Le blog de GameurZ
Signaler
Critique

 

 

 

À la manière de Shank, je ne vais pas y aller par 4 chemins pour parler de ce beat'em all mettant en scène un fou furieux avide de vengeance et bien décidé à trucider tous les méchants ! Développé et édité par Klei Entertainment, ce jeu a vu le jour à la fin du mois d'Août et m'aura permis de faire gicler plus de sang que Dexter en 4 saisons.

 

 

NOW I HAVE A MACHINE GUN HO-HO-HO !

L'histoire de Shank est aussi banale que son concept . Le clan pour lequel bossait notre héros a décidé de tout lui prendre et de le tuer. Après s'en être pris à sa compagne et l'avoir laissé pour mort, Shank ,dans un ultime souffle, est revenu à la vie et il est bien décidé à leur faire payer. Et quand il s'agit de massacrer tout le monde, que ce soit avec une bonne vieille tronçonneuse, des flingues, ou un couteau, il se révèlera très doué et utilisera ses compétences à bon escient.

Utilisant la recette des bons vieux beat'em all 2D en scrolling horizontal, Shank n'apporte rien de nouveau mais permet de revisiter ce genre délaissé depuis quelques temps. Les designs des décors et des personnages ne plairont pas à tout le monde : le joueur évolue en effet dans un monde au design cartoon sublime, monde d'ailleurs très travaillé et très coloré dans l'ensemble. Exeption faite pour les arrières plans monochromes, qui permettent de concentrer l'attention au premier plan, offrant ainsi une très bonne fluidité durant les phases de jeu. Les cinématiques en revanche semblent avoir été faites directement avec Flash et paraissent peu travaillées (enfin bon, au moins eux savent se servir de Flash -__-).

 

C'ETAIT PAS MA GUERRE !

Côté combat, Shank ressemble un peu à un gros foutoir, un bordel indescriptible. Quand les ennemis arrivent en masse, le joueur se retrouve vite submergé. Les combos de Shank sont assez nombreux mais on finira toujours par utiliser celui (ou ceux) qui marche(nt), et c'est bien là le problème. On ne peut donc pas trop varier dans une bataille sous peine de rapidement "décéder" de manière brutale, et un sentiment de frustration s'installe du coup assez vite. Autre problème, il est possible de bloquer les ennemis en les sortant de l'écran et de les bourriner comme un gros porc, ce qui enlève tout l'intérêt d'un échange de coups.  Dernier point énervant : la gestion de la difficulté. Après avoir passé pas mal de temps à se "balader", car aucun réel challenge n'est proposé, voilà qu'un boss aussi perfide que mon ombre de Anima (les amis rôlistes me comprendront) se pointe et tient le joueur un petit bout de temps, pouvant alors lui causer une crise de nerf soudaine.

Les phases de plate-formes du jeu sont également une grande farce. Pour les échouer, il faudrait vraiment le faire exprès : tout est fait pour que le joueur ait le temps de réagir au bon moment pour éviter une mort certaine. D'un autre côté, il est capable de courir sur un mur aussi longtemps qu'il le souhaite (même Faith peut pas faire ça).

 

 

Shank n'est pas un grand jeu et ne révolutionnera rien. Il aura simplement le mérite d'avoir une esthétique très jolie (en ce qui me concerne) et d'être un des plus beaux jeux 2D qu'on a pu voir ces dernières années. Malheureusement répétitif et manquant de technicité dans les combats, il perd rapidement de son charme et peut devenir rapidement lassant. Son petit prix mérite tout de même qu'on s'y intéresse, en sachant qu'il est possible de jouer en coopération. Et les fans des films de Tarantino et de Robert Rodriguès devraient y voir un hommage à ces réalisateurs... Enfin je n'en dirais pas plus, je vous laisse découvrir par vous même ! 

 

★★★☆☆

 

K.W

Voir aussi

Jeux : 
Shank
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Le blog de GameurZ

Par GameurZ Blog créé le 06/03/10 Mis à jour le 11/02/14 à 13h59

Association de joueurs pleins de fougue, d'amour et de folie, www.gameurz.fr vous fait découvrir les jeux vidéo sous un angle un peu particulier.

Ajouter aux favoris

Édito


Salut à tous,

GameurZ est une association qui a pour but de diffuser de l’amour et de la bonne humeur dans le monde entier. Mais c’est également plusieurs joueurs qui se sont rendu compte un jour qu’ils avaient une passion commune : le jeu vidéo. Ils ont donc décidé de se réunir pour parler de leurs plaisirs vidéoludiques  à leur manière, sans aucune prétention, et de proposer des articles originaux et un peu barrés (personne n’est sain chez GameurZ).

Beaucoup de sites vous parlent d’actualité, et ils le font très bien. Ca tombe bien car ici vous en trouverez très peu. A la place, vous pourrez retrouver sur ce blog des critiques, des articles de fond, des vidéos alacons, et plein de bêtises made in GameurZ. Il paraît même qu’il y aurait des strips de temps à autre.

L'équipe de GameurZ

 

Retrouvez-nous sur www.gameurz.fr et n'hésitez pas à venir faire un tour sur nos Facebook et notre Twitter :

 

Membres de l'association

TétrisGarrettEcchiPeterBruceK.WLuckyNumberSLVNZallaSombre PlumeSir-Kyrou et Vicporc

 

Archives

Favoris