Le blog de GameurZ
Signaler
Critique

 

N'étant pas forcément fan de Tomb Raider à la base, je me suis pourtant laissé séduire par les formes généreuses le dernier jeu mettant en scène Lara Croft. développé par Crystal Dynamics et édité chez Square Enix Je n'en attendais pas forcément grand chose et j'ai été très séduit par l'orientation prise par les développeurs et le souffle frais apportée ainsi à la licence (aussi par le petit prix :D). Et me voilà alors plongé dans Lara Croft and the Guardian of Light.

 

 

LARA CROFT LE RETOUR
Attention, je corrige dès maintenant mon erreur. Ce jeu n'est pas un Tomb Raider mais met tout de même en scène la belle Lara. L'esprit de la licence reste tout de même bien présent dans ce titre. Ainsi, les joueurs (et les fans de la série) retrouveront avec plaisir l'exploration de temples et de l'action bien dynamique. Cependant, Crystal Dynamics a changé la recette au niveau graphique. Dans de très beaux décors, le joueur évoluera en 3D isométrique, un angle de caméra rappelant les hack'n slash tels que Diablo. Une belle prise de risque qui au final s'avère être très concluante et ne dérange en rien le jeu, même lors des phases de plate-forme. Côté scénario, on sent qu'il n'est pas le point central de ce titre. Expédié en 30 secondes lors de l'introduction, on comprendre que Lara a libéré un démon très méchant qui va ravager la Terre. Aidé de Totec, un guerrier maya revenu à la vie, ils auront jusqu'au lever du jour pour ré-enfermer le démon et contrer ainsi ses plans démoniaques.

 

EXPLORATION PÉRILLEUSE
Le titre comporte 3 phases de jeux différentes: la plate-forme, les puzzles et les phase d'action ou plutôt de bourrinage intense. Qui aurait cru d'ailleurs que les phases de plate-forme marcheraient aussi bien avec un angle de caméra pareil ? Et pourtant, ici, cela passe comme un suppo dans le c... comme une lettre à la poste. Comme dans tout jeu avec Lara Croft, la belle au mini short moulant doit dès fois utiliser sa tête pour résoudre certaines énigmes. Enfin les séquences d'action sont juste bien rythmées et offre le peu de challenge du jeu car oui, même en difficulté maximale, le jeu n'est pas très dur et comme de nombreuses sauvegardes automatiques se déclenchent assez régulièrement, ce n'est pas très compliqué d'avancer. 

Lara possède ici un arsenal important pour se farcir ses ennemis. Elle peut porter 4 armes seulement sur elle à la fois qu'elle peut changer à volonté selon l'humeur du joueur. Pistolet, fusil à pompe, mitraillette, lance grenade ou lance flamme, chacun y trouvera son bonheur. Elle dispose également de mines déclenchables à distance, très utiles dès fois pour se sortir de certaines situations. Enfin, la belle se la joue un peu à la Batman car elle maniera ici un grappin lui permettant de s'attacher à un anneau et de passer facilement des précipices sans fond. Des lances (que possèdent Totec en mode coopération) lui permettra, une fois plantées sur une paroi, d'escalader et d'atteindre des hauteurs bien trop élevées pour cette bimbo à la taille de guêpe. Des items, des reliques et des améliorations sont disséminés un peu partout au fil de l'histoire et permettant d'augmenter les capacités de Lara (et Totec en coop) ou de lui conférer des bonus spéciaux lorsqu'une barre de « magie » (?) est remplie au maximum. Super tir, régénération et autres capacités sont alors utilisables tant que la jolie Lara ne reçoit aucun dégât.

 

JE VIENS AVEC TOI
Le mode coopération permet de revisiter l'histoire solo d'une manière légèrement nouvelle. La façon d'aborder certaines énigmes sera ainsi différent et permettra de mettre en avant les capacités des deux personnages. Totec pourra ainsi se protéger des tirs grâce à son bouclier, plantera sa lance dans un mur pour permettre à Lara d'escalader, ou encore portera la jeune exploratrice sur son bouclier. À l'inverse, il fera soit le funambule, soit le kamikaze grâce au grappin de Lara. Les développeurs ont plutôt bien pensé le jeu en coopération pour éviter qu'un des deux joueurs se retrouvent à être moins actif que son coéquipier. Ce mode là crée également une forme de rivalité grâce à un système de score qui donnera naissance à certains coups de pute afin d'être le premier à la fin du niveau. ( Oups, j'ai laché le grappin et tu es tombé dans ce précipice remplis de pieux acérés...Laul).

 

 

Au final, je me suis laissé embarquer dans cette aventure, totalement immergé dans l'ambiance grâce aux décors magnifiques et à la musique entrainante et mystérieuse. Malgré un scénario quasi inexistant, la magie opère et laisse place à un très beau voyage à travers des temples et la jungle. Ce titre se révèle beaucoup plus fun et drôle à 2 que seul bien évidemment. Le jeu n'est certes pas très long mais vaut bien ses treize petits euros. Belle surprise qu'est ce spin-off, il apporte une touche d'originalité à la licence et connaitra peut être une suite si le succès se fait ressentir.

 

★★★★☆

 

K.W

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Krystalwarrior
Signaler
Krystalwarrior
C'est effectivement le seul problème que j'ai eu quand je l'ai pris à sa sortie sur le PSN. La chance que j'ai eue, est que le jeu a plu à mon frère et donc que j'ai pu le tester en partie avec lui pour la coopération. L'aventure perd un peu de son charme je trouve en solo. C'est tellement plus drôle !
Mikadotwix
Signaler
Mikadotwix
j'ai testé la démo sous les conseils d'un ami. je ne suis pas fan du tout des tomb raider, mais j'ai accroché de suite.
Par contre je l'ai surtout pris pour faire le coop, et là grosse déception pour le moment il n'est que local.
j'attends donc un patch pour commencer l'aventure avec mon pote.

Le blog de GameurZ

Par GameurZ Blog créé le 06/03/10 Mis à jour le 11/02/14 à 13h59

Association de joueurs pleins de fougue, d'amour et de folie, www.gameurz.fr vous fait découvrir les jeux vidéo sous un angle un peu particulier.

Ajouter aux favoris

Édito


Salut à tous,

GameurZ est une association qui a pour but de diffuser de l’amour et de la bonne humeur dans le monde entier. Mais c’est également plusieurs joueurs qui se sont rendu compte un jour qu’ils avaient une passion commune : le jeu vidéo. Ils ont donc décidé de se réunir pour parler de leurs plaisirs vidéoludiques  à leur manière, sans aucune prétention, et de proposer des articles originaux et un peu barrés (personne n’est sain chez GameurZ).

Beaucoup de sites vous parlent d’actualité, et ils le font très bien. Ca tombe bien car ici vous en trouverez très peu. A la place, vous pourrez retrouver sur ce blog des critiques, des articles de fond, des vidéos alacons, et plein de bêtises made in GameurZ. Il paraît même qu’il y aurait des strips de temps à autre.

L'équipe de GameurZ

 

Retrouvez-nous sur www.gameurz.fr et n'hésitez pas à venir faire un tour sur nos Facebook et notre Twitter :

 

Membres de l'association

TétrisGarrettEcchiPeterBruceK.WLuckyNumberSLVNZallaSombre PlumeSir-Kyrou et Vicporc

 

Archives

Favoris