Salade tomates oignons

Par ghallium Blog créé le 14/12/09 Mis à jour le 11/11/12 à 13h11

La vie trépidante (ou pas) d'un graphiste au chômage fan de jeux vidéos et mélomane.

Ajouter aux favoris
Signaler
Mes souvenirs

Voilà une nouvelle rubrique pour mon blog (et toujours pas de template digne de ce nom, ça va venir !). Inspiré par l'excellente émission "Mon Souvenir" sur Nolife, j'ai eu moi aussi l'idée de partager mes meilleurs (et parfois les pires) moments de ma vie de gamer. Cette catégorie aura certainement son lot de jeux cultes...mais aussi de ceux qui auraient mieux fait de rester dans le placard à souvenirs. Enjouaillez donc !

Teenage Mutant Hero Turtles (NES, 1989)

Il était une fois un petit garçon de 6 ans qui ne se doutait pas qu'en mangeant ses Chocapic un matin de 89, il allait voir une publicité qui allait bouleverser sa petite existence.

Cette pub, c'était celle-ci :

 

"WHAT THE FUUUUCK ??? Y'a un bidule qui permet de jouer aux tortues ninja sur la télé ?! Maman, je veux çaaaa !!!"

Et au Noël suivant, alors que mon petit frère avait eu un petit baby foot qui le remplissait de joie (mais que j'ai vite trouvé naze en comparaison du cadeau qui m'était destiné), il y'avait ce gros paquet avec mon nom dessus et à l'intérieur se trouvait ceci : 

Certainement le plus beau Noël de ma vie. Merci maman, merci papa !

WHOAAA !!!

Vous l'aurez compris, ce jeu (et cette console, donc) a une grande valeur sentimentale à mes yeux, puisqu'il s'agit de mon premier pas vers cette passion qui nous anime tous ici (oui, même toi le blasé au fond) : la passion du jeu vidéo. C'est ce cadeau de Noël qui m'a fait découvrir les jeux et qui m'a donné envie de découvrir tout cet univers. La Game Boy, la Saturn, Playstation, Nintendo 64 suivront plus tard. 

Alors que j'insère la cartouche magique dans le slot fragile et mal branlé de la NES, je contemple ce qu'on pourrait qualifier aujourd'hui d'une scène d'intro :

 

Certes, cela ne veut plus dire grand chose (notamment chez les plus jeunes auxquels le visionnage de cette vidéo aura sûrement causé une fracture nette de l'oeil droit, mes excuses) aujourd'hui à côté de l'intro magnifique d'un FFXIII. Mais à l'époque, la simple vision de cette intro suffisait à me mettre en transe, et me donnait tout de suite envie de commencer le jeu voire de continuer lorsque je venais de me taper un Game Over (et des Game Over, j'en ai connu moult sur ce jeu, j'y reviendrai). Ce jeu, c'était un peu comme si je réalisais un épisode des Tortues Ninja dont j'étais l'acteur et non le spectateur.

Dans TMHT, tout était fait pour caresser le jeune fan dans le sens du poil. Malgré l'absence d'un mode coopératif à deux joueurs, il y'avait tout : les égoûts, les pizzas, la possibilité d'incarner sa tortue préférée, la jeune April à délivrer et un méchant Shredder qui ne demandait qu'à se faire botter les fesses ! Et pourtant...

ET POURTANT QU'EST-CE QU'IL ETAIT DUR CE PUTAIN DE JEU ! Si mes premiers contacts avec la bête furent idylliques, je ne compte plus le nombre de fois où j'ai éclaté la manette par terre, de rage. Pourquoi ? Pourquoi, un jeu destiné en grande partie aux enfants était-il si dur, si mal foutu parfois? Et le Nintendo Seal of Quality dans tout ça?

C'est bien simple, je ne crois pas avoir dépassé le troisième niveau de TMHT. Les ennemis bien tenaces, les power-ups peu nombreux, les sauts hyper mal foutus (je me souviens parfaitement d'un moment ou on devait sauter sur une plateforme alors qu'on était à 2 centimètres du plafond, complétement illogique), le bruit strident et infâme qui cassait violemment les oreilles alors qu'on approchait de la fin de la barre de vie, la gestion hasardeuse des 4 tortues eurent raison de moi, petit joueur qui ne s'attendait pas à un tel challenge ! Pour tous les défauts du jeu, je vous renvoie vers la tordante vidéo de l'AVGN en fin d'article, qui rappelera bien des souvenirs à ceux qui ont fait le jeu.

Malgré tous les points noirs du soft, je ne peux m'empêcher d'en garder un très bon souvenir. Parce que c'est ce premier contact avec le jeu vidéo qui me donna envie de connaître les Mario, Zelda, Megaman, la Game Boy etc. Toute une époque !

 

 

 

Et merde, j'suis devenu un vieux con...

 

Petite note supplémentaire : TMHT fût le premier jeu de la licence et force est de constater que la plupart de ses successeurs seront bien plus mémorables, avec en tête le génial Turtles in Time sur SNES. 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

The-reaper
Signaler
The-reaper
Oui très très dur.


Ce que j'avais oublié, c'est que Konami s'appelait Palcom avant :D
Sirocco
Signaler
Sirocco
Bien mais plutôt dur ce jeu, si je me fie à mes vieux souvenirs.
Voire même très dur. Ah ! Quelle grande époque...

Édito

Réactivation d'un vieux blog laissé à l'abandon. 

(Je ne peux pas laisser de commentaires, merci d'utiliser ma boîte à mp si vous voulez me parler ^^) 

Archives

Favoris