Blog de fuu-doh.com

Par fuudoh Blog créé le 19/11/10 Mis à jour le 05/06/11 à 00h08

On aime les jeux, on veut y jouer, on veux en faire et on veux vous les partager.

Ajouter aux favoris
Signaler
Premières impressions

Grâce à Gearbox Software, le vaporware le plus célèbre de tous les temps va enfin prendre forme tangible !

Le jeu est sur le point d'être mis dans les rayonnages, et Gearbox récompense ses fidèles joueurs avec une démo du jeu offerte en avance aux propriétaires de copies de Borderlands. Nous, à Fuu-doh.com, on en fait partie et donc voilà ce qu'on en a pensé :

Dakwamine  Version : PC Temps de jeu : toute la démo Dans le monde, il y a ceux qui attendent Duke Nukem Forever comme le Messie et qui comptent les jours depuis la première annonce d'il y a quelques années, et ceux qui s'en fichent. Je fais partie de la deuxième catégorie de personnes. Au risque de froisser certains, que Duke Nukem Forever soit sorti ou non ne m'aurait fait ni chaud ni froid. J'étais trop jeune et mal équipé pour connaître les premiers opus de la série et je ne suis pas curieux au point de jouer à des jeux qui datent d'il y a très longtemps autrement qu'au titre de la nostalgie ou sans en avoir une bonne raison (par exemple, étudier un système de jeu, un gameplay particulier). Enfin bref, il se trouve que le jeu va bientôt sortir. Et au vu de l'attente qu'il a suscité, je me devais de savoir ce qu'il en était réellement, déjà parce que je suis beaucoup plus âgé et mieux équipé maintenant, d'autre part parce que certaines personnes peuvent être intéressées par un point de vue totalement objectif concernant la licence.  Tout d'abord, en entrant dans la démo, il y a déjà une ambiance bien présente, genre rock, drapeau américain et citations pompeuses du Duke. Certains aimeront, d'autres pas. Dans mon cas, j'aime bien ce style qui est un peu à l'écart des grands autres FPS tels que les Call of Duty à la scénarisation très sérieuse. Bon point. Les vidéos d'introduction peuvent être sautées. Cela peut paraître banal, mais bien des jeux ne le permettent pas et occasionnent de la frustration. Bon point. Techniquement parlant, la démo a l'air bien optimisée. Il n'y a pas de ralentissements, le jeu est fluide du début à la fin, les chargements sont rapides, et tout cela avec les graphismes au maximum. Certes, on pourrait dire que le maximum n'est pas non plus ultra beau, mais la définition des textures ainsi que les effets sont tout à fait acceptables. Plutôt un bon point. Dans les séquences présentées dans la démo, il n'y a pas vraiment de scénario. On avance et on castagne. Ce qui permet d'entretenir le fun dans cette démo, ce sont les situations amusantes telles que celle du dessin sur le tableau blanc dans laquelle un soldat nous congratule, quel que soit le dessin effectué. Il y a aussi des séquences de conduite de 4x4 et de rollercoaster dans une mine. J'espère que dans le jeu final, il y aura une aussi grande diversité des actions à travers le jeu entier. Plutôt un bon point, mais cela reste à voir. Je vais terminer par le point qui m'a semblé le plus dérangeant. Personnellement, je suis atteint d'un syndrome étrange qui me donne la nausée à la vue de certains FPS. Je suis loin d'être le seul dans ce cas. Ce n'est pas un problème de réalisme comme on peut le lire sur le net, mais probablement une histoire d'angle de vue. En tous cas, Duke Nukem Forever fait malheureusement partie de ces jeux qui me donnent la nausée, parmi d'autres jeux de tir illustres tels que la série des Half-Life. Ceci n'est qu'un avertissement destiné à ceux qui, comme moi, ne parviennent pas à aligner plus d'une ou deux heures de jeu sans ressentir un malaise profond.
Vereen  Version : PC Temps de jeu : toute la demo Je dois avouer que je n'ai jamais fini Duke3D, et même maintenant que le jeu est très largement disponible et avec des contrôles mis à jour, je n'ai pas eu le courage de sérieusement aller au bout.  J'en garde quand même un très bon souvenir et comme beaucoup de gens, j'ai suivi l'aventure de DNF de façon plus ou moins passive.  Je vais être un peu trop détaillé pour une impression mais c'est un cas exceptionnel : Au premier lancement du jeu, les paramètres vidéos étaient forcés en mode fenêtré avec une résolution mis au maximum à 1600*900, parce que j'utilise un dual screen dont l'un des écrans est en portrait. Même après avoir passé mes paramètres à un affichage unique, j'étais toujours dans l'incapacité de faire en sorte que la démo utilise la totalité de l'écran. Il se trouve que les résolutions maximales sont disponibles uniquement si le jeu est paramétré en plein écran, logique mais mal indiqué. À noter que le jeu offre aussi la possibilité de définir son ratio d'écran : 4:3, 5:4, 16:9 et 16:10 et propose les résolutions correspondantes, là aussi, pratique. Passons au jeu: la démo commence devant un urinoir et on voit déjà toute la gloire qui va nous être servie dans ce jeu. On apprend comment le jeu propose de nous faire agir dans un contexte en demandant au joueur de maintenir le bouton de tir principal, suite de quoi le Duke se met à pisser... pisser... pisser... pisser... pendant un bon bout de temps. :) Quand sa vessie est enfin vidée, le Duke nous sort de l'urinoir et le libre contrôle nous est donné. Ce que j'ai tout de suite remarqué, c'est à quel point le saut est bas. C'est sûr, le dernier FPS que j'ai joué est Portal 2 et ce jeu comporte des gros sauts, peut-être que je ne suis juste plus habitué à jouer des personnages réalistes, mais ça m'a vraiment donné l'impression que le jeu serait lourd. S'en suit une optionnelle séquence de lancer de selles, qui malgré le "My god, What am I doing" de Duke, nous apprend de façon dissimulée comment porter des objets. Notez que jusqu'à ce point, le Duke n'a pas d'armes. La chaine d'évènements scriptés donnent bien la couleur, Duke Nukem Forever va malheureusement beaucoup ressembler aux FPS modernes, focalisé sur la scénarisation plus que sur l'exploration comme l'était DN3D. On a droit aux checkpoints courants dans les productions actuelles. On obtient la première arme et on est en face du dernier combat de Duke Nukem 3D: le combat est tout à fait comme on pourrait l'attendre, les contrôles sont parfaitement maitrisés. dans le coté supérieur gauche de l'écran se trouve la barre d'EGO qui semble représenter le "bouclier" de Duke, qui se recharge lorsque l'on n'est pas sous les feux de l'ennemi. Le combat se finit sur un QTE: pour le moment il s'agit que de lutter en mashant un bouton. J'espère que c'est le seul genre de QTE présent dans le produit final. La demo contient aussi une séquence de véhicule qui, par contre, m'a pas mal déplu, le monster truck que Duke conduit est en contrôle absolu, par opposition au contrôle relatif que l'on a plus l'habitude de trouver dans des jeux comme Borderlands ou UT 2004/III. Dans cette même séquence, le champ de vision est un peu déformé sur les bords et c'est assez désagréable. Suivent 2 séquences aussi classiques dans les FPS actuels, une séquence "tenir le fort" et une séquence de résolution de problème assez simple dans une mine. Enfin la démo se finit après une séquence de wagonnet dans la mine, pas interactive mais assez marrante. Je n'en ai pas encore parlé mais la gloire commence avant tout dans la séquence vidéo qui résume tout Duke Nukem 3D en quelques instants, cette vidéo seule est un must see ! Mon impression : Le jeu est très agréable à jouer et je peux affirmer qu'il sera un bon jeu, par contre il semble désespérément standard. L'ambiance Héros Américain est au top et c'est, je pense, le principal attrait du jeu. Je pense que son principal attrait sera l'univers Duke Nukem ainsi que le fait que c'est FRIGGIN' DUKE NUKEM FOREVER!

Duke Nukem Forever est un jeu de tir à la première personne dont la sortie est prévue le 10 juin 2011. Depuis de nombreuses années, il était considéré comme l'un des plus illustres représentants des jeux vidéos catégorisés en tant que vaporware. Maintes fois retardé, il a subi au cours de son développement de nombreuses refontes de son moteur au fil de l'évolution de la technologie, notamment celle du dessin en 3D. 3DRealms étant l'initiateur, Duke Nukem Forever est finalement passé entre les mains de Gearbox Software, Piranha Games et Triptych Games, qusi sont parvenus à le terminer, mettant ainsi un terme au statut de vaporware du jeu.

Voir aussi

Jeux : 
Duke Nukem Forever (PC)
Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Trevorrius
Signaler
Trevorrius
@dakwamine : c'est bizarre moi aussi half life me colle la nausée au bout d'1h de jeu et la sur la demo de duke j'ai rien ressentie.

Édito

Retrouvez ici une partie du blog que vous pourrez retrouver sur le site Officiel de Fuu-doh.com, notemment les "On teste une heure et on vous dit!" et les "On teste en live et vous voyez!" 

Passez nous faire un coucou à l'occasion :)

Archives