Eyrio

Par Eyrio_ Blog créé le 13/01/18 Mis à jour le 08/10/19 à 17h35

Un petit blog perso ou je parle avec plus ou moins de qualité de jeux vidéo un média qui me fascine !

Ajouter aux favoris
Signaler
(Jeu vidéo)

Peut-on dire qu’on pourrait tomber dans une tendance des jeux d’enquêtes tout en étant chauffeur de Taxi ? C’est la question que je me pose quand on voit Night Call au début de l’été et plus récemment Neo Cab. La seule grosse différence c’est que dans Neo Cab on est dans un futur dystopique, alors que pour Night Call on est plutôt sur du rétro quand on voit la ville de Paris en noir et blanc.

 

Uber en 2050

 

 

Je ne sais pas si votre projet de vie c’est de bosser dans une compagnie du style Uber, mais c’est un avant gout de cette vie assez stressante. Dans Neo Cab, à chaque fois qu’on prend un client il y a ce stress au moment de recevoir la note. Surtout qu’on est dans un jeu à choix multiple qui nous fait croire qu’il y a des conséquences et il faudra faire attention à ce qu’on dit. Parfois on pourrait avoir un dilemme morale entre faire une bonne action ou avoir une bonne note, car quand on a une mauvaise moyenne, on est renvoyé. C’est la dure réalité de ce monde et quand on regarde la société, j’étais en train de me dire qu’on se rapproche de plus en plus dans cette société stressante ou il est question de note et pas de rapport humain.

Bref, bienvenue à Los Ojos, une ville futuriste utilisant des couleurs allant du bleu au violet. On incarnera Lina qui bosse pour la compagnie Neo Cab et qui est heureuse d’emménager avec sa meilleure amie Savy avec qui elle s’est éloignée, mais elle est contente de la retrouver. Ses retrouvailles sont de courtes durées, car on a plus de nouvelles de notre amie dans une ville contrôlée par Capra une société omniprésente dans cette ville. on voit très vite qui se passe des trucs pas très nettes. On comprendra très vite, que la disparition de Savy est liée à la société Capra. Il faudra retrouver notre amie afin de démarrer cette nouvelle vie.

 

Le bracelet manipulateur

Avant de disparaître, Savy nous offre un bracelet, par un bracelet quelconque. C’est un bracelet connecté qui nous donne l’état de notre humeur. Le rouge représente la colère, le jaune c’est les sentiments positifs, le bleu c’est la dépression et quand on est chill notre bracelet sera vert. Ce bracelet sera très important, car il nous débloquera certains choix de dialogue. Ce qui était de base une idée sur le papier intéressant, devient un gros problème de Game Design ou le bracelet va dicter nos choix. Le jeu nous fait croire qu’on peut choisir lignes de dialogue, mais au final ce n’est pas le cas.

D’autant plus qu’on a des soucis d’immersion qui viennent s’ajouter avec parfois des animations bizarres comme la façon de comment Lina tient le volant ou toujours les mêmes expressions faciales. On n’oubliera pas non plus le gros manque de doublage qui est essentiel pour l’immersion dans ce genre de jeu.

C’est dommage, car il y a de bons points positifs dans ce Neo Cab, comme le fait de découvrir cette sombre ville qu’on ne connaît pas grâce aux clients qu’on va prendre. C’est aussi de belles rencontres avec des gens uniques avec qui on prendra du plaisir à discuter et c’est toujours plaisant de les retrouver.

Comme Night Call, Neo Cab a pas mal de défaut, mais il faut s’y intéresser, il faut voir plus loin pour suivre cette histoire, pour regarder cette nouvelle façon de raconter une histoire à travers le quotidien d’autres personnages et quand c’est le cas on peut s’asseoir et écouter les différentes histoires. Par contre, pour la gestion de notre véhicule on est sur quelque chose de plus compliqué qu’un Night Call vu qu’il faudra payer les nuits d’hôtels et l’essence assez cher. Gaffe à ne pas être au rouge !

6/10

 

Pour me soutenir tu peux regarder une pub sur : https://utip.io/eyrio

 

 

 

Voir aussi

Jeux : 
Neo Cab
Ajouter à mes favoris Commenter (0)

Commentaires

Archives

Favoris