Games Addict
Signaler
C'était mieux avant ... ou pas

Je ne voulais pas inaugurer la catégorie "C'était mieux avant ... ou pas." dés mon deuxième billet mais mon activité vidéoluidique me pousse à le faire.

En effet, je joue actuellement à GTA : Episodes from Liberty City qui viens tout juste de sortir sur PS3 (Enfin !) et je doit admettre que la difficulté par rapport aux GTA de première génération a été énormément réduite... Je n'ai honnètement jamais terminé un GTA en vue aérienne tandis que les GTA depuis l'arrivé de la 3D dans la franchise sont vraiment plus facile à finir.

 

 

De GTA à GTA : The Lost and Damned

 

 

 

 

 

 

Mais il en est de même pour certaines autres franchises comme Mario. Depuis Super Mario Bros, la difficulté a aussi était revue à la baisse. Super Mario 64 est, encore une fois, beaucoup plus facile que ses ainés.

 

 

De Super Mario Bros àSuper Mario 64

 

 

 

 

 

 

Du coup la question se pose : Est-ce que c'était mieux avant ?  Et bien je répondrais NON ...

Quoi de plus frustrant que d'acheter un jeu et de ne pas arriver à le finir à cause d'un boss récalcitrant ( Ahhh ... Tigror ...) ou tout simplement d'un énigme impossible à terminer si vous n'avez pas récupérer l'objet en tout début de niveau qui vous permet d'actionner ce  @$£%#& de mécanisme qui vous empèche de progresser.  Le nivelement de la difficultés des jeux est, pour moi, qui n'est ni un casual gamer, ni un Hardcore gamer, est plutôt une bonne chose.

 

Pour conclure, et je citerais RealMyop et Coeur de Vandale (présentateurs de 88 mph), "La difficulté des jeux vidéos determinait leur durée de vie à l'époque", maintenant, la durée de vie est plus déterminée par le scénario (dans GTA) ou par les multiples environnements à traversés (dans Mario 64), ce qui est une très bonne chose.

Si la difficulté fait place à la créativité alors je dis : "Pourquoi pas ?"

 

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Loyck
Signaler
Loyck
Il est vrai que pour certain jeux comme Portal, la créativité mise dans les salles de tests influe directement sur la difficulté.
Ce que je cherche à exprimer dans ce billet c'est que le fait que, dans l'histoire du jeu, la difficulté pure (un boss imbattable ou un afflux impressionnant d'ennemis) ai fait place à une difficulté plus créative.

C'est vrai qu'en relisant cet article je reste quand même flou dans mes idées.

Mais, comme le bon vin, je m'améliorerais en vieillissant (pourvu que je sois dans un bon fût en chêne) :P
melissa
Signaler
melissa
Et pourquoi ne pas mixer les deux ? Difficulté et créativité. Pour moi, l'un ne va pas sans l'autre...

Games Addict

Par Loyck Blog créé le 12/04/10 Mis à jour le 19/05/10 à 17h53

Ou comment une passion née dès le plus jeune âge continue à grandir malgré les éternels "c'était mieux avant".

Ajouter aux favoris

Édito

Même après 2010 il est encore mal vu de s'intéresser  aux jeux-videos.

Ce blog sera constitué de billets d'humeur concernant le monde viéoludique passé, présent et futur, mais aussi de lieu de promotion pour des projets que je trouve intéressants et méritants.

Archives

Favoris