Mes souvenirs de joueur

Par Fichi Blog créé le 26/06/11 Mis à jour le 05/07/15 à 19h26

En plus de mon site PixelSprite.fr, je profite de l'oportunité d'avoir un blog sur Gameblog pour faire partager mes souvenirs, avec les jeux qui ont pu bercer ma vie de joueur.

Ajouter aux favoris
Signaler
Souvenirs

 

Chez les vieux joueurs, quand on pense RPG, c'est automatiquement des titres comme Final Fantasy ou Dragon Quest qui viennent à l'esprit. Pourtant, je dois avouer que ce n'est pas mon cas, certainement à cause du faite que je n'ai pas une aussi grande culture du jeu de rôle que peuvent l'avoir des fans du genre. Ce n'est pas faute d'en avoir envie, mais plus le temps passe et moins j'ai envie de passer des dizaines d'heures sur un seul jeu.

Heureusement, cela n'a pas toujours été le cas et cela me permet de vous parler d'un jeu qui m'a plus ou moins marqué, même si aujourd'hui certains de ses mécanismes peuvent paraitre banals. Il s'agit d'Azure Dreams sur Playstation, un donjon RPG dans lequel on vit les aventures d'un jeune garçon qui vient d'atteindre l'âge légal pour pouvoir enfin aller explorer la Tour des Monstres. Une tour imposante qui est érigée à coté de son village.

AzureDreams.jpg AzureDreamsNotice.jpg

Si le scénario est plutôt simple, avec son père qui à disparu dans la tour et le garçon qui veut découvrir la vérité, l'histoire n'en reste pas moins intéressante la première fois qu'on la découvre. Le vrai coeur du jeu, c'est son gameplay, qui nous propose d'élever des monstres qu'on va pouvoir découvrir sous forme d'oeuf dans les donjons. Ainsi jusqu'à trois créatures peuvent nous suivre durant notre périple, avec leur propre éléments, pouvoir et caractéristiques. Un coté stratégique très sympa, surtout qu'on peut leur faire prendre des niveaux, voir les fusionner entre eux pour créer de nouvelles bestioles.

La tour propose une quarantaine de niveaux, mais qui sont générés aléatoirement, ce qui fait que chaque fois qu'on entre dans l'édifice on doit effectuer un parcours différent. Il est très dur d'atteindre le dernier étage, et c'est ce qui instaure un sentiment de puissance chaque fois qu'on arrive à monter un peu plus haut.

La gestion de l'aventure en dehors de la tour est également sympathique. Au fil de nos pérégrinations, on gagne de l'argent qu'on injecte dans le village pour y agrandir notre maison, ou acheter des nouveaux terrains pour y construire des nouveaux lieux ou activités. Cela aura pour conséquence de faire évoluer la vie autour de nous, amenant des nouveaux personnages comme des jeunes filles qui s'intéresseront de près à nous. Un petit jeu de séduction s'installera au fur et à mesure, nous permettant de les séduire.

azure_dreams_screen_10.jpg azure_dreams_screen_20.jpg

Très classique avec du recul, ce jeu m'a véritablement marqué à l'époque car c'est le premier qui m'offrait la possibilité de faire ce que je voulais dans le monde qui m'était offert. En matière de RPG, j'ai découvert bien d'autres choses par après, bien plus fournis et mieux construit. Mais, j'en garde tout de même un très bon souvenir et j'y rejoue encore avec plaisir car je trouve qu'il n'a pas si mal vieilli que ça. Malgré quelques trucs qui de nos jours ne passeraient plus, comme des pièges à rouille qui peuvent nous faire perdre définitivement notre arme qui est équipé, toujours sympa quand on porte la dernière arme du jeu. (Situation très fun, croyez moi.)

Après quelques recherches, je me rend compte qu'Azure Dreams n'est pas un jeu si facile à dénicher. Sa cote de prix est abordable, mais on n'en trouve pas à foison, j'en suis assez étonné. Je me rend compte que cela ne doit pas être un jeu très connu par les joueurs. Mais on peut toujours se rabattre sur le version GameBoy Color, mais qui elle ne semble pas avoir été traduite en français.

azuredreams-7.jpg azure_dreams_screen_15.jpg

 

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Commentaires

Tsuchinoko
Signaler
Tsuchinoko
Hé bien je te felicite !

Je suis moi meme un amateur de ce jeu, j'y ai passé des heures quand j'etais jeunot.
Le jeu est malgrés ses limites du au genre, assez vaste et rempli de petites choses, entre les petites amies, les quetes, la collection et l'entrainement de monstres, la recherche d'objets rares / Oeufs, les constructions, les décorations, etc...

Y'avait vraiment de quoi faire dans ce jeu, qui malgres ses defauts etait un petit bijou a mes yeux !

Archives

Catégories

Favoris