Eyrio

Par Eyrio_ Blog créé le 13/01/18 Mis à jour le 24/10/19 à 20h44

Un petit blog perso ou je parle avec plus ou moins de qualité de jeux vidéo un média qui me fascine !

Ajouter aux favoris
Signaler
Jeux vidéo

Creature in The Well c’est un jeu à concept, si on m’avait dit qu’un jour on aurait un jeu de flipper d’aventure, je l’aurais pas cru. C’est pour cela que j’étais très intrigué pour le nouveau jeu de Flight School Studio.

Flipper Apocalypse

Pour décrire Creature in the Well, car il arrive à se démarquer facilement par son concept, c’est un donjon crawler avec un petit côté Hack’n slach et un flipper qui est le point central du jeu

Le jeu prend prend place dans un désert, on incarne un robot se nommant Bot-C et on doit sauver un petit village de cette fameuse tempête de sable, en réparant une machine météorologique antique, inactive depuis deux siècles. Le soucis c’est que ce ne sera pas facile car une immense créature mystérieuse a pris le contrôle des lieux.

Je parlais de flipper au début et quand on regarde le trailer, c’est la première chose qu’on remarque. Cela devient même un argument d’achat quand je voyais les différentes salles d’un donjon et toutes les balles qu’on pouvait renvoyer, d’ailleurs pour renvoyer les balles, on ne manque pas d’arme, même si on commencera avec une arme mineure qui est un morceau de tuyau, mais plus tard on pourra trouver une batte de baseball, ou même une hache. Ce n’est pas le nombre qui manque. 

L’esquive : notre seconde ami

On a beau remarquer qu’on est sur un concept sympathique, on remarquera tout de suite les défauts qui sont liées aux donjons. On nous fait croire que chaque donjons sera différent avec chacun son code couleurs. Effectivement, chaque donjon à son code de couleur différent, mais c’est tout. On reste sur des donjons qui se ressemblent tous, avec des zones très similaires reposant sur le même principe, c’est-à-dire récupérer des énergies pour pouvoir avancer. Avec ce principe, autant jouer sur Switch qui sera la plateforme la plus adaptée pour de petites sessions de flipper, mais gare aux longues sessions avec les Joycons, cela peut faire mal aux mains

En dehors des armes qu’on récupéra, on peut aussi récupérer de nouvelles capes, mais ce sera visuelle et cela n’apportera pas grand-chose. En général toute la partie amélioration est très décevante ce qui est plutôt dommage. La seule amélioration qu’on peut faire au village, car quand on meurt on atterrit au village, c’est d’améliorer notre coeur, mais c’est à peine si cela change quelque chose.

Heureusement que Creature in the Well nous propose du challenge, pour trouver ce challenge et à la fin de chaque donjon on a le droit à un affrontement contre la mystérieuse créature, des affrontements qui vont nous repousser dans nos derniers retranchements. On sent la forte inspiration de Fury pour la forte utilisation de l’esquive. Même si ces affrontements sont particulièrement difficile, Flight School Studio a trouvé un moyen d’éviter au joueur d’avoir une grosse frustration quand on meurt et qu’on décide de recommencer le donjon, on nous propose de franchir une sorte de porte qui nous emmènera directement au boss. Enlever cette frustration est une très bonne chose, car cela nous invite à tester différentes techniques pour avancer.


 
 

Creature in the Well c’est un jeu qui vaut le coup avec une identité visuelle propre à lui-même. Il y a un véritable plaisir manette en main, surtout pour de courtes sessions sur Switch. Même si il y a pas mal de bémols au court de notre aventure, il y a de bonnes idées et un challenge intéressant pour les gens qui en recherchent.

6/10

 

Critique disponible aussi sur mon blog :

Voir aussi

Jeux : 
Creature in the Well
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris