Deux secondes! J'exp
     
Signaler
Analyses/rétrospectives/comparaisons

jaquette sonic adventure dreamcast

Sonic Adventure (Dreamcast/...)

Voici sans doute le véritable premier épisode 3D de Sonic The Hedgehog. Bien sûr, il y en a eut un autre comme Sonic 3D Blast mais cela n'allait pas loin, d'autant que la console n'était pas assez puissante pour permettre un vrai rendu en trois dimension. Suite à cela, la Dreamcast, alors nouvelle bastion de SEGA devait servir d'exemple. Sonic Adventure est devenue un jeu vitrine, montrant implicitement ce que la console a dans le ventre. Hélas, pour cela, il faut faire passer Sonic dans des gameplays qui ne lui vont pas, causant quelques petits soucis aux yeux des joueurs.

Un nouvel univers?

Sonic Adventure, c'est un jeu qui change quasi-tout les codes de la série. Exit le scrolling de gauche à droite avec un hérisson bleu qui se bat contre le seul représentant de l'espèce humaine qu'est le Dr. Eggman (Dr. Robotnik dans nos contrés). Ici, Sonic se retrouve au milieu d'humains, de populations, de voitures et pire... il parle! Sonic était dans un univers complètement fictif et sans rapport avec la réalité. En poussant tout cela dans un monde un peu plus réel, certains fans pouvaient se sentir outré, débousollé.


screen intro de sonic adventure

Des voitures, des gratte-ciels, des humains, ... Mais où sommes-nous?!

Imaginez-vous avant 1999, comment pourrait-on conçevoir l'univers d'un hérisson bleu sur deux pattes (dans des proportion presque humaine) dans un monde comme le notre? Même dans les comics et dessins animés, ce n'était pas conçevable. Pourtant, Sega l'a fait, et dans un jeu vidéo qui plus est.
Faut-il penser que l'objectif était que Sonic se rapproche plus de son publique? Dès les premières minutes de jeu, Sonic a un côté Batman/Spiderman, comme le montre le début de cette vidéo. Le hérisson, sillonnant la ville par les toîts, s'aperçoit que la police rencontre des problèmes avec une créature sortant de l'ordinaire (comme si le hérisson bleu n'était pas le seul). N'écoutant que son courage, Sonic intervient et défait le monstre, ce dernier s'enfuie alors par les égoûts...
Les développeurs ont-ils voulu donner un côté héros de comics à travers cette introduction? Il faut croire que oui. Je crains qu'à partir de cette épisode, Sonic ait emprunté un chemin qu'il n'aurait peut-être jamais du franchir. Mettre un tel protagonist dans un univers réel est aussi illogique que de mettre des humains bien proportionné dans le monde de Mario. Mais qu'importe, le but de Sonic Adventure était surtout d'impliquer le joueur ne serait-ce qu'un peu plus. Pour la simple et bonne raison que, dès la cinématique d'opening, un monstre géant ravage la ville.

Ceci dit, cela reste l'une des meilleurs introduction qu'on est faite d'un jeu.

Un jeu vitrine

C'est maintenant que le jeu devient génial pour certains, ridicule pour d'autres. Etant clairement dans les premiers jeux de la Dreamcast, Sonic adventure se devait montrer l'exemple. Il y a alors au menu six protagonistes, pour six gameplays presque différents.
Le jeu principal est du coté Sonic, bien trop court hélas, mais intense. A côté, l'histoire de Tails propose un gameplay proche dans lequel il faut battre l'hérisson bleu à la course. N'étant pas aussi rapide que lui, Tails devra utiliser son aptitude à voler dans les airs pour vaincre fourbement. Quant à Knuckles, il parcours dans un niveau "ouvert" à la recherche des morçeaux de la Master Emerald. Sous la peau d'un chasseur de trésor, un indicateur en bas de l'écran nous indique si on s'approche d'un de nos objectifs ou non. Ensuite, il y a le gameplay de E-102 Gamma, un robot crée par le Dr. Eggman. Malheureusement, l'animal utiliser pour l'alimenter semble vouloir parler de l'intérieur, et prend (peut-être pas consciemment, certes) le contrôle de la machine non pas pour servir son maître, mais pour libérer ses camarades animaux eux aussi utilisés et enfermés dans des corps de robots de la série E-100. A la base crée pour anéantire Sonic, ses armements serviront d'un pseudo shoot'em up. Enfin, il reste les deux gameplays les plus horrible jamais crée : celui de Big The Cat, et de Amy Rose.
Que ce soit l'un ou l'autre, on perd clairement en rapidité, marque de fabrique de la série Sonic. Leur histoire est tout autant grotesque que ridicule : l'un doit pêcher son "ami" grenouille qui lui échappe tout le temps, et l'autre doit fuir un robot visiblement à la poursuite d'un petit oiseau dont Amy a la garde. Pour ne parler que du pire des deux, le gameplay de Big propose de mettre celui-ci dans une partie d'un des niveaux des autres protagonistes, et dans lequel il y a une certaine quantité d'eaux. Dedans, toutes sortes de poissons s'y baigne et pour marquer un score honorable, le joueur devra en pêcher un certain nombre avant de capturer Frogy, la grenouille que Big recherche. Autant dire que le gameplay est tout à fait horrible, n'ayant strictement aucun rapport de près ou de loin avec un quelconque Sonic. On pourrait penser que le jeu se veut relaxant, mais j'ai comme des doutes avec un thème musical qui s'excite à chaque fois qu'on a une prise... Mettre de la guitare électrique alors qu'il y a deux minutes, on était tout calme et relaxés... n'y a-t-il pas un soucis quelque part?

Toujours dans le but de faire dire aux joueurs "regardez tout ce que la Dreamcast peut offrir!", les développeurs ont eut, ce coup-ci, la bonne idée de mettre entre autre des phases de snowboarding dans le scénario. Il faut avouer qu'il est assez plaisant de dévaler une piste aussi rapidement pour l'époque. Le but étant toujours d'en mettre plein la vue... Et ça! C'est ce qu'on devrait avoir dans le jeu. A mort le gameplay Big et d'Amy!!

 

La même phase est disponible aussi pour Tails.

Avant de passer à un autre paragraphe, je conclus rapidement sur une autre phase qui m'a tout aussi émerveillé : celle du Tornado où on affronte les unités aérienne du Dr. Eggman afin d'accoster sur le vaisseau mère de ce dernier. Certes, pas aussi dense que ce l'on peut trouver avec un StarFox mais il fait très plaisir d'arriver à cette phase. Et écoutez-moi ce thème de combat, n'est-ce point là entraînant?

Enfin, souvenez-vous des chao (ou chaos, je n'ai jamais su) que l'on pouvait élever comme de véritable enfants virtuelle. Une très bonne idée en soi puisque la console permettait de transferer l'un de ces créatures sur notre carte mémoire servant alors de vrai tamagotchi. On a ainsi un concept, à mon sens, bien supérieur aux Pokémon qui ne sera hélas pas ré-utiliser par la suite. L'adaptation sur GC des Sonic Adventure a bien tenté de faire de même avec la GBA mais la console n'étant pas était penser pour cela à la base, on perd en originalité.

Le début de la fin? Ou l'apogé de Sonic?

Malgré tout ce que j'ai pu vous dire jusque là, à l'époque, j'y ai pris mon pied à ce jeu. Et je pense que je n'étais point le seul dans ce cas là. Puisque Sonic Adventure demeure le best seller de la Dreamcast à ce jour, à tel point qu'il sera réédité sur Gamecube, PC, XBLA et PSN. C'est dire à quelle point le jeu a marqué!
A mon sens, ce post n'est pas inutile et permet d'avoir un léger recul sur ce qu'était Sonic Adventure. Mais il serait stupide de s'arrêter là et de refuser le jeu. Parce que le jeu est jouissif, fun, changeant, long et entraînant. Au bout des six scénarii complétés, un septième se débloque montrant ainsi la fameuse cinématique d'introduction qui nous en mettait plein les yeux. L'ambiance est là, tout ce qu'il faut pour mettre les fans aux anges.

Bien que les épisodes 3D des Sonic de nos jours connaissent beaucoup de divergence, Sonic Adventure reste pour moi un incontournable de la console. Même si je trouve sa suite, en tout point supérieur, Sonic a su prendre quelques risque et donner du renouveau à son blason. A aucun moment, on ne trouve tout cela débile au point d'appuyer sur le bouton power. On s'ennuie peu, si on oublie Big et Amy. Les musiques sont toutes géniaux et entraînante. Un véritable tour de force de la part de Sega.

screen sonic adventure

Au final, tout ce nouvel univers, je m'y suis fais. Il n'y a, après tout, aucune raison de crier au loup si le gameplay est bon. En l'occurrence, il l'est! Le passage de la 2D à la 3D s'est faite d'une main de maître, et on espérait pouvoir voir les Sonic Adventure perdurait même aujourd'hui. Les développeurs se sont un peu trop égaré. Pour ma part, j'attends toujours Sonic Adventure 3. Mais d'ici là, j'espère que cette rétrospective sur Sonic Adventure, un jeu auquel je tiens, vous aura plu. Ce jeu, ce n'est pas de la merde, il est juste très très bon. Si vous avez un peu  de sous, prenez-le sur le PSN ou le XBLA afin d'avoir des graphismes un iota meilleur qu'à l'époque, histoire de ne pas trop vous dépayser.

Sur ce, a une prochaine fois!
Hakayami

----------------------------------------------------------------------------------
Le coin publicité :
Test : Sonic adventure sur Dreamcast / Console + #39 (octobre 1999) - un post de adramaleck.
Tails' Workshop - un blog de Floppy consacré à l'actualité des Sonic.
Le Mario & Sonic Club - un blog de vilain-pabo consacré à l'actualité des Sonic et des Mario.

Voir aussi

Groupes : 
Sonic
Jeux : 
Sonic Adventure
Sociétés : 
Sega, Sonic Team
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Pedrof
Signaler
Pedrof
Il m'a marqué à l'époque, j'y jouais sur la Dreamcast de mon voisin. Les niveaux à la mer et puis dans le ciel avec la musique m'avaient vraiment transporté. Et puis Tails quoi.

Deux secondes! J'exp

Par Hakayami Blog créé le 08/03/10 Mis à jour le 28/09/12 à 18h47

Des avis, des aperçus, des analyses et bien d'autres petites choses agréable sur un seul thème : le jeu vidéo.
Mon blog est un espèce de carnet de bord personnel sur tout ce qui est jeu vidéo. Mon petit espace personnel.

Ajouter aux favoris

Édito

 

Bien le bonjour, voyageur!
Soit bienvenue sur ce blog sans prétention. Je suis Hakayami, un joueur plutôt orienté fana Nintendo mais avec quelques regards très intéressés sur ce qui se passe à côté. De peur de passer pour un inculte, je parle idéalement que de ce que je connais (ou avec quelques recherches dans le pire des cas). Ceci expliquant pourquoi je ne parle pas autant de grandes série comme MGS ou même les FF en général. Non, pas taper. J'ai fais des efforts depuis, hein! Enfin, un petit peu. 

Surtout, n'oubliez pas qu'il s'agit d'un blog sans prétention. Je ni la science infuse ni une connaissance parfaite de la grammaire française ou du sujet que traite l'un de mes articles. Si quelque chose ne vous convient pas sur ce blog, que ce soit une faute d'orthographe ou une remarque sur l'un de mes billets, n'hésitez pas à m'en faire part. Je reste ouvert à toutes suggestions/remarques.

Hakayami. 

Sinon, j'ai récemment crée un compte twitter. Il n'y aura rien d'extraordinaire mais si vous voulez me suivre sur twitter, je vous remercie d'avance :

@Hakayami 

- Septembre 2012 -
Bonjour à toi, jeune courageux qui lit l'édito.

Le blog s'est pris un peu de vacances au mois d'Août puisque je n'ai rien posté du tout. Je pense sincèrement que pour le mois de septembre, il n'y aura pas grand chose. Encore un petit stand by... mais je me reprendrai... enfin, je pense.

Archives

Favoris