Furiae 83 PlatForm

Par Furiae 83 Blog créé le 08/03/11 Mis à jour le 10/06/12 à 19h00

Ajouter aux favoris
Signaler
Divers

Tera Online

MMORPG en mode Open PVP du développeur Bluehole Studio et édité par Hangame, sorti en France le 03 Mai 2012, considéré comme le premier Next Gen MMO par les joueurs.

Tant sur le marché des jeux vidéo en ligne que pour les fervents joueurs du genre MMORPG, la sortie de TERA : The Exiled Realm of Arborea est préssentie comme celle d'un produit à part, première production d'un studio de développement prometteur qui y a configuré à partir des capacités du moteur graphique UNREAL ENGINE 3 une qualité visuelle particulièrement recherchée, et un système de combat dynamique en temps réel qui inspire particulièrement l'esprit stratégique du joueur. Engageant sur un beau nombre de possibilités quant au choix des espèces, quant à la personnalisation et à la configuration d'un personnage jouable évoluant dans un large univers médiéval et fantastique, TERA porte ses ambitions bien au-delà de l'acquisition et de l'utilisation adéquate de compétences et de l'accomplissement de quêtes en rapport ou non avec l'intrigue du jeu.

Le studio de développement coréen Bluehole Studio fondé en Mars 2007 et basé à Séoul entend se spécialiser dans la conception de jeux multijoueurs sur PC, mais reste discret à propos de ses projets... qui attisent malgré tout la curiosité des joueurs et des professionnels du domaine vidéoludique ; car Bluehole Studio compte de nombreux anciens employés de la firme NCSoft ayant alors travaillé sur divers niveaux de production du célèbre MMORPG Lineage II - qui a marqué entre 1998 et 2004 une multitude de joueurs du genre à travers le monde - , dont Byung-Gyu Chang qui a créé et dirige la nouvelle firme. Après avoir acquis la technologie du moteur UNREAL ENGINE 3 en Mars 2008, Bluehole Studio révèle officiellement le projet de TERA, connu sous le nom de Project S1, lors du Hangame Invitational 2009 de son éditeur.

TERA

Le monde d'Arborea compte deux continents baptisés Arun et Shara, et l'Ile de l'Aube. Y coexistent sept races ayant chacune son passé, son caractère, son physique et ses aspirations, qui se rassemblent en la Fédération Valkyon pour combattre les ennemis et maléfices invoqués d'Outre-monde menaçant leur univers. Le principe du jeu en tant que MMORPG consiste dans un premier temps à personnaliser et à concevoir son personnage à partir des sept races - Aman, Castanic, Haut-Elfe, Popori, Baraka, Elin, Humain - et de huit classes de combat - Guerrier, Lancier, Pourfendeur, Berserker, Sorcier, Archer, Prêtre, Mystique - qui détermineront les possibilités d'action lorsqu'en évoluant sur les terres d'Arborea, il sera confronté à divers monstres ; ces derniers selon leur puissance et leur nature pouvant dès lors poser certaines difficultés au joueur selon la classe et le niveau de son personnage, tout l'intérêt du jeu en ligne repose dans un second temps à se faire des alliés pour constituer un groupe efficace par complémentarité avec les personnages d'autres joueurs connectés...

L'environnement du jeu déclenche constamment des évènements au cours de la partie, comme les Nexus qui représentent des phases de combat conditionnées, et réagit également aux interactions du joueur, notamment avec les Fées éparpillées qui réagissent en groupe à une limite d'approche définie. Le système de combat mis en avant par Bluehole Studio repousse les limites de l'immersion en insistant sur cette notion d'action et de réaction en temps réel pour susciter dextérité et perspicacité de la part du joueur, non seulement en mode solo en suivant l'intrigue de TERA ou lors des quêtes annexes en mode JcE (Joueur contre Environnement), mais aussi et surtout en modes JcJ (Joueur contre Joueur) et GcG (Guilde contre Guilde).

Chaque classe a sa faiblesse que le joueur doit connaître, et que les autres classes doivent pallier de manière efficace et synchrone ; dans le même temps, le joueur doit viser sa cible ou s'en rapprocher pour utiliser au mieux ses compétences lorsque les attaques de zone obtenues par défaut donnent peu de résultats ou sont à exclure, comme s'appliquer à éviter les offensives ennemies par des commandes de défense ou d'esquive rapides et adéquates, d'où les recommandations d'utilisation d'une manette pour jouer à TERA. Le puissant et précis Berserker met un temps à enchaîner ses coups et se retrouve au-corps-à-corps exposant de multiples failles ; il lui faudra compter sur le bouclier et la portée de frappe du Lancier, et ces deux combattants dans la mêlée sauront gré à leurs camarades Archers et Mystiques d'assainir leur périmètre et de renforcer leurs statistiques, surtout en présence d'un adversaire qui leur oppose beaucoup de résistance et un contrecoup malvenu, ou des renforts frais en nombre.

TERA

La dimension sociale du jeu a ainsi été développée dans le sens des simples groupes d'alliés aux Guildes pouvant constituer de véritables factions combatives qui soutiennent l'essence de l'intrigue du jeu par leurs confrontations de haut niveau lors de quêtes annexes ou contre les gigantesques Argons. Le niveau de l'interaction sociale avec le monde de TERA s'élève à l'inscription en tant que représentant d'une Guilde sous certaines conditions pour l'élection par les autres joueurs en tant que gouverneur d'une région d'Arborea ou Vanarck... et le summum revient au gouverneur continental ou Exarck, choisi par les Vanarcks. Ces élections programmées régulièrement donnent l'opportunité de mettre en valeur sa Guilde et d'agir sur certaines configurations de l'environnement de TERA, par exemple en modifiant le taux d'apparition d'un type de monstres, de fixer les taxes sur les magasins ou de désactiver le mode JcJ.

Le joueur peut en parallèle exercer un Métier artisanal pour récolter et produire des éléments selon ses besoins pour l'avancée de sa partie, et vendre ou acheter via divers commerces. La personnalisation du personnage en est même poussée par le système de Glyphes conçus à partir de ces éléments à enchanter de différentes façons selon le résultat voulu qui permet d'améliorer ses statistiques et de spécialiser son équipement comme la nature de ses attaques.

De l'intrigue aux quêtes annexes, des recettes d'objets à la gestion communautaire, avec un graphisme subtilement détaillé sur des décors et bestiaires assez insolites, et une évolution en temps réel dans un univers non instancié, TERA sollicite le joueur dans tous ses domaines abordés... Cependant si le nouveau MMORPG de Bluehole Studio a battu le record de son concurrent Aion avec 147 700 connexions le premier jour de son lancement en Corée du Sud, la réaction des utilisateurs occidentaux depuis sa sortie le 03 Mai dernier est plutôt mitigée : seul le système de combat particulièrement immersif semble finalement justifier le principe et le montant de l'abonnement pour jouer en ligne, à raison par exemple de 13 euros pour 30 jours de jeu, ou maximum 31 euros pour 90 jours.

Attendu par les joueurs du genre et le marché du jeu vidéo, TERA doit encore rivaliser avec le fameux Aion de NCSoft, aujourd'hui en mode Free-to-Play, et s'applique ses premières corrections et améliorations avec le patch 1.0.29... L'impact de ses ambitions reste donc à évaluer d'ici les premières clôtures de l'abonnement de 30 jours compris avec l'achat du jeu.

   

Tera Online

  La page TERA du site Univers Virtuels, pour des explications détaillées et les actualités à jour !

Tera Online

Source DELIRIUM BLOG > http://furiae2.eklablog.com

Voir aussi

Jeux : 
TERA
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris