Le Blog de Gulf-Racing

Le Blog de Gulf-Racing

Par Gulf-Racing Blog créé le 20/01/11 Mis à jour le 25/04/11 à 20h45

Welcome to the world of Gulf-Racing !

Ajouter aux favoris
     
Signaler
Need for Speed Shift 2 : Unleashed

Bon j'avais dit que je posterais la deuxième partie de mon test ce weekend mais vu le beau soleil et les températures estivales, j'ai/je vais beaucoup moins jouer que prévu, et donc forcément, ma progression est à l'arrêt.

Mais je vais quand même parler un peu du gameplay, qui était vraiment attendu au tournant après le raté du premier Shift. Il faut l'avouer, il y a du mieux, c'est indéniable. Mais on est encore très loin de la simulation. Pour avoir un comportement tenant la route et bien il faut se démerder soi-même, c'est comme si c'était livré ''brut de décoffrage'' : on te donne l'outil, à toi de le faire marcher et de t'en servir. En premier lieu j'avais opté pour la solution ''feignasse'', c'est-à-dire en cherchant un peu sur le net les réglages qui étaient déjà disponibles sur la plupart des sites de simulations (français et étrangers). Mais vu que ce n'était pas convaincant, j'ai perdu une demi-heure à naviguer entre le menu options et le mode partie rapide, pour tester toutes mes configurations. Bref vous l'aurez compris, il faut passer IMPERATIVEMENT par les options avancées du volant avant de démarrer dans le mode carrière.


Une fois les réglages ayant quasiment gommé cet effet de latence dans la direction, en route pour les circuits. Avec les premières voitures, de série ou très peu améliorées, ça passe plutôt bien. Pour exemple la Lotus 111R, véritable petit kart grâce à son rapport poids/puissance, et aussi joueuse et nerveuse que dans GT5. On peut lui faire repousser ses limites et monter dans les tours. Mais pour moi, un premier constat s'impose dans les premières minutes de jeu : impossible de jouer en vue cockpit...Pourquoi ? Car si l'effet de latence a presque disparu physiquement, le pilote mets toujours une demi-seconde de plus à tourner le volant à l'écran, ce qui est vraiment gênant et déroutant. J'ai donc abandonné cette vue pour le moment, je me contente de la vue toit. Quant à la vue casque, incroyablement immersive et efficace, il faut un gros temps d'adaptation lorsque le pilote dirige sa tête et son regard vers le virage suivant. Étonnement, je me suis également quelques fois surpris à tourner la tête en même temps, comme un con, comme quoi on s'y croirait...Tout ça pour finir dans le bac à sable ou dans le mur. Mais si vous voulez signer un chrono ou impérativement gagner une course, oubliez cette vue. Bon retournons sur le gameplay, avec une partie critique, merdique, complètement nulle : LE DRIFT !! C'est tout simplement impossible de partir en glisse, je m'explique : pour que la voiture dérive il faut la ''balancer'' un peu, ou alors faire un appel/contre-appel, mais dès qu'on lance la voiture elle prend du grip, et là c'est holiday on ice. Des têtes-à-queue à gogo, des tonnes de pneumatiques cramés pour rien, un volant qui sait plus où donner de la tête...Pour tout dire, je n'ai même pas réussi à faire les épreuves débutants...Alors soit c'est moi qui suis une véritable quiche en drift, soit le jeu à un gros problème. J'ai donc ressorti la manette pour essayer de faire ces épreuves, mais ce fût peu concluant...On se demande si les développeurs ont pris le temps de tester ce mode. Et notre pote Vaughn Gittin Jr., il en pense quoi lui de ce gameplay drift pourrave ? Ah ça, y'a du monde pour nous dire ce qu'on doit faire, mais pour retranscrire son pilotage dans le jeu, y'a plus personne ! Enfin, quoiqu'il en soit je suis pas prêt de lui taxer sa Mustang...


Autre point critique de gameplay : les supercars. Malgré mes réglages, l'effet de latence revient, on ne sait pas pourquoi. Je l'ai constaté à plusieurs reprises, notamment au volant de la Lamborghini Reventon, sur le tracé de Miami. J'ai même rattrapé un tête-à-queue à 250km/h en faisait un bref contre-braquage...J'ai même réussi à faire un freinage de taré : passer de 260km/h à 50km/h en 25 mètres...Mouais...Franchement les quelques défis supercars étaient plus une corvée qu'autre chose, tout comme le drift d'ailleurs. La bonne surprises vient des GT : vu que j'étais pété de thune à plus savoir quoi en faire, je me suis payé une Maserati MC12 GT1, qui a remporté tous les titres pilotes et teams en FIA GT de 2006 à 2010, autant dire THE bombe. Précision dans la direction, on sent que ça pousse fort, effet de vitesse incroyable, on peut attaquer comme jamais. Quel pied ! J'ai fait la course d'endurance de Road America avec cette MC12 (20 tours), et quelle immersion : 20 tours à fond où on a pas le droit à l'erreur, une IA géniale qui vous pousse jusqu'à vos derniers retranchements, vous mets la pression, vous dépasse sans bourrinage. On a l'impression qu'il y a deux jeux dans un seul. Franchement, si toute la fin du jeu est comme ça, ce sont de gros points marqués. On a le sentiment qu'une partie du jeu a été bâclée, au détriment de l'autre. Bref, un Shift 2 très inégal, flirtant parfois avec l'arcade quelques fois, alors que d'un côté on prend un pied énorme, nous rappelant les courses serrées de de GTR2 ou rFactor.


Voilà mon avis après un peu plus de six heures de jeu au compteur. Je reviendrais plus en détails sur tout ça dans la semaine, enfin j'essayerai. Pour ce qui concerne les sons ils sont tout simplement géniaux, la modélisation des véhicules et de l'intérieur passe, mais bien inférieur aux ''Premiums de GT5''. Le multi est bourré de bourrins, on a parfois l'impression que l'intelligence de l'IA est cousine avec celle de GT5. Je parlerais de tout ça bientôt.

Pour l'instant mon avis sur le jeu en une phrase : trop inégal, mais on parvient à s'amuser quand même. Sur ce, bon dimanche, bon apéro, bon barbecue.

Voir aussi

Jeux : 
Shift 2 : Unleashed
Plateformes : 
PlayStation 3
Sociétés : 
Electronic Arts
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

Bienvenue sur mon Blog !

Comme il faut bien un début à tout, c'est la première fois que je créé un blog, pour partager ce que j'aime et ce qui me passionne. Ici vous trouverez tout ce qui ''peuple'' mon petit univers : sport automobile, photographie, actualité, musique....Mais rassurez-vous, une place sera bien évidemment faite pour les jeux vidéos, mon expérience vidéo-ludique se concentrant exclusivement sur les simulations de courses tels que la fameuse série GTR (SimBin), ou encore l'incontournable saga Gran Turismo (Polyphony Digital).

Mieux qu'une longue présentation, il me suffit d'appuyer sur le starter et de passer la première pour commencer à remplir ce blog !

Archives

Favoris