Gam3r's Blog²

Gam3r's Blog²

Par gam3r Blog créé le 05/04/10 Mis à jour le 07/04/15 à 16h22

Mon ptit blog "made in gameblog" sur l'actualité des jeux vidéos principalement Nintendo mais rien n'empêche d'y voir les autres constructeurs :) avec test, news vue pas moi, astuce, retro, etc....

Ajouter aux favoris

Archives

Catégories

     
Signaler
test
Trois grands jeux réunis en un !

 
 
Apres mon test de Metroid II : Return of Samus, je vous propose celui de Metroid Prime Trilogy ! Oui je suis très Metroid ces derniers temps.
 
Bon, Metroid Prime Trilogy est, comme son nom l'indique, la trilogie Prime regroupant Metroid Prime, Metroid Prime 2 : Echoes et Metroid Prime 3 : Corruption pour la Wii.
Metroid Prime et Metroid Prime 2 étant sortie à l'origine sur GameCube en 2003 et 2004, ils ont subits un gros changement au niveau du gameplay pour s'adapter au maniement spéciale de la Wii, mais ça j'y reviendrais plus tard.
Petite précision, je parlerais bien plus des nouveautés et aspect technique qu'apportent cette compilation à Metroid Prime 1 et Metroid Prime 2 que de Metroid Prime 3 qui reste bien sur inchangé.

 

De quoi ça parle ?

Même si pas mal de monde connait l'histoire des Primes, voila trois petits résumés.
Metroid Prime :
Quelques temps après sa victoire sur Zebes (Metroid - NES), Samus qui recherche les Pirates de l'Espace, reçoit un message de détresse d'un de leur vaisseau justement, en orbite autour de la planète Tallon IV. Une fois sur place, c'est pratiquement un vaisseau fantôme que trouve Samus. En enquêtant, elle met à jour des expériences génétiques sur des créatures. Les Pirates ont en effet découvert une substance radioactive d'origine inconnue : le Phazon. Cette substance provient d'une météorite qui a frappée la planète Tallon IV il y a des années. Apres la destruction du vaisseau, Samus se retrouve sur la planète et va tenter d'élucider le mystère de la météorite et d'empêcher les Pirates de s'approprier d'encore plus de Phazon pour leur expériences. Elle va découvrir que Tallon IV a été habité par les Chozo, tous décimés par la météorite et son phazon ... Une aventure qui l'emmènera jusqu'au Metroid Prime ...
 
Metroid Prime 2 : Echoes :
Samus reçoit une mission de la part de la Fédération Galactique. Elle doit retrouver les unités de soldats portées disparus sur la planète Ether. Pendant sa traversé de l'atmosphère d'Ether, son vaisseau est frappé par la foudre et s'écrase. Sur la planète, en plus de découvrir que les soldats ont tous était tués, elle fera la connaissance d'un Luminoth qui lui confiera une mission, redonner la lumière à Ether en vainquant les Ings, les créatures de l'ombre. Il lui apprend que comme sur Tallon IV, une météorite c'est écrasée il y a des années. Le choc a créé une deuxième Ether, dans une autre dimension : l'Ether Sombre. Une Ether créé par le Phazon de la météorite, où l'atmosphère y est toxique, et où les Ings sont rois. La guerre éclate entre les Luminoths et les Ings qui veulent la planète original, mais les Luminoths peinent à s'imposer face aux créatures qui sont capable de "corrompre" et posséder les animaux, créatures et Luminoths... Les quelques Luminoths restant ont été placés en hibernation pour leur survis et en attendant un miracle. Samus va donc prendre partie dans cette guerre en tentant de finir ce que les Luminoths ont commencer : amener aux temples sur Ether les Lumières volées par les Ings et qui donne l'énergie nécessaire pour la survie de la planète. Mais un nouvel ennemi fait son apparition en plus des Pirates de l'Espace : Samus Sombre ! Un double de Samus composé de Phazon. Les Pirates l'ont emmené avec leur stock de Phazon sur la planète sans le savoir. Et elle gagne en puissance en absorbant le Phazon découvert sur Ether Sombre ... C'est donc en passant d'une Ether à l'autre que Samus parviendra à sauver la planète et les Luminoths !
 
Metroid Prime 3 : Corruption :
Samus est de nouveau confronté au Phazon quand des Léviathans, sorte de météorite mais organique, sont envoyés sur différentes planètes pour les corrompre. En effet, toute personnes ou créatures entrant en contact avec le Phazon se font corrompre et bascule du coté obscure. Alors que la base de la Fédération Galactique est la cible d'un des Léviathan, Samus et trois autres chasseurs de prime arrive in extremis à stopper le Léviathan. Seulement, Samus Sombre apparaît et attaque le groupe, corrompant Samus et les autres chasseurs de prime. Heureusement, la Fédaration à elle aussi étudiée le Phazon, et à l'inverse des Pirates qui l'utilise pour faire muter des créatures, ils ont eux créer un module DAP (dispositif d'amélioration au phazon) qui permet à Samus et aux autres chasseurs de survivre avec le Phazon en l'utilisant comme arme. Équipé de son DAP, Samus à une nouvelle mission : détruire les autres Léviathans, écrasés sur deux autres planètes et finalement, détruire la source même de ses Léviathans : la planète Phaaze ! Une mission qui la confrontera aux Pirates de l'Espace et une dernière fois à Samus Sombre ...
 
 
 

Trois jeux sublimes !

Retro Studios n'a pas voulut vraiment améliorer les graphismes des deux premiers épisodes (les mauvaises langues diront que normal, la Wii est a peine plus puissante que la GameCube), pour leur passage sur Wii, les deux épisodes GameCube n'ont subits qu'un lifting 16/9éme, s'adaptant au normes en vigueur de nos jours. Ainsi, par rapport à l'original, le champs de vision est plus grand. Un petit plus confortable je trouve même si il ne vous fera pas tomber de votre chaise. Avec ça, ajoutez quelques textures revues à la hausse ainsi qu'une images plus net.
Hormis les graphismes très réussi de ces trois jeux, la réalisation n'est pas en reste. Grande nouveauté dans un Metroid, il y a des cinématiques. Même si elles reprennent le moteur du jeu, ça reste un plaisir de les regarder. Elles interviennent qu'avant et après un boss, ou lors de passages importants pour le scénario.
 
Enfin, niveau ambiance, c'est du Metroid ! Retro Studios a réussi à retranscrire l'ambiance des épisodes 2D dans un jeu à la première personne. Les musiques y contribue beaucoup. Certaines sont d'ailleurs des remix d'anciennes, d'autres sont exclusives. Elles interviennent quand il le faut, devenant plus rythmé pendant un combat contre les Pirates par exemple, et plus discrète et mysterieuse lors de passage d'exploration. Par contre, quel dommage d'avoir remplacé le menu de chaque jeu par un menu unique. On perd ainsi la superbe musique de menu de Metroid Prime (mais qui est disponible dans les Bonus). L'ambiance sonore est donc une grande réussite dans chacun des trois épisodes, comme dans tout Metroid d'ailleurs.
J'ajoute que l'immersion est total. Déjà car on a vraiment l'impression d'être dans le casque de Samus. Ensuite car on nous lâche quasiment sans explication et c'est à nous de composer l'histoire en scannant tout ce que l'ont peut. Une manière de laisser le joueur décider s'il veut en apprendre plus sur l'histoire ou s'il veut tout simplement se lancer dans l'action et jouer sans se prendre la tête. J'avoue que je suis devenu un accro au scan ! Car cette fonction s'avère une vrai mine d'info, que ce soit sur l'histoire, mais aussi sur la planète qu'on visite, sur les créatures, sur les objets, ect ... Il est aussi marrant de savoir comment tel Pirates est mort en scannant son cadavre.
 
Metroid Prime 1

Un gameplay parfait ?

C'est sur ce point que le changement ce fait voir. Les deux premier épisode cèdent donc leur maniement au pad Gamecube contre le combot Wiimote/Nunchuk. On se retrouve donc avec un maniement quasiment identique à celui de Metroid Prime 3, et c'est tant mieux ! Je parlé d'immersion plus haut, le maniement renforce encore plus cet aspect.
Par rapport à la version GameCube, cela se voit surtout au niveau de la visée. Ainsi si sur le Cube, le canon de Samus reste immobile dans l'axe où l'ont regarde, sur Wii ont peut le bouger plus librement, sans pour autant tout de suite tourner la vue. Cette liberté de mouvement a malheureusement causé la perte de quelques petits effets sur le canon dans Metroid Prime. Explication. Dans le premier Prime, si par exemple vous chargiez le rayon à onde, de l'électricité parcourrait votre canon. Ce petit effet en 2D était possible car le canon était fixe. Avec le passage à la Wiimote, le canon est libre de mouvements et l'effet 2D n'est donc plus possible. Bien sur Retro Studios aurait pu recréer cette effet en 3D mais ils n'ont surement pas eu les finances pour le faire lors de la conception de cette compilation.
Revenons a nos moutons. La visée est donc plus naturel, plus instinctive. Bien sur, on a toujours la possibilité de locker un ennemi, mais sa ne bloque plus votre visée dessus, seulement votre regard, la visée restant libre autour de la cible.
La Wiimote gère donc la visée et le "regard" de Samus, on tire avec "A", on saute avec"B". La touche Bas de la croix sert à tirer un missile, où à poser une Bombe de Puissance en Boule Morphing. Le Nunchuk gère les déplacements, la transformation en Boule Morphing avec la touche "C" et le lock avec la touche "Z". Enfin, la touche "-" permet de choisir un viseur et la touche "+" un rayon en les maintenant enfoncées. Le maniement reste exactement le même dans les trois Prime. Un maniement quasis parfait, peut-être juste le changement de viseur et rayon moins rapide que dans les versions GameCube (avec le stick C). La reconnaissance de mouvement n'est utilisée que dans Metroid Prime 3. Les deux autres épisodes s'en servent juste pour un nouveau mouvement hérité du troisième épisode : le saut en Boule Morphing, qui s'effectue en donnant un coup sec vers le haut avec la Wiimote.
 
Ce gameplay sert comme le faut les trois jeux. Il est naturel,  précis, immersif. Comme bon nombre de FPS sur Wii, à défaut d'avoir des graphismes transcendants, ils excellent dans le maniement proche de celui sur PC avec une visée très naturel, plus rapide qu'un stick. Précisons d'ailleurs que même si les Prime ressemble à des FPS, ils sont en faite des FPA (Fist Person Adventure) : plus axé exploration et aventure.
 
Metroid Prime 2
 

Longueur et Bonus ...

Oui c'est long ! Chaque épisode vous demandera plus de 10h de jeux pour en venir à bout, voir plus si vous analysez chaque élément. Comptez donc une bonne trentaine d'heures pour le total des trois épisodes. Voire peut-être un peu plus si vous voulez finir les jeux à 100%, dévoilant alors les vrai fin. Enfin, deux difficultés sont présentes pour les deux premiers, et une troisième pour Prime 3.
 
Coté bonus, on retrouve les artworks et autres musiques déjà dispo en bonus dans chaque jeu sur leur support respectif. Le Costume Fusion et toujours là pour Metroid Prime (il faudra le finir une première fois pour pouvoir le porter) et tout les bonus de Metroid Prime 3 sont de retour (Autocollant et Mii dans le vaisseau, capture d'écran ...). Ce dernier met en place un système de crédits et cela même dans les deux premiers épisodes. Ainsi, battre un boss ou analyser un certains nombres d'éléments vous donnera un crédits qui permettra d'obtenir des bonus. Les "coupons amis" sont aussi là. Ils se récupèrent comme les crédits mais en réussissant des actions plus difficile et des fois farfelues (faire un bowling avec des robots ou empêcher qu'un soldat meurt), mais doivent s'échanger avec d'autres joueurs pour devenir des jetons et ainsi pouvoir obtenir de nombreux bonus exclusif.
Beaucoup de bonus donc, mais pas vraiment de l'inédit. Même le petit livret offert avec la compilation n'est pas vraiment friand en infos nouvelles.
 
Dark Samus dans Metroid Prime 3
 

Conclusion :

Cette compilation est tout sauf une mauvaise affaire. Pour le prix d'un jeu vous en avez trois. Et pas n'importe lesquels ! Redécouvrir les deux premier Prime avec une nouvelle jouabilité est assez plaisant, surtout que cette jouabilité leur va si bien. C'est d'ailleurs le seul point fort de la ressortie des deux premiers épisodes. Bien sur, on regrettera qu'ils n'ont pas eu le droit à un remaniement graphique, mais le mode 16/9ème et quelques textures refaites par si par là sont les bienvenues, surtout que les titres n'ont pas vraiment vieilli. Au final, on les redécouvre plus immersif que jamais. Des indispensable aussi bien sur GameCube que sur Wii !
Au final, cette compil vaut surtout pour l'adaptation sur Wii des deux premiers épisodes. Ceux qui les ont déjà fait sur GameCube n'auront pas forcement envie de repasser à la caisse pour les retrouver sur Wii, quant à ceux qui voulait s'essayer aux premiers Primes, c'est l'occasion rêver pour les découvrir dans les meilleurs conditions possibles !
 
 
 

Les infos en plus :

Attention quelques spoilers !
  • Metroid Prime Trilogy n'est jamais sortie au Japon ! Metroid Prime et Metroid Prime 2 sont bien sortie sur Wii, mais séparément et dans le cadre de la "Nouvelle Façon de Jouer", regroupant d'autre titre GameCube comme les Pikmin ou Mario Power Tennis.
  • Si dans Prime 3, le visage de Samus est visible assez facilement, il se reflète avec le viseur d'analyse. Dans Prime 1 et 2, il est bien plus rare de la voir. Ainsi, pour pouvoir admirer la belle, il suffit de charger son rayon et tirer, contre un mur et sous l'eau. On peut aussi le voir à d'autres moments, lors de grosses explosions par exemple.
  • La version américaine de Metroid Prime Trilogy a son boitier en métal, contrairement à la version PAL.
  • La trilogie Prime se place entre Metroid et Metroid II dans la chronologie de la saga.
  • La Frégate Orphéon au début de Metroid Prime n'est autre qu'une des trois frégates qui arrivent à s'échapper de Zebes après la destruction de leur base.
  • La météorite qui c'est écrasée sur Tallon IV provient de la planète Phaaze, tout comme celle de Ether.
  • Les Chozos apparaissent dans Metroid Prime, la planète leur appartenant, mais aussi dans Metroid Prime 3, sur la planète Elysia. Pour autant, on ne les rencontre jamais. Sur Tallon IV, l'espèce à été anéanti par le Phazon, et sur Elysia, ils ont quittés la planète depuis des siècles.
  • Des nouvelles de Tallon IV et Ether nous sont donnés dans Metroid Prime 3. Pour le découvrir, rendez vous sur Celestius, à l'observatoire Chozo. Apres l'avoir mis en route et lancer les satellites, scannez les planètes pour savoir ce qu'elles sont devenues depuis le départ de Samus.
  • Le visage de Samus à bien changé en trois épisode. A la fin de Metroid Prime, sont visage nous est révélé. Ce qui est étonnant, c'est qu'il est superbement modélisé, presque du photo-réalisme. Il est bien loin du visage qu'elle nous montre dans Metroid Prime 2 et encore plus loin de celui de Metroid Prime 3 ... Ces deux derniers sont moins réalistent. Je vous les laisse les découvrir par vous même.
  • Le vaisseau de Samus subit lui aussi des changements entre les trois épisodes. Si le premier est plutôt classique, celui de Metroid Prime 2 est en faite le vaisseau que Samus aura dans Super Metroid et Metroid Other M. Quant à celui de Metroid Prime 3, il a était créé par Samus en se basant sur son ancien vaisseau et en utilisant le matériel de la Fédération Galactique.
SPOILERS !

Samus Sombre n'est autre que le Metroid Prime de Tallon IV !
A la fin de Metroid Prime, quand vous le battez, il "absorbe" votre Costume Phazon. Il faut ensuite terminer le jeu à 100% des objets pour découvrir la vrai fin. Ainsi, on nous montre la flaque de phazon laissé par le Metroid Prime avant de mourir, on se rapproche et une main y sort ...
En faite, le Metroid Prime c'est servie du costume Phazon pour "renaître".
 
En finissant Metroid Prime 2 à 100%, on nous montre des particules de Phazon flottant dans l'espace reformer Samus Sombre.
 
Enfin, en finissant Metroid Prime 3 à 100%, on voit Samus partir dans l'espace, mais suivi par un étrange vaisseau en
 
forme d'"X" ...

Retrouvez ce test sur Gam3r's Blog !

Voir aussi

Jeux : 
Metroid Prime Trilogy
Plateformes : 
Wii
Sociétés : 
Retro Studios
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires