Le Blog de FabFab75

Par FabFab75 Blog créé le 02/11/11 Mis à jour le 09/07/12 à 14h42

Un blog qui va faire dans l'original je sens : ma vie, les jeux vidéos, mon oeuvre, mon pouce en l'air et mon pouce en bas. Que du nouveau en somme. Une révolution que dis je : le Web 3.0.

Ajouter aux favoris
Signaler
iPhone

Me voila de retrour de vacances bien méritées et je voulais vous faire part d'un petit jeu qui m'a scotché à l'iPhone et a reveillé chez moi un coté addictif bien oublié. Le jeux en question c'est Pocket Planes, des créateurs de Tiny Tower.

C'est un jeu qui vous met dans la peau du directeur d'une compagnie aérienne. Il s'agit de créer des liaisons entre aéroports à acquerir pour faire un max de profit et ainsi acheter des avions plus modernes et plus gros.

 

Vous devrez donc gérer votre traffic aérien entre marchandises et passagers en adaptant votre flotte et en optimisant vos trajets. Au fur à mesure, vous améliorerez vos aeroports, vos avions et augmenterez votre flotte.

Foncez sur l'application qui est gratuite.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pouce en haut/Pouce en bas

L'E3 s'est achevé sur un sentiment mitigé concernant les deux géants japonais. Si Sony étaient attendu au tournant du cloud et de la Vita, il n'a présenté qu'un Playstation Suite interessant mais sans plus, Nintendo avait un boulevard pour frapper fort mais a une nouvelle fois déçu.

Commencons par un bilan de la conférence et d'E3 de Sony. Le constructeur de la Playstation et de la Vita arrivait dans une situation paradoxale à Los Angeles. Sa console de salon fonctionne bien et a un line up qui devrait lui assuré de beaux jours. Sa portable peine à demarrer partout dans le monde. Sony devait donc proposer des hits pour soutenir sa dernière née. Sony a modifié totalement le rythme de sa conférence en la raccourcissant drastiquement. Il l'a lança avec un Beyond qui sentait bon la David Cage Touch avec une animation et un graphisme irréprochable. L'expérience de jeu sera une nouvelle fois interessante je suppose. Apres des annonces attendues tel que le Battle Royal ou bien une démo d'Assassin's Creed 3, un jeu a décidé d'enterrer tout ca ( mon chouchou de chez chouchou ) : The Last of Us.

La présentation in game a scotché pas mal de monde et j'ai hate de mettre la main dessus. Sony a également présenté un concept intelligent avec Wonderbook en collaboration avec JK Rollings.

Concernant sa Vita, on ne pourra que constater la faiblesse du soutien affiché. Si les jeux étaient apparement présent sur le showfloor, la conférence n' a pas été marqué par une annonce Vita. A peinse pourrons nous souvenir du cross control entre les deux machines ou bien encore du catalogue PS1 disponible. Enfin, le Playstation Suite permettra aux joueurs d'avoir de vrai jeux à disposition après abonnement.

En conclusion, Sony a réalisé un E3 correct grace à ses jeux mais n'aura pas scotché l'attention avec le cloud gaming.

 

L'autre constructeur japonais du salon, Nintendo, arrivait avec sa Wii U dans sa valise pour tout casser. En anticipant avec son Nintendo direct, on attendait des présentations de jeu et des nouvelles expérience. La deception n'en fut que plus grande. Pikmin a ouvert la conférence de manère interessante. Le bémol a apporté est au niveau de l'usage du Game Pad qui ne sert que pour la map apparement. Toutefois à voir en situation de jeu. Mais le probleme c'est que la suite ne fut pas glorieuse. Les jeux sont au niveau des standards actuels mais sont essentiellement des portages. Peu d'entre eux sortent vraiment du lot et apportent de la nouveauté. Nous pourrons citer deux jeux interessants : ZombieU et Nintendo Land. Le premier d'entre eux propose un FPS de belle facture utilisant de belle maniere les features du controller. Le second est une sorte de compilation de mini jeu censé démontré les possibilités du Game Pad.

 

Raymand Legends s'annone fun également. Mais alors que dire d'un New Super Mario Land U assez proche de la version Wii ou d'un Sing qui ne s'annonce pas topissime. Wii fit U a égelement été annoncé. Il va falloir attendre un peu pour voir débarquer les licences phares de la firme japonaise.

 

Au final, les japonais n'auront pas creuvé l'écran eux non plus. Si Sony ne nous a pas sorti de derriere les faguaux son cloud gaming, Nintendo a completement raté son dernier E3 avant la sortie de la machine.

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pouce en haut/Pouce en bas

L' E3 a fermé ses portes et à livrer son verdict sur nos attentes. Les grands constructeurs et les éditeurs tiers ont donné leur line up pour les prochains mois. Faisons un leger retour dans le passé pour faire un bilan sur ce qui s'est passé. A tout seigneur tout honneur, Microsoft l'américain sera notre premier protagoniste.

La firme de Redmond a livré une conférence correcte mais sans plus. Tout le monde attendait une annonce choc durant cette conférence et les rumeurs pré conférence le confirmait. Et ainsi, on assista à la présentation de Smart Glass. Il ne s'agit pas d'une mablette comme le GamePad Wii U. Cette application pour device mobile permet une synchronisation avec la XBox. Cela transforme donc votre iPad ou iPhone par exemple (apple addict on ne se refait pas ;) ) en extention. Mais pas question de streaming ou autre, ce font des features supplémentaires. La demonstration a été faite sur Madden 13 ou on choissisait sa tactique sur la tablette et on l'exécutait dans le jeu. A voir ce que cela apportera.

Pas d'annonces de 720  ou de Durango, et tres peu de Kinect contrairement à l'an dernier. L'an prochain sera surement celle du nouvel hardware.

Coté jeu, Microsoft a montré les nouvel itérations des ses licences exclusives : Forza, Halo et Gears of War. Halo a frappé fort chez les journalistes présents. L'inspiration du premier opus semble être de retour pour notre plus grand bonheur. Decollage prévu pour cette fin d'année. Forza change d'orientation et prends la poudre d'escampette sur les route du Colorado. La physique du 4eme volet est toujours présente avec un leger changement au niveau du line up des voitures qui est plus boosté. Enfin, Gears nous propose de decouvrir les évenements précédant la trilogie. Cela devrait encore être un hit avec quelques nouveautés.

Enfin, la conférence s'est terminé avec une demo live de Call of Duty Black Ops 2. Ca explose de partout, c'est toujours aussi fluide et on a découvert des embrachements possibles dans l'aventure. Le titre d'Activision va faire exploser les charts mais attention à la lassitude des gamers. La démo s'est conclu avec l'annonce des DLC exclusif pour la BoBox.

Coté stand, l'accent était mis sur Halo forcément mais aussi sur le XBox Live Arcade. Kinect était quand à lui relégué à quelques box dont celui de Wreckateer sorte d'Angry Bird.

Au bilan, un line up solide des licences phares en forme. Microsoft a de quoi voir venir pour la fin de vie de sa console. 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
En attente

L'E3 va débuter par les conférences tant attendues mais Nintendo a décidé de prendre tout le petit monde du jeux video de vitesse avec sa pré conférence d'hier soir. La peur du vide ? La peur des annonces de Sony et Microsoft? Alors qu'on pensait que le Big N avait une voie royale cette année, les deux géants ont des surprises à nous montrer apparement. Wait and See comme on dit.

En attendant, M.Iwata himself est venu nous donner un petit avant gout des capacités de sa console. Un vraie refresh par rapport à l'an dernier et des ajouts intéressants.

 

La premiere info marquante c'est que le nom reste. Wii-U sera le nom de la nouvelle console de Nintendo. C'est pas une résussite selon moi mais bon les gens du marketing de Nintendo compte sur l'aura de la Wii chez les casuals.

Le design de la Wii U Game Pad (le petit nom du controller phare) a légérement évolué. Les sticks ressortent, la croix et les boutons sont décales, l'arrière est plus bombé pour une meilleur position de jeu. A voir à l'usage. De plus, le WII controller Pro fait son entrée. C'est une manette classique d'inspiration 360.

 

Le NFC est confirmé. L'emplacement se situe sous la croix directionnelle. Il y aura donc bien des interactions avec des figurines ou des cartes comme l'avait laissé supposé le trailer de Rayman pour Wii-U (j'aime vraiment pas ce nom).

Les fonctionnalités de streaming, d'affichage assymétrique et de jeux deconnectés de la télévision ont été confirmé. Par contre, le controller tablette se voit doter d'une fonction Telecommande Universelle. Interessant sur le principe. Par contre quid de l'intérêt pour le gamer? Apparement, Nintendo veut imposer son GamePad comme un objet principal du salon.

La ou Nintendo a frappé fort dans la présentation des features de sa console c'est sur les aspects sociaux. Iwata a présenté le Miiverse qui est un monde virtuel ou se regroupe tous les joueurs de Wii-U. Cet aspect communautaire surfent sur les réussites de Twitter ou Facebook en proposant des fonctionnalités identiques. Il sera insite possible de poster un Miite (un tweet version Wii-U, c'est mon invention attention ;) ) car on a problème sur un jeu. La communauté pourra vous aider. Encore mieux, on pourra faire de la visionconférence avec son controller. A voir à l'usage si on s'en sert. Ce Miiverse sera complété par une application mobile (iOS, Android, WP) non disponible au lancement de la console.

 

Au final, Nintendo a mis les projecteurs sur lui avant les conférences de ces meilleurs ennemis. C'etait le but. Maintenant, il va falloir convaincre avec les jeux et avec l'expérimentation des fonctionnalités en situation.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test

En tant que fan de foot, je ne pouvais pas passé à coté du reboot d'une serie qui a popularisé le street soccer en mettant en avant l'individualisme et le style, j'entends bien sur FIFA Street.

Apres une longue attente, il est de retour sur nos consoles adorés et le changement se sent radicalement. Ma memoire de gamer amateur se souvenait d'un titre basé sur le fun, les tricks et orienté arcade a 100%. La cuvée 2012 est de tout autre facture. 

La réalisation du titre est correcte sans être dans le WOUAA. Le moteur de FIFA 12 fait bien son travail tant au niveau des joueurs que de la physique de la balle. Les environnements sont plutot variés autour de quelques themes : l'underground genre parking de supermarché, les places prestigieuses de grandes villes, les stades ( mais pas les grands stades ;) ). Les animatiions sont convaincantes meme si au bout d'un moment on trouve parasite certains gestes. Mais apres tout on est dans le Street la frime donc logique.

Coté mode de jeu, le World Tour devrait vous occupé la majeur partie du temps. Il vous propose la création de votre joueur puis de votre équipe. A vous de la faire grimper au firmament du classement mondial. L'intégration du Online dans ce mode est une bonne idée et permet de varier les défis proposer. Chaque défi remporté vous permet de débloquer du contenu variant en fonction du niveau de difficulté choisi. 

Coté jouabilité, cela demande un certain d'adaptation car on change par rapport à un FIFA classique. Le un contre un est la base. Et le fait de rater l'interception vous coute souvent un but. Le fun est parfois absent et c'est la que se situe l'un des plus grand écart. EA a mis une dose de simulation dans son jeu se coupant ainsi avec le passé. On aime ou on aime pas a vous de tester. Autre coté négatif, c'est la répétitivité. Elle va vous guetter mais si vous aimez le foot vous passerez outre.

Au final, FIFA street est un bon reboot. Une serie a bonifier en y incluant une dose de fun supplémentaire peut etre ou alors un mode beach soccer ;) (summer time)

 

Note : 3,5/5

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
iPhone

La musique est partie prenante de ma vie comme celle de beaucoup de personne d'apres ce que je peux observer dans le métro ou le bus.

Elle me reveille le matin, elle me permet de ne pas entendre les bruits du métro assez peu agréable, m'isole en cas de besoin au bureau (concentration, concentration) et accompagne les soirées dans les bars ( l'abus d'alcool est dangereux pour la santé).

Mon ancien casque était un cadeau de ma dulciné que j'adorais ( le casque et elle bien sur ;) ). C'etait un Urbanears blanc qui allait très bien avec mon iPhone blanc. En dehors de ces considérations esthétiques, il était très bon niveau son. Malheuresement, un écouteur a rendu l'âme. Aujourd'hui, son sucesseur, l'Elu, est parmi nous : Monster Beats Studio.

 

 

Tout a été plus ou moins dit sur lui. Il est bon, beau et le son est tres tres bon. De loin ce que j'ai eu de mieux en casque. On se croierait en concert (ok j'exagère).

 

Bref un excellent investissement !!!

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
iPhone

Mars - Avril ont été des mois assez denses pour moi me laissant peu de repis pour écrire sur le blog mais je vais remedier à cela. On reprends donc les bonnes habitudes avec un classique du blog : les applications iPhone. Voici donc la selection du mois dernier ( mais toujours valable ce mois ci ;) )

 

- Angry Birds Space

Comment ne pas le citer dans les applications du mois. Le jeu est toujours aussi addictif et fait un véritable carton sur les charts de l'Apple Store. Les oiseaux de Rovio n'ont pas fini de vous faire passer du temps dans les transports. Attention, l'abus d'Angry Birds peut vous faire rater votre station de métro 

 

- Happy City

 

Comme son nom l'indique, cette petite application vous donnera toutes les bonnes adresses d'happy hour dans votre ville. Les beaux jours revenant, la temperature s'élevant, rien de mieux que de siroter une boissoin fraiche en terasse à un bon prix après une dur journée de labeur. Petite précision, pour l'instant l'application se limite à Paris mais les prochaines mises à jour devrait augmenter son rayon d'action.

 

 

- Draw something

 

 

Voila le Pictionnary 2.0 est parmi nous. Cette application (version free ou complete) vous donnera l'occasion de faire deviner à des joueurs du monde entier un mot. A vous de laisser parler l'artiste qui sommeille dans vos doigts. L'application ne propose que des mots anglais. Voila un bon moyen d'enrichir son vocabulaire dans la langue de Shakespear de maniere ludique

 

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Pouce en haut/Pouce en bas

Bonjour à vous Gameblognautes, je tenais à vous faire partager un bon plan que j'ai moi même découvert aujourd'hui sur le blog d'un illustre personnage, Damonx ( N'hésitez pas à aller lire son blog, vraiment intéressant).

Une boutique ephémère de food venant des US est ouvert à l'Imprimerie 16, rue Saint-Merri 75004 Paris. Elle est juste à coté du Centre Georges Pompidou donc pas loin des Halles. Qui dit éphémère dit fermture et la ca devient short niveau délai car elle ferme le vendredi 23 Mars soit demain. Donc hurry up !!!

Pour ma part, j'irais faire un tour ce soir histoire de ramener quelques bonnes choses venant du pays de l'Oncle Sam. Je pense notamment aux M&M's Coco et Peanut Butter.

 

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Test

Après un long intermède sans jouer à la série Need Fort Speed, un cadeau de ma dulciné m'a fait regouté aux joies de la vitesse et des courses illégales avec la police à mes trousses. Les gars de BlackBox ont décidé d'historiser le tout et d'en faire une course au travers les USA.

Le scénario du jeu, car oui il y en a un, n'est pas forcement hyper intéressant. Il sert essentiellement de fil conducteur. Il faut tout de même saluer l'innovation car même s'il est faiblard, il rajoute à l'immersion.Jack est un pilote endetté auprès de la Mafia. Pour échapper à ces problèmes, il accepte de participer à The Run, une course entre San Francisco et New York avec 25 millions de dollars à la clé. Une bonne somme pour repartir du bon pied.

Coté graphique, le jeu tourne avec le moteur de Battlefield 3 donc c'est assez beau. Il n'y a pas de ralentissements dans ce que j'ai pu voir et ce malgré la vitesse du jeu assez élevé.Cependant, je m'attendais à une meilleure performance. J'avoue je suis exigent sur ce coup la. Néanmoins, la traversée des USA est un des plus beau panorama que j'ai pu voir sur un jeu de voiture. Les environnements sont suffisament varié pour ne pas lassé le joueur. 

La jouabilité me pose problème sur plusieurs points. Cela constitue un point faible du jeu ce qui est dommage car c'est l'essence même du jeu de course. La réactivité des véhicules est faible voir très faible. Cela handicape le joueur quand il a besoin d'éviter des voitures. Ce temps de latence m'a profondement frustré par moment. L'autre point qui m' a fait tiqué c'est que le changement de revetement n'a jamais influencé sur ma conduite. Je glissais autant sur la neige que sur l'asphalte. Je veux bien que le jeu soit orienté arcade mais quand même, un minimum. Coté mouvement de la voiture, vous retrouverez les drifts, les boosts à la nitro et une petite dose d'aspiration.

La durée de vie est un sujet que je n'ose même pas abordé. Il m'a fallu deux heures pour boucler le Run. Par contre en multi, il y a des choses à faire. Je n'ai pas pu tout réaliser encore. Un bon point est le fait de trouver rapidement des partenaires pour jouer. De plus, l'AutoLog est une très bonne trouvaille. Il vous donne les chiffres de vos amis pour vous booster.

Pour conclure sur le jeu, c'est un bon jeu de course qui vous occupera. Son concept novateur est assez entrainant. Il souffre de quelques défauts qui vous generont mais qui globalement ne generont pas l'experience de jeu.

Note : 3/5

Voir aussi

Jeux : 
Need For Speed The Run
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Cinema

Les salles obscurs m'ont quelque peu occupé ces derniers temps mais pas forcement agréablement. Je ne vais pas vous faire un historique complet de mes aventures cinématographiques cela n'aurait que peu d'intérêt. Je vais donc me concentrer sur le dernier film que je suis allé voir : Les Infidèles.

 

Pour ce qui ne connaissance pas encore le dernier film de Jean "Oscar/Golden Globe mais pas César" Dujardin, le fil conducteur est le suivant : raconter des histoires d'infidélités. Le film se décompose donc en plusieurs histoires plus ou moins longues.

La qualité est très variable dans le film. Certaines histoires vont feront rires assurément d'autres sont plus fades si on part dans l'idée de rigoler tout le film. En effet, certaines séquences vont plus portées sur la dimension profonde de l'infidélité. Cet aspect est à la fois la force et la faiblesse du film. Si le côté humoristique est omniprésent, ces séquences plus profondes constituent des pauses pour mieux rire. Certains trouveront ces intermèdes longs d'autres jugeront que cela fait partie de la diversité du film. Chacun son idée de la chose.

Les acteurs jouent bien leur rôle dans l'ensemble. Le duo Dujardin - Lelouche, star du long métrage, est convainquant. Deux mentions spéciales : Guillaume Canet et Manu Payet. Je vous laisse découvrir pourquoi (no spoil).

Je vous recommande ce film pour vous détendre après une longue journée de travail notamment.

Note : 3/5

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Édito

Un edito de blog est une experience interessante dans le sens ou c'est une totale découverte, un depart pour une aventure dont on connait le debut mais surement pas la fin. Ce dernier est donc censé ouvrir les perspectives sur la tonalité du contenu afin de donner envie aux lecteurs de suivre la vie de cet oeuvre numérique personnel. C'est alors que le rédacteur se trouve devant son écran et sa page Word à se demander comment il va bien pouvoir se rendre interessant pour attirer les lecteurs. Ce prémbule est donc le premier casse tete à franchir. Je décide donc de m'en affranchir et de vous laisser savourer ou non les futurs pages de ce blog. Après tout n'écrivons pas en premier lieu pour nous exprimer et non pour plaire au plus grand nombre.

Si vous etes arrivés jusqu'à cette ligne sans changer de page, je vous en félicite (je ne sais meme pas si j'aurais pu y arriver moi même) et je vous souhaite une bonne lecteur "celestocosmique" dixit un certain Julien C. d'un certain Gameblog.

@+

 

Fab 

Archives

Favoris