Premium
Le Blog de gonzogamerz

Le Blog de gonzogamerz

Par gonzogamerz Blog créé le 20/01/11 Mis à jour le 09/11/11 à 11h15

C'est l'histoire de deux amis qui passent des nuits blanches...

Ajouter aux favoris

Catégorie : Jeux

Signaler
Jeux
FM4 est un bonheur de pilot, le plaisir est instantané et tient au fait que les sensations de tenue de route et de roulis sont enfin rendues correctement depuis cet opus,
 
TRAZOM avait bien raison de chiner les précédents... en attendant un test GONZO je vous laisse cette friandise:
 
Un clip video au volant de la fameuse Nissan Fairlady que j'ai appelé SHIT-GREEN pour l'occasion.
XOOMY
 

Voir aussi

Jeux : 
Forza Motorsport 4
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

  
Signaler
Jeux

 

CHILD OF EDEN

publié le il y a une heure par GONZOGAMERZ .   [ mis à jour : il y a 19 minutes ]

 

Voici enfin venu le premier jeu non-casual 
de la KINECT.

Quel feu d'artifice que cet enfant du paradis qui vous fait oublier vos
30 ans de joypad en main. 
  • Eye Toy m'avait juste amusé, 
  • la Wii était bien chez les autres
  • Guitar Hero m'avait fait gratter du sublime....


 
 
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

Cervantes

Jaydeejayone
___________________________________ 
 Les Gonzogamerz portent un amour démesuré pour leurs SoulCaliburnes
Ils mettent en jeu leur furieuse fierté en combattant ensemble et en ligne.

Vous trouverez ci dessous les vidéos derounds capturés en ligne.

Si vous souhaitez  

Taki

Xoomy

Cliquez sur la jaquette de votre plateforme 
pour accéder aux vidéos des réseaux PSN ou XboxLive

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

MotorStorm Apocalypse (GONZO Cut#01)

publié le il y a 20 minutes par GONZOGAMERZ .

 

"Just'un p'tit clip pour vous présenter
le concept de la catastrophe 
à la sauce Motorstorm

Que vous soyez ou pas équipé pour la 3D 
cet opus apocalyptique vous fera mordre du crash 
pour trois raisons:
:) Vous vous ferez cartonner par vos adversaire
;) Vous vous planterez tout seul avec fracas
x) Vous volerez sous le déluge d'éléments"
Xoomy


Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

23h00

(Insertion de shift2 Unleashed sur PS3)

...un écran de « Progress bar » ... installation obligatoire des données ombres du jeu sur le hdd. J'avais prévu un coup pareil en m'préparant un thé fumant au cas où faudrait passer l'temps...

23h08 73% d'la barre obligatoire, là à attendre je m'pense trentenaire avec mon court moment pour jouer sur mon temps d'sommeil et cette barre qui n'en finit pas, j'pense au gamin qui doit caser son temps d'jeu entre l'retour d'l'école le gouter et l'repas du soir comment il doit la maudire la progress bar. Je culpabiliserai presque de c'temps virtuel autant qu'il est culpabilisé ce jeune a qui on promet l'épilepsie.

 

 

Elle s'égrène cette barre, elle s'emballe et se ralentit sans logique mais juste pour faire défiler et défier notre impatience. Tout utilisateur d'interface graphiques s'y trouve confronté quotidiennement et la fixer rime souvent avec figer le temps et devenir notre évolution la plus absurde et inutile : « l'homo-loader », un homme figé devant son outil « en cours de chargement ».

(Fin de la progress bar)

23h12 aahh... chargement des trophées et enfin la démo de Shift2...

(Temps de course)                                                   Observez comme j'ai préservé mon rétro!       

23h35 Ouaahh... Grâce à la vue casque, véritable succès et progrès ludique ce jeu-là va me réapprendre à appréhender les trajectoires, anticiper les virages comme jamais auparavant pour éviter un coup d'volant in extremis et fatal. Quelle expérience que de suivre le champ d'vision imposé par le balancement de l'habitacle et le suivi du regard au travers du pare-brise. J'ai recommencé la première course au moins cinq fois avec de grosses sorties de route avant de m'extraire du canap' pour jouer de face et me concentrer la prise de virage. Le frein est survie

même s'il secoue fort. J'ai eu des tiques de grimaces et la nuque tendu à chaque virage tellement j'croyais à la force centrifuge.    J'la finis premier, satisfaction suffisante pour remettre ça..

(Accès au magasin de véhicules)

23h42 J'viens d'prendre un coup, les caisses nécessaires au mode carrière peuvent s'acheter avec de la thune, la vraie, celle d'un monde où ceux pour ceux qui n'auraient pas la rage de gagner les crédits virtuels en s'arrachant sur les courses useraient d'la carte bancaire pour s'offrir les caisses et jouer en ligne avec... arrrgggg... je reconnais, j'ai du mal sur ce point-là mais passons... je lance le PSN et affronte d'autres joueurs sur le serveur deux jours avant la sortie officielle.

 

Shift2 permet d'envoyer sur YouTube 10sec. de clips de vos rediff'


 

Shift2 Unleashed est une surprise qui je l'espère fera date et référence sur une évolution qui a bien tardé dans l'univers des jeux de voitures sur asphalte : le premier FPD « First Person Driver ». Au travers du pare-brise j'ai parfois eu l'impression en projetant ma vue au loin sur ma trajectoire que la route m'apparaissait avant qu'une réalité comme jamais dans un autre jeu de course. Le Gameplay quant à lui est un peu hard-core et la panique du volant est rarement pardonnée mais Shift2 reste une surprise qui même si elle n'égale pas la précision de Forza3 ou GT5 ; le sentiment de ressentir l'habitacle me manquera dorénavant dans tout jeu de voiture ne prenant pas à son compte cette vue casque étourdissante.

Xoomy

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux
Off road Off line !

Ça devient une règle maintenant si on veut un tant soit peu de plug and play sur un jeu next gen il faut se déconnecter pour zapper la mise à jour qui dépasse souvent les 200megs... mais alors passé ça des fois on découvre des pépites qui vous tombe là comme un cadeau.

Motorstorm Apocalypse m'a fait cet effet,  je viens de passer la première journée du mode solo comme si j'avais enfilé frénétiquement des pièces de cinq ou dix balles dans une borne d'arcade de rêve. 

Des sensations puissantes de course contre la mort où même « Mad Max » se demanderait « où serez-vous le jour d'après », en 2012. 

Dès la première journée au bord de nitro-bolides les décors en mouvements perpétuels vous font sursauter le palpitant. 

Les bonds en fuite refroidissent le moteur mais pas la frayeur des immeubles et pistes qui s'effondrent

au gré d'une ambiance sonore qui vous colle au pad tremblant.

Le Game Play est nerveux, les virages se négocient dans le respect des gabarits et les crashs punitifs

à souhait. Les courses sont des traversées de flammes, fumées, d'obstacles qui se brisent ou

nous brisent. On jubile honteusement à percuter des civils présents sur la trajectoire

juste pour avoir jeté des cocktails Molotov. 

Les deux boutons permettant de cogner ses adversaires à gauche ou à droite sont instinctifs, la satisfaction du Takedownsublimé par le « Burn Out » du même nom est bien réduite mais Motorstorm Apocalypse ne laisse pas le temps au peaufinage tout n'est qu'approximation et prise de risque sans jamais savoir où les roues vont retomber.

      Cette licence poursuit sa folie furieuse et use avec brio des fantasmes de fin du monde pour combler nos peurs et plaisir de joueur qui croit défier sa mort. Motorstorm Apocalypse procure des sensations si fortes qu'elles mériteraient de figurer dans la liste sous le risque d'épilepsie. 


 

Le coffret collector se paye le luxe d'une boîte en fer avec de la vrai rouille de vrai sales tâche

et un ruban adhésif qui pue le plastique, le pétrole aussi inflammable que les courses qu'il offre.

Motorstorm mérite son label « effet garanti ».

Xoomy

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

 

My TDU Shopping "Gonzo InGame" (part one)


Test Drive reste une histoire de gros sous même après avoir déboursé 59 crédits (européens) dans une boutique réelle. Le premierachat « ingame » est une des voitures dispo chez le marchand d'occaz. Tu commences l'aventure avec elle et tu gonfles petit à petit ton portefeuille en remportant les épreuves auxquelles elle te permet d'acceder. Tu te vois rapidement offrir  un camping car pas VIP du tout avec une piscine du discount local et un garage deux places. 
Tu débutes ta  p'tite vie-rtuelle en quête de plus de thune et de frime malgré ta Lancia Delta bien 80's mais qui fait son taf.

Arrive un moment où t'as envie d'te payer une nouvelle bagnole pour accéder à des niveaux de courses et de prix supérieurs. Alors tu t'ballades chez les concessionaires découverts au gré de la route. Tu regardes les caisses de rêve en compagnie d'autresjoueurs online et « parlants » qui font la même chose que toi ou pire ;-). Tu te contentes de ton portefeuille laborieusement rempli et tu te décides à acheter une caisse neuve, dans mon cas c'était une VW Touareg V10 qui permetterait d'atteindre les défis Class B4.

Sauf qu'au moment d'l'achat...  Banane ! J'ai pas assez de place dans mes garage pour acquérir un nouveau véhicule.Je refuse de vendre ma Lancia avec laquelle j'me suis bien marré et pas moyen de refourguer la mustang rose volé à Miami Harris (« en sandwich ? ») et qui squate ma seconde place dispo dans mon unique garage... 

Alors à ce moment,« Adieu veau, vache, Touareg V10 t'es obligé d'aller à l'agence immobilière pour y lâcher la thune que tu réservais à l'achat d'une nouvelle bagnole ! La rage j'voulais pas jouer plus de deux heures cette nuit et j'passe mon temps engestion d'thune ! 
L'agence immobilière te propose d' "échanger" une ancienne propriété pour avoir une ristourne sur ton achat
Mon but étant de multiplier les places de garage pour garder mes bagnoles je n'ai d'autre choix que de garder l'ancienne et d'en acheter une deuxième.

 

Le pignolage commence à l'intérieur de la maison et dans le dressing pour agrémenter le profil de ton avatar. La déco d'la barraque est customisable (2000 boules la nouvelle peinture murale et ton dressing « vide » au départ te pousse à aller faire les boutiques en ville pour faire belle et plaire, déjà à toi. Tu ne peux t'empêcher de rentrer dans le jeu de la frime et de l'apparencequi fait partien integrante de TDU. Question pignolage la frime j'm'en branle pas tant qu'ça parceque si je choisis toujours unavatar féminin dans les jeux j'me bande pas les yeux... c'est bien pour le plaisir des « belles images » !
La gestion de la thune est donc une composante  cruciale de TDUet dans la poursuite de plus d'aventures.

Les bagnoles font acheter des garages et les barraquesnourissent ta frime : le tout mélangé ça marche aussi !

XOOMY

 

To be continued...

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux


Je r'mets ça sur TDU2...


13/02/2O11

23h09

Je remarque maintenant des détails tels que les rétros latéraux, les clignotants, les flics, le trottoir qui rappelle bien sa présence... J'ai le culot de reprocher au gameplay ou à ma Lancia une direction hasardeuse quand je m'aperçois que j'aborde des virages en ville à 150 kmh ; Ce jeu impose donc une relative rigueur et mérite une attention constante proche de la réalité qui justifie l'appellation « driving » du titre.

 

23h20

Là où les jeux de « course » traditionnels centrent leur conduite sur la tenue du véhicule guidée par des « circuits » à glissières. TDU impose le décor et l'environnement comme garde fou. Des recoins de bâtiments, des haies de buissons ou des fausses routes ouvertes vous rappellent immanquablement à cette réalité d'une ville ouverte. 

Les victoires se payent au prix de la prudence envers l'environnement crucial qui est en soi un concurrent de poids dans chaque course. Je commence à apprécier les décors ensoleillés même s'ils apparaissent au loin par clipping et que le rendu des rétros est avant tout mais justement fonctionnel.

23H55

Je suis chargé de ramener la prof du permis 4x4 à son repère et je regrette qu'elle soit en pantalon. La vue cockpit sera, je l'espère, plus propice à de futures auto-stoppeuses ; j'aimais tant les faire crier de peur dans le premier épisode. Je passe donc l'épreuve 4x4 et plutôt que chercher la beauté d'autres titres je me concentre sur la sensation de dérapage que TDU2 m'impose sur terre.

 

14/02/11

00h16

Après quelques tentatives de courses « non disponibles » sur les jeunes serveurs, c'est con pour un début d'multi. Je me retrouve à errer sur les routes et je commence à apercevoir des tags de joueurs, en lignes aussi, et leur distance... J'en prends un en chasse puis un autre et je retrouve petit à petit la valeur ajoutée MMO que j'avais tant sillonnée avec TDU1. Parcourir des lacets de routes et y croiser des pilotes de tout pneu à provoquer d'un appel de phare ou d'un pare-choc appuyé. Je traverse à nouveau les champs périlleux pour surgir sur la route près d'un autre joueur inconnu jusque là....

Toute la force de cette licence est dédiée à une conduite massive, « multijouer » reprend son sens. Le plaisir réside dans l'entre-deux courses quand on fonce sur les routes sans but précis, que la map affiche les étapes solo en même temps que les épreuves multi pour repousser plus loin la lassitude. Le temps s'arrête à chaque fois que l'on se frotte à d'autres humains possédées eux aussi d'une errance furieuse ou disciplinée
Je rogne mes premières déceptions graphiques et techniques à l'originalité et la force virtuelle de ce jeu qui fait du concept bac à sable une aire de liberté routière toujours unique en son genre. Cet aspect donc premier du jeu n'est pas sans rappeler des Grand Theft Auto 4 ou Just Cause 2 sur lesquels nous avons passé plus de nuits à errer et juste s'amuser des opportunités de délires offerts à la créativité que d'accomplir le mode histoire avec sérieux. Jaydeejayone reconnait souvent être incapable de faire des parties de ces jeux en mode « histoire » sans  craquages interminables.
 La profondeur de TDU2 comme les titres précédents réside alors dans les expériences non inscrites par la trame mais imaginées par un joueur débridé au gré des ses errances  et envies subites. Mon pote Miragul de J.O.L. me le rappelait encore aujourd'hui, « tout MMO peut faire pâle figure comparé à des titres non « Massive » contemporains ; mais là n'est pas son intérêt »... c'est. Alors au diable les standards de beauté, car TDU2 en vaut sa chandelle. Il porte les lettres dignes du jeu vidéo qui par principe offre au joueur de réaliser des phantasmes dans un espace virtuel proche d'une réalité qu'il ne tient qu'à lui de sublimer enfoncé dans son canapé.


 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Jeux

 

-          J'avais oublié ma pré-commande de TDU2 et puis...

IImpressions graphiques pauvres, formes polygonales,couleurs flashy

-          La conduite fonctionne par à coup avec lle pad 360 et avec la sixaxis, aucune fluidité dans la direction

-          Sensation de conduite peu immersive

Après le premier test de conduite le coach me félicite par un « ENCORE un test réussi » 

il me connaît d'où le gars ?

-          L'aspect général du jeu ressemble à un test drive de borne d'arcade old school et le niveau graphique ne dépasse même pas un ridge racer, à l'époque le baquet et la pièce de cinq balles dans une salle enfumée compensaient pas mal.

-          Licence classique sans grande palpitation, le joueur est obligé de son contraindre à un gameplay limité plutôt que de le découvrir graduellement et l'apprécier. J'ai un sentiment de régression forcée pour réussir les épreuves.

-          Les cinématiques sont sans profondeur ni beauté. Quant aux dialogues on frôle la moquette pied au plancher.

-          Ok j'ai fait ma première course contre Miami Harris, pas passionnante mais pas désagréable non plus une course en ville les ronds points à couper ça fait son effet même si gti club avait un côté bien plus dynamique.

-          Seconde course contre Miami... j'ai réussi à faire un tonneau, bon rendu somme toute, à défaut de réussir à régresser suffisamment pour maintenir une prise de virage constante... ça y'est j'ai envie d'arrêter après une heure jeu.

-          La map : Je vois un p'tit point non identifié qui se déplace en ruminant devant la map. Je zoom dessus, trop fort c'est un avion qui tient sa traj' et oh Magique je le vois passer sous le tracé des routes.

-          J'ose imaginer que l'intérêt d'un test drive comme pour le premier du nom qui m'avait bien amusé est sa dimension MMO mais de prime à bord il ne m'attire ni les yeux ni les doigts. Je risque de lâcher prise sans l'avoir découvert suffisamment pour être objectif. Mais joue-je pour l'objectivité ? non pour le plaisir et en 60 minutes je n'en ai pas eu.

XOOMY

 

Ajouter à mes favoris Commenter (3)

Édito

 

Ami(e)s noctambules et vidéo-ludiques,        
soyez les bienvenus !
Joueurs invétérés et gais lurons que nous sommes, lors d’une nuit festive nous nous sommes promis de mettre en ligne notre addiction pour les jeux, l’informatique et les nouvelles technologies.
C’est une occasion de plus de passer des heures à se bruler les yeux devant l’écran de nos nuits blanches, de faire sourire nos copains et pourquoi pas d’en attirer d’autres.
Comme le dit le bon vieil adage « on n’a pas passé l’âge de ces conneries » et il nous semble même que plus on prend de l’âge plus on s’amuse de nos conneries.
Nous passons plus de temps que de raison entre des câbles, des logiciels et des périphériques et quand nous nous croisons tous nos vices se démultiplient.
Merci à l'équipe de GAMEBLOG qui fait aussi de l'information vidéo-ludique un plaisir communautaire


 

Archives

Favoris