerveaux publicitaire, c'est une comédie américaine : le genre qui déchire le box-office chez nos amis d'outre-atlantique. A noté que ça semble vraiment de la bonne dope puisque les internautes d'IMDB, le site de référence mise à jour à l'infini, lui accordent la note de 7.1 sur 10 !
Alors soyons clairs, je suis loin d'être un adepte de ce style de films mais face à un tel succès, je voulais lui laisser une chance.

Pourquoi ? C'est simple, le casting : Kevin Spacey (American Beauty, Usual Suspect, Seven, etc), Colin Farrell (Bons baisers de Bruges), Jennifer Aniston (Friends) et Jason Bateman (Paul, Juno). Alors, dites moi comment on peut faire un mauvais métrage avec de tels acteurs ? Comment ? Bah c'est justement ce que l'on va essayé de déterminer !


95% des gags "potables" sont dans la vidéo.

Le postulat de départ, bien qu'assez classique, est loin d'être mauvais. Il s'agit de montrer 3 histoires ayant toutes pour objet la haine d'un employé envers son patron. J'ai envie de dire pourquoi pas. Surtout que les patrons sont Kevin Spacey dans le rôle du chef d'entreprise tyrannique, Jennifer Aniston en accro au sexe et Colin Farrell joue le fils à papa arriviste et hautement détestable. Bien sûr, en face de chacun d'eux il y a de pauvres employés transformés pour l'occasion en esclaves serviles ne souhaitant qu'une chose : tuer son boss.

Jusque là, ok. Ça peut être l'occasion de bien se marrer avec quelques gags percutants. Mais non ! Le réalisateur Seth Gordon est une tâche ! Rien ne ressort du film, les plans sont tous plus banals les uns que les autres, c'est filmé bêtement, sans aucune originalité, à la manière de n'importe quel péquenot sorti d'une école de cinéma. Rien ne s'emballe, le tout est incroyablement plat.
C'est un jugement sans appel, même Uwe Boll peut mieux faire (outch !).

Seth Gordon :"Quand je vais aux toilettes, je met le tout en vidéo, ne me remerciez pas"

Et mon Dieu ! Que les dialogues sonnent faux. Quand vous voyez Jennifer Aniston, vous avez une seule envie, que l'employé lui pète définitivement le cul pour qu'elle la ferme. C'est hautement insupportable de l'entendre finir ses phrases par « dong », « dick », « cock » « slut », « fuck », j'en passe et des meilleurs ! Face à elle, un mec sans aplomb qui joue gentiment son rôle pendant presque tout le film. A la fin du navet, il montre son vrai visage, celui d'un mauvais acteur.

Pour ce qui concerne Colin Farrell, c'est sans saveur. Ils ont eu l'idée de l'enlaidir avec une coupe qu'aucune personne saine d'esprit n'oserait porter. D'ailleurs, je pense que la puissance comique de Colin se retrouve exclusivement dans cette unique coupe de cheveux. Remarquez, il n'est pas aidé car le gus qui lui donne la réplique est à la hauteur de nos pires cauchemars. En particulier quand vient la scène où il s'enfourne des trucs dans l'anus, particulièrement délectable.

Le seul point positif du film c'est Kevin Spacey et Jason Bateman. Même si aucun des deux gaillards ne cassent la baraque, ils offrent le minimum syndical. 'Fin, il faut avouer que je suis un fan-boy quand il s'agit de Mr. Spacey. Donc, on peut imaginer que j'enjolive un peu les choses quand il apparaît à l'écran, c'est très fortement possible. ^^''


Oh, Jamie Foxx, je l'avais oublié. Remarque, vous finirez tous par oublier qu'il était présent dans cette daube.

Appréciation : Comment tuer un film en 1h40 ?
Pour finir, Comment tuer son boss ? est une purge que le cinéma américain peut multiplier jusqu'a la nausée. Vous savez, c'est tiré de la même poubelle qui nous pond à l'infini des Marley & Moi ou des La rupture (op, 2 films d'un intérêt nul avec Jennifer Aniston, merci à elle !).
Cette monstruosité sort demain et il ne faut surtout pas l'acheter pour l'offrir à Noël, à moins que vous détestiez profondément la personne.

Pour la prochaine fois, je teste Crazy, Stupide, Love avec Steve Carell, Ryan Gosling, Julianne Moore et Kevin Bacon. J'ai espoir, la bande-annonce m'a décroché un sourire. Souhaitez moi bonne chance. EDIT :Au final non, j'ai pas aimé ce film et je veux pas encore faire une critique négative.

P.S : Ceux qui arrivent à tenir jusqu'au générique de fin vont avoir une surprise. Vous savez, dans ce genre de truc, le réalisateur aime bien ajouter de fausses scènes où les acteurs rigolent ou oublient les dialogues, etc. Avec un cru de cette qualité, le générique de fin devient insupportable. En particulier quand les acteurs soulignent le gag d'une scène foncièrement immonde qui devrait devenir culte, juste pitoyable.  

Ajouter à mes favoris Commenter (6)

Commentaires

BlackLabel
Signaler
BlackLabel
Haorou
20/12/2011, 18:04
Oh, tu parles de l'amour extra-large ?

Oui ! Pas vu mais rien que la BA c'était débectant. En fait les films américains qui se moquent des obèses (dont ceux avec Eddy Murphy, le roi de bon goût et de l'élégance) ou des nains, je trouve ça juste navrant voire immonde.

Seb : j'accroche pas aux comédies des Coen quand ils font vraiment dans l'humour, genre O' Brother ou le film avec Clooney et Zeta-Jones, je trouve qu'ils sont pas bons là-dedans c'est trop forcé, donc j'ai pas été curieux de voir Burn after Reading. Je préfère The Big Lebowski ou Fargo où limite tu peux passer complètement à côté de l'humour du film tellement c'est particulier.
Haorou
Signaler
Haorou
@Parker : Il sort en DVD au début de l'année prochaine. Je te fais confiance. =D

@Black : Oh, tu parles de l'amour extra-large ? Ça passe à l'infini sur M6. C'est un film sacrément difficile à encaisser, je te le fais pas dire. ^^

@Seb : Je le trouvais pas moche notre p'tit Brad dans Burn after Reading. C'est un style un peu louche, mais il est pas dégarni et dégueulasse comme Colin. D'ailleurs, dans Fright Night, il redevient ridicule le Farrell. Je sais pas ce qui lui prend en ce moment mais l'appel de la thune doit vraiment être plus fort que tout.
En tout cas je suis d'accord avec toi, Burn after Reading est excellent, il mérite presque la dénomination de chef d'oeuvre absolu en comparaison à Comment tuer son boss ?. ^^"
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
@Black: sauf que dans Burn after Reading, notre beau gosse de Brad Pitt est excellent, comme le film!
BlackLabel
Signaler
BlackLabel
En fait on sait que c'est nul dès l'affiche du film grâce à Colin Farrell. Le vieux gag de prendre un acteur play-boy et de l'enlaidir "passke cé tro marand"... -___-
Y'en avait un autre dans le genre avec Gwyneth Paltrow obèse... que j'ai pas vu parce qu'en plus y'avait Jack Black dedans...

Bon j'avais envie de le voir quand même pour les mêmes raisons que toi (sacré casting)... Donc gros merci pour cet avis préventif !
Parker32
Signaler
Parker32
Crazy Stupid Love est vraiment bon je trouve. Un rare film de ce genre que j'ai apprécié !
seblecaribou
Signaler
seblecaribou
"Quand je vais aux toilettes, je met le tout en vidéo, ne me remerciez pas" :lol: j'y suis pas allé parce que dès la bande-annonce ça sentait mauvais. Apparemment j'ai bien fait.
Le Blog qui a la classe !

Le Blog qui a la classe !

Par Haorou Blog créé le 24/06/11 Mis à jour le 21/09/16 à 15h59

Cette partie du site étant réservée à moi et à moi seul, je vais y imposer avec classe mes passions.

Ajouter aux favoris

Édito

Fana de jeux vidéo depuis Wolfenstein 3D sur Mac, ambassadeur de la classe française suite à la mort de Carlos, ancien étudiant de Gamagora (Université Lumière Lyon 2) et développeur indépendant de jeux vidéo.

C'est ici, renforcé par ces titres plus ou moins fallacieux, que je partage mes écrits.

 

Archives

Favoris