Sega Saturn : 32 Bits de plaisir
Signaler
Review (Jeu vidéo)

Sega Rally

CONCEPTEUR : Sega - EDITEUR : Sega - GENRE : Course
NOMBRE DE JOUEURS :
1/2 - ANNEE DE SORTIE : 1995

Au début des années 90, Sega a le vent en poupe. Sa Megadrive marche mieux que prévu et l'argent récolté permet de mettre en développement beaucoup de jeux d'arcades, préfigurant l'avenir de la firme. Sega investit énormément dans la 3D et sort Virtua Racing en 1993, suivi du légendaire Daytona USA de l'AM2. L'engouement du public est tel que Sega se lance dans le développement d'un nouveau jeu de course automobile dont la discipline est en plein essor : Sega Rally.

La tâche est confiée au département AM3 de Sega, qui a comme consigne de créer un jeu dans le plus pur style arcade procurant un plaisir maximum et mettant à terre tout ce que l'on a déjà pu voir tourner auparavant. Le jeu fera donc dans le classique avec trois circuits (easy, medium et hard) un chrono et des adversaires factices à défier et enfin une maniabilité 100% fun. L'AM3 décide de s'allier avec les deux grands noms du rally de l'époque, à savoir Lancia et Toyota afin d'intégrer dans le jeu leur voiture qui coure en WRC. Mine de rien, conduire une voiture réelle dans un soft, c'était nouveau en ces temps-là !! C'est donc après de longues négociations que la Lancia Delta Intégrale et la Toyota Celica GT Four se voient être les reines du jeu.
Ces deux bêtes de courses évolueront donc sur trois circuits répondant chacun à un niveau de difficulté bien travaillé. Tout d'abord le désert, facile avec ses grandes lignes droites et ses courbes très larges. Puis viens la forêt, niveau intermédiaire mixant bitume et terrain boueux au travers de tunnel et autres épingles. Enfin le circuit montagneux pour les professionnels, fait d'épingles et de bosses, le tout sur des routes très étroites.
Sega Rally rencontre un énorme succès et la Saturn, qui a alors bien besoin d'un blockbuster, en reçoit l'adaptation en 1995.

La première chose qui tue dans Sega Rally, c'est la réalisation. Les graphismes sont magnifiques et poussent la Saturn au-delà de ce que bon nombre de développeurs croyait possible. Avec des environnements hauts en couleurs, des voitures à la modélisation parfaite, et le tout en 50 Hz non stop : autant vous dire que ça décoiffe.
Et côté maniabilité mon bon monsieur ? Eh bien c'est carrément la folie !! Les développeurs ont vraiment bossé sur ce point car on prend vraiment son pied en enchaînant les virages tout en travers, sans pour autant que ça soit difficile d'accès. La dynamique des autos est excellente, on "sent" vraiment sa voiture lors des transferts de masse sur les sauts, dans les courbes ou encore dans les freinages. Il suffit de regarder le replay après une course pour voir la voiture s'incliner, déraper, etc. Sega Rally possède une marge de progression énorme et inqualifiable, poussant le joueur à toujours vouloir faire mieux, sans pour autant le décourager. Beaucoup de gamers sont encore dessus aujourd'hui, moi le premier !!
En fait, Sega Rally est un jeu complet à tout point de vue. Outre sa réalisation et tout ce qui l'entoure comme cité plus haut, le soft nous offre de nombreux modes de jeu. Tout d'abord, le mode arcade qui vous laisse le choix de courir sur un championnat ou juste une course simple. Puis le classique time attack, les options ainsi que et surtout les modes deux joueurs et car settings. Commençons par le mode multi-joueurs qui nous propose de s'affronter contre un ami sur chacun des circuits avec au choix le départ décalé, le mode boost (qui permet de rendre la voiture en seconde place plus rapide)
et le mode time lag dans lequel il faut creuser un écart, réglé par vous même, entre les deux voitures. Finissons avec le mode car settings qui comme son nom l'indique va vous permettre de régler votre voiture dans tous les sens : une vraie révolution à l'époque. Chaque réglage modifie de façon très significative le comportement de votre auto. Cela va de la dureté des suspensions en passant par le turbo ou la direction.

Côté bande-son et grâce à la qualité CD, nous sommes gâtés. Les musiques, que ce soit en course ou dans les menus, sont tout bonnement magnifiques et les différents bruitages sont très réalistes. Tant au niveau du son des moteurs que des bruits de dérapages ou de chocs, la collaboration entre Sega et les constructeurs automobiles a porté ses fruits : c'est tout simplement parfait. Finissons avec le copilote Kenneth Ibrahim qui vous guidera du son de sa voix, vous permettant ainsi de déjouer les pièges des différents parcours.
Qui dit version console dit bonus et Sega prouve encore une fois qu'il aime ses joueurs. Si vous parvenez à terminer premier au Sega Rally Championship, à vous le circuit caché et la voiture qui va bien : la Lancia Stratos, victorieuse de nombreux rallys autrefois. Rajoutons qu'avec diverses manipulations dans les menus, vous pourrez aussi courir sur les circuits en mode miroir ou encore jouer en contre la montre face au fantôme des développeurs. A noter enfin que fin 1996, une version "Plus" de Sega Rally est sortie au Japon avec la possibilité de jouer au pad analogique, sur internet ou en link avec deux consoles.
Difficile de trouver quoi que ce soit à redire à Sega Rally. Les circuits sont parfaits et chacun possède sa personnalité, tout comme les différentes voitures. Si je voulais vraiment chercher la petite bête, je pourrais dire que les adversaires ne possède aucune intelligence artificielle et font leur course sans se soucier de votre présence, ce qui peut pénaliser à certains moments.

Je conclurais en disant comme beaucoup que Sega Rally est le meilleur jeu de la Saturn. Un jeu qui avait des années d'avance sur la concurrence et qui encore aujourd'hui, grâce à son gameplay parfait, donne toujours autant de plaisir à y jouer.

Ajouter à mes favoris Commenter (4)

Commentaires

b2zo-almendha
Signaler
b2zo-almendha
Oui la version boite sortie au début de la PS3/360. Je vais me la prendre à l'occaz ça doit être pas cher du tout maintenant.
Grayfox19
Signaler
Grayfox19
Oui, Sega Rally "REVO" pour les intimes. Si tu ne l'as pas fait il est vraiment bon, et surtout ne pas le confondre avec Sega Rally Online qui lui est bien moisi pour le coup (Merci Sumo Digital -_-).
b2zo-almendha
Signaler
b2zo-almendha
Merci.
Il me semble qu'une version PS3/360 est sortie un peu dans l'indifférence non ?
Retromag
Signaler
Retromag
Un jeu qui avait ébranlé les certitudes des joueurs PlayStation. Ils attendaient beaucoup de V Rally en réponse au bijou de Sega, sa jouabilité problématique avait douché leurs attentes. En effet, ce jeu reste indétrônable !

Sega Saturn : 32 Bits de plaisir

Par Grayfox19 Blog créé le 02/01/10 Mis à jour le 18/12/13 à 12h09

Quelques tests et articles de jeux Sega Saturn

Ajouter aux favoris

Archives

Catégories