I accidentally Fachewa

Catégorie : I'm not asking I'm telling you.

Signaler
I'm not asking I'm telling you. (Art)

Bon. Vous êtes tous des hypocrites. Moi aussi ne vous inquiétez pas.

 

 

IV.

 

On va commencer avec EA, parce que toutes ces histoires de lootbox c’est de leur faute ici. Leur compte EA Star Wars a publié récemment une image expliquant qu’ils allaient suspendre les micro transactions pendant un moment, le temps de les “rééquilibrer”. Evidemment, les micro transactions seront réactivées après le 13 décembre, surement sans changement majeur, mais c’est le meilleur coup de pub qu’ils pouvaient espérer pour le jeu. Tout le monde n’a parlé que de ça pendant une semaine, sans parler une seule seconde de la qualité réelle du jeu, et tout est potentiellement excusé en un tweet, le temps de faire des ventes à la sortie. Certains considèrent même ça comme une victoire partielle... Non votre voix ne s’est pas fait entendre, au contraire, si le jeu a du succès ça sera encore pire maintenant.

 

Autre point de cette tentative d’excuse par EA : le fait que les joueurs soient pas contents est présenté comme une surprise, comme s’ils se rendaient pas très bien compte de ce qu’ils faisaient, que ça avait pas été étudié surement plus que n’importe quelle autre décision de game design.

Il suffit de regarder les jeux majeurs non-sports (pcq les microtransactions dans les jeux de sports c’est un acquis maintenant, non ?) qu’EA a sorti cette année : Mass Effect Andromeda et NFS Whatever. Les deux à la qualité très discutables, les deux avec leur forme de lootbox.

Dans le cas de NFS ça reste du solo, mais les lootbox “pay to win” c’est pas nouveaux chez eux. Après la fermeture de Visceral, un dev a admis avoir vu des gens lâcher 15 000 (!) dollars en microtransactions pour le multi de Mass Effect 3.

 

Mass Effect 3, c’était en mars 2012, et à peu près à la même époque Plants VS Zombie 2 était en développement. C’était pas vraiment un secret, mais Edmund McMillen a “officiellement” confirmé une histoire sur le jeu dans le dernier Roundtable Podcast (vers 41 min).

Cette histoire concerne George Fan (qui a depuis aussi confirmé sur twitter), créateur de Plants VS Zombie (d’ailleurs grandement sous estimé par les joueurs) à l’époque chez PopCap, 2 ans avant son rachat par EA. Ainsi, pendant le développement PvZ2, EA a fait comprendre clairement à son créateur qu’ils comptaient utiliser un modèle économique “pay to win”, George Fan n’était pas d’accord et s’est donc purement et simplement fait virer par EA.

Et c’est pour un “petit jeu”, imaginez les pressions et les discussions impliquées pour un jeu de la taille de Battlefront 2.

 

 

V.

 

Bon, l’hypocrisie d’EA est établie, on le savait déjà tous, mais le contexte est important. Passons aux joueurs maintenant. Battlefront 2 est la cible de cette controverse parce que c’est “la goutte qui fait déborder le vase”, le concours de circonstances parfait entre pay to win, abus en continu et la hype qui entoure Star Wars en général.

Seulement voilà, on en parle surtout parce qu’un type a râlé sur reddit et qu’EA a répondu, battant les records de downvotes. Le message du type en question ?

 

Seriously? I paid 80$ to have Vader locked?
This is a joke. I'll be contacting EA support for a refund... I can't even playing fucking Darth Vader?!?!? Disgusting. This age of "micro-transactions" has gone WAY too far. Leave it to EA though to stretch the boundaries.

 

                       (je saute des lignes en plus pcq l'édition est vraiment cassée)

 

Bref, un fanboy qui râle parce qu’il a précommandé un jeu sans avoir la moindre information dessus. S’en est suivi les histoires comme quoi il fallait jouer 40 heures pour débloquer un personnage, et que Vador est trop emblématique pour qu’on puisse pas le jouer dès le début.
Le problème ? Battlefront est pas un jeu ou le principe central est de jouer les persos importants de la série. Ils se débloquent de toute façon qu’après un certain moment et certaines conditions pendant la partie (hors mode combat de héros). Et c’est possible de jouer Vador dans le mode arcade après seulement quelques minutes, vu qu’il est le personnage de la deuxième mission. Oh et évidemment, il est aussi jouable dans le précédent Battlefront.

 

Le reste des joueurs ? Eux ont décidé de suivre le modèle des critiques “consumer-friendly” et de se plaindre des micro transactions en général, mais surtout du modèle pay to win. L’idée étant que payer par principe est mal, les jeux coûtent-déjà-assez-cher-comme-ça. Peu importe si les micro transactions financent des nouveaux modes de jeux, des nouvelles campagnes / missions, des nouveaux personnages ou des nouvelles map, le tout en mises à jour gratuites.
Certains sont un peu plus sympa et acceptent les micro transactions dans leur jeux tant que c’est pour du contenu esthétique ou que le jeu est un free to play. Allez savoir pourquoi, payer est seulement ok quand on a pas déjà payé avant.

Mais en général, peu importe le coût de production du jeu, peu importe si le développement est continu bien après la sortie du jeu, quand on est pro-consumer on veut des jeux qui sortent “complets” et au prix fixe (sauf bien entendu si c’est en promo, hein). Sinon ça serait vouloir le beurre et l’argent du beurre, et ça serait un peu hypocrite.

 

Et le pay to win alors ? C’est forcément mal non ? Oui, mais non. Le problème de Battlefront 2 c’est pas de pouvoir débloquer des personnages et améliorer son équipement en payant, c’est de pouvoir débloquer des personnages et améliorer son équipement tout court. Ces dernier jours j’ai vu beaucoup de discussions - que ça vienne de joueurs ou de professionnels - affirmant qu’une amélioration obtenue en jouant est plus légitime qu’une amélioration obtenue en payant.
Mais pourquoi ça serait le cas ? Le problème du pay to win, c’est de se retrouver face à un adversaire qui a un avantage parce qu’il a dépensé de l’argent non ? Se faire battre par quelqu’un de niveau similaire uniquement parce qu’il a un meilleur équipement c’est frustrant, okay. Mais au moment ou on échange autant de tirs mais qu’on perd parce que l’arme adverse est juste meilleure, qu’est ce que ça chance que l’arme ait été obtenue avec de l’argent ?

J’y reviendrai, mais les systèmes de progressions intégrés aux jeux online sont problématiques, pas les micro transactions qui en découlent. La seule influence qu’auront ces micro transactions sera d’inciter les dev (éditeurs) à rallonger le temps nécessaire pour débloquer les améliorations.

Mais au final, un joueur avec plus de temps libre sera autant favorisé qu’un joueur avec de l’argent à dépenser. La raison pour laquelle les gamers ragent sur les micro transactions et pas sur les systèmes de progression online ? C’est simplement des gamins avec beaucoup trop de temps libre et pas assez d’argent. Bref, des hypocrites.

 

Le pire dans tout ça pour Battlefront ? Quoi qu’il arrive si vous êtes mauvais vous vous ferez tuer autant par ceux qui payent que ceux qui payent pas, sans pouvoir vraiment profiter des héros (que vous les ayez débloqué ou non), et si vous êtes bon un headshot reste un headshot. Mais à 20 contre 20, je sais pas si le moindre équilibrage se fera sentir au niveau d’un joueur unique.

 

 

VI.

 

On va passer à la presse maintenant (vous pouvez aussi considérer les youtubers ciblés), côté news. Bien évidemment, tout ce qui énerve les joueur va faire beaucoup plus de clics, donc ils vont en parler. On va pas leur en vouloir pour ça, c’est leur boulot. Comme EA, ils sont pas bénévoles.
Mais profiter de ce genre de controverses pour faire du clic, quitte à pas vérifier les informations, c’est pas un peu manquer de respect au public aussi ? Quelques exemples :
- Oui EA a baissé de 75% le prix des héros, et oui : “MAIS” EA a aussi baissé de 75% la récompense de la campagne. Et oui, il y a une limite aux récompenses reçues avec le mode arcade par jour. Mais, les récompenses du mode multi n’ont pas changé, c’est le mode principal, et ça serait idiot de donner assez de crédit pour débloquer plein de trucs sans même avoir joué au mode multi. Bref, EA a pas baissé de 75% les récompenses en général, juste celle du mode solo. C’est pas un non changement.
- Non, le bouton “demander un remboursement” n’a pas été retiré par EA, il n’a juste jamais existé pour les précommandes. C’est possible de demander un remboursement en passant par le support, ce qui est normal. Perso, je trouve que les gens qui précommandent un jeu pourraient même pas pouvoir le rembourser, parce que c’est juste chercher la merde. Si un bonus insignifiant suffit à vous motiver pour préco un jeu, je vois pas ce qu’il pourrait faire de mal pour vous frustrer.

- Enfin, les développeurs insultés et menacés de morts. Déjà, c’est complètement hypocrite de réprimander les joueurs quand ils insultent et menacent des gens quand vous leur répétez des trucs à la “Fuck  Konami” ou des news qui cherchent à foutre la merde parce qu’un dev a donné son avis sur un truc, et que ça a le potentiel d’énerver du monde (coucou Ashe, tu te souviens de Phil Fish ?). Mais manque de bol, même si les insultes et menaces sont malheureusement très courantes, le compte twitter du “dev qui s’est fait menacer 6 fois” partagé par les sites de news est juste un random de twitter qui s’est fait passer pour un dev EA. Et histoire d’en rajouter une couche, le fait d’avoir newser un fake renvoie encore une image foireuse qui va nuire aux dev (“ils sont font pas vraiment menacer de mort”).

Bref, “hé venez tous voir comme ces gens se moquent de vous”, pas mal.

 

 

VII.

 

Passons aux reviews, en me basant concrètement sur celles de jeuxvideo point com, gamekult et gameblog (parce qu’en général ça représente pas mal les différentes façon de faire des review classiques (c’est à dire très mal, mais très mal de manières différentes)).

 

Déjà, parce que les lootbox ont fait du bruit, les tests s’attardent pas mal dessus, certains font carrément des listes pour les expliquer. En soi c’est pas un problème, c’est informatif, bien plus que la majorité des contenus de test. Mais si on se retrouve avec plusieurs paragraphes pour décrire ces systèmes, au final on a très peu de détails sur ce que donne l’équilibrage en jeu. Des trois sites cités seul GK en parle un peu.
Je trouve ça assez dommage vu qu’au final, le problème le plus cité quant à ces loot box, c’est leur effet sur l’équilibrage du jeu (même si on sait très bien qu’en vrai le problème c’est que les gens aiment pas payer).

 

Ensuite, parce que les lootbox ont fait du bruit, les tests en parlent tout court. Ce qui n’était pas forcément le cas par le passé. Quelques exemple ; Forza 7 a droit dans ses test un encadré ou un demi paragraphe, qui se résume par “ça nous a pas choqué” (surement parce que les microtransactions n’étaient activé qu’après la sortie). Histoire de rester chez EA, aucune mention que ce soit pour Mass Effect 3 ou Andromeda. Faut dire que dans ce cas le multi limité n’a lui même droit qu’à un demi paragraphe en général. Deux derniers exemples similaires et récent : AC Origins et Shadow of War, qui ont un peu fait parler d’eux avec leur lootbox, mais pas trop parce que ça reste des jeux solo. Quand les tests les mentionnent, ça reste encore une fois rapide et ça se limite à du “de toute façon ça m’intéresse pas donc c’est pas grave”. Bref, ça reste très loin de ce qu’on a pour Battlefront 2, alors que le problème est similaire voire identique dans certains cas.

 

Et évidemment, les systèmes de progression online ne sont jamais critiqués. Que ce soit pour Battlefront 2 ou n’importe quel autre jeu. Au contraire ils sont généralement vus comme des trucs positifs que ce soit par les testeurs ou les joueurs. Parce que depuis CoD Modern Warfare, avoir un système de progression était un moyen d’inciter le joueur à continuer à jouer au mode en ligne, et donc ne pas foutre le jeu sur le marché de l’occas, et surtout potentiellement acheter des DLC. Ces systèmes de progression n’ont jamais servi à rendre le jeu plus profond, uniquement à titiller les instincts des joueurs. Mais tant qu’il faut pas payer c’est ok de manipuler le joueur j’imagine ?

Pire, là ou CoD s’en sortait plutôt pas mal avec son système (en tout cas dans MW2, le skill copycat permettait dès le début de copier les équipements des gens qui vous tuent), la plupart des jeux foutent complètement en l’air leur équilibrage avec ces systèmes. Un des pires exemples reste pour moi cette capacité dans MGSV Online qui permettait infiltrateurs de haut niveau de voler les armes en CQC. Le contraire du skill copycat, en pire, vu que dans certains mode voler une arme peut être très avantageux.
Bref, parler de l’équilibrage des modes en lignes dans ces jeux qui basent la progression du joueur sur un système d’unlock me semble très important. Et paradoxalement, c’est à peine mentionné, même pour Battlefront 2 qui au lieu de juste donner des équipement ou skill personnalisables permet carrément d’améliorer purement et simplement des équipements.

 

 

VIII.

 

Enfin, la culture gamer en général, aussi bien répandue par les professionnels que par les joueurs, et son outil principal : le cycle de la hype. Evidemment Star Wars va en profiter, mais pas que. Un prochain jeu EA (encore), Anthem était aussi sujet à énormément de hype au moment de son annonce, et ça reviendra bientôt. Et ce jeu, comme Destiny ou The Division, va se baser entièrement sur le loot, parce que c’est le meilleur moyen de motiver les joueurs.

Ca fait des années qu’on vous dit de faire attention aux “skinner boxes”, et les joueurs en veulent toujours plus. Les jeux se font encenser à leur sortie, les joueurs sont fier d’affirmer qu’ils aiment ça, le loot, mais quand on vous pique votre jouet Vador ou qu’on vous demande de payer un peu plus, ça râle. C’est pourtant exactement ce que vous aimez, j’imagine juste que proposer une alternative au farm vous fait vous rendre compte à quel point votre motivation pour jouer est futile.

 

Et puisque Battlefront 2 a aussi déclenché une nouvelle vague d’histoire de jeux d’argents, je vais aborder le sujet vite fait. Oui, espérer une régulation pour “empêcher les débordements” (à définir :3) ou ajouter des indications comme les taux de drop en chine, c’est forcément positif.

Perso, la seule issue que je vois, c’est des éditeurs qui vont avoir plus de restrictions, principalement financières, et qui répercuteront ça sur ce que les joueurs devront payer. Que ce soit le prix du jeu, le prix des microtransactions, ou le retour des DLC pour jeux multi. Bref, ça ferait surement juste chier tout le monde.
Mais au final, je pense que c’est ce que les joueurs veulent quand ils espèrent que les lootbox soient reconnues comme des jeux d’argent. Ce qu’ils veulent, c’est la disparition des lootbox, parce qu’eux, personnellement, ils aiment pas ça, pas parce que éthiquement c’est mal. Et ça ressort encore plus des discussions quand on voit des gens se réjouir de chaque pas fait vers une régulation mais en même temps espérer que ça foute pas trop la merde sur Overwatch car lui c’est un gentil.

 

 

Mais peu importe les vagues que fait EA ça changera pas grand chose, parce qu’au final la majorité des joueurs achètent toujours les jeux comme Battlefront 2, peu importe à quel point on se fout de leur gueule, peu importe le prix. Mais pour un jeu à plus petit prix comme au hasard Octogeddon, le prochain jeu de George Fan - si par miracle ça accepte de prendre un risque pour découvrir un nouveau truc - ça attendra les promos à -80%.

 

Et ça continue à râler qu’on les traite mal. Putains d’hypocrites.

(j'avais une super liste de jeu mais quand j'ai fait sauvegardé j'avais pas mis de titre et ça a donc décidé de supprimer les jeux que j'avais lié à l'article, j'espère que j'en oublie pas là du coup !)

Ajouter à mes favoris Commenter (8)

Signaler
I'm not asking I'm telling you. (Art)

Vous le savez peut être, Dopamine a posté une news titrée "Josef Fares (A Way Out) pas tendre avec la PS4 : "C'est un PC vieux de 5 ans"". A l'heure où j'écris ces lignes, le compteur affiche les 10 000 vues en 7 heures d'existences. Ce qui n'est pas surprenant pour un tel titre sur un site avec un public à ce point pro-PS4.


Parce qu'on a l'habitude des coups foireux de la presse et de Gameblog (et vu que le départ de vous savez qui n'a pas changé la ligne éditoriale) j'avais prévu la news plus de 24 heures à l'avance http://www.gameblog.fr/mygameblog/934_fachewachewa/status/306509 (et j'en ai rediscuté ici http://www.gameblog.fr/mygameblog/934_fachewachewa/status/306534)

L'idée de cette news est, comme d'hab, de prendre une phrase hors contexte qui pourra énerver le plus de monde possible, pour inciter les gens à venir insulter le dev en commentaires (l'incitation à la haine est censé être strictement interdite :3) et ainsi générer beaucoup de vues. [ils pourront dire ce qu'ils veulent, la moitié des commentaires sur le forum sont des insultes à l'encontre de Fares,  et c'est complètement attendu avec ce genre de news...]

Ce cas est particulièrement choquant, vu qu'ici c'est une phrase sans aucune importance, au milieu d'une déclaration d'amour pour les jeux vidéo de la part de Josef Fares. On est loin des avis donnés sans détour à la Phil Fish (qui ne méritait pas ce qui lui est arrivé, fight me). Et Dopamine a décidé de complètement ignorer tout le reste de l'interview pour garder uniquement la partie la moins importante. Faire un titre accrocheur c'est une chose, ne pas avoir la décence de faire des citations complètes, c'est lamentable.

On pourra toujours partager l'article de base et les interview de Fares pour vous faire une idée, mais soyons francs, une bonne partie des GBers n'a aucune notion d'anglais. Donc voici pour vous une traduction approximative de ma part, parce que moi j'ai pas à trouver d'autres développeurs qui s'ouvrent à la presse pour leur foutre tout l'internet sur leur dos, donc j'ai le temps :

“Ce n’est pas un jeu où on gagne des niveaux où qqch comme ça. On veut que les joueurs soient présent tout le long, qu’ils se parlent entre eux tout le long et qu’ils soient impliqués, genre ‘bordel, il se passe quoi?’”

“Toutes les décisions prises pour A Way Out sont basées sur le coeur. Même si quelqu’un me dit “si tu fais ça tu vendras 1 million de copies en plus”, je réponds “va te faire foutre”. Regardez moi, j’ai pas de scripts et personne ne me dit quoi dire. Je dis ce que je veux. C’est la passion qui dirige ça. C’est pour ça que c’était cool de bosser avec EA. Ils ne me disent pas fais-ci, fais-ça. On décide de ce qu’on met dans le jeu, de ce qui en ressort.”

“vous voulez que je sois honnête ? [La PS4] est pas aussi puissante que ce que vous pensez. C’est comme un PC d’il y a cinq ans. Si les consoles étaient aussi puissantes que les PC modernes, on verrait des jeux bien différents. La majorité du travail des dev sur les jeux consiste à les faire fonctionner sur consoles.”
“On peut pas être mis dans une case. Ce qui compte c’est ce qui nous construit, là où va notre coeur, c’est ce qu’on va faire. On a pas qu’un tour dans notre sac. Je vous le dit, ce jeu va être encore mieux que Brothers, et le prochain sera encore meilleur que ça.”

“Je pense qu’on peut faires des jeux à gros budget, AAA, avec des trucs différents et innovants. Il faut juste que la bonne personne croie en quelque chose. Avec une vision et de la passion, rien ne peut t'arrêter.”

Et comme je suis pas à 10 minutes près (sachant que le plus gros du temps passé sur ce post à été de faire fonctionner les citations, c'est peine perdue, j'ai abandonné, comme vous avez pu le voir), voici aussi quelques extraits d'une interview sur le live twitch que j'ai trouvé cool (traduction encore moins précise, mais c'est l'idée qui compte hein) :

"Ouais, mon grand frère joue Leo. C'est un super acteur, mais il est surtout gratuit... Ouais, il faut garder le business dans la famille."

"Du point de vue développeur, on fait un truc un peu fou. [...] On a cette méchanique de shoot complète, mais on l'utilise uniquement là où ça a du sens. [...] Je pense qu'on a plus d'animations différentes que certains AAA."

"Le jeu est tellement bien. J'en suis certain. Je le sens dans mon coeur. On a travaillé dur, c'est tellement fun."

"La démo disponible à l'E3 dure 5 minutes, ça nous a pris 3 mois à faire. Mais c'est pas important parce que j'adore ça. Je fais ce à quoi j'ai envie de jouer."

"Parfois quand les jeux sont mal reçu, ça me fait mal au coeur. Je comprends, vous aimez pas, vous avez besoin de le dire, mais ça me fait quand même mal, parce que je sais que les développeurs travaillent tellement dur. Mais en même temps c'est important, sinon on ne progresserait pas"
"J'ai fait une grosse partie de la mocap et des cascade déjà... D'ailleurs la dernière fois mon ongle d'orteil s'est détaché."

 

[Je confirme que ce qui a pris le plus de temps a bien été d'essayer de faire fonctionner les citations, entre quelques réponses sur le forum]

Sources : Endgadget et Twitch

Voir aussi

Jeux : 
A Way Out, A Way Out (PS4)
Ajouter à mes favoris Commenter (11)

Signaler
I'm not asking I'm telling you. (Art)

Cette nuit j'ai écouté un interview super intéressante d'Edmund McMillen. Il y aurait plein de truc à dire dessus dans un résumé, mais ça intéresserait pas forcément grand monde, si la vie d'Edmund McMillen, de son entourage et de ses futurs jeux vous intéresse, vous pouvez cliquer au dessus. Par contre dans cette interview (à 1:38:00 pour ceux qui voudront les détails) Edmund aborde un sujet bien plus général, et que m'intéresse énormément plus : légitimer la fameuse citation de Phil Fish. Bon, dans son cas c'est juste l'interviewer qui laisse le temps à Edmund de dire ce qu'il veut s'il à un message à faire passer et ça n'a rien à voir avec Phil Fish.

J'avais énormément envie de partager ça avec beaucoup de monde, le fait est qu'une interview de 2h30 en anglais, ça fait long, puis les indés on s'en fout un peu, tout ça. Et puis j'ai repensé au dernier post d'Upselo, qui date d'hier, et je me suis dit que pourquoi pas, je pourrais traduire (Retranscrire ? Adapter ?) ça, le rendant ainsi plus accessible !

Donc voilà c'est parti ! C'est fait à la main, c'est pas super précis, Edmund est quand même super familier, mais j'ai essayé de respecter au maximum. Si vous voyez des truc chelous n'hésitez pas à m'en faire part. Et comme je le disais ça commence à 1 heure 28 dans la vidéo.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

 

Il y a quelque chose dont j'aimerai parler, comme il y a du monde ici peut être qu'ils pourront répandre ça.

Il y a beaucoup de rumeurs bizarres... comme certains le savent je me suis coupé d'internet récemment donc je n'ai pas vu de commentaires, et pour une raison étrange j'ai encore des « google alerts » pour Binding of Isaac. Normalement je les supprime mais là j'ai cliqué et je suis tombé sur un article, qui était d'ailleurs bien écrit, sur eurogamer, ça a été posté genre sur kotaku, et j'ai lu quelques commentaires, et il y a toujours ces rumeurs qui remontent aux « dark days ». Ca correspond à l'année dernière vers Noël : un groupe de hackers a piraté Super Meat World (NdFachewa : l'éditeur de niveau de Super Meat Boy) et ont essayé de tout détruire... J'aimerai raconter cette histoire pour que les gens comprennent ce qu'il s'est réellement passé.

 

En gros, Tommy à passé 6 mois à programmer ce système automatisé sur nos serveurs où les gens peuvent créer et partager leurs propres niveaux, et tout ça était gratuit.

C'était en route depuis quelques mois, et vers Noël on a commencé à recevoir des tweets disant en gros « La basse de donnée est surchargée, vous savez pas programmer » etc. Tommy était chez ses parents pour Noël, donc il ne pouvait pas arranger ça. Il répondait donc « Vous inquiétez pas, je sais ce que je fais, laissez ça de coté », et il l'ont pris comme quelqu'un de prétentieux.

C'est marrant comme Tommy se retrouve toujours dans des mauvaises positions pour avoir dit des truc qui donnent l'impression qu'il est trop sur de lui, comme dans Indie Game : The Movie quand il dit « Je fais pas des jeux de merde »...

Enfin il disait donc « vous inquiétez pas, je sais ce que je fais, j'ai l'habitude, n'y faites pas attention » parce qu'il ne voulait pas qu'ils l'emmerdent car il savait qu'il pouvait rien y faire vu qu'il était chez ses parents.

Et donc ils l'ont pris comme « un challenge » et on essayé de détruire Super Meat World. Et heureusement il avait des Backup juste au cas où... et... ils ont essayé de TOUT effacer... Tout ce que les gens avaient crée, en un seul clic. Ils ont essayé de l'effacer, de le détruire complètement. Ils ont essayé plusieurs fois !

Tommy a fini par bloquer Super Meat World. Il était complètement anéanti par tout ça... Par l'idée que des gens se donnaient du mal pour détruire tout ce que d'autres avaient crée là-dessus, sur un service qui était rendu accessible gratuitement... Tu sais la gentillesse de Tommy... Il a bossé 6 mois dessus !

Il ne pouvait plus se donner du mal pour ça, il ne voulait pas passer des mois à réparer les failles dans la sécurité, donc il l'a bloqué. Personne ne pouvait envoyer de niveau. C'est resté tel quel, il a juste remis en ligne les niveaux crées.

Ça en arrivait au point ou ces personnes disaient juste que c'était un programmeur de merde. Juste des putains d'attaques personnelles. Ce type est un putain d'être humain qui s'est donné le plus de mal possible, et vous le détruisez, vous lui foutez le moral à zéro. Et tout ça arrive la veille de Noël, et il est dans l'incapacité de faire quoi que ce soit.

Il était anéanti pendant un bon moment, il ne voulait plus avoir à faire à ça... Et puis la version Mac est sortie. On avait un type qui devait se charger du portage, et il ne l'a jamais fait. Genre 3 jours avant la sortie il commençait à poser des questions à Tommy, et Tommy était genre « Putain tu l'as pas encore fini ? Bordel ça va être un désastre, il va jamais sortir ! » et tout allait lui retomber dessus !

Donc il n'a pas dormi pendant 3 jours pour faire le portage lui-même. Et bien sur ce portage en 3 jours avait des défauts, et les gens n'en avaient rien à foutre de ça. C'en était au point ou il lui était arrivé tellement de merdes qu'il ne pouvait plus se donner le courage de régler ça. Il y a des défauts mais c'est comme ça, c'est fini.

 

C'est en gros l'histoire de ce qu'il s'est passé pour Tommy, c'est vraiment une situation de merde, mais j'ai aussi une histoire qui va avec de mon coté :

Cette histoire est marrante parce que je n'en ai jamais parlé et je ne m'en souvenais plus mais la personne l'a posté, il disait : « Putain d'Edmund McMillen, il dit à ses fans qu'ils doivent acheter un nouvel ordi pour jouer à ses jeux », quelque chose comme ça.

En fait, ça remonte à un moment, quand j'avais fait l'erreur d'être trop accessible au public, tout le monde pouvait avoir mon adresse et tout. Et donc le gars disait « Je travers le terrain dans Meat Boy, est-ce qu'il y a quelque chose à faire pour arranger ça ? » et donc je lui demande à quel niveau de détails il est et il me répond « peu importe, ça devrait pas être possible de passer au travers des murs ».

Je lui réponds « si ça importe, réduis juste le niveau de détails et ça ira. », et il me dit qu'il l'a fait et que ça bug toujours.

Et donc je me donne du mal pour ce type, pour lui régler son problème parce que je sais que ça peut être corrigé juste en baissant le niveau de détail, ça corrige le bug pour tout le monde ! Genre pour quelqu'un qu'a un ordi moyen et qui utilise Fraps pour s'enregistrer, des fois ils passent à travers des éléments, certaines plates-formes peuvent tuer Meat Boy dans ce cas...

Donc j'aide vraiment ce type, et d'un coup je me rende compte qu'il essaye de me piéger et qu'il se fout de ma gueule, pour pouvoir sortir « Tu dois apprendre à programmer. », et faires des attaques personnelles.

Et donc je lui demandais « Tain c'est quoi ton problème ? Envoie-moi une photo de ce qu'il se passe. » et j'étais encore dans l'optique d'aider ce type, en me disant qu'il avait le droit d'être énervé car le jeu ne marchait pas. Et donc il m'envoie une photo du jeu et je vois qu'il est en niveau de détail élevés ! Je lui dis donc et il me répond « Mais va te faire foutre, faut que t'apprennes à programmer, merde ! ». Et donc je lui réponds « Faut que tu t'achète un nouvel ordinateur. » et je le bloque.

 

Et ce que le gars a fait, parce que c'était son but, il a pris toute la conversation, en enlevant quasiment tout et laissant juste « hé j'ai mon jeu qui bug voilà ce qui se passe est-ce que tu peux m'aider » et moi qui réponds directement « va t'acheter un nouvel ordinateur ».

Puis bien sur il le poste sur Reddit et tout, ça tourne sur internet... 'Fin voilà je voulais juste parler de ça, si jamais vous tombez sur ça, vous savez que le gars est un putain de menteur. Je veux dire, je me suis donné du mal pour aider ce gars... y'a vraiment des gens qu'ont un problème sur internet, des gens vraiment mauvais, qui veulent juste te blesser. Ils prennent vraiment avantage du fait que j'essaye d'aider cette personne.

J'aidais ce type et il m'a piégé pour que je m'énerve sur lui, qu'il édite ça et qu'il le poste sur Reddit, comme si ça s'était vraiment passé.

Et à la fin des gens me détestent et putain c'est même pas important ! Il y a des gens qui pensent que je suis un connard, et alors ?

 

Mais c'est vraiment dégoutant de voir comment ça marche... je suis genre une « célébrité » peu importante d'internet, j'imagine à peine ce qu'une vraie célébrité doit subir... Juste un malentendu et ça devient incontrôlable, et tu deviens un connard.

Et c'est une des raisons pour lesquelles que je me suis retiré d'internet, je n'en peux juste plus. Les aspects positifs me plaisent, mais ce qui est triste c'est que j'ai tout entendu. Si vous aimez mon travail jouez juste à mes jeux, vous n'avez pas besoin de me le dire. J'avais vraiment besoin de me retirer, il y avait trop de chance que je tombe sur quelque chose qui allait m'énerver.


[...] (Intervention de l'interviewer)

On en revient à la religion, quand les gens disaient « c'est là parce que c'est comme la loi, sans loi les gens reviendraient à leur instincts animaux, à violer et tuer tout le monde » je répondais « non, c'est pas vrai, les gens ont un bon fond etc. »... Maintenant je n'y crois plus, et c'est à cause d'internet.

C'est absolument vrai qu'on est des animaux dégoutants, que s'il n'y a pas de lois et qu'on peut être anonyme, on va faire tout ce qu'on peut si on est malheureux pour détruire les personnes que l'on voit comme faibles.

C'est horrible et je n'imagine pas ce que les jeunes subissent, en grandissant avec internet et en prenant ça comme une réalité...

 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Et pour ceux que ça intéresse, Edmund reste lié à internet via son blog (ou les commentaires ne sont pas autorisés) et son compte fromspring (ou les gens peuvent poser des question, il en choisit et il y répond, les rendant visibles à tous).

Ajouter à mes favoris Commenter (23)

I accidentally Fachewa

Par Fachewachewa Blog créé le 09/04/11 Mis à jour le 22/11/17 à 17h34

A storm is coming... --_o

Ajouter aux favoris

Édito

Si le header est moche, c'est tout simplement pcq ça fait 2 ans que gameblog est pas foutu de corriger ses bugs et qu'ils acceptent qu'une image de chaque type (et toutes les autres renvoient à la première uploadée) et qu'à priori on a droit qu'aux .png, .jpg et .gif.
Du coup le seul moyen de mettre à jour le header était de le passer en .gif. Merci à gameblog et son absence d'équipe technique.


Krystawards 2012 du Meilleur râleur

pour "Et sinon, vous savez qu'il existe des jeux indés, ou bien ?"

Archives

Favoris