"Le Passavant", le poste de Fusain

"Le Passavant", le poste de Fusain

Par Fusain Blog créé le 21/01/11 Mis à jour le 24/10/13 à 18h34

Ajouter aux favoris
        
Signaler

Spira, Continent de Djose, Besaid

Jour 01

Aprés une absence particuliérement longue me voici de nouveau entrain de fouler le monde de Spira. Cela fait tellement longtemps que je ne suis pas venu. 1 an? 2 ans? Pourtant ici à Besaid rien ne semble avoir changé depuis mon départ.

Qu'il fait bon de retourner sur cette petite île située au sud des terres habitées de Spira. Le climat n'y est biensûr pas étranger car l'île est soumise à un climat tropical où la douceur est permanente. Douceur qui se retrouve dans les vêtements des habitants : les hommes se déplacent bien souvent torses nus; les femmes avec de légers vêtements. On est bien loin de nos doudounes et autres gants de laine! Et puis voir autant de couleurs vives fait véritablement du bien. 


Je me trouve sur cette grande plage de sable blanc où j'aperçoie des marins ramenant une pêche qui semble abondante. Je reviendrai plus tard sur les activités commerciales de Besaid, essentiellement tournées vers l'artisanat, le commerce. C'est sur ce lagon que les joueurs de Blitzball de l'équipe locale, les Besaid Aurochs, s'entraînent. Petit moment sympa, on peut observer les joueurs taper dans la balle. C'est aussi là que se trouve l'embarcadère pour le Liki, le navire qui assure la liaison entre Besaid et Kilika. J'y reviendrai également.

Pour accéder au village il faut parcourir un sentier à flanc de montagne où il est possible d'admirer la flore locale, principalement des fleurs, des palmiers et des ligneux. Au sommet il y a un point de vue magnifique sur le rivage et l'on surplombe aussi le village. A noter la présence d'une statue où chacun peut venir prier.


Besaid n'est pas un grand village. Il se résume en fait à quelques yourtes fixes sur une place centrale surplombée par le temple du village. Comme je l'écrivais, le village est tourné essentiellement vers l'artisanat et le commerce. On y trouve des métiers à tisser où s'activent plusieurs petites mains pour produire un tissu, aux dires d'un acheteur, d'une superbe qualité. Ce tissu est revendu ensuite par l'acheteur avec qui je viens de discuter sur le continent, bien plus cher évidement qu'au prix d'achat...

Le village semble aussi fabriquer des poteries si je regarde vers les tentes. Mais c'est la pêche qui paraît être le moteur économique de l'île (c'est la présence de plusieurs séchoirs à poissons sur le lagon et dans le village qui me le fait dire).

La tente la plus imposante est celle des Bannisseurs, un groupe armée chargé de protéger les personnes, biens et monument de Spira. C'est ici que je vais passer la nuit. 

Voilà que se dessine devant moi le temple du village. J'irais après m'être restaurer et reposer car le voyage fut assez long...

 

Précédemment : Carnet de route // Introduction : "Poser de nouveau ses valises sur Spira"

 

crédits images : Zashtheman

Voir aussi

Groupes : 
Final Fantasy
Jeux : 
Final Fantasy X
Plateformes : 
PlayStation 2
Sociétés : 
Square Enix, Squaresoft, Sony Computer Entertainment Europe
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris