Eyrio

Par Eyrio_ Blog créé le 13/01/18 Mis à jour le 24/10/19 à 20h44

Un petit blog perso ou je parle avec plus ou moins de qualité de jeux vidéo un média qui me fascine !

Ajouter aux favoris
Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

Ah moins que vous vivez dans une grotte loin de tout ce que propose internet, vous êtes sans doute au courant qu’on a enfin pu voir la fameuse vidéo de Gameplay de cinquante minutes que pas mal de journaliste ont pu voir lors de l’E3 ou à la Gamescom. Avant de commencer, petit rappelle pour les gens qui ne savent pas ce qu’est Cyberpunk 2077. Cyberpunk 2077 c’est le nouveau titre du studios CD Projekt après la trilogie the Witcher, comme son nom l’indique on évoluera dans un monde cyberpunk mais, il faut savoir que c’est une adaptation, cette fois-ci pas d’un livre mais du jeu de rôle Cyberpunk 2077. Malheureusement nous n’avons aucune idée pour une date de sortie mais, CD Projekt a confié que ce sera bien sûr sur PC mais, sur les générations actuelles (j’ai un énorme doute mais passons) Voilà pour le rappel. Suite au visionnage je me pose la question suivante : Cyberpunk 2077 a t’il tué le Game ? (si vous me permettez l’expression)

Cette démo de Cyberpunk commence par la création de personnage. La création des personnages qui est pour le coup complet, on peut vraiment faire un personnage qui nous ressemble avec tous les outils disponibles. Choisir sa sexualité, décidé ce que notre personnage a vécu et pour quelle raison il va à Night City. Il y a aussi les classiques d’un RPG ou il y a les points d’attribut et tout le tralala qui va avec mais, je m’attarde pas dessus. Le processus de création reste assez similaire par rapport à un RPG lambda. Je m’imagine tellement de trucs avec la création de perso, je me vois avec un personnage féminin, charismatique et je me vois bien passer une bonne heure dessus. Je me pose une interrogation par la raison de notre venue à Night City et si les événements de notre passé ont un impact. Malheureusement, ma question aura une réponse assez tardif et je suis vraiment curieux pour cet aspect.

Très vite dans la vidéo dans de l’action pure et dure. Ce qu’on peut dire c’est que le choix du point de vue FPS est plutôt bien pensé. On a pas cette bouse dans les combats comme dans the Witcher 3 et niveau immersion ça envoie vraiment du lourd mais, revenons sur les phases de combat. J’ai vu énormément de commentaire déçu d’avoir des phases de gun assez classique, pour ma part cela m’a pas trop dérangé et je n’attends pas que CD Projekt soient aussi révolutionnaires qu’un Deus Ex comme à l’époque et je rappellerais aussi que Cyberpunk 2077 est un action-RPG et pas un FPS. La volonté de CD Projekt c’est d’avoir un aspect RPG très poussé et le côté shooter n’est pas vraiment l’âme de ce jeu j’ai l’impression. Il y a beaucoup de choses que j’ai aimé dans cette phase, tout d’abord comparé à beaucoup de gens je suis content d’avoir un côté FPS simple, efficace et dynamique. Le gameplay a pu être très agréable dans sa durée grâce à la rapidité des gunfights. La mise en scène est particulièrement réussi surtout dans les moments de Slowmotion, on peut observer que le jeu est déjà soigné techniquement, le fait de viser les jambes et qu’au moment de l’impact les jambes explose c’est vraiment magnifique. J’ai adoré le fait qu’on nous propose plusieurs embranchements. Je vais m’amuser à me faire plusieurs runs pour voir s’il y a un impact, essayer les différents styles de gameplay. Cyberpunk 2077 a l’air d’avoir une très grosse rejouabilité et ça me plait énormément, En revanche, il y a un bémol sur cette phase confirme de pourquoi je pense que FPS et RPG c’est incompatible pour moi même si Cyberpunk a l’air de gérer. Dans la démo nos adversaires ont une barre de PV (J’ai pas eu l’impression que notre perso avait des PV) et lors de la fin de la démo on affronte tout simplement un boss. Qui dit boss, dit perso avec un level assez élevé et donc beaucoup de PV. Résultat l’affrontement est un poil trop long et ce seul moment montre que CD Projekt veut faire un RPG avec les codes du RPG plutôt qu’un FPS. Cet aspect me gave un peu, mais bon ce n’est pas grand-chose et je ne bouderais pas mon plaisir juste pour un petit aspect. The Witcher 3 a un système de combat infâme mais, l’univers est tellement bien écrit et maîtrisé que ce gros bémol on l’oublie et même on le pardonne facilement. Pour Cyberpunk ça risque d’être la même chose, surtout si on est sur la même qualité de The Witcher 3 et en particulier l’écriture des DLC, je m’inquiète pas du tout et je pense que le studio polonais vont suivre ce qu’ils avaient fait précédemment.

CD Projekt a promis que Cyberpunk sera un jeu très mature. Cette maturité on la vois au niveau de la nudité qui est vu de façon normal comme dans la série Netflix Altered Carbone. Mature aussi au niveau des dialogues. On sera vraiment dans un jeu mature, qui assume son propos et c’est plutôt cool pour l’industrie d’avoir un jeu qui veut aller loin et faire progresser l’industrie.

Pour finir, je vais me concentrer sur Night City qui déjà est un monde assez grand avec différentes ambiances réussis. Je suis curieux de savoir comment vont s’intégrer les quêtes. Le monde est tellement grand qu’on pourra utiliser notre voiture. Le gameplay pour la conduite est somme tout assez basique mais, ce qui m’a beaucoup dérangé c’est le bruit du moteur tout simplement insupportable. À part ce soucis du moteur on est dans un jeu absolument magnifique, très peu de lag pour une démo et quand on est dans la foule il y a absolument pas de lag. D’ailleurs, c’est assez impressionnant que chaque visage sont uniques, avec leurs propre animation.

En attendant d’en savoir plus sur l’écriture, ce Cyberpunk 2077 promet énormément, selon nos points ça peut être une claque selon, nos points vues. Si certaines personnes sont déçus, je pense qu’ils sont tout simplement victime de la surhype et d’un temps trop long entre la présentation E3 et maintenant. Alors, oui cette démo m’a donné une claque, oui j’ai hâte de plonger dans cet univers mais, on est loin d’une grosse révolution, car d’un point de vue gameplay on est dans quelque chose d’assez classique même si cela risque de devenir un très bon jeu d’action, un RPG et tu peux rajouter une narration à la The Witcher 3 et on peut s’attendre au saint graal.

Ajouter à mes favoris Commenter (1)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

 

 

Comme prévue, on a pu voir du concret pour Life is Strange 2, le prochain jeu du studion français Dontnod. Ayant adoré le premier LIS malgré des soucis technique et un jeu un peu trop teenage à mon gout quand je l’avais refait une seconde fois. Il est donc normal que j’ai une attente assez intéressante envers Life Is Strange 2 mais, en regardant le trailer et la vidéo de gameplay, mon attente est assez grosse et c’est devenue ma grosse attente pour cette fin d’année.

Il faut savoir que je me base sur la vidéo de Gameplay qui est grosso modo le prologue. Cette vidéo je ne vous la conseille absolument pas, car elle montre un peu de trop truc, en nous expliquant pourquoi deux frères sont loin de leurs maisons. Rassurez vous, il y aura pas de spoil. Je parlerais uniquement de ce qu’on sait et des attentes que je place envers ce titre.

Revenons donc sur le jeu. Comparé au premier opus, Life Is Strange 2 se passe dans une ville réelle puisqu’on sera à Seatle. Au lieu de suivre l’histoire de Max et de sa meilleure amie Chloé, on va suivre l’histoire de deux frères Sean (le personnage qu’on incarne et son petit frère Daniel. D’un point de vue écriture on est très loin de ce que proposé, le premier LIS et ses thématiques très ado. Effectivement dans ce prologue on a des thématiques un peu ado qui caractérise bien le personnage de Sean. Sean est un ado de 16 ans qui essaye de se construire une vie, d’être un ado comme tout les autres et n’arrive pas à envoyer un SMS à une fille qu’il aime. De l’autre côté on a Daniel un gamin de neuf ans qui tout ce qui pense c’est de s’amuser. Il y a vraiment ce fossé entre les deux frères et je pense que plus tard dans le jeu Sean va devoir prendre ses responsabilités et éduqué son frère ce qui risque de donner de très bons moments. De ce que j’ai vu on a une narration vraiment intéressante, dans la lignée de ce qu’avais Dontnod avec Captain Spirit et j’ai hâte de faire cette histoire;

D’un point de vue graphisme Life is Strange 2 profite de l’évolution de L’unreal Engine, il est vraiment très beau, le paysage de Seattle est vraiment magnifique mais, comme dans Captain Spirit il y a des bémols d’un point de vue technique avec le chara design que je trouve très mauvais qui arrive même à être dérangeant mais c’est tout ce que je reproche dans ce que j’ai vu. Ce qui est sur c’est qu’on aura un jeu qui sera vraiment touchant, avec visiblement une belle aventure et j’ai hâte, surtout que l’ambiance musicale est prometteuse.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

 

Lors de sa conférence E3, Microsoft a annoncé des rachats de studios histoire d'être présent d'un point de vue compétitif pour la prochaine génération. J'aurais pu faire un article dès l'E3 pour parler des quatre nouveaux studios de Microsoft mais, j'ai décidé d'attendre les grandes vacances, d'attendre la Gamecom au cas d'une annonce surprenante de Microsoft. Sans surprise, ce n'était pas le cas on va donc s'attarder sur ce qu'on fait ces quatre studios et si possible voir les forces/faiblesses et essayer d'imaginer ce que ces studios vont apporter au constructeur américain et aussi ce que Microsoft va apporter à ces quatre studios.

Commençons, par le studio britannique Playground Games, studio fondé par d'anciens employés passé par Codemasters, Criterion Games, Ubisoft Reflections, Slightly, Mad Studios, Black Rock Studio, Juice Games et SCE Studio Liverpool. Leurs premiers projet c'était Forza Horizon, édité par Microsoft le 23 Octobre 2012. Forza Horizon c'est en quelque sorte un cousin de Forza Motorsport à la différence qu'on est dans un jeu moins simulation mais, plus ouvert et plus fun pour plaire plutôt à un public pas trop fan de simulation course. Forza Horizon se passe au Colorado dans un festival fictif consacré à la course automobile. Ce festival se nomme « Horizon Festival ». Le studio Britannique voulait créer cette ambiance de festival visuellement et aussi musicalement avec des musiques qu'on peut entendre lors de festival. Le premier Forzza a beaucoup plu à la presse mettant en avant le fun et le monde ouvert (même si pour certains médias on parle d'un monde plutôt vide.

images.jpg
Suite à ce succès, Microsoft continuera à renouveler leur confiance pour d'autres Forza Horizon. Pour le second opus (sorti le 3 octobre 2014 sur 360 et One) on prend la route du sud de la France et du Nord de l'Italie pour le Horizon Festival. D'un point de vue joueur, j'ai l'impression que ce Forza Horizon est beaucoup apprécié par le public français pour le paysage magnifique qui parle de voyage dans une très belle région. Par rapport au premier opus il y a pas mal de nouveauté, comme participer dans des événements spéciaux qui ont eu lieu du jour ou la nuit, un système de météo dynamique et la bucket List qui est en gros un groupe de défis que le joueur doit relever. Enfin pour ce qui est du retour presse, comme pour le premier il a d'excellents retours mettant en avant le fait d'avoir un jeu qui répondait aux normes d'un jeu de course et ses beaux paysages.

images.jpg

Direction l'Australie le 27 Septembre 2016 sur Xbox One et PC pour le troisième opus de la licence. Cette fois-ci, le joueur n'est plus un participant du festival mais, il est le directeur du festival avec pour but principal de faire le plus grand festival du monde. Pour cela, on peut embaucher ou licencier des coureurs et personnaliser nous-mêmes des courses et des événements du festival. Il y a toute une personnalisation pour les véhicules avec des peintures, des dessins personnalisées et des kits de carrosserie. Vu qu'on est en Australie, on est dans une map gigantesque plutôt bien géré. J'ai vu à aucun moment des retours sur un monde vide et on comprend tout de suite pourquoi pour l'Australie on gère nous-mêmes le festival. Enfin d'un point de vue presse c'est un jeu qui a d'excellents retours, on parle d'un jeu qui a la meilleure note metacritic sur Xbox One.

images.jpg

Pour finir sur la licence Forza Horizon, il y aura un 4eme épisode pas encore sorti. Ce sera pour le 2 Octobre 2018. On sait pas mal de choses comme le fait d'avoir 450 voitures sous licences, un créateur de parcours, un jeu qui peut être jouable offline, le système de météo dynamique qui illustre un changement saison. Selon, les différentes interviews des développeurs il y aura vraiment un impact sur le gameplay quand on change de saison. Ce Forza Horizon je l'attends énormément et comme Playground a ouvert un second studio on peut se dire que Forza Horizon n'est pas près de s'arrêter.

On peut se dire que Playground s'est très bien servi du travail des Forza Motorsport notamment sur la physique des véhicules, le moteur pour en faire une autre alternative. La gestion de l'open world est totalement maîtrisé et ce n'est pas pour rien de voir le studio préparer un RPG en Open World pour changer un peu. Je m'inquiète pas du tout pour l'open World et je suis vraiment curieux de ce qu'ils vont nous proposer sachant qu'ils ont recrutés des noms comme Sean Yeston en tant que production Director (il était développeur de Battlefront II chez EA Dice, développeur pendant dix ans chez Kojima Production pour MGS V The phantom Pain et Ground Zeroes), Will Kennedy en tant que chef designer du jeu (il a bossé huit ans chez Rockstar North en tant que level/Game designer pour les missions online et FlowDesigner pour GTA V) et Juan Fernandez di Simon sera le principal combat designer (il était le Senior Designer de Hellblade Senua's Sacrifice et il a bossé trois ans en tant que développeur chez Tequila Works) Il y a vraiment du beau monde et j'ai hâte de voir à quelle sauce ils vont faire ce RPG, j'espère que ce sera pas un Fable mais, une nouvelle IP avec de nouvelles mécaniques comme ils l'ont fait avec Forza Horizon.

 

Parlons maintenant Compulsion Games qui ont récemment sorti We Happy Few on en reviendra tout à l'heure. Compulsion Games est un studio Canadien fondé par Guillaume Provost en 2009. Il a travaillé pour Arkane Studio. Dans l'équipe on retrouve d'autres noms comme Alex Epstein (Narrative Director) Whitney Clayton (art Director).
Avant le rachat, le studio Canadien a fait deux jeux. Le premier c'est Constrast un jeu de puzzle/Plateforme édité par Focus Home Inteactive et sortie le 29 Novembre 2013. Dans Constrast on est dans une atmosphère noire avec un monde en 3D et des ombres en 2D. Le joueur pourra parfois manipuler différentes sources de lumière dans le monde tout en résolvant des énigmes. On incarne Dawn l'ami imaginaire de Didi qui est capable de se manifester sous la forme d'une ombre en trois dimensions, on peut aussi sauter entre deux ombres. La presse a beaucoup aimé l'atmosphère et l'histoire mais, le jeu fut assez critiqué pour son gameplay.

téléchargement.png
Le second jeu vous le connaissez c'est We Happy Few un jeu d'action aventure en vue FPS. Je ne parle pas du tout de We Happy Few, car je suis en train de faire le jeu pour écrire le test mais ce que je peux dire c'est que comme pour Contrast l'univers maîtrisé, il est même magnifique, maîtrise aussi dans la narration autour du Joy. Mais comme pour Contrast on a du mal à rentrer à cause du gameplay contraignant malgré les bonnes idées pour le côté survie, les phases de combats ne sont pas agréables et pas mal de bugs. Il est édité par Gearbox Publishing et il est sorti le 10 Aout sur PC/One et PS4.
Comme vous le voyez, Compulsion Gaming a de très bonnes idées de narration/ambiance mais, pêche dans le gameplay. Je pense que Microsoft peut avoir de très bons jeux solos et avec des moyens peut être qu'un gameplay sera meilleur. Ah moins que Complusion fassent des jeux narratifs avec un gameplay minimaliste.

images.jpg
Le troisième studio c'est Undead Labs Studio américain fondé en 2009 par Jeff Strain un ancien employé de Blizzard Entertainment. Avant le rachat le studio américain avait fait deux jeux et c'était édité par Microsoft. Le premier c'était Star of Decay sortie le 5 Juin 2013 sur 360, le 5 novembre 2013 et le 28 avril 2015 sur One. State of Decay c'est un jeu d'aventure dans un monde apocalyptique avec un gros segment survit. On est dans un jeu en vue TPS et on prend en charge un groupe de survivants un peu comme dans la série Walking dead. L'aspect survit est vraiment intéressant, très complet. Les critiques sont plutôt positifs mettant en avant le côté survie réussis et un jeu plutôt complet pour les fans du genre.

images.jpg

Suite au succès ils ont sorti une suite le 22 mai 2018 sur Xbox One et PC. Comme sur le premier on évolue dans monde post apo mais, cette fois-ci on retrouve un jeu en co-op avec l'aide de trois autres joueurs. Au niveau de la presse on trouve des bons retours et des moins bons. Parmi les moins bons retour, on reproche un gros manque de profondeur dans ses mécaniques de survie et beaucoup de bug.

images.jpg

Undead Labs c'est vraiment une grosse inconnue pour moi, je sais pas dans quelle direction va se diriger donc on verra.

Enfin le dernier studio et c'est une grosse annonce c'est Ninja Theory, un studio britannique fondée en 2000 par Tameem Antoniades, Nina Kristensen et Mike Ball. Le premier jeu du studio à l'époque ou le studio s'appelait Kung Fu Chaos. Il est édité par Microsoft et il est sorti le 11 Avril 2003, c'est un jeu de combat en 3D. Pour ce qui est du casting il faut conter jusqu'à huit personnages dans un univers très Kung Fu comme l'indique le titre. Pour ce qui est du retour presse on parle surtout d'un jeu juste fun mais, assez vite lassant.

images.jpg

Le second jeu c'est Heavenly Sword, cette fois-ci le studio avait pour non Ninja Theory. Il est édité par Sony, sorti le 14 Septemvre en exclusivité sur PS3 et c'est un Hack and Slash avec un côté action-aventure. Comme le premier jeu on est encore dans un thème asiatique. Le retour presse est assez favorable mettant en avant son système de combat.
Le troisième jeu c'est Enslaved : Odyssey to the Weest, un jeu d'action-aventure, édité par Bandai Namco, sorti le 8 Octobre 2010 sur PS3 et 360 et 25 octobre 2013 sur PC.

images.jpg

Dans Odyssey to the West, l'histoire suit Monkey, son but c'est d'escorter Trip dans un endroit en toute sécurité après avoir survécu à un accident de Bateau. Pour ce qui est du gameplay, on est vraiment dans de la plateforme avec beaucoup de combat, notre personnage à comme arme un bâton qui peut servir pour tout type de situation. Je vais plutôt m'attarder sur le développement du jeu, il faut savoir que Ninja Theory voulait développer une suite pour Heavently Sword mais, ils ont été contraint d'abandonner. Ils ont donc fait Enslaved : Odyssey to the west avec l'aide de l'Unreal Engine. Au début cela devait être un film en CGI mais, aucun studios d'Holywood était intéressait par le projet, heureusement pour Namco Bandai a publié le jeu. Les critiques sont excellentes pour le jeu, qui mettent en avant à peu près tout ce que le jeu fait, que ce soit pour les graphismes, son gameplay ou son environnement rafraîchissant. On peut parler d'un premier gros succès critique mais d'un niveau commercial c'est moins le cas avec 800 000 exemplaires alors que Bandai Namco espérait un million d'exemplaire.

images.jpg

Ayant l'ambition de donner un second souffle à DMC, Capcom décide de faire confiance à Ninja Theory histoire de concurrencer le titre de Platinium Games : Bayonetta. C'est le 15 Janvier 2013 que sort le remake du premier Devil Man Cry, ou l'histoire ce concentre sur le personnage de Dante qui si vous n'êtes pas au courant un nephilimC'est à dire un demi-ange et un demi - démon. Il est aidé son frère jumeau Vergil et cherche à tuer Mundus le roi des démons pour venger leurs parents. Devil Man Cry a reçu beaucoup de retour positif notamment pour son gameplay et pour cette relecture de l'histoire. Pour beaucoup de gens Devil Man Cry de Ninja Theory a su instaurer un gameplay un peu plus occident à la licence et je pense que c'est pour cela qu'il est assez apprécié.

images.jpg
Enfin leur jeu le plus récent vous le connaissez tous c'est Hellblade : Senua's Sacrifice le fameux triple A indépendant ayant tant marqué de gens. Ce sera le seul jeu que Ninja Theory a édité et il est sorti le 8 aout 2017 sur PC, PS4 et sortie il y a quelques mois le 11 avril 2018 sur One. Hellblade Senua's Sacrifice a été crée par une vingtaine de développeurs accompagné par le scénariste et le réalisateur Tameen Antoniades. Il y a tellement de choses à dire sur le développement de ce jeu, tout d'abord parlons de la capture de mouvement de Senua interprété par Melina Juergens qui de base était photographe et rédactrice vidéo indépendant. Pour ce qui est de la caméra, il faut savoir qu'il y a une caméra placé pour capturer ses expressions et une caméra portable telle qu'elle apparaisse comme dans le jeu final. Il y avait vraiment cette volonté pour l'équipe de développement qu'on se sente comme quelqu'un qui observe Senua. Parlons maintenant du côté sonore qui nous donne cette impression que Senua's souffre d'hallucinations auditives. Pour ce qui est du personnage de Senua il y a une inspiration de la reine Boudica, tandis que son nom vient d'une déesse. Hellblade Senu'as Sacrifice en plus d'être un jeu qui a une héroine torturé psychologiquement ce qui est assez rare à signaler dans un jeux vidéo. C'est un jeu qui utilise plusieurs genres. Il y a un côté horreur, Hack and slash et aventure. Le mélange est parfaitement réussi, en plus d'être plutôt difficile ce qui nous donne une expérience vraiment marquante. Il faut vraiment saluer le travail de Ninja Theory qui ont réussi à financer ce chef-d'oeuvre tout seul avec une petite équipe. Cet effort est salué au niveau des prix, c'est un jeu qui est principalement récompensé sur son travail sonore remarquable, comme je le disais dans l'explication du développement, il y a tout un travail d'ambiance sonore qu'on doit saluer. En plus des prix, le jeu est salué par la presse mettant en avant tout le côté Psychose. l'ambiance sonore et la direction artistique est mis en avant et pour la presse on parle d'un jeu qui est proche de la qualité d'un gros jeu et loin du standar d'un jeu indé.

images.jpg
Vous l'avez compris, Hellblade Senua's Sacrifice est une énorme claque, le plus gros succès du studio. Hellblade est à l'image du studio britannique, un studio qui tente énormément de choses, beaucoup de créativité et ce titre leur à donner une situation stable et ça m'a surpris d'apprendre le rachat. Je pense que Microsoft va laisser la créativité au studio britannique et va surtout faire en sorte de les mettres dans d'excellentes conditions, avec une plus grosse main d'oeuvre et un budget conséquent.

 

Concluons :

L'avenir est au voyant vert pour Microsoft, parmi ces quatre studios, il y a beaucoup de potentiels et même des garanties avec Playground et Ninja Theory. Compulsion Games est un studio assez prometteur qui a besoin de stabilité et de moyen et Undead Labs c'est une grosse interrogation. Si Microsoft a appris de leurs erreurs il y a moyen d'avoir de très bons jeux et une concurrence qui recommence avec Playstation. J'ai hâte que cette nouvelle génération commence histoire de voir comment le constructeur américain va gérer ces studios.

Ajouter à mes favoris Commenter (9)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

Le premier jeu de ce Nindies Showcase Summer c’est une édition spéciale pour la Switch de Hyper Light Drifter, le titre de Heart Machine. Hyper Light Drifter c’est le genre de jeu que j’attends sur Switch. Il me fait pas mal penser à Fury dans sa difficulté et ce sera pour le 6 Septembre.

Towerfall le titre de Matt Makes Games arrive le 27 Septembre avec des persos exclusifs comme Madeline et Badeline (Celeste), un mode six joueurs, les deux extensions seront dans la version. Si vous ne connaissez pas Towerfall c’est peut-être l’un des meilleurs jeux multijoueur. On voit tout de suite le côté fun, c’est très addictif et cela peut remplir quelques soirées entre potes avec de la rage ou des rires.

Zarvot est un jeu très mignon, j’aime beaucoup la direction artistique. Il y a un côté versus à certain niveaux mais, je vois beaucoup de puzzle game, à voir s’il y aura de la difficulté mais, ce qui est sur c’est que le titre de Cubes sortira en octobre et ce sera un Launching First

En manque de Tetris? Et bah Treasure Stack le titre de Pixelakes est fait pour vous. Il y a même du multijouer. Par contre, j’ai pas trouvé de date.

C’est pas encore du Animal Crossing mais, on s’approche avec Mineko’s Night Market le titre de Meowza Games et édité par Humble Bundle sort en début 2019. C’est tout mignon et curieux de voir la petite histoire qui nous attend.

Samurai Gun 2 sort début 2019 sur Switch et c’est une très bonne nouvelle.

Bullet Age développé par Indie Mega booth sort en novembre 2018 en Launch Exclusif. C’est de la plateforme en 2D qui ne révolutionne pas grand-chose mais, il a l’air sympa

Dans World Next Door on est un mélange de jeux narrative, avec pas mal d’action. Les combats m’attire beaucoup dans ce jeu et pour l’histoire j’attends de voir mais, je vais le surveiller de près. Il est développé par Rose City Games et édité par Viz Media. Pour la sortie il faut tabler sur du début 2019.

Levelhead de Butterscotch Shenanigans a l’air vraiment d’être un jeu de plateforme intéressant. Les mécaniques rendent le jeu vraiment fun surtout quand on est à 4. On fait aussi nos propre niveaux ce qui est plutôt cool. Pas encore de date pour le moment.

On passe maintenant dans un jeu de combat avec King of the Hat. J’aime beaucoup le fait que ce soit très dynamique, j’aime beaucoup les différentes animations, il a l’air de primer d’abord le fun et ce sera pour du début 2019

On a eu ensuite une série de jeu qui vont sortir cette année. On commence avec Desert Child (Akupara Games) en décembre, Wasteland 2 : Director’s Cut (Inxile Entertainment) le 13 septembre, The Messenger (Sabotage Games) le 30 Aout, Undertale le 18 Septembre, Jackbox Party Pack 5 (Jackbox Games) en octobre, Transistor (supergiant Games) en novembre, Dragon : Manked for Death (Inti Creates) le 13 décembre, Light Fingers (Numizmac Games) le 20 septembre et Superbrothers : Sword & Sworcery EP (Copybara) en octobre
Enfin ce Nindies Showcase se termine par une grosse annonce c’est Into The Breach, le dernier jeu des créateir de FTL et il est disponible non pas demain, non pas dans six mois, non pas jamais comme le remake de FF VII mais, il sort maintenant.

 

Conclusion :

J’ai passé un excellent moment sur ce Nindies Showcase, les indés proposent vraiment des jeux intéressants. Ils ont un charme même si je trouve qu’on a vu beaucoup de plateforme mais c’est pas trop grave. Nintendo a vraiment cette volonté de soutenir les indés et ils le font de très belle manière avec cette chaine youtube consacré aux indés.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

 

L’inside xbox commence avec Hunt Shotdown le nouveau jeu de Crytek qui arrive aussi en accès anticipé sur Xbox One. Pour ceux qui ne le savent pas Hunt Shutdown est un jeu qui mélange PVE puisqu’on doit tuer un boss mais aussi PVP puisqu’après avoir obtenu le butin, il faut s’enfuir avec le butin avant qu’on se fasse tuer par d’autres joueurs. J’aime beaucoup le concept du jeu, en plus c’est Crytek donc il y a moyen que ce soit intéressant d’autant plus qu’on sera dans un jeu stratégique puisque le moindre bruit peut nous trahir. Pas de date pour l’accès anticipé sur Xbox mais, sachez qu’il est déjà disponible sur Steam.

Dans le genre tire on passe à PUBG toujours une exclusivité console du côté du géant américain avec un énorme Making of un peu trop long. On entend les fameux phrases bateaux du genre, on reconnait les erreurs, on a écouté la communauté et on vous annonce la sortie de la version 1.0 qui est pour le 4 Septembre. Bon à ce que j’entends la version One est plus fluide et plus agréable donc peut être que ça va rebooster la commu PUBG qui n’a pas la chance de jouer sur PC. Ils ont aussi présenté une manette PUBG qui est plutôt stylé, j’accroche bien au style

Toujours dans les manettes ou Microsoft annonce plus de couleurs pour la personnification des manettes, vous pouvez me l’accorder c’est optionnel mais, je trouve que c’est plutôt cool d’avoir une manette à notre image.

Ensuite, un peu du BFV qui parle du multi notamment la création de Squad qui rend le multi assez sympa et pour un rare joueur de FPS multi il me sauce pas mal. D’ailleurs la création de Squad sera très importante, car chaque classe à ses caractéristiques avec des équipements propres à eux même. Ils ont annoncé un Bundle One X avec les jeux BFV et BF 1943.

https://amzn.to/2MHOLwB

State of Decay 2 tant jouer par la communauté et tant critiquer par la presse, est aussi présent dans ce Inside Xbox avec le DLC qui se nomme Daybreak. Dans ce DLC on est dans un Tower Défense et on doit protéger notre base. Il y aura des nouvelles armes, des nouveaux monstres. Ce sera pour le 12 Septembre

https://amzn.to/2MKL3lP

On nous a montré la nouvelle extension de Sea of Thieve qui se nomme Forsaken Shores et il a l’air plutôt sympa et offre de joli paysages volcaniques. Ce sera le 19 novembre et cela ajoutera une nouvelle fois du contenu pour un jeu qui a l’air bien sympa.

https://amzn.to/2whQKgJ

On a eu un passage Fallout 76 avec un trailer très Bethesda qui met plutôt en avant le côté constructif de la base qui a l’air d’être plus poussé que dans Fallout 4 donc pour la minorité de gens hypé par ce Fallout 76 ça peut vous intéresser. Il y a aussi un Humble One X/ Fallout 76.

https://amzn.to/2N8WVuX

Ensuite, on prend le métro pour Exodus avec deux éléments qui m’intéressent. Le premier c’est l’IA qui s’adapte à notre façon de jouer ce qui peut être plutôt agréable et on n’est pas dans une routine. La seconde c’est qu’on peut s’allier avec différentes factions avec un changement de comportement. Je suis curieux de voir ce qu’on peut faire pour qu’une relation avec une faction soit tendue et quelles seront les conséquences.

https://amzn.to/2N9o1lH

On passe au jeu le plus cool avec Devil Man Cry V  qui a l’air bien fun, stylé et rythmé. J’ai apprécié le passage de Nero avec sa moto qu’il utilise comme arme et c’est un 40/20 au niveau de la classe.

Petit point Game pass pour qu’on digère avec tous les jeux et on retrouve dans le catalogue la master Chief Collection, Ryse: Son of Rome et un drôle de jeu assez moche (je ne trouve pas le nom) On explore un parc d’attraction qui mélangeant univers disney et pixar.

Il y a même des jeux qui ne sont plus portés disparu dans cet épisode avec Day Z qui arrive en preview sur le Xbox Game Preview le 29 Aout et j’en donne même pas ma main à couper pour une version correcte vu l’état sur PC.

The division 2 a une date et il faudra attendre le 15 mars 2019

https://amzn.to/2LiXGQb

Le prochain jeu c’est Tomb Raider qui arrive le mois prochain. On voit Lara dans une nouvelle tenue mettant en valeur la beauté de la civilisation Maya, même si dans cette nouvelle séquence de gameplay j’ai toujours l’impression d’être dans le même jeu depuis 6 ans. Néanmoins, ils mettent l’accent sur les Dojons avec les énigmes et cela augmente mon hypomètre qui était en ce moment dans le pôle nord plutôt qu’au Sahara. Il y aura aussi un bundle One X/Shadow of Tomb Raider

https://amzn.to/2PszBd0

On finit cette interminable Inside Xbox avec Forza Horizon 4. Rien de bien spécial mais, cela confirme mon attente et c’est l’un des jeux que j’attends le plus.

https://amzn.to/2MHCBnl

 

Conclusion :

J’ai vu beaucoup de gens déçu de l’Inside Xbox. Comme je le dis souvent dans l’émission de microsoft, ce n’est pas une conférence, c’est une émission hebdomadaire pour joueurs étant curieux de tout ce qui tourne autour de la marque Xbox. Cet Inside Xbox confirme des choses sur certains jeux comme Forza Horizon toujours aussi cool ou Devil Man Cry V qui est un jeu assez rythmé et je veux vraiment faire ce jeu, mais sinon j’en retiens pas grand-chose, je trouve que le format est vraiment long, toujours mal rythmé, beaucoup de blabla pour pas grand-chose mais ce sont des critiques récurrentes qu’on peut faire autour de l’émission de microsoft.

Ajouter à mes favoris Commenter (7)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

Cette conférence commence par l’annonce du jeu de Suppermassif games en collaboration avec Bandai Namco pour une série de jeux d’horreur narratifs qui s’intitule Dark Picture. Le premier jeu c’est Man of Medan qui sort en 2019 et on est clairement dans ce que faisait Supermassif avec Until Dawn donc ça peut être cool, en tout cas il m’intrigue, il y a une ambiance assez malaisant. Contrairement à Until Dawn qui était une exclu PS4, ce sera sur PC/PS4 et One.

On parle souvent de Read Dead Redemtpion et bah THQ Nordic en profite pour relancer Desperados sur PC/PS4 et One. Ce sera en 2019 et pour ce qui est du développement il faut aller du côté de Mimimi Productions ( Shadow Tactics: Blades of the Shogun) Desperados m’attire pas trop, c’est pas trop mon style de jeu mais il a une identité visuelle assez charmante.

On a eu du Life Is Strange 2, rien de nouveau c’était le trailer qu’on a vu la veille et je vous ferais un article sur Life Is Strange 2. Avant la conférence on a pu voir un peu de gameplay.

Toujours la France avec Ubisoft qui est présent pour le 25eme anniversaire de the Settler qui seront présents sur Uplay avec tous les jeux disponibles le 15 novembre sauf le premier qui l’est maintenant. Sans surprise, ils annoncent un nouveau settlers pour l’automne 2019, toujours concocté par Blue Byte Software.

Enfin, on fini avec Koch Media qui est arrivé pour faire plusieurs annonces, on retiendra le DLC de Kingdom Come Delivrance, Saint Row qui est pour moi le meilleur opus de la série aura un portage sur Switch et ce sera en 2019. Enfin cette conférence ce fini en beauté avec Shenmue 3. Même si j’ai pas encore fait le 1 et le 2, ce n’est qu’une question de temps. Donc Shenmue 3 à des décors magnifiques dans le trailer, il me fait de l’effet quand je le vois et même si c’est moyen on a une amélioration dans les visages donc tant mieux si Shenmue 3 c’est moins catastrophique d’un point de vue communication. On a eu une date précise pour Shenmue et ce sera pour le 29 aout mais, en 2019. D’ailleurs pour finir sur cette conférence et surtout Shenmue 3, je vois les réactions sur Shenmue et je ne comprend pas trop pourquoi les gens râlent. Pour moi c’est limite ridicule, un jeu comme Shenmue ça prend un certain temps surtout qu’on est loin d’être dans une production d’un triple A. Il faut vraiment se mettre dans la tête que Shenmue c’est une production indépendante qui a eu besoin d’un financement participatif donc c’est normal que ce soit un jeu qui retarde sa sortie. Si vous voulez que notre média progresse, arrêter de vous comporter comme un enfant gâté qui n’a pas eu sa sucette ou sa glace au chocolat et soyez intelligent dans vos remarques histoire qu’on puisse avoir des débats intéressants.

Conclusion :

Si on parle que de jeux et c’est ce que je veux faire je trouve que pour une conférence d’ouverture ou c’est plutôt réservé pour les politiques, les annonces sont intéressantes, très hâte de voir ce que va faire Supermassive sur leurs séries de jeux narratifs et je suis tellement hypé par Shenmue 3, qui a une identité visuelle, un charme et même s’il y a des défaillances technique, bah ça peut quand même être un beau jeu donc soyez patient et il arrive en 2019 pour être que meilleur.

Ajouter à mes favoris Commenter (2)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

Le premier jeu c’est Night Call venant des studios Monkey Moon et Black Muffin et édité par Raw Fury Game. Dans Night Call on incarne un chauffeur de taxi qui en plus de son boulot pour payer sa facture, aide aussi la police à enquêter sur une enquête. Avec la ville de Paris en noir et blanc on est dans une ambiance Polar qui m’intéresse beaucoup. Il sort en début 2019.

D’un jeu en noir et blanc on passe à un jeu plateforme assez coloré avec Monster Boy et le royaume maudit, la nouvelle aventure rendant hommage à la célèbre série Monster Boy qui arrive le 6 Novembre 2018, il est développé par Game Atelier et édité par FDG Entertainment. Il y aura au programme six transformations avec chacune des particularités dans leurs gameplay et ne connaissant pas l’univers de Monster Boy, il me donne très envie.

The Garden Beetwen est pour moi le petit jeu indé que j’ai envie de faire tout de suite. Il me fait beaucoup penser à Brothers dans le fait qu’on contrôle deux personnages. La particularité du jeu du studio The Voxel Agents est qu’on peut contrôler l’espace temps. Au programme il y aura aussi pas mal de casse-tête et j’espère que ce sera un jeu difficile. Il arrivera bientôt puisqu’il sortira le 20 Septembre et on peut préco.

On passe à un jeu un peu plus violent avec street of Rogue qui comme son nom l’indique est un rogue like. Il est développé par Matt Dabrowski et édité par Tinybuild. Il a l’air bien fun, on peut jouer à 4 donc c’est un gros oui et il sort cet hiver

On arrive dans un registre plus calme mais tout aussi intéressant avec Bad North du studio Plausible Concept et édité par Raw Fury. On est dans un jeu de stratégie en temps réel et le but est assez simple puisqu’on doit défendre notre royaume le plus longtemps possible. Il y a pas mal de stratégie, j’ai l’impression d’être dans un jeu assez poussé par ses mécaniques et il est disponible dès maintenant
Nintendo a présenté trois jeux venant de l’éditeur 11 Bit studio. Il s’agit de Moonlighter (automne 2018), This War of Mine (Novembre) Children of Morta (début 2019)

L’espace est aussi présent dans cet événement avec Everspace de Rockfish Games que j’ai connu de nom depuis sa sortie sur PC l’année dernière. Pour ceux qui le savent pas on est dans un rogue-like aérien, on peut améliorer notre vaisseau et découvrir plein de joli univers. En plus du jeu on a aussi l’extension qu’on va avoir sous notre sapin.

Baba is you de Hempuli Oy est le prochain jeu, on est dans un puzzle game avec beaucoup de contenue et il est prévu pour l’automne 2018

Les cartes sont aussi à l’honneur avec Slay the Spire de Mega Crit Games qui a une ambiance je trouve un peu médiéval. Il est prévu pour début 2019.
Et on peut même dire que toutes les catégories sont représentées avec Windjammers de Dotemu qui sortira le 19 Octobre mais l’une des grosses surprises pour moi c’est l’annonce d’un Windjammers 2 qui sera présent en 2019

Terraria de Re-Logic sera aussi présent et ce sera en 2019

Le prochain ça me fait très plaisir de le voir sur la Switch et j’espère voir d’autre jeux de gestions sur Switch histoire qu’on puisse y jouer quand on se déplace, il s’agit de Prison Architect de Introversion Software qui est disponible dès maintenant et vous pouvez foncer, c’est un jeu de gestion ou on construit de A à Z la prison et on la gère. Puis on nous annonce une extension qui se nomme escape mode. Dans Escape mode, on incarne un évadé avec des aspects plus ou moins RPG et ça me tente pas mal. L’extension sera disponible en 2019.

Enfin on termine avec du multi avec Morphies Law qui est un jeu de tir multijoueur dans une ambiance mexicaine assez réussit musicalement. Le jeu arrive à avoir un charme, il a ses atouts qui sont le fun et je pense qu’il doit être bien fun joycon en main. Depuis lundi à 19h il est disponible ce qui est une très bonne nouvelle.

Conclusion :

Pour ceux qui sont actuellement à la Gamescon, tous les jeux seront jouables au salon ce qui est une bonne nouvelle. J’avais bien aimé la première vidéo ou Nintendo présentait des jeux indés. Pour cette édition, Nintendo a mis des bouchées doubles, selon mon point de vue c’est la console pour les jeux indés si on ne compte pas le PC qui accueille des centaines de jeux chaque année. Le catalogue de jeux sur le store est assez rempli pour cette fin d’année et le début 2019, tous les genres sont représentés, que ce soit du jeu purement narratif, de la plateforme, au jeu de sport jusqu’à un jeu de tir exclusivement multijoueur, il y en a pour tous les goûts et je pense que Nintendo met les choses en clair elle veut mettre en avant les jeux indés et le faire juste avant la Gamescon en incitant les gens à faire la gamescon pour tester les jeux, c’est top.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

La conférence d’ouverture de la Quakecon commence par un petit point Quake Champions. Bethesda continue d’améliorer le jeu avec des améliorations au niveau du matchmaking et du niveau des bots. J’ai pas encore eu l’occasion de faire du Quake champions mais, à ce qui parait c’était assez catastrophique sur le niveau des bots. C’est assez embêtant dans ce genre de jeu ou le nombre de joueur n’est pas suffisant et que les bots s’ajoutent. Un nouveau perso est annoncé, il s’agit de Death Knight et la très bonne nouvelle c’est que le jeu est devenu un Free to Play et comme pour certains moba, il faudra débloquer tous les persos en jouant ou en achetant le pack quand on voulait jouer à Quake avant qu’il soit free to play. C’est une excellente nouvelle, je pense que beaucoup de gens sont curieux de faire un fast FPS et je pense qu’on aura beaucoup plus de joueurs aux fils des mois.

https://store.steampowered.com/app/611500/

On passe ensuite à un jeu qui était le flop de Bethesda à peut-être l’un des MMO les plus tendance des moments, il s’agit de The Elder Scroll online et de sa nouvelle extension Wolfhunter avec un trailer de gameplay plutôt bourré action qui semble pas mal. Ils ont donné des infos sur l’autre DLC qui sera une grosse grosse extension. On sait que ce sera pour l’automne et que les argoniens seront mis en avant. Plus de détails dans les prochains mois mais j’ai hâte d’en savoir plus. Au passage ils ont montré un trailer. Si on le compare à l’autre trailer, il est plus calme, reposant.

Ensuite, on a eu un peu plus de gameplay pour Rage 2, la première chose que j’ai envie de dire c’est que plus je vois cette DA, plus j’ai mal à la tête. Beaucoup trop de couleur tue la couleur pour moi. Sinon le jeu à l’air toujours aussi défouloir, faut vraiment être dans un délire second degrés et on sent que les équipes se sont lâchées pour que ce soit un bon défouloir. Ils ont montré quand notre personnage est en rage et j’ai limite envie de dire que tu deviens Rambo. Pour la date ce sera pour le printemps

Enfin sans surprise cette conférence ce finit par une grosse cerise sur le gâteau avec Doom Eternal qui a balancé une très grosse séquence de gameplay. Ce qu’on peut dire c’est déjà que le personnage qu’on incarne est vraiment badass, j’aime beaucoup sa combinaison. On peut noter des améliorations d’armes. Après pour notre plus grand plaisir et sans surprise, le gameplay c’est comme le reboot de doom avec des améliorations au niveau des combos. ID Software pousse vraiment à fond son moteur puisqu’on verra les dégâts physiques sur les monstres qu’on va affronter. Enfin quand on regarde le gameplay de plus près je l’ai vécu comme une grosse claque, c’est super fluide comme toujours. La liberté est vraiment totale et ID Software ont vraiment réussis à créer cet enfer sur terre. Même si je ne vais pas jouer à Doom eternal, je pense que pour les fans ce sera un grand oui. Malheuresement pas de date, il faudra attendre l’E3 l’année prochaine avec une sortie dans les mois qui vont suivre le salon américain de l’année 2019.

Conclusion :

J’ai plus apprécié cette conférence que l’E3 de Bethesda, c’est assez maîtrisé, pas trop lourd et on a eu du concret pour Doom Eternal qui a su ravir les fans.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

Ce smash direct commence par la confirmation du leak qui est de Simon Belmont qu’on a vu dans Castlevania (1988) et Castlevania II : Simon’s Quest (1990). Son gameplay est assez fidèle à l’univers avec son fouet et tous ses éléments de gampelay. Ce qui offre un perso ultra offensif qu’il faudra maîtriser étant assez vulnérable au corps à corps je trouve. Un second personnage dans l’univers Castlevania est annoncé. Dans la famille Belmont je demande Ricther qu’on a vu dans Castlevania: Symphony of the Night (1997), Castlevania: The Dracula X Chronicles (2008), Castlevania: Portrait of Ruin (2007) et Castlevania: Rondo of Blood (2010) Pour Richter c’est le même style de gameplay que son ancêstre Simon.

Il y a eu d’autres annonces par rapport à Castlevania x Smash, c’est qu’on a un nouveau stage, qui dit Castlevania dit Dracula et qui dit Dracula dit le château de Dracula. Le design de ce stage est fidèle à l’univers des premiers castlevania. Des boss seront aussi présents (surement pour le mode solo) et on retrouve Medusa, Momie, la créature & Igor, la Mort, Carmilla, Loup Garou et bien-sûr Dracula. Pour finir sur l’apparition de Castlevania dans ce Smash, on est obligé de parler de la musique, facteur important dans Smash. Au total il y a 34 musiques si on compte les thèmes réorchestré. Castlevania fait une entrée fracassante dans la licence Smash

Masahiro Sakurai en profite pour annoncer d’autres personnages et c’est deux personnages qui sont annoncés. Le premier c’est Chrom qu’on a vu dans Fire Emblem Awakening (2013) Pour Chrom j’ai envie de dire qu’on a pris le mixeur, on a mis Ike et on a mis Marth et ça donne Chrom. Ce mélange me plait et étant fan du gameplay des personnages de Fire Emblem dans Smash je vais m’intéresser de près à ce perso. Le second personnage c’est Dark Samus qu’on a vu dans Metroid Prime 2 : Echoes (2004) et Metroid Prime 3 : Corruption(2007) Alors, pour Dark Samus c’est clairement le même gameplay avec une couleur plus sombre ce qui rend les attaques très agréable visuellement. Je reste dubitatif quand à l’ajout de Dark Samus mais, visiblement il sera plus puissant et peut-être plus lourd d’un point de vue déplacement pour une question d’équité, ça me semble plutôt logique.

Masahiro Sakurai a précisé qu’il y aura d’autres annonces de personnage et visiblement c’est loin d’être fini donc on va rester à l’écoute. Pourquoi pas un Smash Direct lors du Tokyo Game Show, j’ai quand même des doutes mais, je vois bien des séries de vidéos avec la veille un teasing et le lendemain l’annonce.

Retournons aux annonces c’est loin d’être fini et on va parler des stages. Le nombre de stage est énorme. Sans compter les stages Smash comme destination finale et cie on a un nombre de 100 Stages ce qui est énorme et jamais vu pour moi dans un jeu de combat. Alors, dans ces stages pour l’instant on est pas trop dans la nouveauté, ce sont des stages qu’ils ont ressorti de tous les smashs mais, ils ont remis au gout du jour visuellement. Les équipes de Sakurai ne veulent pas juste faire une compilation de Smash puisqu’ils ont annoncé un nouveau stage qui vient de Super Mario Odyssey avec Hotel de ville de New Donk City qui reprend l’ambiance de Mario Odyssey avec la chanson officiel qu’on a entendu dans les nombreux spots tv de Super Mario Odyssey.

On reste toujours dans les stages, mais plus dans les personnalisations ou on peut choisir entre mettre les aléas pour les gens un peu plus casu, ou enlever les aléas pour être dans un style un peu plus compétitif. Il y a d’autres paramétrages qui vaut le coup d’oeil comme le fait qu’au bout d’un moment on change de stage. C’est assez facile à faire, il suffit juste d’activer l’option et même décider toutes les combien minutes on change de stage. Ensuite, il suffit juste de choisir deux stages à l’écran. J’aime beaucoup cette option de jeu qui va rendre le jeu vraiment fun et le fait de vite s’adapter au nouveau stage.

Parlons d’un des points forts de Smash pour moi c’est la musique. Avant les musiques étaient classées par stage, maintenant c’est par série ce qui est plus facile pour se retrouver. On parlait aussi des 34 pistes musicales de Castlevania ce qui est énorme, bah pour les musiques le contenue est ahurissant avec environ 900 musiques ce qui donne d’un point de vue écoute 28h de jeu. La playlist de Smash c’est les playlist qu’on retrouve du côté des fainéants pour pas s’embêter et bah c’est le cas sur Smash vu qu’au total c’est 28h de musique. J’ai limite envie d’allumer Smash pour juste écouter les différentes musiques, même plus besoin d’aller sur Spotify et en parlant de ça ils ont l’excellente idée de nous donner la possibilité de pouvoir écouter le musique, écran éteins en mode portable pour que nos déplacements soient plus agréables. C’est encore une excellente idée d’utiliser la Switch comme MP3 et comme sur Spotify on peut faire nos propres playlist et c’est aussi une bonne idée.

Pour les arènes je parlais d’option qu’on active ou désactive selon nos envies, on peut aussi choisir qui va choisir le prochain stage. C’est aussi le cas pour les parties ou on peut tout choisir, on peut aussi choisir selon les différentes parties qui va choisir les prochains stages. Puis ils ont parlé des différents mode comme le mode endurance, mort subite, Jauge de Smash Final, Smash en bande (5 vs 5), mode tournoi et Smash Général. Beaucoup de mode de jeu orienté très très fun qui risque de faire rester les joueurs assez longtemps sur ce titre et on n’oublie pas le mode classique qu’on connaît très bien.

Il y a eu aussi l’annonce d’un nouveau stage pour l’entraînement qui nous aide à calculer les différentes trajectoires de projection. L’idée est excellente et c’est une bonne chose pour les joueurs compétitifs qui pourront s’entrainer en toute tranquillité.
Avant l’ultime annonce ils montrent le menu principal et ils floutent un mode de jeu. Pour moi il n’y a aucun doute c’est le mode solo qu’ils annonceront au dernier moment, si c’était le mode création d’arène il n’y aurait pas eu autant de teasing.

Enfin ce Smash Ultimate direct ce fini par l’annonce d’un nouveau perso et il faut se diriger vers l’univer Donkey Kong pour l’annonce de King K. Rool qu’on a vu dans dans Donkey Kong Country (1994), Donkey Kong Country 2 : Diddy’s Kong Quest (1995), Doneky Kong Country 3 : Dixie Kong’s Double Trouble (1996) et Donkey Kong 64 (1999)

 

Conclusion :

Bon bah ce fut un énorme Smash direct d’un point de vue annonce qui porte très bien son nom puisqu’on est dans une version ultimate remplis de fan service. Que ce soit pour les personnages, pour les stages ou même les musiques. Je n’ai jamais vu un jeu de combat récent aussi complet à sa sortie. Qu’on soit joueur compétitif de Smash ou juste occasionnel il y a pour tous les goûts en attendant l’annonce d’un éventuel mode solo, mais ce Smash il fera sans aucun soucis les ventes d’un Mario Kart 8 Deluxe sur le long terme.

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Signaler
Edito- Actu débrief (Jeu vidéo)

La Gamescon approche à grands pas et c’est l’occasion de parler de Square Enix qui a un gros catalogue entre cette fin d’année et fin janvier et cela tombe bien ils seront tous présents au Salon Allemand.

– On commence avec le gros jeu de Square, il s’agit de Kingdom Hearts III qui aura deux démos jouable. Des démos qu’on commence à connaître si vous avez fait la Japan Expo à Paris.

PS4 : https://amzn.to/2ORjwNR

One : https://amzn.to/2nkyAan

180806-kingdom-hearts-iii

– Pour Dragon Quest XI il y aura une démo jouable mettant en avant toutes les améliorations d’un point de vue contenue. 
PS4 : https://amzn.to/2LZxzDk

180806-dragon-quest-xi

– Pour Just Cause 4, Square Enix décide de faire une nouvelle présentation pour Just Cause. Je trouve la communication beaucoup trop agressif, Square dévoile trop d’éléments de gameplay, selon mon point de vue et je me demande si les gens veulent en savoir plus ou ont plus envie de découvrir les différentes mécaniques pendant leurs sessions de jeu.

PS4 : https://amzn.to/2Mt6PXN
One : https://amzn.to/2MrVMOC

180806-just-cause-4

– Pour Shadow of the Tomb Raider c’est clairement le jeu du stand Square Enix. La zone entière sera aménagée pour nous donner l’impression d’être dans une pyramide Maya et il y aura une démo pour voir toute l’intensité du titre, selon Squar. Malgré tout, je reste sur mon point de vue qu’on est parti sur un titre sans ambition d’en faire un très bon jeu malheureusement.
PS4 : https://amzn.to/2LYiHVQ
One : https://amzn.to/2MnSWtT

180806-shadow-of-the-tomb-raider

– Enfin la cerise sur le gâteau c’est comme prévu Life is Strange se dévoilera pour la première fois à la Gamescon et les joueurs pourront même y jouer sur le stand. C’est vraiment un titre que j’attends et très hâte de voir ce que nous réserve le deuxième opus de l’univers peut être étendu de Life Is Strange.
180806-life-is-strange-2

Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Archives

Favoris