Signaler
Qu'est ce qui t'animes ?

Un jeu de mot bien « pourrave » pour lancer une nouvelle rubrique qui la sera d'autant plus.

Je vais, ici même, parler d'une autre des mes passions : il s'agit de l'anime. Pour faire simple, pour les rares ignorants que comptent GameBlog, il s'agit d'un dessin animé japonnais. A contrario de ce qu'on fait en général en occident, les asiatiques aiment traiter de thèmes adultes dans ce genre de divertissement. Ainsi, ils ont bien souvent 2 sens de lecture car en plus d'être une source de divertissement pour les plus jeunes, ils peuvent mettre en exergue des problèmes de société, de la nature humaine, ce genre de choses.

Autant dire que moi je ne fais pas vraiment attention au second degré de lecture. Je suis surtout attiré par la beauté de l'animation et par l'histoire stricto sensu (un peu de latin pour faire mon mariole). Donc ne cherchez pas dans mes écrits de débat pseudo-psychologiquo-intellectulo-débile sur Evangelion ou Ergo Proxy, je serais bien loin de tenir ce type de propos. =)

OK three, two, one

Let's jam!


Je peux vous dire que ça fait un bail que je voulais faire un article sur ce bijou. Il s'agit, comme vous pouvez le lire déjà dans le titre et sur ce logo, de Cowboy Bebop. Crée en 1998, c'est un véritable chef d'oeuvre du studio Sunrise réalisé par Shinichiro Watanabe. Je vais éviter de m'étendre sur le génie de ce mec alors qu'il le mérite, sachez juste qu'il est à l'origine de Samuraï Champloo ainsi que d'OAV pour Gundam, Macross Plus, Animatrix et Genius Mind.

Shinichiro Watanabe

Pour la grande majorité des Français, c'est en 2000 grâce à Canal + qu'on a était mis au courant de l'existence de ce titre. Comprenez que c'était avant la démocratisation d'internet, à l'époque la télévision régnait encore en maître dans nos foyers. Comme pour toutes les séries diffusées chez nous, Cowboy Bebop était doublé en Français. J'ai réécouté et je n'ai pas trouvé ça horrible comparé, par exemple, à un Naruto (*Dediou* nos doubleurs sont devenus tellement ridicules maintenant. ^^'')


Générique Michel  !

Alors qu'est ce que le scénario ? Une très bonne question, je ne vous remercie pas de ne pas me l'avoir posée.
Pour résumer la situation, il s'agit d'un « western » qui se déroule en 2071, date où les humains ont largement colonisé l'espace. Dans cet univers un peu particulier, on suit Spike Spiegel et Jet Black, des chasseurs de primes fauchés qui se baladent de planète en planète avec un rafiot galactique, le Bebop.

A travers leurs différentes pérégrinations, on va croiser Ein, le chien malin. Faye Valentine, une belle et plantureuse chasseuse de prime poursuivie par une sorte de mafia. Ed, un génie androgyne. Et enfin Vicious, un personnage mystérieux (tellement que je ne vous montrerais même pas son visage) ayant des secrets en commun avec Spike Spiegel, le véritable héros de Cowboy Bebop.

De gauche à droite : Jet, Spike, Faye, Ed et Ein.

Voilà, c'est à peu prés tout pour l'histoire. Je fais fi de pas mal de détails, notamment le background de ces zigotos, sinon ça ne servirait à rien de regarder l'anime. Dites vous qu'il y a beaucoup de choses passionnantes à apprendre sur leur vie. Puis réduire cette merveille à son simple scénario serait assez ridicule car on a affaire à de l'animation magnifique qui tache quoi. En clair, il y a d'énormes scènes d'action ponctuées par de grosses doses de fun ! Il y a même des épisodes « délires » ne faisant pas avancer le Schmilblick mais étant indispensables tant on prend du plaisir à les regarder.


En un mot : énorme !

Et nom de Zeus ! Il ne faut pas oublier la musique ! Pour une fois il s'agit d'une compositrice, la formidable Yoko Kanno accompagnée de son groupe The Seatbelts qui est derrière cette OST. Croyez moi, c'est du lourd ! Un mélange de jazz et de blues parfois survitaminé et vraiment de qualité. Toutes les pistes sont soignées et originales. Je vous l'assure, si on pouvait manger de la musique, cette OST aurait le goût de Paradis. Que Hadès me mange les roubignoles si je mens !


Yoko Kanno

Appréciation : Gros kiffe !
Maintenant vous savez pourquoi tout le monde est unanime sur la qualité de cette oeuvre. Vous n'avez plus qu'a acheter ce coffret du pauvre. Du pauvre ! Oui, car si je ne me trompe pas, il existe au Japon un coffret où toute l'image, la musique et les dialogues de la série ont était retravaillé pour convenir à nos nouveaux matos. Un son en 5.1 qui déchire et une vidéo plus fine dont la couleur a était réajusté. Malgré tout, Cowboy Bebop garde une image pétillante et d'une fluidité exemplaire, on a du mal à croire qu'il s'agit d'un anime qui a plus de 10 (EDIT : et non pas 20) ans.




Voilà, il semble que j'ai tout dit au sujet de l'anime en lui même. Sachez qu'il existe aussi un manga, un OAV que j'ai personnellement bien aimé ainsi que prochainement un film. Quand je dis prochainement, c'est totalement hypothétique, sachez juste que ça ne dérangerait pas Keanu Reeves d'interpréter Spike Spiegel. Moi je l'aime cette acteur alors que certains l'appel "l'homme au visage sans émotion". 'Fin bon, on s'en fiche.

Cowboy Bebop c'est bien, mangez-en !

Ajouter à mes favoris Commenter (20)

Commentaires

Haorou
Signaler
Haorou
@Kyalie : Je n'ai pas maté les épisodes depuis 3/4 ans maintenant. Mais de ce que je me souviens, le premier épisode ne parle même de cet objectif simplement parce que ce n'est qu'un prétexte.

Selon moi, le vrai bonheur dans Cowboy Bebop c'est que chaque épisodes peut se voir individuellement (un peu comme Les Experts O_o). Tu mates un épisode, tu as le début et la fin de l'histoire avec des nouveaux personnages, des petits gags et de l'action. C'est cool, nap ? ^^

Après, faut bien terminer la série et c'est pour ça qu'il y a l'histoire de Vicious. ^^"
Peut être que Watanabe a fait une erreur en ne rappelant pas plus souvent qu'elle est l'objectif de la quête principale, mais moi, j'aime bien les quêtes annexes. =)
Kyalie
Signaler
Kyalie
Tout à fait du même avis que X-K, pas réussi à accrocher à cause de l'effet 'Red dead Redemption', un peu ; genre dans un épisode, vers le début (le 1er même peut-être) t'apprends que Spike a des comptes à régler avec un certain Vicious, ...et finalement on n'en reparle qu'au dernier épisode où ça se règle viteuf \o/
C'est beaucoup plus justifié dans Samurai Champloo où de toute façon, notre cher duo était déjà errant, et qu'avec Fuu ils ont un objectif... qu'ils doivent atteindre complètement à l'aveuglette, en glanant des infos ici et là. On a beaucoup plus l'impression d'une tranche de vie, un peu comme dans un feuilleton quelconque.
Même chose dans Ergo Proxy et Wolf's rain où on a véritablement le sentiment d'une errance vers un objectif imprécis mais qui les pousse à continuer, à aller de l'avant.
Rien à voir avec Cowboy Bebop du coup où l'objectif est 'aisément' identifié et atteignable (il ne me semble pas que Vicious et ses Dragons Rouges soient planqués) et vers lequel Spike ne fait finalement rien pour se diriger.
D'ailleurs ça pourrait se justifier par une progression psychologique du côté de Spike qui pourrait au départ chercher à tout mettre derrière et finalement se résoudre à affronter sa némésis, mais c'est totalement absent !
Haorou
Signaler
Haorou
Qu'est ce que tu me racon....o_o
Putain ouais !

Merci. >.<"
Skel
Signaler
Skel
Par contre 1998 2011 ca fait pas 20 ans
balaziouf
Signaler
balaziouf
Ouais, c'est bien ça, sans compter la répétition infinie du trip 'naruto est un garçon spécial, il peut changer la face du monde, blabla.' et finalement, à son contact, tout le monde il devient gentil. Après avoir créé plein d'histoires notamment avec le clan uchiha, Kishimoto tourne un peu en rond, c'est clair. Et le sharingan, t'en peux plus! Il a changé combien de fois de forme et de capacités depuis le début? Bref, ce sont les affres de la surenchère. Il y a fort à parier que la fin soit décevante.
Haorou
Signaler
Haorou
Je suis tout à fait d'accord sur l'aspect de la sensibilité, c'est primordiale. On a jamais tous le même ressenti. Puis ce serait drôlement triste si tout le monde était d'accord : comment on ferait les guerres sinon ? =)"

Si je ne me trompe pas, l'auteur d'Evangelion est complètement fou. Il prenait des délais monstrueux pour sortir un tome parce qu'au niveau de sa psychologie, c'est pas ça ^^".

J'ai franchement bien aimé Naruto aussi. ^^" Seul soucis, c'est l'apparition des Shippuden et la redondance du thème : "j'ai été traumatisé dans ma jeunesse, maintenant je devient un bad boy ultra violent". 'Fin, j'en ferais part dans mon prochain article, je voulais justement parler de Naruto.
balaziouf
Signaler
balaziouf
Ah ah, je savais que j'allais me faire pincer avec naruto ;). Le fait est que j'aime beaucoup ce manga (que je trouve très travaillé à bien des égards), même si ce n'est pas très original en soi. Mais je tenais justement à souligner que l'aspect psychologique était vachement plus mis en exergue que dans un DBZ, par exemple, qui est la figure type du shonen, la base (où on se renvoie des boulettes en attendant de savoir qui a la plus grosse), le référent absolu. Et pourtant, en terme d'introspection, il n'offre vraiment rien à part le classique 'libère ta colère et tu seras un sayien mon fils' (concept d'ailleurs récurent ad nauseum dans tous les shonen ou presque, et naruto, pour le coup, n'échappe pas à la règle), pas grand chose à se mettre sous la dent... Cependant, chez naruto j'avoue avoir été séduit par les histoires de haku ou gaara qui légitimaient leur caractère ou leur prise de position, même si certains ne manqueront pas de trouver cela simpliste. Et pourtant...
Mais avec Evangelion, c'est sur qu'on a un tout autre trip. Je dirai même que je comprends ton trauma. Perso, j'ai moyen accroché sur les plans fixes en longueur et les passages introspectifs un peu spé... Je ne sais pas. Simple trip des auteurs ou onanisme intellectuel? Je me garderai bien d'être catégorique à ce sujet. Mais tout cela est une question de sensibilité, il me semble. Comme toujours, en somme...
Haorou
Signaler
Haorou
Alors attention, je vais me faire lyncher mais je n'ai toujours pas mater tout Evangelion. J'avais découvert cette série aussi sur Canal + (ou Game One / Chaîne Manga, je pense que c'est quand même Canal +). Mais j'étais drôlement jeune, genre 8/9 ans de mémoire. A l'époque je trouvais que Cowboy Bebop c'était cool mais Evangelion j'avais drôlement les boules ! Certaines scènes m'ont traumatisé.

Depuis tout ce temps, j'ai encore les jetons de m'y remettre ! Mais pas d'inquiétude, c'est les vacances et je vais essayer de mater le coffret Evangelion un jour. 'Fin faut d'abord que je l'achète ou qu'on me le prête. ^^"

En tout cas, ta vision des choses semble se défendre. 'Fin, dire qu'on parle énormément de psychologie dans Naruto au même titre qu'Evangelion, c'est un peu gros. ^^"
Remarque, comme je l'ai précisé au début de mon post, je ne suis un fana de cette aspect du manga ou de l'anime. J'aime quand une histoire est développée, avec des références (ce genre de choses). Mais ça me lourde quand un bouquin ou un film essais de péter plus haut que son cul. Moi je veux du divertissement bien fichu, avec un scénario profond mais qui prend pas trop la tête.

J'ai un peu ce soucis avec Ergo Proxy, à la fin, je me suis retrouvé devant mon ordi. à taper plus ou moins tout ce que je savais pour comprendre le"quoi-qu'est ce que-comment-hein ?" 'Après, je suis peut être un peu con-con. =)"
balaziouf
Signaler
balaziouf
Alors en fait moi, y a une sorte de mystère que je souhaiterai élucider: Evangelion. Car je suis en train de me farcir l'anime, je suis à deux épisodes de la fin et je trouve ça sympa, sans plus. Il faut dire que les méchas, c'est pas forcément mon truc non plus, mais j'avais des amis assez fiables qui m'avaient vanté cette série qui, il faut bien l'avouer toutefois, est culte à plus d'un titre (ne serait-ce qu'en considérant l'impact qu'elle a eu au Japon). Ces derniers m'enviaient même le fait que je sois 'vierge d'Evangelion'. Autrement dit, leur emphase n'était pas vraiment modérée. Alors je me suis offert le coffret et... la révolution opérée ne m'a pas sauté aux yeux. En fait, je pense que pris à rebours (le manga date de 1995-96), l'approche psychologique voire philosophique tombe un peu à plat dans la mesure où l'on retrouve aujourd'hui du psychologique dans à peu près tous les mangas, y compris les grosses productions comme Naruto. Et finalement, n'ayant (re)découvert le monde du manga et de l'anime qu'assez tardivement (milieu des années 2000), il me semble que l'aspect plus mature est tombé un peu à plat, ou du moins, que je n'y ai pas été sensible. Mais je suppose encore une fois que c'est un manque de contextualisation. Finalement, j'imagine que ça doit être un peu comme si je prenais Street Fighter II en 2011 sans réaliser à quel point il réinventait un genre, ou que je lisais du Céline sans trop calculer dans quelle période il plaçait sa liberté de plume. Tout cela n'est probablement qu'affaire de contexte...
Haorou
Signaler
Haorou
@balaziouf :
En fait, Watanabe travail maintenant pour le studio Manglobe appartenant à Sunrise. Et justement, à travers ce nouveau studio Watanabe à travaillé sur Samuraï Champloo.

Manglobe s'occupe aussi d'Ergo Proxy sauf que Watanabe ne fait pas partie de l'équipe qui a réalisé les épisodes. Mais personnellement, je sens comme une influence, Ergo Proxy possède aussi des épisodes "funs", juste là pour être agréable à regarder (comme Samuraï Champloo ou Cowboy Bebop).

Je pense qu'il y a une partie de l'équipe qui travaillé sur Cowboy Bebop qui s'est retrouvée après sur Samuraï Champloo et enfin sur Ergo Proxy. Après, j'en sais rien.

@X-K :
Ton avis se défend totalement X-K sur ce point. C'est vrai qu'au départ, on a du mal à comprendre le propos. Pourquoi on suit ces gars ? Où est le fil rouge ?
Moi ça me dérange pas, j'adore les histoires un peu folles qu'ils ont parallèles. J'aurais même aimé qu'ils traversent encore plus de planètes pour multiplier ce genre de petites récits, ça donne une plus grande consistance à l'univers. Au moins, on peut pas dire qu'il n'y a pas de background. =)

Après, j'espère que tu changera un peu d'avis en voyant la fin. =D
X-K
Signaler
X-K
Je vais naviguer à contre-courant, mais moi j'ai du mal à accrocher plus que ça à cette série, que je suis en train de regarder. Le personnage de Spike est sympa, mais les autres sont assez anecdotiques et beaucoup moins intéressants. La relative indépendance des épisodes les uns des autres engendre une coupure qui m'empêche qui plus est d'accrocher convenablement à l'anime. D'autant que la structure des épisodes a tendance à se répéter. Les scènes d'action m'ennuient, la trame générale de l'histoire peine encore à avancer là où j'en suis (si tant est qu'il y en ait une), et le tout me paraît manquer d'un poil de profondeur. Je crois que je préfère Evangelion et Ergo Proxy =D .
balaziouf
Signaler
balaziouf
j'ai pas vu ergo proxy, j'avais hésité à me prendre le coffret de l'integrale qui n'était qu'à 20 euros et j'ai plutot lorgné sur evangelion...boarf, on peut pas tout connaitre, mais je suis curieux quand même, d'autant que graphiquement parlant, le dessin a l'air particulièrement fin. Mais ergo proxy c'est pas la même boite de prod, non? Pis ça n'a pas franchement l'air de rigoler contrairement aux prod de watanabe.
Haorou
Signaler
Haorou
pour que ça ai*

Punaise, j'aimerais bien pouvoir éditer mes commentaire quand j'écris comme un porc.

Faux edit pour répondre à Skel : Si tu n'as pas vu Samuraï Champloo ou Ergo Proxy, c'est du même acabit. Je n'arrive pas à dire si tel truc et vraiment mieux que tel autre bidule, à partir d'un certain degré de perfection, je trouve que tout se vaut.
Skel
Signaler
Skel
En fait en ce qui me concerne y'a eu un avant et un après cowboy Bebop.
L'avant : Ouah il est bien cet animé.
L'après : Pas mal, mais Cowboy Bebop c'est mieux ...
Et le pire c'est que 10 ans plus tard, malgré de nombreuses séries que j'ai adoré, cette règle n'a pas changé. Cowboy Bebop c'est juste le meilleur animé de l'univers !
Parker32
Signaler
Parker32
Bah bien joué en tout cas ! J'attends l'article sur Samurai Champloo ! ça va me rappeler de bon souvenirs tout ça ! Je vais me réécouter les ost tiens !
Haorou
Signaler
Haorou
"Et que dire de Samuraï Champloo... ?"

Bah juste magistrale ! Un prochain article lui sera consacré mais on a encore le temps. ^^"
Merci des commentaires, j'ai bien passé 2 heures pour faire en sorte que ça est de la gueule.
balaziouf
Signaler
balaziouf
Bah ça va tu t'es rincé sur ton article. Maix Cowboy, tellement mythique. Et ce générique de début§ Et cette B.O.! Cette B.O. complètement folle dispo en coffret 3CD. Du pur jazz qui part dans tous les sens, et du blues... Du grand art,y a pas à dire. Et que dire de Samurai champloo...?
Parker32
Signaler
Parker32
Exactement. Je me répéterais aussi mais c'est un des meilleurs animes.
Davcio
Signaler
Davcio
Top 3 personnel pour moi, du grand ART !
Chipster
Signaler
Chipster
Je vais reprendre mon commentaire d'un autre article pour faire simple :

L'anime le plus maîtrisé et mature que j'ai jamais vu. Et l'OST tourne en boucle dans ma voiture.
What else ?
Le Blog qui a la classe !

Le Blog qui a la classe !

Par Haorou Blog créé le 24/06/11 Mis à jour le 21/09/16 à 15h59

Cette partie du site étant réservée à moi et à moi seul, je vais y imposer avec classe mes passions.

Ajouter aux favoris

Édito

Fana de jeux vidéo depuis Wolfenstein 3D sur Mac, ambassadeur de la classe française suite à la mort de Carlos, ancien étudiant de Gamagora (Université Lumière Lyon 2) et développeur indépendant de jeux vidéo.

C'est ici, renforcé par ces titres plus ou moins fallacieux, que je partage mes écrits.

 

Archives

Favoris