Premium

chez gunnergreg

Par gunnergreg Blog créé le 26/07/12 Mis à jour le 30/04/16 à 10h08

La ligne éditoriale tient en 3 mots : me faire plaisir !

Ajouter aux favoris
Signaler
PAROLE



Voilà dix ans que Rare est passé sous le giron de Microsoft. Coût de l'opération 377 millions de dollars. De cet union sont nés Grabbed by the Ghoulies, Perfect Dark Zero, Kameo, Viva Pinata, Banjo-Kazooie : Nuts and Bolts ou encore Kinect Sports. Des titres sympas pour la plupart, mais ce n'est pas leurs faire injure que d'affirmer que nous nous attendions à mieux au regard de l'oeuvre abyssale de Rare sur les consoles Nintendo. Bref, la mayonnaise n'a jamais pris entre le géant de Redmond et le célèbre studio britannique. Un constat partagé par Donnchadh Murphy, un ex-taulier de Rare, lequel révèle au passage que Microsoft a bloqué, entre-autres, le développement de Killer Instinct 3. Tout a changé quand Rare a été mis en vente. Nous étions dans l'incertitude quant à l'avenir du studio. Lors de l'annonce du rachat par Microsoft, nous ne savions pas s'il s'agissait d'une bonne ou d'une mauvaise nouvelle. Certes, MS avait beaucoup d'argent et nous assurait ainsi la sécurité financière, mais d'un autre côté, ils étaient relativement nouveaux sur le marché du jeu vidéo et complètement inexpérimentés sur celui des consoles. Personnellement, je ne pense pas que c'était une bonne association. Au début, il semblait que Microsoft n'interférerait pas trop dans nos projets, mais on s'est vite rendu compte qu'il voulait surtout nous utiliser pour les aider à conquérir un jeune public. Ca a étouffé notre créativité. Rare était réputé pour la diversité de son catalogue, alors ce fut un coup dur de ne plus pouvoir travailler sur des jeux matures »
Une situation qui s'est aggravée avec le départ en 2007 des frères Stampers, les fondateurs de Rare, comme l'explique Don Murphy au site Not Enough Shaders Quand les Stampers sont partis [...] nous avons perdu beaucoup d'autres excellents collaborateurs, les gens ne prenaient plus de plaisir au travail et ils sont donc partis [...] Microsoft a alors perdu foi en Rare. Nous avions mis en avant un grand nombre de projets qui avaient le potentiel pour devenir de futurs hits, mais MS les a rejeté les uns après les autres. Microsoft ne voulait pas prendre le risque de laisser Rare faire autre chose que des jeux à destination du jeune public, ils ont complètement oublié le patrimoine, l'héritage de la société »
Parmi ces nombreux projets prometteurs, figuraient notamment Killer Instinct 3. C'est probablement le jeu que chaque fan de Rare aimerait voir. Nous voulions tous le faire, mais Microsoft voulait plutôt élargir son public plutôt que produire un jeu de combat de plus. Celui-ci n'a donc jamais été fait et je ne pense pas qu'il sera un jour »
Heureusement, on a Kinect Sports pour se consoler... Aux dernières nouvelles, Rare s'occupe toujours du dashboard de la Xbox 360 et aurait un free-to-play en préparation sur la prochaine console de Microsoft. Triste.

Via

Voir aussi

Sociétés : 
Rare
Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Waldotarie
Signaler
Waldotarie
Ouin, bouh, snif !
Noiraude
Signaler
Noiraude
féchieféchierféchierféchierféchierféchier. Et je dirais même plus: féchierféchierféchierféchierféchier.

Édito

Greg est passionné de jeux vidéo depuis une trentaine d'années. Il chasse les veilles consoles dans les brocantes comme les Succès sur Xbox 360. Longtemps chroniqueur pour l'édition web du grand quotidien belge Le Soir, un temps pour le célèbre et ô combien regretté magazine français Joypad, il partage aujourd'hui sa vie entre un boulot alimentaire et une pile de jeux à terminer qui frise les 1m50 de haut. Parfois, il parle aussi de lui à la troisième personne pour faire comme Alain Delon.
Plus d'infos ici.

 
 

Archives

Favoris