I accidentally Fachewa
Signaler
I'm not asking I'm telling you. (Art)

Et pourtant ils ont à une époque essayé de nous faire croire que si les persos féminins n'étaient pas jouables, c'est parce qu'elles étaient plus compliquées à animer.

Un peu de contexte :
- Ubisoft possède un certain nombre de licences "Tom Clancy". Ubisoft a sorti un jeu ou une milice gouvernementale tue des gens dans un scénario post apo (Dollar Flu.. !) parce qu'ils pillaient des trucs, la suite se passe à Washington DC et la promo avait même surfé sur le shutdown du gouvernement américain. Ubisoft a sorti un jeu dont l'antagoniste est à la tête d'une secte en plein territoire américan, dont la promo a pas mal utilisé les themes de nationalisme et de religion.
- Les Gamers se sentent attaqués par ce qu'ils appellent la culture PC ou les SJW qui selon eux veulent ruiner les jeux vidéo, et répêtent à tue-tête qu'ils ne veulent pas de politique dans leurs jeux. Sachant que ce qu'ils entendent par politique peut aller de vraie politique au fait de dire que les Nazi sont méchants, en passant par le fait d'avoir un personnages homosexuel voire juste féminin.
- Ubisoft veut leur faire plaisir et répète donc sans cesse qu'ils n'ont pas de message et qu'ils ne veulent pas mettre de politique dans leurs jeux. Que ce soit contre la logique même d'avoir putain de Tom Clancy dans leurs titres ou en n'assumant pas leurs choix. Genre, vous vous souvenez de la secte ? Le leader n'a pas convaincu les gens de le rejoindre en les manipulant, mais juste grace à une drogue laveuse de cerveau.


Les gens sensés, dans ces conditions, se moquent régulièrement d'Ubisoft et de son insistance à retirer tout ce qui pourait être inteprété comme une position.
Seulement voilà, Ubisoft vient (va ?) aussi d'annoncer Watch Dogs Legion, dont la description contient clairement les mots "post" et "brexit". Comment ne pas parler de politique quand on sous entend qu'une décision fondamentalement politique a eu un impact sur le monde dans lequel le jeu a lieu ? Perso je sais pas mais j'ai aucun doute sur le fait qu'Ubisoft y arrive, c'est bien le seul truc dont ils sont capable.


En prévision de tout ça (je suppose), Ubisoft a publié une auto interview de Tommy François, parce qu'à priori il existe encore. Je vous invite évidemment à la lire, je vais en parler en partant du principe que vous l'avez lue. C'est indiqué comme une lecture de 13 minutes faites un effort, merde quoi.

https://news.ubisoft.com/en-us/article/351154/balancing-player-freedom-with-politics-q-a-with-tommy-francois-vp-of-editorial

Tommy François, il semblerait

Pour expliquer pourquoi Ubisoft décide de ne pas prendre de positions dans leurs jeux, et de ne surtout pas faire de politique, Tommy nous décrit un jeu (ou un type de jeu si vous voulez, mais ils font de toute façon le même jeu à chaque fois). Ses caractéristiques sont : 
- open world, beaucoup de liberté (contrairement aux jeux plus linéaires, avec une importance plus grand de l'auteur)
- tout peut y être un élément de gameplay (et c pas facil)
- le joueur est un ACTEUR
- systémiques, donc les actions du joueur sont centrales (c'est faux mais bon admettons)
- multiplicité de points de vue (sans prendre de position, ce qui à priori est mature pcq nuance)

Ce dernier point est évidemment louable, et dans l'idéal décrit (oui parce que spoilers aucun de leurs jeux ne correspond vraiment à ce qui est décrit) "connaitre l'ennemi" et savoir ce qu'il pense, etc. peut effectivement être bénéfique.
Mais il y a aussi cette idée qu'il faut rendre le jeu fun avant tout et que certaines modifications auront lieu dans ce but.

Il me parait évident qu'aucun de leurs jeu ne soit ne serait-ce que proche d'exposer différents points de vue, en particulier pour les ennemis. C'est d'autant plus triste quand on voit justement quels genre de population sont ces ennemis, et je pense particulièrement à The Division où un gouvernement s'attaque à ses citoyens sans que personne ne se pose de questions. Donc on ne parle même pas de se poser la question de ce qui a amené les alliés du cartel à choisir leur camp avant de les torturer pour avoir des informations, juste de réaliser QUI sont ces ennemis.
Bref Ubisoft veut qu'on sorte grandi de nos expériences sur leurs jeux mais n'osent même pas dire "regardez c'est avec ce genre de tactiques que des leaders peuvent vous manipuler", parce que non, des drogues magiques c'bien plus fun. Et dans ces cas, refuser d'accepter qu'il y a un point de vue politique clairement exposé, c'est absolument pas mature.

Du coup ouais, je pense qu'à ce niveau le premier Assassin's Creed est le seul à essayer de se poser ces question.

 

Et puis il y a les excuses basées sur le côté technique des jeux. Là ils ont le champ libre, ça se saurait si les Gamers avaient la moindre idée de comment sont crées les jeux et ce que les choix de deisgn impliquent.

Faires des open wold systémiques, où la liberté est importante et où tout peut contribuer au gameplay, c'est effectivement pas évident. Créer une narration dans cet environnement est évidemment bien plus compliqué que dans un jeu linéaire.
Mais en AUCUN CAS l'absence de prise de position est inhérente à ce genre de jeu.

Et je vais citer un exemple simple : RDR2. La différence est évidente, parce que contrairement à Ubisoft, Rockstar avait une vision claire pour leur produit, et un minimum de capacité d'écriture.
RDR2 utilise un système d'honneur. Globalement une jauge de karma, les bonnes actions sont récompensées, les mauvaises actions sont punies. C'est le truc ultra basique que tous les jeux de la génération précédente ont fait, de manière complètement débile en général (cf tous les exemples possibles des jeux infamous).
Mais j'ai quelques exemples en tête du côté de RDR2 qui correspondent complètement à ce qui est décrit par Tommy François :

- Un enterrement, une tombe ouverte et un type devant. A aucun moment il n'appelle le joueur ou ne se fait remarquer. Parce que le jeu est libre et ouvert et systémique, on peut par contre décider de marcher sur le cerceuil. A ce moment le type devant la tombe s'énerve et va chercher le sherif, et vous recevez une petite notification d'honneur en moins. Bon, il faut avouer que respecter les morts n'est pas forcément une grosse prise de position, mais c'était pour donner une idée de ce qui est possible avec un système beaucoup trop utilisé mais jamais vraiment exploité.

- Dans la même ville, un vieux qui s'est fait tej de chez lui vous demande de récupérer quelques objets lui appartenant. On a forcément un peu pitié de lui à ce moment. Mais quand on rentre dans la maison, on se rend compte petit à petit que c'était un ancien esclavagiste. Je sais pas si c'est un point de vue qu'Ubisoft pense nécessaire d'explorer, mais les persos de RDR2 sont assez clair sur le fait qu'ils n'aiment pas vraiment les racistes. Bref une position qu'Ubisoft pense sûrement très courageuse. Quand vous lui ramenez ses objets, le héros les fout au feu, le vieux se met à pleurer et la mission est finie. Vous reprenez le controle devant un type pitoyable qui a tout perdu. Et si vous le tuez (le jeu ne vous dit jamais de le faire, liberté, sytémie, etc), vous êtes récompensé d'un petit bonus à votre honneur.

- Et puis il y a le fameux type qui distribue des pamphlets sur l'eugénisme. Encore une fois, il y a juste une petite scène de dialogue ou il vous donne son tract. Tout le reste est libre et systémique. Vous pouvez choisir de vous énerver avec le système de dialogue, auquel cas le type partira en courant. Mais vous pouvez aussi le frapper, lui tirer dessus ou le ligoter pour l'amener aux crocodiles. Bref, des crimes. Quelques mètres au dessus, un policier guette, et la police n'aime pas les crimes. Mais quoi qu'on fasse à l'eugéniste le policier ne réagit pas.

Est-ce que le jeu nous dit "regardez comme le racisme et l'eugéniste c'est mal" ? Pas directement. Dans le pire des cas c'est le personnage qu'on joue qui exprime un certain dégout, mais dans ces moments les décisions importantes appartiennes au joueur. Tout est géré par les système de jeu, c'est à chaque fois des actes possibles ailleurs. La différence étant la manière dont le jeu réagit à nos actions. Le joueur sait qui sont ces personnages, il connait leur point de vue, il a discuté avec eux, et il prend sa décision lui même. Le jeu ne fait que réagir, sans même vraiment punir ou récompenser le joueur.

 

Est-ce qu'Ubisoft a déjà publié un jeu qui n'aurait ne serait-ce que tenté de faire quelque chose de similaire ? J'ai vraiment pas l'impression. Et Tommy François essaye de nous faire croire que si ils ne le font pas c'est parce que c'est impossible. Et que s'ils ne prennent pas de position c'est juste pour présenter tous les points de vue, même si l'abcense de ces points de vue dans la plupart de leurs jeux est un message en soi. Parce que, manque de bol pour Ubisoft, tout est politique, qu'ils le veuillent ou non.

Enfin, même le respect des morts ils ont du mal...

(Screenshot piqué à ElectronDance : Vault the Grave)

 

[Il parait qu'être énervé ça fait des vues. Vu que ça inquiête personne, autant essayer de voir si ça marche aussi sur un site ou la communauté est presque morte. Après tout mon post sur Outer Wilds a fait 4 à 5 fois plus de vues que ce que j'attendais, donc il reste peut être encore un espoir. Mais bon même si vous avez cliqué ici vous avez surement pas lu. De toute façon j'avais pas grand chose à dire je voulais juste me moquer d'Ubisoft vu qu'ils se foutent à ce point de notre gueule. Et si jamais vous avez zappé jusqu'à la fin pour voir s'il y avait un TL;DR, allez plutôt lire mon truc sur Outer Wilds (ou y jouer, c'est encore mieux)]

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Commentaires

Mangouste
Signaler
Mangouste
J ai tout lu jusqu au bout, je précise. :P

Sinon, oui je suis globalement d accord avec ton point de vue. Mais bon, les jeux Ubisoft ne me font ni chaud ni froid donc je saurais mal juger en connaissance de cause. ;)
Joniwan
Signaler
Joniwan
Mon dernier UBI bouclé à 100%, c'est Assassin's Creed II, en... 2009 !
Depuis, j'ai un peu joué au premier South Park sur PS3 :3 S'tout :3

I accidentally Fachewa

Par Fachewachewa Blog créé le 09/04/11 Mis à jour le 08/06/19 à 17h57

A storm is coming... --_o

Ajouter aux favoris

Édito

Si le header est moche, c'est tout simplement pcq ça fait 2 ans que gameblog est pas foutu de corriger ses bugs et qu'ils acceptent qu'une image de chaque type (et toutes les autres renvoient à la première uploadée) et qu'à priori on a droit qu'aux .png, .jpg et .gif.
Du coup le seul moyen de mettre à jour le header était de le passer en .gif. Merci à gameblog et son absence d'équipe technique.


Krystawards 2012 du Meilleur râleur

pour "Et sinon, vous savez qu'il existe des jeux indés, ou bien ?"

Archives

Favoris