Allez viens faire un p'tit tour chez GALTHEDOC, il y a du jeu video, de la zik et du ciné...

Allez viens faire un p'tit tour chez GALTHEDOC, il y a du jeu video, de la zik et du ciné...

Par galthedoc Blog créé le 07/02/10 Mis à jour le 25/12/13 à 11h45

Suis tombé dedans quand j'étais petit. Mais de quoi tu parles GALTHEDOC ? Mais des jeux video !!!!

Ajouter aux favoris
Signaler
Zik

 

                                                 http://www.dotzik.fr/wp-content/uploads/2008/10/Radiohead-1255807147.jpg

 

Je profite de la sortie de "The king of Limbs" pour faire ce petit focus sur mon groupe préféré....RADIOHEAD.

Thom Yorke, Jonny et Colin Greenwood, Ed O'Brien et Phil Selway, forment On A Friday en 1988, ils sont alors à peine agés de 20 ans. Les 1ères années sont difficiles, le groupe ne rencontre pas le succès, leur musique est inspirée de groupes tel REM au début de leur carrière ou des Pixies. En 1992, ils changent de nom, pour opter pour Radiohead en hommage à un titre éponyme de Talking Heads, et un titre va tout changer...CREEP.

Dès sa sortie, Creep va devenir l'hymne de toute une génération, Thom Yorke y chantant l'impuissance et la haine de soi. Dans la foulée, sort fin 93, PABLO HONEY, un album très basique dans sa structure ( guitares, basse, batterie, chant) et de loin, le moins inspiré musicalement. Outre, Creep , ce premier opus comporte quelques perles comme "You", " Stop Whispering" et surtout " Thinking about you", superbe ballade, chantée à la guitare sèche.

En septembre 94, un mini-album va montrer l'énorme bond en avant du groupe et poser les bases de leur musique, l'EP, " MY IRON LUNG". En effet, durant, l'enregistrement, ils rencontrent Nigel Godrich, qui va devenir par la suite, le 6ème membre du groupe, leur George Martin. Avec cet album, Pablo honey, prend un énorme coup de vieux, les titres sont plus inspirés, plus réfléchis, plus aventureux. La seule faiblesse est la présence en acoustique de Creep, qui sonne dépassée ( sans doute imposé par la maison de disque et la seule concession du groupe à l'industrie musicale) par rapport aux nouveaux titres tel "Punchdrunk lovesick singulary" ou "Permanent daylight".

En 1995, THE BENDS propulse le groupe tout en haut de l'affiche et consacre le groupe comme l'un des meilleurs du monde. On y retrouve des mélodies splendides, lyriques, désespérées comme "Fake plastic Trees" ou "Street Spirit fade out", des titres violents comme "Just", "My iron lung". Tout y est parfait et la suite s'annonce exceptionnelle.

Jusqu'en 1997, mon groupe préféré était OASIS, mais en Juin 97, tout va changer...OK COMPUTER, le messie débarque. Dès les 1ères notes, on entre dans une autre dimension, Radiohead touchant la perfection. Avec des titres comme "Paranoid Android" ou " Karma Police", le groupe enterre la pop à guitares. On voyage dans des eaux troubles avec " Exit music", "the tourist" et puis quelle richesse musicale. A chaque écoute, un découvre un nouveau son, on est plongé dans un rêve. Et que dire des faces B des singles comme "Polyethylene", " How I made my millions ( où l'on peut entendre Thom Yorke couper des légumes !!!), ou encore "Melatonin"....c'est beau tout simplement.

Bref, après un tel choc, on se demande où Radiohead va s'arrêter.

Ils décident alors de se réinventer, et nous réservent une surprise de taille avec le prochain album. Rien ne filtre, on sait juste que la bande de Thom s'interesse aux nouvelles technologies depuis l'enregistrement d'Ok Computer. Alors que tout le monde attend ( et moi le 1er) un Ok Computer 2, le groupe prend un autre chemin avec KID A. En Octobre 2000, le choc est rude avec la sortie de ce nouvel opus...mais où sont les guitares ?. Je me souviens avoir pleuré après la 1ère écoute...mais qu'ont ils fait !!!. J'avais jamais été aussi déçu . Et pourtant, après quelques écoutes, on s'aperçoit tout de suite que KID A est un album de Radiohead, reconnaissable entre mille ( qui a dit "How to disappear completely " ?), mais quelle avancée, quelle prise de risque. Radiohead s'ouvre à de nouveaux horizons, de l'electro au free jazz. Le groupe nous oblige à entrer dans sa musique, et on en sort totalement changé. Avec KID A, j'ai évolué musicalement, je me suis ouvert à d'autres styles musicaux, j'ai découvert, Bjork, Sigur Ros, appris à aimer l'electro...bref un grand MERCI.

Par la suite, avec AMNESIAC, HAIL TO THE THIEF, IN RAINBOWS, radiohead ne va jamais se reposer sur ses lauriers, thom yorke et ses acolytes cherchant toujours à innover,faire voyager ses fans dans son univers musical, à prendre à contre pied l'industrie musicale, comme en offrant IN RAIBOWS en téléchargement gratuit.

The King of Limbs est donc sorti, il y a quelques semaines, et encore une fois la 1ère écoute a été déroutante, mais tel est le prix a payé avec Radiohead.....   

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Édito

 

Amis gamers, je vous souhaite la bienvenue dans le royaume de GALTHEDOC,

Ici, seront traitées avec AMOUR quelques unes de mes nombreuses passions.

Bon visionnage 

Archives

Favoris