Culture Geek

Culture Geek

Par madi35 Blog créé le 13/05/10 Mis à jour le 17/01/15 à 18h44

Ajouter aux favoris
Signaler
Cinéma (Cinéma)

World War Z / long-métrage américain, réalisé par Marc Forster / avec Brad Pitt, Mireille Enos, Elyes Gabel / d'après le roman de Max Brooks / genre : action, science-fiction / durée : 1h56

          World War Z c'est le film que j'avais pas envie de voir aussi bien deux mois avant sa sortie que cinq secondes avant le début de la projection. Cette appréhension à l'égard du long-métrage était due au fait que le type qui l'a mis en scène est Marc Forster, responsable de Quantum of Solace, et surtout parce que le film est classé PG-13 aux States... Je me préparais donc à un film de zombies fait pour les mioches aussi violent qu'un Hunger Games. Mais bon, après tout, je me suis dit « tant qu'il y a de l'action, du suspens, et que c'est au final divertissant, ça passera le temps... En plus, j'aime bien Brad Pitt donc Why not... ». malheureusement pour moi j'ai un peu trop surestimé ce film... Je vais tenter de vous expliquer pourquoi ce film n'est pas juste un mauvais film, mais bien une véritable catastrophe. Je tiens à préciser que je n'ai pas lu le bouquin, donc aucune comparaison entre le film et son matériel d'origine.

Attention quelques petits spoilers !

          Bon alors, l'histoire vite fait. Gerry (Brad Pitt), ex-enquêteur des Nations Unies, se retrouve coincé avec sa femme et ses deux filles dans un embouteillage plutôt important, et là il y a des policiers en panique qui sortent de partout, des explosions (ce qui est assez what the fuck sur les bords), des gens qui crient, et d'autres qui se mettent à refaire L'Exorciste en poussant des espèces de cris ridicules, et en essayant de bouffer (enfin juste de mordre ici) le premier type qui leur passe sous la main. Bradou parvient à extraire sa famille du chaos de la ville. Pour la protéger, il va devoir aller devoir aller au quatre coins de la planète, bla bla bla...

          Comme ce serait trop chiant de faire une zolie critique bien structurée, je vais balancer point par point tout ce qui cloche avec cette chose :

- après un générique moisi, il se passe même pas deux minutes (on ne pose pas la vie de la famille, leur quotidien, etc...) qu'on se prend l'invasion d'infectés en plein dans la tronche, et après c'est parti pour vingt minutes de course à pied chiante où on te laisse même pas le temps de te poser. C'est l'effet Man of Steel, l'action dure trop longtemps et on perd le spectateur. Ensuite Brad Pitt se barre je-sais-plus-où, mais de toute façon, dès qu'il arrive quelque part dans le film, cinq minutes plus tard, c'est la merde et y a des zombies partout. Sinon n'espérez même pas connaître l'origine du virus, on vous la donnera pas.

- PG-13 oblige, pas de membres arrachés, ni de têtes explosées... On a donc ici des infectés qui ne font que foutre les gens à terre. A un moment, la caméra nous fait même l'affront de nous montrer d'assez loin un mec qui se fait mettre au sol par un zomblard qui semble le dévorer, avant de nous montrer la pauvre victime de plus près : juste une petite morsure au bras ! Et c'est bien là que le film s'écroule... De quoi on a peur lors d'une invasion de zombies ? De se faire déchiqueter ? De se faire arracher les entrailles ? De voir ses proches se faire bouffer ? L'équipe du film ne l'a visiblement pas compris. Comment foutre les boules au gens si le danger n'existe pas ? En plus les zombies en eux-mêmes n'aident pas vraiment : ici un zombie = le visage ridé + la peau verte/jaune + une performance sportive digne de Usain Bolt + des dents jaunes ! Ajoutez à ça des claquements de dents pas effrayant pour un sou et des cris tout moisis, et vous obtenez le zombie (le plus effrayant, c'est pour dire) du film. Ne vous attendez donc pas à ressentir quoi que ce soit pour qui que ce soit dans le film face à un danger qui nous paraît aussi nul... D'ailleurs, ne vous attendez pas à ressentir quoi que ce soit tout court : la tension est tout simplement nulle, le suspens inexistant, et les jumpscares sont (très largement) prévisibles au moins dix secondes à l'avance. Le comble pour un film de zombies.

- mais il faut bien dire que ces pauvres morts-vivants ne sont pas aidés par les effets spéciaux. 99% des zombies sont des CGI... et ça se voit... beaucoup... Les zombies courent à une vitesse complètement abusée (ce qui est juste débile puisque le principe d'un infecté, c'est qu'il garde les capacités physiques de son vivant, pas qu'elle triple !), on ne voit rien du tout des zombies en dehors de la toute dernière partie du film, on les survole juste la plupart du temps. Mais à la limite si les CGI étaient corrects, ça pourrait passer... Et bah non ! On a juste l'impression d'observer un grosse masse de on ne sait pas quoi, avec par moment des zombies mal animés qui se mettent à accélérer à la Benny Hill.

- ne cherchez pas non plus des qualités du côté de la mise en scène. Ce film nous confirme l'inaptitude de Marc Foster (Quantum of Solace Brrrrrrrrrr) à filmer correctement des scènes d'action. Et vas-y que la caméra est bouge dans tous les sens, et vas-y que t'y vois que dalle ! Le seul véritable infecté dans tout ce bordel, c'est le caméraman...

- mais là où World War Z atteint des sommets c'est dans la connerie qui hante la salle de cinéma pendant ces deux heures. Autant vous le dire tout de suite, si vous pensiez au moins que certaines scènes du film seraient intelligentes, vous ne pouviez pas plus vous tromper. Ceux qui disent que Prometheus est un film débile, j'aimerai bien voir leur tronche quand il regarderont cette horreur. Ici, c'est simple, le film enchaîne connerie sur connerie de la première à la dernière seconde. Les incohérences sont tellement énormes qu'il vaut mieux ne pas y faire attention, sous peine de perdre les derniers neurones que le film ne vous aura pas enlever : Brad Pitt qui réussi à se barrer de la ville en camping-car au début alors qu'un embouteillage monstre empêchait toute circulation, avion qui se crash pile-poil à côté du bâtiment à atteindre, des zombies capables d'escalader un mur géant mais incapables de défoncer une porte coincée par deux pauvres chaises, portable qui sonne lors d'une infiltration dans une zone censée être dangereuse, rassurez-vous tout y passe. Mais au-delà de tout cela, certains passages sont carrément ridicules. Après la séance, je me suis empressé d'aller voir les avis sur internet, pour apprendre que certaines salles étaient mortes de rires à certains moments du film. Ce n'était pas le cas de la mienne, mais cela ne me surprend guère que  certains spectateurs aient éclatés de rire. On est en effet plus du côté de Shaun of the Dead que de L'Armée des Morts. Entre Brad Pitt qui balance une grenade à l'intérieur d'un avion en plein vol, et le virologue représentant le dernier espoir de l'humanité qui crève deux minutes après son introduction en se vautrant comme une merde, il y a de quoi faire. Mais si vous deviez éventuellement voir le film pour une seule scène, ce serait pour cette course-poursuite magnifique entre des militaires sur des bicyclettes et des zombies. Sérieux quoi, à elle seule, cette scène dynamite toute la filmo de Steven Seagal réunie dans le domaine de la connerie inter-galactique. Avec cette séquence on touche au sublime, et on se dit que l'équipe du film ne recule devant rien pour pourrir encore plus leur film. Enfin, on achève le film sur un des placements de produit les plus violents de toute l'histoire du cinéma. Après avoir sauver le monde, quoi de mieux qu'un bon Pepsi ?! Cette petite pub absolument pas dissimulée, résume assez bien le film : le réalisateur nous envoie des séquences abbérentes dans la gueule, et semble n'avoir vraiment, mais vraiment rien à battre du spectateur.

- ah ! Et oui au fait... Si vous aussi vous espéreriez que le qualité de cette daube remonterait grâce à la présence de Brad Pitt, vous aviez tort d'espérer. Brad a produit ce film, où il représente le héros américain vaillant, courageux et bon père de famille près à tout pour sacrifier celle-ci. La séquence où il traverse un couloir dangereux à la fin du film, en marchant au ralentie en mode Channel, vaut, elle aussi, son pesant de cacahuètes. Espérons que ce ne soit qu'un faux pas pour lui...

          Bref, tout cela pour dire que ce film est un doigt d'honneur à tout les fans de Romero et de Fulci, un (faux) film de zombies, fait pour les enfants, mal foutu, moche, ridicule et complètement débile. Une machine à fric qui tentent de tirer un maximum de blé de la mode des morts-vivants. Si vous aimez ces derniers (les vrais, c'est à dire ceux qui bouffent le premier quidam venu), alors ne vous approchez surtout pas de ce film, de près ou de loin. Ceci dit, vu que le film regorge à ras-bord de conneries en tout genre, et il doit être tout à fait possible d'envisager ce film sous un aspect nanard avec des potes et quelques bières. Il aura fallu à peu près 650,000 dollars à George Romero pour réaliser son Zombie, et il en aura fallu 170 millions à Marc Foster pour faire cette chose. Preuve que l'argent c'est bien beau, mais sans le talent pas de bon film.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Commentaires

lecritiquedepub
Signaler
lecritiquedepub
Pour lire la critique de l'affiche de World War Z, c'est par ici http://www.lecritiqu....com/worldwarz/
RomainGuy
Signaler
RomainGuy
Le gros problème de ce film est qu'il ne contient aucune des qualités du livre. The Oatmeal résume très bien la chose : http://theoatmeal.com/comics/wwz
Noiraude
Signaler
Noiraude
Evidemment, si tu compares à Romero... :lol:

Et là, franchement, mon royaume pour des glaçons ;o)
madi35
Signaler
madi35
Bah moi perso, je me suis fait chier comme c'est pas possible, et j'ai eu bien du mal à poser les yeux dessus. Je trouve que ce film n'est qu'un pur produit marketing, pas intéressant, pas divertissant, et qui n'a rien pour lui (réalisation inexistante, scénario raté...). Bon après, peut-être que mon attachement à la trilogie des morts-vivants de Romero aurait du me tenir éloigner de cette séance, mais j'ai malgré tout tenté le diable. ^^ Après bien évidement, chacun ses goûts (encore une chance...).

Sinon pour la clim, mon multiplex a tendance à la pousser un peu trop (du moins sur les deux derniers films que j'ai vu). Alors du coup entre l'extérieur où on est en sueur après 5 minutes de marche au soleil, et le ciné où on caille, le choix n'est pas si évident que ça. ^^
Noiraude
Signaler
Noiraude
Un peu sévère, dis : le film est très moyen, mais il se laisse regarder - surtout quand il fait chaud et que les salles sont climatisées ^^. J'ai déjà vu bien, bien pire au ciné :lol:
madi35
Signaler
madi35
De toute façon, je pense que les producteurs avides de fric qui sont à l'origine de ce torrent de merde filmique s'en battaient bien les cacahuètes des fans des morts-vivants au ciné. Tout ce qu'il voulaient c'était tirer un max de cash de cette mode, en produisant un film accessible à tout le monde (c'est-à-dire aussi violent que la plupart des programmes Cartoon Network), quitte à s'asseoir (et à péter) sur toute une mythologie qui, même si elle est responsable d'un nombre incalculable de mauvais films, n'a au moins jamais caché ses couilles.

Et pour la fin, oui elle pue bien comme il faut, mais au moins on reste sur une mauvaise impression de la première à la dernière image, et en sortant de la salle on oublie pas qu'on vient de s'enfiler une daube honteuse, et que les 5 euros et 30 centimes (et encore avec les prix étudiants !), on les a bien profond !
actedac
Signaler
actedac
Merci !! C'est tout à fait ce que je pense de ce film... Pour une fois que je vais au ciné, bienheureuse de pouvoir mater un film où les humains se bouffent les entaillent et rotent de plaisir, je me retrouve devant cette bouse infâme qui oublie tout ce qu'on aime dans le genre zombie...

Et la fin ! Tu n'as pas parlé de la fin, mais bon sang, ce dénouement, inattendu, digne des plus grands, cette fin !... absolument grotesque... j'avoue que si dans ma salle les rires n'ont pas fusés, il a bien fallu à certains moment se retenir en exécutant ce bruit de nez étouffé par une main, main qui sert aussi à y pleurer devant tant d'acharnement à produire de la merde et pour feu nos euros dépensés pour ces 2h de torture visuelle...

World War Z aura eu le mérité d'inventer les zombies qui courent comme Usain Bolt mais mordent comme des chatons...

Édito

 

Bonjour jeune gameblogeur des temps modernes ! Je me prénomme dans le monde ou je vis (la thorie) Monsieur Geek. Ma passion pour le loisir du jeu vidéo remonte à fort longtemps, précisément en 2001 avec pour moi l'un des meilleurs jeux de tous les temps... Rayman 2 : The Great Escape. Ensuite bien entendue de nombreux titres sont venue se rajouter à ma longue liste de titres coup de coeur ( Splinter Cell, Bioshock, Alan Wake; la sage Deus Ex, Hitman, Tomb Raider...) et pardonnez-moi dieu du pixel pour les autres jeux vidéo que j'ai oubliée de citée dans c'est colonnes. Après toutes ces années je suis toujours aussi fan de ce divertissement vidéoludique totalement dingue, alors pourquoi ne pas continuait ?

Voilà pourquoi un blog sur ma passion et d'autres loisirs que j'aime aussi (cinéma, lecture...) a vu le jour le 13 mai 2010. Après une pose de quasiment 1 ans mon blog fait sont grand retour sur la toile. Ouiiiii 2015 le grand retour :) 

 

  

 

 

Pseudo de Mr Geek sur PS4  : 

madi35-

 

 

 

 

 

 

              madiso35

Archives

Favoris