Gaming & Business

Gaming & Business

Par Siddharta Chidoshi Blog créé le 26/04/11 Mis à jour le 03/03/16 à 09h32

Industrie du Jeu Vidéo

Ajouter aux favoris

Catégorie : Charts

Signaler
Charts

Les charts US du mois de juin sont riches d'enseignements, et nous allons les décortiquer ensemble.

En premier lieu, signalons que le marché continue de stagner, voire régresser, et les inquiétudes relatives à la santé financière des États-Unis ne vont certainement pas arranger les choses. L'industrie vidéoludique locale a généré 1.03 milliard de dollars (708 millions d'euros), soit une baisse de 10%. Au milieu de ce sombre tableau, la Xbox 360 continue de marcher sur l'eau avec des ventes supérieures au demi-million d'unités; quasiment une cadence de fin d'année, mais en pleine période creuse.

La Wii (273 000 unités) et la PlayStation 3 (chiffres non communiqués) semblent incapables de rivaliser avec le nouveau maillot jaune de la grande boucle américaine, et son produit dopant Kinect. Autre enseignement important de ce mois de juin, la 3DS ne décolle pas. Malgré la sortie d'Ocarina of Time 3D, attendu par certains comme l'étincelle providentielle, il s'en est écoulé seulement 143 000 unités, contre 386 000 pour la DS... Même si c'est avant tout en fin d'année que la console jouera une partie de sa jeune carrière, on peut désormais affirmer que la 3DS a été lancée trop tôt, et qu'elle n'a pas encore les épaules pour jouer les relais de croissance du secteur, comme l'espéraient initialement les analystes.

Du côté des ventes de jeux, la croissance est également négative (-12%), principalement en raison des mauvais chiffres software de la Wii. LA Noire, Duke Nukem Forever et inFamous 2 ont été les trois meilleures ventes de ce mois de juin (les chiffres n'ont pas été divulgués), devant LEGO Pirates des Caraibes et OOT 3D (environ 280 000 exemplaires vendus pour ce dernier, selon Nintendo). Des gros titres qui n'auront pas suffi à ramener un peu de sérénité parmi les Pachter and co. Il faudra vraisemblablement attendre le mois de septembre pour que le marché (re)commence à s'affoler.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Charts

LA Noire s'est écoulé à plus de 900 000 exemplaires en mai outre-Atlantique, révèle Arvind Bhatia de Stern Agee. Un excellent départ pour le blockbuster de la Team Bondi, qui reste toutefois nettement en retrait par rapport au cultissime Red Dead Redemption, lequel avait séduit l'an dernier 1.5 million de joueurs pour son premier mois US.

L'analyste précise que la performance initiale de LA Noire est conforme à ses attentes, et table à terme sur 3.4 à 4 millions de copies vendues dans le monde. À titre de comparaison, c'est environ deux fois moins que RDR, et cinq fois moins que GTA IV.

 

Voir aussi

Jeux : 
L.A. Noire
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Charts

Après une hausse de 20% en avril, les ventes de jeux vidéo aux Etats-Unis ont de nouveau plongé en mai, de 14%, à 743 millions de dollars (514 millions d'euros), soit un plus-bas depuis le mois d'octobre 2006. Concernant les ventes de consoles, en baisse de 5%, c'est la Xbox 360 qui a de nouveau trusté le haut des charts. Avec 270 000 unités au compteur, la plateforme de Microsoft s'offre un onzième mois (sur les douze derniers) de leadership.

Sans doute dans le rouge, les autres constructeurs n'ont pas communiqué leurs chiffres de vente. On sait juste, d'après Anita Frazier du NPD Group, que les ventes de 3DS ont été "légères", et que malgré sa plongée actuelle, la Wii reste la console de salon la plus vendue de sa génération avec 36 millions d'unités installées sur le territoire US. Silence radio autour de la PlayStation 3, dont les courbes de vente pourraient avoir été affectées par le hack du PSN.

Hors hardware, ce sont surtout les ventes de jeux qui ont induit les mauvais chiffres de mai. Du fait d'un nombre de sorties en baisse (42, contre 58 en mai 2010), et de titres moins "éclatants" que l'an dernier à la même époque (Red Dead Redemption, Super Mario Galaxy 2...), le marché software a chuté de 19%. LA Noire s'adjuge la plus grosse part du gâteau, devant le décevant Brink, LEGO Pirates des Caraibes, Portal 2 et Mortal Kombat. Rappelons que les chiffres digitaux, incluant de fait les ventes du second DLC de Black Ops, Escalation, n'ont pas été pris en compte dans ce bilan mensuel.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Business et jeu ne s'opposent pas. Un éditeur, quel qu'il soit, joue sa survie sur la réussite de ses jeux. Les bénéfices qu'il génère, ce sont les jeux qu'il produira demain. De multiples mécanismes et décisions favorisent le succès ou l'échec d'un jeu (qualité, timing de sortie, marketing, choix de la plateforme, du genre...), et c'est précisément ce dont il sera question dans ce blog. Je reviendrai sur l'actu du secteur, le quotidien stratégique et financier des éditeurs/constructeurs, mais aussi sur certains coups de coeur qui rythment ma vie de joueur. Bonne lecture à tous!

Archives